Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sans le A, suivi de sans le E.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Sans le A, suivi de sans le E.   Mer 27 Jan 2010 - 1:18

Un petit exercice auquel je me suis livrée ce soir, en compagnie des amis de l'écriture. Si ça vous tente, vous pouvez apporter votre contribution.

Un début de texte sans a. Puis une suite sans e.
Pas si simple, sans le e !


* * *

Je repose le combiné. Il vient. Encore trois heures. Dieu que c'est long de rester souffle court, cœur ébouriffé et gorge sèche ! Encore trois heures de vide, et ce creux du fond du ventre, ce point obscur où se loge le désir depuis tout ce temps !
Le rêve enfle d'un fol espoir, celui de ne plus nous quitter, celui des jours sereins, des petits bonheurs égrenés, et mille fleurs sur l'herbe du printemps, et mille musiques en sourdine !

Amour, toi qui... toi dont... toi toujours ! Quand ?
Ouvrant un battant à la fin d'un jour infini, un fulgurant plaisir m'accrocha à ton iris noir.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Sans le A, suivi de sans le E.   Mer 27 Jan 2010 - 2:00

Exercice régulièrement proposé sur les forums littéraires !
Allez, je m'y colle, pour voir (c'est plus facile sans A que sans E) :


C'est toujours le même bordel : je viens doucettement contre elle pour qu'elle se blottisse contre moi, je prends soin de ne plus la brusquer comme les fois précédentes, puis je lui murmure les mots les plus doux possible contre son oreille sublime et prends soin de rester juste immobile et l'effleurer comme elle préfère. Et elle ronronne toujours. Puis c'est le moment qu'elle choisit pour se retourner sur le dos et me griffer comme lorsqu'elle tête ! Du coup je me retire, blessé, et tout est foutu. C'est pénible ! Non je ne peux plus.


Non ! Nos amis chats, surtout nos chatons, qui sans nous ont froid (mon Grisou pourrait mourir sans moi), sont trop ingrats !
Dudu, mort aujourd'hui, fut aussi ainsi ; on aurait dit un mauvais lutin toujours sur un coup malin. Un jour il a failli m'avoir dans l'iris d'un coup griffu ! Alors la loi du plus fort s'imposa : il partit trois jours plus tard au giron d'un frangin trop ravi. Non mais !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Sans le A, suivi de sans le E.   Mer 27 Jan 2010 - 2:02

filo a écrit:
Exercice régulièrement proposé sur les forums littéraires !
Allez, je m'y colle, pour voir (c'est plus facile sans A que sans E) :


C'est toujours le même bordel : je viens doucettement contre elle pour qu'elle se blottisse contre moi, je prends soin de ne plus la brusquer comme les fois précédentes, puis je lui murmure les mots les plus doux possible contre son oreille sublime et prends soin de rester juste immobile et l'effleurer comme elle préfère. Et elle ronronne toujours. Puis c'est le moment qu'elle choisit pour se retourner sur le dos et me griffer comme lorsqu'elle tête ! Du coup je me retire, blessé, et tout est foutu. C'est pénible ! Non je ne peux plus.


Non ! Nos amis chats, surtout nos chatons, qui sans nous ont froid (mon Grisou pourrait mourir sans moi), sont trop ingrats !
Dudu, mort aujourd'hui, fut aussi ainsi ; on aurait dit un mauvais lutin toujours sur un coup malin. Un jour il a failli m'avoir dans l'iris d'un coup griffu ! Alors la loi du plus fort s'imposa : il partit trois jours plus tard au giron d'un frangin trop ravi. Non mais !

Plus facile, tu disais ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Sans le A, suivi de sans le E.   Mer 27 Jan 2010 - 2:12

GRRRR !

n'empêche, c'est avec le E d'abord que c'était dur, et j'en n'ai pas mis d'abord...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Sans le A, suivi de sans le E.   Mer 27 Jan 2010 - 2:16

Sans le E, c'est un véritable casse-tête. J'ai tournicoté un bon bout de temps avant de pondre ces deux lignes, à cause des iris (yeux et regard interdits), il fallait une couleur, j'ai pas été foutue de trouver "noir" avant au moins une dizaine de minutes. Marron ne me branchait pas.

Le piège est l'idée, et à partir de l'idée, trouver le bon mot. J'aurais pu trouver une forme, une expression, ben non. J'étais partie sur une couleur... pfff

Tu t'en es bien sorti, malgré la faute.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Who

avatar

Nombre de messages : 498
Age : 30
Localisation : Sous un bourgeon géant.
Date d'inscription : 21/06/2009

MessageSujet: Re: Sans le A, suivi de sans le E.   Mer 27 Jan 2010 - 9:41

Encore ce chuchotement, cette mélopée lugubre, ce bruit qui frissonne, tout juste perceptible pour les oreilles les plus fines. Il s'étend, lentement, comme éreinté, comme moribond, le long du sombre corridor. Il entre, de l'ouverture sous les portes, des fissures des murs, par dessous, déterré, par dessus, comme suspendu, pendu d'une corde invisible fixée en nul endroit. Et nul ou presque ne peut l'entendre, personne.

Aucun individu. Jusqu'à un instant, choisi par la partition du jour. L'instant passa, alors, tout brilla, tout s'illumina, tout fit du bruit, cachant un chant plaintif. Tout, pour un instant. Un instant si court qu'aucun n'avait jamais pu voir son clair halo, ouir sa stridulation, aux airs si vibrants, si vivants. Pourtant, si nul n'avait jamais connu l'instant, n'avait jamais connu sa lueur jusqu'à aujourd'hui, fallait-il pour autant tous finir par un abandon ?


Dernière édition par Who le Mer 27 Jan 2010 - 9:54, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lecorridor.net
Who

avatar

Nombre de messages : 498
Age : 30
Localisation : Sous un bourgeon géant.
Date d'inscription : 21/06/2009

MessageSujet: Re: Sans le A, suivi de sans le E.   Mer 27 Jan 2010 - 9:44

Citation :
Exercice régulièrement proposé sur les forums littéraires !

Donc, c'est bien ce que je pensais. C'est donc moi qui suis mauvais.

A l'époque où je cherchais des forums littéraires, je n'ai trouvé que LU, et rien d'autre. Google n'a jamais été mon ami...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lecorridor.net
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Sans le A, suivi de sans le E.   Mer 27 Jan 2010 - 13:39

Google est ton ami, puisqu'il t'a mené jusqu'ici.

Citation :
Encore ce chuchotement, cette mélopée lugubre, ce bruit qui frissonne, tout juste perceptible pour les oreilles les plus fines. Il s'étend, lentement, comme éreinté, comme moribond, le long du sombre corridor. Il entre, de l'ouverture sous les portes, des fissures des murs, par dessous, déterré, par dessus, comme suspendu, pendu d'une corde invisible fixée en nul endroit. Et nul ou presque ne peut l'entendre, personne.

Aucun individu. Jusqu'à un instant, choisi par la partition du jour. L'instant passa, alors, tout brilla, tout s'illumina, tout fit du bruit, cachant un chant plaintif. Tout, pour un instant. Un instant si court qu'aucun n'avait jamais pu voir son clair halo, ouir sa stridulation, aux airs si vibrants, si vivants. Pourtant, si nul n'avait jamais connu l'instant, n'avait jamais connu sa lueur jusqu'à aujourd'hui, fallait-il pour autant tous finir par un abandon ?


*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Who

avatar

Nombre de messages : 498
Age : 30
Localisation : Sous un bourgeon géant.
Date d'inscription : 21/06/2009

MessageSujet: Re: Sans le A, suivi de sans le E.   Mer 27 Jan 2010 - 16:49

Dame Ned. J'ai été dupé par un mot sournois. J'ai faillis, je me meurt, ma vie n'a plus aucun sens. Laissez moi dépérir dans la honte qui est la mienne, mon être tout entier est devenu inutile et ridicule par un incorrigible fourvoiement.
Non ! Ne me torturez pas de vos regards, je ne mérite pas la compassion, et le mépris ne saurait me faire souffrir plus que le désarroi dans lequel cette lettre trompeuse m'a inéluctablement plongé.
Laissez moi seul, seul dans le courroux que je mérite, que je subisse le châtiment qui m'est justement imposé.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lecorridor.net
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Sans le A, suivi de sans le E.   Mer 27 Jan 2010 - 19:20

Sans le E, j'avais déjà fait et je l'ai exposé sur ce Forum, c'était un poème : Au balcon du galant Very Happy - mais je me souviens que je n'avais pas vraiment eu beaucoup de remarques et de félicitations - alors je boude, na ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
ronronladouceur
Prout Chef
avatar

Nombre de messages : 2608
Localisation : ciel nymbé d'étoiles
Date d'inscription : 27/01/2005

MessageSujet: Re: Sans le A, suivi de sans le E.   Mer 27 Jan 2010 - 22:40

Who a écrit:
Dame Ned. J'ai été dupé par un mot sournois. J'ai faillis, je me meurt, ma vie n'a plus aucun sens. Laissez moi dépérir dans la honte qui est la mienne, mon être tout entier est devenu inutile et ridicule par un incorrigible fourvoiement.
Non ! Ne me torturez pas de vos regards, je ne mérite pas la compassion, et le mépris ne saurait me faire souffrir plus que le désarroi dans lequel cette lettre trompeuse m'a inéluctablement plongé.
Laissez moi seul, seul dans le courroux que je mérite, que je subisse le châtiment qui m'est justement imposé.

Pour t'encourager doublement dans le même sens :

Who a écrit:
Encore ce chuchotement, cette mélopée lugubre, ce bruit qui frissonne, tout juste perceptible pour les oreilles les plus fines. Il s'étend, lentement, comme éreinté, comme moribond, le long du sombre corridor. Il entre, de l'ouverture sous les portes, des fissures des murs, par dessous, déterré, par dessus, comme suspendu, pendu d'une corde invisible fixée en nul endroit. Et nul ou presque ne peut l'entendre, personne.

mèche
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Sans le A, suivi de sans le E.   Mer 27 Jan 2010 - 23:02

rooooh je n'avais même pas vu !! Ronron, œil de perceuse, va !

Hep, Who, bravo pour l'exercice, c'était tout de même un exploit. Je ne t'en veux pas pour les nœuds au cerveau, ne meurs pas, ne meurs pas, ne meurs pas !

Rosac, chouptt, j m souvins trs bin d ta posi, ahurissant d c tour d main inimitabl. Je dpos ici la mdaill sans la lttr intrdit t m'inclin volontirs dvant ton talnt !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Sans le A, suivi de sans le E.   Jeu 28 Jan 2010 - 1:23

Aaaaah, je me rappelle très bien avoir sué sang et eau dans un défi lancé par notre filoguru.
Le thème, si je me souviens bien, était : l'amour interdit, à écrire en versification classique, sans -e (le -e était autorisé pour le titre du poème).
Et ça donnait cela :


La complainte d'Yseult (en hexasyllabes)


Pour toi j'irai Tristan
Aux confins du non-dit
Oubliant dans ton lit
Obligations ou rang

A corps laissons nos cris
Basculant sous un faix
D'illusions sans attrait
Aux chagrins alanguis

Nos mains s'arrondissant
Au giron d'un amour
Dissimulant nos jours
Sous un drap flamboyant

Vois mon amant la fin
La foi nous justifiant
Quand un sort nous liant
Nia tous nos instincts

Trahir fut ma prison
Mourir trahi ton lot
Dans un obscur halo
Consumant nos raisons

Mais nos amours sans fin
Franchirons vos soupçons
Bravant dans la passion
Au droit-fil du divin.



La complainte d'Yseult. (en alexandrins)


Pour toi j'irai là-bas au frisson d'un oubli
Bousculant dans ton lit obligations ou rang
A corps laissons nos cris aux longs accords mourants
Abolir nos chagrins aux confins du non-dit

Nos mains s'arrondissant dans l'illusion d'amour
Dissimulons nos jours sous un drap flamboyant
Imaginons la fin la foi nous justifiant
Quand un sort nous lia d'un attrait sans atours

Mais l'amour nous mua au droit-fil du plaisir
Dans l'obscur athanor où nous taisons nos faims
Amants d'un absolu à l'aplomb du divin
Vivant sans trahison, aimant sans s'avilir.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Sans le A, suivi de sans le E.   Jeu 28 Jan 2010 - 1:26

wow ! tu parles d'un exploit, d'autant que le e se niche dans tant de mots qu'il faut se creuser les méninges pour trouver comment formuler ! chapeau bas, m'dam' !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Sans le A, suivi de sans le E.   Jeu 28 Jan 2010 - 1:31

Merci, hé oui, ça n'a pas été simple. On s'aperçoit qu'il y a des -e partout, scrogneugneu mèche
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Sans le A, suivi de sans le E.   Jeu 28 Jan 2010 - 1:36

Alors je suis miro, je ne les vois pas !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Sans le A, suivi de sans le E.   Jeu 28 Jan 2010 - 1:51

Mais non, bichette, je voulais dire qu'en écrivant un texte sans -e, on s'aperçoit que dans la langue française, il y a en général plein de -e.
Heureusement qu'il n'y en a pas dans le texte, je me serais faite patafioler par le filo !
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Sans le A, suivi de sans le E.   Jeu 28 Jan 2010 - 1:54

je ne connaissais pas le verbe patafioler.

Il faudra tenter sans le i, pour voir. Mais à mon avis, le e est la voyelle la plus répandue. Elle aère les mots.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Sans le A, suivi de sans le E.   Jeu 28 Jan 2010 - 13:00

le Littré (1880)

PATAFIOLER (v. a.)

Terme populaire qui n'est guère usité que dans cette phrase : Que le bon Dieu te patafiole, que le diable te patafiole, c'est-à-dire te confonde.

• Adieu, dit M. de Maillebois, et que le bon Dieu vous patafiole ! - Patafiole ! reprit M. de Vaugelas, abasourdi du souhait et du mot ; patafiole ! répéta-t-il sans trouver rien à répondre, tant l'expression était exorbitante ! (FR. SOULIÉ la Nièce de Vaugelas, § 2)

ÉTYMOLOGIE

Pataflerie a signifié sottise dans le XVIe siècle. Il est possible qu'il y ait dans ce mot l'onomatopée de patatras, patapouf.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Sans le A, suivi de sans le E.   Sam 6 Fév 2010 - 10:25

Je viens de me rendre compte que rien n’est évident. Bien sûr, je le dois, je me le dois…
Le mérite est le puits de tous les éloges. Il est enfoui bien profondément en nous. Il est juste. Et il est juste de s’y tenir, juste le temps de tendre le fil sur le cours du juste milieu.
Ce filon, celui qui nous porte, non loin, juste un peu, ici, sur le sommet. Celui qui se trouve posé sur le bourgeon de l’équilibre. Ici, encore une fois.
Il est lisse, fin, droit. Je dois m’y tenir. Je dois me tenir sur le rivet de mes tout petits pieds. Le clou des fortunes, le pic de l’espoir. Je dois cheminer, courir, errer. Lentement, plus vite comme le son d’une mélodie. Comme le tempo d’un métronome, empreinte monotone.
Il se peut que, de temps en temps, il soit pierreux… Oui, rien n’est évident.

Toutefois, je me dois verser cette encre, sinon, il est fort possible que tous les individus de ce monde qu’est LU pense que je boude réellement…
Une fois l’épreuve finie, je dois encore me joindre en tout sens et ne point utiliser le E.


La liaison


Sans, surtout sans.
Il faut sans… !
Traçant un cordon pour la liaison,
marchant sur un horizon dominant, mais trop lointain.
Jour, nuit, tout confondu
Passant…
Passant post-partum
Conduit sourd,
Passant discontinu. Concis. Cavalant sur un cours.
Un court instant.
Flots brûlants.

Il avançait, craintif sur un fil droit,
raidi par l’instant T.

Qu’allait-il voir ?

Il pansait…
Il jouissait.
Fou
Toujours.
Il voyait.
Sans mots.
Il voguait tombant par là, ici, plus loin,
Sans… sans
Sans savoir…

Il savait où.

Mais sur son toit, il cabotait, tirant son corps mou,
branlant.
Son sang contraint parmi son cours,
dans son ravin.
Disparu…

Il savait,
Là,
Son fusil à la main.
Sang jaillissant,
sans…
Mort, au fond du ravin.
Fin.
Sur un fil long, lancinant,
l'aplomb part,
sans…

Puis va,
finir,
sans fin.

Sans saisir :

La voix du sort

L’horizon stagnant, insistant,
Trop lourd,
Tranchant,
pris dans sa convulsion.

Coupa la liaison.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Sans le A, suivi de sans le E.   Sam 6 Fév 2010 - 14:54

Pétard, c'est bien ficelé et pas un E ne dépasse ! C'est franchement un exercice à méninges, le E étant la voyelle la plus répandue. Coup de chapeau !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Octopus

avatar

Nombre de messages : 240
Age : 28
Localisation : Le coeur toujours tourné vers la verte Eirin
Date d'inscription : 05/03/2009

MessageSujet: Re: Sans le A, suivi de sans le E.   Sam 6 Fév 2010 - 18:05

Oublier le commencement

J'énumère de lettres en lettres,
Qui une voyelle
Qui une consonne
J'omets le commencement
Je triche, je joue
J'explose ! Ici encore
Je dois !

Le reflet usé des jours
Se noie en moi
Se déforme
En pluie intemporelle,
En grondement silencieux
Histoire de quelques hystéries
Devenues symboles de noir.

J'ignore ce que je ne peux fuir
Je récupère ce que je ne puis tenir
Dispersé, je suis trop dispersé
Je me conforte, me console
Comme je peux.

Illusion !
Chimères !
Impressions !
Signes trompeurs...

Silence...

Des mots que j'emploie
Sous lesquels je ploie,
Et sous mon propre poids
J'implose en gerbes immenses !


Alambics

A l'assaut ! Il faut ! Acculons ! Allumons ! J'ai voulu un alambic... Oui, distillons ! J'ai fuit ma condition, qui accusa jadis l'abyssal cristal opalin d'un noir brillant. Alors qu'un diamant aurait suffit, sans plus, sans moins, sans moi, surtout.

Ici un albatros, mort ! Là, tu n'as plus d'air. A jamais. A la mort, à l'obscur confondu au scintillant quand s'immolait ta raison avant la divaguation, avant toi, avant moi quand nous pompions alors aux alambics clairs...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Sans le A, suivi de sans le E.   Sam 6 Fév 2010 - 20:23

Je suis admirative devant vos élans d'inspiration et votre tour de main ! Ça existe, les cordons bleus, en écriture ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
LylaTsB

avatar

Nombre de messages : 4714
Age : 58
Localisation : Entre allanguie & languissante ...
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: Sans le A, suivi de sans le E.   Sam 6 Fév 2010 - 21:27

Dodo porno

Dorlotons nos corps.
Otons nos polos, nos ponchos rococos, nos frocs snobs, nos smocks coton…
Frottons, gommons, ponçons nos dos blonds, nos longs troncs…
Pomponnons, ornons d’orlon nos roploplots oblongs, nos monts ronds, nos cols profonds… Ombrons nos lorgnons d’khôl, ordonnons nos logs… Croquons vos bonbons mon coco… Mordons, forçons, fonçons, consommons hot’polochon ! Fondons et confondons ! Ooooooohhhh… ! Stop mon poto… trop bon !
Jojo, mon trognon, dormons…


Censur'A

L’armada d’amants s’amassa dans l’apadâna. L’apparat, amalgamant bacchanal, tapas, ananas, halva, tarama, malt, Mascara, tabac, accapara l’Agha.
L’appât d’Agatha l’arrachant à la java, l’Agha avança, attrapant l’avant-bras, bazardant l’alpaga, agaçant la bath Agatha s’affalant dans sa caftan. La cata ! L’amant ahanant tanna Agatha s’alarmant, s’attachant à l’avatar Atasan sans grand sang !
Chah chaland, l’abracadabrant Agha dans la casbah manda sa drag safran... Flambard ! Fatal fla-fla flattant Agatha gaga ! Gag flagrant, gag gagnant !
L’Agha gagnant l’achat galant, gambadant gland à l’avant, s’amarra sans aplat à sa fan Agatha ! Falbala, tcharchaf, falzar, l’Agha s’acharnant craqua l’amas damas… Ah, l’allant ! Ah, fracassant chambard ! Sabbat affamant d’amants hagards ! Hammam harassant ! Fanal agrafant l’art afghan ! BARAKA !
La saga sacrant Agatha la nappa d’acclamant chants, taxant, sans raca, l’accablant Agha « Caracal Pacha » !

O&ASourire
Des vieilleries venues de là ==> http://liensutiles.forumactif.com/blog-notes-f96/tous-les-chemins-menent-a-lyla-t10384-75.htm
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Sans le A, suivi de sans le E.   Sam 6 Fév 2010 - 21:49

Rosacée, Octopus et Lyla, fées des voyelles ! (pardon Octo, pour une fois, tu vires dans le clan des femmes )

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sans le A, suivi de sans le E.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sans le A, suivi de sans le E.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» "Une femme sans mari est un navire sans gouvernail"
» Sans le A, suivi de sans le E.
» Sans Atout - série de romans par Boileau - Narcejac
» COBEN Harlan: sans un mot
» MYRON BOLITAR (Tome 09) SANS LAISSER D'ADRESSE d'Harlan Coben

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Ecriture :: Jeux d'écriture-
Sauter vers: