Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Histoire et pratiques de la St Valentin

Aller en bas 
AuteurMessage
Tryskel
Miserere mei
Tryskel

Nombre de messages : 9741
Age : 71
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

Histoire et pratiques de la St Valentin Empty
MessageSujet: Histoire et pratiques de la St Valentin   Histoire et pratiques de la St Valentin EmptySam 13 Fév 2010 - 19:52

12/02/08

FETE DES AMOUREUX



I) DES LUPERCALES À SAINT VALENTIN

Ca y est, votre petit coeur rouge bien astiqué fait “Boum/ Boum” sur carte postale? Installez vous et prenez un chocolat, vous allez tout savoir sur la Fête des Amoureux...

Et d’abord, Saint Valentin, c’était qui ce mec?

A) Saint Valentin, Martyr

Là, petit problème vu qu’il n’existe pas moins de 7 Valentin canonisés et qu’aucun n’ayant ne fusse qu’approché les prouesses de Casanova, il n’est pas évident de se prononcer. D’autant que la Légende Dorée (la réfèrence hagiographique écrite par jacques de Voragine à la fin du XIIIème) ne fait aucune allusion aux amoureux dans le chapitre consacré à Valentin (lequel est probablement une compilation des différents Valentin connus à cette date).

L’histoire la plus courament admise est celle de Valentin prêtre, martyrisé en 268 sur ordre de l’empereur Claude II dit le Gothique ou le Cruel.
Celui ci avait interdit le mariage des militaires parce qu’il craignait qu’inquiets de leur famille, ils mettent moins d’ardeur au combat et préfèrent même rester à la maison. Le “Service Militaire” n’étant pas obligatoire, à certaines périodes les volontaires ne se bousculaient pas.
Valentin bénissait en secret les unions interdites et prêchait l’amour de Jésus.
Claude remet Valentin au juge Astérius pour être examiné et châtié comme sacrilège. Lorsqu’il entre dans la maison du juge Valentin prie dieu qu’il éclaire ceux qui marchent dans les ténèbres en leur faisant connaître en Jésus la vraie lumière du monde.
Astérius l’interroge sur cette lumière et Valentin répond: “ La vraie et unique lumière qui éclaire tout homme venant en ce monde”.
Sur ce, Astérius lui dit: “ J’ai une petite fille aveugle depuis deux ans, si tu peux la guérir, je croirais que Jésus est la lumière qui est Dieu et je ferais tout ce que tu voudras”.
La jeune fille guérie, toute la famille (46 personnes) se convertit ce qui rend Claude furieux. Astérius et tous les nouveaux baptisés sont exécutés et Valentin jeté en prison. Le 14 Février 268, il est décapité sur la Voie Flaminienne.
On dit qu’il s’était lié d’amitié avec la fille de son geôlier et qu’avant d’aller au martyre, il lui aurait laissé un message sur des feuilles en forme de coeur signé: “Ton Valentin”. Ce qui ressemble fort à une justification sur le tard des fameux “Mots Doux” qu’on échange à cette date.

En 495, le pape Gélase Ier choisit Valentin comme patron des fiancés et fixe le 14 Février jour de sa fête.

B) LES LUPERCALES

Ce choix, comme celui de toutes les fêtes chrétiennes n’a rien d’anodin.

A Rome, le printemps débutait le 5 Février, moment de purification et d’expiation de toutes les offenses qu’ils avaient commises envers leurs dieux.
Pratique que l’on retrouve dans toutes les religions, besoin de faire une pause, de pratiquer une coupure pour se préparer au renouveau. Le Carême en est un exemple.
Les maisons étaient nettoyées, on balayait les piéces et on les aspergeait de sel qui passe pour avoir des vertus apothropaïques, et de blé (pour la fertilité). C’est le rite de la purification (februa) qui a donné son nom à Février.
Le 15, les romains rendaient un culte à la louve qui avait allaité Rémus et Romulus dans la grotte de la “Lupercal”.
Les Lupercalia, trés populaires, étaient un hommage à Faunus, dieu de la nature et de la fertilité, aussi appelé Lupercalus. Un des rares dieux typiquement latins du panthéon romain.
Cette fête se déroulait sur le Palatin en souvenir de Romulus qui avait tracé l’enceinte de la ville future en creusant un sillon autour de ce mont ( et tué son frère qui par dérision l’avait franchi d’un petit saut, charmant garçon...)
Les Lupercales comprenaient 3 temps forts:

1) Le Sacrifice

Le collége des Luperques était constitué de 5 fils des anciennes familles aristocratiques descendant des fondateurs. La cérémonie avait lieu dans la grotte de la Lupercal.
Aprés avoir immolé deux chévres, deux boucs et un chien, on conduisait deux jeunes gens devant l’autel. Le prêtre touchait leur front avec un couteau sanglant et l’essuyait avec un tampon de laine trempé dans du lait. Aprés quoi les jeunes gens devaient éclater de rire.
La signification du rite est complexe (comme tous les rites dont on a perdu une partie du sens).:
Purification (le sang) des bergers. Chèvres et boucs? Le bouc est symbole de virilité, et les faune ont des pieds de chèvre, le chien, je ne vois pas, la fidélité, le gardien, l’amitié? Sans avoir jamais le 1er rôle, il est trés présent, notament dans les rites de Mithra...
Le rire est libérateur de l’angoisse de la mort et du sang.

2) La Course des Luperques

Les jeunes gens, seulement vêtus de la peau des boucs sacrifiés se lançaient dans une course à travers la ville, en buvant et riant. ils frappaient les spectateurs avec des lanières de peau des chèvres sacrifiées.
Les femmes souhaitant des enfants, les femmes enceintes voulant éviter les douleurs de l’enfantement s’offraient aux coups. Les hommes aussi (fouetter stimule la virilité paraît il).

3) Le Banquet Final

Les romains aimaient les jeux de hasard.
Avant le banquet, chaque jeune fille inscrivait son nom sur un parchemin qu’elle plaçait dans une jarre, chaque garçon tirait au sort le nom de celle qui devait lui tenir compagnie pendant tout le banquet. des couples solides se formaient à cette ocasion et concluaient par un mariage.
Cette tradition était dédiée à junon, déesse des mariages et protectrice des femmes enceintes.

Bien sûr, l’Eglise détestait cette fête païenne de la fertilité qu’elle jugeait licencieuse et l’étalage impudique de nudité des Luperques.
Les papes successifs ayant lutté contre en vain, Gélase 1er décide de fêter en grandes pompes Saint Valentin, le 14, la veille des Lupercales.
C’est ainsi que le chaste Valentin, qui n’en peut mais, se trouve promu patron des amoureux.

L’Eglise a (comme d’hab) récupéré cette tradition qu’elle n’a pu éradiquer, ce qui montre la force des traditions liées à la nature et la puissance des croyances qui s’y rattachent. Une nature que perso je trouve singulièrement absente des cultes et même de la pensée monothéiste alors qu’elle est prégnante dans tous les “paganismes”.


II) US ET COUTUMES DE LA SAINT VALENTIN


A) LES BILLETS DOUX

C’est au Moyen Age, en Angleterre, que sont apparus les premier mots d’amour liés à la Saint Valentin.
La plus ancienne “carte” date de 1415, conservée au British Muséum, elle fut écrite par Charles d’Orléans à son épouse. Prisonnier 25 ans, il a eu le temps de cultiver la poèsie et a rapporté la coutume en France.

“ Valentine
Wilt you be mine
Dear love, reply
Sweet by consentor else derry
Whisper soft by none shall know
Wilt than be mine lose
Ay or no.”

Notre poéte national écrivait aussi en anglais.
J’ai eu du mal, mais à chercheur décidé rien d’impossible, j’ai trouvé ce poème, qui n’est pas un de ses plus transcendants, mais tradition oblige et c’était trés nouveau pour l’époque en France.
La mère de Charles s’appelait Valentine Visconti; faut il y voir un signe???

C’est en 1965 que la Fête des Amoureux fut officialisée par l’Union des Commerçants de France, la Loterie Nationale et que commencent à s’aimer les Amoureux de Peynet, qu’ils étaient mimi...

J’avoue qu’avant de conduire ces recherches, je croyais que la Saint Valentin était une invention commerciale des Etats Unis, importée en France depuis au max une quinzaine d’années. Commerciale, elle l’est de plus en plus, mais récente, pas vraiment, et pas plus américaine qu’Halloween!

B) VALENTIN ET VALENTINE

En latin Valentin signifie: fort, robuste, vigoureux.
En anglais, Valentin se dit aussi Valentine (prononcer -taï-) nom qui vaut pour l’homme et la femme. “Valentin” désigne l’amoureux, la personne à qui on souhaite la Saint Valentin.
“ Be my Valentine”
C’est aussi le nom de la carte qu’on envoie ce jour là.

C) LEGENDE DES OISEAUX

1) La Mi Février marque le début de la saison des amours pour certains oiseaux: grives, perdrix, merles...
En 1595 dans le “Songe d’une Nuit d’Eté” Shakespeare fait dire à l’un des héros:
“Bonjour les amis! la Saint Valentin est passée, les oiseaux ne commencent ils pas à s’accoupler aujourd’hui?”

2) La colombe représente l’accomplissement amoureux que l’amant offre à son amie.
Elle symbolise la grâce, la douceur, la pureté, la simplicité, la sociabilité, l’amour romantique, et bien sûr, la Paix. (Tout ça pour la même).
C’est l’oiseau d’Isthar (déesse babylonnienne de l’amour) et d’Aphrodite dont un attelage de colombes tire le char.

3) Au Moyen Age, voir certains oiseaux le jour de la St Valentin prédisait l’avenir matrimonial des jeunes filles:
- Chardonneret: mariage avec un homme fortuné
- Vol de cygnes: mariage heureux et paisible
- Rouge Gorge: mariage avec un homme portant uniforme
- Moineau: maiage pauvre mais heureux.
Aujourd’hui voir une chauve souris (je sais, c’est pas un oiseau, mais ça vole) prédit un mariage, non avec Batman, mais avec un joueur de base ball. (Où est le rapport?)

D) SUPERSTITIONS DE LA SAINT VALENTIN

1) Voir un écureuil annonce à une femme un mariage avec un avare qui prendra toute sa fortune.
2) Le premier nom d’homme qu’une femme lit dans les journeaux ou entend à la télé, la radio est celui de l’homme qu’elle épousera.
3) Trouver un gant abandonné sur un chemin prédit un futur Valentin au gant manquant.

E) DICTONS

“A la St Valentin, tous les vents sont marins”
“A mi février, bon merle doit nicher”
“ A la St Valentin, la roue géle avant le moulin”
“ Pour la St Valentin, la pie monte au pin. Si elle n’y couche pas, ne te réjouis pas.”

F) LANGAGE DES FLEURS

Pour ne pas vous tromper sur leur signification:
Camélia: sentiments solides, romantisme.
Jacinthe: amour d’une absolue fidélité
Marguerite: fleur de la déclaration, confiance dans la relation.
Lys: sentiments sans arrière pensée.
Et, l’incontournable, (perso je suis pas fan, je ne lui trouve rien d’extraordinnaire):
La Rose
Rouge: amour brûlant et ardent, désir.
Blanche: amour tendre
Rose: amour tendre et timide.

Chez nous en ce moment ce sont les ajoncs qui fleurissent, je ne vous conseillerais pas d’en offrir, j’ignore leur signification (ils ne sont pas des fleurs nobles auxquellles on s’interesse, pourtant, c’est beau une fleur d’ajonc) et ça pourrait être mal pris à cause des épines (les roses aussi en ont...)

G) XXX

Ceux qui ne savaient pas écrire ont longtemps signé d’une croix. Pourquoi?
La coutume remonte au début du catholicisme ou le X représentait la croix, symbole de la foi jurée, ele a valeur de signature. Lorsqu’on signait d’un X on devait embrasser la croix ce qui avait valeur de serment. C’est de cette pratique de baiser la croix que vient le X symbole du baiser.
Et sans doute (là je suppose) le fait que X signifie tout ce qui est inconnu?
Quant au film X, ils sont à l’amour ce que Mac Do est à la gastronomie...

H) PHILTRE

Si pour terminer vous voulez jouer à Tristan et Yseult, en souhaitant une fin moins tragique, concoctez ça pour l’objet de vos désirs:

Ingrédients:
- 2 gousses de vanille
- 1 litre de lait
- 2 cuillères à soupe de cacao pur
- 2 cuillère à soupe de mile
- 2 cuillères à soupe de sucre roux en poudre
- 1 demi cuillère à thé de poivre de Cayenne ou de tabasco
- 1 pincée de sel
- 1 verre de rhum ou de téquila.

Préparation:
- faites chauffer les gousses 10 mn dans le lait.
- retirer les gousses, les presser pour extraire tout le suc, les gratter , conserver les graines.
- Ajouter le cacao et délayer avec 1/4 de litre d’eau tiède
- Ajouter le lait chaud en remuant, ajouter le miel et le sucre
- Incorporer en fouettant le poivre ou le tabasco, le sel et le rhum ou la téquila.
- Se sert chaud ou froid.

Non testé en Avalon (on en a d’autres, lol).

Je me suis bien amusée en fouillant les tiroirs de St Valentin. Dés qu’il s’agit amour, l’imagination humaine est sans limite.

Et comme il faut vivre avec son temps, même les ordis s'y mettent: Rêve
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5245
Age : 54
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

Histoire et pratiques de la St Valentin Empty
MessageSujet: Re: Histoire et pratiques de la St Valentin   Histoire et pratiques de la St Valentin EmptySam 13 Fév 2010 - 20:05

Euh... t'es sûre que le chocolat à l'ail ça invite à l'amour ??? Histoire et pratiques de la St Valentin Suspect
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
ronronladouceur
Prout Chef
ronronladouceur

Nombre de messages : 2604
Localisation : ciel nymbé d'étoiles
Date d'inscription : 27/01/2005

Histoire et pratiques de la St Valentin Empty
MessageSujet: Re: Histoire et pratiques de la St Valentin   Histoire et pratiques de la St Valentin EmptySam 13 Fév 2010 - 20:08

Tryskel a écrit:
FETE DES AMOUREUX

Très intéressantes informations... Merci...

Février, le printemps, le merle, la magie de l'amour... Ça m'a rappelé une fantaisie écrite il y a quelque temps...


L’amour au chant du merle

À la saison toujours secrète,
Fée Merlinette, sans prévenette
assène net dessus la tête,
le Truque-truque-truque, une amourette...

L’insolation fait vaciller,
faut faire gaffe... et se méfier...

Truque-truque-truque! Mouche follette jusqu’au trépas,
à l’égaré Beaugrand Gaillard, passant pas là...
Titube, oscille, vacille, hésite,
une bibite dans la marmite...

Trois bouteilles... causette cause... et puis voilà;
plutôt l’amour, flaire une dame, c’est c’qu’on verra...
Curiosité n’a pas de loi, il faut foncer, héler holà!

- Holà Beaugrand, mais quelle mouche t’a piqué,
pour que la tête te tourne de tous côtés?

- J’ai vu le druide, atteste-t-il, c’est hormonal,
une fringale et ça fait mal, mais c’est normal...
Et puis de deux, c’est contagieux...

Et Truque-truque-truque, Dame confuse
zozote un «Zut, euh ze m’egzguze...»

Pouffes et repouffes aux yeux qui perlent,
et c’est l’amour au chant du merle...

---

À tous les cœurs,

JOYEUSE SAINT-VALENTIN!


Dernière édition par ronronladouceur le Dim 14 Fév 2010 - 18:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90100
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

Histoire et pratiques de la St Valentin Empty
MessageSujet: Re: Histoire et pratiques de la St Valentin   Histoire et pratiques de la St Valentin EmptyDim 14 Fév 2010 - 0:58

Je reviens sur ce fil lu tout à l'heure. Terriblement bien détaillé par Trys, selon l'habitude !

Que mon Valentin m'écrive :
“ Valentine
Wilt you be mine
Dear love, reply
Sweet by
consentor else derry
Whisper soft by none shall know
Wilt than be
mine lose
Ay or no.”

et je l'enverrai me quérir un dico d'urgence ! Histoire et pratiques de la St Valentin Icon_lol

Ronron, j'adore ton poème, il te ressemble ! Histoire et pratiques de la St Valentin Reve

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
Tryskel

Nombre de messages : 9741
Age : 71
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

Histoire et pratiques de la St Valentin Empty
MessageSujet: Re: Histoire et pratiques de la St Valentin   Histoire et pratiques de la St Valentin EmptyDim 14 Fév 2010 - 1:30

Ronron, j'adore!
Luca, lis bien , il s'agit de gousse de Vanille, pas d'ail, encore qu'il paraît que nonobstant son odeur, l'ail a des vertus aphrodisiaques Lol!

Zut, j'ai shunté la traduction, ça va viendre, mais les valentines britanniques doivent apprècier dans le texte! Pis, c'est un cocorico (on est en manque par les temps qui courent): une pratique anglo-saxonne impulsée par un français...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90100
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

Histoire et pratiques de la St Valentin Empty
MessageSujet: Re: Histoire et pratiques de la St Valentin   Histoire et pratiques de la St Valentin EmptyDim 14 Fév 2010 - 1:33

Tryskel a écrit:
Luca, lis bien , il s'agit de gousse de Vanille, pas d'ail

Histoire et pratiques de la St Valentin Mdr Histoire et pratiques de la St Valentin Mdr Histoire et pratiques de la St Valentin Mdr Histoire et pratiques de la St Valentin Mdr Histoire et pratiques de la St Valentin Mdr Histoire et pratiques de la St Valentin Mdr Histoire et pratiques de la St Valentin Mdr Histoire et pratiques de la St Valentin Mdr

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
lucarne



Nombre de messages : 5245
Age : 54
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

Histoire et pratiques de la St Valentin Empty
MessageSujet: Re: Histoire et pratiques de la St Valentin   Histoire et pratiques de la St Valentin EmptyDim 14 Fév 2010 - 1:33

Tryskel a écrit:
Luca, lis bien , il s'agit de gousse de Vanille, pas d'ail
Histoire et pratiques de la St Valentin Mdr Histoire et pratiques de la St Valentin Mdr Histoire et pratiques de la St Valentin Mdr
Pas banal le lapsus ! Va falloir que je creuse ça... Qu'est-ce à dire ??? Histoire et pratiques de la St Valentin Suspect
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




Histoire et pratiques de la St Valentin Empty
MessageSujet: Re: Histoire et pratiques de la St Valentin   Histoire et pratiques de la St Valentin Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire et pratiques de la St Valentin
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire et pratiques de la St Valentin
» Histoire de Korrigans/Conte breton
» Annie Pietri, l'Histoire pour la jeunesse...
» Histoire du Musée Chasseurs
» Le conte devenant vrai: L'histoire (à écrire)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Connaissance du Monde :: Il était une fois... :: Légendes et Mythes-
Sauter vers: