Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Humilité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Romane
Administrateur


Nombre de messages : 91113
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Humilité   Dim 25 Nov 2012 - 2:51

Trys a écrit:
"Regardez comme je suis humble, faites comme moi, et au passage, inclinez vous devant mon humilité"
.............................. non, rien.
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9744
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Humilité   Dim 25 Nov 2012 - 3:35


Je sollicite humblement une explication parce que je vois pas ce que j'ai dit de rôle. Le "Je" ne me désignant pas, c'est un générique? ? puits
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Humilité   Dim 25 Nov 2012 - 3:44

J'imagine simplement quelqu'un sortant cette tirade. Je la verrais bien sur scène, cette réplique, c'est trop drôle.
Sans blague, il est bien possible que pour de vrai, y'en a qui y croient dur comme fer. M'enfin.... (bon. ça me fait furieusement penser à quelqu'un. Rien à voir avec quelqu'un d'entre nous)

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
LilouMarion



Nombre de messages : 19
Age : 29
Date d'inscription : 04/11/2012

MessageSujet: Re: Humilité   Dim 25 Nov 2012 - 23:07

Affirmer son humilité, le prôner, l' annulerait finalement...

Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Humilité   Dim 25 Nov 2012 - 23:09

C'est le moins qu'on puisse dire, Lilou. Laughing

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
thierry

avatar

Nombre de messages : 601
Localisation : Savoie.
Date d'inscription : 28/10/2009

MessageSujet: Re: Humilité   Lun 3 Déc 2012 - 8:12

sophiesuite a écrit:
Au concept d'humilité, de plus en plus, je préfère celui de non importance.
Ne pas être humble ou orgueilleux, ce qui peut en effet être la même chose sous deux habits différents.
Juste avoir la conscience de ne-pas-être-important.
Ca veut pas dire se minimiser ; ça veut pas dire se gonfler d'importance non plus. C'est juste quelque part être à sa place. Et ne se sentir ni plus ni moins que quoi que ce soit.

Ce que ça nécessite comme abandon, je ne voudrais pas partir dans des grandes palabres théoriques sur l'ego etc...
Donc ce que ça nécessite comme abandon, je ne sais pas, peut-être juste d'abandonner des illusions, des peurs (de ne pas exister, de ne pas être vu, de ne pas être aimé), et tout un tas de trucs qui vraiment sont du temps perdu en regard de tout ce qui a vraiment du sens.
Castaneda relie la non importance à la conscience de la mort, et c'est quelque chose que je partage. On mourra tous un jour, et on mourra tous comme on est venus : tout nus. On n'emmènera pas nos blasons, nos illusions d'être "quelqu'un", et toutes ces bêtises.
Et on ne sait pas quand on va mourir. Alors bon. Autant pas trop perdre de temps à se croire très important, et passer plus de temps à vivre tout simplement.

je viens de lire cette file et j'ai repris la réponse de Sophie à laquelle j'adhère (mais ça n'est pas la seule Smile))
J'ajouterais qu'il existe un mouvement de pensées qui valide cette humilité, qui l'applique au niveau quotidien, c'est "la simplicité volontaire". Encore une fois, les occidentaux n'ont rien inventé : on retrouve cette vision de l'existence et de notre impact chez les Kogis, entre autres.
L'humilité est très liée au "sens de la vie" d'une autre file. C'est la mise en action d'un certain rapport avec la Vie.
Revenir en haut Aller en bas
http://la-haut.e-monsite.com/
nebty



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 23/07/2014

MessageSujet: Re: Humilité   Jeu 24 Juil 2014 - 1:38

Romane a écrit:
Vous allez dire que j'ai l'esprit tordu, mais en fait non (enfin j'crois pas )
Je me remémorais des moments dans une boîte dans laquelle j'ai travaillé onze ans, et plus spécialement le patron, qui avait la fâcheuse habitude de mettre mal ses secrétaires lorsqu'elles étaient obligées de s'absenter pour soigner leurs mouflets (faut dire qu'il n'était pas gâté, il traversait l'époque de ponte de ses employées dont la moyenne d'âge était précisément celle où l'on fait des enfants). Il disait que les mères confondaient le souci de s'occuper de leurs enfants avec l'image qu'elles se donnaient en s'occupant d'eux (ce qui peut ou non être contestable)

Bref, je faisais le parallèle avec l'humilité et je vous soumets ici mes questionnements.

Pensez-vous que tendre vers l'humilité soit inconsciemment un moyen indirect de revernir son blason ?

Qu'est-ce que l'humilité ?

Qu'est-ce qu'elle nécessite comme abandon ? Est-ce qu'elle apporte quelque chose ? A qui ? Comment ?

Bref, vous en pensez quoi ?

Je crois qu'on commence a être quelqu'un quand justement on abandonne cette idée d'être reconnu alors on peut commencer à faire des choses, grandes, petites, pour soi ou pour les autres. Nous vivons dans cet univers ou règne la quantité et la mesure. L'humilité d'un coté, l'orgueil de l'autre, ce ne sont que des unité de mesure de l'amour de soi qu'on manifeste à son entourage par des comportements conscients ou inconscients plus ou moins fidèlement, compte tenu de nos névroses. C'est donc forcément aussi une évaluation de soi par rapport aux autres.

Revernir son blason ? pourquoi faire? L'Humilité est un sentiment utile dans tout apprentissage. On ne sait rien, on apprend de l'autre qui sait, on reconnait son autorité. Si on est humble c'est qu'on est malin, on le pille. Et la on grandit un peu. Forcément quand on pense qu'on sait déjà tout, on apprend rien de personne...
Qu'est ce que l'humilité nécessite comme abandon ? Comme on juge les autres, on se juge soi même y compris inconsciemment. Ce mépris qu'on observe souvent chez les gens hautains c'est aussi beaucoup de souffrances en dedans cachée....Il n'y a aucune autre différence entre l'élève et le maître que le temps et son propre labeur. L'envie et la jalousie n'est qu'une perte de temps. Bon d'accord, je ne suis personne, et alors? C'est grave docteur? Je ne suis pas belle, plus très jeune, même pas riche et pas assez cultivée, bref je suis ordinaire, en voilà une d'affaire ! Mon ego est à mon service et non moi au sien. Qu'est ce que cela m'apporte? L'apaisement, la grande liberté d'être parce que justement quand on aime on ne compte pas. Être humble, mais je prefère le terme simple, vous immunise contre beaucoup de blessures narcissiques et d'évènements vécu douloureusement dans l'humiliation. C'est reposant et ca permet de regarder les autres avec bienveillance. Je suis ou je suis, ils sont ou ils sont et je les aime pour ce qu'ils sont indépendamment de la position sociale ou assimilé qu'ils occupent car l'homme est un animal social qui ne communique avec lui même que par le truchement de l'autre. Il occupe une position au sein de sa communauté dans lequel il est plus ou moins bien integré et c'est cette position dans sa communauté qu'il exprime à travers la reconnaissance qu'il perçoit de lui même.Le sentiment de sa propre valeur par rapport à ses congénères.
Sur le plan du cerveau reptilien l'évaluation se fait en terme de territoire. C'est bien de sa position sociale dans sa tribu que l'homme tirera sa subsistance. Le foyer le mieux placé dans la grotte, etre la compagne d'un dominant signifie plus de nourriture pour ses enfants etc... un plus grand territoire de chasse etc...perdre du territoire, c'est mourir. C'est ainsi que notre cerveau reptilien analyse les choses. Il est donc tres sensible à toute perte de territoire symbolique et c'est pour cela que nos blessures d'ego nous font si mal. Nous sommes génétiquement programmés pour cela mais notre cerveau est aussi doué de plasticité cérébrale nous pouvons donc le reprogrammer un peu Bad)))
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Humilité   

Revenir en haut Aller en bas
 
Humilité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Humilité
» Humilité
» Destination Philippe Ebly par Dominik Vallet
» Vos Fables de la fontaine préférées.
» portrait de leona lewis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Philosophie-
Sauter vers: