Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 On pose des questions à l'oeuvre, pas à l'auteur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: On pose des questions à l'oeuvre, pas à l'auteur.   Dim 29 Nov 2009 - 17:25

Je viens d'écouter/regarder ce fantastique interview de Ionesco dont je suis fan. Je relève notamment ceci (mais il y a d'autres pépites dans la vidéo)

Citation :
Si vous demandez d’expliquer ce que j’ai fait, c’est très embêtant parce que me suis expliqué une fois déjà. Alors donner l’explication de l’explication ça veut dire que c’est vous qui ne comprenez pas, ou moi qui me suis mal exprimé. De toute façon, c’est moi qui ne comprends pas très bien, parce que écrire ce n’est pas donner un message, écrire ce n’est pas donner une explication, écrire c’est en solliciter. Je vous demande de m’expliquer à moi-même. On pose des questions à l’œuvre, pas à l’auteur.

Ionesco http://www.youtube.com/watch?v=NRzjM3lBuX0

Qu'en pensez-vous ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
MBS

avatar

Nombre de messages : 8164
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: On pose des questions à l'oeuvre, pas à l'auteur.   Dim 29 Nov 2009 - 19:12

Que je me suis fait souvent la question en cours de Français (donc à une époque déjà très ancienne) et surtout en regardant ce qu'il pouvait y avoir dans les cours de mes enfants que si les auteurs avaient pensé tout ce à quoi ils sont supposés avoir pensé, ils n'auraient jamais eu le temps de réaliser des oeuvres aussi considérables (genre de question que je me suis tout le temps posé : la césure à l'hémistiche, voulue ou effet du hasard ?)
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: On pose des questions à l'oeuvre, pas à l'auteur.   Dim 29 Nov 2009 - 20:41

Oui. Moi aussi j'y songe souvent, notamment depuis qu'un jour un internaute m'a questionnée au sujet d'une prose poétique. En réalité, il suffisait qu'il interroge le texte et s'interroge lui-même sur l'impact reçu ou les méandres de ses propres pensées suscitées par le texte.

Je considère qu'un texte n'est que la représentation d'un instant, qu'il ne fige rien et surtout pas l'auteur, quoique les lecteurs en pensent. Voilà pourquoi, l'explication des textes d'auteurs en classe me répugne en tant qu'interprétation de ce que l'auteur a voulu dire. Par contre je trouve qu'il est bon que chaque élève puisse faire part de son propre sentiment. La démarche est totalement différente.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
MBS

avatar

Nombre de messages : 8164
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: On pose des questions à l'oeuvre, pas à l'auteur.   Dim 29 Nov 2009 - 21:00

Ouais, on aurait fait de piètres profs de français... (du moins dans ce style-là)

mdr
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
thierry

avatar

Nombre de messages : 601
Localisation : Savoie.
Date d'inscription : 28/10/2009

MessageSujet: Re: On pose des questions à l'oeuvre, pas à l'auteur.   Dim 29 Nov 2009 - 23:15

Romane a écrit:

Je considère qu'un texte n'est que la représentation d'un instant, qu'il ne fige rien et surtout pas l'auteur, quoique les lecteurs en pensent. Voilà pourquoi, l'explication des textes d'auteurs en classe me répugne en tant qu'interprétation de ce que l'auteur a voulu dire. Par contre je trouve qu'il est bon que chaque élève puisse faire part de son propre sentiment. La démarche est totalement différente.

Ben, voilà, rien d'autre à dire. J'en pense tout autant.
Revenir en haut Aller en bas
http://la-haut.e-monsite.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: On pose des questions à l'oeuvre, pas à l'auteur.   

Revenir en haut Aller en bas
 
On pose des questions à l'oeuvre, pas à l'auteur.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» On pose des questions à l'oeuvre, pas à l'auteur.
» Comment les Cullen réagiront-ils si un autre humain(e) se pose des questions sur eux?
» [Enquête] Pika vous pose des questions !
» Annelorre... ma Lonnie si attendue... mais à l'arrivée inattendue... se pose des questions... existentielles... page 22.
» Embrayage bleuté ..... oufffff la j me pose des questions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Biblio LU :: A propos de livres-
Sauter vers: