Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'art activité métaphysique ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Romane
Administrateur


Nombre de messages : 91099
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'art activité métaphysique ?   Jeu 28 Jan 2010 - 10:00

Tu mélanges le thème de la technique de l'art et sa raison d'être en soi.

Quant au thème, si ce n'est pas la peine ne se prendre le chou sur l'art, éliminons aussi l'infini, le temps, le bonheur, la liberté, et tout ce qui ressemble à l'inabordable, et ce, depuis la nuit des temps jusqu'à la fin des temps.
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1864
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: L'art activité métaphysique ?   Jeu 28 Jan 2010 - 13:12

Romane a écrit:
Tu mélanges le thème de la technique de l'art et sa raison d'être en soi.

Je n'ai rien mélangé. Je parlais de ce que fais l'artiste lorsqu'il exerce, qui ce dont tu parlais aussi.

Romane a écrit:

Quant au thème, si ce n'est pas la peine ne se prendre le chou sur l'art, éliminons aussi l'infini, le temps, le bonheur, la liberté, et tout ce qui ressemble à l'inabordable, et ce, depuis la nuit des temps jusqu'à la fin des temps.

Je ne dis pas que l’art serait inatteignable pour la raison. Mais si comme toi c’est ce qu’on pense, c’est effectivement la conclusion qu’on devrait en tirer.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'art activité métaphysique ?   Jeu 28 Jan 2010 - 13:19

alejandro a écrit:
Je n'ai rien mélangé. Je parlais de ce que fais l'artiste lorsqu'il exerce, qui ce dont tu parlais aussi..
Alors je me suis très mal exprimée ; je voulais parler non point de la technique qu'il emploie et pour laquelle il a suivi ou pas une formation, mais de ce que l'élaboration de sa création suscite en lui, ou ce qui suscite sa nécessité de créer.

Citation :
Je ne dis pas que l’art serait inatteignable pour la raison. Mais si comme toi c’est ce qu’on pense, c’est effectivement la conclusion qu’on devrait en tirer
Remarque un rien obtuse, si tu aboutis d'emblée à une conclusion en ne te basant que sur une seule facette de réflexion, qui plus est, d'une seule personne.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'art activité métaphysique ?   Jeu 28 Jan 2010 - 16:22

@ Alex : et pour te répondre là où j'entends bien que serait attendue une explication ou une définition claire de ma part sur tout ce qui touche à ce type de sujets :

La théorie de la connaissance et la théorie de la vie nous paraissent inséparables l'une de l'autre. Une théorie de la vie qui ne s'accompagne pas d'une critique de la connaissance est obligée d'accepter, tels quels, les concepts que l'entendement met à sa disposition : elle ne peut qu'enfermer les faits, de gré ou de force, dans des cadres préexistants qu'elle considère comme définitifs.
Henri Bergson

Cela n'engage que moi, mais j'y tiens ; je me refuse à enfermer l'art dans une catégorie quelconque, et je parle bien ici de ce qui pousse l'homme à créer une œuvre, non pas de l'œuvre en elle-même qui, effectivement, peut revêtir un tout autre aspect dans le regard de l'autre.

Je pense que l'œuvre en elle-même n'a pas autant d'importance que ce que l'artiste y met lorsqu'il la crée. Et que la pépite réside précisément dans ce qu'il y met, qu'il peut ou non exprimer avec des mots, même si cet artiste emploie mots et verbes dans l'art qu'il pratique. Ainsi donc, cette pépite demeure indicible, ou si l'on en lâche quelques définitions ou éléments pouvant être dits parce que faisant partie de la conscience, elle demeure impossible à cerner dans son ensemble.

Et j'espère bien que jamais on n'en découvrira l'exacte définition, parce que nous perdrions une partie des rêves qui nous habitent.

Les têtes pensantes les plus renommées de tous les temps n'ont fait que défricher leur propre pensée à ce sujet. Qui pourrait dire qu'ils détiennent ou non la vérité, et laquelle parmi toutes les théories avancées (je rejoins donc ronron un peu plus haut).

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
ronronladouceur
Prout Chef
avatar

Nombre de messages : 2608
Localisation : ciel nymbé d'étoiles
Date d'inscription : 27/01/2005

MessageSujet: Re: L'art activité métaphysique ?   Jeu 28 Jan 2010 - 22:05

Romane a écrit:
Ce que nous appelons "art" serait peut-être alors issu de ce quelque chose indéfinissable parce que trop inatteignable pour notre raison, notre esprit.
Tout l'art consisterait-il peut-être à laisser le mystère se révéler, l'artiste alors y participant mais en tant qu'instrument au service d'un plus lui-même que lui-même, de cette grâce effective en tant qu'énergie à goût d'un par delà sans que lui-même ne se sente annihilé ou que ce ressenti lui fasse penser que cette grâce lui parvienne d'un quelconque au-delà tellement elle se donne à vivre comme immanence?

Citation :
Est-ce que l'artiste cherche l'art absolu quand il travaille son œuvre ? Si oui, peut-il l'atteindre ? Comment ?
Déjà le fait de le chercher serait-il un obstacle à ce qui serait là depuis toujours puisqu'échappant possiblement au temps? Faut-il à ce point s'oublier soi-même lors qu'à ce niveau comment savoir exactement ce que l'on cherche? Faut-il dès lors penser que nous serait révélé ce que l'on cherche qu'au moment où on le trouve?

Citation :
Je pense qu'il a le vieux rêve humain pour hantise, et qu'il cherche cet absolu. Mais qu'il ne l'atteint jamais, parce que l'absolu est au-delà, dans cette plus grande œuvre d'art existant dans l'infini et de tout temps : la vie.
Que veut dire 'atteindre l'absolu' quand on n'a pas idée de ce qu'est l'absolu?

Citation :
Je crois que parfois, dans l'acte de créer, il est peut-être possible d'approcher ce mystère, mais si fugacement qu'il est impossible de s'en saisir, jamais.
Le mystère révèle-t-il au moins de lui-même qu'il a à voir avec la Vérité de la Réalité?


Dernière édition par ronronladouceur le Ven 29 Jan 2010 - 1:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ronronladouceur
Prout Chef
avatar

Nombre de messages : 2608
Localisation : ciel nymbé d'étoiles
Date d'inscription : 27/01/2005

MessageSujet: Re: L'art activité métaphysique ?   Ven 29 Jan 2010 - 1:30

Vous seriez d'accord pour dire que la citation suivante est à teneur métaphysique?

«Des hauteurs de mon être descendent sur moi des forces douces, comme des sourires qui illuminent ma vie.» [A. Moreau]
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'art activité métaphysique ?   Ven 29 Jan 2010 - 2:31

Je ne sais que répondre à tes questions, ti-Claude, si ce n'est que je me demande si on peut imaginer l'absolu, tout en concevant qu'on peut le rechercher. C'est trompeur, d'ailleurs, car par exemple quand on érige des règles (donc des barrières) et qu'on veut s'y tenir absolument, on se rend compte qu'on n'a jamais tout prévu et que ce n'est pas si simple que cela. Ou alors on est carrément psychorigide.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Bianca



Nombre de messages : 1735
Date d'inscription : 04/08/2009

MessageSujet: Re: L'art activité métaphysique ?   Ven 29 Jan 2010 - 16:25

Romane a écrit:

Les têtes pensantes les plus renommées de tous les temps n'ont fait que défricher leur propre pensée à ce sujet. Qui pourrait dire qu'ils détiennent ou non la vérité, et laquelle parmi toutes les théories avancées


“Vérité en deçà des Pyrénées, fausseté au-delà ” disait Montaigne.
Il faut rapporter la “vérité ” à son connaisseur, à son milieu, son époque etc.
Ça ne veut évidemment pas dire que dans un ensemble d’indications donné et limitées il n’existe pas un savoir actif. Ce qui semble notamment introuvable c’est la vérité métaphysique ou morale ou humaine.

Petite illustration du sens de la métaphysique de l’artiste chez Nietzsche… Vers la fin de sa vie, il s’amuse à prendre le masque du fou, mais pour lui comme, dans l’Antiquité le « masque » n’est pas une simple convention, derrière le faux-semblant, il désigne la personne qui assume pleinement son rôle, il nous invite à inventer notre vie, en créant de nouvelles valeurs, dans une affirmation entière de l’existence.
Revenir en haut Aller en bas
gérard hocquet

avatar

Nombre de messages : 2724
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: L'art activité métaphysique ?   Ven 29 Jan 2010 - 17:55

métaphysique, oui, je crois.
Je comprends cette phrase comme: la sublimation permet la transcendance.
Sublimer serait écouter ce qui nous vient d'en haut de nous, c'est à dire débarrassé de notre gangue relative et "jetable" quoique nécessaire puisqu'il nous faut nous en déshabiller.
Cela permet d'atteindre un morceau de vérité qui apparaît comme tel parce que partagé, à un moment donné par un grand nombre de personnes qui se retrouvent dans cette vérité.
Chaque génération a ce travail de sublimation à faire qui permet l'avancée de la vérité et chaque génération trouve des gens pour affirmer qu'on a atteint "la" vérité. Toujours parce que cela sert leur intérêt, en particulier la possession du pouvoir.
Je pense que la vérité est en perpétuelle révolution, comme l'est la terre.
Mais est-ce la vérité de penser cela?
C'est la mienne du moment.
En ce sens, la pratique de l'art, si on le considère comme une sublimation, conduit à la transcendance et a donc un rapport avec la métaphysique.
Vous me suivez ou c'est obscur?
Revenir en haut Aller en bas
ronronladouceur
Prout Chef
avatar

Nombre de messages : 2608
Localisation : ciel nymbé d'étoiles
Date d'inscription : 27/01/2005

MessageSujet: Re: L'art activité métaphysique ?   Ven 29 Jan 2010 - 19:58

La citation à nouveau: «Des hauteurs de mon être descendent sur moi des forces douces, comme des sourires qui illuminent ma vie.» [A. Moreau]
gérard hocquet a écrit:
métaphysique, oui, je crois.
Je comprends cette phrase comme: la sublimation permet la transcendance.
Sublimer serait écouter ce qui nous vient d'en haut de nous, c'est à dire débarrassé de notre gangue relative et "jetable" quoique nécessaire puisqu'il nous faut nous en déshabiller.
Citation :
Je pense que la vérité est en perpétuelle révolution, comme l'est la terre.
Mais est-ce la vérité de penser cela?
C'est la mienne du moment.
Citation :
En ce sens, la pratique de l'art, si on le considère comme une sublimation, conduit à la transcendance et a donc un rapport avec la métaphysique. Vous me suivez ou c'est obscur?
L'art dans son expression prend-il la coloration ou la forme de ce qui l'inspire? La baguette du chef d'orchestre est-elle nécessairement magique?

La peinture est un art. Mais peut-on dire de toute peinture: C'est de l'art? Peut-on s'exclamer devant toute peinture: Le si bel art que la peinture?

Certes l'art, mais tout acte d'art atteint-il nécessairement aux cimes? Le degré d'élévation ou de profondeur d'une touche, d'une ligne, d'un pas est-il en proportion du degré d'abandon de l'artiste? Et si oui, à quelle réalité?

Y a-t-il l'art et l'Art? Mais toute expression d'art, à quel moment atteint-elle le statut de bel art?
Revenir en haut Aller en bas
gérard hocquet

avatar

Nombre de messages : 2724
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: L'art activité métaphysique ?   Sam 30 Jan 2010 - 0:36

alors là, ça mérite un livre!
Mais qu'est-ce qui te pousse à ces réflexions profondes et essentielles?
Je continue de parler en mon nom(je ne pourrais guère faire autrement, n'est-ce pas, sinon en escroquant la pensée des autres).
Donc pour moi, peut être qualifié d'art ce qui touche à l'excellence, c'est à dire qui comporte à la fois la maîtrise d'une technique, et l'expression d'une sensibilité une fois effacé l'effet, l'égo, une fois que tu t'es laissé traverser par les vibrations du sujet(j'appèlerais ça être la plaque sensible, comme en photographie).
La maîtrise seule reste de l'artisanat (genre: il dessine bien, ça ressemble à la réalité ou son aquarelle est pleine d'effets: il maîtrise la tache, le dégradé, les réserves de blanc...mais son sujet ne tient pas debout ou l'effet cache la faiblesse de l'interprétation).
L'expression seule vieillit mal parce qu'elle n'a ni maîtrise, ni ne rend la dynamique du sujet.
Quant au sujet rendu sans technique et sans approche sensible, il est sans harmonie et ne vibre pas.

Autrement dit, l'art est pour moi une alchimie à trouver entre la technique, la sensibilité et l'approche, la connaissance du sujet(savoir en faire le tour).
Il n'y pas d'autre voie que le travail assidu, l'apprentissage approfondi de la technique, l'introspection, la méditation et l'observation, la connaissance, l'empathie avec le sujet.
Au bout de cet apprentissage peut venir une sorte d'envol: c'est vrai pour l'écriture, c'est vrai pour la peinture, où la main fonctionne en se lâchant...c'est ce que j'appellerais le lâcher-prise, mais je suis en train d'écrire là-dessus, car c'est pour moi un concept qui a plusieurs angles d'attaque.
Si on veut aller plus loin, les prédispositions à l'art sont une grande sensibilité, une persévérance, une abnégation et une grande humilité, un sens de l'observation et la mémoire qui va avec, et enfin une capacité à l'empathie.
Revenir en haut Aller en bas
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: L'art activité métaphysique ?   Sam 30 Jan 2010 - 1:48

Et la créativité ?
Pour moi elle est primordiale, elle précède et elle complète tout le reste, elle seule fait la différence.
Une idée bizarre ; je préfère un bricoleur créatif qui sait animer un bout de ficelle qu'une personne reconnue dans son art et qui manque totalement d'originalité et de créativité. Je connais une calligraphe, enlumineuse avec qui jamais je ne voudrais faire un stage, même si elle fait de jolis faire-parts ou autres cartes - je crois que je serais au supplice de devoir suivre ses conseils.
Pour moi l'Art est dans l'élan créateur, parfois on peut rencontrer des artistes ou des profs qui au lieu d'initier, d'aider à progresser, coupent cet élan.
(Je suis désolée, je n'ai pas lu le reste du fil. Suis-je hors sujet ?)
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'art activité métaphysique ?   Sam 30 Jan 2010 - 1:50

Peut-être que la grâce n'apparaît que furtivement dans une œuvre dite d'art. Ce peut-être un détail, une seconde, qu'accroche celui qui en restera subjugué jusqu'à la fin de ses jours, et qui peut même passer inaperçu pour quelque autre regard.

?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
ronronladouceur
Prout Chef
avatar

Nombre de messages : 2608
Localisation : ciel nymbé d'étoiles
Date d'inscription : 27/01/2005

MessageSujet: Re: L'art activité métaphysique ?   Sam 30 Jan 2010 - 3:59

gérard hocquet a écrit:
Mais qu'est-ce qui te pousse à ces réflexions profondes et essentielles?
Comme tu l'écris, une prédisposition, une interpellation peut-être de ce que je suis... Et là, je pense au vocable «égo transcendantal»... On dirait bien que pour toi, il en va de même...

Citation :
peut être qualifié d'art ce qui touche à l'excellence,
maîtrise d'une technique
expression d'une sensibilité une fois effacé l'effet, l'égo, une fois que tu t'es laissé traverser par les vibrations du sujet(j'appèlerais ça être la plaque sensible, comme en photographie).
Oui, où l'on se sent imprégné, comme visité... Comme un cadeau pour s'être rendu jusque-là... Une coffre au trésor, une découverte, une révélation, un miroir, une perle, un collier...

Citation :
Autrement dit, l'art est pour moi une alchimie à trouver entre la technique, la sensibilité et l'approche, la connaissance du sujet(savoir en faire le tour).
Oui, «l'approche... du sujet», jusqu'à rapprocher l'éloignement si près que les limites s'estompent peu à peu, pour enfin disparaître au profit d'une pure vision... Mais que voit-on? Soi sous une facette, comme en un miroir?

Citation :
Il n'y pas d'autre voie que le travail assidu, l'apprentissage approfondi de la technique, l'introspection, la méditation et l'observation, la connaissance, l'empathie avec le sujet.
Tout calcul risquerait-il de mener à une perte? Cela en effet se faisant tout naturellement, comme si je ne faisais que répondre à ce que je suis...

Citation :
Au bout de cet apprentissage peut venir une sorte d'envol: c'est vrai pour l'écriture, c'est vrai pour la peinture, où la main fonctionne en se lâchant...c'est ce que j'appellerais le lâcher-prise
Docilité... Envol... L'être est léger à chanter et respirer un air de jeunesse...

Citation :
Si on veut aller plus loin, les prédispositions à l'art sont une grande sensibilité, une persévérance, une abnégation et une grande humilité, un sens de l'observation et la mémoire qui va avec, et enfin une capacité à l'empathie.
Le moins que je puisse dire, c'est que tu m'as donné à te lire et te relire, et à te découvrir à travers toutes ces richesses...
Revenir en haut Aller en bas
ronronladouceur
Prout Chef
avatar

Nombre de messages : 2608
Localisation : ciel nymbé d'étoiles
Date d'inscription : 27/01/2005

MessageSujet: Re: L'art activité métaphysique ?   Sam 30 Jan 2010 - 4:05

Romane a écrit:
Peut-être que la grâce n'apparaît que furtivement dans une œuvre dite d'art. Ce peut-être un détail, une seconde, qu'accroche celui qui en restera subjugué jusqu'à la fin de ses jours, et qui peut même passer inaperçu pour quelque autre regard.
?
Regard : Microscope, télescope, incommensurabloscope...
Revenir en haut Aller en bas
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: L'art activité métaphysique ?   Sam 30 Jan 2010 - 12:20

L'art est une pensée qui ne se pense pas, suspendue à une pensée qui se pense...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'art activité métaphysique ?   Sam 30 Jan 2010 - 14:23

Citation :
Oui, «l'approche... du sujet», jusqu'à rapprocher
l'éloignement si près que les limites s'estompent peu à peu, pour enfin
disparaître au profit d'une pure vision... Mais que voit-on? Soi sous
une facette, comme en un miroir?

Mais pourquoi y verrait-on soi en miroir ? N'est-ce pas plutôt "l'oubli de soi" ? Ou peut-être la sensation de l'oubli de soi, cette espèce d'amnésie bizarre qui fait que pendant qu'on plonge dans l'art, les sensations se multiplient et s'amplifient pendant que soi-même est dévoré par cet autre monde dans lequel le plonge la créativité ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
francoisdalayrac

avatar

Nombre de messages : 2127
Age : 59
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: L'art activité métaphysique ?   Sam 30 Jan 2010 - 14:45

Romane a écrit:
Citation :
Oui, «l'approche... du sujet», jusqu'à rapprocher
l'éloignement si près que les limites s'estompent peu à peu, pour enfin
disparaître au profit d'une pure vision... Mais que voit-on? Soi sous
une facette, comme en un miroir?

Mais pourquoi y verrait-on soi en miroir ? N'est-ce pas plutôt "l'oubli de soi" ? Ou peut-être la sensation de l'oubli de soi, cette espèce d'amnésie bizarre qui fait que pendant qu'on plonge dans l'art, les sensations se multiplient et s'amplifient pendant que soi-même est dévoré par cet autre monde dans lequel le plonge la créativité ?

Oui Ro, oui.

Amnésie d'une ivresse dionysiaque dans la laquelle, par laquelle nous créons.

A ce propos : Naissance de la tragédie d'un certain Nietschze, Frédéric de son prénom et qui sombra dans la démence devant le vertige provoqué par les questions que tu poses ici.

François
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'art activité métaphysique ?   Sam 30 Jan 2010 - 14:49

Ton rebondissement me fait m'en poser une autre : sombrerions-nous dans une sorte d'état de démence, lorsque nous sommes immergés dans le phénomène de la création d'une oeuvre d'art ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
francoisdalayrac

avatar

Nombre de messages : 2127
Age : 59
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: L'art activité métaphysique ?   Sam 30 Jan 2010 - 14:57

Romane a écrit:
Ton rebondissement me fait m'en poser une autre : sombrerions-nous dans une sorte d'état de démence, lorsque nous sommes immergés dans le phénomène de la création d'une oeuvre d'art ?

Démence ou extrême lucidité? Je me pose la question. L'une ne mène - t - elle pas à l'autre et inversement?

François
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'art activité métaphysique ?   Sam 30 Jan 2010 - 14:58

Oui. C'est là que je voulais en venir. Car ce qu'on appelle démence, est-ce si dérangeant et si c'est si dérangeant, n'est-ce pas parce que cela touche intimement à la lucidité ? Elle fait si peur à regarder en face, n'est-ce pas...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Bianca



Nombre de messages : 1735
Date d'inscription : 04/08/2009

MessageSujet: Re: L'art activité métaphysique ?   Sam 30 Jan 2010 - 17:39

Je poursuis dans la dialectique de Nietzsche…
Et vous remercie au passage de votre participation qui est un vrai régal ! Rêve

Pour Nietzsche, l’Art est métaphysique : il manifeste l'être.
Il met ainsi en évidence le fait que cette saisie ne peut être qu'esthétique, intuitive et non conceptuelle.
L'art ne va-t-il pas ainsi être conduit à remplacer la philosophie ?
Faire de sa vie une œuvre d'art en deviendra-t-il par le faîte de la sagesse ?
Cette mise au premier plan de la signification métaphysique de l'art n'implique-t-elle pas une redéfinition du concept d'art qui risque de le rendre méconnaissable,
de l'identifier à la force créative en général, force créative de la nature ou d'hommes dans l'histoire....
L'art révèle le fond de l'être?
Le tragique de l'existence?
Il délivre un message métaphysique ou plutôt, il est une révélation métaphysique. Il est un modèle existentiel : vivre en artiste, c'est-à-dire avec la connaissance tragique.
Le problème étant cependant que l'on peut peut-être vivre en artiste, affronter le tragique sans créer des œuvres d'art.
(Dans les Maîtres, La philosophie de Nietzsche). Malgré de belles expressions, il est effectivement difficile d'apprécier littérairement dans son ensemble une œuvre aussi excessive.
Cela veut-il dire alors qu'il y aurait un art sans œuvres d'art ?
Revenir en haut Aller en bas
francoisdalayrac

avatar

Nombre de messages : 2127
Age : 59
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: L'art activité métaphysique ?   Sam 30 Jan 2010 - 17:57

Oui tu as raison, d'autant que la frontière entre l'une et l'autre est si mince, je suis payé pour le savoir...

François
Revenir en haut Aller en bas
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: L'art activité métaphysique ?   Sam 30 Jan 2010 - 18:04

Bianca a écrit:
.
L'art ne va-t-il pas ainsi être conduit à remplacer la philosophie ?
Faire de sa vie une œuvre d'art en deviendra-t-il par le faîte de la sagesse ?

J'aime aussi ce que tu écris et les questions que tu soulèves. Mais là, voici quelque chose qui me chiffonne. On dirait des paradoxes juxtaposés tant ils se ressemblent - se ressembleraient-ils conjointement ?

Parce que dans mon arrière pensée, je pense que faire preuve de philosophie c'est aussi faire foi de sagesse. Ce qui veut dire, qu'au travers de tes questions semblant différentes apporteraient le même résultat, l'une contredisant l'autre - mais pas dans la réponse, seulement dans la question.

Parce que si l'art vient à remplacer la philosophie cela voudra dire qu'il l'est devenu par le faîte de la sagesse. Ce qui n'est pas rien. Car qu'est-ce donc la philosophie si ce n'est de lire quelque chose provenant de l'intérieur de soi par la visualisation d'un extérieur, mais ou et inexistant à la nature humaine ?



Bianca a écrit:
.Cela veut-il dire alors qu'il y aurait un art sans œuvres d'art ?

Eh bien, Bianca, qu'est-ce donc l'Art ?


Dernière édition par Rosacée le Sam 30 Jan 2010 - 18:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: L'art activité métaphysique ?   Sam 30 Jan 2010 - 18:11

Bianca a écrit:
L'art révèle le fond de l'être? Le tragique de l'existence?
L'art révèle-t-il le tragique de l'existence ? Je n'en ai pas l'impression, puisque le tragique peut être perçu sans la médiation de l'art. En revanche, je pense qu'il peut aider à supporter ce tragique. Comme il peut être une exaltation du bonheur, selon l'état d'esprit de l'artiste.
N'existe-t-il pas des artistes heureux, ou du moins serein (je pense aux livres de Christian Bobin, mais il y aurait bien d'autres exemples).

Bianca a écrit:
Cela veut-il dire alors qu'il y aurait un art sans œuvres d'art ?
Je n'arrive pas à imaginer ça. Car pour moi, l'art nécessite forcément une volonté de "faire", de "créer". Par exemple, pour moi, un merveilleux paysage ou un beau chant d'oiseau ne peut être de l'art.

Alors l'art serait peut-être une énergie ?
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
ronronladouceur
Prout Chef
avatar

Nombre de messages : 2608
Localisation : ciel nymbé d'étoiles
Date d'inscription : 27/01/2005

MessageSujet: Re: L'art activité métaphysique ?   Sam 30 Jan 2010 - 18:52

Bianca a écrit:
Pour Nietzsche, l’Art est métaphysique : il manifeste l'être.
Si je comprends bien, pour Nietzsche, l'Art s'écrit avec une majuscule dans la mesure où il est lié au niveau métaphysique...

Citation :
il manifeste l'être.
Précise-t-il 'quoi' de l'être?

Citation :
Il met ainsi en évidence le fait que cette saisie ne peut être qu'esthétique, intuitive et non conceptuelle.
C'est pourquoi peut-être écrit-il: «Ah! Il y a tant de choses entre le ciel et la terre que les poètes sont seuls à avoir rêvées.»

«Le cœur est poète, c'est pourquoi la beauté»?

Mais en quoi le tragique de l'existence peut-il être esthétique, intuitif?

Citation :
L'art ne va-t-il pas ainsi être conduit à remplacer la philosophie?
Attention, s'agit-il de l'art ou «l'Art en tant que métaphysique manifestant l'être»? Car toute philosophie est-elle métaphysique?

Et s'agit-il de tenir un discours philosophique sur la métaphysique pour faire de la métaphysique?

Citation :
Faire de sa vie une œuvre d'art en deviendra-t-il par le faîte de la sagesse ?
Au niveau de l'être, parlera-t-on de Grand œuvre? Une œuvre d'art tragique est-elle œuvre d'art, est-elle à élever au rang de sagesse?

Citation :
Cette mise au premier plan de la signification métaphysique de l'art n'implique-t-elle pas une redéfinition du concept d'art qui risque de le rendre méconnaissable,
Pour Nietzsche, cela ne lui redonnera-t-il plutôt son vrai Visage?

Citation :
de l'identifier à la force créative en général, force créative de la nature ou d'hommes dans l'histoire....
Là, j'ai l'impression que l'on s'éloigne de l'esprit de Nietzsche...

Citation :
L'art révèle le fond de l'être?
Le tragique de l'existence?
Il délivre un message métaphysique ou plutôt, il est une révélation métaphysique. Il est un modèle existentiel : vivre en artiste, c'est-à-dire avec la connaissance tragique.
Je ne crois pas que ce soit sous cette inspiration que Nietszche a écrit: «Celui qui a trouvé son être ne marche plus, il danse.»
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'art activité métaphysique ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'art activité métaphysique ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'art activité métaphysique ?
» L'activité miniatures de Citromz
» Le BoB en activité ...
» Objectif Image Paris expose "Ganesh à Paris" au centre d'activité de Daviel
» Confirmation d'activité : Samedi 15 janvier 2011 (FEEDBACK, COMMENT and CLOSE)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Philosophie-
Sauter vers: