Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La terre de Pandore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MBS

avatar

Nombre de messages : 8164
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: La terre de Pandore   Jeu 24 Déc 2009 - 13:43

C’est une terre grise où seul pousse le vent, un coin d’enfer où Pandore a semé la désolation. Ici, il n’y a rien. Rien qui ne vive, rien qui ne bouge. Juste ce hurlement lourd qui transperce le silence, cette présence fantomatique aux frontières de l’horizon.
Ici, je n’ai rien à attendre de la vie. Ici, je me retourne sur mon passé, je l’ausculte, le scrute avec la minutie d’un chercheur rivé à sa loupe binoculaire. Je traque les erreurs, je compte les instants de grâce. J’établis le macabre décompte des minutes de bonheur et des heures de solitude. La balance qui penche ne m’affecte même plus. J’ai fini par comprendre…
C’est le remords qui fait le plus mal. Le remords, cette maladie qui me déchire, qui me porte aux frontières de ce monde, qui m’isole de l’espèce humaine. Avais-je le droit ? Le leitmotiv m’écorche les tympans tout autant que le vent aux ailes blanches. Avais-je le droit ?
Où commence le pardon ? Où s’arrête le malaise ? Peut-on se grandir en fuyant ceux qui vous ont fait mal ?
J’additionne les questions et je me soustrais des réponses. Trop facile de tendre la main pour qu’une poigne ferme vous l’écrase. Trop épuisant de se fermer aux autres quand on sait qu’on aura toujours quelque chose à apprendre d’eux.
Chaque argument a son contraire, chaque prise de décision génère son antithèse. Je tourne en rond, je brasse l’air de mon indécision, je m’empale sur le doute.

Jour après jour, je regarde au loin danser mes amies les éoliennes, agiter leurs grands bras dans le vent. Elles seules peuvent me comprendre. Comme moi, elles s’agitent sans changer de place. Comme moi, elles n’ont plus rien à attendre du temps. Quand le vent des jours cessera, nous nous arrêterons de tourner et nous pourrons nous reposer.
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Nuit#

avatar

Nombre de messages : 23
Age : 24
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: Re: La terre de Pandore   Mer 21 Juil 2010 - 1:54

L'accroche est juste splendide : "C’est une terre grise où seul pousse le vent".

Et "Chaque argument a son contraire, chaque prise de décision génère son antithèse. Je tourne en rond, je brasse l’air de mon indécision, je m’empale sur le doute." qui énonce une idée simple et pourtant présente partout. J'ai rarement su la formuler. J'aurais quelqu'un à citer pour m'exprimer, maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: La terre de Pandore   Mer 21 Juil 2010 - 23:30

Je suis terriblement touchée par ce texte. Tant de lucidité, de remise en question.

"Chaque argument a son contraire, chaque prise de décision génère son antithèse. Je tourne en rond, je brasse l’air de mon indécision, je m’empale sur le doute."

Et oser un jour le déséquilibre du premier pas...

Merci !

Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: La terre de Pandore   Mer 21 Juil 2010 - 23:56

Un très beau texte, déchirant, sobre, et qui parvient à mettre en mots un malaise si profond et si intime... pudeur et lucidité.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La terre de Pandore   

Revenir en haut Aller en bas
 
La terre de Pandore
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Wok pommes de terre courgettes
» Michel Honaker - Terre Noire
» Présentation de la manufacture de pipes en terre Scouflaire à Onnaing (Nord) et mes trois dernières...
» Pipe en terre
» tarte aux pomme de terre et saucisses de strasbourg photo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Vos écrits : Poésie, nouvelles, romans, théâtre... :: MBS-
Sauter vers: