Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Humilité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Romane
Administrateur


Nombre de messages : 91099
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Humilité   Lun 21 Sep 2009 - 20:35

Rosacée a écrit:
elle est en nous à qui sait la voir et s'en servir.

Déjà que je n'ai pas une idée précise de ce qu'est l'humilité (cf mon post de départ, déjà questionnant), mais là tu ajoutes à ma perplexité. S'en servir ? Jamais je n'aurais eu l'idée que l'humilité puisse être un objet duquel on se servirait. Au contraire, même.

Luca : continue, c'est trop bon !
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Humilité   Lun 21 Sep 2009 - 21:21

Rosacée a écrit:
Cependant, même si cet enfant était en cours de construction et bien entendu, je ne peux pas dire le contraire, et bien je le trouvais beaucoup plus patient, calme et humble que les autres enfants.
J'ai souvenir d'un enfant qui était prodigieusement patient et calme non parce qu'il était humble (il n'avait aucune idée de ce que c'était) mais simplement parce qu'il était terrifié par le monde (et ça il le savait).
Et de nombreux adultes sont hélas semblables.

Pour moi, une personne humble est une personne debout et bien stable sur ses deux pieds. Capable de regarder ses erreurs ou ses incapacités en face, mais aussi capable de reconnaître ses compétences et actions de valeur.

Tu vois Romance Romane (quel joli lapsus, non ?), je n'arrive plus à jouer du piano. Mais je ne le vis plus comme un échec (ce qui fut le cas longtemps). Maintenant, je me dis : ça reviendra quand ça reviendra. Ou pas. Et alors... ?
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Humilité   Lun 21 Sep 2009 - 21:27

Elle est chouette ta définition, Luca.

Pour le piano, ben euh... ça reviendra. Ou pas. C'est comme l'écriture, l'inspiration, toutes ces choses un peu hors sentiers battus.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Humilité   Lun 21 Sep 2009 - 21:39

Je me suis complètement trompée, Luca, en effet, tu as raison en ce qui concerne l'enfant et pour le reste aussi.

Sur ce, pour éviter de dire encore plus de bétises et m'enliser dedans, je vais juste vous lire. J'avoue que sur ce thème, je pense ne pas avoir grand chose à apporter.
Revenir en haut Aller en bas
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Humilité   Mar 22 Sep 2009 - 1:01

Tu vas me dire que je ramène tout à la danse. Mais quand je lis "humilité", j'entends la voix de ma prof de danse, qui n'a que ce mot à la bouche.
La danse, et tout art à mon avis, demande une immense et perpétuelle humilité, c'est à dire l'acceptation de se voir telle qu'on est pour progresser, parfois très nulle, parfois en progrès. Il suggère d'accepter les conseils, voire les remontrances des plus informés, et travailler, travailler sans relâche.
Un jour, j'étais en stage avec ma prof, et elle s'est blessée au pied, on n'arrivait pas à voir avec quoi, mais elle saignait (en fait, elle avait marché sur un éclat de verre). Elle a mis un petit chausson, elle qui danse toujours pieds-nus, et elle a continué pendant les 4h du stage. Quand elle est passée près de moi, je l'ai entendu murmurer pour elle-même : "c'est le métier qui rentre".
Il faut savoir que Leila danse et étudie la danse depuis plus de 30 ans.
Elle est d'ailleurs partie trois mois en Inde cet été, afin de mener à bien une recherche pratique et théorique sur la danse kalbelia du Rajasthan, projet d'études pour lequel elle a reçu une bourse de la Villa Médicis.
En gros, c'est ce que j'appelle l'humilité. Elle est exigeante, mais elle est surtout d'une exigeance terrifiante envers elle-même, et se remet constamment en question.
Suite à cet épisode, je lui ai donné le petit conte indien de Filo sur l'humilité, le roi qui veut apprendre la sculpture, vous vous rappelez ? Elle a adoré.
Autre remarque qui m'a bien fait rire : nous sommes en début d'année, donc nous avons des petites nouvelles au cours. Au bout d'une moment, certaines me demandent : "mais tu danses depuis combien de temps ?". Quand je le leur dis, elles me regardent bizarrement : "ben pourquoi tu viens en cours débutant, alors ?". J'en suis à leur expliquer qu'on n'a jamais fini d'apprendre les mouvements de base, vu qu'ils ne seront jamais absolument parfaits. A mon sens, ce serait un manque d"humilité d'aller juste en cours intermédiaire ou avancé sous prétexte qu'on a quelques toutes petites années de danse dans les pattes.
Enfin, ce serait surtout un manque de lucidité.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Humilité   Mar 22 Sep 2009 - 1:12

pfff ! tu soulèves le couvercle de la marmite. Je considère que passer son temps à dire que tout est bien, dans une discipline de ce genre, ça ne fait pas avancer. Il faut à la fois encourager et souligner les défauts pour les corriger. Tendre vers mieux. J'ai pas dit "parfait" c'est impossible, mais le mieux. Le mieux n'est pas l'ennemi du bien, il est la découverte de capacités qu'on a en soi mais qu'on n'a pas encore explorées. Alors il est génial, ce mieux vers lequel on tend. Quand on a compris ça, on sait qu'on a devant soi une route toute tracée de richesses à gogo, l'une après l'autre on peut se donner le moyen de les trouver, et d'en tirer du plaisir, beaucoup.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Humilité   Mar 22 Sep 2009 - 7:43

Avec un peu d'humilité on apprend tous les jours, c'est quelque chose qui est en soi. Pour ma part, se remettre en question, prendre du recul, admettre qu'on a tort c'est faire preuve d'humilité. Mais il n'y a pas que ça. Nous ne sommes pas aussi forts que l'on se l'imagine malgré notre condition humaine, celle de nous pousser toujours loin, plus haut ; on veut faire preuve de force, de capacité, mais nous ne sommes rien d'autre qu'un amas de chair, de sang et d'os. Nous sommes simples. Humain jusqu'au bout des ongles.

Pour ma part, je resterai sur mes idées quant au fait que l'humilité il faut la voir et savoir s'en servir (certes pas comme un objet) mais plutot essayer de lui ouvrir une porte - simplement. Tout simplement. Et en toute modestie ; en acceptant sa condition humaine, celle d'être de simples mortels, inconsistants, éphémères, timorés, vulnérables, faibles, petits, très petits, très très petits devant l'univers ; en cet infini.

Lorsque je parlais d'être humble, mon exemple sur l'enfant s'avérait faussé (psychologie oblige ainsi que maturité de l'enfant). J'ai eu temps de réfléchir, de penser.

Cependant, être humble et avoir de l'humilité se rapprochent se soutiennent puisque cela intègre notre nature.


Humble
:
Sens 1 Qui fait preuve d'humilité, de modestie. Synonyme respectueux Anglais humble
Sens 2 Sans éclat. Ex Il nous a dit d'entrer dans son humble demeure. Synonyme médiocre
Sens 3 De condition modeste. Synonyme nécessiteux
Définition du dictionnaire

humble :
Synonymes effacé, médiocre, modeste, nécessiteux, pauvre, plat, respectueux, simple.


Voici ce que j'avais écrit :

L'humilité consiste, sans méconnaître ses qualités, à admettre que l'on n'y est en fin de compte pas forcément soi-même pour grand chose.

Voici que cet article l'expliquera mieux que moi :

L’humilité


Le terme humilité est à rapprocher du mot humus, qui en est la source étymologique, et qui a donné par ailleurs le terme homme. Cela semble signifier que l’humilité consiste, pour l’homme, à se rappeler qu’il est poussière (ou littéralement : « fait de terre », c’est-à-dire de la matière la plus commune). Cela semble indiquer aussi que l’humilité est une attitude proprement humaine : et de fait, si l’homme n’est pas le seul être dont on puisse dire qu’il fut tiré du limon, il paraît bien être le seul à le savoir.

Mais du coup, il est aussi le seul à pouvoir l’oublier — et pire : à vouloir l’oublier. Au-delà de l’image du matériau (terre, humus), le terme d’humilité renvoie en effet à l’idée d’une provenance étrangère, d’une impuissance à être sa propre origine ; il paraît impliquer aussi, du même coup, l’idée d’une incapacité à s’accomplir par ses seules forces ; en un mot, il s’agirait d’avouer qu’il n’est rien en nous, hormis peut-être nos fautes et nos manquements, que nous puissions nous attribuer à nous-même, à nous seul. Or cette double impuissance n’est pas facile à admettre ; elle semble, à certains, incompatible avec la dignité de l’être humain, et sa reconnaissance constituerait à leurs yeux une intolérable humiliation.

Mais justement, est-ce une même chose d’être humble et d’être humilié ? Etre humble, est-ce se rabaisser, se manquer de respect à soi-même ? Cela doit-il conduire, en particulier, à accepter que les autres nous traitent comme « moins que rien » ?

Humilier quelqu’un consiste à nier sa dignité, ou du moins à manifester uniquement ses pauvretés et ses déficiences ; concrètement, cela revient souvent à le réduire à son animalité, ou à sa dimension purement physique : rien de plus humiliant pour un homme, par exemple, que de voir l’accomplissement de ses fonctions organiques privé du secret ou de l’habillage qui l’humanisent. Mais refuser cette humiliation, serait-ce manquer d’humilité ? Et inversement, faudrait-il refuser d’être humble pour échapper à l’humiliation ? Non pas, si humilité et affirmation de sa dignité sont, en vérité, compatibles, voire indissociables. Telle est du moins la position que l’on s’efforce ici de préciser.

D’une part, l’humilité ne consiste pas à se croire dépourvu de dignité, mais à se savoir incapable d’en être soi-même la source, et à se reconnaître impuissant à exister « à la hauteur » de celle-ci. En tant qu’être humain, je suis bien plus qu’un peu de boue (ou d’humus), contrairement à ce que suggère l’étymologie prise au pied de la lettre. Mais ce que je suis de plus, je ne me le suis pas donné à moi-même ; en outre, par mon comportement envers moi-même comme envers autrui, sans doute le trahis-je bien plus souvent que je ne l’honore. Ainsi, autant mon refus de ma dignité ne serait pas une vraie humilité (mais quelque chose qui pourrait être une profonde ingratitude), autant l’humilité véritable se manifeste par l’acceptation du fait que l’aide d’autrui m’est absolument indispensable. L’aide dont j’ai eu besoin pour être, tout simplement, en ce sens que je dois ma venue à l’être, et mon statut d’être pourvu de dignité, à autre chose ou à quelqu’un d’autre que moi-même. L’aide dont j’ai besoin, ensuite, pour tenter de ne pas être trop indigne de ma dignité : car précisément, celle-ci a quelque chose d’infini et d’absolu, qui fait de son plein respect une tâche au-dessus de mes forces — voire des forces humaines en général. Ainsi se préciserait la conciliation évoquée plus haut : être humble, ce n’est pas se considérer comme sans valeur, c’est au contraire voir sa propre grandeur et se sentir petit devant elle.
D’autre part et par conséquent, l’humilité ne saurait conduire à se laisser traiter comme un être sans valeur, et à accepter toutes les humiliations. Nulle incompatibilité entre être humble et exiger le respect : car ce dont j’exige le respect, à savoir ma dignité, c’est aussi ce dont je reconnais ne pouvoir être l’auteur. En ce sens, je demeure effacé et discret (« humble ») lors même que je mets en avant ma dignité d’être humain.

Concluons : il semble particulièrement important de ne pas se tromper sur le vrai sens de l’humilité, car toute erreur à son sujet irait forcément de pair avec une méprise sur le vrai sens de la dignité, et donc sur la juste attitude à avoir envers soi-même comme envers autrui.

G.R.

Source du texte : http://philo.pourtous.free.fr/Atelier/Textes/humilite.htm
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Humilité   Mar 22 Sep 2009 - 13:27

Super article ! Je me disais en le lisant qu'on confond un peu deux notions d'humilité :
- notre condition : incontournable qu'on s'y prenne de la manière qu'on veut on n'y échappe pas (et je réalise que c'est peut-être ce que Rosacée a voulu dire l'autre jour)
- l'idée qu'on s'en fait : par rapport à notre comportement. Son "intellectualisation", en quelque sorte.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: Humilité   Mar 22 Sep 2009 - 13:31

Rosacée a écrit:
être humble, ce n’est pas se considérer comme sans valeur, c’est au contraire voir sa propre grandeur et se sentir petit devant elle.


Ou en clair..." je suis tellement BON que j'en reviens pas moi-même!"... Bref, l'humilité c'est avoir la grosse tête !..... AngeR
Revenir en haut Aller en bas
sophiesuite

avatar

Nombre de messages : 467
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: Humilité   Mar 22 Sep 2009 - 13:56

Ca me fait repenser à ce discours de Mandela...

Notre peur la plus profonde n’est pas que nous ne soyons pas à la hauteur,

Notre peur la plus profonde est que nous sommes puissants au delà de toute limite,

C’est notre propre lumière et non pas notre obscurité qui nous effraie le plus.

Nous nous posons la question : “ Qui suis-je, moi, pour être brillant, talentueux et merveilleux ? ”

En fait, qui êtes-vous pour ne pas l’être ?

Vous êtes un enfant de Dieu. Vous restreindre et vivre petit ne rend pas service au monde,

L’illumination n’est pas de vous rétrécir pour éviter d’insécuriser les autres,

Nous sommes nés pour rendre manifeste la gloire de Dieu qui est en nous,

Elle ne se trouve pas seulement chez quelques élus : elle est en chacun de nous, et au fur et à mesure que nous laissons briller notre propre lumière, nous donnons inconsciemment aux autres la permission de faire de même.

En nous libérant de notre propre peur, notre présence libère automatiquement les autres


Lui il parle de Dieu, perso ça me dérange pas, mais je pense que pour les athées, on peut juste enlever les phrases qui y font référence et le reste fonctionne quand même.

Et tout ça reviendrait finalement à ce que disait tout simplement Romane l'autre jour : être à sa place. Ni plus, ni moins...
Revenir en haut Aller en bas
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Humilité   Mar 22 Sep 2009 - 14:09

Vilain a écrit:
Rosacée a écrit:
être humble, ce n’est pas se considérer comme sans valeur, c’est au contraire voir sa propre grandeur et se sentir petit devant elle.


Ou en clair..." je suis tellement BON que j'en reviens pas moi-même!"... Bref, l'humilité c'est avoir la grosse tête !..... AngeR

Une si grosse tête pour un si petit cerveau ! lol AngeR

@ Romane : je suis contente que l'article plaise.
J'avoue qu'après être tombée dans le brouillard, hier soir, je me suis dit que quelque chose m'échappait. Et ce matin, en sortant de la brume, je me suis dit : bon sang ! Il faut que tu m'aides ! (je me parle un peu comme une fofolle parfois - comme si mon autre moi allait pouvoir me sortir d'une impasse dans laquelle je me suis mise toute seule.). J'ai donc ouvert le Forum, bondi sur le sujet - j'ai lu et relu - puis j'ai commencé à écrire. Je me suis arrêtée et je me suis dit :"il faut pallier ce manque d'explications". Quand j'ai trouvé cet article et que je l'ai lu, ça m'a fait un bien fou et j'avoue qu'à défaut de poser mes propres mots c'est ce texte que j'ai mis car il exprimait ce qui au fond de moi avait bien du mal à faire son chemin.
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Humilité   Mar 22 Sep 2009 - 14:10

Rosacée a écrit:
Avec un peu d'humilité on apprend tous les jours, c'est quelque chose qui est en soi. Pour ma part, se remettre en question, prendre du recul, admettre qu'on a tort c'est faire preuve d'humilité. Mais il n'y a pas que ça. Nous ne sommes pas aussi forts que l'on se l'imagine malgré notre condition humaine, celle de nous pousser toujours loin, plus haut ; on veut faire preuve de force, de capacité, mais nous ne sommes rien d'autre qu'un amas de chair, de sang et d'os. Nous sommes simples. Humain jusqu'au bout des ongles.

Pour ma part, je resterai sur mes idées quant au fait que l'humilité il faut la voir et savoir s'en servir (certes pas comme un objet) mais plutot essayer de lui ouvrir une porte - simplement. Tout simplement. Et en toute modestie ; en acceptant sa condition humaine, celle d'être de simples mortels, inconsistants, éphémères, timorés, vulnérables, faibles, petits, très petits, très très petits devant l'univers ; en cet infini.

Ça me plaît vraiment ce que tu dis. cheers
Et pour l'étymologie, ce que je trouve beau, c'est que nous ne sommes que poussière, boue... mais en même temps, nous permettons la naissance de la vie. C'est fabuleux quand même.

Quant aux paroles de Mandela, elles sont magnifiques (on peut remplacer dieu par conscience, par exemple) : accepter de ne pas être parfait mais faire de son mieux, ne pas permettre aux autres de penser et d'agir à notre place, en notre nom. En yoga, il y avait une phrase qui disait : l'important n'est pas la destination, mais d'être sur le chemin, à son rythme.
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Humilité   Mar 22 Sep 2009 - 14:13

sophiesuite a écrit:


Et tout ça reviendrait finalement à ce que disait tout simplement Romane l'autre jour : être à sa place. Ni plus, ni moins...

Rêve - et j'aime beaucoup le texte de Mandela

@ Lucaerne - nos messages se sont croisés. Je voulais juste te dire ceci : merci.
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Humilité   Jeu 15 Oct 2009 - 18:36

lucaerne a écrit:
Il y a aussi un très beau passage de Pierre Willequet, que je ne retrouve pas. J'y reviendrai...
Je l'ai retrouvééééé ! Bon, il arrive un peu après la bataille, mais tant pis.

"[Déméter] n’est donc pas ‘humiliée’, mais rendue ‘humble’. Ce qui n’est pas du tout pareil, même si les deux termes ont une étymologie identique : ‘humus’, la terre, matières organiques en décomposition qui se transforment pour donner vie à d’autres formes d’existence. (...) Une femme habitée par le - et, donc, identifiée au - principe maternel peut être animée par une force qui la rend à la fois superbe et monstrueuse. Ces aspects s’imposent à tout bout de champ, car elle en jouit doublement : en en tirant d’immenses satisfactions et en les possédant (dans le sens où on jouit d’un bien, par exemple). L’impression d’omnipotence qu’elle en retire a valeur d’ivresse, d’enchantement de soi par soi. Et pourtant, ce qu’indique le mythe, c’est qu’il existe dans le moi le besoin d’une mise à l’épreuve par réduction, ou par ce que l’on nomme ici l’incarnation : l’inévitable descente dans la chair de ce penchant unilatéral."
(Pierre Willequet, Mères et filles, histoire d'une emprise)

Ah le bonheur du devoir accompli ! chinois
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: Humilité   Lun 19 Oct 2009 - 22:11

En fait, on devient humble quand on a été confronté au principe de Peter, que l'on a rencontrer ses propres limites, mais qu'au lieu de s'obstiner à occuper un poste, une fonction, une responsabilité qui nous dépasse, on accepte de revenir à celles on était performant....C'est ne plus avoir la grosse tête ( mais pour ça faut l'avoir eu avant au moins un temps)
Revenir en haut Aller en bas
LilouMarion



Nombre de messages : 19
Age : 28
Date d'inscription : 04/11/2012

MessageSujet: Qu'est ce qu'être humble ?   Mar 13 Nov 2012 - 22:23

Après la lecture de vos posts sur la résilience, je me suis demandée qu'est ce qu'était l'humilité? Qu'est ce qu'être humble? Et à l'inverse, qu'est ce que manquer d'humilité?

Pour moi être humble, ce serait être honnête avec soi - même et avec les autres, surtout ceux qu'on aime. Les respecter tout en sachant parfois les froisser et ne pas toujours leur faire plaisir MAIS par principe d'honnêteté, toujours lié à un souci de faire avancer l'autre, soi-même et la relation qui nous unit. Une forme de sagesse, d'altruisme ...

Manquer d'humilité ce serait alors manquer totalement de finesse et d'intelligence dans nos relations qui nous lient avec les autres . . Ne pas avoir pris assez le temps et la distance avec nos actes ou nos dires ..Manquer le coche en quelque sorte à cause d'un égoïsme, égocentrisme trop ancré..
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Humilité   Mer 14 Nov 2012 - 0:58

Oh là là, vaste sujet ! Il existe d'ailleurs un fil sur l'humilité, ici : http://liensutiles.forumactif.com/t17859-humilite
(quand tu auras revisité celui-ci, je le fusionnerai avec l'autre, pour ne pas ouvrir deux fois le même)

Difficile d'aller au fin fond de l'humilité sans se tromper, car par exemple, déjà le souci de faire avancer l'autre est peut-être la prétention de le devancer. Je ne sais pas si on peut la définir sans la trahir.
Je pense que tu as raison quand tu la relies à l'honnêteté avec soi-même et avec les autres. D'ailleurs regarde ce qu'en dis Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Humilité
Le mot humilité (du mot latin humus, signifiant « terre ») est généralement considéré comme un trait de caractère d'un individu qui se voit de façon réaliste.
Entre autres.

Mais le regard se frotte à de nombreux obstacles, entre les parasites des casseroles qu'on traîne derrière soi, la perception qu'on a du monde, les déviances dûes à la sensibilité. Où est la vérité, si toutefois elle existe ? La réalité de l'un n'est peut-être pas la réalité de l'autre. Quels sables mouvants !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
LilouMarion



Nombre de messages : 19
Age : 28
Date d'inscription : 04/11/2012

MessageSujet: Re: Humilité   Mer 14 Nov 2012 - 14:48

Ah excuse moi, j'avais pas vu!

Je suis d'accord avec Ysandre:" L'humilité c'est apprendre des autres sans accepter tout."

J'ajouterai c'est essayer de comprendre l'autre sans tout accepter. Etre lucide sur une situation, un comportement, etc..

C'est vrai qu'en ayant le souci de faire avancer l'autre, l'idée est un peu prétentieuse même si elle est motivée par un but d'amélioration.. je trouve que le mot prétentieux est un peu trop fort, trop péjoratif.
Disons que ce choix d'aider, de faire avancer les autres, renvoie à un jugement critique qui a précédé.
Mais en même temps si nous n'avions aucun pouvoir avec nos mots, aucunes réactions face à ce qui nous arrive, ce qui arrive aux autres, au monde, etc..nous serions comme des machines sans émotions, sans affects, déliées de notre propre corps, incapables d'être sensible au monde et de nous battre pour un certain progrès. Une personne, une situation nous touche, alors nous décidons de donner le meilleur de nous même pour la faire avancer, essayer, tout du moins.

Finalement ce serait une quête de vérité pour soi-même et pour les autres que de vouloir être humble?
Revenir en haut Aller en bas
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Humilité   Mer 14 Nov 2012 - 15:19

LilouMarion a écrit:

Finalement ce serait une quête de vérité pour soi-même et pour les autres que de vouloir être humble?

Personnellement, je ne pense pas qu'être humble doive devenir un but dans la vie. Je préfère davantage les gens qui luttent pour être fiers d'eux-même. Mais, je comprends aussi que de nos jours, la fierté soit trop souvent confondue avec l'orgueil. Du coup, j'entends ce sursaut d'humilité chez notre jeune amie pour tempérer tout cela. La fierté, c'est être en paix avec soi même, sans être dupe. Avoir de soi un bilan globalement positif comme eut dit en son temps tel communiste français.

L'humilité est une disposition à s'abaisser volontairement. Elle est parfois nécessaire. En tauromachie, le torero humilie le taureau quand il l'oblige à baisser la tête et ainsi découvrir l'espace vulnérable à l'arrière des cornes où enfoncer son épée. L'espace est donc ténu entre humilité et humiliation. Aussi, les humbles doivent-ils faire très attention à ne pas trop prêter le flanc aux personnes qui auraient un peu de mal avec une fierté démesurée.
Le problème ne vient pas toujours forcément de soi. Souvent, malheureusement, il vient aussi, des autres. Les humbles, du fait de leur sempiternelle introspection ont beaucoup de mal à se figurer cela. On découvre les limites de cette stratégie à être au monde chez les femmes battues.
Revenir en haut Aller en bas
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Humilité   Mer 14 Nov 2012 - 15:56

Je suis d'accord avec Vic, il ne faut pas confondre humilité et soumission.
Pour moi l'humilité est juste le sentiment d'avoir conscience de nos faiblesses ( de notre imperfection, qui loin d'être une tare est une grande force ) ou de ce qui dépasse notre compréhension ( être humble devant la terre comme le disait Romane dans une définition du mot humble "humus" ) sans que le fierté ne soit mise en cause, cela n'a rien à voir.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Humilité   Mer 21 Nov 2012 - 15:10

Encore une fois, à mon sens Vic a encore tapé dans le mille (qu'est-ce qu'il est agaçant, ce Vic ! )
La frontière est fragile entre humilité et soumission, mais aussi entre humilité et ego sous-jacent.
Est-ce que vouloir être humble à tout prix est raisonnable ? J'imagine que l'humilité est innée, non volontaire. Qu'en pensez-vous ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Humilité   Jeu 22 Nov 2012 - 10:34

Non, l'humilité est culturelle. Il y a des gens qui pensent qu'ils valent mieux que les autres et arrivent à faire croire cela au plus grand nombre. Du coup, bien des gens qu'ils ont humiliés ne veulent pas être comme eux. Ils désirent un monde où les gens seraient simples et cultiveraient l'humilité. Ils diraient : Personne n'est obligé de monter sur un piédestal. Nous sommes tous sur un pied d'égalité.
Cette philosophie est charmante : or, c'est un idéal mais pas la réalité.
Alors, pour parler de la réalité, des femmes ont eu dernièrement l'idée de jouer les stars et de s'offrir pas moins que le nouvel Obs. Ce sont des femmes qui y jouent les fières, elles inscrivent dans cet hebdomadaire national leur nom, leur âge, leur profession et y revendiquent le fait d'avoir été violées.

Leur idée, (bon c'est une idée de féministes, ça vaut ce que ça vaut) est de permettre ainsi à toutes les autres femmes violées qui jouent les humbles de trouver enfin la porte du commissariat. Et de s'y plaindre comme chacun y a droit. En toute humilité, cette fois.
Étonnant non ?
Revenir en haut Aller en bas
Bianca



Nombre de messages : 1735
Date d'inscription : 04/08/2009

MessageSujet: Re: Humilité   Jeu 22 Nov 2012 - 15:01

Vic Taurugaux a écrit:
Non, l'humilité est culturelle. Il y a des gens qui pensent qu'ils valent mieux que les autres et arrivent à faire croire cela au plus grand nombre. Du coup, bien des gens qu'ils ont humiliés ne veulent pas être comme eux. Ils désirent un monde où les gens seraient simples et cultiveraient l'humilité. Ils diraient : Personne n'est obligé de monter sur un piédestal. Nous sommes tous sur un pied d'égalité.
Cette philosophie est charmante : or, c'est un idéal mais pas la réalité.
Alors, pour parler de la réalité, des femmes ont eu dernièrement l'idée de jouer les stars et de s'offrir pas moins que le nouvel Obs. Ce sont des femmes qui y jouent les fières, elles inscrivent dans cet hebdomadaire national leur nom, leur âge, leur profession et y revendiquent le fait d'avoir été violées.

Leur idée, (bon c'est une idée de féministes, ça vaut ce que ça vaut) est de permettre ainsi à toutes les autres femmes violées qui jouent les humbles de trouver enfin la porte du commissariat. Et de s'y plaindre comme chacun y a droit. En toute humilité, cette fois.
Étonnant non ?

Monsieur, chinois

Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Humilité   Jeu 22 Nov 2012 - 15:21

Tiens, j'aurais dit "naturelle". Mais j'avoue qu'à la lecture de ton explication, tout se tient.
C'est une notion que j'ai toujours du mal à capter, parce que rien n'est tranché si facilement. On est fait de la somme de tellement d'ingrédients, quelle casse-tête !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9703
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Humilité   Dim 25 Nov 2012 - 2:01


"Personnellement, je ne pense pas qu'être humble doive devenir un but dans la vie. Je préfère davantage les gens qui luttent pour être fiers d'eux-même." Vic.

Personnellement je me méfie comme de la peste des gens qui font profession d'humilité: "Regardez comme je suis humble, faites comme moi, et au passage, inclinez vous devant mon humilité" c'est une question culturelle d'origine religieuse, judéo/ chrétienne et plus chrétienne que judéo. On sait quels exemples d'humilité a donné la Sainte Eglise Catholique et Romaine.
L'humilité c'est de savoir ou est sa place (pas être relégué par des "supérieurs, pas être "Humilié") et une fois bien placé agir le moins mal possible envers soi et les autres. C'est comme ça qu'on se grandit!
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Humilité   Dim 25 Nov 2012 - 2:51

Trys a écrit:
"Regardez comme je suis humble, faites comme moi, et au passage, inclinez vous devant mon humilité"
.............................. non, rien.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Humilité   

Revenir en haut Aller en bas
 
Humilité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Humilité
» Humilité
» Destination Philippe Ebly par Dominik Vallet
» Vos Fables de la fontaine préférées.
» portrait de leona lewis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Philosophie-
Sauter vers: