Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Printemps des poètes 2010

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Printemps des poètes 2010   Ven 5 Fév 2010 - 16:14

Je n'ai aucune info sur le printemps des poètes.
Mercredi les diverses associations de ma commune se sont réunies pour réfléchir à la mise en place d'une action qui partira de la médiathèque.
Dans la commune voisine, on se pose encore des questions.
Avez-vous des idées à me souffler ?
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91107
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Printemps des poètes 2010   Ven 5 Fév 2010 - 18:40

Le thème de cette année est "Couleur femme"

Citation :
"Disons-le sereinement, en poésie comme dans les autres domaines artistiques, la femme a le plus souvent été cantonnée à un rôle subalterne : muse, confidente, consolatrice… La valeur péjorative de l’appellation « poétesse » en dit plus que de longs discours. La question n’est pas de débattre s’il y a ou non une poésie féminine. La question est de mettre en lumière l’apport, à travers l’histoire, des femmes poètes et leur présence remarquable dans la création contemporaine. Ce pourra être aussi l’occasion de considérer les représentations du féminin dans l’imaginaire poétique, au-delà des stéréotypes de la célébration amoureuse."

Jean-Pierre Siméon

Source : http://www.printempsdespoetes.com/index.php?rub=programme&page=139

Intéressant, parce que nous plongeons dans l'aspect créatif de la femme, ses élans à elle. La première qui me vint à l'esprit en lisant cet article : Marie Curie.
La deuxième : George Sand.

Bon, et puis la liste pourrait s'agrandir, forcément.

La voici donc entière et pleinement actrice de sa vie, ça change de l'objet qu'on faisait d'elle.

Du coup, me voilà à me pencher sur ce Printemps des Poètes, pour savoir ce qui pourrait bien être organisé par chez moi.

Sur LU, on pourrait lancer un mouvement littéraire sur un fil spécifique à ce Printemps des Poètes. Quel thème riche, mesdames messieurs !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Printemps des poètes 2010   Ven 5 Fév 2010 - 18:56

Si des thèmes sont donnés, je trouve qu'il est bon de les suivre.

Je n'ai pas l'impression qu'ils soient partis sur ce thème dans ma commune. L'idée est de mettre en place une Grande Lessive, selon l'idée d'une plasticienne ; Joëlle Gonthier http://www.lagrandelessive.net

En ce qui concerne Lu ; pas de problème pour orienter mes productions d'écrits sur ce thème.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91107
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Printemps des poètes 2010   Ven 5 Fév 2010 - 19:01

Eh bien c'est-à-dire que là, je t'ai donné le thème national de cette manifestation nationale.
J'ignorais que des communes choisissaient d'autres thèmes, en fait.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9703
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Printemps des poètes 2010   Lun 8 Fév 2010 - 18:30

Je crois que chaque commune choisi peu ou prou son thème outre le thème national.
Couleur femme, oui, c'est un bon sujet! Je serais partante!
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91107
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Printemps des poètes 2010   Lun 8 Fév 2010 - 18:34

Eh bien pas de souci, on démarre ici le jeu ! A vous les plumes !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/


Dernière édition par Romane le Lun 8 Fév 2010 - 18:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
vestale



Nombre de messages : 1436
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: Re: Printemps des poètes 2010   Lun 8 Fév 2010 - 18:39

J'essaierai bien aussi
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91107
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Printemps des poètes 2010   Lun 8 Fév 2010 - 18:41

Moi aussi ! Je suggère d'ailleurs que l'on poste nos textes à même ce fil.
Chacun peut en poster autant qu'il le souhaite.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Printemps des poètes 2010   Lun 8 Fév 2010 - 21:08

Bon...je commence alors !
Ceci est un texte que je viens d'écrire, je parle de la naissance, de ma naissance.
Un texte brut, à affiner certainement.

Mère-Fille

L’amour braque les ténèbres, à la recherche d’une vie, une petite vie sans importance, sans goût, sans odeur, sans couleur, sans forme.
Fondue dans l’inexistence, minuscule elle vient se nicher dans les terres secrètes.
Mue dans la tiédeur heureuse, pulsée au sang du cordon, un rythme palpitant envahit l’espace à la mesure animale. Immersion dans un univers cataclysmique ;
le silence du néant s’éloigne alors que la vie s’engage dans ces terres à peine étayées.

Mère souterraine, la Terre peut trembler, tu loges dans tes chairs la vie qui aspire ton énergie et t’ouvre à la joie. Tu n’es qu’une enfant, pas encore née ; tu m’attendais.

La vie qui sauve la mort, et la haine, et l’accablement, oui la vie qui sauve jusqu’à la dernière miette.
Jusqu’à la dernière goutte d’espace, jusqu’à ce que pressions étreignent mon corps tendre et mobile, jusqu’à ce qu’elles le tordent dans sa souplesse, et le poussent dans un tunnel abominablement étroit…
...j’étouffe !
Encore maintenant, je ne respire que lorsque je m’approche de la lumière au sortir des tunnels.

Née.

Nous étions en confidence charnelle, et je tombe dans le froid, dans un vaste froid bien trop grand pour moi.
Tu es mon astre irradiant, la température idéale émane de ta peau, ton odeur ta voix habillent mon espace de sécurité. Peau contre peau…dormir.
Il paraît que ce n’est pas l’heure, pas l’heure de dormir. On me stimule…je m’aperçois que j’ai une bouche, qui s’ouvre appelant un cri. Non du lait, et la douceur pénètre mon palais.
Je n’ai pas crié mère, ton lait abondant m’a comblée.
Comblé, ce vide découvert après l’éternité de la naissance.
Un vide que seul le plein pouvait absorber.
En toi j’étais le contenu, toujours soutenue, bordée de sérénité.
Hors de toi, la brûlure de l’air qui pénètre, l’aspiration à la douceur, cette douceur souffle que je pouvais toujours pousser plus loin, jusqu’à la moindre cellule de ce corps qu’il allait bien falloir que je possède.

Oh berce-moi mère et que ta raison demeure bien au-delà de la saison des récoltes, car le souffle peut conduire la conscience vers d’autres découvertes, toujours plus loin.
Tu le sais, toi, que le corps donné est vaste, tu comprends qu’il s’étend vers des terres insoupçonnées, que découvrir ces horizons est un cadeau de vie pour peu qu’on ignore la peur et le doute.
Ce n’est pas l’heure de dormir.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91107
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Printemps des poètes 2010   Lun 8 Fév 2010 - 23:36

Touchants, ces deux états d'avant et d'après la naissance. J'aurais pensé à tout sauf à ça !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Printemps des poètes 2010   Mar 9 Fév 2010 - 0:48

Un peu bizarroïde mon texte.
Merci pour le qualificatif "touchant", car je ne savais pas comment pouvaient être perçues ces élucubrations (incapable de les juger moi-même).
En tout cas ce sont les premiers mots qui sont venus sous mon stylo lorsque j'ai voulu parler de la femme.
Revenir en haut Aller en bas
lison

avatar

Nombre de messages : 7704
Localisation : Gatineau, Québec
Date d'inscription : 22/02/2005

MessageSujet: Re: Printemps des poètes 2010   Mar 9 Fév 2010 - 2:46

Très beau ton texte, je le vois plutôt comme une re-naissance. Merci Alizé.
Revenir en haut Aller en bas
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Printemps des poètes 2010   Mar 9 Fév 2010 - 16:20

Merci Lison.
C'est la vie qui passe (par la femme).
Pardon messieurs, le thème n'est pas "Couleur homme".
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91107
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Printemps des poètes 2010   Mer 10 Fév 2010 - 15:18

Un jour, une nuit, des couleurs.
Expl-oserions nous un autre jour, une autre nuit, de nos couleurs intérieures ? Elle, toi, moi, toutes. Femme en jachère, sourire de madone, ventre en point d'ancrage et eux, naufragés aux abîmes de sa source...

Il fallait transgresser les interprétations, pour qu'elle se barbouille enfin à pleines mains. De ce jaune en lames à découper les paupières, en premier soleil, en cratère, en trouées dans son fief d'obscurité. De ce vert à mâcher, à broyer, à écraser de tout son poids. Extraire de son vert de pomme, la créativité insensée et y croire, y croire jusqu'à ce que son sang s'époumone à galoper, tout rouge et tout puissant. Alors, chevaucher des demi-tons, par dessus le bleu persistant de ses rêveries.

Oui, je suis fille.
Oui, je suis amante.
Oui, je suis mère.

Attendez. Ne fixez pas l'étiquette trop hâtivement. Tenez, je retire mon orteil de la chambre mortuaire et voyez, je pose là, sur le perron, ce tas de couleurs que vous ne toucherez pas. Elles m'appartiennent. N'y voyez aucune malice, ni même un sous-entendu revanchard. Je vis. Hors des murs, hors des sentiers battus. J'ai l'humeur vagabonde et l'œil, comme un compas, à perte d'horizon circulaire.

Je veux partir plus loin. M'enfoncer dans la méconnaissance. Lui tirer les vers du nez. Défricher. Fouiller. Creuser. Avancer des hypothèses. Imaginer que l'inimaginable existe et l'inviter au bal des confrontations. Je veux me faire les dents là où tout le monde échoue, me tromper et recommencer. M'emballer pour une étincelle, chercher à comprendre ce qui la déclenche, ce qu'elle cache quand elle brille, ce qu'elle taira probablement toujours.

Je veux manger les mots des autres et trouver les miens. Connaître la texture des couleurs sur les toiles des maîtres. Inventer mon propre tissage, au bout du pinceau. Et puis, les yeux fermés, lire les partitions en soudoyant des chorégraphies inexpressives, gratter leur masque et faire valoir la communication gestuelle.

Et partir vers tant d'autres mondes encore.

Oui je suis fille.
Oui je suis amante.
Oui je suis mère.

Et femme, comme on dirait "quelqu'un". Un entier. Un sans césure ni chapitres. Un seul. Elle, toi, moi, nous.

De toutes les couleurs.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Printemps des poètes 2010   Mer 10 Fév 2010 - 16:24

Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9703
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Printemps des poètes 2010   Mer 10 Fév 2010 - 21:18

Ro, j'ai quelque part une archi vieillerie, pas vraiment finie et beaucoup moins aboutie, mais qui dit en gros la même chose, je retrouve (si vieux que même pas dans l'ordi) et je dépoussière, c'est l'occasion.

En attendant, je ressors encore une archive, ça date de 2002, et ce fut primé aux jeux floraux de Guadeloupe. Ca va avec la couleur puisque Solitude était métisse!


03/08/02


EN MARGE


Si j’ai nom Solitude,
Suis- je rêve ou légende?
Sorcière ou amazone?
J’ai multiples visages
Et dans mon regard double
Insondable et farouche
Les vagues de douleur
Brassent les corps brisés.



Depuis la nuit des temps
Qui a tissé ma peau
D’Afrique et de mangrove
Je hante les vies secrètes
En portant dans ma chair
La gloire des Sans Titre,
Le mystère des ravines
Où flottent les esprits.




Si j’ai nom Solitude,
Ni épouse, ni servante
J’ai bu l’eau du volcan
A la coupe de soufre
Si vous cherchez mon âme
N’érigez nulle statue
Pour célébrer la femme
Il suffit de l’Amour.

Ecrit d’après le roman d’André Schwartz Bart : « La Mulâtresse Solitude ».
A l’occasion de la célébration du cent cinquantenaire de l’Abolition de l’Esclavage en 1998, une statue de Solitude (personnage réel dont on sait juste qu’elle participa à la révolte de Delgrés en 1802 contre le rétablissement de l’esclavage ; enceinte au moment de son arrestation, elle fut pendue le lendemain de son accouchement.) a été érigée aux Abymes, en Guadeloupe.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91107
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Printemps des poètes 2010   Mer 10 Fév 2010 - 23:29

Un bel hommage ! Et en prime, l'histoire terrible de Solitude, qui décidément porta bien son nom jusqu'au bout...
http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Mul%C3%A2tresse_Solitude



Source : http://www.grioo.com/info6001.html
Vous pouvez en profiter pour lire cet article, rudement bien ficelé.


*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9703
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Printemps des poètes 2010   Jeu 11 Fév 2010 - 3:14

chinois Ro, ça c'est de la réactivité! Merci pour la photo. Ajoute La Mulâtresse Solitude à ta liste de bouquins à lire si ce n'est déjà fait!

A vrai dire, si j'ai fini le poème comme ça, c'est que j'aime pas cette statue. En plus j'ai eu le déplaisir de rencontrer son auteur, style bouffi de suffisance, génie du siècle qui a tout compris. Sur le même carrefour, il y a la statue d'Ignace, un compagnon de Delgrès. Faudra que je vous raconte cette histoire qui n'est pas à la gloire de la France un de ces quatre!
Précision, on n'exécutait pas les femmes enceintes, parce qu'on considérait que l'enfant n'était pas coupable du crime de sa mère, sauf que sans mère, et enfant de "criminelle" il avait peu de chance de vivre!
Revenir en haut Aller en bas
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Printemps des poètes 2010   Jeu 11 Fév 2010 - 13:47

Oui une explosion d'énergie, bien loin, si loin de la femme passive et soumise. Bravo Romane, cet élan est communicatif. De la dynamite en mots !

Tryskel, c'est un beau poème, dénué d'agressivité (il pourrait en être empreint). Le souvenir de telles personnes doit rester vivant dans l'esprit des gens, c'est la meilleure façon de les garder dans le courant de la vie, et de se garder d'autres abominations. Certains ont besoin de statues pour fixer la mémoire des êtres et des faits, mais tes mots vont au-delà de l'apparente arrogance de cette statue qui s'impose ( en comparaison de la façon dont la vie de Solitude a été traitée comme quantité méprisable)
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9703
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Printemps des poètes 2010   Jeu 11 Fév 2010 - 18:04

Alizé a écrit:

Tryskel, c'est un beau poème, dénué d'agressivité (il pourrait en être empreint). Le souvenir de telles personnes doit rester vivant dans l'esprit des gens, c'est la meilleure façon de les garder dans le courant de la vie, et de se garder d'autres abominations. Certains ont besoin de statues pour fixer la mémoire des êtres et des faits, mais tes mots vont au-delà de l'apparente arrogance de cette statue qui s'impose ( en comparaison de la façon dont la vie de Solitude a été traitée comme quantité méprisable)

Alizé, tu mets très juste le doigt sur ce qui me déplaît dans cette statue: son aspect agressif.
Pour le peu que je sais de Solitude (par le roman) je ne la perçois absolument pas agressive, au contraire...

Pour peindre la Couleur Femme, du tout neuf:

11/02/10


PALETTE FEMME

Quel parfum est la couleur femme ?

Le mien est vert aux lèvres bleues
Dans l’ombre douce des sous bois.
Il est orange, soleil couchant
Or chatoyant au grand midi.

Le mien est rouge en son intime
Drapé du sang des oppressions.
Maternité dans la douleur
Grenade suc, larmes et sourires.

Le mien chamarre son mystère
Pour accueillir de son amant
La pourpre à l’extrême dressée
Fondant les teintes, spirale délices.

Le mien transmue, bel alchimiste
Tendre cannelle et peau de pêche.
Le Vif Argent en main caresse
Arc en ciel d’amours déployées.

Quelle couleur est le parfum femme ?

Défi Printemps des poètes 2010 : Couleur Femme
Revenir en haut Aller en bas
vestale



Nombre de messages : 1436
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: Re: Printemps des poètes 2010   Jeu 11 Fév 2010 - 23:12

De très beaux textes les filles, Romane ton titre détonne, superbe !

Voici ma contribution, je pense que je le retravaillerai et si vous avez un titre à me suggérer, je suis preneuse Mr. Green

De Moscou à Paris vers New-York pour Téhéran loin de Budapest et si proche de Ouagadougou…
Océan vert et rouge volcan
Fleurs que l’on offre à la mère et racine maternelle des pousses sensibles
Je suis un sourire-couleur aux abysses de ma féminine identité
Dans mon ventre-ballon, dort mon sommeil bleu des rêves d’enfant
Mon petit être dans mon petit espace temps
Mon virtuose qui connaissait la musique des étoiles et celle des pénombres fauves
Symphonie charnelle

De Londres à Rome voyage vers Mexico puis Yamoussoukro enfin Bombay et…
Voilée de nuages gris, pieds nus sur la terre hémorragique, soleils oranges à l’horizon du regard
Epouse des frontières érogènes toujours d’altitude infini
Je suis l’alliance d’un mariage ombre de peau
Incertitude des devenirs
Et je reste sourire-couleur au pied de l’arbre enraciné aux souvenirs
sans jamais perdre l’identité féminine

De Gênes à Hanoï à Sydney à Cayenne à…Univers
Je suis la femme colorée du fruit, du cri planétaire
De matin vermeil à crépuscule ivoire
J’enfante l’amante tout en nuances sur les fuseaux horaires d’une vie
Qui suis-je…
Si ce n’est que l’aquarelle d’un monde-bâtisseur d’identités
Un écho des identités féminines
Ou moi épouse-mère-femme qui n’a de couleur que le sourire
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Printemps des poètes 2010   Jeu 11 Fév 2010 - 23:27

Une question que je me pose en lisant vos texte. Pourquoi la femme se définirait-elle forcément en temps que mère ou épouse ? À notre époque, nous devrions être capables de nous penser "simplement" en tant que femme (ce qui n'est déjà pas simple, les messieurs ne me contrediront pas, bien qu'ils soient tout aussi complexes), puisqu'aussi bien une femme non mariée ou qui n'a pas d'enfant est une femme à part entière.

Pourquoi sommes-nous encore autant emberlificotées dans cette vision de la femme, alors que nous sommes peut-être les premières à la rejeter lorsqu'on nous l'impose ?
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
vestale



Nombre de messages : 1436
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: Re: Printemps des poètes 2010   Jeu 11 Fév 2010 - 23:36

C'est ce que je pensais en écrivant mon texte, les femmes ne sont pas seulement des épouses et des mères, elles ont aussi d'autres identités. Femmes célibataires ne sont pas moins des femmes. Dans le mien j'ai voulu faire ressortir effectivement la mère et l'épouse-amante, celle qui transmet et celle que je ne suis pas, que je ne serai sans doute jamais. Parce que cela ne me ressemble pas, ne me ressemblera jamais..

Mais je serai curieuse de voir un texte sur l'angle que tu définis lucaerne, peut-être m'y essaiyerai-je.

si au passage, tu as une suggestion de titre Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91107
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Printemps des poètes 2010   Jeu 11 Fév 2010 - 23:39

Je te signale que c'est ce que j'ai fait. J'ai accepté dans mon texte les facettes : fille, amante, mère. Parce que c'est incontournable, certes, certes.
Mais ce que j'ai mis en avant, c'est la facette dont personne ne parle jamais, la créative, la libre de défricher, de bâtir, d'explorer. Nan mais !

Vestale, ton texte est aussi très chouette !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Printemps des poètes 2010   Ven 12 Fév 2010 - 0:26

C'est ce que je me suis dis au début de ton texte Romane. Mais tu finis quand même par passer par l'étape "mère". Je dis ça, mais c'est facile, je n'ai pas la moindre idée de texte...
Mais tout de même, je le dis. Heum...
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Printemps des poètes 2010   

Revenir en haut Aller en bas
 
Printemps des poètes 2010
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» A l'occasion du printemps des poètes, l'éloge de l'autre
» Hubert Grooteclaes
» Chat...pont...
» [Bicentenaire d'Orgueil et Préjugés] Challenge "Printemps des poètes à Pemberley"
» Fin du manga de Nodame Cantabile printemps 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Ecriture :: Jeux d'écriture-
Sauter vers: