Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Collection d'instants fugaces

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cathecrit
Collectionneuse d'éphémère
avatar

Nombre de messages : 1369
Localisation : Ailleurs mais avec vous.
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Collection d'instants fugaces   Sam 20 Fév 2010 - 5:56

COLLECTION D'INSTANTS FUGACES


Je suis une collectionneuse.

Je collectionne les grenouilles en pierre, je collectionne les kangourous -à défaut d'en avoir de vrais-, je collectionne les poissons en verre ou en porcelaine et puis les requins et les baleines en plastiques, les plus rares possibles.

Petite, je collectionnais les timbres dans des albums, les sauterelles dans des sacs en plastique. Et les mauvaises notes en maths. Mais j'ai arrêté. Trop de boulot. J'ai aussi collectionné les fautes d'orthographe mais je n'aimais pas non plus : trop de mauvaises notes et trop de copie. Enfin ça a été long.

J'ai collectionné les ortho-machin ; c'était des gens dont le métier est de réparer ce qui ne va pas chez toi : orthophoniste, orthoptiste, orthodontiste. Ils ont fait ce qu'ils ont pu : je fais encore des fautes, je porte des lunettes et j'ai encore quelques dents de travers... Mais rien de catastrophique.

Vers 14/15 ans, j'ai collectionné les boutons rouges, noirs et blancs que peu d'entre nous ont la chance d'éviter.

J'ai collectionné pas mal de maladies et encore aujourd'hui, mais je n'ai pas envie d'en parler, parce que ça fait partie des collections que je n'ai pas souhaité faire. C'est mon corps qui a décidé.

C'est souvent que notre corps décide à notre place et qu'on y peut rien. Mais souvent aussi en fait, on ne le sait pas la plupart du temps, mais souvent, il a raison. Questionnez-le ou prenez le temps de l'écouter, vous verrez qu'il a raison.

Non que l'esprit ait tout le temps tord, mais justement, l'esprit fait de l'esprit et oublie sur quoi il est implanté. Un peu comme une plante qui oublierait ses racines et se prendrait pour une plante épiphyte.

Ouais, je fais de temps en temps la collection de mots rarement usités. C'est marrant, ça agrémente, ça empêche que le lecteur qui fait pas gaffe ne s'endorme sur les mots trop connus.

Et puis je collectionne les images. Pas dans mes tiroirs et ni dans un album. Dans ma tête.

Enfin si, quand même, je collectionne des images que j'aime bien, des images que j'ai faites moi-même avec une boîte qui règle tout toute seule ; bon des photos. Mais y a pas que les classiques photos-famille ou photos-portrait ou paysages, il y a les photos prises pour servir de modèles pour en faire des tableaux, alors ce ne sont plus que de bêtes photos qui vont dormir dans un album ou dans la pochette du photographe...

Mais je mets aussi des images dans ma tête, quand j'ai pas le temps de faire une photo et que la vue vaut vraiment le coup. Alors je me dis « photo » au moment où l'image pourrait être photographiée et comme ça l'image peut y trouver refuge. Bien sûr pour ne pas l'oublier, il faut aller la voir de temps en temps.

Ainsi, j'ai la « photo » d'une petite fille qui joue dans la terre. Elle est accroupie et me regarde. Il y a le ciel très bleu, la végétation très verte (avec pourtant pleins de verts différents) et la terre très noire parce que c'est une région très volcanique du Rwanda. Pourtant c'est cette petite fille en maillot rouge qu'on voit le mieux. Ça aurait fait une très belle photo, je l'aurais fait agrandir, je l'aurais encadrée, j'aurais été fière. Mais elle est bien là, au chaud dans mes pensées. Je la partage avec celui qui fut ce jour là près de moi. Dans mon souvenir, la petite fille me regarde et c'est ce regard-là ou plutôt notre échange à cette seconde là dont je suis le plus fière.

Et c'est ça ma plus belle collection. Une collection de regards.

Il y a le regard de ce bébé tout petit que j'ai croisé l'autre jour et qui m'a suivie des yeux longtemps simplement parce que je faisais pareil.

Il y a le regard de cette enfant le jour où elle a compris comment faire pour lire un mot sans mélanger les sons et celui de cet enfant surpris que je ne lui grille pas sa place à la boulangerie.

Il y a mon regard stupéfait le jour où, dînant dans un petit resto à la frontière entre le Mexique et le Guatemala, j'avais abandonné l'os de ma patte de poulet à un chien famélique et où quelques instants plus tard, je l'ai vu défendre son bien avec un gosse encore plus maigre que lui.

Il y a le regard de mon homme lorsque je lui plais et que c'est réciproque.

Il y a le regard plein de joie et d'émotion de mon prof de théâtre lorsqu'il vient nous féliciter à la fin d'une scène particulièrement réussie.

Il y a tous les regards de bonheur joyeux que j'ai croisé le jour où je me suis mariée et le regard d'émotion humide dans les yeux de son mari le jour où j'ai lu l'épitaphe de sa femme décédée brusquement.

Il y a de par le monde des milliers de paires d'yeux avec lesquels nous n'accrocherons pas, mais il y a des millions de regards avec lesquels, sans un mot, sans un geste et sans même une parole, nous accrocherons de suite, parce qu'en même temps nous avons été témoins de quelque chose qui un instant nous a réunis. Et parce que cela nous a donné du bonheur, nous ne l'oublierons pas. Même si c'était un bonheur emprunt de tristesse. Nous ne l'oublierons pas.

Parce que ces rencontres-là sont absolument imprévisibles et qu'elles nous sortent du quotidien.

Voilà pourquoi c'est ma plus belle collection.

Parce qu'elle me donne du bonheur sans compter et m'aide à meubler les longs moments d'attente, à égayer les jours de peine ou alléger les heures de souffrance.

Et voilà pourquoi j'encourage tous ceux et celles qui sont parvenus jusqu'à ces lignes à démarrer eux aussi une belle collection du même genre. Mais, à bien y réfléchir, je suis sûre que, beaucoup d'entre vous l'ont commencée depuis longtemps. Sans s'en apercevoir.

C'est fou tout ce qu'on peut faire sans s'en apercevoir....

Cathecrit, le 10 septembre 2007
Revenir en haut Aller en bas
 
Collection d'instants fugaces
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Collection d'instants fugaces
» Collection rouge (SEP)
» Kilperic - Kilperic Collection
» MAME COLLECTION POUR TOUS
» WWE Elite Collection Series 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Vos écrits : Poésie, nouvelles, romans, théâtre... :: Cathecrit-
Sauter vers: