Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'animal humain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: L'animal humain   Lun 15 Mar 2010 - 3:41

Contrairement à la plupart, si ce n’est la totalité des LUiens, je défends l’idée que l’être humain est fondamentalement différent du reste du monde animal.


    On a en commun avec les animaux la sexualité, et on a quelque chose qui nous distingue d’eux, c’est l’érotisme.

    On a en commun avec les animaux la nourriture, ce qui nous en distingue c’est la gastronomie.

    C’est le supplément d’âme.

    Il n’y a pas, par exemple, de porte-jarretelles chez les éléphants.

    Michel Onfray
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'animal humain   Lun 15 Mar 2010 - 3:50

Ce qui ne nous a pas empêché d'inventer les pattes d'éléphant et de les porter. Même les éléphants n'ont pas osé.

Nous sommes quand même des animaux, avec des spécificités de notre genre humain, quoi.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: L'animal humain   Lun 15 Mar 2010 - 7:12

Encore ce débat !

On a en commun avec eux la défense du territoire, ce qui nous distingue c'est la guerre.
On a en commun six sens, ce qui nous distingue c'est qu'on ne sait pas utiliser le sixième (comme sentir une catastrophe arriver [nous on préfère la provoquer])
On a en commun le besoin de la nature-nourricière, ce qui nous distingue c'est qu'on la pollue.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: L'animal humain   Lun 15 Mar 2010 - 9:34

Je trouve que chez les bonobos, l'érotisme est assez développé...

Avec Walt Disney, les éléphants ont des tutus, avec moi, le mâle aurait un string et la femelle des porte-jartelles. Mais dans mon esprit, aucun éléphant ne se moquerait de leur poids. C'est peut-être là la différence entre l'éléphant et l'humain.

Je rejoins Romane... Et je rejoins Filo, bien sûr. Et j'ajoute que tous ces apparats ne sont là que pour masquer notre véritable nature et nous éloigner de notre nature...

Bien sûr, quand la douceur, l'érotisme, la paix, l'amour, la tendresse sont là, puisque ça existe, et bien ça fait de nous de gentils petits humains...


Dernière édition par Rosacée le Lun 15 Mar 2010 - 12:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
francoisdalayrac

avatar

Nombre de messages : 2127
Age : 59
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: L'animal humain   Lun 15 Mar 2010 - 11:33

alejandro a écrit:
Contrairement à la plupart, si ce n’est la totalité des LUiens, je défends l’idée que l’être humain est fondamentalement différent du reste du monde animal.


    On a en commun avec les animaux la sexualité, et on a quelque chose qui nous distingue d’eux, c’est l’érotisme.

    On a en commun avec les animaux la nourriture, ce qui nous en distingue c’est la gastronomie.

    C’est le supplément d’âme.

    Il n’y a pas, par exemple, de porte-jarretelles chez les éléphants.

    Michel Onfray

Je ne puis qu'être d'accord. Au fond ce qui distingue l'homme de l'animal, c'est sa capacité à créer. Pour le meilleur, et aussi pour le pire.

François
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'animal humain   Lun 15 Mar 2010 - 11:40

francoisdalayrac a écrit:
sa capacité à créer. Pour le meilleur, et aussi pour le pire.

Créativité
http://fr.wikipedia.org/wiki/Cr%C3%A9ativit%C3%A9

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: L'animal humain   Lun 15 Mar 2010 - 12:13

Les animaux aussi, François, créent.
Certes, il ne créent pas des machines, il ne font pas de bombes, ni de peinture. Ils n'écrivent pas non plus (mais ils décrivent leur monde avec leur capacité). Il n'y a pas de téléphone mobile. Non, bien sûr, tout ça, ça n'existe pas dans leur registre. Leur téléphone a eux est autre.
Il n'y a pas de technologie connue dans leur monde ou alors c'est que leur technologie est vraiment très différente et innée.
Mais certaines espèces créent et c'est au niveau de leur habitation, et ce sont des structures très élaborées. Oui, elles créent, modèlent notre planète, tout ça dans un équilibre varié et juste.
S'il n'y avait pas d'abeilles, il n'y aurait pas de pollénisation, il n'y aurait pas de jolies fleurs.
S'il n'y avait pas d'hommes, il n'y aurait pas n'ont plus... de jolies fleurs ?
Il n'y aurait pas, quoi au fait ?

J'avais lu, par le passé, que l'homme pour construire ces structures complexes qu'il érigent, prend exemple sur la nature (comme les fourmilières, les termitières, etc.) - Parfois, l'homme n'a rien inventé, il n'a fait que reproduire ?
Non, il est intelligent, il aime modelé, inventé, lui aussi. C'est que c'est inscrit dans son patrimoine. C'est presque inné pour certains, et pour d'autres cela s'acquière.

Mais c'est vrai, ce qui nous distingue d'eux, c'est bien encore la façon dont on a à se conduire.

Aparté Animal:
Apprendre à chanter aux petits :
Le Loriot fait partie des espèces chez lesquelles les parents donnent de véritables leçons de chant à leurs petits.

Pas toujours facile de chanter avec maestria... Dans ce domaine encore, la variété est mise. Certains oiseaux ont tout dans leur patrimoine génétique, d'autres rien... Il existe donc des chants innés et des chants acquis.

Chacun son langage et son patrimoine.
J'ai beau être humaine et me conduire en tant que telle, pour moi, la Terre, la nature, toute espèce confondue n'est qu'un Tout.

Mais chaque fois que ce sujet revient. Et puisque nous ne sommes pas des animaux, puisque tout le démontre chaque fois ; alors, l'homme serait-il un envahisseur ?
Serions-nous dans notre genre, humain à part entière, tout simplement des "hommes" venus d'un autre monde, d'un autre temps, et donc des extra-terrestres ?

Je tente l'expérience quitte à être le cobaye. Je suis sur Terre, c'est ma planète, et je viens de quelque part. Je sais que je sors du ventre de ma mère qui a été elle même fécondée par mon père (le géniteur.). Mais au-delà de cela, au delà de mes encêtres, je ne sais pas d'où je viens. On a beau me dire que j'ai des souches porteuses de la Terre, tout comme chaque créature, je nie l'évidence de cette existence. Je ne suis pas un arbre, je ne suis pas un insecte, je ne suis pas un invertébré, je ne suis pas un poisson... Je ne suis pas. Je suis l'humain, et les autres sont des animaux. Je les aime bien les animaux, certains me sont mêmes fidèles plus que je le suis avec eux. Ces autres, animaux...
Moi, je suis l'humain - je suis extraterrestre, et parfois, intraterrestre...


Dernière édition par Rosacée le Lun 15 Mar 2010 - 12:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: L'animal humain   Lun 15 Mar 2010 - 12:24

Oh non, scusez, moi je suis restée bloquée là... faut que je reprenne ma respiration... mdr mdr mdr

Romane a écrit:
Ce qui ne nous a pas empêché d'inventer les pattes d'éléphant et de les porter. Même les éléphants n'ont pas osé.
Et les chemises à jabot...

Tiens, ça me fait penser que j'avais lu un très beau livre sur les éléphants (mais il y avait d'autres degrés... Chuuttt ) : Un lieu sûr, de Barbara Gowdi.
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: L'animal humain   Lun 15 Mar 2010 - 16:56

filo a écrit:
Encore ce débat !

Ben pardon d'avoir ouvert ce fil ...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: L'animal humain   Mar 16 Mar 2010 - 6:55

Moi, la question que je me pose, c'est : qui a-t-il de si difficilement acceptable dans le fait de se définir comme faisant partie de règne animal ?

Parce qu'enfin, on fait bien la différence entre un corail et un poisson, entre un poisson et un grand singe... Alors pourquoi serait-il inenvisageable (inacceptable ?) que l'homme soit un animal, avec ses particularités ?
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: L'animal humain   Mar 16 Mar 2010 - 11:58

lucaerne a écrit:

Parce qu'enfin, on fait bien la différence entre un corail et un poisson, entre un poisson et un grand singe... Alors pourquoi serait-il inenvisageable (inacceptable ?) que l'homme soit un animal, avec ses particularités ?

On fait aussi la différence entre un grand singe et l'humain. Mais dire que l'homme descend du singe, semble pour le moins être contrariant. L'homme n'a pas de queue et marche sur deux jambes. Parallèlement à la famille des primates, l'homme a évolué. Il n'est pas resté lié à la nature. Il a utilisé la nature pour se protéger et évoluer avec elle. Mais il s'en est détaché considérablement.

Accepter que l'homme soit un animal serait bafouer sa nature d'être. Et celle-ci étant humaine à notre échelle humaine, bien entendu. C'est que l'homme est conscient et a du génie.
Alors est-ce que considérer l'homme comme étant un animal serait le voir comme un homme préhistorique.. ? Ce qui le rapprocherait de l'animal ?
(selon moi)

Non, depuis ce temps, l'homme a évolué dans le sens de la modernisation pour sa survie et son confort et le pouvoir. Il faut voir ce qu'il en a fait du monde... Il invente et modèle le monde à son image... Dans les parties les plus riches (dites civilisées) - il pense que le billet, l'écu, et la pièce sont le centre de l'évolution.
Mais c'est peut-être plus lourd qu'on ne le pense. On dirait vraiment que c'est un être en marge de la nature. Il ne vient pas d'elle, il n'est pas composé de ses entrailles. Les différentes croyances le démontrent. L'homme pense qu'il vient sans doute d'ailleurs, il a été posé là, comme ça, parmi cette affreuse nature et ses animaux (les beaux et les répugnants).

Hulot dit dans son documentaire que nous sommes la partie consciente de la nature - pourtant, l'homme (le nous) fait tout pour détruire celle-ci. Est-ce que l'homme n'aime pas la nature telle qu'elle se présente et donc n'aime pas sa propre nature ?

Regardons le modèle de Onfray - c'est très parlant, ce qui nous distingue des animaux, c'est le supplément d'âme, le porte-jarretelle, et la gastronomie.
Cela ne se résume pas qu'à cela, qu'à cela ne tienne !

Mais il y l'argent - l'argent nous éloignant considérablement des animaux, puisque c'est la monnaie d'échange. Mais on oublie que cette dernière nous éloigne les uns des autres.
Tout compte fait, nous ne sommes pas très loin du modèle animal, au travers de cette monnaie d'échange, je dirais que cela nous rapproche singulièrement des animaux, mais sous un autre aspect : dans le monde animal, les animaux luttent pour survivre, ils chassent pour se nourrir, les plus forts tiennent le coup, les plus faibles disparaissent. C'est ce qu'il se passe dans certaines tribus, l'homme chasse pour nourrir sa famille. Certains hommes échangent... Alors, que tente de faire notre société humaine avec l'argent ? La même chose, mais de façon plus élaborée puisque qu'il achète tout, même son image. C'est plus que de la pub, c'est de la propagande sans précédent. L'accessoire est devenu pouvoir.

Ensuite, l'animal ne crée pas d'armes nucléaires. En même temps, chaque animal est pourvu d'un moyen de défense. Tandis que nous, nous sommes si fragiles ; on a rien d'autre que nos mains et notre cerveau. Par conséquent, il a bien fallu que nous ayons, nous aussi, des moyens de défense pour notre propre survie !
Dans le fond, l'homme n'est pas très loin du comportement animal. Il sait utiliser sa conscience, son intelligence afin de lutter et survivre dans ce monde (hostile). C'est inscrit en lui. C'est à la fois inné et à la fois cela s'acquière. Comme pour les animaux.

En plus d'une âme, il pense, et il s'est se reconnaître, puisqu’il reconnaît son image dans le miroir ! Ce que les animaux ne savent pas ! Sauf un ou deux, mais je ne sais plus lesquels, c'est chez les primates, il me semble. Donc, l'homme pense et il a conscience d'être puisqu'il pense son image. Il pense aussi à la place des animaux, il les étudie, et il pense que les animaux n'ont pas conscience d'être. N'ont pas conscience de la vie et de la mort. Ce qui nous différencie d'eux. Mais Onfray semble être en marge avec ces exemples de pacotille. Comme si l'âme, le porte-jarretelle et la bonne bouffe étaient les exemples (et les bons) ...
Mais si l'homme dit que l'animal n'a pas de conscience, c'est que cela doit être vrai. Cela me ferait bizarre que mon chat, quand il me regarde, vienne à penser que pour lui, je ne suis qu'un animal. Mais, après tout, aux yeux de tous ces animaux, parfois, moi, je me demande qui de l'humain de l'animal se conduit comme un animal.

Tout ce que je sais, c'est que les documentaires sur les animaux sont très intéressants, et c'est encore les hommes qui les élaborent.
L'érotisme, ça existe chez les animaux. Il existe des parades, des câlins, des caresses...
Quant aux habits, ils ont leur propre maquillage. Nous, on a perdu nos poils, c'est vrai que cela ferait bizarre de se promener tout nu, mine de rien. Comme ces deux femmes, d'une autre culture faisant leur course dans un supermarché, sans haut, les seins à l'air.
Quand à l'âme, si un chat à 7 vies, alors, je remets mon âme, mon supplément d'âme entre les mains de ce qui me semble invisible.

Les questions que je me pose : est-ce que toutes les civilisations du monde pensent qu’elles font partie de l’espèce humaine ?
Est-ce que parfois, lorsque l’homme regarde un pygmée, un cannibale, un semblable de cette espèce, il n’aurait pas tendance à dire qu’ils ne sont pas pareils (peut-être même penser, qu’ils ne sont pas des humains – des humains comme nous) ?
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'animal humain   Mar 16 Mar 2010 - 16:30

Très intéressant développement, Rosacée.

En ce qui me concerne je considère que le sujet est à plusieurs tiroirs.
Aussi il ne m'est pas difficile d'imaginer que l'homme est une catégorie animale avec ses particularités : réflexion, capacités à monter des villes, des avions, des ordinateurs, à organiser des bals et des restaus, à plonger dans le domaine artistique et ainsi de suite.

Ce qui constitue l'énorme différence avec l'animal. Mais toutefois sans nous en démarquer vraiment, puisque nous connaissons notamment la pulsion sexuelle et l'entrave que le mariage et la religion ont abondamment arrosé dans les esprits.

Du temps des cavernes aussi, nous étions déjà un peu différents. Nous pêchions et chassions, nous connaissions les tribus, les clans, mais déjà nous peignions sur les pierres et en cela rencontrions l'art.

L'expression, la pensée, la réflexion, la communication constitue une différence aussi grande, bien que nous sachions que les animaux communiquent aussi parfaitement entre eux (et avec nous, cf notre chien, notre chat, etc. même si le langage n'est pas le même).

Il s'agirait donc de manières différentes, néanmoins présentes.

Peut-être que ce qui nous différencie des animaux (tout cela et bien d'autres choses que je n'ai pas citées), nous fait dire que nous sommes à part. Certes, oui, mais je dirais plutôt : une sous catégorie de la catégorie animale.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'animal humain   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'animal humain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» moitié humaine moitié animal
» L'animal humain
» Quand l'amour entre 1 animal et 1 humain est là....
» L'Humain grégaire est-il sociable?
» L'homme sait et l'animal sent, mais l'homme est aussi un animal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: