Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La vie des autres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91108
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: La vie des autres   Dim 1 Nov 2009 - 5:52

En principe, on devrait avoir de quoi remplir les 24 heures de chaque jour qui constituent notre petit train train quotidien, bref, notre vie.
A bien la considérer, on s'aperçoit quand on effectue une petite rotation du regard vers l'arrière, que certains projets ont abouti, d'autres pas du tout, certains n'ont été qu'effleurés, ou espérés en vain. On s'aperçoit que ce que nous avions en tête lorsque nous étions jeunes et remplis d'espérance, ne s'est pas forcément déroulé comme nous l'avions prévu. Le grain de sable s'est peut-être même multiplié à différentes époques de notre vie, enrayant la machine ou la faisant déraper au point qu'elle a fourni des directions auxquelles nous n'avions pas pensé.

Droit devant (enfin, on a tenté au moins), on a avancé cahin caha, dans l'imbroglio des circonstances, des situations, des états d'être, de la succession des possibilités ou pas, des moyens physiques, financiers, des histoires de familles, d'amis, de voisinages, de collègues, d'intérêts politiques ou tout simplement des aléas du coeur, bref, comme on a pu.

Pendant ce temps, dans notre petite tête s'est installée une espèce de philosophie de vie, se sont implantés ou déplantés des principes, des échelles de valeurs fluctuant au fur et à mesure que progressait notre maturité (ou pas pour ceux qui n'ont pas mûri), etc.

Bref, tout a bougé comme ceci ou comme cela en soi, au point que nous possédons la perception fugace ou ancrée de la mouvance des êtres, des choses, des situations, des émotions, du savoir, du chemin.

Nous portons donc un regard chargé du recul nécessaire pour être capables de nous auto-donner l'absolution en certaines circonstances, ou distiller des regrets en d'autres circonstances, ou encore prendre conscience de la fragilité de certaines espérances, et surtout, nous avons la conviction de n'être que si peu dans la masse universelle.

En principe donc, on devrait avoir largement de quoi s'occuper avec notre propre vie.

Pourtant, pour peu que l'on ne soit pas trop regardant sur l'honnêteté de nos pensées, la vie des autres semble encore faire partie d'un monde bien plus carrée, et pour tout dire elle intéresse et nous y trouvons mille choses à redire. Je dis "on", dans mon développement, entendez par là "certains" ou plus communément encore "des gens", bref, personne n'est visé, je le formule comme ça me vient en fonction de la pensée qui me traverse l'esprit.

Perso, je me fous totalement de savoir si Untel vit plutôt comme ceci que comme cela, mais il m'arrive de croiser des gens ou de saisir au vol et fortuitement des phrases du type : "ben dis donc, celui-là (ou celle-là) vit comme ça ? Comment peut-il ! (ou peut-elle)" et ça y va du jugement au premier degré, sans même savoir le fond des choses de la vie de ce X ou de cette Y.

Je me suis toujours dit qu'il faudrait avoir côtoyé les gens depuis leur plus tendre enfance, connaître les contours familiaux, le coeur de la personnalité, les circonstances durant l'évolution de vie, en un mot : être dans la peau de la personne, pour se permettre de porter un jugement. Or, c'est impossible. Je suis à ma place, tu es à ta place, il ou elle est à sa place, la conjugaison est imparable.

Je crois que ce cheminement de pensée me vient à la fois de la lecture de plusieurs biographies d'auteurs ou scientifiques absolument remarquables, et de ce que je capte autour de moi en observant certains comportements ou en entendant certaines réflexions.

Qu'est-ce qui fait, à votre avis, que sachant que "soi-même" fait comme il peut pour se frayer un chemin, le même soi ne peut s'empêcher d'occulter qu'il se passe la même chose pour autrui ?

D'où vient le besoin quasi compulsif de jeter un oeil sur les autres, et sans chercher à comprendre, porter un jugement ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
BloodyMary
Appelez-moi Nivéa
avatar

Nombre de messages : 6172
Age : 44
Localisation : Sous ma peau... Peut-être.
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: La vie des autres   Dim 1 Nov 2009 - 12:38

Peut-être le besoin de se rassurer sur la "qualité" de sa propre vie...
Revenir en haut Aller en bas
http://pestenoireetbloodymary.blog4ever.com/blog/index-194693.ht
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: La vie des autres   Dim 1 Nov 2009 - 15:42

J'avoue que j'ai assez peu tendance à regarder comment vivent les gens que je ne connais pas autour de moi, les voisins... Parfois, je me dis que c'est peut-être une erreur parce que peut-être certains auraient besoin d'aide. Mais je suis une sauvage.

Cependant, en général, je fais plutôt à l'opposé de ce que tu décris. Je suis beaucoup plus intransigeante avec moi-même qu'avec les autres. Et ce n'est pas mieux, crois moi ! Mais bon, ça se travaille aussi...

Alors pourquoi certains regardent toujours dans l'assiette des autres ? Peut-être parce qu'ils s'ennuient dans leur vie à eux, peut-être pour ne pas se poser des questions sur eux-mêmes, peut-être pour se rassurer (les autres ne font pas mieux), peut-être pour s'auto-frageller (les autres font mieux)... Il doit y avoir presque autant de raisons qu'il y a d'individus...

Et puis je ne suis pas convaincue que tout le monde vive en "sachant que 'soi-même' fait comme il peut pour se frayer un chemin". C'est déjà une prise de conscience que bien peu abordent.


PS : "Cahin-cahan". C'est une expression que j'ai toujours beaucoup aimée. Probablement parce que l'un ne va pas sans l'autre. Tu enlèves le cahin ou le cahan et tu te casses la gueule.
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: La vie des autres   Lun 2 Nov 2009 - 2:13

Epier la médiocrité du voisin permet de se rassurer sur sa propre médiocrité. Lire dans les magazines people qu'un tel, pourtant riche et célèbre, est malheureux, qu'il a des peines de coeur ou qu'on a raté son opération de chirurgie esthétique, permet aussi de justifier du bien-fondé de rester médiocre.
Incitation à rester dans le troupeau, ou à le diriger, mais jamais à aller brouter quelques marguerites dans un coin de pré sauvage. Parce que ceux qui le font déjà n'ont nul besoin de regarder le voisin.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1864
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: La vie des autres   Lun 2 Nov 2009 - 3:39

Inverser les questions est parfois utile.

Que faudrait-il penser ce celui qui ne se préoccupe que de sa propre vie, en se disant qu’elle est bien assez compliquée comme elle est, sans jamais porter de regard, même amusé ou superficiel, sur les autres, proches, ou célébrités ? Que c’est un égoïste, un égocentrique, et que, de façon générale, il n’a pas compris grande chose.

Ou que faudrait-il penser de celui qui avant d’émettre le moindre commentaire sur quelqu’un ou quelque chose chercherait à avoir une compréhension profonde et complète de la personne ou la chose qu’il voudrait commenter ? Que s’il fallait attendre la maîtrise pour commencer à parler on ne dirait pas grande chose.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: La vie des autres   Lun 2 Nov 2009 - 13:12

Je ne suis pas du tout d'accord avec toi Blue. Je ne supporte pas les journaux people parce que justement, pour moi, ils ne sont qu'étalage de platitudes inintéressantes. Ce qui ne veut pas dire que les personnes qui y figurent sont médiocres, mais que ces journaux ne recherchent que cela. Et d'ailleurs, c'est quoi exactement la médiocrité ?

Quant à ce que dit Alejandro, il me semble que Romane posait plus la question du jugement que du regard. Regard amusé et superficiel oui, faire un commentaire futile ou poser une question (idiote ou pas), pourquoi pas, inévitable non ? Mais de là à formuler des jugements...

Vos deux derniers commentaires me font penser à L'Élégance du Hérisson. Cette femme qui voit tout et sait presque tout des habitants de son immeuble mais qui a décidé une fois pour toute de s'occuper de ses affaires, parce que s'occuper de celles des autres s'ils ne demandent rien, ma foi...
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: La vie des autres   Lun 2 Nov 2009 - 13:16

décidement, elle me sert à tout Anne....http://www.dailymotion.com/video/x1s17f_anne-sylvestre-langue-de-pute_music AngeR
Revenir en haut Aller en bas
francoisdalayrac

avatar

Nombre de messages : 2127
Age : 59
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: La vie des autres   Lun 2 Nov 2009 - 13:31

Juste de juste Ro. Le grand docteur Bach, homéopathe anglais, à fort bien expliqué que toutes nos maladies provenaient de cette tendance à regarder et intervenir dans la vie des autres et à les laisser faire dans la nôtre. Et j'en suis bien d'accord.

------------------------------------------


Regarder chez le voisin pour se rassurer et se dire que finalement, on
n'est pas si moche? Remplir sa vie, sa pauvre vie de celles des autres?

Juste.
Quant à moi, comme disait Nietzsche, "les hommes me font sourire parfois, souffrir bien souvent".
Alors je ne regarde pas trop, vieux loup solitaire que je suis.


---------------------------------------


Quant aux journaux poubelles, quant aux émissions dites de réalité, je vomis.

François
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: La vie des autres   Lun 2 Nov 2009 - 13:39

francoisdalayrac a écrit:
Quant aux journaux poubelles, quant aux émissions dites de réalité, je vomis.François
Ils n'en valent pas la peine, il suffit de les ignorer. puits
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
francoisdalayrac

avatar

Nombre de messages : 2127
Age : 59
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: La vie des autres   Lun 2 Nov 2009 - 13:55

lucaerne a écrit:
francoisdalayrac a écrit:
Quant aux journaux poubelles, quant aux émissions dites de réalité, je vomis.François
Ils n'en valent pas la peine, il suffit de les ignorer. puits

malheureusement hélas, ils se rappellent à notre mauvais souvenir.

François
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: La vie des autres   Lun 2 Nov 2009 - 19:56

Ah ? Moi j'les vois pas... faut dire que j'habite la campagne...

Je fais juste semblant de regarder les magazines pipoles chez le coiffeur pour éviter d'avoir à lui causer. Mais j'y vais une fois par an maxi, ça suffit pas pour avoir les nouvelles fraîches.
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: La vie des autres   Mer 4 Nov 2009 - 12:00

J'ai bien aimé la réponse de Bloodymary.

Personnellement, je n'aime pas observer la vie des autres, je n'aime pas les peoples même si je sais que parfois on n'y échappe pas étant donné qu'il n'y a que ça qui fait tourner notre petit univers.
Baver sur le bonheur d'autrui, tout comme les malheurs de Sophie, rassure ou frustre ; n'est-ce pas là, une façon de s'éloigner de notre propre condition de vie en ne jettant un oeil que sur ce qui nous intéresse ?
J'ai même mieux, n'est-ce pas là une façon de ne pas voir notre vie telle qu'elle est et semblant si proche des autres ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La vie des autres   

Revenir en haut Aller en bas
 
La vie des autres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Karen Blixen : Out of Africa ... Et autres oeuvres
» Contes (Perrault et autres)
» [Big Brother] Périclès espionne (entre autres) FaceBook
» Shinobi, le jeu : discussions et autres blablas
» Moi je, etc ... et autres bd de filles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: