Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Arthur Rimbaud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Arthur Rimbaud   Lun 7 Sep 2009 - 19:11

Bal des pendus




Au gibet noir , manchot aimable,

Dansent, dansent les paladins,

les maigres paladins du diable,

Les squelettes de Saladins

»-----------------«

Messire Belzébuth tire par la cravate

Ses petits pantins noirs grimaçant sur le ciel,

Et, leur claquant au front un revers de savate,

Les fait danser, danser aux sons d'un vieux Noël !

»-----------------«

Et les pantins choqués enlacent leurs bras grêles :

Comme des orgues noirs , les poitrines à jour

Que serraient autrefois les gentes damoiselles,

Se heurtent longuement dans un hideux amour .

»-----------------«

Hurrah ! les gais danseurs, qui n'avez plus de panse !

On peut ca brioler, les tréteaux sont si longs !

-
Hop ! qu'on ne sache plus si c'est bataille ou danse !

Belzébuth enragé racle ses violons !

»-----------------«

O dur talons, jamais on n'use sa sandale !

Presque tous ont quitté la chemise de peau ;

Le reste est peu gênant et se voit sans scandale.

Sur les crânes, la neige applique un blanc chapeau :

»-----------------«

Le corbeau fait panache à ces têtes fêlées,

Un morceau de chair tremble à leur maigre menton :

On dirait, tournoyant dans les sombres mêlées,

Des preux, raides, heurtant armures de carton.

»-----------------«

Hurrah ! la bise siffle au grand bal des squelettes !

Le gibet noir mugit comme un orgue de fer !

Les loups vont répondant des forêts violettes :

A l'horizon, le ciel est d'un rouge d'enfer...

»-----------------«

Holà, secouez-moi ces capitans funèbres

qui défilent , sournois, de leurs gros doigts cassés

Un chapelet d'amour sur leurs pâles vertèbres ;

Ce n'est pas un moustier ici, les trépassés !

»-----------------«

Oh ! voilà qu'au milieu de la danse macabre

Bondit dans le ciel rouge un grand squelette fou

Emporté par l'élan , comme un cheval se cabre :

Et, se sentant encor la corde raide au cou,

»-----------------«

Crispe ses petits sur son fémur qui craque

Avec des cris pareils à des ricanements,

Et, comme un baladin rentre dans la baraque,

Rebonbit dans le bal au chant des ossements.

»-----------------«

Au gibet noir , manchot aimable,

Dansent, dansent les paladins,

les maigres paladins du diable,

Les squelettes de Saladins
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: arthur rimbaud   Lun 7 Sep 2009 - 20:12

A l'époque où je l'ai lu, j'ai pensé à la Ballade des pendus de Villon , pas toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Arthur Rimbaud   Lun 7 Sep 2009 - 20:48

Rimbaud, ce torturé à perpétuité, Rimbaud et ses illuminations, son art de masquer... un monument à lui tout seul !

Citation :
L’incipit de « La maison du berger » d’Alfred de Vigny – texte adroitement mobilisé dans une perspective comparatiste (pp. 148-149) – pourrait servir de résumé à ce troisième chapitre. À la manière de la poésie rimbaldienne qui y est étudiée, la dernière partie de l’ouvrage de Seth Whidden est à la fois riche et complexe. Son propos, à première vue, n’est pourtant pas neuf : l’auteur, s’appuyant sur les textes « À une raison » et « Villes » (« L’acropole officielle […] »), tous deux extraits d’Illuminations, et sur une réflexion de Paule Lapeyre, fonde l’originalité de la poésie de Rimbaud sur la propension de l’Ardennais à mettre en scène « un je incapable de structurer l’espace et de se situer dans l’espace »7, ou, pour le dire autrement, un sujet lyrique défiant la réalité et incarnant, par là même, le refus du poète de se confiner à une poésie traditionnelle dans laquelle le je perçoit les limites de son existence en matière de temps et d’espace (p. 120). L’originalité de Whidden tient au fait que ce type de discours, jusqu’ici, servait seulement d’explication au dernier recueil, Illuminations, qui se trouvait dès lors mis en marge de la production rimbaldienne. Plutôt que comme un hapax, Whidden considère ce volume comme l’« apothéose » (p. 209) d’un processus mis en branle dès les débuts de l’œuvre du poète.

http://www.fabula.org/revue/document3557.php

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Arthur Rimbaud   Jeu 15 Avr 2010 - 18:55

Un scoop énorme !
Une photo — la seule — de Rimbaud adulte (la trentaine) vient d'être découverte, 120 ans après sa mort, par deux libraires parisiens :




Voir article complet sur France Info : http://www.france-info.com/culture-livres-2010-04-15-decouverte-d-une-photo-inedite-d-arthur-rimbaud-430273-36-39.html

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Arthur Rimbaud   Jeu 15 Avr 2010 - 19:31

Alors-là, c'est une superbe découverte, merci !
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9740
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Arthur Rimbaud   Jeu 15 Avr 2010 - 19:48

Pauvre Arthur, cette photo va encore s'arracher à grands coups de fric, et pas pour l'amour de la poèsie.
Pis d'abord, qui prouve que c'est bien Rimbaud?
Revenir en haut Aller en bas
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Arthur Rimbaud   Ven 16 Avr 2010 - 0:28

L'article est bien fait, trys, en le lisant on comprend mieux l'intérêt de cette découverte.
Bonne affaire en tous cas pour les inventeurs...
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Arthur Rimbaud   Ven 16 Avr 2010 - 3:14

Quels inventeurs ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Arthur Rimbaud   Ven 16 Avr 2010 - 3:35

Il a conservé le visage de sa jeunesse, c'est une chouette découverte, un peu comme un trésor retrouvé au fond d'une malle qu'on avait oubliée.
Pour l'article, on verra euh... après-demain...!

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Arthur Rimbaud   Ven 16 Avr 2010 - 9:43

filo a écrit:
Quels inventeurs ?

Les inventeurs du trésor! On ne trouve pas un trésor: on l'invente. Ce n'est pas qu'on le crée comme on crée ou on invente quelque chose à partir de son imagination. Le trésor était réellement là avant, mais caché. Alors, on l'inventorie. On dit où il se trouve. Son gisement.
En droit, l'inventeur d'un trésor. est une personne qui trouve par hasard un trésor sur le terrain d'autrui et qui acquiert ainsi le droit d'en posséder la moitié`

On dit ainsi l'inventeur de la grotte de Lascaux pour qui l'a découverte. Ils étaient cinq. Je ne me rappelle plus leur nom. Mais, c'était grâce à leur chien.

Inventer Rimbaud: fallait quand même le faire!
Revenir en haut Aller en bas
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Arthur Rimbaud   Ven 16 Avr 2010 - 21:48

Heu oui, pardon, tic de langage hérité du droit.
Vic a très bien expliqué la chose : on "invente" un trésor, on ne le trouve pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: Arthur Rimbaud   Ven 16 Avr 2010 - 22:02

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arthur Rimbaud   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arthur Rimbaud
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arthur Rimbaud.
» Ophélie (Arthur Rimbaud)
» L'oeuvre connue du moment - Tu as bien fait de partir, Arthur Rimbaud! de René Char
» Arthur Rimbaud
» L'anniversaire d'Arthur rimbaud.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Biblio LU :: Salon des auteurs connus-
Sauter vers: