Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'élastique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
thierry

avatar

Nombre de messages : 601
Localisation : Savoie.
Date d'inscription : 28/10/2009

MessageSujet: L'élastique   Lun 8 Mar 2010 - 0:11

Le lien qui unit un enfant à ses parents pourrait prendre laforme d'un élastique.
C'est l'enfant qui est en avant, les parents le suivent.
C'est lui qui trace son chemin, influencé certainement par les commentaires des parents.
Les parents se doivent d'accompagner l'enfant, faire en sorte que l'élastique ne soit pas inconsidéremment tendu.
Des parents qui resteraient figés dans leur peur et chercheraient à retenir l'enfant génèreraient une tension qui irait immanquablement en s'amplifiant.
L'enfant, l'ado, le jeune adulte ne peut pas rester sur place, il faut qu'il avance. Nécessairement il s'éloignera.
Soit les parents l'accompagnent, le soutiennent, le conseillent, gèrent eux-mêmes leurs craintes sans les transmettre, et dès lors ils font en sorte que le lien ne soit pas une tension mais un contact, soit ils refusent cette évolution, il s'ancrent dans leurs certitudes, ils se nourrissent de leurs peurs et les transmettent. L'élastique va se tendre, se tendre irrémédiablement. Aucune avancée ne peut être stoppée sinon par la mort. L'enfant devra lutter pour s'éloigner, pour répondre à l'appel des horizons, sa route sera chaotique car il devra sans cesse lutter contre la tension qui le retient.
Les ressentiments, les conflits, les incompréhensions, les colères, finiront par s'achever dans la rupture.

L'élastique sera brisé.
Personne ne s'en remettra jamais.

Il ne faut pas tendre l'élastique, il faut suivre le mouvement. C'est nous qui suivons les enfants et pas l'inverse. Comme le dit Khalil Gibran, "la vie ne va pas en arrière".
Si l'élastique à force d'être tendu se rompt, tout le monde en souffre.
Les parents diront :
"Avec tout ce qu'on a fait pour toi, on t'a protégé de tout..."...
Et l'enfant répondra :
"Avec tout ce que m'avez empêché de faire, vous m'avez privé de tout ce que je devais découvrir."

Les parents souffriront de cette absence de reconnaissance, l'enfant souffrira de ce qu'il est devenu et de la souffrance qu'il fait subir à ses parents. Double peine...
Revenir en haut Aller en bas
http://la-haut.e-monsite.com/
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: L'élastique   Lun 8 Mar 2010 - 0:32

C'est très finement observé, thierry.

A l'homme que j'ai aimé, je faisais la même réflexion, comparant le lien qui nous unissait à un élastique. Chaque fois que je repartais de chez lui, car nous habitions à grande distance, je sentais comme un lien élastique se tendre, s'amincir, sans jamais se briser. Ce lien très fin véhiculait des réflexions, des messages, des pensées, des rêves, et me ramenait toujours vers lui. Et plus je me rapprochais, plus je sentais ce lien devenir plus dense, plus fort, comme une voix dans ma tête, ténue, puis devenant plus audible, enfin vivante près de moi.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Who

avatar

Nombre de messages : 498
Age : 30
Localisation : Sous un bourgeon géant.
Date d'inscription : 21/06/2009

MessageSujet: Re: L'élastique   Lun 8 Mar 2010 - 0:34

Triple peine, quand la grand mère n'a de cesse d'envoyer des mails au petit fils pour le culpabiliser d'avoir laissé l'élastique se rompre et avoir osé couper contact avec ses parents qui lui ont "tout donné".

Et tu oublie le cas du fils qui ne cherche pas à aller vers l'horizon, et se borne à faire ce que ses parents lui disent de faire. Celui là reste sur place, et veut rester sur place.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lecorridor.net
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'élastique   Lun 8 Mar 2010 - 2:53

Belle démo, Thierry, à laquelle j'adhère totalement.
Le travail de l'élastique est une vigilance constante de la part des parents, jusqu'à ce qu'il saute aux yeux des enfants. Alors de part et d'autre, chacun prend soin de ce lien et il devient d'une richesse immense, source d'appui, de présence, de liberté, d'autonomie, sans aucun étouffement ni aucun abandon. Un lien ajusté au jour le jour, tout au long de la vie.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Who

avatar

Nombre de messages : 498
Age : 30
Localisation : Sous un bourgeon géant.
Date d'inscription : 21/06/2009

MessageSujet: Re: L'élastique   Lun 8 Mar 2010 - 4:32

Tu fais de l'idéalisation là, Romane.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lecorridor.net
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'élastique   Lun 8 Mar 2010 - 4:36

Non. Je vais ce que je fais depuis 25 ans, et ça fonctionne parfaitement.
Deux fois. J'ai deux enfants.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: L'élastique   Lun 8 Mar 2010 - 12:05

Je suis perplexe quant à cette image d'élastique. Je crois que personne ne suit personne en fait, idéalement. Les enfants font leur chemin, tout d'abord accompagnés par leurs parents, puis l'accompagnement se fait de plus en plus discret. Nous restons vigilants et présents. Penser à un élastique me fait forcément penser au maintien d'une force contraignante (même légère et inconsciente). J'y verrais plutôt un souffle, une brise, libre.
Les enfants quitteront le nid et les parents les regarderont prendre peu à peu leur envol avec tendresse et émotion. Mais peut-on dire que les parents "suivent" leur enfant. Je crois justement que pour permettre à l'enfant d'aller vers la vie, il lui faut sentir que ses parents sont dans la leur.

thierry a écrit:
L'élastique sera brisé.
Personne ne s'en remettra jamais.
Là non plus je ne partage pas. Si une relation possessive et étouffante peut installer un lien rigide et délétère, la rupture tout autant. L'enfant, comme les parents, resteront "lestés" à jamais de souffrance, qui les liera pour toujours les uns aux autres.
J'ai déjà parlé du livre de Pierre Willequet. Il décrit très bien (mieux que moi) cette relation indestructible qui se crée autant lorsque l'enfant se soumet à la possessivité que lorsqu'il la rejette brutalement. Lien de soumission et lien de rejet deviennent de véritables entraves, pour l'enfant comme pour l'adulte d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'élastique   Lun 8 Mar 2010 - 14:35

Quant à moi, j'ai pris sous un autre angle le suivi qui te pose problème, Luca. Perso, je le perçois comme ce que tu dis d'ailleurs très bien : vigilance et présence. Et même j'ajoute que ces deux là sont réciproques, ainsi les enfants, si la relation est saine évidemment, prendront ce réflexe attentif vis-à-vis de leurs parents. Jusqu'au jour où ils feront davantage, quand leurs parents auront atteint l'âge de la fragilité.

Autrement dit, une attention adaptée au fil du temps, par les uns et par les autres, les uns envers les autres.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: L'élastique   Lun 8 Mar 2010 - 15:12

C'est étonnant cet image d'élastique et je l'aime bien, parce que ça me fait penser à l'élasticité, donc au mouvement.
Cela voudrait dire que l'élastique n'est pas quelque chose de figé et je pense qu'avec lui nous devons y voir une certaine tension comme une certaine souplesse, en fait, l'élastique a deux bases (principales) - l'une est dans sa forme initiale et l'autre dans l'extension ; entre ces deux opposés, il y a des actions, des mouvements plus ou moins malléables. Nous pouvons l'étirer dans un sens comme dans un autre, mais aussi le déformer à différents endroits en même temps. Quand on le lâche, il a la possibilité de reprendre sa forme sans pour autant le perdre de vue. Mais ce qui peut sembler étrange, c'est que certains élastiques, avec le temps, à force de triturer, auraient tendance à se distendre et perdre de la souplesse. Alors perdraient-ils de leur souffle ?
La vie, c'est quand même important, c'est là qu'est la souplesse de l'élastique, il s'adapte même avec les écarts de chacun. Il met une distance dans sa constance d'être.
Alors, nous essayons au mieux de suivre son mouvement au travers de ce que nous sommes. Car nous aussi, avec le temps, nous sommes comme certains élastiques, craquelés, vieillis, essoufflés. Et quand il se rompt, cela pourrait être vu autrement, plus positivement, dans le sens d'une continuité mais au travers d'un autre élastique dont sa naissance aurait été donnée, mais ça, ce serait pour plus tard, quand on serait grand.
C'est qu'en effet, à un moment donné, l'élastique, il faut le lâcher, ça ne veut pas dire le perdre de vue, cela veut dire mettre du mou ou bien de la distance.

J'aime beaucoup ta réflexion Thierry !
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: L'élastique   Lun 8 Mar 2010 - 16:39

Bah... ce qui doit me perturber c'est cette impression que l'élastique devient frein lorsqu'il se tend. Et aussi le retour d'élastique. J'ai dû être traumatisée dans mon enfance (on "jouait" à se donner des "coups" d'élastique... je ne sais pas si vous voyez de quoi je parle... et j'en avais une peur bleue).

Romane a écrit:
Jusqu'au jour où ils feront davantage, quand leurs parents auront atteint l'âge de la fragilité.
Là, pour moi, il faut beaucoup d'imagination. Je ne me vois pas du tout m'occuper de mes parents ni demander ça à mes enfants. Probablement à tort... Je sais pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'élastique   Lun 8 Mar 2010 - 17:23

L'élastique a curieusement été aussi mon premier réflexe visuel, en songeant à ce lien, lorsque pour la première fois j'ai du mettre de la distance géographique entre mon grand garçon et moi. A la différence près que dans mon esprit, il n'a pas de limite et peut s'étirer à l'infini, au-delà des dimensions visuelles.

Il n'y a pas d'obligation de s'occuper techniquement de ses parents, d'autant plus qu'à l'époque actuelle nous sommes souvent éloignés géographiquement. Cependant, l'attention emplie d'amour peut s'offrir quotidiennement. Moi, j'utilise le seul moyen à ma disposition : le téléphone. C'est peu et beaucoup à la fois. Peu par rapport aux services que je pourrais rendre si j'étais moins loin. Beaucoup parce que je sens qu'il s'agit là d'un puits d'amour sans fond, dans lequel mes parents puisent abondamment et se fortifient. Ils en ressortent bien plus solides et endurants.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
alderi



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: L'élastique   Dim 11 Juil 2010 - 11:00

thierry a écrit:
Le lien qui unit un enfant à ses parents pourrait prendre laforme d'un élastique.
C'est l'enfant qui est en avant, les parents le suivent....
...
Il ne faut pas tendre l'élastique, il faut suivre le mouvement. C'est nous qui suivons les enfants et pas l'inverse. Comme le dit Khalil Gibran, "la vie ne va pas en arrière"...

L'image de l'elastique; a la rigueur. Pas tres poetique cependant...

Les parents qui suivent; c'est bien dans l'air du temps megalo, l'ere de la pensee unique, ou l'on voudrait que ce soient les eleves qui dictent a leur profs la ligne a suivre, que nos leaders dirigent par sondages interposes, etc.. Plus meme que lucaerne, je suis dubitatif.

En citant Khalil Gibran, vous avez malencontreusement tronque de son message l'essentiel, la belle metaphore de l'arc projetant la fleche. Que je sache, et jusqu'a nouvel ordre, c'est a l'archer de viser.

"Vos enfants ne sont pas vos enfants.
Ils sont les fils et les filles de l'appel de la Vie à elle-même,
Ils viennent à travers vous mais non de vous.
Et bien qu'ils soient avec vous, ils ne vous appartiennent pas.

Vous pouvez leur donner votre amour mais non point vos pensées,
Car ils ont leurs propres pensées.
Vous pouvez accueillir leurs corps mais pas leurs âmes,
Car leurs âmes habitent la maison de demain, que vous ne pouvez visiter,
pas même dans vos rêves.
Vous pouvez vous efforcer d'être comme eux,
mais ne tentez pas de les faire comme vous.
Car la vie ne va pas en arrière, ni ne s'attarde avec hier.

Vous êtes les arcs par qui vos enfants, comme des flèches vivantes, sont projetés.
L'Archer voit le but sur le chemin de l'infini, et Il vous tend de Sa puissance
pour que Ses flèches puissent voler vite et loin.

Que votre tension par la main de l'Archer soit pour la joie;
Car de même qu'Il aime la flèche qui vole, Il aime l'arc qui est stable. "


Dernière édition par alderi le Jeu 15 Juil 2010 - 6:27, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
thierry

avatar

Nombre de messages : 601
Localisation : Savoie.
Date d'inscription : 28/10/2009

MessageSujet: Re: L'élastique   Mer 14 Juil 2010 - 21:36

"...l'ère de la pensée unique..."

C'est sûr que ça me va bien ça Smile
Du grand n'importe quoi.
Quant à Khalil Gibran, ne vous inquiétez pas, je connais. Mais ça n'a rien à voir avec mes propos. Là, il s'agit davantage pour vous d'étaler la confiture.
Point barre, je passe à autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
http://la-haut.e-monsite.com/
alderi



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: L'élastique   Mer 14 Juil 2010 - 22:36

thierry a écrit:
"...l'ère de la pensée unique..."

C'est sûr que ça me va bien ça Smile
Du grand n'importe quoi.
Quant à Khalil Gibran, ne vous inquiétez pas, je connais. Mais ça n'a rien à voir avec mes propos. Là, il s'agit davantage pour vous d'étaler la confiture.
Point barre, je passe à autre chose.

Vous etiez le premier a prendre Gibran a temoin; je vous cite:
"Il ne faut pas tendre l'élastique, il faut suivre le mouvement. C'est nous qui suivons les enfants et pas l'inverse. Comme le dit Khalil Gibran, la vie ne va pas en arrière..."
Vous avez escamote - je ne sais pas si c'etait voulu - la phrase qui suivait et qui etait en totale contradition avec votre propos. C'est pourquoi je me suis permis de remettre la citation dans son contexte.
Appeler ca etaler la confiture? "Du grand n'importe quoi!" pour reprendre votre refrain.
On se casse deja? L'elastique etait donc deja trop tendu.


Dernière édition par alderi le Jeu 15 Juil 2010 - 6:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
ronronladouceur
Prout Chef
avatar

Nombre de messages : 2608
Localisation : ciel nymbé d'étoiles
Date d'inscription : 27/01/2005

MessageSujet: Re: L'élastique   Mer 14 Juil 2010 - 23:04

Eïdoendoscopie de l'élastique

Je me disais que même si je me crois séparé du reste du tout, eh bien, je n'en serais pas moins lié par au moins le fait que je suis... Quant à la nature profonde de tout ce qui est, eh bien à nouveau, je soupçonne que tout est tissé à la même étoffe.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'élastique   Mer 14 Juil 2010 - 23:25

Question élastique, alderi me semble passablement tendu. Voilà plusieurs sujets où tes interventions démontrent quelque désir de chercher la petite bête... Cher alderi, décidément tu n'es pas fait pour débattre constructivement...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'élastique   Jeu 15 Juil 2010 - 0:04

ronronladouceur a écrit:
Eïdoendoscopie de l'élastique

Je me disais que même si je me crois séparé du reste du tout, eh bien, je n'en serais pas moins lié par au moins le fait que je suis... Quant à la nature profonde de tout ce qui est, eh bien à nouveau, je soupçonne que tout est tissé à la même étoffe.

Tiens, on cause la même langue ! ça t'étonne, ti-Claude ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
alderi



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: L'élastique   Jeu 15 Juil 2010 - 6:57

ronronladouceur a écrit:
Eïdoendoscopie de l'élastique

Je me disais que même si je me crois séparé du reste du tout, eh bien, je n'en serais pas moins lié par au moins le fait que je suis... Quant à la nature profonde de tout ce qui est, eh bien à nouveau, je soupçonne que tout est tissé à la même étoffe.

Absolument. Et a fortiori le lien qui unit les parents aux enfants, l'un des plus fort qui soit.
Mais, ce qui m'a fait bondir dans l'envoi initial de Thierry, c'est l'idee tres "air du temps" que c'est aux enfants de montrer la voie.
Le lien est une chose; qui est le guide une autre.
Ou peut-on se raccomoder avec Thierry avec une laisse, plutot que l'elastique? Sans elle, l'enfant risque fort d'etre un chien perdu sans collier.
Je n'ai pas peur de me faire taxer ringard. C'est toujours mieux que demago.

PS: Ronron, physiquement au moins, vous pourriez etre mon jumeau, incroyable!
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'élastique   Jeu 15 Juil 2010 - 12:08

alderi a écrit:
Mais, ce qui m'a fait bondir dans l'envoi initial de Thierry, c'est l'idee tres "air du temps" que c'est aux enfants de montrer la voie.
C'est incroyable ce que l'interprétation du récepteur peut tordre les propos de l'émetteur (le langage et la communication me fascinent pour cette raison depuis des années), parce que ce n'est pas du tout ce que je lis, dans les propos de Thierry, d'autant que ce que nous savons de lui à la fois par sa profession et la manière dont avec son épouse il élève ses enfants, est totalement incompatible avec ton interprétation de ses mots...

Moi, je lis qu'il dit que les jeunes sont pourvus de leurs propres élans, ce mouvement qui leur appartient en propre et auquel personne ne peut se substituer, pas même leurs plus proches c'est-à-dire leurs parents, qui ne peuvent et ne doivent que les accompagner.
On voit bien d'ailleurs que des parents qui se permettent d'outrepasser cet accompagnement se montrent totalement intrusifs et ravageurs dans la vie de leurs enfants.

Citation :
Ou peut-on se raccomoder avec Thierry avec une laisse, plutot que l'elastique? Sans elle, l'enfant risque fort d'etre un chien perdu sans collier.
pardon, mais

Citation :
Je n'ai pas peur de me faire taxer ringard. C'est toujours mieux que demago.
Plutôt je te conseillerais de relire à tête reposée en essayant de comprendre sans travestir les mots.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'élastique   Sam 17 Juil 2010 - 0:37


*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'élastique   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'élastique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saut à l'élastique !
» Poésie politique, poésie du reportage : un monde élastique
» ANNULEE Duca Luxe sur ZRC acier élastique
» Besoin de conseil: élastique d'assouplissement !
» Savez-vous à quoi sert normalement cet élastique?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Philosophie-
Sauter vers: