Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Alessandro BARICCO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Romane
Administrateur


Nombre de messages : 91107
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Alessandro BARICCO   Ven 19 Juin 2009 - 0:24

Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Alessandro BARICCO   Ven 19 Juin 2009 - 10:31

Je suis allée consulter les 3 liens. De ce que je lis des commentaires, je retire ceci : lorsqu'un auteur est particulièrement différent, particulièrement particulier Wink, tellement inventif dans l'écriture qu'il sort de nos schémas, il mérite pour certains lecteurs une initiation. Ceux dont l'âme lectrice est un peu frileuse ont besoin de l'approcher doucement pour ne pas s'y glacer.
Donc, si on est dans ce cas, faire confiance à ceux qui l'ont déjà apprivoisé, et commencer par ses ouvrages les plus "conventionnels". Si on est contaminé par le virus, les ouvrages plus étranges passeront sans doute très bien ensuite.
Alors, les fans, si je dis : commencer par Soie et Novecento, j'ai bon ?
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91107
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Alessandro BARICCO   Ven 19 Juin 2009 - 11:21

Farouche a écrit:
Je suis allée consulter les 3 liens. De ce que je lis des commentaires, je retire ceci : lorsqu'un auteur est particulièrement différent, particulièrement particulier Wink, tellement inventif dans l'écriture qu'il sort de nos schémas, il mérite pour certains lecteurs une initiation. Ceux dont l'âme lectrice est un peu frileuse ont besoin de l'approcher doucement pour ne pas s'y glacer.
Donc, si on est dans ce cas, faire confiance à ceux qui l'ont déjà apprivoisé, et commencer par ses ouvrages les plus "conventionnels". Si on est contaminé par le virus, les ouvrages plus étranges passeront sans doute très bien ensuite.
Alors, les fans, si je dis : commencer par Soie et Novecento, j'ai bon ?

Là déjà quelque chose coince, dans mon esprit ; l'âme frileuse, concernant l'art, connais pas. Tout ce qui touche à l'art est intimement lié à l'élan, l'envol, la liberté.

On parle d'un auteur ? De ses livres ? Si ça donne envie de le découvrir, qu'ils aillent où ils veulent et commencent comme ils veulent, les lecteurs.
Parce qu'à tes yeux Soie et Novecento seraient à distinguer des autres, et qu'aux miens, pas un ne se désolidarise des autres, tandis que la préférence de René est Château de la Colère. Qui de nous trois, par exemple, a plus raison que les deux autres ?

Laissons donc au lecteur à se nourrir de nos commentaires et de tous ceux qu'ils entendront par ailleurs. Et laissons lui la liberté de ses propres élans.

Tout lecteur possède, en plus de sa sensibilité personnelle, son stade de maturité sur le plan des lectures qu'il fait. S'il est encore au stade frileux dans le domaine de l'art, c'est qu'il a encore beaucoup à découvrir de lui-même et de la vie. Tout ça n'est qu'une question de philosophie de vie, au fond.

arf, c'est matin-réveil, suis-je claire ou pas ? N'empêche, ça mériterait un fil débat.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Thimothée

avatar

Nombre de messages : 456
Localisation : haute-loire
Date d'inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Alessandro BARICCO   Ven 19 Juin 2009 - 11:30

Moi, si j'ai aimé "constellations", c'est parce que ce n'est pas un roman, mais un essai. Les romans, je n'y arrive pas. "Constellations" est un ouvrage de philosophie, et un peu de musicologie, d'où ma lecture intéréssée. Pour le reste, j'ai prévu de lire "La braise et la rivière " de jean-Claude Renard, de la poésie. Ça, j'arrive à lire...
Revenir en haut Aller en bas
http://khoan.free.fr/Zefyr/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91107
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Alessandro BARICCO   Ven 19 Juin 2009 - 11:36

"Constellations" est en attente chez moi, pour l'instant, parce que dès que j'ai recommencé à pouvoir lire, c'est une véritable hémorragie qui se déverse là, j'en ai partout, de tous les genres, de tous les styles. Je choisis en fonction de "mon état du moment", comme on choisit une couleur pour l'accorder à une autre couleur.

J'aime tant Baricco et Letelier que je me suis réservé deux livres de ces deux auteurs, pour les savourer en condition privilégiée.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Alessandro BARICCO   Ven 19 Juin 2009 - 11:39

Ouh lààààààà ! On dirait que je me suis mal fait comprendre !

Citation :
Parce qu'à tes yeux Soie et Novecento seraient à distinguer des autres, et qu'aux miens, pas un ne se désolidarise des autres, tandis que la préférence de René est Château de la Colère. Qui de nous trois, par exemple, a plus raison que les deux autres ?
Il n'est nullement question d'avoir tort ou raison ! Je ne parlais pas non plus des préférences de chacun.
Il m'avait semblé comprendre que certains lecteurs avaient eu du mal avec Barricco parce que c'était trop différent comme approche de ce qu'ils avaient l'habitude de lire. Mais aussi que certains de ses livres étaient plus classiques dans leur facture (un "héros", une histoire linéaire etc...) et donc, je me disais simplement que si les lecteurs réticents après avoir essayé des ouvrages moins "classiques" commençaient par des plus "classiques" de cet auteur, il se pourrait qu'ensuite, ils accrochent et aient envie de lire les autres.
Et je demandais naïvement à ceux qui les ont tous lus si les deux que j'ai cités pouvaient en effet correspondre à une première approche de son univers.
Voilà, c'est tout.
En général (et je dis bien en général ! ) quand on n'est pas habitué à l'écoute de la musique classique, avant d'apprécier l'opéra, on commence par des pièces classiques plus "faciles d'accès".
Je mets des guillemets partout, hein !

Edit : j'avais commencé Maupassant par la lecture de "une partie de campagne" et "Pierre et Jean". Je n'avais pas accroché du tout, mais alors pas du tout. Et puis, un jour, un fan m'a dit : tu devrais peut-être essayer plutôt "Bel Ami" ou "Le Horla". J'ai suivi son conseil, et j'ai découvert qu'en effet, je pouvais apprécier finalement. Mon regard sur Maupassant a changé et j'ai pu en lire plus et y trouve du plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91107
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Alessandro BARICCO   Ven 19 Juin 2009 - 11:55

J'ai bien compris, Farouche. Je t'ai livré ma première réaction, à chaud, par rapport à ce que je suis moi-même, et parce que je le sens comme ça.

Quelqu'un qui veut découvrir Baricco me demanderait de le guider, et je crois l'avoir aussi fait pour toi quand tu es venue, je lui parle de chacune de mes lectures, avec ce truc tripal, "inconventionnel" en quelque sorte. Je ne raconte pas forcément l'histoire, d'ailleurs pourquoi la raconter, ça déflorerait. Mais dire des petits bouts de ce qui a émerveillé et pourquoi, à mon avis suffit à donner l'envie ou pas.

En fait, c'est plutôt "frileux" qui me titille. Si on part en rando avec "pas l'envie de marcher", on est déjà mal barre. Si on part à la découverte du monde littéraire et qu'on hésite à tendre le bras pour prendre un livre sous prétexte qu'on va y trouver une écriture novatrice, on est mal barre aussi.
Il faut plonger, farfouiller, tripatouiller, et se laisser aller guider par sa sensibilité personnelle.

Voilà 5 ans que j'essaye d'aborder l'opéra, c'est pas gagné, pour plein de raisons. N'empêche, un jour j'irai m'assoir dans la salle, carrément. Et j'essayerai encore.

Enfin je dis tout ça, parce qu'il est arrivé à 80 % qu'on me conseille des titres qui m'ont laissée totalement indifférente ou qui m'ont déçue.
J'ai pour référents littéraires trois personnes seulement ; deux dans ma ville, une sur LU (coucou Gé, si tu passes par là), dont les choix ne m'ont jamais déçue. Tout ça pour expliquer que des fois, on est emballé par un truc qui n'atteindra pas la sensibilité des autres.

Une écriture novatrice comme celle de Baricco se découvre comme un orage.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Alessandro BARICCO   Ven 19 Juin 2009 - 15:52

J'entends bien. Et je suis d'accord qu'il n'y a rien de plus périlleux que de conseiller un livre.

Seulement, tous les lecteurs ne fonctionnent pas ainsi. Quand je disais "frileux" ce n'était pas péjoratif, c'était neutre. Il en va de la lecture comme de bien des choses. Certains sont des fonceurs, des preneurs de risque, à l'écoute du coup de cœur et tout ça. D'autres sont moins spontanés. Peut-être qu'ils lisent peu ou pas souvent, peut-être beaucoup le même genre de choses, un tas de peut-être. On avait parlé déjà du sujet "quel lecteur êtes-vous?" je crois. Il y a ceux qui s'acharnent même si le début leur semble rébarbatif, ceux qui du coup referment le bouquin etc etc... de multiples cas de figure qui sont fonction de l'individu, de l'humeur du moment, de la motivation etc...
Je pense qu'il en va de même pour le choix d'un livre.
Alors sans présumer de ce qui va plaire ou non, on peut quand même donner un avis par rapport à ce que la personne nous dit de ses attentes ou de ses dégoûts. Si un lecteur un peu "frileux" (ceux dont tu dis qu'ils manquent d'une certaine maturité comme lecteurs) me demande une idée de lecture en me précisant : je déteste les longues phrases alambiquées, je ne lui conseillerai pas de s'attaquer à Proust en premier. Ce qui ne veut pas dire qu'il n'y viendra jamais.

Pour ma part, quand j'aime un auteur, je ne peux m'empêcher d'espérer que les autres l'aiment aussi, pour le plaisir de la joie partagée. Alors, il m'arrive de proposer en première approche plutôt tel ouvrage que tel autre afin de ne pas rebuter la personne.
Parfois ça marche, parfois non. Mais je n'ai nullement le sentiment d'entraver sa liberté d'élan car cette personne est libre de ne pas suivre mon conseil.
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91107
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Alessandro BARICCO   Ven 19 Juin 2009 - 17:10

J'avais à peu près compris ce que tu voulais dire, c'est le terme "frileux" qui me titillait, parce qu'il suppose qu'on veut bien oser mais pas trop, et que ça rejoint à mon sens la frilosité dans l'écriture, comme la frilosité comportementale, etc. bref, la maturité, en gros.

Sinon pour Baricco, non vraiment, je ne vois pas pourquoi proposer un livre plutôt qu'un autre ; ils ont tous un charme terrible. On peut aussi bien présenter l'auteur et faire part de l'impact suite à la lecture d'un, deux, ou dix bouquins, en somme. Si vraiment l'interlocuteur a alors l'envie de le découvrir, il prendra dans le rayon de la librairie un roman parmi ses romans, et une fois achevé, soit ça lui aura plu et il continuera son exploration, soit il sera déçu parce que pas sensible à l'écriture novatrice et il choisira un auteur plus conventionnel.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Alessandro BARICCO   Ven 19 Juin 2009 - 17:15

"Cette histoire là", vient de sortir en livre de poche.
Revenir en haut Aller en bas
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Alessandro BARICCO   Jeu 8 Oct 2009 - 0:01

Je l'ai découvert avec "Soie", et continue à le découvrir, fascinée par une écriture au-delà des mots, au-delà même des appréciations.
"Océan mer" fait partie de ces livres dont je parle avec un immense respect, tant la prose poétique me semble proche d'une absolue perfection. Ca me tord le coeur de lire des pages comme celles là.
Malgré la fascination qu'exerce cet auteur sur moi, je dois avouer que je viens de finir un de ses ouvrages, qui m'a profondément ennuyée : un essai en fait, "Constellations", sous-titré "Mozart, Rossini, Benjamin, Adorno".
Il s'agit d'un dialogue, de deux textes philosophiques, et d'un essai de musicologie. Rien qui puisse me rebuter au premier abord, mais bon, sans être plus stupide qu'une autre, je n'ai pas saisi grand chose, et en plus je me suis barbée...
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alessandro BARICCO   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alessandro BARICCO
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Soie, et autres oeuvres d'Alessandro Baricco
» Alessandro BARICCO (Italie)
» SOIE d'Alessandro Baricco
» [Baricco, Alessandro] Océan mer
» [Baricco, Alessandro] Soie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Biblio LU :: Salon des auteurs connus-
Sauter vers: