Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'idéalisation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Romane
Administrateur


Nombre de messages : 91113
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'idéalisation   Dim 20 Sep 2009 - 0:56

Tu sais, je crois qu'il faut simplement tenter de trouver la justesse dans notre relation avec les autres, c'est tout. Ne pas idéaliser ne veut pas dire se traîner seul avec ses poids. Le partage peut se faire dans l'équilibre, sans qu'il soit question de porter quelqu'un aux nues, juste le savoir là dans les rires et dans les peines, dans les coups durs comme dans les merveilles, et réciproquement être là pour les mêmes choses.

Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: L'idéalisation   Dim 20 Sep 2009 - 1:01

Etre idéalisé est aussi horrible que d'être rabaissé, on n'est plus dans l'équilibre, le naturel, et le regard des autres peut entraîner la personne à jouer le rôle qu'on lui attribue - c'est hyper risqué-
Parfois certains enfants très jeunes ont de l'ascendant sur leurs copains...je pense que les adultes doivent être vigilants, mais ils ne le sont pas toujours.
Un exemple parmi d'autres.
Salomé est scolarisée à trois ans dans une école, elle est sapée comme une princesse, toutes les petites filles l'admirent, même les parents d'élèves la regardent d'un regard différent. Lors de l'anniversiare de leur enfant les parents rajoutent une invitation pour cette élève même si leur enfant ne l'a pas souhaité, même si leur petit chéri n'est pas scolarisé dans la classe de Salomé. Pourquoi ? Parce que le papa de Salomé est un joueur de foot connu.
En grande section Salomé est devenue une petite peste...elle perd ses copines, mais trouve toujours un nouveau groupe d'admirateurs, et la maîtresse elle même lui témoigne beaucoup d'indulgences.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'idéalisation   Dim 20 Sep 2009 - 1:08

Salomé n'est pas gâtée, entre la situation de son père qui fait qu'elle est déjà convoitée et l'impact que ça a l'air de produire sur elle si c'est bien ça qui la fait devenir petite peste. Elle fait mal au coeur parce qu'on dirait qu'elle est à la fois victime du prestige de son père, et victime de l'idéalisation du monde alentours. Résultat des courses, elle aurait déjà du boulot pour trouver son propre équilibre !

Tu sais, c'est comme le premier de la classe. Une fois qu'il a grimpé les échelons des notes, s'il a le malheur de redescendre on le réprimande. L'obligation d'être au sur-top, c'est d'un pénible !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
catherine2

avatar

Nombre de messages : 24
Localisation : une forêt de grands chênes en région parisienne
Date d'inscription : 12/09/2009

MessageSujet: Re: L'idéalisation   Dim 20 Sep 2009 - 10:40

Je me suis donc couchée en emportant avec moi cette phrase là Car l'idolâtré n'a rien demandé, lui. Il va donc subir le piedestal, avant d'être piétiné au pire,
Je ne m’étais jamais vraiment interrogée sur l’état d’âme de l’idolatré, parce que je suis plutôt quelqu’un de discret, en retrait, que je n’aime pas dire quand je ne suis pas sure…(à 45 balais, il serait temps de grandir un peu, yes !) et que je suis donc loin d’être dans la peau de l’idolatré.

Plusieurs mots ce matin sont venus se relier : l’idolatrie, l’inhibition, la confiance

Inhibition, le manque de mots pour dire les choses, le manque de reliance de soi à soi, par méconnaissance de soi, ou parce que l’inconscient a enfoui au plus profond une souffrance

Idole : le modèle auquel on voudrait rassembler, le modèle à qui on voudrait plaire qui peut donner envie, faire avancer, mais état qui est voué au manque, à la déception de part et d’autre

Confiance : pour sortir de l’inhibition et de l’idolatrie, le seul chemin qui vaille finalement
Confiance reliée à l’Intelligence du cœur, la connaissance de soi qu’il faut développer, au-delà des émotions et des états d’âme, bon, je sais pourquoi je suis inscrite à ce forum ! :


J écoute Bach ce matin, Ah la musique … bisou
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'idéalisation   Dim 20 Sep 2009 - 13:51

Tant qu'à idôlatrer, mieux vaut choisir une image en papier, un caillou, une fourchette ou une étoile ; ils n'ont pas d'âme et se foutent bien qu'on les prenne pour des idoles ni d'être balancés à la déchetterie quand ils ne plaisent plus.
Et puis ça offre un éventail illimité de marionnettes illusoires.

Bon réveil, Cath' !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
catherine2

avatar

Nombre de messages : 24
Localisation : une forêt de grands chênes en région parisienne
Date d'inscription : 12/09/2009

MessageSujet: Re: L'idéalisation   Lun 21 Sep 2009 - 9:29

je choisis la note de musique comme marionnette illusoire, une âme qui danse en phase avec la mienne
bon lundi
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'idéalisation   Lun 21 Sep 2009 - 9:37

catherine2 a écrit:
je choisis la note de musique comme marionnette illusoire, une âme qui danse en phase avec la mienne
bon lundi

en plus c'est un beau mariage ! la musique emporte naturellement vers l'émerveillement. Bon lundi aussi, cath !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9739
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: L'idéalisation   Lun 21 Sep 2009 - 13:42

1) Amour

Si je t'idéalise, je ne t'aime pas.

Je ne vois en toi que ma création idéale, une belle statue, une image de ce que que je voudrais que tu sois, mais ce n'est pas toi!
L'autre, celui/celle qu'on dit aimer a ses fragilités, ses failles, ses faiblesses, se défauts, que l'idéalisation gomme, cachez moi cet autre que je ne saurais voir!
Et si l'idéalisé se mêle de sortir, il/elle abîme la statue, casse mon idéal, il était si beau mon amour, et voilà qu'il n'est ne correspond plus à l'image que j'ai projeté sans vouloir le voir, le vilain méchant. La statue tombe de son piédestal, et je lui en veux, mais ce ne saurait en aucun cas être de ma responsabilité, c'est lui/elle qui ne joue plus selon mes règles! mais l'idéalisé qui n'a rien demandé poursuit sa route comme il est, refusant de se conformer à mon "Idéal".

Si l'amour est un chemin vers l'autre,il n'est pas jonché que de pétales de roses, il y a des épines, des pierres, des racines dans lesquels on peut se prendre les pieds si on garde les yeux fixés sur son "idéal" au lieu de regarder où et surtout vers Qui on va!
Si je t'aime, c'est toi comme tu es, je ne t'idéalise pas, je ne prends pas en toi que ce qu'il me plaît de voir!

2) Société

La société idéale, qui n'en a pas rêvé, mais quel idéal?
Comme dit Sophie, ce qui est idéal pour l'un peut paraître pourri à l'autre.

La recherche de la société idéale conduit à l'Utopie, mais les tentatives de mise en actes de ces utopies au cours de l'Histoire n'ont pas franchement donné des résultats idéaux.
Première connue, la "République" de Platon propose un modèle.
c'est là qu'il développe le Mythe de la Caverne avec les idées (dans idéal il y a idée) comme moteur.
Sais pas si vous l'avez lu, mais l'idéal proposé paraît pas franchement folichon!
Les autres tentatives, celle des saints Simoniens, celle de la mise en acte des idées de Marx en Russie, celle des fascismes et nazismes (ben oui, c'était un idéal aussi), on a vu les résultats...
L'utopie conduit necessairement, parce qu'elle veut appliquer le même type de vie à tous à une forme de dictature, et la dictature, c'est pas l'idéal!

3) Art
Un photographe célèbre dont le nom m'échappe à répondu à la question: "Quelle est votre plus belle photo?
- Celle que je n'ai pas encore prise."
C'est vrai et légitime de tendre toujours dans la création artistique vers un meilleur, vers ce qu'on voudrait idéalement dire, faire, montrer. Ro le dit avec les pièces qu'elle monte, elles sont dans sa tête, mais elle sait que le résultat concret ne sera pas exactement ça, pas idéal.
Dans ce domaine, l'idéal sert juste à aller de l'avant, et c'est beaucoup de ne pas se satisfaire de ce qu'on crée, de vouloir mieux, de savoir qu'on peut toujours mieux...

Je n'ai jamais idéalisé une personne, j'aime, j'apprécie des gens, mais des êtres de chair, de sentiments, de vie, pas des statues devant lesquelles me prosterner ce qui permet de ne rien voir d'une vérité qu'on a bien du mal à saisir parce qu'elle leur appartient et que certains refusent de tout montrer d'eux, là on rejoint le respect, parce que idéaliser un être, c'est le déformer, ne pas respecter ce qu'il est!

Et d'un coup cette discussion sur l'Idéalisation m'a fait penser ce matin à la partie des Fleurs du Mal: "Sleen et Idéal", est ce que la recherche à tout prix d'un idéal n'entraîne pas un goût amer parce par définition, l'idéal n'est que ce que vers quoi on peut tendre pour soi, mais demeure inaccessible?
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: l'idéalisation   Lun 21 Sep 2009 - 13:59

Oui Tryskel, mais l'idéalisation ne vas pas toujours vers l'homme ou la femme aimée. Là on voit rapidement les failles, même si "l'amour est aveugle" et on se garde d'idéaliser. L'idéalisation va (pour ce qui me concerne) vers quelqu'un que j'admire pour telle ou telle chose et me fait voir ce quelqu'un sous un angle sublimé. Bien sur, je me casse la figure : personne n'est parfait !
Je viens de me ramasser une fois de plus, mais ce n'est pas pour ça que je piétine ce que j'ai admiré. Non, je le vois tel qu'il est, j'ai un peu souffert, une fois de plus mais les choses rentrent dans l'ordre. Mon médecin m'a dit que le positif était que j'étais parfaitement lucide quand j'idéalisais, ça va beaucoup m'aider, je ne me laisserai plus pieger par moi, méfiante même peut être; maintenant.... Je me méfierai surtout des gens qui se montrent sous leur meilleur jour, parce qu'il y en aura, bien sur. Et je regarderai plus avec mon cerveau qu'avec mon coeur. Pour celui-ci, on verra après. Me protéger de moi d'abord et des autres aussi un peu, de leurs bisous, de leurs je t'aime, de leur "tu es belle", je suis moi, c'est tout. Et je vais me regarder agir et m'écouter penser. Moi, l'étourneau !!!
Oui tu as entièrement raison pour "spleen et idéal", je vais le relire.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'idéalisation   Lun 21 Sep 2009 - 14:32

Trys, le moins qu'on puisse dire est que tu n'as pas de la merde dans les yeux ( ), j'adore ton analyse. Et particulièrement :

Et d'un coup cette discussion sur l'Idéalisation m'a fait penser ce matin à la partie des Fleurs du Mal: "Sleen et Idéal", est ce que la recherche à tout prix d'un idéal n'entraîne pas un goût amer parce par définition, l'idéal n'est que ce que vers quoi on peut tendre pour soi, mais demeure inaccessible?

Ys, peut-être que tu ne mémorises que "le meilleur jour des autres", en occultant "les jours ordinaires des autres". Pourtant, nous sommes tous à la même enseigne, et nous avons tous nos hauts, nos bas, nos temps d'arrêt sur image, et ainsi de suite.
Je ne sais pas comment on peut être à la fois conscient d'idéaliser tout en continuant à idéaliser, parce que personnellement j'échappe à ce travers depuis longtemps. Du plus loin que je me souvienne, j'ai compris que l'idéal n'existait pas quand j'ai vu un jour ma mère s'affoler devant l'heure qui passait, alors que nous devions prendre un train. Ce jour là j'ai compris qu'elle aussi pouvait être en difficulté, et donc qu'elle n'était pas "magique" (mot d'enfant, qui m'a servi par la suite à ne plus jamais idéaliser). Je devais avoir dans les 7 ans, quelque chose comme ça. C'est effectivement regarder avec son cerveau, sans pour autant abandonner le coeur : j'aime ma mère, mais elle est comme tout le monde.
Pour reprendre ton exemple : ses bisous, ses "je t'aime" et ses "tu es belle", je les prends avec mon coeur et les lui rend avec la même intensité, mais l'idéalisation n'a rien à voir là dedans. On peut s'aimer ainsi très fort, et vachement sainement.

Des gens affectueux, il y en aura toujours (encore heureux, sinon pauvre monde !) mais de là à les idéaliser tout ça parce qu'ils osent se montrer affectueux... il y aurait de quoi encourager froideur et distance. Pauvre d'eux !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: L'idéalisation   Lun 21 Sep 2009 - 14:56

Non Ro, je n'ai pas dit que j'idéalisais parce que l'on me montre de l'affection, c'est un tout, mais ce n'est pas ça qui me fait idéaliser. C'est peut être le dépit de ne pas l'être moi qui me fait rechercher l'idéal chez les autres. Je cherche, je cherche....
Revenir en haut Aller en bas
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: L'idéalisation   Lun 21 Sep 2009 - 14:59

Tryskel a écrit:

Et d'un coup cette discussion sur l'Idéalisation m'a fait penser ce matin à la partie des Fleurs du Mal: "Spleen et Idéal",

est ce que la recherche à tout prix d'un idéal n'entraîne pas un goût amer parce par définition, l'idéal n'est que ce que vers quoi on peut tendre pour soi, mais demeure inaccessible?


J'aime ton analyse, Tryskel, tout simplement.

Bien sûr que cela entraînerait un goût amer. Je pense même qu'on finirait par s'enfermer et ne plus se donner d'accès à aller vers l'autre. Peut-être même qu'on finirait par se brider, se fermer soi-même, car l'idéalisation de l'autre vient de cette par d'idéalisation que l'on a de soi (éventuellement) et/ou en soi. Cela serait une grande désillusion que de croire en cette recherche idéale inaccessible.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'idéalisation   Lun 21 Sep 2009 - 15:06

Ysandre a écrit:
Non Ro, je n'ai pas dit que j'idéalisais parce que l'on me montre de l'affection, c'est un tout, mais ce n'est pas ça qui me fait idéaliser. C'est peut être le dépit de ne pas l'être moi qui me fait rechercher l'idéal chez les autres. Je cherche, je cherche....

Tu es la première à courir après les câlins et à les distribuer, au point que tu serais capable de prendre un galet et de le nourrir de bisous pendant un siècle. (bon, je donne une caricature, mais c'est à peu près ça)
Le galet doit-il en déduire qu'il est l'être idéal de ton existence ?
Nan. Il sait qu'il n'est pas si rond qu'il l'aurait voulu, pas aussi plat, trop gris, trop, pas assez, trop, pas assez, en tout cas imparfait selon les critères de beauté de l'âme et du corps des galets. Et il se réjouit d'avoir des bisous, des câlins et qu'on lui dise qu'il est beau, il est content, et en contrepartie il fait un super presse-papier qui te rend bien service, et voilà.

Autrement dit, que se disent ceux à qui tu distribues des mamours ? Ben que t'es d'une nature affectueuse, c'est tout. Mais ça ne les empêche pas de voir que tu galères comme tout le monde, que tu n'es pas plus ou moins que tout le monde, que t'as tes trop et tes pas assez.

Imagine trente seconde qu'ils te jettent un regard froid, quand tu viens de leur donner un gros bisou ? T'aurais pas l'air fin, avec tes yeux en roulades d'incrédulité. Tu te demanderais pourquoi tu as mérité ça.

Un juste milieu, c'est peut-être vachement mieux, non ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/


Dernière édition par Romane le Lun 21 Sep 2009 - 21:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: L'idéalisation   Lun 21 Sep 2009 - 15:10

Bah ! tu n'es pas mal non plus toi comme distributrice de bisous et de calins !
Je dois dire que là, on se ressemble pas mal !

-----------------------------

Vais essayer de me nourrir, j'ai bien dit"me nourrir" vu que je n'ai
pas faim du tout, mais comme disait maman "un sac vide, ça ne tient pas
debout" !
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'idéalisation   Lun 21 Sep 2009 - 15:17

Ysandre a écrit:
Bah ! tu n'es pas mal non plus toi comme distributrice de bisous et de calins

Je n'ai jamais dit le contraire et même j'aime être câline et affectueuse.
Quand je pense à tous les gens qui pourraient m'idéaliser sur ce simple critère (ou tout autre), j'en frémis d'angoisse.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: L'idéalisation   Lun 21 Sep 2009 - 15:54

N'extrapoles pas quand même

Si je t'ai idéalisée c'est en tant que forte personnalité dominante, écrivain talentueux et très bon metteur en scène de théâtre. ça s'arrête là, mais ce n'est déjà pas mal !
Tu es toujours une forte personnalité dominante, écrivain talentueux et très bon metteur en scène de théâtre. Je crois que maintenant j'ai fait le tour.....
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'idéalisation   Lun 21 Sep 2009 - 16:04

Caricaturer permet de souligner quelque chose, c'est tout.

Quant à moi, ma pauvre, je suis comme tout le monde ; j'ai mes talents et mes lacunes. Ce n'est pas l'idéalisé qui doit changer, mais celui ou celle qui idéalise.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: L'idéalisation   Lun 21 Sep 2009 - 16:44

Trouver et reconnaître les qualités de l'autre, n'est pas l'idéaliser.
Si l'autre qu'on cotoie a des qualités qui apportent au groupe ou a la société...c'est tant mieux, mais on ne l'apprécie pas que pour ça. Il peut devenir moins efficace, il peut avoir des moments de fatigue, on ne devrait pas l'apprécier moins pour autant...mais souvent on le lui reproche car on attend toujours plus de lui.
On associe souvent personne idéalisée à personne aimée, moi je trouve au contraire que très vite une personne idéalisée finit par être haïe...
Vive l'insignifiance et la liberté de faire ce qui nous plaît !
Comme Romane un regard qui idéalise me fait frémir - je sais alors qu'il n'y a pas de rencontre possible- et pire si j'essaie d'être naturelle, l'autre me croit accessible et commence à caresser le rêve de me posséder / alors il faut se repositionner et l'autre se sent rejeté et part frustré.
On ne peut pas être naturel, bon sang !
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'idéalisation   Lun 21 Sep 2009 - 16:46

Alizé !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: L'idéalisation   Lun 21 Sep 2009 - 18:13

Là où peut être le piège est dans la formulation, dans les mots que l'on emploie.

Peut-être qu'Ysandre, dans ce qu'elle veut dire, exprime au fond d'elle un idéal. Mais peut-être qu'elle le formule d'une façon à ce que cela soit pris comme une idéalisation, alors qu'en fait, il se peut que ce qu'elle veut exprimer est tout autre ; c'est-à-dire qu'au travers de Romane elle voit beaucoup de qualités, de capacités quand elle soulève que Ro a une belle plume ou qu'elle a la capacité de guider sa troupe au mieux si ce n'est au meilleure d'elle, mais au travers de l'idéal que Romane peut avoir en son for intérieur sans que cela soit une idéalisation au sens propre.

Alors, ici présent, Ysandre n'idéaliserait pas Romane mais serait émerveillée, admirative.

Il m'arrive, parfois, de constater cela en moi quand je suis émerveillée et/ou en admiration devant le résultat d'une pièce de théâtre ou bien devant un bel écrit ou bien devant les capacités d'un individu dans certains domaines. Cependant, cela n'exclut pas de voir les autres facettes : qualités et défauts.

Ensuite, ça renvoie à l'analyse de Tryskel : prendre l'individu tel qu'il est et en soi, chacun fait du tri, mais sans aller dénigrer ou humilier l'individu, sinon c'est ce que j'appelle ne pas savoir accepter l'autre tel qu'il est.
C'est peut être ça l'idéal, c'est-à-dire avoir de la souplesse d'esprit, savoir mettre de l'eau dans son vin, savoir arrondir les angles.
Revenir en haut Aller en bas
sophiesuite

avatar

Nombre de messages : 467
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: L'idéalisation   Lun 21 Sep 2009 - 19:10

Et si on essaye de pousser le bouchon un peu plus loin, qu'est-ce que ça donnerait ?

Par exemple : on apprécie une personne, on l'estime, sans l'idéaliser (enfin a priori...), on l'accepte comme elle est.
Il s'avère soudain que cette personne en réalité à commis des actes plus que répréhensibles, des choses que vraiment... on ne peut pas "cautionner".
Alors, on se dit "mince mais c'est pas possible, il était si gentil, si comme ci et si comme ça, c'est pas possible qu'il ait fait ça...."

Donc finalement, même en restant dans une bonne moyenne d'estime et d'appréciation de la personne, est-ce qu'on ne l'aurait pas quand même un petit peu idéalisé ?
En l'imaginant incapable de faire telle ou telle chose, parce qu'on avait une vision positive de cette personne et que ces actes ne pouvaient pas coller avec cette vision?
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'idéalisation   Lun 21 Sep 2009 - 19:20

Je ne suis pas tout à fait d'accord avec ta démo, Rosacée. Parce qu'être admiratif des capacités ou du talent de quelqu'un ce n'est pas du tout pareil que l'idéaliser.
Si je suis admirative du talent de X, pour reprendre l'exemple, il n'empêche que X est faillible comme tout un chacun et que le jour où il baisse d'un cran la qualité de son oeuvre, pour autant je ne vais pas souffrir.
Si je l'idéalise parce qu'il a du talent, du coup je le rends invincible et le jour où il baisse d'un cran, pouf, tout s'écroule, je suis déçue, peut-être même je lui en veux, en tout cas je souffre.

On dit "le talent", mais ce peut être n'importe quel autre point d'ancrage. Ysandre disait "sous son meilleur jour", qui est une autre des formulations, par exemple.

C'est quoi le talent, c'est quoi le meilleur jour, c'est quoi quelqu'un ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
sophiesuite

avatar

Nombre de messages : 467
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: L'idéalisation   Lun 21 Sep 2009 - 19:25

Ah oui autre chose, est-il possible d'imaginer l'idéalisation sans la souffrance ?
Par exemple : j'idéalise untel, ce qui veut dire que je l'imagine parfait, idéal. Tel que je le connais aujourd'hui et selon mes critères de perfection.
Mais il fait quelque chose de moins bien que d'habitude, ou bien je lui découvre un défaut que je ne connaissais pas.

Alors je pourrais aussi me dire : bon d'accord, il n'est pas parfait. Et puis ?

Et ne pas souffrir pour autant.

La souffrance provient probablement d'une conjonction entre idéalisation et attachement à la personne idéalisée... attentes à son égard. Qui ne sont pas automatique à mon sens quand on parle d'idéalisation.
Je peux très bien imaginer qu'une personne soit "parfaite", sans pour autant souffrir ou être déçu le jour où je m'aperçois qu'elle ne l'est pas.
Non ?
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'idéalisation   Lun 21 Sep 2009 - 19:26

sophiesuite a écrit:
Et si on essaye de pousser le bouchon un peu plus loin, qu'est-ce que ça donnerait ?

Par exemple : on apprécie une personne, on l'estime, sans l'idéaliser (enfin a priori...), on l'accepte comme elle est.
Il s'avère soudain que cette personne en réalité à commis des actes plus que répréhensibles, des choses que vraiment... on ne peut pas "cautionner".
Alors, on se dit "mince mais c'est pas possible, il était si gentil, si comme ci et si comme ça, c'est pas possible qu'il ait fait ça...."

Donc finalement, même en restant dans une bonne moyenne d'estime et d'appréciation de la personne, est-ce qu'on ne l'aurait pas quand même un petit peu idéalisé ?
En l'imaginant incapable de faire telle ou telle chose, parce qu'on avait une vision positive de cette personne et que ces actes ne pouvaient pas coller avec cette vision?

Ça me fait penser aux faits divers, quand on découvre que "X" bon père de famille ou banquier ou je ne sais quoi, a en réalité découpé sa belle-mère à la tronçonneuse et qu'on vient de découvrir les morceaux dans sa cave. On n'aurait jamais imaginé.
Bon, c'est un cas extrême, mais est-ce que pour autant on l'a idéalisé avant de découvrir ? A mon avis non, on l'a regardé comme il se montrait tous les jours : bon père de famille, banquier ou je ne sais quoi.

Idéaliser, c'est placer l'autre hors des imperfections. Le mettre dans un état utopique, en quelque sorte.
Ce que tu cites, Sophie, ne place personne dans l'extravagance.

Heu... j'sais pas si c'est bien clair. Vous m'comprenez ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'idéalisation   Lun 21 Sep 2009 - 19:27

sophiesuite a écrit:
Je peux très bien imaginer qu'une personne soit "parfaite", sans pour autant souffrir ou être déçu le jour où je m'aperçois qu'elle ne l'est pas.
Non ?
Tu imagines vraiment quelqu'un de parfait, Sophie ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
sophiesuite

avatar

Nombre de messages : 467
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: L'idéalisation   Lun 21 Sep 2009 - 19:36

En fait oui, tout le monde, mais sous un autre angle de vue.... Wink

Sinon, pour répondre à ta question précisément, non moi personnellement je n'imagine pas "parfaits" les gens autour de moi, mais ça ne veut pas dire que ça n'existe pas.

Ah tiens, ça me fait penser à un autre truc encore... Laughing
Je pense à ma grand-mère. Ma grand-mère est un peu acariatre, elle vieillit mal. (Enfin ceci dit ce trait de caractère dont je vais parler, elle l'a toujours eu...).
En fait elle décrète les gens "parfaits" dès l'instant qu'ils ont fait ce qu'elle espérait ou attendait d'eux. Elle les idéalise.
Et puis, elle les dénigre l'instant d'après s'ils font autre chose qu'elle n'attendait pas.
J'ai l'air de répéter ce que vous avez déjà dit, mais le point que je voulais montrer c'était l'origine de l'idéalisation : le fait que les gens étaient décrétés parfaits lorsqu'ils avaient satisfait à ses attentes. Et du coup, après bien sûr, quand ils ne satisfaisaient plus à ses attentes, elle les jetait tout simplement.
(Bon en fait c'est pas si simple que ça, ma grand-mère en plus est hypocrite, donc elle fait des sourires aux gens par devant et les insulte par derrière, mais passons ces détails qui ne font que compliquer l'affaire... Laughing )

Donc là l'idéal, c'est même pas lié aux qualités de la personne elle-même, c'est complètement égocentrique. C'est à dire "telle personne s'occupe bien de moi, me parle comme ci et comme ça etc... ah quel gendre, ou quelle amie, ou quelle voisine idéal(e)"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'idéalisation   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'idéalisation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Réalisation de Toys-Store-43
» Avis de marché - Vesoul (70) - restauration de textiles, de peintures de chevalet, d'oeuvres graphiques, d'objets de techniques et matières diverses, de céramiques et réalisation de mannequins pour vêtements pour les musées départementaux.
» Nouvelle réalisation châssis 1/24
» En image : réalisation d'un T-shirt avec flex
» réalisation d'une ombrelle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: