Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Jeu littéraire autour du monde

Aller en bas 
AuteurMessage
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90100
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

Jeu littéraire autour du monde Empty
MessageSujet: Jeu littéraire autour du monde   Jeu littéraire autour du monde EmptyJeu 4 Fév 2010 - 3:03

Et puisque le précédent jeu a fait bouger les plumes et sortir des mots, en voici un autre ici : Que vous inspire cette image ? Encore une fois, lâchez-vous, et prenez plaisir !

Jeu littéraire autour du monde 347517951

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vilain
Nain de Jourdain
Vilain

Nombre de messages : 9126
Date d'inscription : 20/02/2004

Jeu littéraire autour du monde Empty
MessageSujet: Re: Jeu littéraire autour du monde   Jeu littéraire autour du monde EmptyJeu 4 Fév 2010 - 4:09

Oh, c'est simple !....LE BORDEL !
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90100
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

Jeu littéraire autour du monde Empty
MessageSujet: Re: Jeu littéraire autour du monde   Jeu littéraire autour du monde EmptyJeu 4 Fév 2010 - 9:57

Ouais, mais on s'en fout. Ici on invente des textes. Jeu littéraire autour du monde Ange34

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Rosacée



Nombre de messages : 2105
Date d'inscription : 05/06/2009

Jeu littéraire autour du monde Empty
MessageSujet: Re: Jeu littéraire autour du monde   Jeu littéraire autour du monde EmptyJeu 4 Fév 2010 - 13:06

Je voudrais bien que tu refasses mon histoire.
Non, que dis-je... que tu refasses l'histoire du monde.
Eh ! Je te parle ! Oui, à toi, l'Historien, le Gouverneur, le Professeur. Toi, l'Homme. Moi, l'Homme.

Allez, viens me dire ce que tu vois, je te dirais ce que je vois.

Dans la classe, là, assise à côté du radiateur, je les ai entendus, à la fois par les mots de leur savoir, et par les mots flottants, invisibles, dans le cristallin de leurs yeux.
Je me souviens. C’était hier. Il a parfois ri. Il a parfois pleuré. Je l'ai vu, là, assis devant son bureau sur le promontoire.
Je l'ai entendu dans ses silences. Il nous parlait de lui, il nous parlait des hommes. Il nous parlait de tout ce qu'on ne connaissait pas et je l'aimais, là, au fond de la classe. Je l'aimais à l'écouter et m'échapper.
Parfois, je le haïssais. Comment pouvait-il nous dire tout ça : L'histoire du monde et des hommes au travers des horreurs.

Non.

Je vois, je vois l'état. Oui. Il ne suffit pas d'aller très loin. Je le vois, là, Nous, tous assis en rang d'oignons.

Je voudrais encore savoir, ce qui se passe sous ces pansements, ceux de la Terre. Pourquoi sommes-nous loin des uns des autres alors que le monde semble unifié par les terres et les océans. Pourquoi tant de distance entre elle et nous. Je nous pensais si proches. Illusion…

Encore une fois, je vois la disparition, je vois le désordre.
J'y vois du papier mâché.
Peut-être que toi, l'historien, tu le sais. Tu sais qu'au fond de toi, sous tes élans d'encre, sous des élans de papier, nous ne sommes rien d'autre qu'un bout de bois ; quelques copeaux recouvrant petit à petit toute la surface du monde.
Oui, je nous vois grandir, là, sur ma terre natale et nous y étalons du noir sur du blanc. Nous gouvernons comme des maîtres. Même le bleu a disparu. Même si lui, on ne peut pas le toucher. Oh, mais oui, c’est qu’il est impalpable, seulement on peut puiser dedans et le vider de sa source.

Où sont passés tous les trésors du monde ?
Ne reste-t-il plus que des bouts de bois alchémisés ?

Je n'ai que 14 ans, moi, devant le bureau, salle 212. Celui au fond à gauche, près de la vitre. Et je rêve d'un monde meilleur, d'un monde sans folie. Mais toi, l'historien, que me racontes-tu au travers de ces pays sur ton tableau noir ou bien encore, ceux-là, posés sur du papier.

Je voudrais visiter les moindres parties de la terre ! tu comprends ?

Je ne veux pas voyager dans le passé. Je veux vivre l'instant présent, ne pas être enfermée. Ce n’est pas facile d'avoir 14 ans et découvrir le monde en restant assis sur une chaise de bois.
Comprends-moi, toi, qui m'apportes tant. Je voudrais me promener au rythme d'un cachalot. Je voudrais voler, je voudrais voyager, migrer comme ces oies blanches. Je voudrais naître et disparaître en ayant vécu l’intense de l’éphémère, tout comme ces papillons. Je voudrais voir le bleu du ciel, juste d'un peu plus près. Vois-tu, celui que je vois juste derrière des bouts de papier, des mots égrenés, des fenêtres closes.
Je voudrais voir ce que cache la feuille et les mots justifiant les lieux, le monde, les différences. Je voudrais sentir ton odeur. Encore. L'odeur de la terre. Je voudrais te toucher, t'atteindre, te percuter, te frôler, te caresser. Je voudrais me coucher sur toi, me confondre en toi, me prélasser, m'échapper, te saisir, et te fuir.
Encore.
Juste une dernière fois.

Là, sur la carte, je voudrais gommer.
Non ! pas toi l'Historien ! tu m'apportes tellement avec l'histoire du monde, l'histoire des hommes, leur histoire et leur folie. Leur peine et leur joie. Leur haine et leur amour. La gloire, la rançon, la paix. Le silence. Le désordre. Le bouleversement.

Mais là, j'oublie.

Non..., je voudrais gommer la surface lissée du papier. Cette encre blanche et noire incrustée sur nous, les hommes, pour retrouver l'histoire du monde dans toutes ces couleurs.
Car ce que je le vois, là, n'est plus que le cri du silence, celui que nous avons inscrit, gravé sur sa couche. La couche terrestre. Notre monde. Notre histoire.

Alors, reviens nous raconter la beauté, les merveilles de la terre, même si, elle même, dans sa splendeur, tout comme nous, sème le chaos.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Jeu littéraire autour du monde Empty
MessageSujet: Re: Jeu littéraire autour du monde   Jeu littéraire autour du monde Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Jeu littéraire autour du monde
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jeu littéraire autour du monde
» Le magazine littéraire du mois de juin !
» LA PORTE : Collaboration littéraire
» CADAVRE EXQUIS : Collaboration littéraire
» Questions d'ordre littéraire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Ecriture :: Jeux d'écriture-
Sauter vers: