Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 En vadrouille sur la twale...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Astérisque
"J'étais pas là"
avatar

Nombre de messages : 1549
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: En vadrouille sur la twale...   Jeu 18 Mar 2010 - 0:52

C'est épatant!
Oh, rien de bien original... Je triais, ce soir encore, des photos. Retrouvant celle-ci, je l'aime beaucoup pour son côté Bouddha inhabituel (à St Sernin)... Je vais voir s'il n'existe pas d'autres Christ ventrus...



Bon y en a un très moche, une descente de croix de Rembrandt... mais entre autres, je tombe sur ce blog. De la lecture pour les insomniaques renfrognés... C'est marrant, le ton, les tics de langage me rappellent quelqu'un, mais je ne sais plus qui...

http://liebig.blog.lemonde.fr/category/luxurience-des-frondaisons-dans-le-sud-ouest/
Revenir en haut Aller en bas
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: En vadrouille sur la twale...   Jeu 18 Mar 2010 - 2:20

Celui ci vient de Cuba, de la cathedrale de Santiago de Cuba, un christ assis c'est plutot rare :

Revenir en haut Aller en bas
Astérisque
"J'étais pas là"
avatar

Nombre de messages : 1549
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: Re: En vadrouille sur la twale...   Jeu 18 Mar 2010 - 11:09

Sbreccia a écrit:
Celui ci vient de Cuba, de la cathedrale de Santiago de Cuba, un christ assis c'est plutot rare :

Pas banal en effet. C'est vrai que si on lui enlève les coulures sanguinolentes et qu'on remplace les rayons ridicules par un sombrero, il serait plutôt cool... une tite sieste pépère... J'aime bien cette attitude très humaine.
Mais s'il est, lui aussi, assis, il n'est pas ventru... mais y avait-il à Cuba beaucoup de jeunes hommes ventrus ?...
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: En vadrouille sur la twale...   Jeu 18 Mar 2010 - 13:35

Astérisque a écrit:
C'est vrai que si on lui enlève les coulures sanguinolentes et qu'on remplace les rayons ridicules par un sombrero, il serait plutôt cool...
Il a même l'air de s'emm... grave. Pov' petit chou...
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: En vadrouille sur la twale...   Jeu 18 Mar 2010 - 14:03

Astérisque a écrit:
Sbreccia a écrit:
Celui ci vient de Cuba, de la cathedrale de Santiago de Cuba, un christ assis c'est plutot rare :

Pas banal en effet. C'est vrai que si on lui enlève les coulures sanguinolentes et qu'on remplace les rayons ridicules par un sombrero, il serait plutôt cool... une tite sieste pépère... J'aime bien cette attitude très humaine.
Mais s'il est, lui aussi, assis, il n'est pas ventru... mais y avait-il à Cuba beaucoup de jeunes hommes ventrus ?...

Oui car alimentation comprenant beaucoup de graisses et de sucres...

Le même :



c'est cool...
Revenir en haut Aller en bas
Astérisque
"J'étais pas là"
avatar

Nombre de messages : 1549
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: Re: En vadrouille sur la twale...   Jeu 18 Mar 2010 - 14:44

Sbreccia a écrit:

Oui car alimentation comprenant beaucoup de graisses et de sucres...


c'est cool...

En posant la question, je pensais à l'époque supposée de la sculpture... au modèle qui a peut-être posé alors... en connais-tu le siècle?
Oui, actuellement je ne doute pas que le surpoids qui gagne tous les mal nourris de l'ensemble du quart-monde ne les atteigne aussi...

@ Luca:
C'est marrant ce que l'on projette sur les oeuvres d'art, comme sur tout ce/ceux que l'on observe un tant y soit... Je ne lis pas l'emmerdement sur ses traits, bon c'est vrai qu'il est pas mal barbu! Juste le mec qu'on a oublié là, peut-être en attente de son transfert vers un autre prétoire et qui récupère d'un petit somme... Y en a tant qui attendent ainsi, dans une espèce d'indifférence, sachant que les dés sont pipés, dès le départ... De toute couleur, de toutes nationalités, on appelle ça des boucs émissaires...

Bon, là je sors, j'ai débobiné la pelote du fil! mèche
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: En vadrouille sur la twale...   Jeu 18 Mar 2010 - 15:57

Pour moi visiblement il s'emm... avec sa main posée sur la joue, il attend peut être que le regime se liberalise, en fait il est à l'image des Cubains...Il attend...
Revenir en haut Aller en bas
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: En vadrouille sur la twale...   Jeu 18 Mar 2010 - 16:34

En me baladant sur la twale j'ai decouvert qu'il existe beaucoup d'autres christs assis, en voici un autre qui vient de Berlin :

Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9746
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: En vadrouille sur la twale...   Jeu 18 Mar 2010 - 19:18

Sympa la vadrouille, c'est vrai qu'on tombe sur des trésors en fouillant un peu!

Plutôt byzantin le Christ de St Sernin, pas remarqué jusqu'à présent qu'il était assis.
des "Christ assis" c'est rare et je n'en avait jamais vu comme ceux que vous montrez. Merci à vous.

Pour la date du Christ cubain, vu qu'il est baroque j'avancerai fin XVIème/ XVIIème.
Revenir en haut Aller en bas
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: En vadrouille sur la twale...   Jeu 18 Mar 2010 - 20:11

Oui possible Tryskel j'ai cherché de la doc en vain, la cathedrale a été detruite et reconstruite au moins 4 fois à cause des cyclones et tremblements de terre j'ai pas trouvé de doc sur ce christ...Mais oui époque baroque sans doute...
Pour le premier le ventru d'asterisque époque romane ???, ventru parceque cela voulait poser l'importance du personnage..? As t'on une explication..?
Revenir en haut Aller en bas
Astérisque
"J'étais pas là"
avatar

Nombre de messages : 1549
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: Re: En vadrouille sur la twale...   Ven 19 Mar 2010 - 10:49

Mon unique visite à St Sernin ayant été express, je n'ai pas de doc... on doit trouver sur ternet... Je n'ai pas encore retrouvé l'ensemble des photos de la crypte, mais, oui, c'est son côté byzantin qui m'avait accrochée (le baroque me fiche plutôt la gerbe, pardonnez, je vous prie, mes limites... Embarassed )
Bon le Christ en question était daté flou: XI-XIIème... M'étonnerait qu'on trouve de la doc précise sur les intentionnalités du sculteur.
Laughing
Sur l'importance du personnage, il me semble que pour tous les commanditaires religieux de statuaire, elle devait être primordiale. Pour autant la "dignité" a pris de nombreuses formes au cours du temps, fonction des colorations sociétales des différentes époques... Pour autant, je n'avais jamais auparavant rencontré de Christ ventru (peut-être un attribut plutôt réservé au père dans la symbolique habituelle?...), raison sans doute pour laquelle celui-là m'a accroché l'oeil. Sa dignité s'exprimerait plutôt ici dans la présence de la mandorle... Mais là on part dans un autre développement... pas le temps...
Un très chouette concentré... si j'ose dire! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: En vadrouille sur la twale...   Ven 19 Mar 2010 - 11:19

Pour celui de St Sernin l'affirmation de la Trinité aussi (les trois doigts de la main)...
Revenir en haut Aller en bas
Astérisque
"J'étais pas là"
avatar

Nombre de messages : 1549
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: Re: En vadrouille sur la twale...   Ven 19 Mar 2010 - 12:06

Sbreccia a écrit:
Pour celui de St Sernin l'affirmation de la Trinité aussi (les trois doigts de la main)...
chinois
Le trois qui brise l'enferment que constitue la mandorle, trois comme possibilité de dynamique au sein des quatre éléments extérieurs de l'incarnation, la terre...
Cette main, me fait penser, là spontanément, aux personnages de Tex Avery qui jaillissent hors du cadre... (procédé souvent repris depuis...) Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: En vadrouille sur la twale...   Ven 19 Mar 2010 - 12:53

La symbolique est claire : la mandorle designe la porte, le passage...Le Christ montre le chemin avec ses trois doigts...Le ventre c'est l'enfantement: par le Christ le croyant arrive à l'affirmation de la Trinité dans le monde céleste...


Dernière édition par Sbreccia le Ven 19 Mar 2010 - 20:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: En vadrouille sur la twale...   Ven 19 Mar 2010 - 20:12

Sbreccia a écrit:
La symbolique est claire : la mandorle designe la porte, le passage...Le Christ montre le chemin avec ses trois doigts...Le ventre c'est l'enfantement par le Christ le croyant arrive à l'affirmation de la Trinité dans le monde céleste...
Euh... t'as pas plus clair ??? mèche
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: En vadrouille sur la twale...   Ven 19 Mar 2010 - 21:00

Sbreccia a écrit:
La symbolique est claire : la mandorle designe la porte, le passage...

Mandorle = Passage du monde terrestre au monde celeste...
Le Christ fils de Dieu sur terre passe de la terre au ciel
et en effectuant ce passage il enfante de la Trinité (les 3 doigts et le gros ventre)...
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: En vadrouille sur la twale...   Sam 20 Mar 2010 - 10:16

Sbrecc, t'as une tête de Jok ! Shocked
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: En vadrouille sur la twale...   Sam 20 Mar 2010 - 14:14

lucaerne a écrit:
Sbrecc, t'as une tête de Jok ! Shocked

C'est pour mieux te mirer mon enfant... mdr mdr mdr
Revenir en haut Aller en bas
Janus Bozyeux

avatar

Nombre de messages : 73
Age : 66
Localisation : Fontenay aux Roses
Date d'inscription : 10/03/2010

MessageSujet: Re: En vadrouille sur la twale...   Sam 20 Mar 2010 - 14:43

Sbreccia a écrit:
Sbreccia a écrit:
La symbolique est claire : la mandorle designe la porte, le passage...

Mandorle = Passage du monde terrestre au monde celeste...
Le Christ fils de Dieu sur terre passe de la terre au ciel
et en effectuant ce passage il enfante de la Trinité (les 3 doigts et le gros ventre)...

Il faudrait que tu expliques comment Jésus crée le symbole ternaire, alors qu'il en est le fruit !

Bizarre ton interprétation ...
Revenir en haut Aller en bas
http://myspace.com/janus.bozyeux
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: En vadrouille sur la twale...   Sam 20 Mar 2010 - 14:45

Qu'est-ce qui n'est pas bizarre, dans toutes ces histoires autour de Dieu, de Jésus, Marie et tous les leurs ?!

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: En vadrouille sur la twale...   Sam 20 Mar 2010 - 14:52

Romane a écrit:
Qu'est-ce qui n'est pas bizarre, dans toutes ces histoires autour de Dieu, de Jésus, Marie et tous les leurs ?!

Jésus - car il était un homme !

Marie, c'était une femme, mais bon, comme elle a toujours été vierge... Quant à Dieu, ben il est bizarre et le bizarre est caché au fond de chaque homme.

Au fait, appellez-moi : La Vierge Rosacée.
Pourquoi ?
Parce que d'une, je suis bizarre, et de deux je suis réellement vierge (astrologiquement parlant - bien sûr - je précise pour les plus farfelus)

Oups, je sens que je vais me prendre un rateau sur le coin de la tête...

Je sors Boulet
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: En vadrouille sur la twale...   Sam 20 Mar 2010 - 14:56

Ne refuse pas le rateau, Rosasée-Vierge. Tu pourras ratisser le jardins paradisiaque, celui où, du verger, poussent les pommes.

On veut faire de la compote !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: En vadrouille sur la twale...   Sam 20 Mar 2010 - 15:06

Moui, mais je te signale que si je croise Adam, je m'en sers comme objet sexuel, et si je croise Eve, je la cloue dans son tombeau. Ce sera mon jardin à moi.
On verra après pour la compote, quand je saurai qui d'eux de moi aura été le moins blet...



Sinon, les images sont pas mal, c'est l'emblême du monde, à ne pas jeter, car l'emblême c'est aussi la créativité.
Revenir en haut Aller en bas
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: En vadrouille sur la twale...   Sam 20 Mar 2010 - 15:18

Janus Bozyeux a écrit:
Sbreccia a écrit:
Sbreccia a écrit:
La symbolique est claire : la mandorle designe la porte, le passage...

Mandorle = Passage du monde terrestre au monde celeste...
Le Christ fils de Dieu sur terre passe de la terre au ciel
et en effectuant ce passage il enfante de la Trinité (les 3 doigts et le gros ventre)...

Il faudrait que tu expliques comment Jésus crée le symbole ternaire, alors qu'il en est le fruit !

Bizarre ton interprétation ...

Il faudrait se referer au Concile de Nicée qui creait l'unicité...

Voici quelques extraits :

La structure et le contenu du symbole de Nicée-Constantinople
Le symbole de Nicée-Constantinople a une structure tout à fait similaire à celle du symbole des Apôtres. En fait, les différentes hérésies en vogue au 4 ème siècle ont simplement poussé les Pères de l'Église à développer les doctrines déjà énoncées dans le symboles des Apôtres. Nous voyons donc encore trois articles se rapportant au Père, au Fils et au Saint-Esprit.

S'il y a similitude de structure, il y a cependant une nouvelle orientation qui est donnée au symbole. Dans un document du Conseil oecuménique des Églises, cette nouvelle approche est soulignée comme suit: “ La première personne du pluriel, “nous croyons”, du symbole de Nicée s'écarte du “je crois” du symbole des Apôtres, de la liturgie baptismale et de certaines liturgies eucharistiques” (20). A partir du symbole de Nicée-Constantinople, la confession devient plus une position d'église qu'un témoignage personnel. Cependant les fidèles sont encouragés à s'identifier personnellement au credo de leur église, le geste étant la manifestation visible de la foi.

Article 1: Nous croyons en un seul Dieu, Père, Fils et Saint-Esprit

Le point de distinction le plus important dans cet article par rapport à celui du symbole des Apôtres est celui de l'unicité de Dieu. L'expression “un seul” a été ajouté dans un but bien évident: Puisqu'on allait spécifier la divinité de Jésus-Christ dans ce symbole, il fallait à tout prix préserver la doctrine monothéiste.

Un autre ajout d'implication moindre concerne “les choses visibles et invisibles”. Par cette expression, on étend la souveraineté de Dieu au domaine spirituel, ce que le symbole des Apôtres ne mentionnait pas spécifiquement.

Article 2: Nous croyons en un seul Seigneur, Jésus-Christ

C'est dans cet article que nous retrouvons les différentes défenses contre les hérésies qui avaient trait à la divinité de Jésus-Christ.

Premièrement, on utilise l'expression “un seul”, mettant ainsi en parallèle “un seul Dieu” avec un seul Seigneur. Deuxièmement, on situe la naissance du Fils “avant tous les siècles” lui attribuant ainsi une essence éternelle. Troisièmement, on s'attarde à son origine: lumière de lumière (Dieu étant lui-même lumière), vrai Dieu de vrai Dieu, engendré et non créé[3].

Ce dernier point est particulièrement important. En effet, comme le dit C.S. Lewis: “On engendre quelque chose de même nature que soi. Mais, créer, c'est faire quelque chose d'une nature différente de soi...ce qui est engendré de Dieu est Dieu, tout comme un homme s'engendre d'un autre homme” (161). En conséquence, le terme choisi pour rattacher le Fils au Père (consubstantiel) a été homooúsios, d'une même substance, plutôt que homoioúsios, d'une substance semblable. Et quatrièmement, on parle de Jésus-Christ comme étant celui par qui tout a été fait, l'identifiant par cela au “Père Tout-Puissant, Créateur du ciel et de la terre, de toutes les choses visibles et invisibles”.

Une autre hérésie niant l'humanité de Christ a été combattu en incorporant l'expression “incarné par le Saint-Esprit dans la vierge Marie et a été fait homme (union hypostatique)”. Et finalement, on ajoute “et son Règne n'aura pas de fin” pour combattre une autre hérésie qui niait le prolongement du règne de Christ après le jour du jugement.

Article 3: Nous croyons en l'Esprit-Saint

Le symbole des Apôtres avait été on ne peut plus discret sur la personnalité du Saint-Esprit. Ceci avait ouvert la porte aux “pneumatomachi (combattant contre l'Esprit qui nièrent sa divinité” (Hammond, 159). Pour contrer ces adversaires, on ajouta diverses allusions à ses attributs et à son essence divine: il règne, donne la vie, procède du Père et du Fils[4], a parlé par les prophètes, et qui, avec le Père et avec le Fils, est adoré et glorifié.

Le symbole de Nicée-Constantinople spécifie donc l'essence divine des trois personnes de la trinité et de leur relation réciproque.
Revenir en haut Aller en bas
Janus Bozyeux

avatar

Nombre de messages : 73
Age : 66
Localisation : Fontenay aux Roses
Date d'inscription : 10/03/2010

MessageSujet: Re: En vadrouille sur la twale...   Sam 20 Mar 2010 - 17:02

Sbreccia a écrit:
Janus Bozyeux a écrit:
Sbreccia a écrit:
Sbreccia a écrit:
La symbolique est claire : la mandorle designe la porte, le passage...

Mandorle = Passage du monde terrestre au monde celeste...
Le Christ fils de Dieu sur terre passe de la terre au ciel
et en effectuant ce passage il enfante de la Trinité (les 3 doigts et le gros ventre)...

Il faudrait que tu expliques comment Jésus crée le symbole ternaire, alors qu'il en est le fruit !

Bizarre ton interprétation ...

Il faudrait se référer au Concile de Nicée qui créait l'unicité...

J'ai beaucoup de choses à dire à ce sujet, mais le temps me manque pour le faire dans l'immédiat : références historiques, politiques, religieuses, symboliques etc. demandent un peu de sérieux et ces jours-ci j'ai de l'huile sur le feu. Mais entre deux, je vais préparer ma réponse.

Peut-on créer une discussion où ceux qui le voudraient pourraient intervenir sur ce thème ?
Amicalement,
Janus
Revenir en haut Aller en bas
http://myspace.com/janus.bozyeux
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En vadrouille sur la twale...   

Revenir en haut Aller en bas
 
En vadrouille sur la twale...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» En vadrouille sur la twale...
» vadrouille en bourgogne
» Noctambule écrivambule en vadrouille (bulle?)
» [BD] La grande vadrouille
» Lapin en vadrouille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Religions-
Sauter vers: