Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'odeur du sexe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: L'odeur du sexe   Sam 2 Jan 2010 - 13:56

Chez l'homme, le sens de l'odorat est 1000 fois plus sensible que celui du goût.
Avant de devenir "civilisé" voire moderne, l'homme était un mammifère à l'odorat développé qui lui permettait de sentir et reconnaître un animal de loin, ou de détecter le désir chez un partenaire éventuel, fonctionnant de la même manière que la plupart des animaux.

Nietzsche, l’un des rares philosophes ayant valorisé l’odorat, prétendait "se servir de son flair" pour sonder les âmes et les cœurs et proclamait : "Tout mon génie est dans mes narines." D'après lui, l’odorat joue un rôle capital dans les relations sociales.


Les phéromones

On connaît l'importance des phéromones qui envoient des signaux de "disponibilité sexuelle" en deça de notre perception consciente, mais qui passent pourtant par l'odorat.




Frédéric Kijé, prof de philosophie nous explique :
"Les phéromones sont des substances chimiques spécifiques de chaque sexe. Elles sont émises par les aisselles, les tétons, le cuir chevelu, les organes génitaux. On les perçoit à environ un mètre de distance, grâce à un organe qui se trouve dans le nez, et elles jouent un rôle important dans l’attirance sexuelle. C’est peut-être pourquoi les boîtes de nuit où ça remue et transpire abondamment sont propices aux coups de foudre.

Le professeur Kirk-Smith, de l'Université de Birmingham, a mis en évidence le rôle des phéromones à partir d’une expérience assez étonnante :
Dans une salle d’attente, il a imprégné une chaise d’androsténol, une phéromone masculine. Puis il a fait entrer successivement 840 femmes et leur a demandé de s’asseoir là où elles voulaient. 810 se sont assises sur la chaise imprégnée d’odeur masculine ou sur les deux chaises latérales ! Ensuite, il a fait entrer 540 hommes : tous ont évité la chaise imprégnée de l’odeur d’un autre homme et les deux chaises latérales."


Un documentaire sur Arte, "Les mécanismes du coup de foudre" avait mis en exergue l'importance de l'olfactif dans la rencontre amoureuse.

Il existe même aujourd'hui des parfums contenant des phéromones pour séduire efficacement. Voici un exemple que j'ai trouvé sur le net :
"SeXeS® est un parfum qui contient un mélange de phéromones humaines très concentrées, conçus pour renforcer l’attirance des femmes vers les personnes qui le portent. Ou l'attirance des hommes dans la version pour femmes.
SeXeS® est un parfum contenant un mélange très concentré des 3 principales phéromones humaines ; l'androstenone, l'androstenol et l'androsterone, intégrés par les plus grands laboratoires mondiaux dans une base d’essences naturelles, d’eau et d’alcool."


L'odeur du sexe

Pour certains c'est gênant, et même rédhibitoire, pour d'autres c'est indispensable à leur libido, et ils apprécient une odeur musquée comme un œnologue un bon vin. Bref l'odeur dégagée par la sueur mais surtout par celle de l'entrejambe du partenaire laisse rarement indifférent.
C'est un mélange de sueur, de résidus de fluides, autant dus à l'excitation qu'aux actes d'évacuation, et justement des phéromones.

Certains en sont si friands qu'ils demandent à leurs partenaires de ne pas se laver quelques temps avant de faire l'amour (c'était le cas d'Henri IV).
Mais ces cas sont de plus en plus rares, vu l'évolution de l'hygiène depuis quelques siècles et particulièrement depuis quelques décennies, où la surenchère de la propreté obsessionnelle est devenu pour certains quasiment un problème psychologique allant jusqu'au TOC.
L'humain moderne, occidental en particulier, ne survivrait pas dans la puanteur ambiante des villes du moyen-âge !
Bref, il existe des gens aujourd'hui qui ne pourront pas faire l'amour si leur partenaire n'est pas d'une propreté irréprochable : on ne doit rien sentir (sinon les cosmétiques, savons, parfums, déodorants, etc), et pas un poil ne doit dépasser.
Serait-ce une des raisons pour lesquelles l'homme moderne a perdu ses sens olfactifs animaux ?

Mais dans les jeux de l'amour, lorsque les corps s'assemblent, que les fluides lubrifiants sont émis, leur mélange produit immanquablement une forte odeur (la fameuse "odeur de stupre"), persistante et plus accentuée que les deux odeurs respectives isolées avant leur mélange.
N'est-ce pas là la magie de la création qui est déjà en œuvre, prémisses de la conception elle-même, à l'image du fameux lotus qui pousse dans le vaseux marécage ?


Liens utiles

Un article intéressant :
http://www2.cnrs.fr/presse/journal/1232.htm

Un court-métrage amusant :
http://www.youtube.com/watch?v=x804nD7rWiM
(Pour ceux qui ne comprennent pas l'anglais : l'homme trouve que sa partenaire pue méchamment de l'entrejambe et ne sait pas comment le lui annoncer.
La chute (spoiler) : lorsqu'à la fin il trouve le courage de l'annoncer, elle lui dit - juste avant - qu'elle trouve que son sperme a un tel goût de vinaigre qu'elle ne peut plus continuer leur relation).


Un fait divers : divorce pour "odeur nauséabonde" :
http://www.20minutes.fr/article/180441/Insolite-Une-femme-obtient-le-divorce-pour-odeur-nauseabonde.php

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: L'odeur du sexe   Sam 2 Jan 2010 - 16:20

Merci pour cet article très intéressant et enrichissant.

J'ai lu les autres articles et j'ai regardé la vidéo qui m'a fait rire (dramatiquement) quand même...

Cela m'a fait penser à une anecdote qui rejoint pour beaucoup ces quelques témoignages.
Comme toute relation, on peut tenter d'imaginer une rencontre amoureuse, puis le couple vient à s'installer ensemble.
Le gars, apparemment, fut surpris de constater que la femme avec qui il partageait le lit, se lavait !
Eh oui, c'est qu'il a quand même osé lui dire : "tu sentais tellement la transpiration que je pensais que tu ne te lavais pas."
En fait, elle ne se parfumait pas, c'est tout. Apparemment, pour cet homme en question, sentir la transpiration lui apportait du dégoût. Petit à petit, les rapports sexuelles se sont espacés voire carrément estompés.
En même temps, c'était aussi le genre de personne qui pliait les feuilles de papier toilette soigneusement en quatre avant de s'essuyer...

Je trouve que c'est quand même dramatique que tous ces cosmétiques soporifiques et non saupoudréfiques !
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: L'odeur du sexe   Sam 2 Jan 2010 - 17:08

Très intéressant, mais c'est vrai que ça fait un peu peur. Comme chaque fois que nous nous trouvons rattrapés par nos atavismes d'animaux.
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9746
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: L'odeur du sexe   Sam 2 Jan 2010 - 22:03

J'assume totalement mon animalité, mais vouloir toujours tout "scientifitiser", ça m'agace!
On fonctionne comme ça, aux odeurs, aux liquides, aux...
Je pense pas que décortiquer explique totalement l'amour et le désir... ca dépoétise un tisoit l'affaire nan?

Napoléon aussi écrivait à Joséphine "te lave pas, j'arrive", un truc qu'est pas si dépassé que ça, le côté animal mâle ou femelle a encore de beaux jours devant lui!
En tout cas ça fait marcher la pub, quand on clique sur ton fil, on a le bandeau "Parfum homme, parfum femme..."
Revenir en haut Aller en bas
meley

avatar

Nombre de messages : 2659
Age : 36
Localisation : on dirait le suuuuuuuuuuuud!!!
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: L'odeur du sexe   Sam 2 Jan 2010 - 22:36

oui ça depoétise un peu, c'est vrai. Mais c'est je trouve toujours très intéressant de comprendre le pourquoi de certaines choses parfois...
J'avais déjà beaucoup apprécié cette conversation, un jour où j'etait venu te voir et où mal réveillé j'etait tombé dans ma bouteille de parfum!
Revenir en haut Aller en bas
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: L'odeur du sexe   Dim 3 Jan 2010 - 1:54

Un article très intéressant, et qui remet en place pas mal d'a-priori sur le déclenchement de l'amour. Mais bien sûr, on ne peut réduire l'amour à un simple jeu hormonal.
Je crois, assez fermement, à la compatibilité des odeurs, à l'attirance animale pure et simple pour un (une) autre.
Puis, bien sûr, l'homme étant un animal un peu différent des autres, l'intellect s'invite dans la partie.
Reste cette irrépressible attirance pour son partenaire, son odeur corporelle. D'ailleurs ne dit-on pas de quelqu'un qu'on n'aime pas qu'on "ne peut pas le sentir ?" L'hygiène est une politesse, mais camoufler ses odeurs corporelles en amour est à mon sens stupide. Puisque cette odeur constitue une sorte d'empreinte amoureuse, par laquelle deux amants se reconnaitront, les yeux fermés...
Pas mal, la petite vidéo...
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
BloodyMary
Appelez-moi Nivéa
avatar

Nombre de messages : 6172
Age : 44
Localisation : Sous ma peau... Peut-être.
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: L'odeur du sexe   Dim 3 Jan 2010 - 14:48

C'est vrai que ton article est intéressant bien que je trouve que tu fais un amalgame maladroit entre le fait d'apprécier (ou pas) l'odeur corporelle d'un partenaire sexuel et celle des gens en général (quand tu parles du fait qu'un occidental d'aujourd'hui ne saurait vivre dans la puanteur des villes du moyen-âge par exemple).
Je me souviens d'un documentaire qui traitait des signaux corporels aussi bien olfactifs que visuels que l'on envoie à un partenaire sexuel potentiel (nulle question d'amour ici, of course). Les phéromones ne sont pas les seuls signaux importants que l'on capte "inconsciemment" et j'avais trouvé intéressant la façon dont le corps parle, et toutes les réactions physiques et chimiques qui se mettent en place quand on a réussi à capter l'attention de l'autre tant convoité. Les pupilles qui se dilatent, les capillaires sanguins qui s'affolent ect...
Maintenant pour revenir à l'idée même de l'odeur du sexe, je pense que si certaines personnes se cachent derrière une image d'hygiène outrancière même dans ce domaine, ils seront de toutes façons rattrapés par les sus-cités atavismes dont il est question. Parce que sinon, dès que l'on entre dans le vif du coït (lol), il faudrait soit s'arrêter pour de bon pour cause de réapparitions d'odeurs dérangeantes, soit pratiquer en pointillés, un gant de toilette à la main ! Je pense qu'à part des personnes réellement en proie à des TOC, peu de gens vont interrompre une partie de jambes en l'air pour ces raisons là. Il faut être honnête et réaliste.

Concernant, la cosmétologie en général, je ne trouve pas que c'est vouloir renier sa nature que de vouloir sentir bon en société. D'ailleurs filo tu ne me contrediras pas sur ce point, puisqu'avec ma truffe de taupe un jour j'ai pu te flairer à 20 mètres en pleine rue Wink... Huiles essentielles et encens ? Mais c'est filo !
Et d'ailleurs, quand je me retrouve envahie par les odeurs de dessous de bras marinés de quelqu'un, je ressens mes narines agressées excusez-moi, et pas autre chose. Parce que là aussi, soyons honnêtes deux secondes : des aisselles qui schlinguent ne sont pas propres. Les odeurs désagréables qu'elles dégagent sont causées par les bactéries qui décantent entre les poils et pas par un profond esprit libertaire ! D'ailleurs, si vous connaissez la pierre d'alun qu'on utilise depuis des lustres en déodorant des aisselles; il s'agit d'un astringent antiseptique qui flingue les bactéries causes de mauvaises odeurs et qui ne sent rien. Là, un gars qui transpire, la seule odeur qui nous arrive aux narines, c'est VRAIMENT celle de sa peau. Après, que cette odeur soit à notre goût ou pas, c'est une autre histoire.
Cela me fait penser à autre chose en matière d'odeur. Certains auront sans doute remarqué que quand on est raide love de quelqu'un, l'odeur de sa peau nous rappelle toujours quelque chose que l'on appréciait bien avant sa venue. Mon rital sent le croissant chaud par exemple AngeR
Revenir en haut Aller en bas
http://pestenoireetbloodymary.blog4ever.com/blog/index-194693.ht
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: L'odeur du sexe   Dim 3 Jan 2010 - 15:15

Conseil = deux fois par semaine : un bon hammam (douche, sauna, massage au savon noir, douche) avec petit sejour à deux dans un jaccuzi...Rien de tel pour se depayser... mdr
Revenir en haut Aller en bas
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: L'odeur du sexe   Dim 3 Jan 2010 - 19:18

Très intéressant, ton commentaire, Bloody.
Pour reparler des gens qui dissimulent leur odeur corporelle, je me rappelle de ce que m'ont raconté certains copains, à savoir que certaines filles se récurent les parties intimes avec des lingettes désodorisantes, surtout avant des rapports sexuels. Hé bien, pour eux, c'était à peu près aussi pénible que d'affronter une fille qui elle, ne se laverait pas assez. Une odeur absolument artificielle et chimique.
Bien sûr, comme tu le dis, ça n'a rien à voir avec le fait de vouloir sentir bon, le parfum étant sans doute une des plus vieilles inventions du monde. Pour ma part, il m'est arrivé une chose bizarre depuis mon opération du genou en 2005 : mon odorat ne supporte plus aucune odeur artificielle sur moi. J'ai du donner mes parfums en sortant de la clinique, ça m'agressait vraiment les narines. J'ai donc mis des huiles essentielles, que je supporte parfaitement, et comme j'adore le jasmin... récemment, j'ai découvert que je supportais aussi les parfums à base d'ambre, mais seulement ceux non mélangés avec une autre fragrance. J'ai donc un nouveau parfum à l'ambre pur... j'aime beaucoup aussi, mais il faut utiliser avec modération...
Très bonne solution que la pierre d'alun. Cela évite tous ces déodorants artificiels, qui de plus agressent la peau. J'ai opté pour le déodorant solide de chez Lush, naturel et bien pratique à trimballer puisqu'il se présente sous la forme d'une sorte de savonnette carré (ça se découpe et se vend au poids). Ca ne pique absolument pas, même quand on vient de s'épiler, et le parfum, très discret, reste naturel, tous comme les composants de ce produit. Je suis Lush-addict, de toute façon tong
Pour ta dernière remarque, bizarre, je n'avais pas remarqué qu'une personne qu'on aimait nous rappelait une odeur qu'on appréciait avant. A creuser...

Sinon, Sbrec, le hammam, j'adore ! Ici, je n'ai pas vraiment les moyens d'y aller aussi souvent, mais j'ai un super petit hammam près de chez moi, et dès que je peux... Je me programme une après-midi là bas avec ma soeur pour le mois de janvier. Déjà, toute cette chaleur nous fera du bien, et puis super-récurage par la dame qui fait les gommages, quitte à y laisser la couche supérieure de mon épiderme, suivi d'un massage extatique... je m'y vois déjà. Là, on se sent vraiment propre.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: L'odeur du sexe   Dim 3 Jan 2010 - 19:34

BloodyMary a écrit:
pratiquer en pointillés, un gant de toilette à la main !
Là, je demande à voir !
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
BloodyMary
Appelez-moi Nivéa
avatar

Nombre de messages : 6172
Age : 44
Localisation : Sous ma peau... Peut-être.
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: L'odeur du sexe   Dim 3 Jan 2010 - 19:35

Citation :
Pour ta dernière remarque, bizarre, je n'avais pas remarqué qu'une personne qu'on aimait nous rappelait une odeur qu'on appréciait avant. A creuser...

Ma meilleure amie, son grand amour sentait le Cantal... Le fromage hein ! Et elle adorait ça ! mdr
Revenir en haut Aller en bas
http://pestenoireetbloodymary.blog4ever.com/blog/index-194693.ht
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: L'odeur du sexe   Dim 3 Jan 2010 - 20:29

blue note a écrit:
L'hygiène est une politesse, mais camoufler ses odeurs corporelles en amour est à mon sens stupide. Puisque cette odeur constitue une sorte d'empreinte amoureuse, par laquelle deux amants se reconnaitront, les yeux fermés...

Il y a sans aucun doute un tas d'exemples à fournir sur l'odeur qui a un rapport direct avec l'hygiène avant comme après (d'ailleurs). Pour exemple, il y a des couples, femmes et hommes, qui juste après avoir fait l'amour ont un besoin pressant d'aller se doucher ou juste se laver les parties génitales.

Pour ce qui me concerne, après l'amour, j'ai une envie irrepréssible de dormir, j'aime juste me blottir et respirer l'odeur du corps de mon partenaire ; avoir le nez sous son aisselle ou sur son torse imprégné de sueur me fait l'effet d'endorphine.

Je trouve que c'est un tue l'amour que d'aller se laver juste après l'acte sexuel.

Il y a un tas de facteurs qui rentrent en compte, l'hygiène prime sur nos faits et gestes. Aujourd'hui, il est presque quasi important de se laver les mains 10 fois par jours pendant au moins 3 minutes. 10 fois par jour est un minimum... Prévention oblige.
Il y a une focalisation voire une certaine phobie des microbes, des maladies, des mycoses, des virus, sans compter l'aspect "sale" du sexe que l'on intégre dans le crâne des tout petits : "touche pas ton zizi, c'est sale !" Même remarque pour une fille voire au-delà...

Pour ma part, je ne mets pas toujours de déo et avant que l'on m'apprenne à en mettre, je vivais sans et je n'avais pas l'impression de sentir mauvais. Cependant, je transpire et j'ai une peau de rousse (vous savez, c'est connu, les rousses sentent mauvais!)
Ben, sachez que je me lave comme tout le monde, mais au bout de quelques heures, je sens la transpiration, une transpiration forte qui n'est pas appréciée de tous... pourtant ça n'a absolument rien à voir avec le fait que je sois sale ou que je ne me lave pas.

L'odeur, l'hygiène et la maladie toute une affaire.

D'après un article sur Doctissimo :

De nombreuses femmes se disent gênées par l'odeur ou encore les sécrétions naturelles de leur sexe. Cela les amène parfois à adopter une hygiène intime excessive ou inadaptée. Afin de ne pas perturber l'équilibre fragile de votre flore intime, suivez les conseils de Doctissimo.


http://www.doctissimo.fr/html/sexualite/hygiene-feminine/articles/11807-toilette-intime.htm

Mais aussi cela :

"Lors des rapports sexuels, vous et votre partenaire devez avoir les mains propres afin de ne pas vous transmettre des microbes. Après les rapports sexuels, il est recommandé de se laver à l'eau ou avec des produits adaptés. Si vous pratiquez les rapports anaux puis génitaux, lavez-vous entre les deux pour ne pas contracter de germes rectaux. Enfin, il est conseillé d'uriner après les rapports afin d'éviter que des germes ne remontent vers l'urètre.

Sarah Laîné" source : http://www.doctissimo.fr/html/sexu [...] intime.htm

Il y a vraiment de quoi se poser des questions... Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Allart

avatar

Nombre de messages : 1006
Age : 40
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: L'odeur du sexe   Dim 3 Jan 2010 - 20:42

Les odeurs...


Les odeurs...


Nous sommes bien des animaux ... Smile



ça me fait aussi penser au parfum...Un livre sympa...
Et le film...


Sinon au delà des odeurs je crois que notre societé flippe de tout, surtout des odeurs.
ça me rappelle aussi un voyage en Inde, où j'ai été effaré et fasciné par la diversité des odeurs bonnes ou mauvaises, ces effluves et ces aromes qui circulaient dans les villes...

p.s: je suis assez d'accord avec Rosacée et Blue note...
Revenir en haut Aller en bas
http://undatalethe.free.fr/
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: L'odeur du sexe   Dim 3 Jan 2010 - 20:45

Allart a écrit:
ça me fait aussi penser au parfum...Un livre sympa...
Sympa... sympa... faut le dire vite... brrr...
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Allart

avatar

Nombre de messages : 1006
Age : 40
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: L'odeur du sexe   Dim 3 Jan 2010 - 20:48

Cad? Tu parles du personnage ou du livre?
de l'écriture? tu n'as pas aimé?
Revenir en haut Aller en bas
http://undatalethe.free.fr/
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: L'odeur du sexe   Dim 3 Jan 2010 - 20:50

Je plaisantais. J'ai adoré le livre (sauf la fin, que j'ai trouvée un peu bâclée, juste une impression perso). Mais le héros est quand même bien inquiétant.
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Bianca



Nombre de messages : 1735
Date d'inscription : 04/08/2009

MessageSujet: Re: L'odeur du sexe   Dim 3 Jan 2010 - 21:26

BloodyMary a écrit:
. Mon rital sent le croissant chaud par exemple

Ça doit être une particularité des " rital " mdr le mien sent le pain au lait ! Gaga
Revenir en haut Aller en bas
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: L'odeur du sexe   Dim 3 Jan 2010 - 21:48

Ca alors, les Italiens sentent la pâtisserie (ou la viennoiserie) ? Miam ! Mais c'est bon pour le régime, tout ça ?
Tout compte fait, en y réfléchissant, Romane sent quelque chose de sucré aussi, une odeur rassurante, genre brioche... mais c'est peut-être subjectif ?
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Bianca



Nombre de messages : 1735
Date d'inscription : 04/08/2009

MessageSujet: Re: L'odeur du sexe   Dim 3 Jan 2010 - 21:55

blue note a écrit:
Mais c'est bon pour le régime, tout ça ?

Oui ! et à volonté… mdr
Revenir en haut Aller en bas
Koëlan

avatar

Nombre de messages : 124
Age : 41
Localisation : Joinville le pont
Date d'inscription : 20/11/2009

MessageSujet: Re: L'odeur du sexe   Lun 4 Jan 2010 - 17:40

Vous allez rire mais la mienne, elle sent le bébé...en fait, c'est un peu normal, elle se lave quasiment tous les jours avec des lingettes pour bébé. C'est pour dire, je ne sais même pas si je connais ou si j'ai reconnu son odeur propre...c'est pour dire.
L'odeur de l'autre, c'est quand même bien de l'aprécier sinon, c'est souvent source de mésentente. Mais bon, comme tout cela se joue lors de la rencontre, on ne reste pas avec quelqu'un que l'on ne peut "pas sentir".
Ce serais s'infliger une torture pour un peu de plaisir (imaginons une femme super canon mais avec une odeur insupportable).
L'odeur du rêve...

Concernant l'odeur et l'hygiene intime, c'est un sujet assez délicat. Se laver ou pas après l'acte sexuel. Franchement, depuis que j'ai attrapé quelques petits désagrément, je préfère me laver le bout en train (ou à pied) juste après (pendant que mademoiselle va aux toilettes...ce qui est fortement indiqué par le Doctissimo). Rester ensemble l'un près de l'autre, je dirais que c'est un peu le ciment de l'acte accompli...on profite l'un de l'autre, on communie. On se sent tellement bien que beaucoup s'endorment dans les bras de l'autre. C'est si beau.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.20six.fr/lover
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9746
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: L'odeur du sexe   Lun 4 Jan 2010 - 18:49

D'ac avec la Peste et Blue...

Ne pas confondre l'odeur de l'aimé, surtout après l'amour, et qu'on garde imprégnée dans la peau et les odeurs corporelles des "mal lavées", perso, je supporte pas celle de la transpiration.
Mais d'un autre côté, l'hygiénisme qui revient au galop et fait vendre un tas de machins dont l'utilité se discute me gave profond!

S'endormir contre l'autre et dans son odeur, dans l'odeur partagée de l'acte, ça oui! Une odeur qu'on retrouve dans les draps aprés son départ!
Revenir en haut Aller en bas
BloodyMary
Appelez-moi Nivéa
avatar

Nombre de messages : 6172
Age : 44
Localisation : Sous ma peau... Peut-être.
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: L'odeur du sexe   Lun 4 Jan 2010 - 18:49

blue note a écrit:
Ca alors, les Italiens sentent la pâtisserie (ou la viennoiserie) ? Miam ! Mais c'est bon pour le régime, tout ça ?
Tout compte fait, en y réfléchissant, Romane sent quelque chose de sucré aussi, une odeur rassurante, genre brioche... mais c'est peut-être subjectif ?

Certainly ! mdr

J'avais un ex qui sentait le bois fraichement coupé... Je kiffais à l'époque mais ça n'a pas duré, le bois avait fini par sècher faut croire AngeR
Revenir en haut Aller en bas
http://pestenoireetbloodymary.blog4ever.com/blog/index-194693.ht
Allart

avatar

Nombre de messages : 1006
Age : 40
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: L'odeur du sexe   Lun 4 Jan 2010 - 21:04

http://www.linternaute.com/sante/maux-quotidien/article/pourquoi-on-transpire-et-pourquoi-ca-sent-mauvais.shtml
ça c'est aussi important ^^
Enfin il faut faire la différence comme le dit Tryskel...
Revenir en haut Aller en bas
http://undatalethe.free.fr/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'odeur du sexe   Lun 11 Jan 2010 - 4:02

blue note a écrit:
Tout compte fait, en y réfléchissant, Romane sent quelque chose de sucré aussi, une odeur rassurante, genre brioche... mais c'est peut-être subjectif ?

Je découvre ce fil, et plus particulièrement la remarque de Blue, d'où j'apprends que j'aurais probablement des origines italiennes . Ce qui me fait penser qu'il est plus facile de déceler l'odeur de l'autre que la sienne propre, puisque je n'ai aucune idée de celle, rassurante, dont parle Blue, et qui m'appartient, donc.

Je suis contre l'aseptisation à grands renforts de tout le tintouin, mais pour l'usage harmonieux des produits que l'on achète, à condition de ne pas en acheter à tort et à travers parce que toute outrance me paraît un peu idiote, au fond. En même temps, le manque d'hygiène m'insupporte et comme Blue, mes narines se sentent agressées dans ces cas là.

L'article donné par Rosacée (doctissimo) est très bien fait, d'ailleurs n'importe quel gynéco donne les mêmes conseils. Car s'il s'agit de faire preuve d'hygiène sûre, il faut éviter l'extrême qui n'a qu'un effet destructeur. Comme toute chose, é-qui-li-bre !

J'avais découvert il y a quelques années que les huiles essentielles pouvaient suffire à parfumer agréablement, ce qui m'a été confirmé par Blue lors de son passage. J'évite les parfums et eaux de toilette que je n'utilise que très rarement ; je les trouve trop intrusifs, pour tout dire. Certains hommes en abusent, au point que quand vous leur faites la bise, vous en bouffez toute la journée. Avouez que ça ne vaut pas une truffe en chocolat ! J'ai même subi l'infection du volant de ma voiture, après avoir serré une main masculine, il y a quelques années, je m'en souviens encore, l'impression laissée est épouvantable. Ceci dit, le manque d'hygiène laisse la même impression.

Sur ce, je vais me doucher.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Marylen
Electrocuteuse Innée
avatar

Nombre de messages : 1728
Age : 64
Localisation : Chez Cro-Magnon
Date d'inscription : 10/07/2004

MessageSujet: Re: L'odeur du sexe   Mer 16 Juin 2010 - 22:48

BloodyMary a écrit:
Parce que là aussi, soyons honnêtes deux secondes : des aisselles qui schlinguent ne sont pas propres. Les odeurs désagréables qu'elles dégagent sont causées par les bactéries qui décantent entre les poils et pas par un profond esprit libertaire !
Fil instructif mais ici je me permets d'intervenir en grimaçant un peu. J'suis pas d'accord avec toi totalement. J'ai été confrontée à plusieurs reprises dans ma vie à des personnes, toutes des femmes, qui dégageaient une odeur épouvantable de chair en putréfaction. Les gens évitaient soigneusement de les croiser et moi je pensais comme tout le monde qu'elles étaient...sales !
J'ai appris au fil du temps qu'elles étaient atteinte d'une maladie (dont je ne connais toujours pas le nom) et toutes sont mortes vers la quarantaine, certaines en laissant derrière elles une marmaille encore bien jeune.
Depuis ça, j'ai modifié ma pensée au regard des odeurs des autres.
En outre, dans mon île quand une personne sent des aisselles on dit qu'elle sent le choca ! c'est une grande plante grasse un peu comme l'aloès et qui a une odeur particulière quand on la coupe ou l'écrase...
Il semble également que la consommation de plein d'épices donne à la sueur une odeur entêtante.
En tous cas, moi, je sens parfois la cafrine, mais quoi de plus naturel au vu de mes origines ! Pas besoin d'aller chercher le musc ailleurs...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'odeur du sexe   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'odeur du sexe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Odeur de cuisson choux
» Imex CR-100, le gout et l'odeur
» Torrefactio Cafe Gene... odeur de bois, help!
» [Barbeau, Philippe] L'odeur de la mer
» odeur dans des fauteuils

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Connaissance du Monde :: La Science :: Physique - Chimie-
Sauter vers: