Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'idéalisation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: L'idéalisation   Jeu 17 Sep 2009 - 12:54

Ro je n'ai jamais dit qu'il ne fallait pas fouiller, farfouiller, rechercher, j'ai dit qu'il fallait se garder d'émettre des suppositions pseudo- pro puisque nous ne le sommes point, des pro. Mais rien n'empêche de discuter et d'apporter son eau au moulin oups ! sans sombrer, bien sur !


Sophie, tu as raison pour cette multitude d'idéalisations, et puis, chacun sa forme d'idéalisme, elle n'est pas obligatoirement signe de maladie mentale ! ni même de névrose. Vouloir voir l'humain meilleur qu'il n'est, ce n'est pas bien méchant, évidemment, on se casse la g...., ça c'est sur ! a soi de ne pas trop idéaliser et surtout, d'être conscient qu'on le fait. Rêver d'un monde meilleur, c'est une belle chose, mais comme tu dis, le meilleur est différent pour chacun de nous.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'idéalisation   Jeu 17 Sep 2009 - 12:58

Encore en phase, Farouche. Perso je prends toujours la précaution de dire "je dirais que peut-être" (ou dérivés) puisque comment pourrait-on affirmer là où les chercheurs... sont toujours en recherche !

Farouche a écrit:
C'est vrai que quand on aborde un sujet, on a toujours plusieurs angles possibles. Philo, psycho, science, vie quotidienne etc...

J'avais entamé hier un début de recherche en science pour ce fil, mais je ne trouve pour l'instant que des dérivés n'ayant rien à voir avec le thème. Les seuls articles que l'on trouve sont sous rubriques psy.

P.S : oups, je n'avais pas vu que tu avais posté juste avant Ys.

Citation :
Ro je n'ai jamais dit qu'il ne fallait pas
fouiller, farfouiller, rechercher, j'ai dit qu'il fallait se garder
d'émettre des suppositions pseudo- pro puisque nous ne le sommes point,
des pro.
En gros, c'est ce que je me tuais à te dire hier, donc nous sommes d'accord.

Citation :
Sophie,
tu as raison pour cette multitude d'idéalisations, et puis, chacun sa
forme d'idéalisme, elle n'est pas obligatoirement signe de maladie
mentale ! ni même de névrose.
Justement, c'est l'objet du fil : d'où vient l'idéalisation. Je me dis que peut-être on la porte tous en soi de manière plus ou moins développée et que nous la faisons évoluer en nous en fonction du regard qu'on porte sur le monde et des clivages qu'on a en soi, que peut-être selon les âges que l'on traverse elle change de visage (ou pas).
Si on devait considérer comme malades mentaux tous ceux qui idéalisent, les maisons d'internement déborderaient. Par contre, sans être malade mental, avouons qu'on a tous des noeuds ou des verrous en soi, et qu'on passe une bonne partie de sa vie à tenter d'en venir à bout.

Citation :
Vouloir voir l'humain meilleur qu'il
n'est, ce n'est pas bien méchant
Oui mais "vouloir" l'humain autrement que ce qu'il est, c'est un peu ambitieux, non ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: L'idéalisation   Jeu 17 Sep 2009 - 19:55

Chercher à définir le mot idéalisation en piochant dans le langage psy fait que pour comprendre ce qu’il veut dire dans ce contexte, il faut apprendre les théories des psys. Dans l’article publié plus haut, l’idéalisation est un mécanisme de défense. Mais qu’est-ce qu’un mécanisme défense ? Les psys les définissent différemment qu’ils soient kleiniens, freudiens, lacaniens etc… On pourrait donc comme toutes ces écoles discourir sans fin et de manière passionné sur l’idéalisation selon sa propre théorie.

Le forum pourrait aussi, pour approcher le mot, voir dans le dictionnaire, fouiller son champ sémantique pour trouver des synonymes tels que : embellissement, glorification, stylisation, exaltation et pour le verbe idéaliser les verbes magnifier, rêver, surévaluer, sublimer etc…

On pourrait regarder aussi le mot dans le contexte d’une histoire. Voir à quels autres termes, il répond dans la phrase qui l’abrite. Ex :
Cessant de la juger telle qu'il l'avait vue d'abord il ne l'apercevait plus à présent qu'à travers le lyrisme de ses phrases (...). Ce travail quotidien d'idéalisation la lui montrait à peu près telle qu'il l'aurait rêvée (MAUPASS., Notre cœur, 1890,

Ce faisant, on pourrait s’intéresser à une époque durant laquelle le lyrisme touche tous les arts : la poésie d’abord, mais aussi la peinture, la musique, la sculpture, etc….
Ces manifestations artistiques nous entraîneraient ainsi au pays des aèdes porteurs de lyre.

On convoquerait ALF :
- Dis-nous quelque chose ! Et il nous répondrait en vers.
- Pourquoi utilises-tu ce mécanisme de défense, Alf ? : Lui demanderait-on mi-admiratif mi-curieux.
- Parce que ça me plaît et que je ne connais rien à la psychologie !
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'idéalisation   Jeu 17 Sep 2009 - 21:07

Ah, voilà qui apporte de l'eau au moulin. Pour tout dire, j'avais regardé la définition dans les différents dicos, mais la définition d'un mot aussi difficile à cerner (comme le sont bonheur, liberté, amour, etc...) est restrictive et ne donne pas la source en soi de ce qui porte à la sublimation, ce qui m'intéresse le plus.

Sur le plan artistique, on associe au perfectionnisme (cf fil), au rêve en quelque sorte. C'est plus facile à discerner (enfin à mes yeux). Donc c'est plutôt l'autre partie qui me pousse à curiosité, puisque je la connais moins.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: L'idéalisation   Jeu 17 Sep 2009 - 23:39

merci Vic. je vais faire mourir mon petit chien demain et bizarrement ce que tu dis me fait du bien. merci bisou
Revenir en haut Aller en bas
Alf
Plumoversificateur
avatar

Nombre de messages : 13967
Age : 69
Localisation : TDCDM : Landes
Date d'inscription : 23/06/2005

MessageSujet: Re: L'idéalisation   Ven 18 Sep 2009 - 8:42

Vic Taurugaux a écrit:


On convoquerait ALF :
- Dis-nous quelque chose ! Et il nous répondrait en vers.
- Pourquoi utilises-tu ce mécanisme de défense, Alf ? : Lui demanderait-on mi-admiratif mi-curieux.
- Parce que ça me plaît et que je ne connais rien à la psychologie !

ben quoi ? On peut rêver non ?
En fait, je m'amuse avec les muses... M'usent-elles ?
Je ne connais rien, il est vrai, à la psychologie, mais je n'ai pas d'écu... et je connaissais le substantif et le verbe...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'idéalisation   Ven 18 Sep 2009 - 11:09

Bawi on peut rêver, encore heureux, muse et muser !


Citation :
Mais qu’est-ce qu’un mécanisme défense ? Les
psys les définissent différemment qu’ils soient kleiniens, freudiens,
lacaniens etc… On pourrait donc comme toutes ces écoles discourir sans fin et de manière passionné sur l’idéalisation selon sa propre théorie.
Je trouve ça fascinant et merveilleux. S'il existait un dictionnaire régulièrement mis à jour réunissant leurs définitions, je me jetterais volontiers dessus !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'idéalisation   Sam 19 Sep 2009 - 12:50

Je suis très heureuse de la conversation que nous avons eue hier soir, Ysandre et moi, autour d'un bon thé à la filo, tandis qu'il tombait des cordes dehors. Parler en face à face permet souvent de ne pas tourner en rond et surtout d'avancer plus vite. C'est ainsi que nous parlions de l'idéalisation.

Il ressort de cette conversation, que celui qui idéalise fait valoir un regard qui change l'autre, le transforme en être sublimé (idéal) tant qu'il correspond à ce que l'idéalisateur attend de lui. En l'occurrence, Ysandre me disait : "J'idéalise quand je vois une personne gentille et douce, attentionnée". Puis il chute trente six pieds sous terre lorsqu'il ne correspond plus au regard de l'idéalisateur, c'est-à-dire quand il ne répond pas son attente. "Quand il n'est plus gentil, doux et attentionné" c'est-à-dire lorsqu'il n'abonde pas dans le sens de l'idéalisateur.

Pendant que le regard de l'un va en dents de scie, tantôt idéalisant, tantôt en chute libre parce que tout ne va pas toujours dans le même sens des attentes, l'idéalisé, lui, est ce qu'il est ; ni mieux ni pire, il est constant.
Cependant, il devient objet de celui qui l'idéalise, recevant tantôt des hommages tantôt des coups de bâtons.

Au final :

- l'idéalisateur n'est pas heureux car il a toujours l'impression d'être lésé si son idéal lui fausse compagnie. C'est son propre regard qui ne cesse de l'induire en erreur. Il n'a de cesse à réclamer satisfaction et souffre de ne pas obtenir tout ce qu'il veut de la part de l'objet. Outre la souffrance qu'il s'inflige lui-même en n'acceptant pas qu'il est lui-même en difficulté de poser un regard plus objectif sur lui-même, il implique de manière intrusive l'objet de son regard, qui lui, n'a rien demandé.

- l'idéalisé vit dans l'inconfort d'être pris pour ce qu'il n'est pas et s'il ne veille pas à faire barrage protecteur, pourrait facilement tomber dans une sorte de victimisation (objet donc) et y perdre son propre équilibre.

Ysandre doublait son propos par les notions d'obsession et de parano de l'idéalisateur, me disant qu'elles accroissent d'autant plus l'idéalisation... et la souffrance.

Avez-vous déjà été idéalisé ? Si oui, vous devez savoir ce que ça fait et surtout j'espère que vous vous en êtes bien protégés, afin de refuser farouchement de devenir l'objet de.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: L'idéalisation   Sam 19 Sep 2009 - 13:31

Ce n'est pas la première fois que ça m'arrive, mais tout en en étant consciente, je plonge. Plonger en sachant qu'on le fait est terrible. On attend la douleur de la chute, mais quand elle arrive, on en veut malgré soi à "lidéalisé". On a envie de dire :"pardon de t'avoir idéalisé, je ne peux m'en empêcher, et je t'ai fait du mal, comme je m'en fais". C'est aussi très dur dêtre lucide. Voilà pour l'idéalisation. Je savais bien qu'il fallait un exemple pour illustrer et expliquer.
Vic, parle moi si tu as le temps, je suis un peu perdue. Et je crois que je suis un peu parano aussi. Mais ça doit aller de pair.
Merci Ro pour hier.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'idéalisation   Sam 19 Sep 2009 - 14:11

Ysandre a écrit:
Ce n'est pas la première fois que ça m'arrive, mais tout en en étant consciente, je plonge. Plonger en sachant qu'on le fait est terrible. On attend la douleur de la chute, mais quand elle arrive, on en veut malgré soi à "lidéalisé".
Tu expliques très bien le phénomène qui découle de l'idéalisation, je trouve.
Cette espèce de cercle vicieux qui fait que l'idéalisateur tourne en rond en rejetant la rancoeur sur la personne idéalisée parce qu'elle n'est pas comme il voudrait qu'il soit.

Citation :
C'est aussi très dur dêtre lucide.
Tu dis que tu es lucide à propos de l'idéalisation, et c'est ce qui ressortait effectivement de notre conversation d'hier soir.
Je me pose alors la question : est-ce qu'il s'agit d'une lucidité intermittente, puisque la lucidité à peu près constante serait de mon point de vue, de toujours avoir en tête que les autres ne sont que ce qu'ils sont eux, et qu'ils ne sont pas conformes à l'image de ce qu'on voudrait qu'ils soient ?
Et là j'avoue que je sèche, je ne sais pas quel est le processus de la lucidité, faudrait y plancher pour comprendre.

Citation :
Merci Ro pour hier.
Ben euh... de rien, je suis juste venue parce que tu en avais besoin, je l'aurais fait pour n'importe lesquels de mes amis en détresse.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: L'idéalisation   Sam 19 Sep 2009 - 14:29

lors de conversation avec mon médecin dont je t'ai parlé , il me disait que j'étais d'un lucidité épouvantable.Bizarrement, mon psy m'a fait la meme réflexion.
JE SAIS CE QUE JE FAIS, JE ME VOIS LE FAIRE, MAIS JE LE FAIS QUAND MEME, JE NE PEUX PAS M EN EMPECHER TOUT EN SACHANT QUE JE VAIS AVOIR MAL; mAIS LE BONHEUR QUE CA M APPORTE AU DEBUT........ ME RESTE EN MEMOIRE QUELQUE SOIT LA DOULEUR DE L APRES; eT JE NE SUIS PAS MAZO POUR UN SOUS ! J AIME LE BONHEUR DE TOUT MON COEUR
tU LE SAIS BIEN, RO, TOI QUI DISAIT AU DEBUT DANS LU "J AIME CETTE TORTUREE, GAIE ET GRAVE A LA FOIS" GAIE ! OUI GAIE ET QUI AIME RIRE
POUR L INSTANT? CE N EST PAS DE SAISON
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'idéalisation   Sam 19 Sep 2009 - 14:40

Ysandre a écrit:
JE SAIS CE QUE JE FAIS, JE ME VOIS LE FAIRE, MAIS JE LE FAIS QUAND MEME, JE NE PEUX PAS M EN EMPECHER TOUT EN SACHANT QUE JE VAIS AVOIR MAL
.../...
eT JE NE SUIS PAS MAZO POUR UN SOUS !
Ben si un peu quand même, si tu relis les deux passages soulignés.

Citation :
mAIS LE BONHEUR QUE CA M APPORTE AU DEBUT........ ME RESTE EN MEMOIRE QUELQUE SOIT LA DOULEUR DE L APRES; J AIME LE BONHEUR DE TOUT MON COEUR
Oui mais c'est un faux bonheur, ou un bonheur fugace ou quelque chose comme ça, en tout cas c'est pas un bonheur durable puisqu'il est voué à l'échec lorsque tu te rends compte que ton regard te trompe en t'amenant vers le leurre que tu fabriques.

Citation :
OUI GAIE ET QUI AIME RIRE POUR L INSTANT? CE N EST PAS DE SAISON
Ça c'est un autre sujet. On passe tous par des périodes plus ou moins stressantes entrecoupées par des périodes plus ou moins joyeuses. Je ne sais pas si cela a un lien avec l'idéalisation.

Citation :
Et je crois que je suis un peu parano aussi.
Un peu beaucoup, parce que j'ai découvert au fil de la conversation que tu croyais dur comme fer que j'avais accès aux messages privés des membres du forum, pour ne citer que cet exemple. Au point d'imaginer que les capacités informatiques de Jok lui donnent la possibilité de bidouiller le forum. Ben non pour les deux, et heureusement parce que ce n'est pas dans le paysage de la moralité qui est la mienne, vois-tu, et sans doute pas non plus dans celle de Jok.
Pour celui ou celle qui fait l'objet des fantasme parano de quelqu'un d'autre, c'est aussi une galère, je t'assure, parce qu'à ce compte là on se sent sans arrêt dans le point de mire accusateur de tous les maux et actes malsains du monde. On aurait beau tenter de se justifier, c'est pot de terre contre pot de fer, quand on rencontre un parano ; rien ni aucune preuve ne peuvent le convaincre qu'il se fait son film.

Personnellement, et ce de manière générale, je me protège de cela car je considère que "ce n'est pas mon problème mais celui de l'autre et qu'il doit lui-même régler ses propres conflits intérieurs"

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
sophiesuite

avatar

Nombre de messages : 467
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: L'idéalisation   Sam 19 Sep 2009 - 16:49

Citation :
Citation :
JE SAIS CE QUE JE FAIS, JE ME VOIS LE FAIRE, MAIS JE LE FAIS QUAND MEME, JE NE PEUX PAS M EN EMPECHER TOUT EN SACHANT QUE JE VAIS AVOIR MAL
.../...
eT JE NE SUIS PAS MAZO POUR UN SOUS !

Ben si un peu quand même, si tu relis les deux passages soulignés.

En fait je crois que je vois un peu ce que veut dire Ysandre (enfin Ys tu corriges si je déforme évidemment...).
J'ai déjà vécu ce genre de truc, où une partie de soi est totalement consciente de ce que l'on fait et sait que c'est une connerie, mais est impuissante à ce moment-là à prendre le contrôle des opérations pour stopper le processus qui est en route.
On est comme une sorte de spectateur impuissant de soi-même.
Et c'est pas du tout un truc de masochisme, c'est véritablement de l'impuissance.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'idéalisation   Sam 19 Sep 2009 - 18:24

Comment as-tu fait pour t'en sortir, Sophie ? Parce que je crois qu'Ys souffre vraiment de ne pas y parvenir, alors si quelqu'un a un truc, une astuce, cela peut s'ajouter à ses propres efforts et l'aider.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: L'idéalisation   Sam 19 Sep 2009 - 19:13

Imaginez un pays qui perdrait la tête de l’exécutif. Bientôt, il ne serait plus gouverné. Face à cette anarchie prochaine qui risquerait d’entrainer le chaos, la faillite du pays, il faudrait alors « idéaliser » un nouveau citoyen pour que celui-ci reprenne la barre. L’UMP idéaliserait Nicolas Sarkozy, le parti socialiste Ségolène Royal et d’autres O. Besancenot, J. Bové, F. Bayrou etc…

La campagne électorale réussirait à idéaliser plus Sarkozy que ces concurrents aux yeux des français qui finiraient par l’élire. Sarkozy étant pour le militant UMP le président idéal dont la France a besoin.
Au bout d’un certain temps de règne et malgré tout le budget communication people chargé d’idéaliser ce simple citoyen, les choses deviendraient plus nuancées. Le clivage droite-gauche dans le pays ne serait plus aussi exacerbé, les convictions politiques de chacun seraient plus floues, les mouvements d’opinion plus fluctuants, la période de grâce serait passée et pour se sortir de cette petite dépression dans laquelle la France ne serait plus trop sûre de son choix, les partis s’activeraient à nouveau en vue de nouvelles élections. Mais regardez combien c’est difficile pour le P.S. d’avoir perdu avec sa candidate idéale. ..

C’est très difficile de vivre sans personne d’idéalisé autour de soi. Chacun a besoin d’idoles. Qui un artiste génial, qui un intellectuel génial, qui un homme politique, qui son beau-frère. Ensuite, on s’en veut de les mettre sur un piédestal. C’est exagéré. Ca risque de se retourner contre nous. Regardez Laure Manaudou ! Laure ne nous abandonne pas ! Nos médailles aux prochains Jeux Olympiques !
- Vous êtes gentils, mais je préfère m’occuper de mon futur bébé…


Partout contre la peur de devenir des mauvais, il nous faut aduler nos stars. Elles nous rassurent. Regardez quand on a été tous champions du monde, même ceux qui n’ont jamais touché un ballon de foot de leur vie. Qu’est-ce que nous étions doués alors, nous tous !

On voit combien les personnes idéales sont des constructions collectives. Des constructions, cela ne veut pas dire qu’elles ne soient pas nécessaires, qu’il faudrait les haïr comme les supporters prêts à lyncher le premier qui ne marque pas de buts.

Non, je crois qu’il faut aimer sereinement nos idoles pour l’identité qu’elles aident à consolider en nous ! Pas les adorer, on ne serait plus soi et encore moins les haïr, car alors on serait hors de soi.

Les adolescents qui n’idéalisent plus leurs parents comme durant leur enfance cherchent avidement de nouvelles idoles. Des copains, des profs, des groupes de chanteurs etc qu’ils vont adorer puis haïr avec la même violence des sentiments. C’est un abandon terrible de découvrir que Papa et Maman n’étaient pas tout-puissants… Il va falloir que je décide par moi-même alors que j’ai tant besoin d’un guide car une moitié de moi veut désormais faire les choses sérieusement, mais l’autre continue à faire l’enfant…
Revenir en haut Aller en bas
sophiesuite

avatar

Nombre de messages : 467
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: L'idéalisation   Sam 19 Sep 2009 - 20:13

Romane a écrit:
Comment as-tu fait pour t'en sortir, Sophie ? Parce que je crois qu'Ys souffre vraiment de ne pas y parvenir, alors si quelqu'un a un truc, une astuce, cela peut s'ajouter à ses propres efforts et l'aider.

Ben pas grand chose... de la persévérance surtout...
Essayer de garder le cap, et petit à petit ça se fait.
Je vais pas rentrer dans les détails, mais en gros ce qui se passe (pour moi en tout cas, et dans ma vision des choses), c'est que disons pour la plupart des gens et avant de se pencher un peu sur la question, on n'a pas la maîtrise réelle de ce qu'on dit et qu'on fait. Même si on en a l'impression.
On ne fait que ré-agir, et très peu agir.
Et puis quand on essaye de travailler là-dessus, prises de conscience etc... il y a tout un moment au début où il se passe ça : à savoir qu'on devient lucide sur soi, mais on n'a pas encore mis en place de nouveau comportement, et de réelle maîtrise. Simplement on observe, on se voit réagir, mais sans réussir encore à prendre la maîtrise de soi, et agir dans le sens où on voudrait vraiment parce qu'on sent que c'est le plus approprié.
Le temps et la persévérance font petit à petit leur oeuvre... faut être patient et garder le cap...
J'ai discuté de ce truc-là avec pas mal de gens de mon entourage qui sont aussi dans ce type de démarche, et tous m'ont dit la même chose, qu'ils étaient passés par une phase comme ça.

Moi ça m'arrive encore occasionnellement, y'a desfois ma volonté est en vacances sous les palmiers sans doute, et je me retrouve comme ça, spectatrice.
Je laisse passer, du mieux possible et puis voilà...
Ca m'a fait ça pendant toute une semaine lors de mes vacances en famille cet été. C'était pas très confortable, mais j'ai fait avec.
Le truc c'est surtout de pas se décourager.... et de pas se juger non plus...
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: L'idéalisation   Sam 19 Sep 2009 - 20:49

merci Vic
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'idéalisation   Sam 19 Sep 2009 - 22:06

Vic Taurugaux a écrit:
Non, je crois qu’il faut aimer sereinement nos idoles pour l’identité qu’elles aident à consolider en nous ! Pas les adorer, on ne serait plus soi et encore moins les haïr, car alors on serait hors de soi.

Vic ta parole est d'or, d'ailleurs j'a-d'or !

Sophie, t'es extra !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: L'idéalisation   Sam 19 Sep 2009 - 23:16

"quand l'autre con tinue à faire l'enfan" Vic. Merci. c'est mon gros problème et je vais me soigner. il faut que je trouve un bon spy a Bayonne. Bonne nuit Vic, dommage que tu sois loin, parce que tu soignes les enfants ? non ? Gaga
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: L'idéalisation   Sam 19 Sep 2009 - 23:19

Bonne nuit aussi ma Sophie, je suis dans le noir, mais je vais en sortir
Revenir en haut Aller en bas
catherine2

avatar

Nombre de messages : 24
Localisation : une forêt de grands chênes en région parisienne
Date d'inscription : 12/09/2009

MessageSujet: Re: L'idéalisation   Sam 19 Sep 2009 - 23:19

Citation :
C’est très difficile de vivre sans personne d’idéalisé autour de soi. Chacun a besoin d’idoles. Qui un artiste génial, qui un intellectuel génial, qui un homme politique, qui son beau-frère. Ensuite, on s’en veut de les mettre sur un piédestal. C’est exagéré. Ca risque de se retourner contre nous.

L'idole , il fait avancer plus vite, il touche au coeur , il aide à faire face, il fait vibrer, donne envie d'aller au bout de ses envies ... idealiser, moi c'est ce qui m'a toujours fait avancer, et oui il y a souffrance quand l'idole ne répond plus à l'attente, mais le chemin parcouru, il a été parcouru et est irréversible, et c'est si bon d'avancer ...quand un cylce se termine, repartir à la recherche d'un nouvel idole , toujours croire à l'intelligence de la vie qui veille, au hasard d'une nouvelle rencontre ...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'idéalisation   Sam 19 Sep 2009 - 23:35

catherine2 a écrit:
quand un cylce se termine, repartir à la recherche d'un nouvel idole
Quand l'idole est mondialement connue, star de je ne sais quoi, ce n'est pas tellement gravissime pour lui quand il passe au rang de l'indifférence de l'adorateur qui soudain change d'idole. Il a encore une foule derrière lui, pour s'arracher ses disques ou ses bouquins.

Quand c'est un proche, c'est une autre paire de manches. Car l'idolâtré n'a rien demandé, lui. Il va donc subir le piedestal, avant d'être piétiné au pire, relégué au rang de l'indifférence au mieux ? Tout ça sans ciller, comme si de rien n'était ? Ben alors il ne ressent rien, l'idéalisé ?
Et pendant ce temps là, se poursuit tranquillement le chemin de celui qui cherche un autre idéal, tout ça parce qu'il a épuisé le stock d'émerveillement chez celui qu'il laisse tomber ?
Ben mince alors !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
catherine2

avatar

Nombre de messages : 24
Localisation : une forêt de grands chênes en région parisienne
Date d'inscription : 12/09/2009

MessageSujet: Re: L'idéalisation   Sam 19 Sep 2009 - 23:57

Citation :
Quand c'est un proche, c'est une autre paire de manches. Car l'idolâtré n'a rien demandé, lui. Il va donc subir le piedestal, avant d'être piétiné au pire,

celui qui "idole" , il est sous le charme de l'idole, en situation de dépendance vis à vis de lui, dans un etat naissant, pour l'idolatré , le lien est différent , sans doute il se sent plus grand sous le regard aimant, mais il n'est pas forcement dépendant (dans le cas d'un proche justement), pourquoi se sentirait il piétiné ou pire ?

bien sur , il faudrait que la relation entre idole et idolateur évolue tout en douceur, dans la compréhension , dans cet l'amour là , réciproque bienveillant, attentif, bien sur ...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'idéalisation   Dim 20 Sep 2009 - 0:05

Relis moi, Cath, je n'ai jamais dit que c'est celui qui idole qui se sentait piétiné ou pire, mais l'idole qu'on laisse choir comme un vieux kleenex parce qu'il ne répond pas à l'attente de celui qui l'idôlatre. Donc l'inverse.

Se mettre en position de dépendance, moi ça me parle dans le sens négatif, parce que ça veut dire qu'on n'assume pas soi-même sa propre indépendance. C'est pas facile d'être indépendant, responsable et d'assumer sa vie. Pas facile du tout, même angoissant, mais doit-on faire porter le poids à l'idéalisé de son choix en dépendant d'elle ?

La bienveillance, c'est aussi quelque chose de beau. A condition que ce soit réciproque. Une de mes amies de la troupe me disait, cet après-midi, qu'elle servait souvent de pilier-aide-soutien à des amis qui en contrepartie se laissaient porter : Tu comprends, me dit-elle, je ne suis pas plus forte que n'importe qui, j'ai aussi mes poids, et s'il n'y a pas d'effort en face, moi je refuse maintenant.
Je la comprends. Elle se tape le handicap de son compagnon, et des enfants qui comptent sur elle pour tout. Alors si les amis l'idéalisent sous prétexte qu'elle est plus forte parce qu'elle assure déjà ses propres responsabilités, ça fait un peu beaucoup pour elle. Oui, ben je la comprends vraiment.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
catherine2

avatar

Nombre de messages : 24
Localisation : une forêt de grands chênes en région parisienne
Date d'inscription : 12/09/2009

MessageSujet: Re: L'idéalisation   Dim 20 Sep 2009 - 0:52

oui, je comprends la position de l'idolatré n'est pas si simple ...

simplement quand on est un petit être humain plein de faiblesses, comment faire pour devenir fort et indépendant .... pour donner sans rien attendre ?
idolatrer n'est pas une solution satisfaisante, mais fait avancer avec son lot de plaies et des bosses, vibrer, ouvrir peu à peu son coeur, plutôt que rester coeur de pierre, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'idéalisation   Dim 20 Sep 2009 - 0:56

Tu sais, je crois qu'il faut simplement tenter de trouver la justesse dans notre relation avec les autres, c'est tout. Ne pas idéaliser ne veut pas dire se traîner seul avec ses poids. Le partage peut se faire dans l'équilibre, sans qu'il soit question de porter quelqu'un aux nues, juste le savoir là dans les rires et dans les peines, dans les coups durs comme dans les merveilles, et réciproquement être là pour les mêmes choses.


*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'idéalisation   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'idéalisation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Réalisation de Toys-Store-43
» Avis de marché - Vesoul (70) - restauration de textiles, de peintures de chevalet, d'oeuvres graphiques, d'objets de techniques et matières diverses, de céramiques et réalisation de mannequins pour vêtements pour les musées départementaux.
» Nouvelle réalisation châssis 1/24
» En image : réalisation d'un T-shirt avec flex
» réalisation d'une ombrelle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: