Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Je vais là d'où vient le vent

Aller en bas 
AuteurMessage
Who

Who

Nombre de messages : 498
Age : 32
Localisation : Sous un bourgeon géant.
Date d'inscription : 21/06/2009

Je vais là d'où vient le vent Empty
MessageSujet: Je vais là d'où vient le vent   Je vais là d'où vient le vent EmptyVen 4 Sep 2009 - 21:42

A la base, c'est l'introduction d'un jeu de rôle par forum que j'ai tenté de lancer (et que je tente toujours d'ailleurs). Mais je trouve que ça fait une nouvelle pas trop inintéressante, même si la fin est abrupte.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lecorridor.net
Who

Who

Nombre de messages : 498
Age : 32
Localisation : Sous un bourgeon géant.
Date d'inscription : 21/06/2009

Je vais là d'où vient le vent Empty
MessageSujet: Re: Je vais là d'où vient le vent   Je vais là d'où vient le vent EmptyVen 4 Sep 2009 - 21:43

Je vais là d'où vient le vent, seul, sans but, ni quête. Errant.

Combien d'années se sont passées depuis que j'ai quitté la Ville ? Depuis combien de temps je suis dans ce désert ?

Je voyage par étape dans un monde fait d'ombre et de désolation, derniers vestiges d'une terre autrefois rayonnante. Je m'en vais, sans raison, toujours vers là bas. Là d'où vient le vent.

Il en émane une odeur emplie de tristesse, fragrances de pure mélancolie. Elles m'attirent, et je me laisse guider, envahi de souvenirs fugaces. Depuis combien de temps ils m'animent, ultimes images de lieux merveilleux aujourd'hui perdus ?

J'avance dans le noir, perdu sur les chemins, n'ayant que l'horizon comme compagnie. Je vais là d'où vient le vent, et l'étoile mouvante est là, devant moi, à guider mes yeux atrophiés.

L'étoile mouvante... La dernière des étoiles, la seule qui éclaire encore le ciel fait d'un encre insondable. J'ai entendu dire qu'autrefois des milliers d'étoiles jalonnaient les chemins de leurs lumières, attendant de mourir en voyant l'histoire se dessiner. Car chaque étoile est un marqueur, le repère d'un lieu où le destin d'un héros se joue, bienvenu ou malfaisant. Un marqueur qui s'éteint une fois le destin accompli.

Je n'ai jamais connu ce monde avec plus de deux étoiles. Je suis né dans la Ville, un bâtiment immense où s'entassaient des centaines de millions d'humains, sous l'étoile fixe. En dessous de cette étoile se dressait le palais, où le dernier des Rois dirigeait son domaine d'une main de fer. La vie y était dure, mais au moins, on vivait -ou survivait- en attendant que quelqu'un fasse s'éteindre l'étoile.

Comment expliquer tout ce monde qui se regroupait sous cette lumière ? Quelle est la chose qui les poussait à voir s'éteindre ce qui sera la fin des temps ? Car il est dit que quand la dernière étoile s'éteindra, le ciel révélera sa véritable apparence. Et tout être vivant en mourra.

Les étoiles et le soleil étaient là pour cacher le ciel de leur lumière, mais aujourd'hui, le soleil n'est plus, et la dernière étoile attend sa fin. Déjà commence t-on à percevoir des formes indistinctes au dessus de nous.

Je suis né dans la Ville, où les torches et les flammes créaient une faible lumière, qui attiraient tout être à proximité. Je l'ai quittée quand un héros a fait s'éteindre l'étoile, en assassinant le dernier des Rois. Je suis parti en laissant derrière moi des rues ensanglantées où pourrissaient les cadavres d'une guerre de succession. Combien de millions, de dizaines, de centaines de millions d'êtres de toute espèces sont morts pour la folie de pouvoir de quelques uns ? Aujourd'hui, je suppose la Ville anéantie. S'il reste des survivants, ils doivent peiner à survivre dans les décombres des armes de jet et les chairs en décomposition. A moins qu'ils n'aient cherché à rejoindre le Convoi.

Le Convoi est le dernier lieu où réside encore la "civilisation". Sans cesse en déplacement, suivant depuis des décennies l'étoile mouvante, les voyageurs logeant dans d'immenses camions les conduisant sans fin vers l'horizon, formant une chenille qui se perd dans le paysage de part et d'autre. Une chenille à la tête dorée et au corps poisseux de misère. Au début, seuls quelques nobles, dans des camions confortables, étaient partis en quête d'un destin, mais ils sont aujourd'hui suivit par d'innombrable miséreux devant piller les villages épars pour survivre. Les rumeurs disaient qu'il n'y régnait que le meurtre et le vol, un mélange de solidarité et de trahison dans chaque camion, ainsi que le faible espoir que chacun avait d'être le héros de l'étoile mouvante.


Je n'ai jamais vu le Convoi, mais aujourd'hui, il est probable qu'il ne reste plus que ça. Ça, et le vent, qui sans cesse renvoie des odeurs du passé. Et je suis là, seul, à suivre son chemin. Je n'ai nulle compagnie, et n'en ai besoin d'aucune, seulement ces odeurs qui me guide. De toute façon, qui voudrait accompagner un tueur de Rois ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lecorridor.net
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90100
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

Je vais là d'où vient le vent Empty
MessageSujet: Re: Je vais là d'où vient le vent   Je vais là d'où vient le vent EmptyMer 23 Sep 2009 - 18:23

Aujourd'hui, je prends le temps de venir dans ton univers, Who. J'avoue que l'histoire ici navigue dans un monde qui n'est pas trop ce que je préfère en littérature, mais tu n'y es pour rien (ni moi, d'ailleurs). Je ne saurais donc t'être d'un grand appui sur le plan commentaires, si ce n'est un truc qui m'a titillée tout au long de la lecture : "Je vais là d'où vient le vent" revient souvent dans ton texte. Je me suis donc dit que tu allais à contre courant, et que si tu le répétais souvent, c'était donc voulu. Est-ce cela ?
J'ai bêtement pensé ça parce qu'en général, on va là où nous porte le vent, c'est-à-dire dans le même sens que lui. M'enfin comme tu le vois, il m'en faut peu pour me faire des noeuds au cerveau. Je vais là d'où vient le vent Icon_lol

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Who

Who

Nombre de messages : 498
Age : 32
Localisation : Sous un bourgeon géant.
Date d'inscription : 21/06/2009

Je vais là d'où vient le vent Empty
MessageSujet: Re: Je vais là d'où vient le vent   Je vais là d'où vient le vent EmptyMer 23 Sep 2009 - 19:42

Il y a de ça en effet, mais pas seulement, à la base (mais ça, on ne peut le savoir qu'en connaissant ce monde) c'était un retour aux sources, au début, aux origines de ce monde. Mais je n'en dit pas plus, un jour peut-être ce jeu de rôle commencera, et j'ai pas envie que les joueurs puissent connaitre tout les secrets en venant ici par hasard Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lecorridor.net
Contenu sponsorisé




Je vais là d'où vient le vent Empty
MessageSujet: Re: Je vais là d'où vient le vent   Je vais là d'où vient le vent Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Je vais là d'où vient le vent
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je vais là d'où vient le vent
» D'où vient le vent?
» Le Vent de Feu
» Utilisation du Flex sur coupe-vent
» Nausicaä de la Vallée du Vent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Vos écrits : Poésie, nouvelles, romans, théâtre... :: Who-
Sauter vers: