Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jean D'Ormesson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Pierre Bachy

avatar

Nombre de messages : 183
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 06/08/2004

MessageSujet: Une fête en larmes de Jean d'Ormesson (*)   Mar 1 Nov 2005 - 9:41

La vie est un rêve sombre et tragique. Elle est très belle et très gaie. « Une fête en larmes », le titre du dernier roman de Jean d’Ormesson est un oxymoron. Son livre ressemble curieusement à une autobiographie... rêvée, c’est ce qui justifie le mot roman.

Par exemple, contrairement au personnage du livre, il n’a jamais enseigné aux Etats-Unis. Il est vrai qu’au lendemain de son agrégation de philosophie, on lui avait proposé d’aller enseigner à Bryn Mawr, un établissement composé d’une majorité de jeunes filles. Il était tellement content d’y aller qu’il est tombé malade. Il ne sait pas si c’est cela qui l’a travaillé au point d’en arriver là. De même, il n’a jamais travaillé avec M. Poncet. Il a écrit une vie rêvée. « Une fête en larmes » est le résumé de son existence. L’écrivain a recours à une forme très répandue aujourd’hui : l’interview imaginaire. A première vue, on a affaire à un tour confortable : un auteur se prémunit contre les questions indiscrètes en les concevant lui-même. La jeune journaliste de L’Express, Clara Sombreuil, auquel il est confronté est des plus accommodantes, en plus d’être charmante. Comme nombre de ses consoeurs, elle se montre très avide dé confidences intimes, mais Jean d’Ormesson lui fait vite entendre raison sur ce terrain.

Les informations prodiguées semblent correspondre à la réalité. Le parcours éditorial de l’auteur est conforme : il fut effectivement découvert par Julliard, rencontra le succès chez Gallimard, et se permit quelques incartades du côté de Lattès et de Laffont.

Depuis un certain temps, l’auteur tient des propos désabusés sur la postérité, sur le roman, sur l'avenir des lettres, sur la désolation de cette langue française en train de décliner après avoir régné trois siècles sur le monde. Il revendique ses droits à la galéjade en se réclamant d’Aragon pour qui il eut, de tout temps, une inclination notoire. Le mentir vrai, tout est là, et ici il ne s’en est pas privé. Il n’a jamais, tout jeune homme, recueilli les remerciements de de GauIIe pour le dévouement de son père. On en déduit qu’il a glissé dans ses pages son antidestin. Comment en avoir le coeur net ? Jean d’Ormesson n’a pas, jusqu’à ce jour, suscité l’intérêt d’un biogra¬phe méticuleux, à la britannique, qui permettrait, point par point, de confirmer ou d’infirmer ses dires. Alors, quel est le véritable propos de cette « Fête en larmes » ? Un adieu à la littérature peut-être, dont le livre a l’air de faire mélancoliquement son deuil. On ne se doutait pas que derrière les pirouettes de cet enchanteur pouvait se dissimuler un tel désenchantement tout en n’étant pas un écrivain tendu, ni pathétique…bien qu'il lui semble traverser une époque très bouleversée.

http://users.skynet.be/pierre.bachy/ormesson_fete_en_larmes.html
Revenir en haut Aller en bas
http://users.skynet.be/pierre.bachy
Pierre Bachy

avatar

Nombre de messages : 183
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 06/08/2004

MessageSujet: Jean d'Ormesson (*)   Lun 10 Avr 2006 - 18:54

Une fête en larmes


La vie est un rêve sombre et tragique. Elle est très belle et très gaie. « Une fête en larmes », le titre du dernier roman de Jean d'Ormesson est un oxymoron. Son livre ressemble curieusement à une autobiographie... rêvée, c'est ce qui justifie le mot roman. Par exemple, contrairement au personnage du livre, il n'a jamais enseigné aux Etats-Unis. Il est vrai qu'au lendemain de son agrégation de philosophie, on lui avait proposé d'aller enseigner à Bryn Mawr, un établissement composé d'une majorité de jeunes filles. Il était tellement content d'y aller qu'il est tombé malade. Il ne sait pas si c'est cela qui l'a travaillé au point d'en arriver là. De même, il n'a jamais travaillé avec M. Poncet. Il a écrit une vie rêvée. « Une fête en larmes » est le résumé de son existence. L'écrivain a recours à une forme très répandue aujourd'hui : l'interview imaginaire.

A première vue, on a affaire à un tour confortable : un auteur se prémunit contre les questions indiscrètes en les concevant lui-même. La jeune journaliste de L'Express, Clara Sombreuil, auquel il est confronté est des plus accommodantes, en plus d'être charmante. Comme nombre de ses consoeurs, elle se montre très avide dé confidences intimes, mais Jean d'Ormesson lui fait vite entendre raison sur ce terrain. Les informations prodiguées semblent correspondre à la réalité. Le parcours éditorial de l'auteur est conforme : il fut effectivement découvert par Julliard, rencontra le succès chez Gallimard, et se permit quelques incartades du côté de Lattès et de Laffont.

Depuis un certain temps, l'auteur tient des propos désabusés sur la postérité, sur le roman, sur l'avenir des lettres, sur la désolation de cette langue française en train de décliner après avoir régné trois siècles sur le monde. Il revendique ses droits à la galéjade en se réclamant d'Aragon pour qui il eut, de tout temps, une inclination notoire. Le mentir vrai, tout est là, et ici il ne s'en est pas privé. Il n'a jamais, tout jeune homme, recueilli les remerciements de de GauIIe pour le dévouement de son père. On en déduit qu'il a glissé dans ses pages son antidestin. Comment en avoir le coeur net ? Jean d'Ormesson n'a pas, jusqu'à ce jour, suscité l'intérêt d'un biogra­phe méticuleux, à la britannique, qui permettrait, point par point, de confirmer ou d'infirmer ses dires. Alors, quel est le véritable propos de cette « Fête en larmes » ? Un adieu à la littérature peut-être, dont le livre a l'air de faire mélancoliquement son deuil. On ne se doutait pas que derrière les pirouettes de cet enchanteur pouvait se dissimuler un tel désenchantement tout en n'étant pas un écrivain tendu, ni pathétique.bien qu'il lui semble traverser une époque très bouleversée.

http://users.skynet.be/pierre.bachy/ormesson_fete_en_larmes.html
Revenir en haut Aller en bas
http://users.skynet.be/pierre.bachy
cathyhune



Nombre de messages : 178
Localisation : Isère
Date d'inscription : 19/02/2009

MessageSujet: Jean D'Ormesson   Sam 21 Nov 2009 - 21:24

De jean d'ormesson, je n'ai lu que création du monde et presque tout sur presque rien. Deux livres qui parlent de Dieu, de l'homme, des questions métaphysique. Qui a lu ces livres et qui pourrait en parler ? D'autres parts , qui pourrait me conseiller d'autres livres de lui.
Revenir en haut Aller en bas
http://cathyhune.e-monsite.com
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Jean D'Ormesson   Sam 21 Nov 2009 - 22:05

Je n'ai rien lu de lui, et après l'avoir vu en interview, j'avoue qu'il ne m'accroche pas.
Mais je te conseille de te procurer l'avant-dernier numéro du magazine LIRE qui lui était consacré, il y a tout un dossier qui a l'air complet (je suis abonné, mais je n'ai pas eu envie de lire cela en particulier).

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Jean D'Ormesson   Dim 22 Nov 2009 - 4:21

Pas non plus attirée, il faut que ça me tilte pour que j'accroche.

J'ai trouvé ici sa biographie et ses oeuvres
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_d%27Ormesson

Je tombe en lisant wiki, sur cette citation qui me laisse perplexe.

J'ai toujours défendu l'idée qu'il n'y a pas de devoir de culture et que la littérature est d'abord un plaisir. Un plaisir très haut et qui exige souvent des efforts. Mais enfin, un plaisir

Par contre, ici je suis d'accord.

La médiocrité est portée aux nues. Les navets sont célébrés comme des chefs-d'œuvre. Ce qui sera oublié dans trois ans est l'objet d'un tintamarre qui finit par rendre insignifiant pêle-mêle le meilleur et le pire. Les œuvres dignes de ce nom ne manquent pas autour de nous. Elles sont emportées dans les flots de la nullité acclamée.

Mais bon, ses oeuvres ne sont pas celles que je choisirai dans mes priorités, et il est même probable que je n'aurai jamais le temps de le lire.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
cathyhune



Nombre de messages : 178
Localisation : Isère
Date d'inscription : 19/02/2009

MessageSujet: Re: Jean D'Ormesson   Lun 23 Nov 2009 - 16:51

Romane a écrit:
Pas non plus attirée, il faut que ça me tilte pour que j'accroche.

J'ai trouvé ici sa biographie et ses oeuvres
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_d%27Ormesson

Je tombe en lisant wiki, sur cette citation qui me laisse perplexe.

J'ai toujours défendu l'idée qu'il n'y a pas de devoir de culture et que la littérature est d'abord un plaisir. Un plaisir très haut et qui exige souvent des efforts. Mais enfin, un plaisir

Par contre, ici je suis d'accord.

La médiocrité est portée aux nues. Les navets sont célébrés comme des chefs-d'œuvre. Ce qui sera oublié dans trois ans est l'objet d'un tintamarre qui finit par rendre insignifiant pêle-mêle le meilleur et le pire. Les œuvres dignes de ce nom ne manquent pas autour de nous. Elles sont emportées dans les flots de la nullité acclamée.

Mais bon, ses oeuvres ne sont pas celles que je choisirai dans mes priorités, et il est même probable que je n'aurai jamais le temps de le lire.

Pourtant il a écrit des choses magnifiques notamment dans presque rien sur presque tout.
Sur wiki, les citations ne le mettent pas en valeur, ce ne sont pas ces meilleures.
Revenir en haut Aller en bas
http://cathyhune.e-monsite.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Jean D'Ormesson   Lun 23 Nov 2009 - 16:57

C'est possible, mais les goûts et les couleurs sont si diversifiés qu'il n'est pas celui que je choisirai, vraiment. Mais que cela n'empêche personne de présenter à fond certaines de ses œuvres, car je ne demande qu'à être séduite et ravie de découvrir.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Jean D'Ormesson   Lun 23 Nov 2009 - 18:52

Bizarre, moi non plus je n'ai jamais rien lu de lui, alors que c'est un auteur plutôt prolixe.

Je me souviens d'un interview de lui, assez intéressant, mais il avait prononcé cette phrase qui m'avait fichu la chair de poule : "Je me dépêche d’être indifférent pour ne pas être malheureux. La haine fait souffrir. Je suis un solitaire." Je me suis demandée s'il était sérieux ou si c'était de la provocation.
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
cathyhune



Nombre de messages : 178
Localisation : Isère
Date d'inscription : 19/02/2009

MessageSujet: Re: Jean D'Ormesson   Jeu 26 Nov 2009 - 17:13

lucaerne a écrit:
Bizarre, moi non plus je n'ai jamais rien lu de lui, alors que c'est un auteur plutôt prolixe.

Je me souviens d'un interview de lui, assez intéressant, mais il avait prononcé cette phrase qui m'avait fichu la chair de poule : "Je me dépêche d’être indifférent pour ne pas être malheureux. La haine fait souffrir. Je suis un solitaire." Je me suis demandée s'il était sérieux ou si c'était de la provocation.

Il est très taquin et c'est un philosophe. Il a quelque part raison dans ces paroles. Je lis en ce moment le rapport Gabriel et il a des réflexions très interessantes....
Revenir en haut Aller en bas
http://cathyhune.e-monsite.com
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Jean D'Ormesson   Jeu 26 Nov 2009 - 19:55

cathyhune a écrit:
Il est très taquin et c'est un philosophe. Il a quelque part raison dans ces paroles...
Taquin ? Je n'ai pas trouvé ça taquin, j'ai trouvé ça ignoble. "Chacun sa merde, et tant que ça ne me touche pas je ferme les yeux." Jolie philosophie ! Désolée, mais je ne la comprends pas. Je devrais plutôt dire : je ne veux pas la comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Bianca



Nombre de messages : 1735
Date d'inscription : 04/08/2009

MessageSujet: Re: Jean D'Ormesson   Jeu 26 Nov 2009 - 20:33

lucaerne a écrit:
cathyhune a écrit:
Il est très taquin et c'est un philosophe. Il a quelque part raison dans ces paroles...
Taquin ? Je n'ai pas trouvé ça taquin, j'ai trouvé ça ignoble. "Chacun sa merde, et tant que ça ne me touche pas je ferme les yeux." Jolie philosophie ! Désolée, mais je ne la comprends pas. Je devrais plutôt dire : je ne veux pas la comprendre.

d’Ormesson est un vieux dandy un peu provoc qui s’exprime souvent au deuxième degré, cela dit il ne m’a jamais donné envie de le lire ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
cathyhune



Nombre de messages : 178
Localisation : Isère
Date d'inscription : 19/02/2009

MessageSujet: Re: Jean D'Ormesson   Ven 27 Nov 2009 - 16:49

lucaerne a écrit:
cathyhune a écrit:
Il est très taquin et c'est un philosophe. Il a quelque part raison dans ces paroles...
Taquin ? Je n'ai pas trouvé ça taquin, j'ai trouvé ça ignoble. "Chacun sa merde, et tant que ça ne me touche pas je ferme les yeux." Jolie philosophie ! Désolée, mais je ne la comprends pas. Je devrais plutôt dire : je ne veux pas la comprendre.

Je pense que tu interprête ses paroles. Si tu lisais ses livres, tu comprendrais ce que je veux dire, de ce qu'il entends par indifférence....
Revenir en haut Aller en bas
http://cathyhune.e-monsite.com
cathyhune



Nombre de messages : 178
Localisation : Isère
Date d'inscription : 19/02/2009

MessageSujet: Re: Jean D'Ormesson   Ven 27 Nov 2009 - 16:52

Bianca a écrit:
lucaerne a écrit:
cathyhune a écrit:
Il est très taquin et c'est un philosophe. Il a quelque part raison dans ces paroles...
Taquin ? Je n'ai pas trouvé ça taquin, j'ai trouvé ça ignoble. "Chacun sa merde, et tant que ça ne me touche pas je ferme les yeux." Jolie philosophie ! Désolée, mais je ne la comprends pas. Je devrais plutôt dire : je ne veux pas la comprendre.

d’Ormesson est un vieux dandy un peu provoc qui s’exprime souvent au deuxième degré, cela dit il ne m’a jamais donné envie de le lire ! Laughing

Tu as raison il s'exprime souvent au 2e degré. Homme très riche : oui, dandy je ne sais pas, un peu provoc : disons qu'il ne cherche pas à plaire.
Revenir en haut Aller en bas
http://cathyhune.e-monsite.com
Bianca



Nombre de messages : 1735
Date d'inscription : 04/08/2009

MessageSujet: Re: Jean D'Ormesson   Ven 27 Nov 2009 - 19:46

cathyhune a écrit:
disons qu'il ne cherche pas à plaire.

Ah ! je trouve au contraire qu’il est complètement dans la séduction ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Jean D'Ormesson   Ven 27 Nov 2009 - 21:00

C'est incontestablement un personnage public - me semble-t-il - qui connaît beaucoup de monde, et le monde qu'il faut, et qui, à l'instar de BHL, doit beaucoup de son succès à la télé, à la presse, et à ses accointances politiques (de droite) ; donc finalement assez communiquant.
Fils d'un ambassadeur et d'une châtelaine, il est comte, je crois, et membre de l'académie française (le doyen depuis la mort de Levi-Strauss). Son œuvre parle souvent de lui-même, de la foi, et de son époque. Il est une sorte d'emblème pour le Figaro, dont il a été directeur dans les années 70.
Comme d'autres grands écrivains (mes préférés l'ont refusée), il a reçu la légion d'honneur, mais préfère ne pas l'arborer sur sa poitrine. Il a d'ailleurs dit « Les honneurs, je les méprise, mais je ne déteste pas forcément ce que je méprise ».

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: Jean D'Ormesson   Ven 27 Nov 2009 - 22:07

Citation :
Un air de liberté


by Jean Ferrat



Les guerres du mensonge les guerres coloniales
C'est vous et vos pareils qui en êtes tuteurs
Quand vous les approuviez à longueur de journal
Votre plume signait trente années de malheur

La terre n'aime pas le sang ni les ordures
Agrippa d'Aubigné le disait en son temps
Votre cause déjà sentait la pourriture
Et c'est ce fumet-là que vous trouvez plaisant

Ah monsieur d'Ormesson
Vous osez déclarer
Qu'un air de liberté
Flottait sur Saïgon
Avant que cette ville s'appelle Ville Ho-Chi-Minh

Allongés sur les rails nous arrêtions les trains
Pour vous et vos pareils nous étions la vermine
Sur qui vos policiers pouvaient taper sans frein
Mais les rues résonnaient de paix en Indochine

Nous disions que la guerre était perdue d'avance
Et cent mille Français allaient mourir en vain
Contre un peuple luttant pour son indépendance
Oui vous avez un peu de ce sang sur les mains

Ah monsieur d'Ormesson
Vous osez déclarer
Qu'un air de liberté
Flottait sur Saïgon
Avant que cette ville s'appelle Ville Ho-Chi-Minh

Après trente ans de feu de souffrance et de larmes
Des millions d'hectares de terre défoliés
Un génocide vain perpétré au Viêt-Nam
Quand le canon se tait vous vous continuez

Mais regardez-vous donc un matin dans la glace
Patron du Figaro songez à Beaumarchais
Il saute de sa tombe en faisant la grimace
Les maîtres ont encore une âme de valet
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Jean D'Ormesson   Sam 28 Nov 2009 - 12:46

filo a écrit:
Fils d'un ambassadeur et d'une châtelaine
Pfff... j'avais lu "fils d'un ambassadeur et d'une châtaigne"... faut que j'arrête la moquette !


Vilain a écrit:
Ah monsieur d'Ormesson
Vous osez déclarer
Qu'un air de liberté
Flottait sur Saïgon
Avant que cette ville s'appelle Ville Ho-Chi-Minh
J'me disais bien qu'ça m'disait kekchose. rambo
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Jean D'Ormesson   Sam 28 Nov 2009 - 16:03

"fils d'un ambassadeur et d'une châtaigne"

Tu sais qu'je t'aime, toi ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Bianca



Nombre de messages : 1735
Date d'inscription : 04/08/2009

MessageSujet: Re: Jean D'Ormesson   Sam 28 Nov 2009 - 18:17

mdr Surtout ne change rien Luca!
Revenir en haut Aller en bas
cathyhune



Nombre de messages : 178
Localisation : Isère
Date d'inscription : 19/02/2009

MessageSujet: Re: Jean D'Ormesson   Dim 29 Nov 2009 - 15:35

Bianca a écrit:
cathyhune a écrit:
disons qu'il ne cherche pas à plaire.

Ah ! je trouve au contraire qu’il est complètement dans la séduction ! Laughing

Je disais cela parce que, dans son oeuvre, il montre beaucoup de modestie et de pudeur. C'est certes un homme séduisant qui se sert admirablement bien des médias. Mais est ce qu'il recherche vraiment toute cette pub, je n'en suis pas si sûre...
Revenir en haut Aller en bas
http://cathyhune.e-monsite.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Jean D'Ormesson   Dim 29 Nov 2009 - 15:41

cathyhune a écrit:
C'est certes un homme séduisant qui se sert admirablement bien des médias. Mais est ce qu'il recherche vraiment toute cette pub

Cathy, tu es trop drôle, je t'assure.
Se servir des médias mais surtout ne pas chercher à se faire de la pub, j'vois pas....

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
JoK
Poulet branché


Nombre de messages : 4997
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: Jean D'Ormesson   Dim 29 Nov 2009 - 16:15

Jean d'Ormesson est ce qu'on appelle en anglais "entertainer", à ce titre il est un pur "produit" des médias.

L'un des premiers à ne pas s'y être trompé, c'est Philippe Bouvard, puisque Jean a fait partie des premières émissions de la série "Les grosses têtes" (émission radiophonique).
Revenir en haut Aller en bas
cathyhune



Nombre de messages : 178
Localisation : Isère
Date d'inscription : 19/02/2009

MessageSujet: Re: Jean D'Ormesson   Lun 30 Nov 2009 - 12:29

Romane a écrit:
cathyhune a écrit:
C'est certes un homme séduisant qui se sert admirablement bien des médias. Mais est ce qu'il recherche vraiment toute cette pub

Cathy, tu es trop drôle, je t'assure.
Se servir des médias mais surtout ne pas chercher à se faire de la pub, j'vois pas....
je te signale que je me pose la question car dans ses écrits il est très modeste et il dit qu'il préférerait qu'on lui foute la paix et on le voit partout donc je me pose la question. Une fois de plus tu as mal interprêté !
Revenir en haut Aller en bas
http://cathyhune.e-monsite.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Jean D'Ormesson   Lun 30 Nov 2009 - 14:22

Quelqu'un qui se pose devant les caméras et les micros et qui jure qu'il préférerait qu'on lui foute la paix, là je n'interprète pas, je constate.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
cathyhune



Nombre de messages : 178
Localisation : Isère
Date d'inscription : 19/02/2009

MessageSujet: Re: Jean D'Ormesson   Lun 30 Nov 2009 - 16:36

Romane a écrit:
Quelqu'un qui se pose devant les caméras et les micros et qui jure qu'il préférerait qu'on lui foute la paix, là je n'interprète pas, je constate.

Je te l'accorde effectivement, d'un côté il dit qu'il préférerait qu'on lui foute la paix et on le voit partout, il y comme un problème....
Revenir en haut Aller en bas
http://cathyhune.e-monsite.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jean D'Ormesson   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean D'Ormesson
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jean d'Ormesson
» Une fête en larmes de Jean d'Ormesson (*)
» [Ormesson, Jean (d')] C'est une chose étrange à la fin que ce monde
» Jean d'Ormesson
» [Racine, Jean] Phèdre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Biblio LU :: Salon des auteurs connus-
Sauter vers: