Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 virgin suicide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
cathyhune



Nombre de messages : 178
Date d'inscription : 19/02/2009

MessageSujet: Re: virgin suicide   Lun 30 Nov 2009 - 16:50

lucaerne a écrit:
Et alors, mâdâme, z'en pensez quoi, vous, du suicide des jouvencelles ?
Tu peux essayer de ne pas rester sur un niveau trop simpliste, on essaiera de comprendre... lk

Elles étouffaient dans cette famille puritaine dans laquelle la mère était égoïste, dénuée d'amour, incapable d'empathie. Quant au père, il était inexistant, dans l'ombre de la mère, il avait un caractère de faible, de suiveur. De plus, la personnalité de chacunes était niée, elles allaient à la fête en groupe avec les mêmes vêtements. Est ce que c'est cela qui a joué peut-être dans ce choix le plus violent qui soit et le plus définitif aussi ? Je ne sais pas. Ce suicide m'a étonnée car elles vivaient dans une famille stable, elles avaient une belle chambre, elles étaient intelligentes, elles avaient des copains, elles auraient pu se rebiffer, parler à leurs mères. Cela les auraient peut-être soulagées de parler même sans être comprises. Je n'en suis pas sûre du tout, je pense que le fait de les retirer de l'école, de les enfermer avec leurs problèmes, dans un environnement détesté, a été une sorte de déclic, la goutte qui déborder le vase. Je ne m'explique pas ce suicide. ......
Revenir en haut Aller en bas
http://cathyhune.e-monsite.com
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: virgin suicide   Lun 30 Nov 2009 - 16:53

Eh bien tu vois, il n'y a pas besoin de provoquer pour exprimer son point de vue. Et le partager ensuite avec celui des autres. tchin

"Parler à leur mère" ? Il y a des mères avec lesquelles il ne faut surtout pas parler. Surtout celles de ce modèle-là...
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: virgin suicide   Lun 30 Nov 2009 - 17:01

Ben alors tu vois, quand tu veux, tu peux...

Pas si stable que cela, la famille, alors. Je préfère parler de terrain. Celui-là semble-t-il n'était pas stable, preuve en est le suicide. On ne se suicide pas sans raison, ou alors il faut avoir un pet de travers dans le cerveau.

Ce n'est pas parce que le père, la mère et les gosses vivent sous le même toit, que le terrain est stable. L'apparence l'est. C'est tout.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
cathyhune



Nombre de messages : 178
Localisation : Isère
Date d'inscription : 19/02/2009

MessageSujet: Re: virgin suicide   Mar 1 Déc 2009 - 16:24

Romane a écrit:
Ben alors tu vois, quand tu veux, tu peux...

Pas si stable que cela, la famille, alors. Je préfère parler de terrain. Celui-là semble-t-il n'était pas stable, preuve en est le suicide. On ne se suicide pas sans raison, ou alors il faut avoir un pet de travers dans le cerveau.

Ce n'est pas parce que le père, la mère et les gosses vivent sous le même toit, que le terrain est stable. L'apparence l'est. C'est tout.

Dans ce film là, la vie de famille, on en voyait des "extraits". Effectivement (je pense que tu as raison, c'est un miracle à l'approche de noel !) la stabilité n'était qu'une apparence étant donné qu'il y eu suicide donc manifestation d'un mal être, d'un désespoir,...
Revenir en haut Aller en bas
http://cathyhune.e-monsite.com
cathyhune



Nombre de messages : 178
Localisation : Isère
Date d'inscription : 19/02/2009

MessageSujet: Re: virgin suicide   Mar 1 Déc 2009 - 16:26

lucaerne a écrit:
Eh bien tu vois, il n'y a pas besoin de provoquer pour exprimer son point de vue. Et le partager ensuite avec celui des autres. tchin

"Parler à leur mère" ? Il y a des mères avec lesquelles il ne faut surtout pas parler. Surtout celles de ce modèle-là...

Elles auraient pu tout de même essayer mais tu as raison, ce modèle de mère égoiste et rigide ne prêtait pas au dialogue.
Revenir en haut Aller en bas
http://cathyhune.e-monsite.com
cathyhune



Nombre de messages : 178
Localisation : Isère
Date d'inscription : 19/02/2009

MessageSujet: Re: virgin suicide   Mar 1 Déc 2009 - 16:29

Puisque on parle de suicide il y a un livre intéressant qui vient de paraitre sur le suicide et pas que sur cela.

MANIE, MÉLANCOLIE ET FACTEURS BLANCS


Auteur(s) : German ARCE ROSS
Collection : Le Miroir des Savants

ISBN : 9782701015446
Prix TTC : 36,00 €

AVERTISSEMENT :
PRIX DE LANCEMENT VALABLE JUSQU'AU 15 JANVIER 2010 : 36,00 €



Résumé :
Cet ouvrage, résultat d’une recherche théorique et clinique de plus de quinze ans, propose un regard nouveau sur la clinique de la psychose maniaco-dépressive, en apportant des notions originales concernant le déclenchement et l’évolution du délire à l’œuvre dans cette pathologie ainsi que les aspects essentiels de son étiologie. Nous pouvons désormais nous référer à des termes nouveaux : forclusion maniaque (forclusion à caractère altruiste d’un aspect mortel de la fonction paternelle, dont l’acte suicidaire est le point de perspective) ; délire de mort, défini comme l’ensemble délirant propre à la psychose maniaco-dépressive ; facteurs blancs, pivot d’une théorie originale sur le déclenchement.
Les facteurs blancs réactualisent la valeur vide et suicidaire de la forclusion maniaque du Nom-du-Père et sont impliqués dans le déclenchement. Partant de situations négatives — pertes, ruptures, deuils, ruines financières ou modifications radicales des conditions habituelles de vie —, ils représentent des événements à valeur de nuisance qui demeurent pourtant vides de toute valeur de nuisance. Ils produisent des espaces vides dans le déroulement de la chaîne signifiante, laquelle est censée représenter un à un, de manière enchaînée et selon une logique propre, les événements cruciaux d’une vie.
Ce livre est destiné aux praticiens (psychiatres, psychologues, psychanalystes, psychothérapeutes), aux chercheurs (enseignants, érudits, étudiants) en psychopathologie, ainsi qu’aux patients et aux familles confrontés aux questions et aux problématiques posées par les troubles bipolaires maniaco-dépressifs, les mélancolies anxieuses, les tendances suicidaires, les deuils pathologiques et, dans une certaine mesure, les troubles de l’alimentation.
German Arce Ross, né en 1957 à Lima (Pérou), docteur en psychologie, docteur en psychanalyse, DESS de psychologie clinique et psychopathologie, est psychanalyste praticien, membre de l’École de la Cause freudienne et de l’Association mondiale de psychanalyse, et exerce à Paris. Ancien enseignant en psychanalyse à l’université de Paris-VIII et en psychopathologie à l’université de Rennes-II, il est aujourd’hui enseignant-chercheur au laboratoire de psychopathologie psychanalytique des atteintes somatiques et identitaires de l’université de Paris-X-Nanterre (LASI - EA 4430).


Table des matières :

Préface, par le Pr Georges Lantéri-Laura
Introduction
L’ÉTIOLOGIE
Causes physiologiques : du métabolisme au tempérament
Métabolisme mélancolique et tempérament génial
La dualité entre organogenèse et causalité morale
Causes morales : de l’érotique à l’esthétique
Étiologie phénoménologique de l’amour mélancolique
Conditions de sublimation de l’amour obsessionnel
La mélancolie « esthétique »
Causes et remèdes psychiatriques versus cause psychogénique
La psychiatrie est-elle bien une pratique médicale ?
L’organogenèse selon la psychiatrie
La structure psychogénique de Jacques Lacan
LE DIAGNOSTIC
Phénoménologie de la dépressivité et troubles de la temporalité
Présence transclinique de la dépressivité
Trouble générateur du temps vécu
Trouble de la protention dans la forme grammaticale des autoreproches
Trouble de la déréliction ou angoisse du Dasein
Troubles de l’humeur et des rythmes vitaux
La mélancolie est-elle toujours une psychose bipolaire ?
Peut-on décrire une psychose mélancolique unipolaire ?
Quel est le débat actuel entre mélancolie unipolaire et troubles bipolaires ?
Quel est le statut de la bipolarité dans la psychose maniaco-dépressive ?
Doit-on privilégier la mixité dépression-persécution à la bipolarité dépression-manie ?
Y a-t-il une équivalence entre dépressivité et manie ?
La fuite des idées dans l’architecture du diagnostic de manie
Monomanies délirantes et monomanies suicidaires
Critique de la monomanie et avènement du délire des négations
Catatonie, logorrhée pathétique et fuite des idées négativistes
Fuite automatique du langage et impulsions altruistes
Triomphe verbal dans l’extase maniaque
De la fuite des idées à la fuite vers l’acte
AMOUR ET MÉLANCOLIE
La mélancolie dans la nosographie freudienne
Les psychonévroses et l’opposition névrose-psychose
Une nouvelle notion différentielle : le transfert
La bipolarité de l’humeur
Névroses narcissiques : type particulier de psychoses
Étiologie freudienne de l’amour mélancolique
La libido mélancolique comme un pendant à l’angoisse
Les prototypes normaux de la mélancolie
La mélancolie n’est pas un deuil
La mélancolie résulte d’un processus à double identification
Masochisme érogène ou autopunition maniaco-dépressive
L’inhibition mélancolique entre angoisse de mort et douleur psychique
CULPABILITÉ, NARCISSISME ET ANGOISSE
Culpabilité masochiste de l’amour oral
Amour mélancolique, angoisse d’une incorporation orale ?
Tourments de la jouissance orale, précurseurs de l’amour mélancolique ?
Amour mélancolique, introjection maniaque du deuil ?
L’identification dans les dépressions psychotiques
Énamoration dépressive chez les borderline
Faillite narcissique de l’amour maternel
Faillite de l’amour narcissique et restitution dépressive
Des identifications primitives du moi à l’amour altruiste
Carences narcissiques de l’amour maternel et dépressions infantiles
Agressivité et angoisse dans la relation mère-enfant
Vengeance suicidaire contre l’angoisse de l’amour maternel
L’amour primaire et la fin de l’analyse sont-ils mélancoliques ?
L’amour transitionnel possède-t-il des caractères maniaques ?
L’amour psychotique maternel induit-il une vengeance suicidaire ?
Le rejet angoissant de l’amour maternel
LE DÉCLENCHEMENT
Les deuils pathologiques ne sont pas maniaco-dépressifs
Deuils pathologiques dans un cas de folie hystérique
Deuils pathologiques dans un cas d’hystérie crépusculaire
Faux deuils pathologiques dans un cas de paranoïa
Deuil complexe versus deuil pathologique
Les facteurs tragiques de deuil sont-ils des antécédents de la psychose mélancolique ?
Les facteurs blancs dans le déclenchement du délire de mort
Pour une définition des facteurs de déclenchement
Facteurs blancs dans le déclenchement des psychoses en général
Des facteurs blancs au délire de mort
Les facteurs blancs ne sont pas des événements traumatiques
Traits principaux du délire de mort
LA FORCLUSION
Une forclusion propre à la psychose maniaco-dépressive
Structure de l’inconscient psychotique, causalité et forclusion du Nom-du-père
Unité de la psychose ou structures psychotiques ?
Clinique différentielle de la forclusion
La forclusion maniaque
Carence affective et autorité tyrannique
Le père jouisseur est un mort-vivant
La tension mortelle du temps
La faute suicidaire du père
Manque de symbolisation du désir d’être père ou d’être mère
CONCLUSIONS
La forclusion maniaque
Les facteurs blancs
Le délire de mort
Index des noms
Index thématique
Bibliographie
Sigles et abréviations
Sigmund Freud
Jacques Lacan
Psychiatrie et psychanalyse
Autres textes
Revenir en haut Aller en bas
http://cathyhune.e-monsite.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: virgin suicide   Lun 14 Déc 2009 - 21:18

Je n'ai pas encore pris le temps de revenir lire ici, mais quand même, je viens y déposer ce lien ;

http://liensutiles.forumactif.com/humain-psychologie-f54/germaine-l-ai-je-bien-dit-t18435.htm#370683

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
cathyhune



Nombre de messages : 178
Localisation : Isère
Date d'inscription : 19/02/2009

MessageSujet: Re: virgin suicide   Mar 15 Déc 2009 - 17:00

Romane a écrit:
Je n'ai pas encore pris le temps de revenir lire ici, mais quand même, je viens y déposer ce lien ;

http://liensutiles.forumactif.com/humain-psychologie-f54/germaine-l-ai-je-bien-dit-t18435.htm#370683
Merci pour ce lien, il est instructif et interessant !
Revenir en haut Aller en bas
http://cathyhune.e-monsite.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: virgin suicide   

Revenir en haut Aller en bas
 
virgin suicide
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Jeffrey Eugenides : de Virgin Suicide au Roman du Mariage.
» virgin suicide
» virgin suicides
» [Eugenides, Jeffrey] Virgin suicides
» Jeffrey EUGENIDES - Virgin Suicides

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: