Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Écrituromanie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Écrituromanie   Jeu 1 Oct 2009 - 1:06

Quelques extraits...

"J'ai écrit le jour. Dedans, dehors. J'ai écrit la nuit, dans les WC, ou sous les draps à la lueur d'une lampe-torche..."

"Cette nuit, quand même, petit progrès, grâce au somnifère : les mots m’ont laissée EN PAIX. Je me suis, comme d’habitude, réveillée plusieurs fois, mais ma tête était vide. Je ne me suis pas rendormie chaque fois tout de suite, mais j’ai pu rester là, affalée sur le ventre, suspendue dans le vide (euh… au figuré bien sûr, parce que physiquement, j’étais évidemment sur mon matelas, je ne suis pas encore totalement frappadingue !) Quel repos !"

"Commençons par les nuits… Ah, les nuits… Petits morceaux de sommeil mis bout à bout mais toujours en pointillés. Dans les meilleurs des cas, les moments d’éveil sont calmes et silencieux. Dans les pires, les mots assaillent votre cerveau, bien trop petit pour tous les contenir. Et pas moyen de les écrire : il faudrait allumer la lumière et réveiller votre voisin(e) de chambre. Je crois que ce sont mes pires moments ici."

"Je ne sais pas si écrire tout cela est bon ou mauvais pour moi. Mais de toute façon, je n’ai pas le choix : les mots se bousculent dans ma tête et me rendent folle, comme un essaim de guêpes tournoyant. Il FAUT que ça sorte. Même si ça ne mène nulle part."

"La nuit, je dors très peu, somnifère ou pas. Alors les mots tournoient dans ma tête et ils me hantent. Je n’accepte pas le risque de les perdre, de les avoir tous oubliés au petit matin. Mais je ne peux pas allumer, je réveillerais S. qui dort à côté. Alors je vais écrire dans les WC. Triste sort, quand même. En même temps, il paraît que c’est un lieu de prédilection pour la lecture, alors pourquoi pas pour l’écriture ? Mais j’ai quand même connu plus confortable !"

"Pendant plusieurs jours, j’ai cru que l’envie d’écrire m’avait abandonnée. Plus grand-chose à dire. J’ai eu très peur. J’ai cru que c’était fini, que j’étais foutue. Un peu comme un coma végétatif. Un légume. Rester assise quelque part, dans un petit coin caché de tous, pendant des heures et des heures, et NE PLUS ECRIRE.
Mais finalement, heureusement peut-être que j’étais à l’hôpital. L’aide des médicaments, pas grand-chose d’autre à faire, fuir les autres malades (pas tous bien sûr, juste les plus pénibles). Du coup, j’ouvre chaque jour mon cahier et ça repart… OUF !"

"Je ne voulais plus écrire ce blog. Je n’en avais plus envie. Mais voilà… si je n’écris plus, les mots s’accumulent dans ma tête au point de m’en faire devenir folle. Alors… Alors on continue."

"Mercredi 30 septembre 2009
Je me nourris de tout. Chaque instant de vie, chaque conversation, chaque scène de film, chaque passage de livre, chaque morceau de musique… porte pour moi une signification particulière et d'une profondeur terrifiante.
Je me nourris de tout. Boulimique. Et mon esprit arrive à saturation.
Il faut que j'arrête d'écrire. Que je laisse les mots et les idées me traverser sans les retenir. Je ne peux pas tout garder.
Voilà mon renoncement ! Je ne peux pas tout garder. Je ne suis qu'un être humain.
Je ne peux pas tout garder. Lucaerne doit mourir pour laisser vivre Laurence."


*
Voilà. Je suis une boulimique de l'écriture. Je n'arrive pas à arrêter. Pourtant, ce jour, mercredi, j'ai réduit à presque rien (par rapport à d'habitude). Mais déjà, le manque se fait sentir. Je me souviens de la phrase dans "Un dernier pour la route" : "Vous est-il possible de ne pas penser à l'alcool ?". Moi, les mots sont là, vautours. Mon esprit construit les phrases. Sans répit. Aujoud'hui, j'ai réussi à les laisser "passer", les "perdre". Mais je crains demain, et après-demain...

Y a-t-il quelqu'un qui vit la même chose, avec l'écriture, la peinture, la photographie, autres... ?
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Écrituromanie   Jeu 1 Oct 2009 - 9:38

Je te lis avec délices, les mots ont l'air de couler de tes doigts comme un fleuve et même si on ne sait pas nager, on ne craint pas plonger et s'immerger dans les histoires qu'ils racontent.
Le phénomène de leur affluence jour et nuit est à la fois délicieux et torturant, le pire étant, je crois, quand on est occupé à autre chose avec impossibilité de les noter sur le moment. J'avais pensé un temps à un dictaphone pour ne pas les perdre, mais quand tu fais la queue à la poste ça le fait pas...

C'est la même chose pour tout ce qu'on aime fort, ça peut même en devenir handicapant quand ça vient tous azimuts et que tu n'as pas dix huit mains.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Ecrituromanie   Jeu 1 Oct 2009 - 9:43

oui moi, Laurence, je ne suis qu'un écrivaillon ! j'écris dans ma tête aussi, je trempe ma plume dans mon oreiller, parfois j'écrivaille pour de vrai, mais dans tous les cas je n'arrête jamais. C'est une grave maladie qui me fait même dire et écrire des conneries... mais tant pis ! j'ai des neurones séparés des synapses et c'est embêtant mais avec l'âge, parait que ça arrive à tout le monde à un moment ou a un autre. C'est la vie. En ce moment j'apprends à dire avec ma voix que Ro dit "d'or". On peut toujours s'améliorer même quand il ne reste plus beaucoup de vie devant soit... Alors j'ai un "maitre" qui tente de me faire faire des progrès. Je sais des choses que Ro m'a appris, mais j'ai l'impression que dans ma prochaine vie, j'aurai encore a apprendre des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Écrituromanie   Jeu 1 Oct 2009 - 9:55

Citation :
Voilà mon renoncement ! Je ne peux pas tout garder. Je ne suis qu'un être humain.
Je ne peux pas tout garder. Lucaerne doit mourir pour laisser vivre Laurence."

Ah oui, je reviens sur ce passage ; je vois ce que tu veux dire, mais je suis mitigée. Ce n'est pas Lucaerne qui doit mourir au profit de Laurence. Pour moi, la notion de renoncement est ailleurs : c'est tout ce qui, à partir d'une idée, devra mourir au profit de ce qui vivra. Une idée : un milliard de possibilités. On n'en exploite qu'une ou une poignée, mais quel vertige quand on pense à toutes ses déclinaisons possibles (que l'on devra abandonner faute de temps). Et quand on sait qu'on peut avoir des idées à l'infini, chacune d'elles multipliées par autant de possibilités qu'on ne pourra jamais concrétiser, pfiou, quel vertige... !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9703
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Écrituromanie   Jeu 15 Oct 2009 - 18:43

Romane a écrit:
Pour moi, la notion de renoncement est ailleurs : c'est tout ce qui, à partir d'une idée, devra mourir au profit de ce qui vivra. Une idée : un milliard de possibilités. On n'en exploite qu'une ou une poignée, mais quel vertige quand on pense à toutes ses déclinaisons possibles (que l'on devra abandonner faute de temps). Et quand on sait qu'on peut avoir des idées à l'infini, chacune d'elles multipliées par autant de possibilités qu'on ne pourra jamais concrétiser, pfiou, quel vertige... ![/color]

C'est tout à fait ça.
Une idée en entraîne une autre, des tas d'idées, de projets, d'envie d'écrire et trier pour accomplir, ça veut dire en laisser tomber plein.
Un tas de bouts de papiers griffonnées, parce que si c'est pas noté à l'instant où te passe dans la tête c'est perdu, des brouillons, des idées, des sensations, des sentiments qui attendent d'être mis en mots, j'en ai plein...
C'est là, il faut que ce soit là, et comme dit Ro, ça te prend n'importe où, n'importe quand

Et c'est vrai de tout ce qu'on aime fort, j'ai vécu ça un moment avec la photo, j'en fait toujours mais avec plus de mesure.
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Écrituromanie   Jeu 15 Oct 2009 - 19:03

Tryskel a écrit:
j'ai vécu ça un moment avec la photo, j'en fait toujours mais avec plus de mesure.
Et comment t'as fait pour le "plus de mesure" ??? grrrr09 grrrr09 grrrr09
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9703
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Écrituromanie   Sam 17 Oct 2009 - 16:34

MESURE ?


Luca, ta question m’a donné à réfléchir.
Mesure, c’est peut être pas le terme exact, mais c’est celui qui est venu.

Comment on passe à la « mesure », en fait, je sais pas exactement, c’est une évolution.
Pour prendre une analogie, c’est un passage de la passion à l’amour.
La passion est dévorante, possessive, exigeante et obsessionnelle. Elle te prends tellement la tête que tu ne peux pas vraiment créer à partir d’elle, au contraire, en plus, elle est destructrice, elle transforme en objet. Tu es dans une boulimie,un besoin maladif, et à la limite, même limite franchie, tu ne te soucie pas de la qualité de ce que tu fais, ni vraiment du ressenti.

Si tu passes à la dimension amour, tu passes à une relation avec un sujet, ce qui n’était qu’objet, que tu ne voyais pas vraiment devient vrai, vivant, autre et tu l’acceptes en tant que tel.
Pour dire que tu aimes, soit avec un appareil, soit avec un stylo, tu vas devoir regarder, écouter, entendre. Et je ne parle pas que de l’amour pour un autre humain, mais de l’amour de tout ce qui t’entoure, de ce qui te parle. Pour sacrifier à un poncif, l’amour de la nature.

Si je veux dire un arbre avec une image ou des mots, il faut que j’entende l’arbre, qu’un temps je communie avec lui, pareil pour un oiseau, il me faut voler avec lui pour pouvoir le dire, pareil pour un humain, il me faut être avec lui pour l’entendre et le dire.
Quand tu as accepté ces instants de partage avec le sujet (pas péjoratif du tout dans le sens où je l’entend, ni un truc à manipuler au contraire) tu le vis, et là tu peux appuyer sur le déclencheur ou prendre ta plume, tu diras un ressenti partagé.
C’est aussi vrai d’un être vivant que d’un paysage ou d’une construction, dans un monument, les bâtisseurs ont mis quelque chose d’eux, c’est ça qu’il faut capter, entendre, écouter.
Ce n’est pas seulement toi avec ton outil image ou écrit, c’est un tout dans lequel il faut s’immerger, puis ressortir, décanter, après, tu actes ta création, qui ne sera pas uniquement l’arbre, l’oiseau ou l’être aimé, mais la résultante d’un instant de communion avec…
Autre différence entre passion et amour, la passion n’attend pas, elle veut toujours tout d’un coup. L’amour sait que ce sont des instants privilégiés et que ça ne peut être du 24/24, c’est d’autant plus précieux, parce l’arbre est un arbre et que je ne suis pas un arbre, même si j’ai un instant frôlé sa conscience d’arbre…

Je sais pas si c’est clair, mais c’est comme ça que je le sens.

Dans ton cas, à cette heure, tu me sembles vivre l’écriture plus comme une catharsis, ça t’es sans doute nécessaire, mais la « mesure » viendra quand tu auras passé ce cap.

En illustration, je poste un texte qui a un an, qui parle de l’Automne, et que j’ai écrit en pensant à une amie chère qui était très malheureuse à ce moment. Un bouquet de sensations pour essayer de la consoler un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Écrituromanie   Dim 18 Oct 2009 - 17:29

Citation :
Si je veux dire un arbre avec une image ou des
mots, il faut que j’entende l’arbre, qu’un temps je communie avec lui,
pareil pour un oiseau, il me faut voler avec lui pour pouvoir le dire,
pareil pour un humain, il me faut être avec lui pour l’entendre et le
dire.

A fond d'accord avec ça, d'ailleurs le propos rejoint le théâtre (et on sait que le théâtre et l'écriture sont inséparables). Il faut s'approprier le sujet, la circonstance, l'être, l'émotion etc. si on veut le traduire avec ses tripes et non superficiellement. Sinon, puisqu'on parle ici d'écriture, il ne s'agit qu'une suite de mots alignés qui ne délivrent rien parce qu'ils sont creux.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9703
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Écrituromanie   Lun 19 Oct 2009 - 19:55

Ben oui, Ro, on écrit avec son ventre autant qu'avec sa tête, plus même.
Sinon, c'est que du papier gâché.
Comme la différence entre un acteur qui habite son rôle, qui "est" ce qu'il joue, et celui qui se contente de réciter!

Comme quoi le théâtre que écrit est pas du théâtre, bon, j'ai rien dit, Lol!

On peut aligner un tas de mot savantissime dans le plus rigoureux respect des régles dramatiques ou poétiques, si on n'est passé par la prise du sujet si on ne s'est pas laissé prendre par le sujet, c'est creux!
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Écrituromanie   Lun 19 Oct 2009 - 20:01

Tryskel a écrit:
si on ne s'est pas laissé prendre par le sujet, c'est creux!
Oui mais ça repose. Tu vois, moi, parfois, j'aime bien me fixer des règles, genre faire un sonnet, ou nombre de pieds fixe, rimes, ou choisir plusieurs mots et faire un texte avec... j'aimais beaucoup les trucs comme ça sur Le Cercle mais personne y voulait jouer avec moi ! Sad

Parce que ça permet justement d'écrire en sortant de l'urgence, de la pulsion incontrôlable, de la douleur, ça maintient une distance et ça fait du bien, on a l'impression de reprendre un peu de maîtrise.
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Écrituromanie   Lun 19 Oct 2009 - 21:28

Tu as un espace tout trouvé pour ça, Luca, sur LU ; jeux d'écriture. Tu peux lancer n'importe quel jeu qu'il soit de prose ou de vers.
Il fut un temps, on jouait beaucoup dans l'espace littéraire, c'était épatant, créatif, joyeux et vachement motivant. J'aimerais bien reprendre tout ça, j'y songeais aujourd'hui. Alors fonce ! On suivra ! N'importe qui peut lancer son idée !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: Écrituromanie   Lun 19 Oct 2009 - 21:50

Romane a écrit:
Tu as un espace tout trouvé pour ça, Luca, sur LU ; jeux d'écriture. Tu peux lancer n'importe quel jeu qu'il soit de prose ou de vers.
Il fut un temps, on jouait beaucoup dans l'espace littéraire, c'était épatant, créatif, joyeux et vachement motivant. J'aimerais bien reprendre tout ça, j'y songeais aujourd'hui. Alors fonce ! On suivra ! N'importe qui peut lancer son idée !


Ben, moi, j'en ai une d'idée..... AngeR

On connaissait l'écriture" automatique"....Ben, moi, j'ai inventé l'écriture "auto-mécanique "....

exemple de texte "auto-mécanique".


_ "2 chevaux, 6 troënes, contrairement à ce que tu disais, c'est pas peu, Jo !" dis Chris, l'air de rien.
Elle ajouta
_" Mais dis moi, Renaud n'avait pas parlé de 4 chevaux ?
_"Non" répondit JO. C'est Mercédès en faisant ses tractions avant le petit déjeuné."




Voilà ! c'était l'écriture "auto-mécanique ...;Et vous vous inventé quoi ?
AngeR
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Écrituromanie   Lun 19 Oct 2009 - 22:21

L'écriture sportive acrobatique : simultanément de droite à gauche et inversée (bas en haut, haut en bas). J'avais fait une démo l'été dernier, si certains se rappellent (filo, Diego et toi)

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Écrituromanie   Lun 19 Oct 2009 - 23:57

Moi j'ai parfois essayé l'écribiture. Mais je sais plus où j'ai mis la production... tchin dodo29

L'écriture auto-mécanique, ça me plaît bien, sauf que ça tourne vite en rond. La faute à tous les ronds-points de maintenant je suppose... tong
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9703
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Écrituromanie   Jeu 22 Oct 2009 - 15:21

Luca, les défis, s'obliger à suivre des régles, ou se laisser aller à délirer, c'est un truc que je fais, je réponds volontiers aux défis, mais je les considère comme de exercices de style.
Et comme tu dis, ça permet de sortir de l'urgence, de la douleur, ça maintient une distance, et ça te fait sortir de tes thèmes favoris en ouvrant sur d'autres perspectives. Et il faut quand même suivre le sujet.
Mais ça t'est, comment dire: "extèrieur", tu suis des contraintes techniques imposées par d'autres.
Cela étant, si tu vas voir les résultats des Défis Plumes, tu verras qu'à partir des mêmes contraintes (et en matière de contraintes délires tordus Ro est championne), on obtient des résultats trés différents, parce que chacun reste lui et apréhende à sa façon le sujet proposé.

Les écritures automatique, mécanique et autres ne datent pas d'hier, on peut jouer de mille façon avec l'écriture, c'est souvent drôle et surprenant quand on laisse aller sa plume sans réfléchir, même en se contraignant à ne pas réfléchir.

Mais on n'est plus dans la même démarche d'écrire.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Écrituromanie   Jeu 22 Oct 2009 - 23:35

Justement j'en prévois un pour demain, défi.

Quant aux différentes sortes d'écriture, je me dis qu'il est bon de tenter parce qu'elles ouvrent des voies, donnent des facilités, des idées qui serviront toujours "de toute manière".

L'écriture expressive aussi est intéressante. Je la pratique assez régulièrement, sans pour autant l'éditer. Elle a l'avantage de faire sortir des trucs de manière homéopathique, je dirais, et de creuser certaines pistes sans qu'on s'en rende compte tout de suite. Il faut relire plusieurs jours plus tard pour s'apercevoir d'un tas de détails frappants. En tout cas, elle m'aide à cheminer, celle là.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Écrituromanie   Ven 23 Oct 2009 - 14:02

Romane a écrit:
L'écriture expressive
Mais qu'est-ce là, ma chère ???
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Écrituromanie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Écrituromanie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: