Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 virgin suicide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Romane
Administrateur


Nombre de messages : 91108
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: virgin suicide   Lun 23 Nov 2009 - 17:54

Ce n'est qu'une définition superficielle sur la base de trois exemples, et je les ai bien lus, Cher Alex qui me fais toujours rire (ne change pas, c'est trop bon ).

La carte bancaire, oui, c'est un acte de civisme, c'est très bien.

Se regarder dans une glace, c'est par rapport à soi-même. Le bien et le mal sont-ils donc notions par rapport à soi ?

Les dix commandements, qui les a instaurés et par rapport à quoi ? (qui servent-ils et comment)
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Bianca



Nombre de messages : 1735
Date d'inscription : 04/08/2009

MessageSujet: Re: virgin suicide   Lun 23 Nov 2009 - 19:45

Il arrive que parfois inconsciemment on se fait du mal a soi-même...
alors pour le reste cité plus haut je n’y crois pas une seule seconde pour le coup, c’est vraiment s’illusionner…
Revenir en haut Aller en bas
cathyhune



Nombre de messages : 178
Localisation : Isère
Date d'inscription : 19/02/2009

MessageSujet: Re: virgin suicide   Jeu 26 Nov 2009 - 16:52

Romane a écrit:
Ce n'est qu'une définition superficielle sur la base de trois exemples, et je les ai bien lus, Cher Alex qui me fais toujours rire (ne change pas, c'est trop bon ).

La carte bancaire, oui, c'est un acte de civisme, c'est très bien.

Se regarder dans une glace, c'est par rapport à soi-même. Le bien et le mal sont-ils donc notions par rapport à soi ?

Les dix commandements, qui les a instaurés et par rapport à quoi ? (qui servent-ils et comment)

Se regarder dans une glace ce n'est pas seulement être en rapport avec soi même mais avec tout ce qu'on a fait, tout ce qu'on a dit.
Je n'accorde aucun crédit à ce que tu dis car tu donnes une interpretation des choses qui est très personnelle, très partisane. Si tu te demandes qui a instauré les 10 commandements et par rapport à quoi, tu as beaucoup de choses à apprendre et à essayer de comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
http://cathyhune.e-monsite.com
cathyhune



Nombre de messages : 178
Localisation : Isère
Date d'inscription : 19/02/2009

MessageSujet: Re: virgin suicide   Jeu 26 Nov 2009 - 16:59

Romane a écrit:
Ben oui, et pire ; un jour j'ai trouvé une boîte en fer du type boîte à sucre, remplie de billets de banque. J'suis allée la déposer au commissariat. Au moins ils ont pu se partager le pactole.

Ceci dit, cela ne me fera jamais dire "je ne fais que le bien, pas le mal".
Parce que d'abord c'est quoi le bien, c'est quoi le mal.
Ensuite, c'est quoi par rapport à qui.
Enfin, il me semble que la perfection n'existe pas.

Où alors qu'on me le démontre...

Donc cathy, tu ne me feras pas croire que tu es aussi parfaite que tu le prétends, et que tu ne te gourres jamais, au point de ne pas être pénible pour X ou Y, ou faire des erreurs, ne jamais avoir un coup de pompe qui te rende moins aimable, ne jamais verser dans la bêtise, et ainsi de suite.

Où alors faut bigophoner d'urgence à Paul-Pierre-Machin III du Vatican, pour te faire faire une auréole et prendre les mesures pour la statue qu'on va ériger en honneur à ta sainteté.

Je n'ai jamais dit que j'étais parfaite, cela encore tu interprête mes propos selon ta compréhension.
Pouvoir se regarder dans une glace et essayer de faire de moins de mal possible autour de soi (c'est ce que j'ai dit) n'est absolument pas être parfaite. Je ne cherche même pas à l'être migraineuse comme je suis.....
Revenir en haut Aller en bas
http://cathyhune.e-monsite.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91108
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: virgin suicide   Jeu 26 Nov 2009 - 17:00

Les 10 commandements ont été écrits par des hommes, autrement dit des êtres imparfaits comme toi et moi. On sait où la religion mène, les guerres de religion n'ont pas fait parler d'elles qu'un peu, et ça continue. Toujours la même chose, le pouvoir et les moutons.

Quant à mon interprétation personnelle, je ne puis la renier et peux dire la même chose pour toi autant que pour n'importe qui. Je ne connais pas un être au monde capable de ne pas penser par soi-même. On est bien d'accord ; tout passe par soi, non ?

Donc toi aussi tu interprètes selon toi-même, comment pourrais-tu faire autrement.

Je trouve juste un peu osé d'affirmer que tu fais tout bien, dans le bien, pour le bien. Et je me répète, mais : es-tu parfaite, donc ? Tu serais bien l'unique exception humaine, Cathy.

Edit : je vois que tu as posté entre temps.

Tu disais plus haut que tu ne faisais "que le bien".

Par déduction, je me dis que tu es exceptionnelle. Voilà pourquoi ma remarque.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
cathyhune



Nombre de messages : 178
Localisation : Isère
Date d'inscription : 19/02/2009

MessageSujet: Re: virgin suicide   Jeu 26 Nov 2009 - 17:11

Romane a écrit:
Les 10 commandements ont été écrits par des hommes, autrement dit des êtres imparfaits comme toi et moi. On sait où la religion mène, les guerres de religion n'ont pas fait parler d'elles qu'un peu, et ça continue. Toujours la même chose, le pouvoir et les moutons.

Quant à mon interprétation personnelle, je ne puis la renier et peux dire la même chose pour toi autant que pour n'importe qui. Je ne connais pas un être au monde capable de ne pas penser par soi-même. On est bien d'accord ; tout passe par soi, non ?

Donc toi aussi tu interprètes selon toi-même, comment pourrais-tu faire autrement.

Je trouve juste un peu osé d'affirmer que tu fais tout bien, dans le bien, pour le bien. Et je me répète, mais : es-tu parfaite, donc ? Tu serais bien l'unique exception humaine, Cathy.

Edit : je vois que tu as posté entre temps.

Tu disais plus haut que tu ne faisais "que le bien".

Par déduction, je me dis que tu es exceptionnelle. Voilà pourquoi ma remarque.

Je m'explique : ne pas pencher vers le mal : c'est ne pas voler, violer, tuer, détruire la réputation de quelqu'un, blesser quelqu'un volontairement.
A force de déduire et d'interprêter à ta manière tu finis par déformer mes propos.....
Revenir en haut Aller en bas
http://cathyhune.e-monsite.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91108
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: virgin suicide   Jeu 26 Nov 2009 - 17:15

Merci de l'avoir précisé, parce que ce n'était pas du tout évident si tu relis le fil.
Eh bien alors on est très nombreux à faire la même chose, il n'y a rien d'exceptionnel là dedans, c'est ce qui s'appelle civisme. C'est la moindre des choses, même.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: virgin suicide   Jeu 26 Nov 2009 - 23:27

Chère Cathy, dans ce cas, ne fais pas allusion directement aux dix commandements. Ce sont des textes précis, et si tu expliques que tu respectes ces axiomes, cela signifie que tu les respectes tous, n'est-ce pas ?

On ne choisit pas parmi ces dix commandements ceux qui conviennent, et rejeter les autres.
Ou alors, il vaut mieux expliquer qu'on essaie de respecter les "lois morales" communément admises par nos civilisations, comme ne pas tuer, ne pas voler, ne pas blesser les gens volontairement, ne pas tromper les gens qu'on aime, en laissant de côté les salamalecs du genre "adorer un seul dieu".

C'est tout à fait admirable comme démarche d'essayer de suivre ces lois morales. Beaucoup s'y efforcent je crois, mais combien réussissent ?
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
cathyhune



Nombre de messages : 178
Localisation : Isère
Date d'inscription : 19/02/2009

MessageSujet: Re: virgin suicide   Ven 27 Nov 2009 - 16:58

blue note a écrit:
Chère Cathy, dans ce cas, ne fais pas allusion directement aux dix commandements. Ce sont des textes précis, et si tu expliques que tu respectes ces axiomes, cela signifie que tu les respectes tous, n'est-ce pas ?

On ne choisit pas parmi ces dix commandements ceux qui conviennent, et rejeter les autres.
Ou alors, il vaut mieux expliquer qu'on essaie de respecter les "lois morales" communément admises par nos civilisations, comme ne pas tuer, ne pas voler, ne pas blesser les gens volontairement, ne pas tromper les gens qu'on aime, en laissant de côté les salamalecs du genre "adorer un seul dieu".

C'est tout à fait admirable comme démarche d'essayer de suivre ces lois morales. Beaucoup s'y efforcent je crois, mais combien réussissent ?

Ton propos me plait beaucoup. Respecter ces loi morales, c'est pour moi faire ce qui est bien. Toujours selon ma définition, tout ce qui sort de la morale, c'est mauvais. J'ai une définition du bien et du mal qui est personnelle vous ne la partagez pas d'où ce long débat....
Revenir en haut Aller en bas
http://cathyhune.e-monsite.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91108
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: virgin suicide   Ven 27 Nov 2009 - 17:17

cathyhune a écrit:
J'ai une définition du bien et du mal qui est personnelle vous ne la partagez pas d'où ce long débat....
Ta phrase, Cathy, suscite en moi plusieurs réactions que je livre ici en vrac.

D'abord la morale est-elle une affaire personnelle, si je te suis bien.
Si oui, cela voudrait dire que ce qui ressort de la morale pour l'un ne le ressort pas forcément pour l'autre.
Ce qui amène à penser que si l'un agit en fonction de sa propre morale, il peut très bien blesser énormément l'autre qui lui n'a pas la même notion de morale.
Ce qui fait que ce qu'on appelle communément "bien et mal" devient totalement aléatoire selon qui pense quoi, et donc de ce fait qui agit comme ceci plutôt que comme cela, ce qui a une incidence qui peut être heureuse s'il tombe sur quelqu'un qui pense comme lui, mais blessante ou traumatisante s'il tombe sur quelqu'un qui a une autre notion du bien et du mal, de la morale en résumé.

Je prends l'exemple que nous avons sous la main ici, par commodité. "Vous ne la partagez pas" pourrait être donc pris comme un simple constat, ou comme une agression, ce vous mettant "les autres" en cause. Il dépendra donc de la définition de la morale qu'ont chacun d'entre nous (toujours en m'appuyant sur ta phrase), pour que chacun d'entre nous se sente dans le droit chemin ou dans le sombre de la faute.

Je partage personnellement plutôt la définition du sentiment personnel que l'on a de la morale, doublé de la morale instaurée dans une société (il faut donc conjuguer les deux et marcher sur des sables mouvants en permanence), laquelle gère (comme elle peut) les actes comme la pédophilie, le crime, le vol et ainsi de suite, les gros trucs en somme, tout en me disant qu'ils sont gonflés, les écrivaillons des lois et les gestionnaires de pays, parce que sans toucher à l'un de nos cheveux, il n'en demeure pas moins qu'ils asservissent la population dont ils ont la charge d'assurer la gestion dudit pays dans lequel elle doit vivre correctement, cette population.

Or donc, je n'apprendrai rien à personne en montrant l'énorme fossé entre les riches peinards et ceux qui se démènent comme des malades pour bouffer à la fin du mois, n'est-ce pas. Je n'apprendrai rien à personne en citant les actionnaires et le terrible cercle vicieux de la société de consommation, les trafics d'organes, les expériences sur les animaux, les tortures dans le monde, les émigrés qui ne savent plus où poser les pieds, les guerres de religion, de pouvoir, de fric, de domination toujours plus omniprésente. Ce sont ceux-là qui gèrent aussi nos tribunaux, lesquels appliquent les lois de la morale inventées par l'homme.

Alors je veux bien tout, tout ce qu'on veut, mais qu'on ne me fasse jamais une seule leçon de morale (voeu adressé à n'importe qui) parce que je pense que nous faisons tous à peu près comme nous le pouvons, et à moins d'être affublé d'une tare (non péjoratif) qui nous pousse à violer ou tuer ou toutes sortes de ces choses là, je n'en connais pas un seul d'entre nous tous, ni même toi Cathy, qui puisse dire à la fin de sa vie qu'il a été parfait. Je préfère plutôt : je me suis trompé parfois et j'ai blessé, comme j'ai été blessé par d'autres qui se sont trompés, on fait tous comme on peut et ce n'est pas facile.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Invité
Invité



MessageSujet: Re: virgin suicide   Ven 27 Nov 2009 - 17:22

Personnellement, ma morale se rapprocherait plutôt de ça :

Citation :
"La perfection morale consiste en ceci : à passer chaque jour comme si c'était le dernier, à éviter l'agitation, la torpeur, la dissimulation."

Marc-Aurèle "Pensées pour moi-même"

Citation :
Nier la moralité, cela peut signifier d'abord : nier que les motifs moraux invoqués par les hommes les aient véritablement poussés à agir comme ils l'ont fait, - c'est-à-dire, affirmer que la moralité n'existe qu'en paroles et fait partie des duperies grossières ou subtiles de l'humanité (celles particulièrement où l'on est sa propre dupe), et cela peut-être surtout chez les gens les plus renommés, précisément, pour leur vertu. Ensuite, cela peut signifier nier que les jugements moraux reposent sur des vérités. (…)
Je nie donc la moralité comme je nie l'alchimie : c'est-à-dire que je nie ses postulats mais non qu'il y ait eu des alchimistes qui croyaient à ces postulats et agissaient en fonction d'eux (…) Je ne nie pas - dès lors que je ne suis pas insensé - qu'il faille éviter et combattre de nombreuses actions dîtes immorales, ni qu'il faille encourager et accomplir de nombreuses actions dîtes morales ; mais je pense qu'il faut faire l'un et l'autre pour d'autres raisons que jusqu'à présent. Nous devons changer notre façon de juger, afin de parvenir finalement et peut-être très tard, à mieux encore : changer notre façon de sentir.

Frederic Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: virgin suicide   Ven 27 Nov 2009 - 18:10

cathyhune a écrit:
Respecter ces loi morales, c'est pour moi faire ce qui est bien. Toujours selon ma définition, tout ce qui sort de la morale, c'est mauvais. J'ai une définition du bien et du mal qui est personnelle vous ne la partagez pas d'où ce long débat....
Je ne voudrais pas comme ça t'accuser d'étroitesse d'esprit, mais enfin tu ne peux pas restreindre le bien en général aux lois de morales établies, surtout par un clergé antique, et le mal à tout le reste. La vie est faite de cas particuliers et le bien et le mal sont très relatifs d'une personne à l'autre (en croyant faire le bien à quelqu'un, tu peux en fait faire le mal à plein d'autres sans le savoir).
Être à ce point péremptoire me paraît dangereux et extrêmement limité, et me rappelle certains discours intégristes, surtout dans la cas d'une morale basée sur les dix commandements, dont nous venons de constater les lacunes et le caractère désuet.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91108
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: virgin suicide   Ven 27 Nov 2009 - 18:26

Comment tu fais pour dire en clair, filo, ce que je dis en (m)-brouillé ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: virgin suicide   Ven 27 Nov 2009 - 19:21

Une conversation ce matin : "À partir du moment où on fait - ou on ne fait pas, ce qui revient au même - quelque chose, on prend le risque de faire bien ou mal, mal ou bien. Et on ne saura probablement jamais si on a fait bien ou mal, si on a blessé quelqu'un ou pas. La plupart du temps, nous n'en savons rien."

Si on prend le cas du film objet de ce fil, Virgin Suicide, comme du Ruban Blanc, les adultes accomplissent des actes qu'ils considèrent comme étant "pour le bien de la communauté et de leurs enfants". Dans le premier cas, ils provoquent le suicide de leurs filles, dans le second ils fabriquent des monstres qui provoqueront une des pires atrocités du 20e siècle. Pourtant, leurs intentions étaient bonnes, ils étaient convaincus de ne faire que le bien.
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: virgin suicide   Sam 28 Nov 2009 - 0:42

Je ne sais pas l'âge que tu as, Cathy, mais il me semble que tu fais preuve de l'enthousiasme, de l'intégrité aveugle et de la naïveté propre aux personnes très jeunes.
C'est très bien de décréter qu'il faut s'efforcer au bien, et rejeter le mal. Hélas, les choses peuvent s'avérer bien plus complexes que cela, et parfois d'un grand mal nait un bien immense, et vice versa.
Par exemple, il est communément admis que mentir est vraiment très mal. Mais dire la vérité, nue et crue, peut causer d'immenses souffrances. Parfois il faut savoir "enrober" la vérité pour ne pas blesser, ou la cacher jusqu'à ce que la personne soit prête psychologiquement à la supporter.
On doit, à mon sens, s'efforcer de faire ce qu'on estime juste, et non ce qu'on estime bien, parce que le bien et le mal s'avèrent parfois de notions flottantes. Alors que penser qu'on a fait ce qui était le plus juste, dans une situation donnée, permet de garder la tête haute.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
cathyhune



Nombre de messages : 178
Localisation : Isère
Date d'inscription : 19/02/2009

MessageSujet: Re: virgin suicide   Dim 29 Nov 2009 - 15:38

Romane a écrit:
cathyhune a écrit:
J'ai une définition du bien et du mal qui est personnelle vous ne la partagez pas d'où ce long débat....
Ta phrase, Cathy, suscite en moi plusieurs réactions que je livre ici en vrac.

D'abord la morale est-elle une affaire personnelle, si je te suis bien.
Si oui, cela voudrait dire que ce qui ressort de la morale pour l'un ne le ressort pas forcément pour l'autre.
Ce qui amène à penser que si l'un agit en fonction de sa propre morale, il peut très bien blesser énormément l'autre qui lui n'a pas la même notion de morale.
Ce qui fait que ce qu'on appelle communément "bien et mal" devient totalement aléatoire selon qui pense quoi, et donc de ce fait qui agit comme ceci plutôt que comme cela, ce qui a une incidence qui peut être heureuse s'il tombe sur quelqu'un qui pense comme lui, mais blessante ou traumatisante s'il tombe sur quelqu'un qui a une autre notion du bien et du mal, de la morale en résumé.

Je prends l'exemple que nous avons sous la main ici, par commodité. "Vous ne la partagez pas" pourrait être donc pris comme un simple constat, ou comme une agression, ce vous mettant "les autres" en cause. Il dépendra donc de la définition de la morale qu'ont chacun d'entre nous (toujours en m'appuyant sur ta phrase), pour que chacun d'entre nous se sente dans le droit chemin ou dans le sombre de la faute.

Je partage personnellement plutôt la définition du sentiment personnel que l'on a de la morale, doublé de la morale instaurée dans une société (il faut donc conjuguer les deux et marcher sur des sables mouvants en permanence), laquelle gère (comme elle peut) les actes comme la pédophilie, le crime, le vol et ainsi de suite, les gros trucs en somme, tout en me disant qu'ils sont gonflés, les écrivaillons des lois et les gestionnaires de pays, parce que sans toucher à l'un de nos cheveux, il n'en demeure pas moins qu'ils asservissent la population dont ils ont la charge d'assurer la gestion dudit pays dans lequel elle doit vivre correctement, cette population.

Or donc, je n'apprendrai rien à personne en montrant l'énorme fossé entre les riches peinards et ceux qui se démènent comme des malades pour bouffer à la fin du mois, n'est-ce pas. Je n'apprendrai rien à personne en citant les actionnaires et le terrible cercle vicieux de la société de consommation, les trafics d'organes, les expériences sur les animaux, les tortures dans le monde, les émigrés qui ne savent plus où poser les pieds, les guerres de religion, de pouvoir, de fric, de domination toujours plus omniprésente. Ce sont ceux-là qui gèrent aussi nos tribunaux, lesquels appliquent les lois de la morale inventées par l'homme.

Alors je veux bien tout, tout ce qu'on veut, mais qu'on ne me fasse jamais une seule leçon de morale (voeu adressé à n'importe qui) parce que je pense que nous faisons tous à peu près comme nous le pouvons, et à moins d'être affublé d'une tare (non péjoratif) qui nous pousse à violer ou tuer ou toutes sortes de ces choses là, je n'en connais pas un seul d'entre nous tous, ni même toi Cathy, qui puisse dire à la fin de sa vie qu'il a été parfait. Je préfère plutôt : je me suis trompé parfois et j'ai blessé, comme j'ai été blessé par d'autres qui se sont trompés, on fait tous comme on peut et ce n'est pas facile.

Bien d'accord avec toi même si je ne changerai pas d'idée.
Revenir en haut Aller en bas
http://cathyhune.e-monsite.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91108
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: virgin suicide   Dim 29 Nov 2009 - 15:39

cathyhune a écrit:
Bien d'accord avec toi même si je ne changerai pas d'idée.

Si tu peux m'expliquer comment tu fais pour avoir un tel humour...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
cathyhune



Nombre de messages : 178
Localisation : Isère
Date d'inscription : 19/02/2009

MessageSujet: Re: virgin suicide   Dim 29 Nov 2009 - 15:49

blue note a écrit:
Je ne sais pas l'âge que tu as, Cathy, mais il me semble que tu fais preuve de l'enthousiasme, de l'intégrité aveugle et de la naïveté propre aux personnes très jeunes.
C'est très bien de décréter qu'il faut s'efforcer au bien, et rejeter le mal. Hélas, les choses peuvent s'avérer bien plus complexes que cela, et parfois d'un grand mal nait un bien immense, et vice versa.
Par exemple, il est communément admis que mentir est vraiment très mal. Mais dire la vérité, nue et crue, peut causer d'immenses souffrances. Parfois il faut savoir "enrober" la vérité pour ne pas blesser, ou la cacher jusqu'à ce que la personne soit prête psychologiquement à la supporter.
On doit, à mon sens, s'efforcer de faire ce qu'on estime juste, et non ce qu'on estime bien, parce que le bien et le mal s'avèrent parfois de notions flottantes. Alors que penser qu'on a fait ce qui était le plus juste, dans une situation donnée, permet de garder la tête haute.

Je suis tout à fait d'accord avec toi. Je reste à un niveau très simpliste pour amorcer un débat, c'est à dire pouvoir lire vos idées sur les questions de bien, de mal et de morale. Je ne dévoile jamais mon idée entière. Tu me trouve un peu jeune : ne résume pas toute une personnalité sur une phrase......tu risquerais fort de te tromper.....
Revenir en haut Aller en bas
http://cathyhune.e-monsite.com
cathyhune



Nombre de messages : 178
Localisation : Isère
Date d'inscription : 19/02/2009

MessageSujet: Re: virgin suicide   Dim 29 Nov 2009 - 15:52

Romane a écrit:
cathyhune a écrit:
Bien d'accord avec toi même si je ne changerai pas d'idée.

Si tu peux m'expliquer comment tu fais pour avoir un tel humour...
peut-être parce que je lance des idées comme ça uniquement pour provoquer le débat, chose que je réussis......
Revenir en haut Aller en bas
http://cathyhune.e-monsite.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91108
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: virgin suicide   Dim 29 Nov 2009 - 15:54

Citation :
Je reste à un niveau très simpliste pour amorcer un débat, c'est à dire pouvoir lire vos idées sur les questions de bien, de mal et de morale. Je ne dévoile jamais mon idée entière.

En bref, tu instaures le débat voyeurisme (toi)/exhibitionnisme (les autres).
Perso j'ai une autre approche du débat : partage (ensemble)

C'est bien ou c'est mal, docteur ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91108
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: virgin suicide   Dim 29 Nov 2009 - 16:07

cathyhune a écrit:
Romane a écrit:
cathyhune a écrit:
Bien d'accord avec toi même si je ne changerai pas d'idée.

Si tu peux m'expliquer comment tu fais pour avoir un tel humour...
peut-être parce que je lance des idées comme ça uniquement pour provoquer le débat, chose que je réussis......

Désolée si je te parais un peu rude, Cathy, mais deux contradictions aussi grosses dans la même phrase n'ont aucun intérêt, si ce n'est, pour toi, une forme de provoc (comme tu le dis)

Mais en tout cas, aucun signe de partage au sens noble du terme.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: virgin suicide   Dim 29 Nov 2009 - 17:16

cathyhune a écrit:
peut-être parce que je lance des idées comme ça uniquement pour provoquer le débat, chose que je réussis......
Bein-c'é-tait-vrai-ment-très-in-té-res-sant... tricot
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
cathyhune



Nombre de messages : 178
Localisation : Isère
Date d'inscription : 19/02/2009

MessageSujet: Re: virgin suicide   Lun 30 Nov 2009 - 12:37

Romane a écrit:
cathyhune a écrit:
Romane a écrit:
cathyhune a écrit:
Bien d'accord avec toi même si je ne changerai pas d'idée.

Si tu peux m'expliquer comment tu fais pour avoir un tel humour...
peut-être parce que je lance des idées comme ça uniquement pour provoquer le débat, chose que je réussis......

Désolée si je te parais un peu rude, Cathy, mais deux contradictions aussi grosses dans la même phrase n'ont aucun intérêt, si ce n'est, pour toi, une forme de provoc (comme tu le dis)

Mais en tout cas, aucun signe de partage au sens noble du terme.

C'est toi qui parle de provoc. Dans mon vocabulaire provoquer = instaurer = créer, le sens que je donne au verbe provoquer est moins fort que le tien (provoc).
Quant au voyeurisme (un autre de tes messages), au contraire je partage. Ce n'est pas parce que je ne dis pas tout ce que je pense sur la question que je pratique le voyeurisme. Tu fais une interpretation gratuite et malsaine de mon propos. Je n'en dis pas trop pour connaitre vos idées sur la question et dialoguer avec vous, ce que je suis en train de faire maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
http://cathyhune.e-monsite.com
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: virgin suicide   Lun 30 Nov 2009 - 12:41

Et alors, mâdâme, z'en pensez quoi, vous, du suicide des jouvencelles ?
Tu peux essayer de ne pas rester sur un niveau trop simpliste, on essaiera de comprendre... lk
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91108
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: virgin suicide   Lun 30 Nov 2009 - 14:21

En gros, Cathy, lucaerne le dit d'une autre façon et rassure-toi, oui, je traduis "à ma manière", parce que nous traduisons tous "à notre manière" puisque tout passe par "soi".

Itou :
Citation :
Et alors, mâdâme, z'en pensez quoi, vous, du suicide des jouvencelles ?
Tu peux essayer de ne pas rester sur un niveau trop simpliste, on essaiera de comprendre...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
cathyhune



Nombre de messages : 178
Localisation : Isère
Date d'inscription : 19/02/2009

MessageSujet: Re: virgin suicide   Lun 30 Nov 2009 - 16:50

lucaerne a écrit:
Et alors, mâdâme, z'en pensez quoi, vous, du suicide des jouvencelles ?
Tu peux essayer de ne pas rester sur un niveau trop simpliste, on essaiera de comprendre... lk

Elles étouffaient dans cette famille puritaine dans laquelle la mère était égoïste, dénuée d'amour, incapable d'empathie. Quant au père, il était inexistant, dans l'ombre de la mère, il avait un caractère de faible, de suiveur. De plus, la personnalité de chacunes était niée, elles allaient à la fête en groupe avec les mêmes vêtements. Est ce que c'est cela qui a joué peut-être dans ce choix le plus violent qui soit et le plus définitif aussi ? Je ne sais pas. Ce suicide m'a étonnée car elles vivaient dans une famille stable, elles avaient une belle chambre, elles étaient intelligentes, elles avaient des copains, elles auraient pu se rebiffer, parler à leurs mères. Cela les auraient peut-être soulagées de parler même sans être comprises. Je n'en suis pas sûre du tout, je pense que le fait de les retirer de l'école, de les enfermer avec leurs problèmes, dans un environnement détesté, a été une sorte de déclic, la goutte qui déborder le vase. Je ne m'explique pas ce suicide. ......
Revenir en haut Aller en bas
http://cathyhune.e-monsite.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: virgin suicide   

Revenir en haut Aller en bas
 
virgin suicide
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jeffrey Eugenides : de Virgin Suicide au Roman du Mariage.
» virgin suicide
» virgin suicides
» [Eugenides, Jeffrey] Virgin suicides
» Jeffrey EUGENIDES - Virgin Suicides

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: