Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Christian Bobin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Christian Bobin   Sam 12 Sep 2009 - 2:08

La part manquante - Christian Bobin
Folio - 99 pages




Le recueil m'a été offert aujourd'hui par mon invitée, et je n'ai pas résisté, j'ai plongé dans la série des onze nouvelles courtes qui le composent. J'ai bien fait.
Outre la poésie singulière de l'écriture de Bobin qui me fait penser à une variante de celle de Giono, je découvre un petit bijou !

Je ne résiste pas à l'envie de partager quelques citations piochées au hasard, le recueil en fourmille ;

"Les jeunes mères ont affaire avec l'invisible. C'est parce qu'elles ont affaire avec l'invisible que les jeunes mères deviennent invisibles, bonnes à tout, bonnes à rien. L'homme ignore ce qui se passe. C'est même sa fonction, à l'homme, de ne rien voir de l'invisible. Ceux parmi les hommes qui voient quand même, ils en deviennent un peu étranges. Mystiques, poètes ou bien rien. Etranges. Déchus de leur condition. Ils deviennent comme des femmes : voués à l'amour infini."

"Pour s'éprendre d'une femme, il faut qu'il y ait en elle un désert, une absence, quelque chose qui appelle la tourmente, la jouissance. Unezone de vie non entamée dans sa vie, une terre non brûlée, ignorée d'elle-même comme de vous."

"Si on devait dessiner l'intelligence, la plus fine fleur de la pensée, on prendrait le visage d'une jeune mère, n'importe laquelle. De même si on devait dire la part souffrante de tout amour, la part manquante arrachée"

"L'émerveillement n'est pas l'oubli de la mort, mais la capacité de la contempler comme tout le reste, comme l'amer et le sombre ; dans la brûlure d'une première fois, dans la fraîcheur d'une connaissance sans précédent."

Et dire que c'est un homme qui écrit cela...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/


Dernière édition par Romane le Lun 9 Nov 2009 - 3:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Christian Bobin   Sam 12 Sep 2009 - 5:06

Hé hé ! Encore une convertie à Bobin, je m'en réjouis !
(bien joué Carole)

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Christian Bobin   Sam 12 Sep 2009 - 8:51

Moi ça fait des années que je suis fan! Tu me fais plaisir Filo, je n'ai pas croisé beaucoup d'hommes qui apprécient Bobin mèche
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Christian Bobin   Sam 12 Sep 2009 - 12:04

filo a écrit:
(bien joué Carole)


@ Kate : je dirais que ce type d'écriture est issue la partie féminine de l'homme.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Christian Bobin   Sam 12 Sep 2009 - 14:31

Je viens de compter, j'ai 10 livres de Bobin, le dernier que je n'ai pas encore lu a l'air pas mal : "La merveille et l'obscur", des entretiens avec Charles Juliet, Nelly Bouveret et Judith Brouste, avec des photos et toujours des beaux mots (chez Paroles d'Aube).

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Christian Bobin   Sam 12 Sep 2009 - 15:22

Romane a écrit:
je dirais que ce type d'écriture est issue la partie féminine de l'homme.
c'est vrai, et il y a peu d'hommes qui appréhendent avec amour leur part féminine...encore faut-il savoir à quoi elle ressemble ! mdr

Filo, tu me bas, il faut dire que j'en ai donné pas mal aussi, il m'en reste 3...
Revenir en haut Aller en bas
Bianca



Nombre de messages : 1735
Date d'inscription : 04/08/2009

MessageSujet: Re: Christian Bobin   Sam 12 Sep 2009 - 15:59

Un seul de Bobin « La présence pure », ce recueil est venue a moi dans un moment douloureux sa poésie m’a éclairé.

Premier paragraphe :

L’arbre est devant la fenêtre du salon.
Je l’interroge chaque matin : « Quoi de neuf aujourd’hui ? »
La réponse vient sans tarder, donnée par des centaines de feuilles :
« Tout »
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Christian Bobin   Mar 15 Sep 2009 - 13:32

J'ai enfin pu achever la lecture de cette petite centaine de pages. Avant de m'immerger dans l'atmosphère d'un autre auteur et pendant que tout cela est bien frais dans ma mémoire ; le style de Bobin est assez particulier, on y entre ou on n'y entre pas. Il est à la fois poétique et lucide. Il distille des petites vérités ça et là, ce sont les siennes bien sûr, mais elles ont cette qualité d'emporter le lecteur vers la réflexion.

L'une d'elles par exemple, me voit mitigée : Il n'y a pas plus d'apprentissage de la vie que d'expérience de la mort.
Si je suis la seconde partie de la citation ne me pose pas problème, je suis assez partagée en ce qui concerne la première. Mais quel que soit le ressenti, il n'empêche que la phrase fait mouche et moteur de réflexion, c'est très bon.

Je ne lirais pas un pavé de Bobin sans m'interrompre. Ce qu'il écrit se boit à petites doses, entre deux, contrairement à d'autres lectures qui se font dans la boulimie impossible à rassasier et qui ne souffrent pas de se voir partagées avec d'autres lectures parallèles.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Christian Bobin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Christian Bobin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Christian Bobin
» Christian Bobin
» Christian Bobin
» Christian Bobin
» [Bobin, Christian] Autoportrait au radiateur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Biblio LU :: Salon des auteurs connus-
Sauter vers: