Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Clézio

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Le Clézio   Dim 28 Mar 2010 - 23:26

Mince ! Je n'ai jamais lu ses livres. Pourtant, j'en ai souvent eu envie en lisant des reportages sur lui. Mais ma main n'a jamais croisé l'un de ses ouvrages. Et lorsque je faisais une commande, ma liste était déjà bien trop pleine. C'est comme ça...

Et voilà qu'aujourd'hui, ma fille a besoin d'aide pour un commentaire de texte. Et je découvre ça. Si quelqu'un peut me dire de quel livre est tiré cet extrait...

"Elles sont belles, les fumées. Du haut d’une montagne, je vois les fumées qui s’élèvent au-dessus des plaines et des vallées. Elles montent dans l’air calme, pendant des heures, s’étalent, puis disparaissent à une certaine hauteur, sans qu’on puisse voir comment.
Elles forment des colonnes bien droites qui montent au-dessus des toits des maisons. Grises, légères, les fumées qui savent parler de choses douces et tranquilles, d’âtre, de repas en train de cuire, de sarments, de branches sèches qui crépitent, les fumées de la paix. Elles disent des choses émouvantes, des choses humaines. Les montagnes sont dures et magnifiques, la mer est vaste, les fleuves sont pleins de puissance. Mais les petites fumées pâles témoignent simplement que ces lieux sont habités, qu’il y a ici des familles, des enfants, de la douceur.
En elles, je vois apparaître d’étranges fantômes, des génies familiers, qui sont légers et vivants comme des cheveux, qui sont apaisants comme la cendre. Sans cesse les fumées s’évaporent vers le haut du ciel, comme si les dieux les respiraient. Quelle est cette terre ? Qui sont les hommes qui habitent ces lieux ? Ils ne cherchent pas à vaincre l’espace, ils ne cherchent pas à découvrir de nouveaux horizons. Attachés aux champs de vignes, aux champs de blettes et de pommes de terre, les maisons fument. Quelque chose de l’âme de l’homme s’échappe par les cheminées, avance verticalement vers la voûte du ciel, rejoint les nuages. Quelque chose d’inachevé dans le paysage des hommes, qui s’échappe, qui fuit, qui distille son parfum de cuisine et de braise."
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le Clézio   Lun 29 Mar 2010 - 2:21

Je ne connais malheureusement pas cet extrait et ne puis t'aider. Je n'ai lu qu'un livre de Le Clezio : Poisson d'or.
Je me souviens alors d'une écriture très belle, et d'ailleurs lire cet extrait me donne l'envie d'approfondir ses bouquins.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Le Clézio   Lun 29 Mar 2010 - 22:19

J'en ai lu quelques uns, mais il en a écrit tant et tant... l'extrait ne me dit rien non plus.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Clézio   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Clézio
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Biblio LU :: Salon des auteurs connus-
Sauter vers: