Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le respect de l'autre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
filo



Nombre de messages : 8690
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Le respect de l'autre   Sam 12 Sep 2009 - 21:16

Romane a écrit:
Filo, lui, exprime son questionnement sur le respect du dominant face au dominé.
On peut ajouter ; quel respect ce dominant se voue à lui-même, pour accepter ainsi de dominer l'autre ?
Non non, je ne parlais pas d'un des deux en particulier, mais dans les deux sens. J'ai approché des gens vraiment barrés loin dans ce délire (côté sexe), et je vous assure que le respect est important des deux côtés (malgré les apparences superficielles), et que ce n'est pas toujours celui qui donne les ordres qui dirige vraiment.
Mais il est vrai que tout cela est difficile à comprendre vu de l'extérieur. Il suffit de comprendre que c'est un jeu de rôle, même s'il est poussé assez loin, et même au quotidien pour certains. Le consentement ne peut être que mutuel, et les soumis(es) n'aiment pas les "maîtres" de pacotille, tièdes et superficiels. L'engagement et la confiance sont indispensables.

Je n'y adhère pas, mais il est clair que c'est un milieu élitiste et assez extrême, qui ne supporte ni la demi-mesure, ni les clichés extérieurs.

Quant à l'exemple de France Télécom, je ris. On pourrait aussi rechercher combien de suicides il y a eu parmi les employés de la SNCF, et mettre les projecteurs là-dessus pour en faire un faux scoop. Si on assimile le rapport dominant/dominer au monde du travail, alors la plupart de la population est concernée, et notre débat doit changer de point de vue.
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: le respect de l'autre   Sam 12 Sep 2009 - 22:20

filo dit : "et que ce n'est pas toujours celui qui donne des ordres qui dirige vraiment", ok avec toi Filo, quand je disais plus haut que dans certains couples un homme dominant ne l'était pas vraiment et qu'il y avait des femmes qui portaient la culotte, mine de rien !
Revenir en haut Aller en bas
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Le respect de l'autre   Sam 12 Sep 2009 - 22:36

Sbreccia a écrit:


Il suffit d'ouvrir les yeux, de regarder autour de soi, cette notion existe : c'est la hierarchie au travail, c'est l'Ordre et la Loi, c'est le pouvoir politique, economique, financier....Tout cela infere une relation dominant/dominé...Si on ne veut pas en reconnaitre l'existence, c'est que l'on ferme les yeux; se bouche les oreilles et avance comme un mouton dans l'existence....Et c'est à ces interactions que se confronte la notion de respect..
Mais j'ai vraiment, là, l'impression de me repeter depuis le debut..non..?

Maintenant j'y vois plus clair. Ce passage me parle plus que tous les autres.

Dominer : (lat. dominari, de dominus, maître)

C'est ce qu'on appelle exercer sa suprêmatie !

En tous les cas, c'est ainsi que je le vois quand on parle de force, de pouvoir, etc. Mais je voudrais quand même dire qu'on n'est pas obligé d'être d'accord. Ce n'est plus une question de respect - c'est faire avec parce qu'on n'a pas le choix.
Sous ces différentes visions que tu cites, évidemment, il y règne des Maîtres en tout genre. Des gens très biens et de vrais cons. Quand j'ai affaire à un con, désolée, mais même si je ne lui rentre pas dedans, même si je ne vais pas lui dire en face (par respect pour "ma" ou cette hierarchie) ce que je pense de sa façon de faire, ben je l'insulte quand même de "con" - en tous cas je le pense. Donc je n'ai pas de respect. Et moult personnes font avec ou "subissent".

Personnellement, je ne me sens pas dominée par une quelconque hierarchie.

C'est juste une question de positionnement et d'équilibre.

Alors, sans vouloir m'aveugler, pour ce qui me concerne, je n'emploierais pas les termes "dominant - dominé" - même si, Sbreccia, tu as raison de le dire.

Ensuite ça me choque d'entendre parler de dominant chez le parent et de l'enfant être le dominé.

Excuse-moi, Sbreccia, ton développement est très clair. Mais là, moi je ne peux vraiment pas et je ne veux vraiment pas entendre parler de ce mot : "domination" et tous les dérivés de celui-ci- pour moi ça ne rentre pas dans le contexte du respect parce que cela soutient "la force - le pouvoir"
Je m'aveugle sans doute, mais j'ai mes raisons et à plus forte raison (d'ailleurs).

Cependant, vos interventions sont toujours très intéressantes et riches.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le respect de l'autre   Dim 13 Sep 2009 - 1:51

Même dans le contexte du travail, dominant-dominé me gêne. Je dis "compléments" ; le patron de la boîte a les moyens d'être le patron de sa boîte, mais il ne peut pas faire le boulot. Ses salariés ont besoin d'un salaire, et disposent d'un savoir-faire. Ils sont donc complémentaires, c'est tout.
Dans la réalité, tout cela est transformé en dominant dominé, et on assiste depuis des lustres à un asservissement intolérable. Dites vous que certains emplois ne supportent pas que le salarié ait faim ou soif, ni même qu'il ait envie de pisser. Je me demande où est le respect, là...

Chacun a un rôle et une place sur terre, en principe, non ?

Donc dominant-dominé demeure pour moi, avec ou sans consentement mutuel, un rapport de force, l'un prenant le pas sur l'autre.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: Le respect de l'autre   Dim 13 Sep 2009 - 10:13

tu as raison Ro, il reste que consciemment ou inconsciemment ce rapport existe, il suffit de voir le nombre de "petits chefs" dans les entreprises...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le respect de l'autre   Dim 13 Sep 2009 - 12:40

Pas que dans l'entreprise, du reste. Le rapport de force qui semble si nécessaire à l'humain démolit le respect qu'il réclame avec force, dans une absurdité telle d'autant plus qu'il s'auto-irrespecte dans la plupart de ses comportements.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Shan



Nombre de messages : 1176
Date d'inscription : 01/06/2008

MessageSujet: Re: Le respect de l'autre   Dim 13 Sep 2009 - 12:43

Citation :
Jok, je suis d'accord avec filo, ton exemple n'est pas valable. Un parent ne domine pas son enfant ; il le guide, et ce n'est pas la même chose. D'ailleurs cela rejoint la conversation que j'avais ce matin avec l'amie que j'héberge, et qui portait sur le maître et l'élève. Il ne s'agit pas de domination, mais d'un devoir de transmission d'un savoir transmis par l'un à l'autre, ce qui est la même chose entre parents/enfants.

Là c'est moi qui ne suis plus tout à fait satisfaite.
Le rapport Maitre/élève, si effectivement c'est un transfert de savoir, n'ira pas jusqu'à inclure les conséquences, bonnes ou mauvaises. Ce que je voudrais dire par là, c'est qu'en cas de défaillance de l'élève, c'est lui et lui seul qui en subit les conséquences.
Dans le rapport parent/enfant, ce sera le dominant qui devra subir, hormis les cas reposants sur un texte de loi.

Personnellement, je crois qu'un parent domine même de manière non visible, son enfant. L'enfant l'accepte tout naturellement, dès que c'est bien compris et assimilé. Mais il reste un dominé, au moins jusqu'à l'adolescence. Les conflits qui arrivent à partir de ce moment, ne sont au fond qu'une façon de rompre ce "contrat".
Revenir en haut Aller en bas
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Le respect de l'autre   Dim 13 Sep 2009 - 14:39

Shan a écrit:
Citation :
Jok, je suis d'accord avec filo, ton exemple n'est pas valable. Un parent ne domine pas son enfant ; il le guide, et ce n'est pas la même chose. D'ailleurs cela rejoint la conversation que j'avais ce matin avec l'amie que j'héberge, et qui portait sur le maître et l'élève. Il ne s'agit pas de domination, mais d'un devoir de transmission d'un savoir transmis par l'un à l'autre, ce qui est la même chose entre parents/enfants.

Là c'est moi qui ne suis plus tout à fait satisfaite.
Le rapport Maitre/élève, si effectivement c'est un transfert de savoir, n'ira pas jusqu'à inclure les conséquences, bonnes ou mauvaises. Ce que je voudrais dire par là, c'est qu'en cas de défaillance de l'élève, c'est lui et lui seul qui en subit les conséquences.
Dans le rapport parent/enfant, ce sera le dominant qui devra subir, hormis les cas reposants sur un texte de loi.

Personnellement, je crois qu'un parent domine même de manière non visible, son enfant. L'enfant l'accepte tout naturellement, dès que c'est bien compris et assimilé. Mais il reste un dominé, au moins jusqu'à l'adolescence. Les conflits qui arrivent à partir de ce moment, ne sont au fond qu'une façon de rompre ce "contrat".

Je trouve génial tous ces avis différents !

Cependant, je ne suis pas vraiment d'accord avec le fait que l'enfant reste dominé par son parent, même si, il est pensé que cela se présente sous forme invisible.

Je vais essayer d'être le plus claire possible en tentant d'expliquer ma vision.

Je sais qu'il existe des méthodes plus ou moins douces. Je vais rester dans le contexte de l'échange. Sans faire part de violence ou de pression donc que cela soit morale ou physique, sinon ce serait de la domination.

Je vais imaginer une famille ou l'échange existe ; donc par la parole, par la communication entre enfants/parents.

Certes, les parents apportent une éducation à leurs petits. On peut penser qu'à partir de cela il y a une forme de domination.

Pour ma part, je pense que c'est un positionnement et un équilibre dans un cercle familial.

Donc encore une fois, il n'y aurait pas de dominant et dominé. Seuls des positionnements en vue d'équilibre.

Les parents font au mieux, avec des bases éducatives qu'ils ont plus ou moins. Parfois, ils dévient de ces bases. Mais c'est toujours lié au temps, à l'expérience, au vécu et un peu de connaissance (C'est inscrit en chacun de nous) - je dis bien "un peu" - car être parents, ça n'est pas inscrit en nous, et je pense qu'un enfant apporte plus que nos propres parents à condition d'ouvrir un peu les yeux et d'accepter qu'un enfant, peu importe l'âge, puisse avoir son mot à dire, son opinion, sa façon de voir les choses. Car il me semble, qu'un enfant à le droit de parole, et ce n'est pas parce qu'il s'exprime, pouvant le faire vivement, qu'il domine son parent, donc si le parent s'exprime parfois d'un ton plus ferme, ça n'est pas pour dominer son enfant. Se sont simplement des échanges interactifs entre eux. Ce sont des positionnements entre l'enfant qui découvre et apprend et le parent qui découvre et apprend (aussi).

Peut-être pensons-nous que nous sommes "maîtres" de nos enfants, même sous la forme la plus douce qu'il soit.
Alors, je sais bien, on encadre un enfant et on met des limites. Chacun sa méthode. Mais les enfants savent très bien faire remarquer les défauts des parents. Very Happy

PS : excusez-moi, le message est parti trop vite... Mais je voulais dire, ça revient un peu à ce que je disais dans mon premier message :

Dominer : fais ce que je te dis mais ne fais pas ce que je fais.
Je vous laisse imaginer le nombre de parents qui emploient cette petite phrase pour faire comprendre qu'ils ont tous les droits !
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le respect de l'autre   Dim 13 Sep 2009 - 16:37

J'ouvre ce magnifique cadeau qui m'a été offert, le Thésaurus et voici ce que j'y trouve.

Dominer dans la rubrique Savoir, (elle-même assez touffue, je ne prends ici qu'un extrait)

Dans le sens faire autorité ; dominer ou posséder un sujet ; s'y connaître, s'y entendre, en connaître un bout. Faire étalage de ses connaissances. pontifier.

Dominer dans la rubrique Autorité, (itou, je ne prends que l'extrait développant dominer)

Dans le sens asservir : Régner sur. Assumer un rôle. Occuper un rang. Occuper le devant de la scène. tenir le haut du pavé. Tenir tête. tenir le dé. Tenir le haut bout ou le haut bout de la table. Faire la loi. Faire la pluie et le beau temps. Tirer les ficelles. Donner le ton ou le la. Avoir le bras long. Avoir voix au chapitre.

Dans le sens domination ; avoir de la prépondérance. Mener la danse (ou le jeu, ou la partie). Avoir l'avantage (ou le dessus, le pas) sur. Passer devant. Tenir le haut du pavé. Eclipser. Ecraser. Triompher de.

Dans le sens influence : Posséder. Assujettir. Ensorceler. Fasciner. Hypnotiser. Séduire. Subjuguer. Charmer. Magnétiser.

Dans le sens commandement : commander. Dominer.

Dominer dans la rubrique Triompher :

Dans le sens supériorité : avoir la haute main sur. Contrôler. Etre au-dessus de la mêlée. Etre à cent pieds au-dessus. Dépasser quelqu'un de cent coudées. Culminer. Trôner. Eclipser. Surplomber.

Dans le sens victoire : dominer la situation. Avoir l'avantage. Avoir le dessus.

-----------------

Guider

Dans le sens Devant : Eclairer. Guider. Frayer le chemin. Marcher en éclaireur. Ouvrir la marche ou la route. Ouvrir une voie. Dépasser. Distancer. Forlonger.

Dans le sens Direction : Gouverner. Conduire. Guider. Mener. Piloter. Radioguider. Téléguider. Etre à la barre. Etre aux commandes.

Dans le sens Education : Eduquer. Elever. Former. Nourrir. Donner de bonnes façons. De bonnes habitudes. De bonnes manières. De bons principes. Façonner. Styler. Conduire. Eclairer. Guider. Aiguiller. Orienter. Dégourdir. Dégrossir.

Dans le sens Facilité : Faciliter. Aider. Appuyer. Pistonner. Recommander. Mâcher. Mâcher le travail. Frayer le chemin. Guider. Favoriser. Concourir à. Contribuer à. Permettre de. Mettre à l'aise.

Dans le sens Aide : Guider. Conduire la main ou les pas de quelqu'un. Eclairer la lanterne de quelqu'un. Mettre sur la voie. Mettre sur les rails. Donner un tuyau.

Dans le sens Conseil : Conseiller. Conduire. Diriger. Gouverner. Guider. Mener. Inspirer. Dicter sa conduite à quelqu'un. Former. Enseigner. Catéchiser. Endoctriner. Sermonner. Donner des leçons à. Faire la leçon à. Faire la morale. Moraliser.

Dans le sens Influence : Influencer. Marquer de son influence, ou de son empreinte, de sa griffe. Guider. Façonner. Endoctriner. Intoxiquer. Bourrer le crâne.

Dans le sens Morale : Moraliser. Prêcher. Catéchiser. Edifier. Sermonner. Faire la morale ou la leçon à. Admonester. Gronder. Civiliser. Eduquer. Instruire. Policer. Guider.

-------------------

Ce ne sont que des extraits, desquels il se dégage assez de nuances pour que l'on comprenne qu'entre dominer et guider, demeure tout de même une différence notoire, et que dans le verbe guider, la déclinaison peut se jouer en fonction de la personnalité de celui qui la pratique. On peut guider parfaitement comme on peut guider lamentablement.

Personnellement, je continue à être convaincue que le rôle parental est celui de guide et non de dominateur.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: Le respect de l'autre   Dim 13 Sep 2009 - 19:05

Romane a écrit:

Personnellement, je continue à être convaincue que le rôle parental est celui de guide et non de dominateur.

C'est vraisemblablement ce qui evitera le clash lors de la crise d'adolescence..
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: le respect de l'autre   Dim 13 Sep 2009 - 22:55

Ro

Dans le sens faire autorité ; dominer ou posséder un sujet ; s'y connaître, s'y entendre, en connaître un bout. Faire étalage de ses connaissances. pontifier.

Celle-ci est la plus répandue, à mon avis. Ecoutez les politiques par exemple, et encore, si seulement "ils dominaient leur sujet" !!!

Pardon Sbrec, mais c'est quoi cette drôle de bête que tu as mis en avatar ?
la tunisie ne t'a pas changé à ce point, quand même !!!
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le respect de l'autre   Dim 13 Sep 2009 - 23:15

Elles sont toutes répandues, Ys. Il suffit de laisser son regard les déceler.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: le respect de l'autre   Lun 14 Sep 2009 - 9:23

oui Ro, j'en connais plein ! mais les poliques et quelques pékins, c'est à ce tordre ! Les autres, je les décèle aussi
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le respect de l'autre   Lun 14 Sep 2009 - 9:31

Alors histoire de faire avancer ce fil, et si on se posait des questions et si on se creusait la tête ?



- Est-ce que vous pensez qu'en littérature, le respect joue un rôle, et quelle que soit votre réponse ; pourquoi ?

- On parle souvent du respect à l'autre, on réclame à corps et à cris que l'on nous respecte, tout cela est bien joli dans les mots, difficile en pratique il semble, et en tout cas incomplet. Qu'est-ce que s'auto-respecter, à votre avis ? Si vous pouviez développer en creusant, ça serait super.

- Et puisque je vous ai donné quelques messages au-dessus un florilège de mots associés à la domination et au guidage, quelles sont les nuances que vous en retirez éventuellement, par rapport au respect ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Le respect de l'autre   Lun 14 Sep 2009 - 12:29

Romane a écrit:
- Est-ce que vous pensez qu'en littérature, le respect joue un rôle, et quelle que soit votre réponse ; pourquoi ?
Non. Sauf pour la littérature pamphlétaire ou "people", peut-être.
Pourquoi ? Parce que la littérature est une liberté totale de création.
Côté créateur, on peut tout se permettre.
Côté lecteur, on n'est pas tenu de lire (ou continuer) quelque chose qui ne nous plaît pas.

Citation :
- On parle souvent du respect à l'autre, on réclame à corps et à cris que l'on nous respecte, tout cela est bien joli dans les mots, difficile en pratique il semble, et en tout cas incomplet. Qu'est-ce que s'auto-respecter, à votre avis ? Si vous pouviez développer en creusant, ça serait super.
S'auto-respecter, c'est tout simplement tenir ses propres engagements. C'est aussi respecter le "je" de l'avenir qui lui peuchère n'a rien demandé, et qui sera là tôt ou tard : il s'agit de lui laisser quelques chances aussi, et de ne pas tout prendre dans le ici et maintenant.

Pour le reste, je passe trop en coup de vent, pas le temps d'aller chercher des mots plus haut.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
francoisdalayrac

avatar

Nombre de messages : 2127
Age : 59
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Le respect de l'autre   Lun 14 Sep 2009 - 13:57

filo a écrit:
Romane a écrit:
- Est-ce que vous pensez qu'en littérature, le respect joue un rôle, et quelle que soit votre réponse ; pourquoi ?
Non. Sauf pour la littérature pamphlétaire ou "people", peut-être.
Pourquoi ? Parce que la littérature est une liberté totale de création.
Côté créateur, on peut tout se permettre.
Côté lecteur, on n'est pas tenu de lire (ou continuer) quelque chose qui ne nous plaît pas.

Citation :
- On parle souvent du respect à l'autre, on réclame à corps et à cris que l'on nous respecte, tout cela est bien joli dans les mots, difficile en pratique il semble, et en tout cas incomplet. Qu'est-ce que s'auto-respecter, à votre avis ? Si vous pouviez développer en creusant, ça serait super.
S'auto-respecter, c'est tout simplement tenir ses propres engagements. C'est aussi respecter le "je" de l'avenir qui lui peuchère n'a rien demandé, et qui sera là tôt ou tard : il s'agit de lui laisser quelques chances aussi, et de ne pas tout prendre dans le ici et maintenant.

Pour le reste, je passe trop en coup de vent, pas le temps d'aller chercher des mots plus haut.

Je n'aurais pas dit mieux!

François
Revenir en haut Aller en bas
sophiesuite

avatar

Nombre de messages : 467
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: Le respect de l'autre   Lun 14 Sep 2009 - 16:40

S'auto respecter, je trouve que c'est pas si simple que ça...
En théorie oui, mais en pratique, on peut se trouver un peu bête devant des situations tout aussi bêtes...
On est nombreux à l'intérieur de soi. Qu'est-ce qui se passe quand respecter une partie de soi revient à en léser une autre ?
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: le respect de l'autre   Lun 14 Sep 2009 - 18:16

un foutu bordel !
Revenir en haut Aller en bas
sophiesuite

avatar

Nombre de messages : 467
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: Le respect de l'autre   Lun 14 Sep 2009 - 18:24

Laughing Laughing tu m'étonnes...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le respect de l'autre   Lun 14 Sep 2009 - 18:49

Ysandre a écrit:
un foutu bordel !

C'est là que ça devient intéressant. Tu peux développer, Ys ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: le respect de l'autre   Lun 14 Sep 2009 - 19:15

Lorsque que quelqu'un tient une fichue dose d'orgueil dans sa besace et qu'il se fait insulter, il a du mal à ne pas se foutre en rogne, si d'autre part il a aussi une petite dose d'humilité, dans une autre besace, qu'on lui dit de se calmer et d'ignorer, il fait appel a l'humilité, mais trop, et il piétine son orgueil et se piétine tout seul ! résultat, ça fout un sacré souk dans sa ford intérieure.
Il ne sait plus où il en est, a besoin de se rassembler, de ramasser les morceaux ! c'est là que je rejoins Sophie qui dit : "on est nombreux à l'interieur de soit, qu'est ce qu'il se passe quand respecter une partie de soi revient à en léser une autre ?" et bah ce que je viens d'exposer ! on n'a pas respecté le quelqu'un, on lui a intimé de baisser pavillon, il en a fait appel à son humilité, il a piétiné son orgueil et s'est piétiné tout seul ! d'ou frustration, rancoeur, complexe d'inférorité, etc....
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le respect de l'autre   Lun 14 Sep 2009 - 19:27

Ysandre a écrit:
Lorsque que quelqu'un tient une fichue dose d'orgueil dans sa besace et qu'il se fait insulter, il a du mal à ne pas se foutre en rogne, si d'autre part il a aussi une petite dose d'humilité, dans une autre besace, qu'on lui dit de se calmer et d'ignorer, il fait appel a l'humilité, mais trop, et il piétine son orgueil et se piétine tout seul ! résultat, ça fout un sacré souk dans sa ford intérieure.
Il ne sait plus où il en est, a besoin de se rassembler, de ramasser les morceaux ! c'est là que je rejoins Sophie qui dit : "on est nombreux à l'interieur de soit, qu'est ce qu'il se passe quand respecter une partie de soi revient à en léser une autre ?" et bah ce que je viens d'exposer ! on n'a pas respecté le quelqu'un, on lui a intimé de baisser pavillon, il en a fait appel à son humilité, il a piétiné son orgueil et s'est piétiné tout seul ! d'ou frustration, rancoeur, complexe d'inférorité, etc....

Oki pour l'exemple que tu fournis. Justement, comment s'y prendre pour se respecter soi-même, quand on est en face de son propre orgueil, de sa frustration, de sa rancoeur et de ses complexes ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: Le respect de l'autre   Lun 14 Sep 2009 - 19:34

Romane a écrit:

Oki pour l'exemple que tu fournis. Justement, comment s'y prendre pour se respecter soi-même, quand on est en face de son propre orgueil, de sa frustration, de sa rancoeur et de ses complexes ?

On prend des vacances..?
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: le respect de l'autre   Lun 14 Sep 2009 - 19:46

Eh bé, je crois que l'on se tourne vers soi, seul à seul, qu'on discute, toujours dans sa Ford intérieure (il y fait plus chaud quand il fait froid dans son soi même), que l'on regarde ses erreurs en face, faut pas avoir peur, ça mord pas, que l'on évacue les morceaux brisés, que l'on ne pleure pas parce que ça ne sert à rien, et surtout pas sur soi. Que l'on fait un bilan pour voir où ça a vraiment dérapé et que l'on en tire les conclusions qu'il faut.
Et surtout, retrouver le respect que l'on doit à soi même (si nous en sommes digne) en arrêtant de se piétiner.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le respect de l'autre   Lun 14 Sep 2009 - 19:48

Oui mais dans l'acte, une fois ces constats faits, ça devient quoi ?
Dans l'acte de se respecter, je veux dire.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: le respect de l'autre   Lun 14 Sep 2009 - 19:49

je ne comprends pas ta question ????
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le respect de l'autre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le respect de l'autre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le respect de l'autre
» Autres petites citations
» La collectivité, le respect des règles de la vie en communauté chez Disney
» [REQUETE] Lecteur de flux RSS autre que RSS Hub ?
» Réserve de figurines (zombies, squelettes, ou autre..)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Philosophie-
Sauter vers: