Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La colère est-elle saine?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9747
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: La colère est-elle saine?   Jeu 8 Avr 2010 - 18:35

http://www.carevox.fr/psycho-sexo/article/la-colere-est-elle-saine


Et vous, vous en pensez quoi de la colère?
Je me permets de vous rappelez que c'est un des sept péchés capitaux
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La colère est-elle saine?   Jeu 8 Avr 2010 - 19:55

Pour avoir vécu trop longtemps près d'un homme colérique, je peux te dire que je ne supporte plus les manifestations de colère : cris, coups de poings, lèvres blanches bien serrées, mouvements brutaux, et ainsi de suite.

Autant je comprends qu'on puisse ne pas être d'accord avec X, autant je ne pige pas qu'on pique une crise et qu'on ne maîtrise pas ses mots ni ses gestes. Je pense que nous avons tous à disposition les moyens de nous exprimer pour pouvoir discuter calmement dans n'importe quelle circonstance.

Bon mais je sais bien que rien n'est si simple, et même si c'est rarissime il m'arrive de me mettre en colère. Mais seulement si tous les moyens d'expression ont été employés en vain. Cela m'est arrivé il y a quelques mois dans le cadre d'un harcèlement, après avoir tout tenté pour remettre les choses à leur bonne place. Je n'aurais jamais piqué cette colère, si je ne m'étais pas sentie épuisée nerveusement par le phénomène du harcèlement qui ne vous laisse aucune minute de répit, de jour comme de nuit.

Je ne me suis pas non plus mise en colère contre ce compagnon colérique. J'ai plié bagages et suis partie, point barre.

En fait, je fuis la colère des autres, et pour ce qui me concerne je donne toute la place au dialogue. On m'a souvent traitée de laxiste, à cause de cela. Mais je ne peux me résoudre à claquer une porte ou une joue, ou insulter ou que sais-je, sous le prétexte de ne pas être d'accord avec quelqu'un.

Par contre, je trouve extrêmement sain lorsqu'un problème se pose, de le poser sur la table ensemble et de le décortiquer. On n'est pas non plus obligé d'être tous du même avis, les différences sont une richesse ; à ce sujet, le dialogue encore, chacun pouvant exprimer ses arguments, personne n'est obligé de suivre le même cheminement d'esprit. Mais au moins, toutes les conversations font qu'en soi, on étoffe ses propres idées, on progresse en elles, et ça c'est un cadeau.

La colère n'engendre rien d'autre que la destruction. Or, le but, c'est bien de construire, nan ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Who

avatar

Nombre de messages : 498
Age : 30
Localisation : Sous un bourgeon géant.
Date d'inscription : 21/06/2009

MessageSujet: Re: La colère est-elle saine?   Jeu 8 Avr 2010 - 21:09

Citation :
Je me permets de vous rappelez que c'est un des sept péchés capitaux

Ca, quand les berserkers l'ont entendu, ça a vraiment dû les foutre en rogne. mèche

Je n'ai pas (encore) lu ton lien, tryskel, parce que là je suis dans les choux et que je ne me sens pas en état de le lire.

Mais romane, je trouve que tu n'en décrit qu'un morceau, de la colère, bien trop subjectivement, à cause de ta mauvaise expérience, la colère qui explose. Que dire de la colère bien gérée qui peut servir de puissant moteur, et non pas d'arme de destruction massive ?

Combien de militants, de toute les causes, qui le sont parce qu'ils sont en colère de voir le monde saccagé, l'équité bafouée, la liberté piétinée ? Faut-il qu'ils rentrent chez eux ?

Je ne vois personnellement que trois réponses à ce qui nous révolte : la colère, la résignation, et faire en sorte que plus rien ne nous révolte. Je te laisse choisir la meilleure parmi les trois.

Comme souvent, la colère n'est rien de plus qu'un objet à double tranchants.

Quand à détruire, ça ne fais pas de mal de temps en temps, une destruction réfléchie. Le fait d'avoir détruit la puissance du troisième reich ne doit pas te poser trop de problème je pense. On appelle ça la résistance. Ou le terrorisme, en fonction du point de vue.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lecorridor.net
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: La colère est-elle saine?   Jeu 8 Avr 2010 - 22:33

Je suis un grand colérique....je veux dire par là que je suis capable de n'énerver très vite et de faire beaucoup de bruits avec ma bouche ( et j'ai une VOIX..... mdr )....Mais ça ne dure que très peu de temps et la " violence" ne reste que verbale...;Par contre 5 minutes après, je n'ai plus ni colère, ni haine, ni le moindre sentiment négatif.....

J'ai peut-être tort mais même si c'est le cas, je préfère ça ( et je ne me donne pas quittance de ce fait) à accumuler et être rancunier....

Oui, gueuler me soulage et m'empêche d'en vouloir à qui me blesse !...... Ange
Revenir en haut Aller en bas
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: La colère est-elle saine?   Ven 9 Avr 2010 - 0:40

Déjà que je n'aime pas les gens qui parlent fort, alors ceux qui crient, oulala...
Je ne me mets jamais en colère. Presque jamais.
Je peux m'impatienter, et quand je commence à articuler de plus en plus nettement et à parler doucement en fixant la personne, ce n'est pas bon signe. Généralement, elle comprend qu'il vaut mieux ne pas insister.
Mais crier... ?
Ca m'est arrivé de faire des "fausses" colères au travail, pour débloquer des situations, mais c'est tellement rare que j'ai vu pointer le nez des collègues, qui venaient vérifier que tout allait bien, tellement ils ne sont pas habitués à ce que j'élève la voix.
On peut exprimer sa colère de plein d'autres façons qu'en hurlant.
Quand j'explose, je peux devenir glaciale, et il parait qu'en plus je deviens toute pâle. En tous cas, je trouve que c'est épuisant nerveusement, j'évite.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: La colère est-elle saine?   Ven 9 Avr 2010 - 1:23

blue note a écrit:
Déjà que je n'aime pas les gens qui parlent fort, alors ceux qui crient, oulala...
Je ne me mets jamais en colère. Presque jamais.
Je peux m'impatienter, et quand je commence à articuler de plus en plus nettement et à parler doucement en fixant la personne, ce n'est pas bon signe. Généralement, elle comprend qu'il vaut mieux ne pas insister.
Mais crier... ?
Ca m'est arrivé de faire des "fausses" colères au travail, pour débloquer des situations, mais c'est tellement rare que j'ai vu pointer le nez des collègues, qui venaient vérifier que tout allait bien, tellement ils ne sont pas habitués à ce que j'élève la voix.
On peut exprimer sa colère de plein d'autres façons qu'en hurlant.
Quand j'explose, je peux devenir glaciale, et il parait qu'en plus je deviens toute pâle. En tous cas, je trouve que c'est épuisant nerveusement, j'évite.


C'est bien pour ça que je préfère "exploser" ( même si je le fais pas exprès). Au moins je me fais pas mal...;ni aux autres d'ailleurs ( à part à leurs oreilles) parce que c'est tellement ridicule et dérisoire qu'a la reflexion on ne peut pas me prendre au sérieux....Alors que ce que tu décris est terrifiant....
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La colère est-elle saine?   Ven 9 Avr 2010 - 1:30

Who a écrit:
Mais romane, je trouve que tu n'en décrit qu'un morceau, de la colère, bien trop subjectivement, à cause de ta mauvaise expérience, la colère qui explose. Que dire de la colère bien gérée qui peut servir de puissant moteur, et non pas d'arme de destruction massive ?

En fait, je me fiche un peu si je parais subjective en déclarant que la colère violente me hérisse, puisque c'est vrai. Toute personne qui se mettrait à hurler à côté de moi, me verrait tourner les talons dans la minute qui suit, ou si je ne peux pas tourner les talons, j'entre dans un mutisme qui peut durer très longtemps. Quand je dis très longtemps, entends par là "des années". Je ne supporte pas, c'est tout.

Quant à l'autre, celle dont tu parles et qui a formé la résistance, je ne pense pas que ce soit de celle là dont a voulu parler Trys en ouvrant ce fil, mais peu importe ; pour moi elle n'a rien à voir. Elle n'est pas issue de gens colériques, mais d'une mûre réflexion. Celle là est en apparence muette, mais déterminée d'une autre manière. Je ne m'aventurerai pas à la mélanger à celle dont je parlais, évidemment.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: La colère est-elle saine?   Ven 9 Avr 2010 - 9:21

La colère fait bien partie des émotions humaines. Je me suis longtemps interdite de l'exprimer. En fait, je calculais toujours en terme d'efficacité, mais de manière erronée. D'abord, je ne concevais la colère qu'avec cris et violence. Ensuite, je me disais que ça ne ferait pas avancer le schmilimiliblick et qu'en plus, c'était une manière de pourrir définitivement une relation.
Pourtant, il m'a fallu un jour réaliser que la colère que je n'exprimais pas faisait son effet à l'intérieur de moi. Alors pourquoi me rendre malade ? Est-ce qu'au bout du compte ce n'est pas plus destructeur pour la relation à l'autre ?
J'ai peu à peu (j'y ai probablement mis beaucoup de mauvaise volonté) appris que colère ne signifiait pas forcément hurlements et gesticulations.
Comme dit Blue, un ton ferme et décidé, un "ça suffit"... peuvent être tout aussi parlants et bien moins coûteux en terme d'énergie et de répercussions sur soi.
Ceci dit, parfois, quand la conversation s'avère peine perdue, j'ai constaté qu'il vaut mieux exprimer son ressenti. Pas dans l'illusion de faire avancer la situation, mais pour ne pas porter inutilement rancœur et frustration.

La première vraie colère que je me suis accordée est assez récente. Je me trouvais dans le salon d'une clinique et deux abrutis déblatéraient des propos odieux sur l'homosexualité. Pendant un moment, je n'ai rien dit. Toujours la réflexion sur l'efficacité : si je leur demande de la fermer, vont-ils changer de façon de penser ? Bien sûr que non. Cependant leurs paroles outrancières me blessaient, et eux n'avaient aucun scrupule. J'ai fini par leur demander de sortir s'ils souhaitaient continuer à déblatérer leurs insanités. Bien sûr, ces odieux lurons ont joué les vierges effarouchées et m'ont rétorqué que "je n'avais pas à écouter leur conversation". Et que "c'était la personne gênée qui devait sortir".
Alors je me suis fâchée, et je leur ai fait remarquer que j'étais bien obligée d'entendre, que ce genre de propos était interdit dans un lieu recevant du public et que s'ils continuaient, je ferais valoir mes droits à ne pas subir leur "LDP". Heum...
Une fois la colère un peu dégonflée, je me suis souvenu que l'un d'entre eux se vantait largement d'être "le deuxième élu de la commune de..." M'est donc venu l'idée de lui lancer ça à la figure, mais très froidement : étant élu, il devait connaître cette loi sur les propos discriminatoires, et devait même la faire appliquer.
Ils ont continué à râler un peu, pour la forme, puis ont fini par lever le camp.
Mon éternelle petite voix est venue me "gronder" en me demandant ce que j'avais fait là ! Il m'a fallu user et abuser de raison pour calmer cette culpabilité que je ressens face à ma colère. Et puis, une amie à qui je racontais cela m'a dit que j'avais bien fait, que je n'avais pas à subir des propos intolérables, qu'ils étaient dans leurs torts...
J'avoue quand même que ce qui m'a le plus réconfortée, c'est que lorsque j'ai recroisé "l'élu", il a baissé piteusement les yeux. Là j'ai su qu'il savait...
Et si je n'avais rien dit, j'aurais peut-être ruminé mon mécontentement.

Alors comme dit Who, vive la colère lorsqu'elle permet d'agir contre des choses intolérables sans avoir pour but de faire du mal, ni aux autres ni à soi.
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: La colère est-elle saine?   Ven 9 Avr 2010 - 10:08

Faut-il exprimer ou non sa colère et sous quelle forme ? Vous y avez déjà très bien répondu, je crois, chacun selon sa sensibilité.
Personnellement, je peux accepter la colère tant qu'elle est exempte de violence (ce qui est bien rare) mais comme beaucoup, les cris, la brutalité ou un regard haineux me laminent. Il y a cependant des gens (comme Vilain semble-t-il) dont on dit qu'ils sont soupe-au-lait et dont les cris ne contiennent pas la violence dont je parle.

Mon petit caillou à l'édifice est donc ce que je pense de la colère : (comme le dit Luca) elle n'est pas un sentiment mais une émotion. Il me paraît sage lorsque nous la ressentons ou la subissons d'examiner quel sentiment elle exprime en réalité. Tristesse, frustration, déception, incompréhension etc... car c'est ce sentiment qu'il faudrait faire partager à "l'objet" de notre colère.
"Je suis en colère contre toi parce que ce que tu as fait me rend triste" ou "Explique-moi quel sentiment génère ta colère" peuvent changer radicalement le cours des choses. Enfin, je le crois.
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La colère est-elle saine?   Ven 9 Avr 2010 - 10:57

Me vient ceci :

Le refus de la violence ne veut pas dire ne pas ressentir de colère.
C'est simplement exprimer la sienne sans violence et ne pas accepter la violence d'autrui.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
novi

avatar

Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 10/02/2010

MessageSujet: Re: La colère est-elle saine?   Ven 9 Avr 2010 - 12:25

Un Ecrivain digne de ce nom doit se réveiller en colère et se coucher furieux ! La citation n'a jamais été autant d'actualité...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La colère est-elle saine?   Ven 9 Avr 2010 - 12:34

Toute parole n'est pas d'or, de quelque bouche qu'elle sorte.

Entre parler passionnément de quelque sujet et se mettre dans un état de colère, il y a un monde.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: La colère est-elle saine?   Ven 9 Avr 2010 - 15:29

Romane a écrit:
Le refus de la violence ne veut pas dire ne pas ressentir de colère. C'est simplement exprimer la sienne sans violence et ne pas accepter la violence d'autrui.
chinois
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9747
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: La colère est-elle saine?   Ven 9 Avr 2010 - 16:54

J'adhère à ce que dit Ro, on peut ressentir de la colère dans certaines situation et l'exprimer sans violence au moins verbale. Rester calme y compris et surtout face à un colérique, j'ai donné itou, et fais ma valise itou au bout de... sans avoir jamais répondu à la colère par la colère parce que ça sert vraiment à rien, c'est mur contre mur.

Et comme Blue, je me mets rarement en colère, mais se sont des colères blanches, glaciales et là, je peux ressortir tout ce que j'ai accumulé (style cocotte minute) pendant des et des, ce qui fait que l'autre en face ne comprends rien, et que au bout du compte, c'est à moi que ça fait mal, alors en avançant en âge, je me mets de moins en moins en colère, je tente le dialogue et si pas possible, je laisse tomber. C'est pas de la lâcheté, c'est que c'est pas la peine de s'user face à quelqu'un qui ferme toutes les écoutilles, enfermé dans ses certitudes, et peut réagir violement, je fuis la violence.

Ne pas confondre colère et réaction saine dans une situation intérolélable Who, la Résistance c'était pas de la colère, au contraire il ont agi en toute sérénité face à l'insoutenable, même si certains de leurs actes ont été violents, ils n'avaient pas le choix!
Revenir en haut Aller en bas
Who

avatar

Nombre de messages : 498
Age : 30
Localisation : Sous un bourgeon géant.
Date d'inscription : 21/06/2009

MessageSujet: Re: La colère est-elle saine?   Ven 9 Avr 2010 - 20:05

Citation :
Ne pas confondre colère et réaction saine dans une situation intérolélable Who

Qui t'as assuré avec certitude que cela ne pouvait qu'être moi qui confond deux choses distinctes, et aucunement toi qui sépare deux choses qui, au fond, sont deux résultats potentiels différents du même processus d'auto-défense face à quelque chose qu'on ne tolère pas ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lecorridor.net
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La colère est-elle saine?   Ven 9 Avr 2010 - 23:07

Alors donc, quand on est en colère contre un homme qui vient de tuer un autre homme, il faut qu'on le tue ?

Je suis contre la peine de mort.

Je viens de regarder cette vidéo ignoble sur le fil de l'Irak. D'où ma question.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Who

avatar

Nombre de messages : 498
Age : 30
Localisation : Sous un bourgeon géant.
Date d'inscription : 21/06/2009

MessageSujet: Re: La colère est-elle saine?   Sam 10 Avr 2010 - 1:00

C'est sympa les débats, non c'est vrai, ça permet d'exposer son point de vue, d'entendre celui des autres, et d'y réfléchir, mais si c'est pour voir mes propos déformés à chaque fois que je défend mon point de vue et faire de moi un tueur en série, un défenseur de la peine de mort où je ne sais quoi d'autre, c'est pas la peine, là.

Romane, je ne vois même pas le rapport entre ma phrase, qui à la base ne servait qu'à répliquer à Tryskel qui m'imposait son point de vue comme une vérité absolue, et la loi du talion. Alors je me pose cette simple question : Il y a vraiment une logique derrière ça, ou c'est juste pour me discréditer complètement ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lecorridor.net
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La colère est-elle saine?   Sam 10 Avr 2010 - 1:07

M'enfin, Who, relis moi : Je viens de regarder cette vidéo ignoble sur le fil de l'Irak. D'où ma
question.

(ça s'appelle association d'idées et c'est comme ça qu'on fait avancer les siennes et sans doute celles des autres)

Je n'ai l'envie de dégommer personne, je tente de pousser le débat !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Who

avatar

Nombre de messages : 498
Age : 30
Localisation : Sous un bourgeon géant.
Date d'inscription : 21/06/2009

MessageSujet: Re: La colère est-elle saine?   Sam 10 Avr 2010 - 1:27

Ah d'accord. Ben j'avais compris cette phrase comme un sous-entendu du fait que j' aurais été en train de légitimer l'action des américains avec mes propos.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lecorridor.net
Shan



Nombre de messages : 1176
Date d'inscription : 01/06/2008

MessageSujet: Re: La colère est-elle saine?   Sam 10 Avr 2010 - 11:24

Saine ou pas, la colère est assurément le plus puissant moteur humain. Suivant l'intensité de ce sentiment, et une fois les premiers effets passés, il fera place à la rage, qui est à la base des changements à entreprendre ou imaginer.

Lorsque cette colère touche un groupe, ou une population, ça deviendra dangereux, surtout si un individu, ou un groupe d'individus se mettent à la manipuler, et cherchent à la canaliser.
Revenir en haut Aller en bas
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: La colère est-elle saine?   Sam 10 Avr 2010 - 12:25

La colère est une saine manifestation d'insatisfaction. Elle fait partie des émotions, on ne peut l'éviter.
Il ne faut pas mélanger la colère, la violence et l'agressivité au quotidien ; je pense aux personnes qui se mettent en colère pour un oui ou pour un non. Ca c'est insupportable.

Je sais que contenir sa colère n'est pas bon signe, en tous les cas, elle ne l'est pas pour moi. Quand je suis en colère, je le dis. Je l'exprime haut : "Je suis en colère, ça m'agace, ça m'énerve" et j'explique en posant des mots." Je fais ça, parce que lorsque je suis en colère, ce qui est rare, si je contiens, ça boue en moi, et quand ça part, ce qui est très rare, ça fait l'effet d'une cocotte minute ; ça explose, ça dure un instant et après plus rien. Ca retombe. Cela ne veut pas dire que j'insulte ou que je cogne, mais ça fait l'effet d'un tsunami. Disons que je serais un peu comme Tryskel.

Mais j'ai connu un autre parallèle. Lorsque je contenais ma colère c'est là que j'avais des envies de violence, elles étaient envers moi. (Aparté : Quand j'étais petite, je m'auto-mutillais. Je m'infligeais mes propres punitions et corrections.) Ne vous inquiétez pas, je suis à peu près normale AngeR !
Dans ces instants forts de colère, je ressentais une sorte d'incompréhension autour de moi et en moi. Je m'enfonçais dans le mutisme, ça me faisait l'effet d'injustice parce qu'incomprise. Cela me faisait l'effet d'être un enfant ne sachant pas exprimer ma colère, (chez les petits, comme ils n'ont pas tous le verbiage qu'il faut pour exprimer leur colère, ils la manifestent par plein de façons : chaudes larmes, cris, coups, etc.).
Alors, entre incompréhension, violence intérieure et mutisme, il se produisait quelque chose d'étrange en moi, la colère me faisait pleurer à chaudes larmes. Sinon, je pense que si j'avais été autrement, j'aurais dévasté la vaisselle et dans d'autres circonstances, peut-être cogner sauvagement ! La colère étant une tension très forte les larmes étaient le meilleur moyen de l'évacuer !


Dernière édition par Rosacée le Sam 10 Avr 2010 - 12:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: La colère est-elle saine?   Sam 10 Avr 2010 - 12:29

Comme dit Jeannette : "Si je ne le dis pas, j'attrapeu l'ulcèreu, et l'ulcèreu, c'est une maladie de richeu, j'ai pas les moyengs..." mèche
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La colère est-elle saine?   Sam 10 Avr 2010 - 14:06

En fait, je crois que dans ce fil on parle de deux choses distinctes qu'il faut tirer au clair, pour qu'on soit bien d'accord sur les termes :

- le sentiment de colère
- la manifestation de la colère

Le sentiment de colère, j'adhère à tout ce que vous dites, notamment la dernière intervention de Rosacée. Se la garder n'est pas bon, il faut l'exprimer.

La manifestation doit savoir être canalisée, c'est là que perso j'insiste. L'auto-mutilation dont tu fais état, Rosacée, est une violence qui sort parce que tu ne peux pas exprimer ton désaccord et tu ne te sens pas écoutée dans son expression. Voilà pourquoi il faut la sortir. Et la sortir peut se faire tout à fait sans violence.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9747
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: La colère est-elle saine?   Sam 10 Avr 2010 - 15:25

Who a écrit:

Romane, je ne vois même pas le rapport entre ma phrase, qui à la base ne servait qu'à répliquer à Tryskel qui m'imposait son point de vue comme une vérité absolue, et la loi du talion. Alors je me pose cette simple question : Il y a vraiment une logique derrière ça, ou c'est juste pour me discréditer complètement ?

Je suis désolée d'apparaître comme quelqu'un qui tente d'imposer son point de vue comme une vérité absolue! Ce n'est pas du tout mon but, et si c'est perçu comme ça, c'est que je me plante en m'exprimant.

Précision: il est des colères saines comme quand on regarde la vidéo sur l'Irak ou la nana qui passe sa gamine au karcher. comme ne pas supporter l'oppression d'où qu'elle vienne et quelle que soit sa forme, et cette forme est multiple.
Mais je parlais plus précisément de la colère "sans objet", piquer sa crise quoi, ou péter un plomb sans vrai motif parce qu'on a pris de travers ce qu'à dit ou fait l'autre, où qu'il a pas fait ou dit comme on exige, enfin, j'espère être claire cette fois, ça à la longue c'est destructeur, d'autant que le coléreux va passer à autre chose, et s'étonner qu'on puisse lui reprocher sa crise.
En bref ne pas confondre "Colère" qui peut être justifiée, comme ça
Et rage qui l'est rarement et finit par tuer tout possible de dialogue, comme ça , en quasi permanence, c'est invivable que ce soit au boulot ou dans une relation amicale ou amoureuse, en famille etc...
d'autant que l'enervé permanent obtient tout ce qu'il veut (s'il le sait ce qu'il veut) parce les autres par crainte ou lassitude finissent par s'auto censurer pour ne pas provoquer d'explosion. Même si le chronique va toujours trouver des motifs pour exploser.

Ceci est MA façon de voir et ressentir le fait "Colère", non une verité absolue!
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: La colère est-elle saine?   Sam 10 Avr 2010 - 20:39

Romane a écrit:
Et la sortir peut se faire tout à fait sans violence.
Voilà qui est très sain à préciser ! J'ai mis des mois et des mois à faire ce distingo. Mais je crois qu'une fois qu'on fait bien la différence, on peut "être" en colère et dire très calmement "ça me fout en rogne" sans aucune violence. Et la colère est alors bien mieux entendue.
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La colère est-elle saine?   

Revenir en haut Aller en bas
 
La colère est-elle saine?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La colère est-elle saine?
» [Discussion] J'arrive pas à me mettre en colère...
» Tatiana de Rosnay (elle s'appelait Sarah)
» Qu'elle est la meilleur 250 4t du marché?
» elle deteste son fils

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: