Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'éducation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Bianca



Nombre de messages : 1735
Date d'inscription : 04/08/2009

MessageSujet: Re: L'éducation   Dim 22 Nov 2009 - 20:46

Entre écouter l’autre et l’entendre, il y a un monde, tout ceci n’est pas si grave ! Alors si j’entends bien Thierry dommage pour nous autres intéressé par tes interventions… Ange
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9703
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: L'éducation   Dim 22 Nov 2009 - 20:58

Romane a écrit:
La pensée du jour, qui me traverse l'esprit, après avoir écouté la conférence qu'indiquait Vic dans le fil "L'estime de soi", c'est bêtement : quand donc les hommes arriveront à communiquer sans soit se foutre sur la tronche, soit se vexer, en tout cas sans prendre pour eux-mêmes à titre personnel ce qui n'est en réalité que "la vérité de chacun". Quand arriveront-ils à comprendre que la vérité de l'un n'est peut-être pas vérité de l'autre, et inversement. Et qu'il est magique de constater la palette des différences, de l'un à l'autre.

Constater la richesse des différences, ne pas se sentir systématiquement agressé par l'autre du simple fait qu'il est autre, c'est aussi une question d'éducation.
L'éducation se fait à l'intérieur d'une culture (au sens le plus large), elle est marquée par cette culture, mais elle devrait aussi permettre assez d'ouverture d'esprit pour envisager que les cultures différentes sont aussi nobles que celle dans laquelle on est formé, ce qui éviterait le mépris et la tentation d'éradiquer les autres cultures perçues comme une menace.
CD'où la necesité de ne pas enfermer par une éducation trop rigide ou dogmatique des enfants qui vont péter les plombs devenus ados ou adultes, parce le carcan devient trop lourd, et qu'ils sont déchirés entre ce qu'on leur a inculqué et ce qu'ils préssentent d'autres voies de vie possibles!


La violence n'est en aucun cas une méthode d'éducation, c'est un aveu d'impuissance, bon, flanquer une fessée ça passe les nerfs, mais c'est vrai
qu'on se sent (ou devrait se sentir ) tout con aprés d'avoir eu recours à ce moyen.
C'est vrai qu'il y a des violences dans l'éducation qui pour n'être pas physiques n'en sont pas moins destructrices. Et là, y' a pas de loi!
Ne pas confondre éduquer et dresser!
Revenir en haut Aller en bas
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1864
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: L'éducation   Dim 22 Nov 2009 - 23:22

Romane a écrit:

Ben quoi, Thierry fait la même chose, il semble. Enfin moi c'est ce que j'ai compris.

Ben pas moi.

Ce que j’ai compris c’est qu’il a une conception spirituelle dérivée de ce Krishnamurti , ce qui est son droit le plus absolu, et cherche dans sa pratique professionnelle à la partager avec ses élèves car, dit-il, son rôle n’est pas seulement d’instruire – ce qui veut dire, transmettre un savoir, rôle qu’il juge insuffisant –, mais d’éduquer pour en faire des individus doté d’un certain nombre de traits de caractère.


Romane a écrit:

J'ai connu des parents qui ont mis en danger la santé de leur enfant, par convictions religieuses particulières.
J'en ai connu d'autres qui ont tabassé leur enfant. J'ai même rencontré ceux qui ont enfermé pendant tant d'années celui qu'on nomme depuis qu'il avait été découvert "l'enfant du placard".
J'en ai connu qui se sont copieusement servis sexuellement sur leur gosse désormais bousillé.
Et d'autres exemples, encore, notamment l'absence par alcoolisme, etc. etc. etc...

Si j'avais des petiots, à choisir je les confierais volontiers à Thierry plutôt qu'à n'importe lesquels de ceux que j'ai vaguement évoqués ci-dessus.

La mauvaise foi avec laquelle tu as l’habitude d’argumenter est, faut te reconnaître ce mérite, désarmante. Le plus souvent tu te mets en exemple de sorte que pour continuer à maintenir sa position, on n’aurait d’autre choix que de t’attaquer à titre personnel. Ce que, bien sûr, on évite. Je peux être rude dans mes arguments, mais je m’en prends à un discours, jamais à quelqu’un en particulier.

Là, c’est Thierry que tu mets en avant et tu poses la question de la façon suivante : de deux choses l’une, et sans alternative : soit on se range derrière son discours et son propos, soit on préfère confier nos enfants à des fanatiques religieux, des violents, des violeurs, des kidnappeurs et des pédophiles.

Pour scandaleux que m’apparaisse le premier post de Thierry, il ne m’est même pas traversé l’esprit de le comparer au genre de personnages que tu poses en alternative.

Je trouve que tes procédés sont à la limite de la décence.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'éducation   Lun 23 Nov 2009 - 0:01

Alex, tu me fais rire et ce n'est pas la première fois.

Je cite Thierry pour repère dans le débat, et non parce que c'est lui, et c'est la même chose si je te cite, et je l'entends aussi de la même manière quand tu me cites. Donc pour moi c'est simple, y'a pas de prise de tête à titre perso, on est tous là pour débattre d'un sujet, c'est tout.

Maintenant, si tu trouves que la liste des cas que j'ai cités sont indubitablement liés à ma personnalité ou ma vie ou que sais-je, c'est grave. T'as fumé le carrelage, Alex ?

Chacun argumente en fonction de sa propre expérience de vie, mais aussi en fonction de tout ce qu'il a absorbé autour de lui, il me semble.

Et franchement, je ne vois pas ce qui te choque dans le fait de montrer aux enfants, ados (et adultes !) qu'ils peuvent vivre en hommes debout plutôt qu'en courbant l'échine devant toute chose.

Ah tiens, me vient l'idée que tu me reprocherais d'oser affirmer mes propres pensées, là.

Bon mais

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1864
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: L'éducation   Lun 23 Nov 2009 - 0:07

Tu ne me lis pas seulement en diagonale, mais à l'envers et à travers des lunettes opaques. C'est pas grave.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'éducation   Lun 23 Nov 2009 - 0:10

Je te lis parfaitement, sois en sûr.
Je ne suis pas aussi sectaire que tu penses le dire, il y a un tas d'enseignants aux manières diverses, et je considère que bien des métaphores éducatives absolument fabuleuses existent, sans même qu'il soit besoin de dire les mots comme on les entendait jadis dans le cours de morale, si tu te souviens.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: L'éducation   Lun 23 Nov 2009 - 1:34

Bianca a écrit:
dommage pour nous autres intéressé par tes interventions…
Y compris ceux qui expriment certains désaccords. Bein oui, parce qu'on peut être intéressé mais pas d'accord pour autant sur tout. Et c'est ça qui crée le débat et la diversité. Hein oui ???
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'éducation   Lun 23 Nov 2009 - 10:30

Petit rajout à l'attention d'Alex, pour éviter malentendu (fréquent malgré toute la bonne volonté qu'on y met, les uns les autres) :

Je reformule, toute visée personnelle également mise à part, ce que j'ai dit plus haut et qui semble ne pas avoir été compris :

Je préfère un enseignant qui, outre l'enseignement des matières qu'il délivre aux élèves, est doté d'un charisme porteur d'éveils en complément de tous ceux qui initient l'enfant à l'exploration de ses capacités tendant à le rendre vivant et non soumis à la vie, cela sans connotation religieuse ou toute autre tendance tordue évidemment. C'est une simple question de bon sens pour éviter que l'enfant plonge dans le piège de "je reçois un ordre, je m'y conforme, point", parce qu'il faut qu'il apprenne à prendre conscience, l'enfant, de ce qu'il n'est pas un objet.

Je voudrais bien savoir combien de gens n'osent pas se positionner, n'osent déjà pas lever le doigt en classe par peur de ridicule, mais aussi bien plus tard lors d'une réunion, par exemple au sein associatif ou tout autre. Souvent j'entends les gens dire "ah non, moi j'ose pas, j'ai peur d'être ridicule", alors qu'ils sont parfaitement aptes à donner un avis, poser une question intéressante, apporter au débat et ainsi de suite.

Je suis bien sûr contre toute tentative d'enrôlement dans quelque idée religieuse ou politique, chacun doit pouvoir faire son propre choix. Mais je suis pour qu'on fasse comprendre aux jeunes que justement, ils ont le droit d'exprimer des choix.

Moi, ce qui me frappe, c'est que sitôt la maternelle passée avec son cortège d'éveils notamment à l'observation, travaux manuels, réflexion, etc. on l'enferme vite fait bien fait dans une méthode quasi militaire : un ordre, une exécution, sans âme ni surtout notions de créativité. Or je pense que là manque quelque chose d'essentiel. Le réflexe de créativité me semble être la clé de bon nombre de choses qu'on doit affronter dans la vie adulte, à commencer par régler ses propres problèmes la plupart du temps issus de l'enfance, qui nous empêchent d'être à peu près bien dans notre peau et d'oser être, simplement être.

Or bien des enseignants, lassés par leur propre travail, baissent les bras et se contentent de tenter de boucler leur programme, ne laissant aucune place à la créativité symbole de l'éveil de ces jeunes qui passent entre leurs mains. Je n'ai pas dit que la tâche était facile, loin de là. Faut se fader des classes de 25 jeunes plus ou moins turbulents et réfractaires.

Si on commençait par se demander à quoi ils sont réfractaires (et cela sans en faire des enfants rois, ce qui ne serait pas non plus leur rendre service), on y verrait déjà plus clair. C'est fou ce que les adultes jouent à l'autruche, quant au sujet de ce qu'ils lèguent à la jeunesse, sur n'importe quel plan...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: L'éducation   Lun 23 Nov 2009 - 23:00

Vic Taurugaux a écrit:
Moi, je suis plutôt pour la loi anti-fessée. Son but n’est pas de culpabiliser davantage les parents névrosés. Ils se culpabilisent déjà suffisamment avec leur propre surmoi et cette loi ne changera pour eux pas grand-chose.
Par contre pour les parents qui sont toujours menacés de passer à l’acte, je pense que cette loi pourra être très rassurante. Enfin, c’est marqué noir sur blanc qu’il est interdit de frapper ses enfants. J’ai suivi un couple qui avait eu chacun une enfance abominable et qui s’étaient connus en foyer. Devenu parents, ils avaient très peur que l’histoire se répète. Leur fils de trois ans les narguait. Il ne dormait pas à l’heure voulue par ses parents ; Dernièrement, sa maman l’avait vu jouer avec son zizi devant elle ; elle se demandait si ce n’était pas là une provocation sexuelle la poussant à commettre l’irréparable.
Je crois que cette loi est faite pour ces parents qui sont très fragiles et facilement « persécutés » par le comportement normal de leur enfant.
Le docteur Antier est d’abord pédiatre avant d’être députée UMP. Il ne faut pas tout mélanger, et que les parents qui ont eu une enfance suffisamment confortable privent d’autre parents plus fragiles et plus pauvres affectivement de cette aide symbolique.
Cette loi ne prévoit aucune sanction pour les contrevenants. Elle rappellerait juste un peu les droits de l’enfant dans le même temps où le gouvernement à supprimer la fonction de défenseure de ces droits.
Et quand vous vous retrouvez seul dans ce huis-clos terrible face à votre enfant qui vous persécute, l’idée que cette loi existe et vous interdit de passer à l’acte peut vous rappeler que la société pense que c’est vous l’adulte et que c’est à vous qu’il incombe de calmer la crise autrement que par un redoublement de violence.

Je ne sais pas si vous avez lu Dolto, mais elle ne disait pas tout à fait la même chose concernant la fessée... (Pan ! Aïe) Enfin, Dolto est loin derrière, depuis les mentalités ont changé et évolué.
Ensuite, même vous Vic, vous êtes névrosé, il n'existe pas un seul humain qui ne l'est pas. Ce n'est pas parce qu'on est névrosé qu'on est forcément et toujours violent. Ce n'est pas parce qu'on est fragile, qu'on bat forcément et qu'on se sent forcément persécuté par son enfant et ce n'est pas parce qu'on est les deux voire au-delà qu'on passe à l'acte.
La société pense, mais la pensée n'est pas unanime et elle ne peut penser à la place d'autrui, elle pense en fonction d'elle et surtout en fonction d'un ensemble parmi nombre d'ensemble.
Je ne pense pas que la loi anti fessée va faire prendre conscience l'ensemble. Ce sera qu'une pression de plus dans le système sociétal. Le souci, c'est qu'on explique pas aux parents névrosés comment faire après et tous n'ont pas la volonté et les moyens de voir un psy.
Ah oui, j'oubliais, il y a des psys qui donnent de bons conseils alors qu'eux mêmes n'ont pas d'enfants - et ceux qui nous collent des lois s'en tapent de savoir comment les parents vont devoir se comporter quand ils n'ont pas appris ou eu l'éducation adéquat.
Ce que j'aime dans votre texte, c'est que les enfants ont apparemment un comportement tout à fait normal, ils sont tellement normaux qu'en devenant adulte ils sont névrosés (est-ce normal ?)


Dernière édition par Rosacée le Mer 2 Déc 2009 - 21:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: L'éducation   Mar 24 Nov 2009 - 4:49

La discussion peut continuer sur l'éducation la fessée, etc...
La digression sur la névrose se trouve désormais dans un fil dédié >>ici<<

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: L'éducation   Mar 24 Nov 2009 - 10:27

[quote="Rosacée"]
Vic Taurugaux a écrit:
Ce que j'aime dans votre texte, c'est que les enfants ont apparemment un comportement tout à fait normal, ils sont tellement normaux qu'en devenant adulte ils sont névrosés (est-ce normal ?)

Les pauvres enfants, en grandissant, ils héritent quand même un peu de la névrose de leurs propres parents. Et après, même avec la meillleure volonté du monde, ils transmettront encore des choses à la génération suivante.
Mais enfin, il faut être optimiste. Il n'y a plus aujourd'hui beaucoup de spécialistes de l'éducation pour prôner les bienfaits des sévices corporels. Même les psys évoluent ...
Mais effectivement, les enfants seront toujours les mêmes enfants. Il n'y a rien qui ressemble plus à un bébé qu'un autre bébé. Ils fonctionnent tous pareils quelque soit l'époque où ils naissent. C'est juste le regard des adultes sur eux qui changent ...
Revenir en haut Aller en bas
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: L'éducation   Mar 24 Nov 2009 - 16:23

D'après l'intervention de Filo, il y a quand même 82 % de la population contre la loi antifessée.

Cela veut dire quoi en somme ?

Qu'il faut une loi pour arrêter de donner des fessées aux enfants.
C'est un moyen de dire à l'adulte : vois-tu, puisque tu donnes des fessées à ton enfant, que tu n'arrives pas à te conduire comme un adulte responsable, moi je mets une loi pour punir ton acte "manqué" et te faire prendre conscience de cet acte.
Le tout est de savoir si mettre deux claques sur les fesses d'un enfant est un acte contre nature ou bien si cela semble tout à fait dans la norme, ceci faisant partie intégrante à notre nature et à l'éducation...

Donc c'est un cercle vicieux et apparemment pour que l'humain obéisse, il lui faut constemment de nouvelle règles et de nouvelles lois...
C'est en somme se soumettre à la pensée de quelques bonnes fois.
C'est quand même terrible que de constater qu'il faille sans cesse des lois pour faire obéir les adultes en les faisant agir autrement.

Vous pensez réellement qu'une fessée est un sévice ? Je trouve ce mot très fort - mais c'est vous le psy...

La fessée est étroitement lié au châtiment et a une correlation indirecte avec l'expiation, le plaisir et la jouissance.
Revenir en haut Aller en bas
thierry

avatar

Nombre de messages : 601
Localisation : Savoie.
Date d'inscription : 28/10/2009

MessageSujet: Re: L'éducation   Mer 23 Déc 2009 - 14:13

Une liste de questions posées en classe.

Doit-on supprimer l’école ?
A-t-on le droit de désobéir ?
Un ami et un copain, est-ce que c’est pareil ?
Peut-on dépasser ses peurs ?
Tout le monde peut-il être courageux ?
Tout le monde peut-il être heureux ?
Doit-on toujours éviter les situations dangereuses ?
Est-ce que la peur peut être utile ?
Est-il raisonnable de risquer sa vie pour une passion ?
Est-il possible d’arrêter d’apprendre ?
Peut-on apprendre en s’amusant ?
Peut-on définir clairement l’intelligence ?
Est-il nécessaire de faire ses propres expériences pour comprendre une idée ?
Apprendre et comprendre, est-ce que c’est pareil ?
Est-ce que le progrès suffit à prouver que nous sommes intelligents ?
Est-il nécessaire de toujours progresser ?
Peut-on se contenter de vivre comme nos ancêtres ?
Est-ce que notre opinion peut changer ?
Une personne handicapée a-t-elle les mêmes droits que les personnes valides ?
Doit-on toujours respecter les idées des autres ?
Est-il possible de vivre seul ?
Sommes-nous influencés par les autres ?
Est-ce que quelqu’un d’intelligent peut être méchant ?
Est-ce qu’il suffit de vivre pour exister ?
Un enfant dans sa famille a-t-il les mêmes droits que ses parents ?
Un adulte doit-il toujours répondre à la question d’un enfant ?
Peut-on ne pas avoir peur de la mort ?
Peut-on combattre l’injustice par la violence ?
Est-ce qu’il suffit d’être riche pour être heureux ?
Est-ce que nos erreurs sont utiles ?
Est-ce que le passé est utile dans le présent ?
Est-ce que le présent sert uniquement à préparer l’avenir ?
Est-il possible de définir ce qui est beau ?
Est-il possible de définir la beauté intérieure ?
Mon corps est-il à moi ?
Est-ce qu’il suffit d’être intelligent pour être sage ?
Qu’appelle-t-on la sagesse ?
Peut-on apprendre la sagesse tout seul ?
Est-ce que l’animal a conscience de lui-même ?
Nos cinq sens suffisent-ils à tout comprendre ?
Existe-t-il des formes de communication que nous ne comprenons pas ?
Tous les animaux ont-ils un langage ?
Est-ce qu’il est grave de tuer un insecte ?
Doit-on respecter un animal comme on respecte un être humain ?
Doit-on respecter une plante comme on respecte un animal ?
Est-ce que toutes les formes de vie ont une importance ?
Est-ce qu’une grande personne est toujours plus intelligente qu’un enfant ?
Les autres sont-ils indispensables à notre bonheur ?
Est-ce que les autres peuvent nous empêcher d’évoluer ?
Est-ce que les modes sont importantes ?
La télévision nous apprend-elle autant que les livres ?
Sommes-nous dépendants du progrès ?
Est-il nécessaire d’avoir des idoles ?
Est-il dangereux d’avoir des idoles ?
Est-ce que les héros d’aujourd’hui sont les mêmes qu’autrefois ?
Est-il important de se souvenir ?
Est-il important de se souvenir des morts ?
Est-ce qu’il est possible de définir l’âme ?
Est-ce qu’il est possible de définir l’esprit ?
Notre corps a-t-il une volonté ?
Est-ce que les sociétés modernes s’intéressent autant à l’esprit qu’au corps ?
Est-ce qu’il suffit de connaître son corps pour se connaître ?
Est-ce que le fait de souffrir peut être utile ?
Est-il possible de contrôler toutes ses pensées ?
Est-il possible de définir la conscience ?
Est-ce que notre conscience suffit à nous empêcher de faire du mal ?
Peut-on avoir clairement conscience de la vie ?
Est-ce que l’existence est nécessairement rattachée à un objectif ?
Peut-on affirmer que nous sommes maîtres de nous-mêmes ?
Sommes-nous réellement libres ?
Comment définir l’amour ?
Est-ce que l’amour nous rend prisonnier ?
L’amour permet-il à l’homme de progresser ?
L’amour est-il limité à quelques personnes ?
A-t-on besoin d’être aimé ?
A-t-on besoin d’aimer ?
Est-il utile de faire partie d’un groupe ?
Est-ce que la compétition est utile ?
Est-ce que les notes sont nécessaires ?
Doit-on avoir nécessairement une bonne note pour être fier de soi ?
La poésie peut-elle servir à défendre des idées ?
Peut-on vivre sans machine ?
Peut-on définir clairement la vérité ?
Peut-on perdre son temps ?
La science peut-elle tout expliquer ?
Peut-on définir clairement la morale ?
La morale est-elle toujours au bénéfice de l’homme ?
La morale est-elle partout la même ?
Doit-on s’occuper de la Terre comme d’un être vivant ?
Comment définir ce qui est vivant ?
Est-ce que nous pensons par nous-mêmes ?
Sommes-nous responsables de tous nos actes ?
Est-il important de s’interroger ?
L’état est-il ennemi de la liberté ?
Liberté et égalité sont-elles compatibles ?
Le plaisir conduit-il au bonheur ?
Peut-on être maître de son destin ?
Conscient et inconscient, qu’est-ce que ça veut dire ?
Notre éducation détermine-t-elle notre vie ?.


Suite au prochain épisode.
Revenir en haut Aller en bas
http://la-haut.e-monsite.com/
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9703
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: L'éducation   Mer 23 Déc 2009 - 20:08

C'est une bien longue liste, les questions sont interessantes, et les adultes sont à des années lumières d'avoir des réponses.
Il serait interessant que tu donnes quelques unes des réponses fournies par les enfants!

Juste deux réponses à titre perso:
Arrêter d'apprendre non parce qu'alors on se sclérose!
Apprendre en s'amusant: oui, c'est possible! Et apprendre pour le plaisir d'apprendre, c'est un luxe, qu'on peut s'offirir quand on n'a plus l'obligation de le faire, qu'on le fait parce qu'on aime ça!
Ce qui amène une 3ème réponse: oui, on peut apprendre sans comprendre, mais ce n'est pas pour autant stérile parce qu'on peut comprendre plus tard ce qu'on a appris et qui reste dans un coin de la tête!
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'éducation   Mer 23 Déc 2009 - 20:32

Bah, il faudrait un fil par question, chacune pouvant faire couler de l'encre et porter des réponses et d'autres questions, en tout cas matière à réflexion !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
thierry

avatar

Nombre de messages : 601
Localisation : Savoie.
Date d'inscription : 28/10/2009

MessageSujet: Re: L'éducation   Mer 23 Déc 2009 - 20:32

Tryskel a écrit:
C'est une bien longue liste, les questions sont interessantes, et les adultes sont à des années lumières d'avoir des réponses.
Il serait interessant que tu donnes quelques unes des réponses fournies par les enfants!

Juste deux réponses à titre perso:
Arrêter d'apprendre non parce qu'alors on se sclérose!
Apprendre en s'amusant: oui, c'est possible! Et apprendre pour le plaisir d'apprendre, c'est un luxe, qu'on peut s'offirir quand on n'a plus l'obligation de le faire, qu'on le fait parce qu'on aime ça!
Ce qui amène une 3ème réponse: oui, on peut apprendre sans comprendre, mais ce n'est pas pour autant stérile parce qu'on peut comprendre plus tard ce qu'on a appris et qui reste dans un coin de la tête!

Ouhla, donner des réponses d'enfants, ça me prendrait des pages ! ^^Je me suis dit cette année qu'il faudrait que je filme une séance, ça serait chouette !Si je l'avais depuis toutes ces années, ça m'aurait fait de quoi fignoler un joli reportage...Ou écrire un livre aussi...Avec les perles des enfants, il y en a des magnifiques et cette année je me régale. J'ai quelques élèves particulièrement vifs.
Comprendre plus tard, je vois ça comme un jardinier qui plante une graine, il ne s'attend pas à avoir une plante le lendemain. Dans le cas de la philo à l'école, c'est absolument indispensable de le faire comprendre aux enfants. Ce sont des plantations et il faut laisser le temps aux idées de germer et de pousser. Ce qui importe, c'est de planter.
Revenir en haut Aller en bas
http://la-haut.e-monsite.com/
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: L'éducation   Jeu 24 Déc 2009 - 18:23

Pour la question : peut-on arrêter d'apprendre ?

Je pense que c'est impossible. Même si on ne va pas à l'école on apprend quand même. On apprend de la vie et par soi-même. certes ça peut être et/ou sembler insuffisant. La réponse simple à fournir à cette question est : on apprend toute sa vie, par contre, une vie entière ne suffit pas pour apprendre...
La liste des questions est très riches... C'est bien, je trouve, elle soulève la curiosité des enfants


Dernière édition par Rosacée le Ven 25 Déc 2009 - 14:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: L'éducation   Jeu 24 Déc 2009 - 21:02

thierry a écrit:
Je me suis dit cette année qu'il faudrait que je filme une séance, ça serait chouette ! Si je l'avais depuis toutes ces années, ça m'aurait fait de quoi fignoler un joli reportage...
C'est trop tard Thierry, y en a un qui y a déjà pensé.

Pour l'heure, ce sont les vacances. Est-ce que l'éducation continue en vacances ? (je précise que je plaisante... )
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9703
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: L'éducation   Sam 26 Déc 2009 - 21:47

Si tu penses à "Entre les murs" Luca, côté éducation, ça se discute, mais côté biznes, ça marche: un bouquin, un film (vu et pas aimé du tout) et même une pièce de théâtre qui passe dans ces jours à la télé, bientôt le Jeu Vidéo?
Revenir en haut Aller en bas
thierry

avatar

Nombre de messages : 601
Localisation : Savoie.
Date d'inscription : 28/10/2009

MessageSujet: Re: L'éducation   Sam 26 Déc 2009 - 22:02

lucaerne a écrit:
thierry a écrit:
Je me suis dit cette année qu'il faudrait que je filme une séance, ça serait chouette ! Si je l'avais depuis toutes ces années, ça m'aurait fait de quoi fignoler un joli reportage...
C'est trop tard Thierry, y en a un qui y a déjà pensé.

Pour l'heure, ce sont les vacances. Est-ce que l'éducation continue en vacances ? (je précise que je plaisante... )

"Etre et avoir" était un bel exemple de ces classes uniques si "riches" quand elles sont bien menées et pas surchargées...Bon, après, le film est parti dans une polémique à pognon...
"Entre les murs", je ne l'ai pas vu. Et ça ne me dit rien. J'ai déjà donné. Et je pense qu'un prof, quelqu'il soit, ne peut plus à un certain moment lutter efficacement contre les dégâts accumulés.
Revenir en haut Aller en bas
http://la-haut.e-monsite.com/
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: L'éducation   Dim 27 Déc 2009 - 1:02

Oui, je pensais à "Être et avoir", que je n'ai pas vu.

"Entre les murs", je ne l'ai pas vu (on m'a aussi dit qu'il était nul) mais je l'ai lu et le livre m'a beaucoup plu. Il montre bien le fossé qui existe entre deux mondes, ceux qui n'ont aucun accès à la plus minimale des cultures et les autres. Fossé insondable... Certains profs font de leur mieux, les autres abandonnent, mais personne ne se comprend au bout du compte. Deux planètes.
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'éducation   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'éducation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Éducation féline
» "L'initiation" ou "l'éducation traditionnelle"
» Maxime Le Forestier - Éducation Sentimentale
» XPress version éducation
» [Flaubert, Gustave] L'Éducation sentimentale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: