Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 S'aimer pour être aimé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: S'aimer pour être aimé   Jeu 17 Sep 2009 - 11:38

S'aimer c'est s'accepter tel que l'on est, car dans le verbe "aimer", il y a tant de nuances.
Ainsi, en s'acceptant, on n'évite de se perdre de vue et l'on n'entre pas dans l'idéalisation de son personnage. Cela soustrait en partie l'egocentrisme et l'orgueil, car dans le sens du verbe aimer rien n'est absolu et/ou abouti. En voyant sa propre nature, on peut laisser une place à l'erreur, à l'imperfection. Dès lors ce chemin fait en soi, il est plus facile de moins appréhender le monde qui nous entoure. Et dans ce monde, celui qui nous appartient, celui des autres qui reste insaisissable, ainsi entrevoir, apercevoir, voir la réalité de la nature, de sa nature, ainsi que celle des personnes que l'on frôle du regard, que l'on cotoie sur le cours de l'existence.
C'est en acceptant son imperfection qu'on accepte celle d'autrui. Dès lors, une ouverture se fait ; juste après ce cheminement, une porte s'ouvre entre les piliers des Oracles permettant d'accéder à sa propre ouverture pour s'ouvrir au monde et aller vers autrui.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: S'aimer pour être aimé   Jeu 17 Sep 2009 - 12:18

Je complèterais en disant que s'aimer c'est s'aider à.
Ce qui implique le travail qu'on fait sur soi au fil des expériences que l'on traverse.
Sans laxisme ni férocité. Coton, hein.

Le fil me fait penser à celui du respect, puisque aimer et respecter sont à peu près indissociables dans mon esprit.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9703
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: S'aimer pour être aimé   Jeu 17 Sep 2009 - 14:57

Rosacée a écrit:
S'aimer c'est s'accepter tel que l'on est, car dans le verbe "aimer", il y a tant de nuances.

C'est en acceptant son imperfection qu'on accepte celle d'autrui. Dès lors, une ouverture se fait ; juste après ce cheminement, une porte s'ouvre entre les piliers des Oracles permettant d'accéder à sa propre ouverture pour s'ouvrir au monde et aller vers autrui.

Pas grand chose à ajouter, à part le "S'aider à" de Ro, c'est vrai!

De là à dire que c'est un cheminement facile???
Accepter, tout est là!
Revenir en haut Aller en bas
sophiesuite

avatar

Nombre de messages : 467
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: S'aimer pour être aimé   Jeu 17 Sep 2009 - 15:27

Facile je ne sais pas... c'est vrai qu'on a l'habitude de se dire que c'est difficile... peut-être parce qu'au début en tout cas, ça nous parait difficile.

En fait je pense pas que ça soit difficile au sens obstacle à dépasser ou trucs à vaincre ou batailles à mener. Justement, c'est plutôt l'inverse, plutôt d'arrêter de batailler, et se poser un peu.

Un truc que j'ai remarqué, c'est que déjà le mot lui-même, il fait un sacré effet Very Happy
Même si on n'a qu'une idée confuse de ce que ça veut dire concrètement, eh bien le fait déjà de se positionner en soi clairement dans l'amour, sans se poser des tonnes de questions métaphysiques sur ce que c'est l'amour, juste décider d'y être, eh bien ça écarte déjà naturellement plein de chemins épineux et de mauvaises pistes.
C'est un truc que je fais régulièrement, par exemple quand je me pose des questions sur un truc, ou quand il y a un problème dans une relation avec quelqu'un, en moi-même je me dis : Je me mets dans l'amour vis à vis de moi et de cette personne, c'est ça le plus important, que j'agisse en étant dans l'amour. Alors, à partir de là, quelle décision je prends ?
En général... la réponse vient toute seule et elle est tout à fait juste et apaisante...

C'est un bon indicateur ça aussi. Quand ça fait des tas de remouds à l'intérieur, c'est probablement qu'on se fait du mal quelque part d'une manière ou d'une autre.
Quand c'est calme et paisible, a priori on est sur le bon chemin....

Ah oui, et puis un dernier truc : je sais pas si on "doit" s'aimer pour être aimé... je veux dire, s'aimer, c'est déjà l'essentiel, non ?
D'ailleurs, quand on s'aime, le fait d'être aimé n'est plus un besoin aussi impérieux ; l'amour des autres est bien sûr très chouette, et ça fait du bien, mais ça n'est plus l'objectif principal, c'est plutôt comme une cerise sur le gâteau une fois qu'on a déjà bien mangé...


Dernière édition par sophiesuite le Jeu 17 Sep 2009 - 15:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: S'aimer pour être aimé   Jeu 17 Sep 2009 - 15:30

Il paraît qu'on est doté d'une boussole intérieure, mais qu'il faut apprendre à la lire.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: S'aimer pour être aimé   Ven 18 Sep 2009 - 11:40

sophiesuite a écrit:


Ah oui, et puis un dernier truc : je sais pas si on "doit" s'aimer pour être aimé... je veux dire, s'aimer, c'est déjà l'essentiel, non ?
D'ailleurs, quand on s'aime, le fait d'être aimé n'est plus un besoin aussi impérieux ; l'amour des autres est bien sûr très chouette, et ça fait du bien, mais ça n'est plus l'objectif principal, c'est plutôt comme une cerise sur le gâteau une fois qu'on a déjà bien mangé...

Certes que rien n'est facile. Vous avez dit de belles choses, toujours très intéressantes.

Pour répondre un peu à cette petite phrase, Sophie. Oui, pas besoin de s'aimer pour être aimé. S'aimer est déjà un bon point. Cependant, il ne faudrait pas se suffire à soi-même, car il est bon et agréable d'être aimé de quelqu'un...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: S'aimer pour être aimé   Ven 18 Sep 2009 - 11:41

Est-ce qu'il serait longtemps tolérable de se suffire à soi-même ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: S'aimer pour être aimé   Ven 18 Sep 2009 - 11:45

Romane a écrit:
Est-ce qu'il serait longtemps tolérable de se suffire à soi-même ?

Ce serait dommage de tomber dans la béatitude de sa beauté extérieure et intérieure en ne voyant que son image, image renvoyant un étrange reflet qui pourrait faire mourir l'existence, la notre et nous appeler Narcisse jusqu'à la fin des temps. Que de solitude en soi devant son propre miroir...

Donc, non, ça ne serait pas tolérable à moins de s'être aveuglé par son amour propre.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: S'aimer pour être aimé   Ven 18 Sep 2009 - 11:53

Mettez-moi deux tranches d'amour-de-moi et deux tranches d'amour-des-autres. Et pendant que vous y serez, ajoutez-moi deux tranches d'amour-des-autres-pour-moi. Comment ça, c'est gratuit ? Ah, ben vous avez gagné une cliente, m'sieur !


*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
sophiesuite

avatar

Nombre de messages : 467
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: S'aimer pour être aimé   Ven 18 Sep 2009 - 12:04

Evidemment que ce n'était pas de ça dont je parlais... Laughing

Je disais simplement qu'on ne fait pas la démarche de s'aimer soi-même avec comme objectif derrière ça d'être aimé par les autres.
S'aimer soi-même est un "objectif" en soi à mon sens.
Enfin c'est même pas un objectif c'est un chemin que l'on parcourt.

De toute façon, en général, plus on s'aime, plus on aime les autres autour, et plus la relation avec eux est belle... donc la question ne se pose pas vraiment de tomber dans un espèce de narcissisme... parce que plus on s'aime et plus on s'intéresse aux gens qui sont autour....
Revenir en haut Aller en bas
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: S'aimer pour être aimé   Ven 18 Sep 2009 - 12:05

Pardon, Romane, je n'ai pas bien compris le sens que tu donnes à ta dernière phrase ?

Tu veux dire que l'amour ça se mérite ?

Dans tous les cas, peu importe ce qui nous conduit à "l'amour" cela ne veut pas dire tout accepter non plus, c'est bien pour cela que dans mon premier post, celui qui a lancé le débat, j'exprime qu'il faut laisser la place à l'erreur et l'imperfection et ne pas s'idéaliser ou idéaliser autrui car l'on tomberait dans l'illusion et/ou l'utopie - mais cela ne veut pas dire qu'il faille tout accepter. Chacun accepte ce qui est "bon" ce qui est "beau" et ce qui l'est moins et parfois pas du tout que cela soit extrinsèquement et intrinsèquement à - de soi.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: S'aimer pour être aimé   Ven 18 Sep 2009 - 12:16

Rosacée a écrit:
Pardon, Romane, je n'ai pas bien compris le sens que tu donnes à ta dernière phrase ?

Tu veux dire que l'amour ça se mérite ?
C'était la forme d'un sketch que je développerais sur le plan humoristique, si je devais aborder ce thème au théâtre. Mais ta question, tout à coup, me ramène au sens que peuvent prendre les mots même dans un p'tit délire improvisé pour rire.
Donc très sérieusement : Je pense même que nous le méritons tous, mais qu'on ne s'y prend pas forcément de la bonne manière pour le donner et le recevoir, y compris, et je rejoins ici les propos de Sophie, dans la manière de s'aimer soi-même (je suis tout à fait d'accord sur "le chemin" qu'elle évoque juste au-dessus)

Quant à l'idéalisation/utopie, ben oui, on en revient toujours au même point : illusion.

Laisser place à l'erreur et à l'imperfection, je pense que nous n'avons pas tellement le choix, elles sont partout en nous et autour de nous. Il faut donc à mon avis apprendre la justesse dans la réalité, même si ce n'est pas facile.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: S'aimer pour être aimé   Ven 18 Sep 2009 - 12:17

sophiesuite a écrit:
Evidemment que ce n'était pas de ça dont je parlais... Laughing

Je disais simplement qu'on ne fait pas la démarche de s'aimer soi-même avec comme objectif derrière ça d'être aimé par les autres.
S'aimer soi-même est un "objectif" en soi à mon sens.
Enfin c'est même pas un objectif c'est un chemin que l'on parcourt.

De toute façon, en général, plus on s'aime, plus on aime les autres autour, et plus la relation avec eux est belle... donc la question ne se pose pas vraiment de tomber dans un espèce de narcissisme... parce que plus on s'aime et plus on s'intéresse aux gens qui sont autour....

Alors si la question ne se pose pas, que dire de plus, si ce n'est que j'ai pour expérience, enfin pour observation, quelques exceptions rares de certaines personnes qui s'aiment tellement qu'elles arrivent à se faire détester d'autrui tant elles sont centrer sur leur nombril. Cependant, ça ne les empêche pas d'aller vers les autres, en effet. Mais combien d'entre nous ne sont pas confrontés à cette réalité, celle de (justement) tomber sur ce genre de personnes et de dire ou de se dire : elles (personnes) n'ont d'yeux que pour leur propre personnes. Mais quand on accepte ce qu'on est tant dans la qualité et le défaut, alors on accepte plus facilement autrui dans ses qualités et défauts.

Le cheminement n'est pas de s'aimer pour être aimé, mais d'accepter de s'aimer telle que l'on est afin de mieux accepter autrui dans ce qu'il est.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: S'aimer pour être aimé   Ven 18 Sep 2009 - 12:23

Rosacée a écrit:
Le cheminement n'est pas de s'aimer pour être aimé, mais d'accepter de s'aimer telle que l'on est afin de mieux accepter autrui dans ce qu'il est.
Tu disais plus haut ce qui nous conduit à "l'amour" cela ne veut pas dire tout accepter non plus. Alors s'aimer soi-même n'est pas non plus se leurrer sur soi en acceptant tout de soi. Il y a bien des trucs contre lesquels on bataille en soi, des oppositions entre soi et soi. Ne peut-on pas dire alors : "il faut accepter de batailler entre soi et soi, dans une démarche d'amour et non de souffrance" ? Qu'en penses-tu ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
sophiesuite

avatar

Nombre de messages : 467
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: S'aimer pour être aimé   Ven 18 Sep 2009 - 12:31

Ben en fait Rosacée, je disais que pour moi la question ne se posait pas vraiment parce que le narcissisme, j'appelle pas ça de l'amour Mr. Green

Bien sûr que je connais des gens qui s'admirent le nombril... mais bizarrement (?) en les observant un peu plus attentivement, j'ai pas l'impression qu'ils s'aiment tant que ça.....

Bon après, c'est sûr qu'on risque de retomber encore dans une discussion qu'on a déjà eue, sur ce que c'est que l'amour...

Pour moi l'amour en tout cas n'est pas admiration, ou vénération ou idolatrie...
L'amour est beaucoup plus simple et en même temps beaucoup plus puissant et grand que ça...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: S'aimer pour être aimé   Ven 18 Sep 2009 - 12:34

sophiesuite a écrit:
Bien sûr que je connais des gens qui s'admirent le nombril... mais bizarrement (?) en les observant un peu plus attentivement, j'ai pas l'impression qu'ils s'aiment tant que ça.....

Pour moi l'amour en tout cas n'est pas admiration, ou vénération ou idolatrie...
L'amour est beaucoup plus simple et en même temps beaucoup plus puissant et grand que ça...

pour les deux paragraphes.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: S'aimer pour être aimé   Ven 18 Sep 2009 - 14:09

Romane a écrit:
Rosacée a écrit:
Le cheminement n'est pas de s'aimer pour être aimé, mais d'accepter de s'aimer telle que l'on est afin de mieux accepter autrui dans ce qu'il est.
Tu disais plus haut ce qui nous conduit à "l'amour" cela ne veut pas dire tout accepter non plus. Alors s'aimer soi-même n'est pas non plus se leurrer sur soi en acceptant tout de soi. Il y a bien des trucs contre lesquels on bataille en soi, des oppositions entre soi et soi. Ne peut-on pas dire alors : "il faut accepter de batailler entre soi et soi, dans une démarche d'amour et non de souffrance" ? Qu'en penses-tu ?

sophiesuite a écrit:
Ben en fait Rosacée, je disais que pour moi la question ne se posait pas vraiment parce que le narcissisme, j'appelle pas ça de l'amour Mr. Green

Bien sûr que je connais des gens qui s'admirent le nombril... mais bizarrement (?) en les observant un peu plus attentivement, j'ai pas l'impression qu'ils s'aiment tant que ça.....

Bon après, c'est sûr qu'on risque de retomber encore dans une discussion qu'on a déjà eue, sur ce que c'est que l'amour...

Pour moi l'amour en tout cas n'est pas admiration, ou vénération ou idolatrie...
L'amour est beaucoup plus simple et en même temps beaucoup plus puissant et grand que ça...

Voilà que je vais devoir revoir mon introspection avec vos interrogations. Donc, je vais y réfléchir, chacun, moi y compris, apporte sa nuance et ceci est intéressant, constructif et beau.

J'avais mis l'amour entre guillemet à cause de ses déviances et/ou nuances. Parce que dans ce terme, il y a tant d'expressions à formuler que cela soit dans la simplicité et dans l'excessivité que chacun peut éventuellement porter en soi. Il a même plusieurs sens :

Sens 1 Sentiment d'affection, d'attirance sentimentale et sexuelle entre deux personnes. Synonyme adoration. Synonyme anglais love
Sens 2 Sentiment d'attachement, d'affection mutuelle entre amis ou membres d'une même famille. Ex L'amour filial. Synonyme affection Anglais love
Sens 3 Attachement désintéressé à une valeur, un idéal. Synonyme admiration
Sens 4 Personne aimée. Anglais love
Définition du dictionnaire

Finalement, je me demande si la langue française ne complique pas tout. Il serait plus simple d'être utilisé love pour qu'il n'y ait plus qu'un sens et like pour définir l'objet/matière que l'on préfère.

Cheminement :
Sens 1 Action de cheminer. Synonyme avance Anglais advance
Sens 2 Développement, évolution d'une pensée, d'un sentiment... [Figuré]. Synonyme évolution Anglais development
Définition du dictionnaire.

Cheminement de Rosacée :

Dans cheminement - j'entends chemin, dès lors que l'on entrepend ce chemin comme une introspection, on peut entendre le terme "s'aider".
Chemin : distance séparant un endroit d'un autre, et au sens figuré - moyen d'arriver à un résultat.
Mais j'y vois autre chose dans cheminement : chemin (e) ment - et j'entends chemi-ne-ment. Sur ce chemin, j'y ai vu un accès dont la surface peut être lisse mais bien souvent est cahoteuse, raide, pentue.
Il est long ce chemin cahoteux car ce parcours se heurte à bien des obstacles.
Parfois, pour ce qui me concerne, je m'y prends de différentes façons, j'utilise un moyen pour contourner l'obstacle quand je n'arrive pas à le gravir, à le franchir. D'autres fois, je fais un arrêt, une sorte de pause, puis pour le franchir, il me suffit de tenter de glisser dessus, cela me donne une souplesse d'esprit, une souplesse dans mes pensées et dans mon parcours afin d'arriver à quelque chose. Je ne sais pas ce que me réserve la chute.
Arriver à quelque chose ? Oui, mais quoi ? Ce qui me semble essentiel.
Donc, je pense que chacun trouve ce qui lui semble important et au travers de chacun s'exprimant, il y a comme une douce et belle lumière... Les idées, les pensées se bousculent entre-elles.
Vos idées, vos pensées se bousculent dans mon esprit. Mais, une fois que je pense avoir plus ou moins vu ces obstacles (me semblant réels), j'ai peut-être vu un passage, après tout, dans le chemi-ne-ment, le chemin ne ment que je vois n'est pas (seulement) un trompe-oeil, car il ne ment pas. En tous les cas, il ne me ment pas puisque rien n'est lissé, donc l'accès jamais facile.
Revenir en haut Aller en bas
sophiesuite

avatar

Nombre de messages : 467
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: S'aimer pour être aimé   Ven 18 Sep 2009 - 14:25

En fait, on pourrait essayer de remonter à la "source", pour alimenter ce fil et surtout pour nourrir nos introspections respectives :
puisqu'il est dit, et accepté par plusieurs d'entre nous, que ce chemin n'est pas facile, on pourrait se demander pourquoi.
Pourquoi est-ce que c'est difficile de s'aimer, c'est à dire selon ta définition Rosacée, de s'accepter en totalité comme on est ?

Je pense que ça serait intéressant de se pencher là-dessus pas seulement en "théorie", mais avec des exemples précis, si on peut en trouver dans nos parcours personnels.

J'y reviendrai pour ma part, pour l'instant je pose juste cette question/proposition.
Revenir en haut Aller en bas
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: S'aimer pour être aimé   Ven 18 Sep 2009 - 16:44

sophiesuite a écrit:

Pourquoi est-ce que c'est difficile de s'aimer, c'est à dire selon ta définition Rosacée, de s'accepter en totalité comme on est ?

Pour commencer, j'exclus toute généralité, car je pense que pour beaucoup, la question ne se pose pas (la question de s'aimer ou non - je précise).
Selon ma définition, ce serait en fonction des valeurs qui ont pu être données à la personne.
Admettons qu'un enfant n'entende jamais le mot "aimer" (ceci dit, cela n'oblige personne à le dire car cela ne prouve rien) - mais admettons, qu'on ne lui dise jamais, qu'on ne lui montre jamais qu'on l'aime. Admettons qu'à cela se rajoute le dénigrement, l'humiliation et ce pendant de nombreuses années. Admettons que pour combler le comble du comble, l'enfant est en plus mauvais à l'école, à un comportement mauvais, perturbateur, qu'il fasse en sorte à se rendre encore plus désagréable pour attirer l'attention d'affection, mais, en fait, il n'attire que des ressentiments, des remarques négatives, des humiliations, des violences verbales - (cercle vicieux entre l'enfant et l'adulte. Il aimerait peut-être qu'on l'aime tel qu'il est mais qu'il ne veut pas être, mais apparemment, c'est dans cette façon d'aimer qu'il grandit - c'est-à-dire ce que je viens de soulever au travers de tout ce désamour et seulement en admettant que), etc.
Comment, en grandissant, en devenant un jour adulte, se sentir face à soi ? Comment se percevoir ? Comment avoir confiance en soi ? Comment savoir s'aimer et aimer ?

Pour le comprendre ça implique de revenir sur des souvenirs, un cheminement qui n'appartient qu'à soi. Alors, si et seulement si, dans le cas présent que je viens de soulever cela s'applique et si et seulement si, la personne envisage de faire ce cheminement, alors elle pourrait se trouver confronter à de bons mais surtout de mauvais souvenirs. Dès lors, ce cheminement s'avère cahoteux et douloureux (peut-être qu'il sera cahoteux et douloureux, je n'affirme rien - j'essaie d'entrevoir une voie). Mais ce qui est bien, c'est de glisser sur ce qui est mauvais en acceptant au mieux tout cela et accepter que le destin ait été ainsi afin de récupérer que les bons moments, car c'est dans ces bons moments que l'on peut se raccrocher pour avancer. Car ces bons moments on les a aimé, ils ont été agréables et doux et cela donne une sensation autre que la violence, l'agressivité, l'amertume, la rancoeur, le désamour. Cela tend et donne une valeur, un sens en soi et cela ouvre un champ plus large...
Revenir en haut Aller en bas
cathyhune



Nombre de messages : 178
Localisation : Isère
Date d'inscription : 19/02/2009

MessageSujet: Re: S'aimer pour être aimé   Mer 4 Nov 2009 - 13:07

En général on donne aux autres ce que l'on a reçu. Pour aimer il faut avoir été aimé pour se construire, de développer et puis s'aimer, s'apprécier au delà du regard des autres et puis ensuite aimer les autres tels qu'ils sont.
L'amour de soi est très difficile car il faut passer outre le jugement des autres, le regard des autres souvent sans concession et sans compassion. Peut-être faut-il goûter la solitude pour bien être avec soi-même.
Revenir en haut Aller en bas
http://cathyhune.e-monsite.com
thierry

avatar

Nombre de messages : 601
Localisation : Savoie.
Date d'inscription : 28/10/2009

MessageSujet: Re: S'aimer pour être aimé   Mer 4 Nov 2009 - 14:01

L'amour intentionnel est issu du mental et il est au service de l'égo. Il souffre de tous les fonctionnements instaurés par l'histoire temporelle de l'individu, ses refoulements, ses traumatismes, ses éducations modélisées.
L'Amour inconditionnel est un état constant, une vibration initiée par une conscience libérée du Temps psychologique.

L'amour intentionnel est le reflet des tourments de l'égo qui se projette dans un avenir illusoire à travers des espoirs, des attentes, des projets, un futur idéalisé et illusoire ou établit un ancrage invalidant sur un passé disparu. Cet amour là n'est que le reflet de notre incapacité à vivre l'instant présent dans un état de clairvoyance. Il est le symbole même de l'anarchie de nos pensées, du capharnaüm psychologique qui caractérise l'égo. L'amour intentionnel se construit sur nos identifications, l'assemblage hétéroclite de nos rôles sociaux. Ceux-ci correspondent à nos traumatismes enfouis, à notre histoire personnelle, nos conditionnements sociétaux. Il n'y a aucune liberté dans cet état de "sommeil éveillé". Il n'y a pas de conscience mais un état hallucinatoire.
Il ne s'agit donc pas d'Amour mais d'une construction mentalisée qui nous offre une continuité rassurante dans nos schémas de pensées. L'égo créé les problèmes et s'efforce ensuite de les résoudre et par ce subterfuge assure son propre maintien.
Il y a les prisons que l'on accepte mais pire encore celle que l'on se fabrique. L'amour mentalisé est une prison aux murs gigantesques. Seul l'individu ayant accompli une quête intérieure, une épuration spirituelle, qui sait ce qu'il est en hors de tous conditionnements, qui a conscience des manipulations de l'égo, seul celui-là a la capacité de faire de l'Amour véritable un espace à découvrir et non des murailles à constituer.

Ce que j'aime dans la femme que j'aime c'est la façon dont elle aime la vie. Et c'est pour ça que je l'aime. Ce qui me permet d'aimer la vie en elle. Cet Amour là est d'abord l'Amour de la Vie. Nous n'en sommes que les supports.
Revenir en haut Aller en bas
http://la-haut.e-monsite.com/
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: S'aimer pour être aimé   Jeu 5 Nov 2009 - 2:02

C'est très beau, ce que tu écris sur l'amour, Thierry... et très vrai aussi, à mon sens.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: S'aimer pour être aimé   Jeu 5 Nov 2009 - 11:39

cathyhune a écrit:
En général on donne aux autres ce que l'on a reçu. Pour aimer il faut avoir été aimé pour se construire, de développer et puis s'aimer, s'apprécier au delà du regard des autres et puis ensuite aimer les autres tels qu'ils sont.
L'amour de soi est très difficile car il faut passer outre le jugement des autres, le regard des autres souvent sans concession et sans compassion. Peut-être faut-il goûter la solitude pour bien être avec soi-même.

Je trouve ces deux phrases pleines de bon sens.
Pour en revenir et passer par dessus le "en général" - j'aimerais ajouter qu'il y a parfois des déviances. Si dans le courant de notre vie, on donne ce qui nous a été donné, il peut s'avérer que l'amour que l'on n'a pas eu (peut-être comme on se l'imagine) devient une recherche, une quête et/ou un apprentissage (justement parce qu'on peut se demander - mais comment aimer ? - c'est quoi aimer ? - cela a-t-il un sens ?) - et pourquoi ne pas briser les chaînes de notre carcan familial en outre passant ce qu'on a pas eu ?
Après savoir si on aime bien, si c'est ainsi que l'on doit aimer (question que l'on peut se poser en son for intérieur) est une tout autre question...
Ceci rend la tâche encore plus difficile pour qui ne sait pas ou n'a pas de notion du sentiment affectif, sentiment d'amour et de tendresse.
Pour expérience, une femme ayant un enfant a qui l'on avait jamais dit "je t'aime" ne savait pas le dire elle-même à son enfant - et aussi étonnant que cela puisse paraître, quand elle a essayé les premières fois de le dire à son enfant, ce fut comme si on lui arrachait les mots de la bouche - ça ne lui semblait pas naturel. Certes, vous allez me dire que les mots ne prouvent absolument rien, cependant puisque ceux-ci existent dans notre registre sentimental et affectif, ils sont tout de même utilisés.
Bien entendu, je pense qu'il n'est pas obligatoire de se forcer à faire ou dire quoi que ce soit, c'est simplement pour émettre des idées ; je les jette à la volée. Je pense que ce que l'on donne en général est souvent instinctif, mais j'en viens à penser que l'on peut donner et beaucoup plus quand on n'a pas eu, le tout est de savoir comment et si c'est bien (mais il ne faut pas non plus se mettre martel en tête car quoi que l'on dise ou fasse rien n'est forcément bon comme rien n'est forcément mauvais)

Si vous souhaitez compléter, là, je me perds dans mes idées affectives.
Revenir en haut Aller en bas
cathyhune



Nombre de messages : 178
Localisation : Isère
Date d'inscription : 19/02/2009

MessageSujet: Re: S'aimer pour être aimé   Mar 10 Nov 2009 - 12:55

Rosacée a écrit:
cathyhune a écrit:
En général on donne aux autres ce que l'on a reçu. Pour aimer il faut avoir été aimé pour se construire, de développer et puis s'aimer, s'apprécier au delà du regard des autres et puis ensuite aimer les autres tels qu'ils sont.
L'amour de soi est très difficile car il faut passer outre le jugement des autres, le regard des autres souvent sans concession et sans compassion. Peut-être faut-il goûter la solitude pour bien être avec soi-même.

Je trouve ces deux phrases pleines de bon sens.
Pour en revenir et passer par dessus le "en général" - j'aimerais ajouter qu'il y a parfois des déviances. Si dans le courant de notre vie, on donne ce qui nous a été donné, il peut s'avérer que l'amour que l'on n'a pas eu (peut-être comme on se l'imagine) devient une recherche, une quête et/ou un apprentissage (justement parce qu'on peut se demander - mais comment aimer ? - c'est quoi aimer ? - cela a-t-il un sens ?) - et pourquoi ne pas briser les chaînes de notre carcan familial en outre passant ce qu'on a pas eu ?
Après savoir si on aime bien, si c'est ainsi que l'on doit aimer (question que l'on peut se poser en son for intérieur) est une tout autre question...
Ceci rend la tâche encore plus difficile pour qui ne sait pas ou n'a pas de notion du sentiment affectif, sentiment d'amour et de tendresse.
Pour expérience, une femme ayant un enfant a qui l'on avait jamais dit "je t'aime" ne savait pas le dire elle-même à son enfant - et aussi étonnant que cela puisse paraître, quand elle a essayé les premières fois de le dire à son enfant, ce fut comme si on lui arrachait les mots de la bouche - ça ne lui semblait pas naturel. Certes, vous allez me dire que les mots ne prouvent absolument rien, cependant puisque ceux-ci existent dans notre registre sentimental et affectif, ils sont tout de même utilisés.
Bien entendu, je pense qu'il n'est pas obligatoire de se forcer à faire ou dire quoi que ce soit, c'est simplement pour émettre des idées ; je les jette à la volée. Je pense que ce que l'on donne en général est souvent instinctif, mais j'en viens à penser que l'on peut donner et beaucoup plus quand on n'a pas eu, le tout est de savoir comment et si c'est bien (mais il ne faut pas non plus se mettre martel en tête car quoi que l'on dise ou fasse rien n'est forcément bon comme rien n'est forcément mauvais)

Si vous souhaitez compléter, là, je me perds dans mes idées affectives.

Bien sûr tu as raison, le fonctionnement d'un être humain est complexe car chacun réagira differemment à une même situation. Tout est possible.
Revenir en haut Aller en bas
http://cathyhune.e-monsite.com
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: S'aimer pour être aimé   Mar 10 Nov 2009 - 14:04

)Quand j'étais jeune (enfin... plus que maintenant Rolling Eyes ), j'ai eu un prof de yoga qu parler d'acceptation. Je trouve que c'est plus juste que le mot amour.
Il nous disait que nous devions nous accepter tels que nous étions, tout en gardant toujours l'envie de progresser, en acceptant le rythme auquel nous progressons, qui n'est pas le même pour tous.
Je me souviens d'une phrase que j'aimais : "L'important, c'est d'être en chemin, en se regardant toujours avec bienveillance à l'instant présent".
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: S'aimer pour être aimé   

Revenir en haut Aller en bas
 
S'aimer pour être aimé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Je ne suis pas là pour être aimé - Stéphane Brizé
» Retour affectif de l'etre aimer
» poeme pour mon amie Aimée
» [News] Un nouveau manga pour Io Sakisaka (Strobe Edge + Blue Spring Ride) : Love, be loved, leave, be left !
» Attrait interdit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: