Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le fil à Vic

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Vic Taurugaux



Nombre de messages : 4816
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Le fil à Vic   Mer 7 Oct 2009 - 22:17

Pour une fois que je suis là après 19 heures, je trouve mes cochons que c'est du joli!
Vous n'avez pas peur qu'on vous banisse?
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le fil à Vic   Mer 7 Oct 2009 - 22:19

Vilain a écrit:
Romane a écrit:
En fait, "je" le veut dans la mesure où "moi face à je" ne saurait être entier, bien qu'apparente entité, pendant que les autre "je", soit les "je" des autres sont eux-mêmes constitués de mon propre "je" sans lequel ils ne seraient pas plus entiers malgré l'apparence d'entité qu'ils donneraient à "je", ce qui implique le vouloir des "je" des autres à accueillir mon propre "je" sans pour autant que se dilapide mon "moi" ni le leur.

Il suffit de comprendre que "je" n'est pas "moi" mais aussi "les "autres" pour que "moi" soit aussi les "autres" et pas seulement "moi". Ce qui sous-entend que "moi" je suis aussi "les autres" , ce qui fait que "je" n'est pas vraiment "moi" mais que "je" suis aussi "les autres" ce qui fait en sorte que "les autres "sont "moi"....

Avec une légère nuance toutefois : chacun est soi sans être autrui, même si "je" dort en autrui en même temps qu'autrui dort en "je", ce qui fait toute la différence. Subtile, je te l'accorde, mais tout de même.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Le fil à Vic   Mer 7 Oct 2009 - 22:19

Vic Taurugaux a écrit:
si l'autre emplumé emplumé s'y met, ils vont me pourrir mon fil, c'est sûr!
Ben là Vic, pour le coup, je te complimente pas.

QU'EST-CE QUE TU FOUS ???

Tu sais que parfois il est nécessaire de couper le fil ???


Dernière édition par lucaerne le Mer 7 Oct 2009 - 22:23, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le fil à Vic   Mer 7 Oct 2009 - 22:19

Vic Taurugaux a écrit:
Pour une fois que je suis là après 19 heures, je trouve mes cochons que c'est du joli!
Vous n'avez pas peur qu'on vous banisse?

pfff tu pollues le fil, Vic. Fais gaffe, quoi.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: le fil a Vic   Mer 7 Oct 2009 - 22:21

le problème est que c'est : chacun pour soi et soi pour soi, ce que fait que malgré toutes les belles paroles font que moi pour moi et si toi tu t'y mets , ferme ta gueule, parce je moi, na ! et ils se mêlent de donner des leçons ! je rigole ! le nombrilisme est roi lorsque l'on ne l'est pas ! Roi.
Revenir en haut Aller en bas
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: Le fil à Vic   Mer 7 Oct 2009 - 22:21

Romane a écrit:
La psychologie ne tient qu'à un fil, bien que l'on ignore la plupart du temps que ce fil est solidement noué à soi, c'est-à-dire à "je", donc "mon moi", autrement dit en "je-moi", de sorte que quand "je" exprime ce que "moi" pense être une banalité, il donne les éléments du "moi" comme autant d'indices extraits de lui-même par l'intermédiaire du "je" dont on fait gorges chaudes au nom de l'ego. N'empêche, si tous les "je" pouvaient être attentifs aux autres "je", combien de "moi" comprendraient d'autre "moi", chacun en soi et en tous les "je", soi-même empreint de ce "je" qui réclame attention.


C'est évident !....."je" n'est que l'expression de "moi" qui ne demande rien d'autre que d'être "lui" et ce salaud de "lui" veut être "je" qui n'est rien d'autre que "l'autre"....Autrement dit "je" est "l'autre " qui ne demande rien d'autre qu'être "moi"....D'où la conscience du mal être du "je" qui ne se sent pas être "lui" puisqu'il se sent être "autre"....C'est simple !
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le fil à Vic   Mer 7 Oct 2009 - 22:25

Vilain a écrit:
C'est évident !....."je" n'est que l'expression de "moi" qui ne demande rien d'autre que d'être "lui" et ce salaud de "lui" veut être "je" qui n'est rien d'autre que "l'autre"....Autrement dit "je" est "l'autre " qui ne demande rien d'autre qu'être "moi"....D'où la conscience du mal être du "je" qui ne se sent pas être "lui" puisqu'il se sent être "autre"....C'est simple !
Absolument, d'ailleurs je note au passage que "je" sait tantôt filtrer tantôt pas, ce qui donne que "l'autre" peut, selon la nature de son propre "je" se révéler positif ou négatif en "je-soi" selon que "je-soi" est positif ou négatif et en tout cas mûr pour comprendre quelle part du "je d'autrui" il doit accepter de prendre ou pas afin de ne pas abîmer son propre "je". Le problème est important puisqu'on sait que "je" est aussi empreint en "l'autre", et qu'il faut dans ses conditions garder vigilance sur les "je des autres" autant que sur son propre "je", et cela n'est pas contredit par le "moi", ni de soi, ni d'autrui.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: le fil a Vic   Mer 7 Oct 2009 - 22:27

Dis quelque chose Vic, s'il te plait ! on ne peut qu'être soi, n'est ce pas ?
et si autrui nous nuit, être encore plus près de soi pour ne pas s'écarter de notre nous ! enfin bref, tu as compris ?
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: le fil a Vic   Mer 7 Oct 2009 - 22:31

"garder vigilance sur le je des autres" ha ! voilà qui m'interpelle lorsque l'on veut justement avoir "la main" sur le Je des autres ! là est le problème ! vouloir agir sur l'autre ?
Comment peut on être ou se sentir capable d'agir sur le je des autres, à moins de se sentir supérieir ?
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le fil à Vic   Mer 7 Oct 2009 - 22:34

Alors, Vilain, t'es sec ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: Le fil à Vic   Mer 7 Oct 2009 - 22:34

Romane a écrit:
Vilain a écrit:
C'est évident !....."je" n'est que l'expression de "moi" qui ne demande rien d'autre que d'être "lui" et ce salaud de "lui" veut être "je" qui n'est rien d'autre que "l'autre"....Autrement dit "je" est "l'autre " qui ne demande rien d'autre qu'être "moi"....D'où la conscience du mal être du "je" qui ne se sent pas être "lui" puisqu'il se sent être "autre"....C'est simple !
Absolument, d'ailleurs je note au passage que "je" sait tantôt filtrer tantôt pas, ce qui donne que "l'autre" peut, selon la nature de son propre "je" se révéler positif ou négatif en "je-soi" selon que "je-soi" est positif ou négatif et en tout cas mûr pour comprendre quelle part du "je d'autrui" il doit accepter de prendre ou pas afin de ne pas abîmer son propre "je". Le problème est important puisqu'on sait que "je" est aussi empreint en "l'autre", et qu'il faut dans ses conditions garder vigilance sur les "je des autres" autant que sur son propre "je", et cela n'est pas contredit par le "moi", ni de soi, ni d'autrui.


Soyons clair !..... "je" c'est moi ...et "moi" n'est que l'expression de "moi" à travers l'existance des "autres"... Or pour les autres je ne suis rien d'autre qu'un "autre". Eux, sont eux et moi je suis "moi"...mais si eux sont "je ", je ne suis rien sauf un autre. Or pour "moi" je ne suis pas un "autre"...;je suis "je "..;donc si eux sont "je ", ils sont "moi"....
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le fil à Vic   Mer 7 Oct 2009 - 22:38

Vilain a écrit:
Romane a écrit:
Vilain a écrit:
C'est évident !....."je" n'est que l'expression de "moi" qui ne demande rien d'autre que d'être "lui" et ce salaud de "lui" veut être "je" qui n'est rien d'autre que "l'autre"....Autrement dit "je" est "l'autre " qui ne demande rien d'autre qu'être "moi"....D'où la conscience du mal être du "je" qui ne se sent pas être "lui" puisqu'il se sent être "autre"....C'est simple !
Absolument, d'ailleurs je note au passage que "je" sait tantôt filtrer tantôt pas, ce qui donne que "l'autre" peut, selon la nature de son propre "je" se révéler positif ou négatif en "je-soi" selon que "je-soi" est positif ou négatif et en tout cas mûr pour comprendre quelle part du "je d'autrui" il doit accepter de prendre ou pas afin de ne pas abîmer son propre "je". Le problème est important puisqu'on sait que "je" est aussi empreint en "l'autre", et qu'il faut dans ses conditions garder vigilance sur les "je des autres" autant que sur son propre "je", et cela n'est pas contredit par le "moi", ni de soi, ni d'autrui.


Soyons clair !..... "je" c'est moi ...et "moi" n'est que l'expression de "moi" à travers l'esistance des "autres"... Or pour les autres je ne suis rien d'autre qu'un "autre". Eux, sont eux et moi je suis "moi"...mais sis eux sont "je ", je ne suis rien sauf un autre. Or pour "moi" je ne suis pas un "autre"...;je suis "je "..;donc si eux sont "je ", ils sont "moi"....

Bien évidemment, et c'est là le problème, le noeud du "je-moi" qui pourrait conduire à Dieu si l'on n'y prenait garde. Ainsi donc "je" demeure plus ou moins perméable à "l'autre" consciemment, mais arrive l'inconscient et à ce titre que fait "je" de "l'autre", autant que que fait-il de mon "je" dans "l'autre", si ce n'est mélanger les entités en laissant l'apparence d'un "je" isolé qui ne trompera que le "je-moi".

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: le fil a Vic   Mer 7 Oct 2009 - 22:40

"les autres", c'est eux et moi, alors, ou est le problème ? le groupe, l'entité, mais "moi", c'est eux et eux, c'est moi. Donc, nous formons un monde avec des différences, mais nous sommes quand même "eux" avec des oui et des non et des tas de choses plurielles
Revenir en haut Aller en bas
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: Le fil à Vic   Mer 7 Oct 2009 - 22:43

Romane a écrit:
Vilain a écrit:
Romane a écrit:
Vilain a écrit:
C'est évident !....."je" n'est que l'expression de "moi" qui ne demande rien d'autre que d'être "lui" et ce salaud de "lui" veut être "je" qui n'est rien d'autre que "l'autre"....Autrement dit "je" est "l'autre " qui ne demande rien d'autre qu'être "moi"....D'où la conscience du mal être du "je" qui ne se sent pas être "lui" puisqu'il se sent être "autre"....C'est simple !
Absolument, d'ailleurs je note au passage que "je" sait tantôt filtrer tantôt pas, ce qui donne que "l'autre" peut, selon la nature de son propre "je" se révéler positif ou négatif en "je-soi" selon que "je-soi" est positif ou négatif et en tout cas mûr pour comprendre quelle part du "je d'autrui" il doit accepter de prendre ou pas afin de ne pas abîmer son propre "je". Le problème est important puisqu'on sait que "je" est aussi empreint en "l'autre", et qu'il faut dans ses conditions garder vigilance sur les "je des autres" autant que sur son propre "je", et cela n'est pas contredit par le "moi", ni de soi, ni d'autrui.


Fausse apparence qui fait que le "je-moi" n'est pas autrui puisque "je " ne peut être que "moi"..;dans le cas contraire "je " est un autre ce qui fait qu'immédiatement le "je " qui est "toi" ne se sent pas concerner par le "je " qui est "lui" , du coup le "je " qui est l'autre botte en touche et forçémment y'a plus de discution....


Soyons clair !..... "je" c'est moi ...et "moi" n'est que l'expression de "moi" à travers l'esistance des "autres"... Or pour les autres je ne suis rien d'autre qu'un "autre". Eux, sont eux et moi je suis "moi"...mais sis eux sont "je ", je ne suis rien sauf un autre. Or pour "moi" je ne suis pas un "autre"...;je suis "je "..;donc si eux sont "je ", ils sont "moi"....

Bien évidemment, et c'est là le problème, le noeud du "je-moi" qui pourrait conduire à Dieu si l'on n'y prenait garde. Ainsi donc "je" demeure plus ou moins perméable à "l'autre" consciemment, mais arrive l'inconscient et à ce titre que fait "je" de "l'autre", autant que que fait-il de mon "je" dans "l'autre", si ce n'est mélanger les entités en laissant l'apparence d'un "je" isolé qui ne trompera que le "je-moi".
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le fil à Vic   Mer 7 Oct 2009 - 22:44

Vilain a écrit:
Romane a écrit:
Vilain a écrit:
Romane a écrit:
Vilain a écrit:
C'est évident !....."je" n'est que l'expression de "moi" qui ne demande rien d'autre que d'être "lui" et ce salaud de "lui" veut être "je" qui n'est rien d'autre que "l'autre"....Autrement dit "je" est "l'autre " qui ne demande rien d'autre qu'être "moi"....D'où la conscience du mal être du "je" qui ne se sent pas être "lui" puisqu'il se sent être "autre"....C'est simple !
Absolument, d'ailleurs je note au passage que "je" sait tantôt filtrer tantôt pas, ce qui donne que "l'autre" peut, selon la nature de son propre "je" se révéler positif ou négatif en "je-soi" selon que "je-soi" est positif ou négatif et en tout cas mûr pour comprendre quelle part du "je d'autrui" il doit accepter de prendre ou pas afin de ne pas abîmer son propre "je". Le problème est important puisqu'on sait que "je" est aussi empreint en "l'autre", et qu'il faut dans ses conditions garder vigilance sur les "je des autres" autant que sur son propre "je", et cela n'est pas contredit par le "moi", ni de soi, ni d'autrui.


Fausse apparence qui fait que le "je-moi" n'est pas autrui puisque "je " ne peut être que "moi"..;dans le cas contraire "je " est un autre ce qui fait qu'immédiatement le "je " qui est "toi" ne se sent pas concerner par le "je " qui est "lui" , du coup le "je " qui est l'autre botte en touche et forçémment y'a plus de discution....


Soyons clair !..... "je" c'est moi ...et "moi" n'est que l'expression de "moi" à travers l'esistance des "autres"... Or pour les autres je ne suis rien d'autre qu'un "autre". Eux, sont eux et moi je suis "moi"...mais sis eux sont "je ", je ne suis rien sauf un autre. Or pour "moi" je ne suis pas un "autre"...;je suis "je "..;donc si eux sont "je ", ils sont "moi"....

Bien évidemment, et c'est là le problème, le noeud du "je-moi" qui pourrait conduire à Dieu si l'on n'y prenait garde. Ainsi donc "je" demeure plus ou moins perméable à "l'autre" consciemment, mais arrive l'inconscient et à ce titre que fait "je" de "l'autre", autant que que fait-il de mon "je" dans "l'autre", si ce n'est mélanger les entités en laissant l'apparence d'un "je" isolé qui ne trompera que le "je-moi".

Voui mais ta réponse est un peu courte, Vilain.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: le fil a Vic   Mer 7 Oct 2009 - 22:46

Nous ne sommes pas tellement différents, même si nous le voulons, mais dire "moi, je.." n'est qu'une formule, nous pourrions dire "on" parce que nous sommes multiples mais pareils quelque part
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le fil à Vic   Mer 7 Oct 2009 - 22:51

Bon, Vilain, j'ai le temps d'aller m'en griller une...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: Le fil à Vic   Mer 7 Oct 2009 - 22:51

ben, le truc s'est perdu dans les "abberations du net"...c'était poutant vachement inccissig...y'avait des "je ", des "moi" un tas de trucs vachement réfléchits et intelligents...dans le genre " si le "moi" n'est pas plus important que le "je" pourquoi les "je "serait plus important que "les autres"...;Quoique "les autres" me fassent plutôt chier ( mais ça, c'est une appartée)....en fait et en gros, je voulait dire que les autres et moi, c'est quasi pareil..;on fait comme on peut et que c'est pas forçément drôle...et que la vie c'est la vie et que la mienne c'est la mienne et que chacun fait comme y veut et que je vais me coucher si vous n'y voyez aucun inconvénniant
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: le fil a Vic   Mer 7 Oct 2009 - 22:51

et si celui qui dit "je" pensait "nous", un floutage de personnalité pour éviter de se mettre en avant ?
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le fil à Vic   Mer 7 Oct 2009 - 22:54

Vilain a écrit:
ben, le truc s'est perdu dans les "abberations du net"...c'était poutant vachement inccissig...y'avait des "je ", des "moi" un tas de trucs vachement réfléchits et intelligents...dans le genre " si le "moi" n'est pas plus important que le "je" pourquoi les "je "serait plus important que "les autres"...;Quoique "les autres" me fassent plutôt chier ( mais ça, c'est une appartée)....en fait et en gros, je voulait dire que les autres et moi, c'est quasi pareil..;on fait comme on peut et que c'est pas forçément drôle...et que la vie c'est la vie et que la mienne c'est la mienne et que chacun fait comme y veut et que je vais me coucher si vous n'y voyez aucun inconvénniant

Bref, tu redis à l'écrit ce qu'on se dit régulièrement verbalement, et qu'après tout on sait qu'on pense la même chose, sauf que moi je pense depuis mon moi pendant que tu penses depuis ton toi, tout en sachant qu'on se rejoint dans une sorte de nous qui ne porte préjudice ni à mon "je" ni à ton "moi" et inversement, au point même que pendant que tu vas te coucher, je vais moi-même-je m'en griller une parce que je l'ai bien méritée.

Merci pour cette joute, Vilain, ce fut un régal, comme d'hab. Rendez-vous à la prochaine.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: Le fil à Vic   Mer 7 Oct 2009 - 23:02

Romane a écrit:
Vilain a écrit:
ben, le truc s'est perdu dans les "abberations du net"...c'était poutant vachement inccissig...y'avait des "je ", des "moi" un tas de trucs vachement réfléchits et intelligents...dans le genre " si le "moi" n'est pas plus important que le "je" pourquoi les "je "serait plus important que "les autres"...;Quoique "les autres" me fassent plutôt chier ( mais ça, c'est une appartée)....en fait et en gros, je voulait dire que les autres et moi, c'est quasi pareil..;on fait comme on peut et que c'est pas forçément drôle...et que la vie c'est la vie et que la mienne c'est la mienne et que chacun fait comme y veut et que je vais me coucher si vous n'y voyez aucun inconvénniant

Bref, tu redis à l'écrit ce qu'on se dit régulièrement verbalement, et qu'après tout on sait qu'on pense la même chose, sauf que moi je pense depuis mon moi pendant que tu penses depuis ton toi, tout en sachant qu'on se rejoint dans une sorte de nous qui ne porte préjudice ni à mon "je" ni à ton "moi" et inversement, au point même que pendant que tu vas te coucher, je vais moi-même-je m'en griller une parce que je l'ai bien méritée.

Merci pour cette joute, Vilain, ce fut un régal, comme d'hab. Rendez-vous à la prochaine.
Oui...néanmoins, ne te crois pas quitte...Puisque mon "moi" n'est pas ton "toi"...et ne crois pas que j'ai besoin d'un "toi" pour me réfugier puisque j'ai un toit qui ne demande rien à ton toit qui est à toi.... Bonne nuit quoi qu'il en "soi"
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le fil à Vic   Mer 7 Oct 2009 - 23:07

Vilain a écrit:
Romane a écrit:
Vilain a écrit:
ben, le truc s'est perdu dans les "abberations du net"...c'était poutant vachement inccissig...y'avait des "je ", des "moi" un tas de trucs vachement réfléchits et intelligents...dans le genre " si le "moi" n'est pas plus important que le "je" pourquoi les "je "serait plus important que "les autres"...;Quoique "les autres" me fassent plutôt chier ( mais ça, c'est une appartée)....en fait et en gros, je voulait dire que les autres et moi, c'est quasi pareil..;on fait comme on peut et que c'est pas forçément drôle...et que la vie c'est la vie et que la mienne c'est la mienne et que chacun fait comme y veut et que je vais me coucher si vous n'y voyez aucun inconvénniant

Bref, tu redis à l'écrit ce qu'on se dit régulièrement verbalement, et qu'après tout on sait qu'on pense la même chose, sauf que moi je pense depuis mon moi pendant que tu penses depuis ton toi, tout en sachant qu'on se rejoint dans une sorte de nous qui ne porte préjudice ni à mon "je" ni à ton "moi" et inversement, au point même que pendant que tu vas te coucher, je vais moi-même-je m'en griller une parce que je l'ai bien méritée.

Merci pour cette joute, Vilain, ce fut un régal, comme d'hab. Rendez-vous à la prochaine.
Oui...néanmoins, ne te crois pas quitte...Puisque mon "moi" n'est pas ton "toi"...et ne crois pas que j'ai besoin d'un "toi" pour me réfugier puisque j'ai un toit qui ne demande rien à ton toit qui est à toi.... Bonne nuit quoi qu'il en "soi"
Pour me croire quitte il faudrait que l'on se quitte, or que le toit de toi soit autre que le toit de moi et que mon toit ne soit pas à toi mais à moi n'est qu'un détail en soi, qui ne séparent pas ton "je" ni mon "je" de nos jeux. Quitte à se quitter chacun chez soi, autant le faire sans se quitter, cher "je-toi", et gaffe à la porte, y'a pas de poignée.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: Le fil à Vic   Mer 7 Oct 2009 - 23:14

Romane a écrit:
Vilain a écrit:
Romane a écrit:
Vilain a écrit:
ben, le truc s'est perdu dans les "abberations du net"...c'était poutant vachement inccissig...y'avait des "je ", des "moi" un tas de trucs vachement réfléchits et intelligents...dans le genre " si le "moi" n'est pas plus important que le "je" pourquoi les "je "serait plus important que "les autres"...;Quoique "les autres" me fassent plutôt chier ( mais ça, c'est une appartée)....en fait et en gros, je voulait dire que les autres et moi, c'est quasi pareil..;on fait comme on peut et que c'est pas forçément drôle...et que la vie c'est la vie et que la mienne c'est la mienne et que chacun fait comme y veut et que je vais me coucher si vous n'y voyez aucun inconvénniant

Bref, tu redis à l'écrit ce qu'on se dit régulièrement verbalement, et qu'après tout on sait qu'on pense la même chose, sauf que moi je pense depuis mon moi pendant que tu penses depuis ton toi, tout en sachant qu'on se rejoint dans une sorte de nous qui ne porte préjudice ni à mon "je" ni à ton "moi" et inversement, au point même que pendant que tu vas te coucher, je vais moi-même-je m'en griller une parce que je l'ai bien méritée.

Merci pour cette joute, Vilain, ce fut un régal, comme d'hab. Rendez-vous à la prochaine.
Oui...néanmoins, ne te crois pas quitte...Puisque mon "moi" n'est pas ton "toi"...et ne crois pas que j'ai besoin d'un "toi" pour me réfugier puisque j'ai un toit qui ne demande rien à ton toit qui est à toi.... Bonne nuit quoi qu'il en "soi"
Pour me croire quitte il faudrait que l'on se quitte, or que le toit de toi soit autre que le toit de moi et que mon toit ne soit pas à toi mais à moi n'est qu'un détail en soi, qui ne séparent pas ton "je" ni mon "je" de nos jeux. Quitte à se quitter chacun chez soi, autant le faire sans se quitter, cher "je-toi", et gaffe à la porte, y'a pas de poignée.


je sais que tes portes n'ont pas plus de poignées que de murs, c'est la raison pourquoi je ne parle jamais de murs dans ces murs qui sont tes murs,ce qui n'empêche que moi dans les miens je porte une attention extrème à ma porte dont le murmure m'apporte le son des portes qui t'apporte une sorte de clef pour ouvrir la porte qu'en sorte tu m'apporte....
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le fil à Vic   Mer 7 Oct 2009 - 23:18

Là tout de même je vois que certains détails t'échappent, parce que personnellement ce sont les murs qui me posent problème autour de la porte. Je te rappelle que cela dévalorise totalement la porte en elle-même, qui perd quasi totalement l'intégralité de son "je" au profit du "moi du mur", lequel ne sert strictement à rien d'autre que d'obtenir qu'on dise de lui qu'il a une belle porte. Mais si on partait du principe d'une porte sans mur, ce qui somme toutes me semblerait aller dans le sens de la pureté de la chose, le mur pourrait se ravaler autant de fois qu'il le voudrait, il ne servirait à rien, la porte faisant à elle seule office de porte sans qu'il soit besoin de l'encastrer dans un mur.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: Le fil à Vic   Mer 7 Oct 2009 - 23:27

Romane a écrit:
Là tout de même je vois que certains détails t'échappent, parce que personnellement ce sont les murs qui me posent problème autour de la porte. Je te rappelle que cela dévalorise totalement la porte en elle-même, qui perd quasi totalement l'intégralité de son "je" au profit du "moi du mur", lequel ne sert strictement à rien d'autre que d'obtenir qu'on dise de lui qu'il a une belle porte. Mais si on partait du principe d'une porte sans mur, ce qui somme toutes me semblerait aller dans le sens de la pureté de la chose, le mur pourrait se ravaler autant de fois qu'il le voudrait, il ne servirait à rien, la porte faisant à elle seule office de porte sans qu'il soit besoin de l'encastrer dans un mur.

Certes...on ne peux "entrer" que par une "porte"....un mur sans "porte" n'est qu'un mur et on ne peut forcer un mur ..;on ne peux que "forcer" une porte...;et encore.( la force est une forme de violence).....une porte peut s'ouvrir...pas un mur....Une porte est une ouverture sur le monde pour celui ( celle) qui est dans les murs qui lui murmure qu'en dehors des murs il y a des mûres.....
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le fil à Vic   Mer 7 Oct 2009 - 23:31

Y'a aussi des vertes, mais elles se font plus rares.
Ceci dit, on éviterait déjà de forcer les portes si les murs n'existaient pas autour. Quant aux murs, s'ils n'avaient pas la fâcheuse manie de présenter des angles, on ne s'y retrouverait pas enfermés. D'autant qu'on est très cons ; c'est nous qui les fabriquons.

Une porte ouverte sans mur autour,voilà la vraie poésie autant que la vraie liberté !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le fil à Vic   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le fil à Vic
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: