Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 De la morale au Théâtre.

Aller en bas 
AuteurMessage
Laconfiture
Palala
Laconfiture

Nombre de messages : 811
Age : 32
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 05/10/2007

De la morale au Théâtre. Empty
MessageSujet: De la morale au Théâtre.   De la morale au Théâtre. EmptySam 14 Nov 2009 - 0:27

C'est une question qui me taraude fort et vous le savez, je suis de ceux qui en littérature ont des avis souvent tranchés sans refuser les débats pour autant, il me semble avoir ici un problème. Je vous en fait donc part : peut-on envisager un théâtre sans morale ?

Je me demande si le texte de théâtre parce que représenté n'est pas inévitablement du discours, donc véhicule d'idées. Il serait donc impossible d'avoir un texte de théâtre purement esthétique puisqu'il y a là le souci d'une compréhension pour la salle.

Bref, je suis assez perdue.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90100
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

De la morale au Théâtre. Empty
MessageSujet: Re: De la morale au Théâtre.   De la morale au Théâtre. EmptySam 14 Nov 2009 - 0:37

Je me dis que dès l'instant qu'il y a un texte, il y a un message, mais j'ajoute que la gestuelle seule peut aussi être porteuse de message.

Un théâtre sans message (je préfère message à morale), l'idée me laisse dubitative, en fait. Le théâtre n'est-il pas fait pour véhiculer des messages ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Laconfiture
Palala
Laconfiture

Nombre de messages : 811
Age : 32
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 05/10/2007

De la morale au Théâtre. Empty
MessageSujet: Re: De la morale au Théâtre.   De la morale au Théâtre. EmptySam 14 Nov 2009 - 1:37

Il faut que l'on s'entende sur le mot message: soit il veut dire discours, soit il veut dire discours d'idée.

Je suis d'accord pour dire que dès qu'il y a texte, il y a discours. Si on prend le discours comme une parole écrite raisonnée donc qui fait sens, c'est déjà plus compliqué, que l'on pense à la poésie surréaliste qui ne fait pas grand cas du sens et n'envisage que la dimension esthétique du texte.

Je fais une distinction très forte entre l'esthétique d'un texte et son discours. Il n'y a que l'esthétique qui puisse le valider comme Art. C'est ce qui fait la différence entre le poème et le discours politique.

Pour en revenir à notre problème, je peux concevoir un roman qui n'est pas pour but final, une morale, une leçon, un message comme discours d'idée. Une vision du monde persiste, mais elle ne sera pas didactique.
Mais je ne sais pas si au Théâtre, une telle éventualité soit possible: du moment que le discours est directement adressé, il doit y avoir un niveau didactique. Puisque l'on parle à quelqu'un, on lui dit quelque chose.

Et c'est là que je me pose la question de savoir si le Théâtre peut, à un moment, n'être que poétique, seulement Art et pas Art engagé (engagé dans un sens très large, comme défenseur d'une idée).

Ca m'embête de devoir considerer le Théâtre comme "Art engagé" et pas comme pur esthétique.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90100
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

De la morale au Théâtre. Empty
MessageSujet: Re: De la morale au Théâtre.   De la morale au Théâtre. EmptySam 14 Nov 2009 - 5:04

Bien sûr qu'il peut être Art, poésie, beauté. Mais à mes yeux il délivre toujours quelque message. Que pourrait représenter l'esthétique seule ? J'ai du mal à réfléchir sur ce point, d'abord parce que je ne trouve pas d'exemple à l'heure qu'il est, d'autre part parce que le théâtre comme toute forme artistique, me semble être fait pour délivrer des messages, communiquer quelque chose qui appartient à l'auteur de telle pratique artistique quelle qu'elle soit. Un roman aussi, délivre quelque chose. Le lecteur y trouve forcément matière à réflexion, ou alors il est transparent et inconsistant. La poésie, aussi délivre. Quel Art pourrait être muet, au fond ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
blue note

blue note

Nombre de messages : 7959
Age : 55
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

De la morale au Théâtre. Empty
MessageSujet: Re: De la morale au Théâtre.   De la morale au Théâtre. EmptyDim 15 Nov 2009 - 1:04

Le mime ? tong
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90100
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

De la morale au Théâtre. Empty
MessageSujet: Re: De la morale au Théâtre.   De la morale au Théâtre. EmptyDim 15 Nov 2009 - 1:11

Les gestes disent beaucoup, Blue. De la morale au Théâtre. Icon_wink

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
blue note

blue note

Nombre de messages : 7959
Age : 55
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

De la morale au Théâtre. Empty
MessageSujet: Re: De la morale au Théâtre.   De la morale au Théâtre. EmptyDim 15 Nov 2009 - 1:54

Enormément, même.
Quand j'ai perdu mon père, aucun mot ne pouvait me consoler, et pourtant, j'en ai eu des mots, et des condoléances, et plein de paroles, parce que mon père était très aimé. Mais rien ne parvenait à soulager ma peine.
Une collègue de la formation que j'aimais bien et qui m'aimait bien aussi, et qui m'a vue en larmes peu après, m'a tout simplement, sans un mot, passé la main sur le bras, un geste de réconfort et de compréhension.
C'est la seule chose dont je me rappelle de tous les réconforts qui m'ont été prodigués.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90100
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

De la morale au Théâtre. Empty
MessageSujet: Re: De la morale au Théâtre.   De la morale au Théâtre. EmptyDim 15 Nov 2009 - 1:59

Ton témoignage prouve la force du sens que peut prendre un geste dans sa plus grande simplicité. Ce vers quoi j'aimerais emporter mes comédiens, lorsque je leur demande de réduire certaines attitudes, expressions du visage et ainsi de suite, à certains moments très précis de la pièce. Il y a tout un jeu autour du geste, autant que tous les autres (voix, intonations, etc.), absolument passionnant.
Quand c'est dans la justesse, alors le résultat est fantastique.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




De la morale au Théâtre. Empty
MessageSujet: Re: De la morale au Théâtre.   De la morale au Théâtre. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
De la morale au Théâtre.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» morale et bonnes manières
» Roland Barthes
» Steinbeck John - Des souris et des hommes
» Contes à guérir contes à grandir de Jacques Salomé
» [Caputo, Natha] Roule galette ( dès 2/3 ans)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Passions Artistiques :: Arts :: Théatre-
Sauter vers: