Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Requiem pour l'Histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9 ... 14  Suivant
AuteurMessage
Romane
Administrateur


Nombre de messages : 91113
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Requiem pour l'Histoire   Mer 10 Oct 2012 - 13:19

C'était bien sûr une plaisanterie, tu l'auras compris. Je dois reconnaître que toutes les personnes que je connais qui œuvrent dans l'enseignement ont toutes un pet de travers et se triturent les méninges en se demandant s'ils ont bien fait de choisir cette voie... Les dépressions vont bon train. L'ambiance entre eux est une catastrophe. Ils en viennent à la détestation. Je n'en connais pas beaucoup qui soient restés zen. Ou alors ils se fichaient de ce qu'ils faisaient...
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
MBS

avatar

Nombre de messages : 8161
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Requiem pour l'Histoire   Mer 10 Oct 2012 - 15:03

Mais quand tu dis ministre, je ne suis même pas sûr que ça soit un poste enviable pour réformer le système... Comme l'a dit Trys, l'administration toute en haut change à peine. Les aberrations auxquelles on a droit depuis un moment viennent de ce qu'on appelle l'Inspection générale et d'une de ses émanations le Conseil Supérieur de l'Enseignement. Ces gens-là ne bougent pas comme ça... Alors qu'il y avait eu à la fin des années 90 une ouverture sur des gens de terrain (notamment pour l'élaboration des programmes), il y a eu une renfermement, une opacité complète peu à peu au cours des années 2000. Qu'on fasse des réformes sans se soucier de détails aussi évidents que le cas des redoublants, la faisabilité des programmes ou le temps laissé aux éditeurs pour concevoir et proposer des manuels dit bien que ceux qui dirigent sont des amateurs qui se pensent comme des professionnels (à bac+X c'est bien connu on est compétent en tout). Il y a quelques jours le grand historien Marc Ferro disait à la radio que les hommes politiques aiment l'Histoire parce qu'ils veulent être dedans, qu'ils pensent s'y connaître dans ce domaine alors qu'ils n'y connaissent rien (ils n'en retiennent que ce qui les arrange) et ne savent pas se servir du passé pour anticiper l'avenir. Peut-être exagéré mais finalement bien vu... Mais encore une fois je ne pense pas que les politiques soient les pires sur ce sujet.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
pour vos commentaires : http://liensutiles.forumactif.com/vos-textes-longs-feuilletons-romans-pieces-f5/mbs-commentaires-t13327.htm

pour entrer dans mon univers : http://fiona.toussaint.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
JoK
Poulet branché


Nombre de messages : 4997
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: Requiem pour l'Histoire   Mer 10 Oct 2012 - 16:31

MBS a écrit:
Mais quand tu dis ministre, je ne suis même pas sûr que ça soit un poste enviable pour réformer le système... Comme l'a dit Trys, l'administration toute en haut change à peine. Les aberrations auxquelles on a droit depuis un moment viennent de ce qu'on appelle l'Inspection générale et d'une de ses émanations le Conseil Supérieur de l'Enseignement. Ces gens-là ne bougent pas comme ça... Alors qu'il y avait eu à la fin des années 90 une ouverture sur des gens de terrain (notamment pour l'élaboration des programmes), il y a eu une renfermement, une opacité complète peu à peu au cours des années 2000. Qu'on fasse des réformes sans se soucier de détails aussi évidents que le cas des redoublants, la faisabilité des programmes ou le temps laissé aux éditeurs pour concevoir et proposer des manuels dit bien que ceux qui dirigent sont des amateurs qui se pensent comme des professionnels (à bac+X c'est bien connu on est compétent en tout). Il y a quelques jours le grand historien Marc Ferro disait à la radio que les hommes politiques aiment l'Histoire parce qu'ils veulent être dedans, qu'ils pensent s'y connaître dans ce domaine alors qu'ils n'y connaissent rien (ils n'en retiennent que ce qui les arrange) et ne savent pas se servir du passé pour anticiper l'avenir. Peut-être exagéré mais finalement bien vu... Mais encore une fois je ne pense pas que les politiques soient les pires sur ce sujet.

Je crois bien que c'est ce que disait Allegre en parlant du "mammouth". Il s'y est juste très mal pris. Du moins c'est ce que j'en ai compris, lorsqu'il parlait de réformer tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
MBS

avatar

Nombre de messages : 8161
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Requiem pour l'Histoire   Mer 10 Oct 2012 - 16:58

Oui et non... Oui parce qu'il voulait plus d'efficacité du système... Non parce qu'il visait plus les profs que l'administration parisienne.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
pour vos commentaires : http://liensutiles.forumactif.com/vos-textes-longs-feuilletons-romans-pieces-f5/mbs-commentaires-t13327.htm

pour entrer dans mon univers : http://fiona.toussaint.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
MBS

avatar

Nombre de messages : 8161
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Requiem pour l'Histoire   Mer 10 Oct 2012 - 21:30

Tiens voilà du nouveau... Ayant cette année un collègue syndicaliste acharné, on a des infos qui arrivent très vite de Paris. A l'instant, je découvre donc que les fameux IG ont décidé (sans concertation avec personne) que les nouveaux programmes (rendus nécessaires par le retour de l'HG en Terminale S) seraient purement et simplement confectionnés à partir des actuels. Quant aux horaires, ça fait pitié... 2h30 en terminale S (comme avant la réforme) et 2h en 1èS (soit une heure de moins qu'avant la réforme)... Vous avez dit torpillage en règle ?...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
pour vos commentaires : http://liensutiles.forumactif.com/vos-textes-longs-feuilletons-romans-pieces-f5/mbs-commentaires-t13327.htm

pour entrer dans mon univers : http://fiona.toussaint.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9729
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Requiem pour l'Histoire   Jeu 11 Oct 2012 - 20:53

MBS a écrit:
Oui et non... Oui parce qu'il voulait plus d'efficacité du système... Non parce qu'il visait plus les profs que l'administration parisienne.

Exact, jamais un ministre n'a aussi ouvertement méprisé les enseignants, ils en payent encore les conséquences, les dégâts sont immenses. Mais secouer le cocotier de la rue de Grenelle (nan, y'a pas que des réunions en grands tralala qui servent qu'à causer, rue de Grenelle y'a aussi notre vénéré ministère) eut été un plus appréciable pour le fonctionnement de notre noble institution.
Pour les cours particuliers, les parents me demandent mes "compétences", normal, ils payent et ne veulent pas placer leurs chérubins déjà en difficultés entre n'importe quelles mains. mais je réalise que mes compétences pour enseigner, à part les concours, qu'on ne m'a jamais vraiment encouragée à passer dans l'Institution, je dirais au contraire, à part donc cette mesure de mon degré de connaissance de la discipline (encore que AngeR ) on n'a jamais mesuré mes compétences pour faire passer lesdites connaissances auprès des chères têtes blondes!



Dernière édition par Tryskel le Jeu 11 Oct 2012 - 21:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MBS

avatar

Nombre de messages : 8161
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Requiem pour l'Histoire   Jeu 11 Oct 2012 - 21:04

Et comme un malheure n'arrive jamais seul, ce cher Max G. commence la publication de ses mémoires... Pauvre Histoire !!!

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
pour vos commentaires : http://liensutiles.forumactif.com/vos-textes-longs-feuilletons-romans-pieces-f5/mbs-commentaires-t13327.htm

pour entrer dans mon univers : http://fiona.toussaint.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9729
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Requiem pour l'Histoire   Mar 18 Déc 2012 - 15:00


Les manuels ne sont pas le programme, mais... ils sont souvent tout ce que lisent les élèves s'ils le lisent. Ils sont pour beaucoup de profs la base de leur cours. le manuel étant l'outil des élèves, celui qu'ils doivent avoir chez eux (je dis bien "Doivent" puisque son achat n'est pas obligatoire) et qu'ils peuvent consulter. Le choix de l'outil est un vrai casse tête quand les programmes changent, pas vrai MBS?

Mais les éditeurs sont des commerçants qui ne vont pas se tirer une balle dans le tiroir caisse en allant à contre courant de l'idéologie ambiante, ils ont intérêt à ce que le système ne subisse pas trop de vagues. En plus les éditions sont pour leur quasi totalité entre les mains de propriétaires qui n'ont rien à voir avec l'enseignement. On rachète une maison d'édition comme une usine dans la mesure ou elle est vue comme rentable. mieux on peut en racheter une qui marche mais dont la démarche déplaît pour l'étouffer.
Et c'est ça qu'on met entre les mains des élèves, qui n'ayant pas forcément confiance dans ce que disent profs ou manuel, iront sur le ternet chercher des infos clefs en main pour bâcler leur devoir!

http://www.marianne.net/BertrandRothe/Quand-les-manuels-scolaires-font-l-eloge-des-marches_a33.html

Les dirigeants économiques pèsent sur le contenu non seulement des manuels (on l'a vu avec ceux d'Economie qui faisaient selon le MEDEF la part trop belle à la critique du système actuel) mais aussi sur l'élaboration des programmes, lesquels varient au grè des gouvernements et des pressions qu'ils subissent. On ne refait pas l'Histoire, mais on bidouille sans cesse la façon de l'enseigner!
Pauvre Clio! Sad
Revenir en haut Aller en bas
MBS

avatar

Nombre de messages : 8161
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Requiem pour l'Histoire   Mar 18 Déc 2012 - 15:10

Oui, oui, problème des manuels... Mais de toute manière, tout est problème... On ne peut pas faire de l'Histoire (ou de la Géo, ne soyons pas sectaire et puis j'aime les deux) sans savoir lire et écrire correctement, sans savoir réfléchir, sans avoir chevillé au corps l'envie de comprendre ce qui vous entoure. Bref, tout cela s'oppose au sens de ce qui a l'air d'être notre histoire... L'Histoire serait-elle en train de détruire l'Histoire ? C'est métaphysique ça non ?...

Sinon, pour en revenir aux manuels, une petite anecdote racontée hier soir par ma stagiaire, spécialiste de la Grèce antique et qui a ce titre y est souvent après y avoir vécu : "En Grèce, les manuels scolaires sont rédigés, imprimés et
distribués par l'Etat ; or l'année dernière, des milliers (millions) d'exemplaires d'un manuel d'histoire sont passés au pilon, après des pressions de l'Eglise, parce que l'on y qualifiait de légende l'histoire selon laquelle la révolution de 1821 serait née des bonnes paroles d'un évêque de Patras incitant à la révolte."

On a encore un peu de marge sur ça...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
pour vos commentaires : http://liensutiles.forumactif.com/vos-textes-longs-feuilletons-romans-pieces-f5/mbs-commentaires-t13327.htm

pour entrer dans mon univers : http://fiona.toussaint.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9729
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Requiem pour l'Histoire   Mar 18 Déc 2012 - 15:26


Marge de plus en plus réduite!

Ce n'est pas l'Histoire qui se suicide, mais les manips qu'on exerce sur elle, et la façon de l'enseigner.
Mon étudiant de 2ème année me dit que le prof, plutôt l'assistant ou le chargé de TD, se plaît à les rabaisser, à démolir systématiquement leur travail et jouit de les casser. Il leur a dit que pour un exposé plus la peine pour eux de rédiger un développement: ils ne savent pas faire!
le même alors que le premier semestre a porté sur l'Histoire grecque, se retrouve avec un travail de méthodologie portant sur une vingtaine de textes racontant les 6 jours ayant précédé le Passage du Rubicon! A détailler quasi heure par heure! Ca va de Cicéron à César jusqu'à Napoléon III. Le but, le projet, l'intérêt? "C'est son sujet de thèse"! tout est dit. Outre mon antipathie avérée pour les romains, je dis que ce n'est pas de l'Histoire à ce niveau mais de l'Historiographie, en tous les cas, pas du niveau de seconde année de FAC.
Le travail en lui même ne serait pas inintéressant: voir comment sont vus certains protagonistes par leurs contemporains puis par les générations suivantes. Mais il faudrait n'avoir que ça à faire!
Et c'est censé apprendre aux étudiants la Méthodologie de la recherche historique! grrrrrrrrrrr
Revenir en haut Aller en bas
MBS

avatar

Nombre de messages : 8161
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Requiem pour l'Histoire   Mar 18 Déc 2012 - 15:49

Ouais mais bon (p... ! ma copie ! je n'en suis qu'à la 3ème ligne ! ça va pas m'avancer tout ça, je vais devoir retourner corriger dans la voiture loin de l'ordi)... Ca ce n'est pas un problème d'Histoire mais de cons prétentieux comme il y en a dans toutes les professions... Avec ma fifille en licence 3 de ladite matière et ma stagiaire qui y a enseigné trois ans, je peux te faire un panorama des profs bien et des profs à ch... et à gerb... de la fac : on a sans doute d'ailleurs au Mirail un des plus imbuvables de l'université française (le tien c'est un joyeux amateur). C'est comme les profs lambda du secondaire, tu trouves de tout... Et les étudiants, comme les collégiens et lycéens, savent faire le tri sans trop se tromper (sauf, évidemment, les ambitieux prêts à tout qui vont accepter de bosser en sous-mains pour le "maître", trouver qu'il a toujours raison... et finalement obtenir un poste de maître de conf' dès la fin de leur thèse).

Donc, des anecdotes, je pourrais en narrer quelques-unes... Du style (très récente), vous dépouillerez le journal Le Midi socialiste de telle date à telle date pour y relever et analyser les articles portant sur la crise économique des années 30 et en particulier sur son impact sur l'industrie aéronautique locale)... Sauf que la partie à étudier ne contient aucun article sur ça... Du coup, il faut faire quoi ? Réponse de l'enseignant après plusieurs relances : "ben s'il n'y a rien, vous faites autre chose".

Après pour ce qui concerne ce qu'on enseigne, moi j'ai l'impression inverse... On ne commence vraiment à réfléchir sur l'Histoire qu'en troisième année. Jusque là ça ressemble à du lycée à peine poussé... On ne les pousse pas à lire à côté, ils ont juste ces fameux TD à faire et ça occupe leur temps (du coup, plus aucune étude vraiment générale des périodes mais un émiettement des connaissances encore plus forts qu'avant). Mais, l'autonomie des universités c'est sans doute ça aussi...


*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
pour vos commentaires : http://liensutiles.forumactif.com/vos-textes-longs-feuilletons-romans-pieces-f5/mbs-commentaires-t13327.htm

pour entrer dans mon univers : http://fiona.toussaint.free.fr


Dernière édition par MBS le Mar 18 Déc 2012 - 18:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Requiem pour l'Histoire   Mar 18 Déc 2012 - 18:45

Citation :
vous dépouillerez le journal Le Midi socialiste de telle date à telle date pour y relever et analyser les articles portant sur la crise économique des années 30 et en particulier sur son impact sur l'industrie aéronautique locale)... Sauf que la partie à étudier ne contient aucun article sur ça... Du coup, il faut faire quoi ? Réponse de l'enseignant après plusieurs relances : "ben s'il n'y a rien, vous faites autre chose".
et pourtant, c'est désolant !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
MBS

avatar

Nombre de messages : 8161
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Requiem pour l'Histoire   Mer 19 Déc 2012 - 19:18

Entre deux copies, pour me changer les idées (vous remarquerez que c'est quand même limité... j'avais le choix entre ça et vaisselle), j'ouvre ce pdf envoyé par un syndicat sur mon adresse académique. Et je tombe sur "ça" qui dit des choses plutôt sensées et me dérange pourtant un peu :

Citation :

-Enseignement de l’Histoire : Chacun sait ici que la vraie question n'est pas celle du volume horaire d'enseignement d'HG en Terminale S.

 La vraie question n'est pas vraiment celle de la fatigue des élèves qui auraient eu 35h pour l'option SSI... quand on sait la somme de travail à la maison réclamée à ces « bons » élèves

 La vraie question n'est pas celle de l'équilibre entre première et terminale pour ces enseignements car nous restons dans les deux cas dans un enseignement très dense qui oblige à la course au programme.

 La vraie question n'est pas celle du nombre d'heures « décent » pour un programme car en quoi serait-il légitime d'accorder aux enseignements d' HG ce que l'on refuse aux mathématiques ou aux sciences physiques ? Sans parler des heures « décentes » qui manqueraient pour la filière Es en SES , etc, etc.

 La vraie question n'est pas non plus celle de la place de l' HG dans la formation des élèves et des citoyens car si cela avait été la vraie question, nous aurions eu une levée de boucliers pour toutes les filières, voies et options qui disposent de moins de 4h en HG, et qui elles ne disposent pas d'enseignement d' ECJS en plus de cet horaire

 La vraie question, c'est bien celle du rôle de la filière S dans notre système éducatif et derrière, celle de notre société qui reste fondamentalement organisée par et pour son élite. Le vrai débat, c'est celui de la préparation à « sciences po », c'est celui du maintien d'un enseignement polyvalent et global réservé à ceux qui sont destinés à diriger le pays. Le vrai débat c'est celui de la consécration d'un modèle scolaire, voire d'un modèle social structuré et organisé pour son élite, maquillé grossièrement par le concept de l'égalité des chances.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
pour vos commentaires : http://liensutiles.forumactif.com/vos-textes-longs-feuilletons-romans-pieces-f5/mbs-commentaires-t13327.htm

pour entrer dans mon univers : http://fiona.toussaint.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
MBS

avatar

Nombre de messages : 8161
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Requiem pour l'Histoire   Dim 6 Jan 2013 - 0:38

En complément au post précédent, on apprend ce soir que le 19 décembre est paru au Journal officiel la nouvelle répartition des horaires d'Histoire-Géo dans ce qu'on appelle le cycle terminal (Première et terminale) pour les séries scientifiques. Et comment dire ?... Ben, c'est un peu l'impression de se faire avoir en beauté... Les S avaient 4 heures en 1ère et, en option, 2 heures en terminales... Là, ça sera 2h30 en 1ère et 2h en Terminale... Le calcul est vite fait... Pour la majeure partie des élèves, cela fait une demi-heure de plus... Génial !... On a réintroduit l'Histoire-Géo en Terminale S... Mais pour faire en deux ans ce qu'on faisait en un...

On n'en sortira décidément jamais...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
pour vos commentaires : http://liensutiles.forumactif.com/vos-textes-longs-feuilletons-romans-pieces-f5/mbs-commentaires-t13327.htm

pour entrer dans mon univers : http://fiona.toussaint.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9729
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Requiem pour l'Histoire   Dim 6 Jan 2013 - 21:07

" La vraie question, c'est bien celle du rôle de la filière S dans notre système éducatif et derrière, celle de notre société qui reste fondamentalement organisée par et pour son élite. Le vrai débat, c'est celui de la préparation à « sciences po », c'est celui du maintien d'un enseignement polyvalent et global réservé à ceux qui sont destinés à diriger le pays. Le vrai débat c'est celui de la consécration d'un modèle scolaire, voire d'un modèle social structuré et organisé pour son élite, maquillé grossièrement par le concept de l'égalité des chances."

La réponse est là nan?

M'enfin, bon courage quand même pour 2013!

Revenir en haut Aller en bas
MBS

avatar

Nombre de messages : 8161
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Requiem pour l'Histoire   Dim 6 Jan 2013 - 21:16

Justement c'est là et en même sans y être... Pas sûr d'être très clair en écrivant ça... On fait le constat d'un besoin mais sans vouloir le remplir tout en disant qu'il faut le remplir... Bref, ça ne peut pas bouger.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
pour vos commentaires : http://liensutiles.forumactif.com/vos-textes-longs-feuilletons-romans-pieces-f5/mbs-commentaires-t13327.htm

pour entrer dans mon univers : http://fiona.toussaint.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9729
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Requiem pour l'Histoire   Dim 6 Jan 2013 - 21:55


Je vois ce que tu veux dire.
Encore une fois, tant que personne n'aura le courage humain et surtout politique de refondre totalement le système, on sera dans le flou de la panade et le mensonge social.
Revenir en haut Aller en bas
MBS

avatar

Nombre de messages : 8161
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Requiem pour l'Histoire   Dim 6 Jan 2013 - 22:01

Exactement...

Pourquoi demande-t-on à des centaines de milliers de jeunes de faire la même chose ?

Ont-ils tous vocation (et envie) à(de) faire des études supérieures ?

De quoi a-t-on vraiment besoin pour être un être (citoyen ?) responsable c'est-à-dire comprenant ce qu'il fait, ce qu'il a à faire et ce qui se passe autour de lui ?

Peut-on imaginer que tout le monde trouve du travail à bac+X ?

Peut-on demander à des adolescents de passer dix heures par jour dans un bahut avec ne efficacité maximale ?

Ne vaut-il pas mieux deux heures de création qu'une heure de passivité ?

A quoi servent les langues étrangères si on ne les apprend pas pour les parler ?...

J'arrête, je pourrais y passer la nuit... Répondre à ces questions n'est pas difficile. Ce qui l'est c'est d'avoir le courage d'en tirer les conséquences et de remettre tout à plat... Oui, du courage... Le monde politique en manque vraiment...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
pour vos commentaires : http://liensutiles.forumactif.com/vos-textes-longs-feuilletons-romans-pieces-f5/mbs-commentaires-t13327.htm

pour entrer dans mon univers : http://fiona.toussaint.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
MBS

avatar

Nombre de messages : 8161
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Requiem pour l'Histoire   Lun 20 Mai 2013 - 19:35

A signaler un petit livre que je viens de finir à l'instant (le sommeil m'ayant vaincu vers deux heures cette nuit) et qui vient de sortir (ce serait mieux en mettant la phrase dans l'autre sens). Le titre est "Les historiens de garde. De Lorant Deutsch à Patrick Buisson, la résurgence du roman national". Vitriolé mais plus que convaincant quant on connaît le monde de l'Histoire. Avec cet argument que ne renierait pas Fiona : comment expliquer que les auteurs qui vendent des millions de livres (Gallo, Bern, Ferrand, Deutsch...) soient sans arrêt en train de se plaindre qu'on veut les faire taire parce qu'ils traitent de tabous historiques ?...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
pour vos commentaires : http://liensutiles.forumactif.com/vos-textes-longs-feuilletons-romans-pieces-f5/mbs-commentaires-t13327.htm

pour entrer dans mon univers : http://fiona.toussaint.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9729
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Requiem pour l'Histoire   Mar 21 Mai 2013 - 13:38


J'achète, noms du ou des auteurs et éditeur SVP, merci.

L'hyper droitier Buisson est le patron de la chaîne "Histoire" qui par ailleurs appartient à Lagardère, et des gens s'étonnent que je ne la regarde pas! Si les auteurs nommés sont historiens, moi je suis Mère Supérieure pour de bon! mdr

C'est toujours en temps de crise que le "Roman national" ressurgit, embelli, déformé, tricolore et Marseillaise, il serait rassembleur, Union sacrée autour des valeurs immuables de La FRANCE! "Allons zenfants..."

Bouquin pour bouquin, vient de sortir une biographie de François Furet:
" François Furet, les Chemins de la Mélancolie" Christophe Prochasson Stock.
Je sais que Furet est controversé, mais après avoir subi 2 ans de propagande Soboul sur la Révolution française, le grand Albert régnait en maître sur le sujet à l'université, Furet m'a donné de l'air avec une approche différente de la Révolution, que je partage!
Controversé qui ne l'est pas dans ce monde où règne l'impérialisme d'une pensée souvent unique qui lamine tout ce qui ne pense pas dans ses clous, quitte à changer de clous au grès du vent des modes intellectuelles!
Mais que ces vendeurs de frelatée se plaignent, c'est un peu fort, surtout que je voudrais bien savoir qui les empêche de parler quand on cueille leur moindre soupir comme parole d'Evangile. Curieux, on n'entend pas Le Goff dans la boîte à images!
Revenir en haut Aller en bas
MBS

avatar

Nombre de messages : 8161
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Requiem pour l'Histoire   Mar 21 Mai 2013 - 16:08

Auteurs ? Deux doctorants (William Blanc ; Aurore Chéry), un prof du secondaire (Christophe Naudin) avec une préface de Nicolas Offenstadt (spécialiste à la fois de la Première Guerre mondiale et du Moyen Age).

Editeur ? Inculte (si, si, je te jure, c'est le nom de la maison d'édition)

Après, je trouve qu'ils exagèrent parfois un peu eux aussi dans l'autre sens... Mais ça va tellement dans le sens de ce que dénonce Fiona à tour de romans que je me devais de l'acheter... Ne serait-ce que pour améliorer la psychologie d'un nouveau personnage qui va apparaître dans le Fiona n°9 (mais dont le nom est déjà dans Podane... C'est mon côté balzacien...)


*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
pour vos commentaires : http://liensutiles.forumactif.com/vos-textes-longs-feuilletons-romans-pieces-f5/mbs-commentaires-t13327.htm

pour entrer dans mon univers : http://fiona.toussaint.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9729
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Requiem pour l'Histoire   Jeu 13 Juin 2013 - 15:32

Je viens de terminer "Les historiens de garde", à ce détail près que ceux qui "font" dans l'Histoire dont il est question, ne sont pas des historiens! A ma connaissance (qui peut être incomplète) Bern, Deutch, Zemour et consorts n'ont pas fait d'études d'Histoire! Alors pourquoi se mêlent-ils d'en parler?
J'ai commencé "Historiquement Correct", j'ai abandonné!

 Roman "National", comme si un pays quelqu'il soit se fabriquait son histoire indépendamment des autres, comme si les relations d'intensité variables avec les autres n'influaient pas sur sa construction! Rien de surprenant si ce bon vieux roman, et c'est bien de roman qu'il s'agit. Encore que je préfère nettement Les Trois Mousquetaires ou la Geste de Podane dans le genre roman AngeR, ce roman là,  chéri par la Droite a connu une regain d'activité et d'affection sous le règne précédent.

Histoire "spectacle", reconstitution et Puy du Fou, "Maison de l'Histoire de France", fort heureusement abandonnée.
On n'entend pas assez, voire pas du tout, la voix des vrais historiens dans ce concert!  C'est vrai qu'ils ne sont pas spectaculaires!
Revenir en haut Aller en bas
MBS

avatar

Nombre de messages : 8161
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Requiem pour l'Histoire   Jeu 13 Juin 2013 - 20:01

Franchement, essaye une fois les Rendez-Vous de l'Histoire à Blois... La plus forte concentration d'historiens au m²... Et même là, Fiona te le dirait mieux que moi, tu peux mesurer toute la fragilité et la médiocrité de l'esprit humain...

Grâce à ma stagiaire j'en ai appris encore des plus extraordinaires sur le monde des historiens. Cela va des haines profondes (dans un entretien qu'elle a passé, elle s'était étonné de la virulence des questions qu'on lui posait ; après, on lui a expliqué que les profs de lettres classiques dessoudaient les historiens er vice-versa à chaque fois), du nombrilisme le plus abject (tel prof d'antique bien connu de la communauté historienne lui a demandé, puisqu'elle assurait la veille bibliographique pour la revue de la fac de Toulouse, quels ouvrages de son université elle avait lu récemment... Serez-vous étonné d'apprendre qu'il venait justement d'en sortir un ?... Avait-il entendu qu'elle venait de passer son année à enseigner dans le secondaire ?...) aux dysfonctionnements les plus étonnants (dans la fac où elle a été recrutée, tous les cours et les masters d'histoire grecque étaient assurés par des profs d'histoire romaine). Donc, même là où l'Histoire devrait être défendue et protégée, on trouve le moyen de la déconsidérer.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
pour vos commentaires : http://liensutiles.forumactif.com/vos-textes-longs-feuilletons-romans-pieces-f5/mbs-commentaires-t13327.htm

pour entrer dans mon univers : http://fiona.toussaint.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
MBS

avatar

Nombre de messages : 8161
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Requiem pour l'Histoire   Jeu 13 Juin 2013 - 20:04

Sinon, je viens de voir que Xavier Darcos venait d'être élu pour rejoindre Maximilien Lagault sous la coupole... Ils prennent vraiment n'importe qui...

 mdr

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
pour vos commentaires : http://liensutiles.forumactif.com/vos-textes-longs-feuilletons-romans-pieces-f5/mbs-commentaires-t13327.htm

pour entrer dans mon univers : http://fiona.toussaint.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
JoK
Poulet branché


Nombre de messages : 4997
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: Requiem pour l'Histoire   Jeu 13 Juin 2013 - 20:14

Lis bien les noms des élus. Ce sont tous de beaux noms bien sonnant à l'oreille. Ça flatte beaucoup le conduit auditif.
Revenir en haut Aller en bas
MBS

avatar

Nombre de messages : 8161
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Requiem pour l'Histoire   Jeu 13 Juin 2013 - 20:17

Des ? Il y en a plusieurs ? Pfff... Si les Immortels tombent dans le stakhanovisme, où va-t-on ?...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
pour vos commentaires : http://liensutiles.forumactif.com/vos-textes-longs-feuilletons-romans-pieces-f5/mbs-commentaires-t13327.htm

pour entrer dans mon univers : http://fiona.toussaint.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Requiem pour l'Histoire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Requiem pour l'Histoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 14Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9 ... 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» Requiem pour un Massacre (Idi i Smotri)
» Ma passion pour l'histoire
» Requiem pour un con (Higelin etc...)
» La fin de la E-120 001... "requiem pour une loco d'election"
» [Faulkner, William] Requiem pour une nonne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Société, Politique-
Sauter vers: