Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 virgin suicide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
cathyhune



Nombre de messages : 178
Localisation : Isère
Date d'inscription : 19/02/2009

MessageSujet: virgin suicide   Lun 9 Nov 2009 - 13:08

pour ceux qui ont vu le film virgin suicide qui a été diffusé il n'y a pas longtemps, pourquoi les soeurs se sont-elles toutes suicidées, j'ai des théories mais je voudrais en discuter avec vous.
Revenir en haut Aller en bas
http://cathyhune.e-monsite.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: virgin suicide   Lun 9 Nov 2009 - 13:10

Une présentation de l'oeuvre serait une bonne idée (affiche, thème, réalisateur, comédiens, etc), de sorte que le fil soit plus riche.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: virgin suicide   Lun 9 Nov 2009 - 14:56

Malgré le flots de louanges sur ce film, je ne l'avais pas trop aimé.

J'ai eu l'impression qu'il était moins question du suicide de ces jeunes filles que du point de vue de l'homme qui raconte l'histoire (le film est l'adaptation du livre de Jeffrey Eugenides), la fascination face à l'univers de ces jeunes filles totalement évanescentes, entre enfants et femmes.

Mais bon, j'ai interprété leur suicide comme la mort obligée de l'adolescence et de la virginité, le passage nécessaire à l'âge adulte, avec l'abandon nécessaire de l'enfance. La scène de la nuit passée au stade entre Karsten Dust et son petit ami pourrait le confirmer.

Et puis aussi comme peut-être la seule façon trouvée - métaphoriquement - pour échapper au puritanisme de la société et de la famille (notamment la mère toute puissante) dans lesquelles elles vivent. A la volonté de la société - et de la mère - de vouloir conserver ces jeunes filles pures et vierges, ces dernières répondent par l'acte le plus violent qui soit.
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
cathyhune



Nombre de messages : 178
Localisation : Isère
Date d'inscription : 19/02/2009

MessageSujet: Re: virgin suicide   Mar 10 Nov 2009 - 13:01

lucaerne a écrit:

Et puis aussi comme peut-être la seule façon trouvée - métaphoriquement - pour échapper au puritanisme de la société et de la famille (notamment la mère toute puissante) dans lesquelles elles vivent. A la volonté de la société - et de la mère - de vouloir conserver ces jeunes filles pures et vierges, ces dernières répondent par l'acte le plus violent qui soit.

Je suis assez d'accord avec cette idée. Elles étouffaient dans cette famille puritaine dans laquelle la mère était égoïste, dénuée d'amour, incapable d'empathie. Quant au père, il était inexistant, dans l'ombre de la mère. Il y a une chose, c'est chacune des soeurs n'avaient de personnalité, c'était le groupe, les mêmes vêtements. La personnalité de chacunes était niée et c'est cela qui a joué peut-être dans ce choix le plus violent qui soit et le plus définitif aussi...
Revenir en haut Aller en bas
http://cathyhune.e-monsite.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: virgin suicide   Mar 10 Nov 2009 - 13:13

Romane a écrit:
Une présentation de l'oeuvre serait une bonne idée (affiche, thème, réalisateur, comédiens, etc), de sorte que le fil soit plus riche.





Réalisé par : Sofia Coppola
Avec : James Woods, Kathleen Turner, Kirsten Dunst, Josh Hartnett, Hanna R. Hall, Chelse Swain, A.J. Cook, Leslie Hayman, Danny DeVito, Scott Glenn, Jonathan Tucker...

Citation :
Un quartier calme, des maisons sans histoires, une vie bourgeoise apparemment douce et parfaite dans une ville du Michigan, au cœur de l'Amérique puritaine des années 1970, Cecilia Lisbon, benjamine d'une fratrie de cinq filles toutes blondes et belles, se suicide.

Ses sœurs en mal de vivre, soumises à l'autorité possessive d'une mère qui finira par les enfermer dans la demeure familiale, sont épiées jour et nuit par un groupe de quatre garçons, amoureux éperdus, qui tentent par tous les moyens de leur venir en aide, d'empêcher une série de drames qui risquent de les affecter à jamais.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Virgin_Suicides

C'est pourtant pas bien compliqué...
Qu'on sache au moins de quoi on parle.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
cathyhune



Nombre de messages : 178
Localisation : Isère
Date d'inscription : 19/02/2009

MessageSujet: Re: virgin suicide   Sam 14 Nov 2009 - 13:05

Le but de la dicussion est de parler du suicide de cinq ado, pas d'un film...
Revenir en haut Aller en bas
http://cathyhune.e-monsite.com
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: virgin suicide   Sam 14 Nov 2009 - 13:12

Dans ce cas, il fallait le préciser, Cathy, car la question de ton premier post, parle expressément des sœurs du film, dont le titre est d'ailleurs le titre du fil de discussion.

Personnellement j'avais bien aimé ce film, notamment grâce au thème musical de AIR, et à la fascination que des garçons ados peuvent avoir à cet âge face à de telles filles évanescentes et mystérieuses.
Quant à leur suicide, je pense que vous y avez bien répondu : elles étaient emprisonnées par leur mère, le puritanisme, un plan de vie déjà bien dressé à l'avance.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: virgin suicide   Sam 14 Nov 2009 - 14:16

cathyhune a écrit:
Le but de la dicussion est de parler du suicide de cinq ado, pas d'un film...

Il fallait alors ouvrir ton fil dans l'espace débats du forum, parce qu'ici, on parle ciné, comme le titre de la rubrique l'indique.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
cathyhune



Nombre de messages : 178
Localisation : Isère
Date d'inscription : 19/02/2009

MessageSujet: Re: virgin suicide   Lun 16 Nov 2009 - 13:28

Romane a écrit:
cathyhune a écrit:
Le but de la dicussion est de parler du suicide de cinq ado, pas d'un film...

Il fallait alors ouvrir ton fil dans l'espace débats du forum, parce qu'ici, on parle ciné, comme le titre de la rubrique l'indique.

ok, je le saurais pour une prochaine fois !
Revenir en haut Aller en bas
http://cathyhune.e-monsite.com
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: virgin suicide   Lun 16 Nov 2009 - 16:35

Ce film, je l'ai trouvé chiant. J'ai pas non plus compris tout cet enthousiasme qu'il a soulevé.
Quant au suicide, ben, du coup, je m'en fiche. Le puritanisme de la famille y est pour quelque chose ? Peut-être bien. Et alors ?

@ Romane

Je trouve quand même ta réaction avec cathyhune un peu sévère.
Un film, ce n’est pas seulement du divertissement. Un film, son traitement, peut dire des choses qui nous concernent ; lire un film peut aider à lire la réalité. C’est d’ailleurs ce que j’ai essayé de faire il n’y a pas longtemps avec Spiderman et James Bond.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: virgin suicide   Lun 16 Nov 2009 - 17:21

Alex, je n'ai rien contre le film et je n'ai rien contre le débat, le tout était de comprendre pourquoi un fil dans cinéma ne parlait pas du tout de cinéma et somme toutes ne débattait pas non plus.

Question de logique pour ceux qui cherchent un film, ou un débat.

Comme Cathyhune ne souhaitait pas parler du film, j'ai versé le fil dans "humain", c'est plus cohérent.

Now, vous pouvez débattre sur le suicide (bien que je pense qu'un fil existe déjà sur le même sujet)

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: virgin suicide   Lun 16 Nov 2009 - 21:27

Romane a écrit:
Now, vous pouvez débattre sur le suicide (bien que je pense qu'un fil existe déjà sur le même sujet)
Oui, et encore, je pense que la situation évoquée par le film est bien particulière et qu'elle est difficile à généraliser. En fait, je crois que le film était plus un pamphlet contre une certaine société américaine qu'une réflexion sur le suicide.
Du coup, tout le fil n'est pas très clair... mais c'est pas grave...
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: virgin suicide   Mer 18 Nov 2009 - 11:40

Je reviens un peu sur ce que j'ai dit au-dessus. En effet, je suis allée voir Le Ruban Blanc, d'Haneke :
Citation :
Un village protestant de l'Allemagne du Nord à la veille de la première guerre mondiale (1913/1914). L'histoire d'enfants et d'adolescents d'une chorale dirigée par l'instituteur du village et celle de leurs familles : le baron, le régisseur du domaine, le pasteur, le médecin, la sage-femme, les paysans... D'étranges accidents surviennent et prennent peu à peu le caractère d'un rituel punitif. Qui se cache derrière tout cela ?
Les deux films se répondent prodigieusement. Là où les soeurs Lisbon refusent de s'émulsionner* en un groupe homogène et expriment leur résistance par une individuation létale (en s'étant accordé auparavant quelques "péchés"), les enfants du village d'Haneke se soudent jusqu'à devenir des espèces de clones, mais en même temps des monstres refusant tout ce qui est différent. Et tout ce qui est différent (le fils du baron, le petit garçon handicapé) ou déviant (l'instituteur...), ils s'octroient le droit de le punir eux-mêmes, puisqu'on leur a, d'une certaine façon, appris cela. Et on sait où ce genre d'éducation mènera les pays européens (et pas seulement l'Allemagne).
"Chronique terrible d'un monde phagocyté par la logique des classes et du respect transformé en intolérance" (L'Express). On peut d'ailleurs remarquer que les adultes ne sont pas très préoccupés par les drames qui se jouent sous leurs yeux.

* Stefan Wul, dans son excellent Noô, écrit :
Citation :
Il est prouvé que l’émulsion des masses dans leur propre exsudat psychique se transforme à la longue en gel colloïdal.
Colloïdal... c'est ce que devient le groupe d'enfants du petit village allemand, alors que les soeurs Lisbon font exploser le carcan.
Le Ruban Blanc m'a d'ailleurs remis en mémoire le film d'horreur Le Village des Damnés, peuplés de dizaines de têtes blondes aux yeux bleus, visages butés et sans expression.
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
cathyhune



Nombre de messages : 178
Localisation : Isère
Date d'inscription : 19/02/2009

MessageSujet: Re: virgin suicide   Ven 20 Nov 2009 - 13:13

lucaerne a écrit:
Je reviens un peu sur ce que j'ai dit au-dessus. En effet, je suis allée voir Le Ruban Blanc, d'Haneke :
Les deux films se répondent prodigieusement. Là où les soeurs Lisbon refusent de s'émulsionner* en un groupe homogène et expriment leur résistance par une individuation létale (en s'étant accordé auparavant quelques "péchés"), les enfants du village d'Haneke se soudent jusqu'à devenir des espèces de clones, mais en même temps des monstres refusant tout ce qui est différent. Et tout ce qui est différent (le fils du baron, le petit garçon handicapé) ou déviant (l'instituteur...), ils s'octroient le droit de le punir eux-mêmes, puisqu'on leur a, d'une certaine façon, appris cela. Et on sait où ce genre d'éducation mènera les pays européens (et pas seulement l'Allemagne).
"Chronique terrible d'un monde phagocyté par la logique des classes et du respect transformé en intolérance" (L'Express). On peut d'ailleurs remarquer que les adultes ne sont pas très préoccupés par les drames qui se jouent sous leurs yeux.

* Stefan Wul, dans son excellent Noô, écrit :
Citation :
Il est prouvé que l’émulsion des masses dans leur propre exsudat psychique se transforme à la longue en gel colloïdal.
Colloïdal... c'est ce que devient le groupe d'enfants du petit village allemand, alors que les soeurs Lisbon font exploser le carcan.
Le Ruban Blanc m'a d'ailleurs remis en mémoire le film d'horreur Le Village des Damnés, peuplés de dizaines de têtes blondes aux yeux bleus, visages butés et sans expression.

excellente remarque. je n'ai vu le film le ruban blanc. Cette forme de monstruosité, ces clones qui tuent uniquement parce que l'autre est différent, n'est ce pas aussi une forme de suicide de notre âme. S'avilir notre âme au point de devenir des clones, de devenir des assassins, c'est tuer ce qu'il y a de beau, d'humain en nous, non ?
Revenir en haut Aller en bas
http://cathyhune.e-monsite.com
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: virgin suicide   Ven 20 Nov 2009 - 18:21

cathyhune a écrit:
S'avilir notre âme au point de devenir des clones, de devenir des assassins, c'est tuer ce qu'il y a de beau, d'humain en nous, non ?
C'est clair ! Ces gamins sont "tués" dans l'oeuf, ils se coagulent pour devenir un groupe identique à celui de leurs parents. Puritains et hypocrites. Les deux vont tellement bien ensemble. Et c'est ainsi qu'ensuite on peut attendre d'eux les pires atrocités, puisque tout ce qu'ils avaient d'humain a été éradiqué.
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
cathyhune



Nombre de messages : 178
Localisation : Isère
Date d'inscription : 19/02/2009

MessageSujet: Re: virgin suicide   Sam 21 Nov 2009 - 21:13

[quote="lucaerne"]
cathyhune a écrit:
Puritains et hypocrites. Les deux vont tellement bien ensemble. .
Pourtant l'être humain il a tout de même en lui une force intérieure, une mémoire, une âme qui lui permet de se différencier, de savoir ce qui est bon et mauvais pour lui. Tu as raison puritain et hypocrite vont bien ensemble, trop de religion nuit à la religion, trop de morale nuit à la morale. L'enfant a besoin de religion et de morale mais il a surtout de se trouver lui-même, de trouver son chemin parmis ces dogmes rigides.
Revenir en haut Aller en bas
http://cathyhune.e-monsite.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: virgin suicide   Dim 22 Nov 2009 - 3:44

cathyhune a écrit:
Pourtant l'être humain il a tout de même en lui une force intérieure, une mémoire, une âme qui lui permet de se différencier, de savoir ce qui est bon et mauvais pour lui
Oui mais ce n'est pas parce qu'on possède tous les ingrédients pour fabriquer un gâteau au chocolat qu'on décide d'en faire un.
Donc si nous sommes dotés d'un tas de trucs, il suffit de regarder un peu autour de soi (et en soi) pour constater qu'on penche plutôt vers le mauvais.
Sinon, ça se saurait.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
cathyhune



Nombre de messages : 178
Localisation : Isère
Date d'inscription : 19/02/2009

MessageSujet: Re: virgin suicide   Dim 22 Nov 2009 - 12:41

Romane a écrit:
cathyhune a écrit:
Pourtant l'être humain il a tout de même en lui une force intérieure, une mémoire, une âme qui lui permet de se différencier, de savoir ce qui est bon et mauvais pour lui
Oui mais ce n'est pas parce qu'on possède tous les ingrédients pour fabriquer un gâteau au chocolat qu'on décide d'en faire un.
Donc si nous sommes dotés d'un tas de trucs, il suffit de regarder un peu autour de soi (et en soi) pour constater qu'on penche plutôt vers le mauvais.
Sinon, ça se saurait.

Oui peut-être mais ce qui est le plus intéressant ce n'est pas de le dire mais d'essayer de comprendre pourquoi car je connais beaucoup qui ont choisi le bien malgré beaucoup de souffrance. Et moi personnellement, je n'ai jamais penché vers le mauvais même si j'ai eu de nombreuses occasions de faire le mal. Cela aussi se sait...
Revenir en haut Aller en bas
http://cathyhune.e-monsite.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: virgin suicide   Dim 22 Nov 2009 - 14:46

cathyhune a écrit:
Oui peut-être mais ce qui est le plus intéressant ce n'est pas de le dire mais d'essayer de comprendre pourquoi
Pourquoi y'a des guerres, pourquoi y'a des riches et des pauvres, pourquoi y'a des gentils qui ne sont pas des saints et des méchants, pourquoi les gens se disputent, pourquoi ils se font des noeuds au cerveau, pourquoi les enfants arrachent les ailes des mouches, pourquoi............ etc. et même pourquoi y'a des tempêtes, pourquoi la foudre frappe l'arbre, pourquoi on tue pour manger, pourquoi on fume, pourquoi on meurt quand on est vieux ou pas, pourquoi...
Citation :
car je connais beaucoup qui ont choisi le bien malgré beaucoup de souffrance.
Sont-ils parfaits pour autant ?

Citation :
Et moi personnellement, je n'ai jamais penché vers le mauvais même si j'ai eu de nombreuses occasions de faire le mal. Cela aussi se sait...
Tu es donc la seule personne parfaite que je rencontre, ça mérite effectivement de se savoir...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: virgin suicide   Dim 22 Nov 2009 - 23:29

cathyhune a écrit:
... trop de religion nuit à la religion, trop de morale nuit à la morale. L'enfant a besoin de religion et de morale mais ....

Mouaift ......
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: virgin suicide   Lun 23 Nov 2009 - 1:13

cathyhune a écrit:
Et moi personnellement, je n'ai jamais penché vers le mauvais même si j'ai eu de nombreuses occasions de faire le mal.
Comment arrives-tu à une telle certitude ? Comment se mesure le bien et le mal ? Le bien de l'un est-il le bien de tous ?
J'avoue que tu me laisses bien dubitative... scratch
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
cathyhune



Nombre de messages : 178
Localisation : Isère
Date d'inscription : 19/02/2009

MessageSujet: Re: virgin suicide   Lun 23 Nov 2009 - 16:46

lucaerne a écrit:
cathyhune a écrit:
Et moi personnellement, je n'ai jamais penché vers le mauvais même si j'ai eu de nombreuses occasions de faire le mal.
Comment arrives-tu à une telle certitude ? Comment se mesure le bien et le mal ? Le bien de l'un est-il le bien de tous ?
J'avoue que tu me laisses bien dubitative... scratch

par exemple, j'ai trouvé par terre une carte de crédit. J'aurais pu la détruire ou la garder : faire le mal (voler) mais je l'ai rapportée à la banque d'ou elle venait (aider, rendre service : le bien).
Je n'ai aucune certitude mais j'ai toujours pu me regarder dans une glace. Je n'ai jamais fait aux autres ce que je ne voudrais pas qu'ils me fassent (humiliation, intolérance, malhonneteté, etc). Le bien et le mal sont des notions très complexes et tu as raison, ce qui est bien pour toi ne l'est forcément pour moi.
Pour revenir à mon intervention : le bien c'est l'application stricte des 10 commandements, cette notion de bien est valable pour tous et le mal c'est tout ce qui peut blesser, léser : le vol, l'intolérance, l'humiliation, etc. Dans mes romans, c'est beaucoup compliqué mais dans ma vie de tout les jours, ce sont ces principes que j'essaie d'appliquer. J'espère avoir répondu à ton interrogation.
Revenir en haut Aller en bas
http://cathyhune.e-monsite.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: virgin suicide   Lun 23 Nov 2009 - 16:55

Ben oui, et pire ; un jour j'ai trouvé une boîte en fer du type boîte à sucre, remplie de billets de banque. J'suis allée la déposer au commissariat. Au moins ils ont pu se partager le pactole.

Ceci dit, cela ne me fera jamais dire "je ne fais que le bien, pas le mal".
Parce que d'abord c'est quoi le bien, c'est quoi le mal.
Ensuite, c'est quoi par rapport à qui.
Enfin, il me semble que la perfection n'existe pas.

Où alors qu'on me le démontre...

Donc cathy, tu ne me feras pas croire que tu es aussi parfaite que tu le prétends, et que tu ne te gourres jamais, au point de ne pas être pénible pour X ou Y, ou faire des erreurs, ne jamais avoir un coup de pompe qui te rende moins aimable, ne jamais verser dans la bêtise, et ainsi de suite.

Où alors faut bigophoner d'urgence à Paul-Pierre-Machin III du Vatican, pour te faire faire une auréole et prendre les mesures pour la statue qu'on va ériger en honneur à ta sainteté.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: virgin suicide   Lun 23 Nov 2009 - 17:49

Romane a écrit:

Parce que d'abord c'est quoi le bien, c'est quoi le mal.
Ensuite, c'est quoi par rapport à qui.

Ben ... elle l'a dit ! Et pas qu'une fois !

1/ Un exemple, la CB
2/ Se regarder dans une glace
3/ Les 10 commandements.

Quand je dis que tu lis les posts en diagonale, à l'envers et de travers ...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: virgin suicide   Lun 23 Nov 2009 - 17:54

Ce n'est qu'une définition superficielle sur la base de trois exemples, et je les ai bien lus, Cher Alex qui me fais toujours rire (ne change pas, c'est trop bon ).

La carte bancaire, oui, c'est un acte de civisme, c'est très bien.

Se regarder dans une glace, c'est par rapport à soi-même. Le bien et le mal sont-ils donc notions par rapport à soi ?

Les dix commandements, qui les a instaurés et par rapport à quoi ? (qui servent-ils et comment)

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: virgin suicide   

Revenir en haut Aller en bas
 
virgin suicide
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jeffrey Eugenides : de Virgin Suicide au Roman du Mariage.
» virgin suicide
» virgin suicides
» [Eugenides, Jeffrey] Virgin suicides
» Jeffrey EUGENIDES - Virgin Suicides

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: