Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jean-Claude Kaufman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Jean-Claude Kaufman   Jeu 29 Avr 2010 - 14:58

Premier matin

Les doigts roses de l'aurore subsistent comme métaphore depuis Homère aussi vous invitons nous à jouir de leur alanguissement en feuilletant négligemment sous la plume de votre lexicalf l'entièreté de leur définition révélée sous le mot: hongre.
http://liensutiles.forumactif.com/dictionnaires-et-outils-d-ecriture-f58/le-lexicalf-a-la-portee-de-tous-t15499-375.htm#387796

Mais, si les métaphores seront toujours les métaphores, le premier matin inaugure à sa façon l'aube de l'amour. J'ai cru vous avoir déjà parler quelque part de Jean-Claude Kaufmann. Ce forum étant très mal tenu, je ne sais plus où. D'où, ce récapitulatif.
J-C Kaufmann est un de nos plus brillants sociologues. De sa chaire du CNRS, il professe que, depuis que la société traditionnelle ne nous impose plus notre identité, l'homme moderne passe son temps et son énergie à la créer. D'où son livre thèse: l'invention du soi. Autour de ce livre princeps, naissent, à la faveur de ses travaux, d'autres ouvrages validant son propos. Sociologue français, il scrute, interroge et compile nos mœurs à la façon d'un ethnologue allergique au voyage, et donne de notre identité nationale, un reflet particulier.

Autrefois, professe-t-il, la société nous mariait. En fonction de notre classe, n'en déplaise à *, et non de notre seul style ou désir. Le mariage venait avant, l'amour après. Aujourd'hui, les choses ne sont plus pareilles. La société ne se charge plus de vous trouver l'âme-sœur, pour le plus grand bénéfice des agences matrimoniales.
Qui va avec moi?
Dans notre modernité, cette question taraude le célibataire. Pas tout de suite. Mais disons, soyons large, aux environs du mercredi soir. Le jeudi matin, tout au plus. Enfin, dès le vendredi soir, (certains ascètes, le samedi), le célibataire se pomponne, qui pour, sortir en boîte, au concert, rejoindre l'atelier théâtre, l'activité scrabble. Généralement, l'ambiance aidant, celle de la fête, aussi un petit peu, et, soyons fous, de l'alcool, des couples se forment, qui s'invitent, les idées pas trop claires mais tout de même orientées, à passer la nuit. Car, au long de la semaine, la solitude et la nuit ne font pas toujours bon ménage. Il faut, somme toute, varier les menus plaisirs que le temps vous octroie. Et le week-end en est un, aussi honorable qu'un autre.
La pudeur qui sied à un éminent chercheur du CNRS, fait que notre professeur ne s'appesantit nullement sur la partie de galipettes. Il préfère la sortie du match. A savoir, le matin succédant à la nuit d'amour. Car, une fois que les corps ont parlé, qu'une fusion « naturelle » s'est inventé entre elle et ou lui et moi, quoi nous dire? Comment nous réveiller de ce rêve, ou quelques malheureuses fois, de ce cauchemar?
Jean Claude Kaufmann nous propose la chandelle du premier matin. Il ou elle est là, à mon éveil dans ce lit, et alors, qu'est-ce que ça veut dire?
La création d'un couple, qui n'est encore qu'une hypothèse, vacille dans les premières minutes du premier matin. Faudrait prendre une décision. Enfin, que lui ou elle, dise quelque chose, construise une phrase, un truc majeur, plutôt que comme moi, des banalités. Echanger des bisous pour masquer des blancs, bien sûr, ça gagne du temps...

Jean-Claude Kaufmann est comme cela, qu'il ne laisse rien passer. Il regarde. Il dit: un couple, ça dure tant que ça ne rompt pas. Un couple: ça fait aller. Comment réfléchir raisonnablement, faire le point quand on est amoureux? Oh! Des stratégies existent! Il nous les décrit. Aussi leur vanité.

Si vous vous interrogez sur votre couple, ou votre célibat, lisez premier matin de Jean-Claude Kaufman. En poche. Il ne vous donnera pas la réponse. Il fera mieux. Il vous amusera.
Revenir en haut Aller en bas
Astérisque
"J'étais pas là"
avatar

Nombre de messages : 1549
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: Re: Jean-Claude Kaufman   Jeu 29 Avr 2010 - 15:51

Je me souviens assez précisément de ton intervention... pas si lointaine... pas eu le temps de lire Kaufman, noeud au mouchoir...

http://liensutiles.forumactif.com/humain-psychologie-f54/lestime-de-soi-t17955-15.htm
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9703
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Jean-Claude Kaufman   Jeu 29 Avr 2010 - 17:17

Je me souviens de ce que tu avais dit, je note Kaufman dans mes achats de bouquin.
Revenir en haut Aller en bas
Shan



Nombre de messages : 1176
Date d'inscription : 01/06/2008

MessageSujet: Re: Jean-Claude Kaufman   Jeu 29 Avr 2010 - 17:30

Quelle mauvaise foi, Vic !! grrrrrrrrrrr
Mais bon tu es psy pas internaute averti, hein ?? bisou

Recherche sur le forum

Si Romane voit cette phrase sur le "fourbi" en ces lieux, tu vas te faire hacher menu et pas parmentier. Piano
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Jean-Claude Kaufman   Dim 2 Mai 2010 - 2:22

Un petit délice, ta présentation, Vic !
Pour l'heure, je me suis procuré du même auteur L'invention de soi. Mais je n'ai pas encore commencé sa lecture, je termine Nabokov avant et je n'ai strictement rien lu d'autre pendant mes vacances. Pas le temps. Ceci dit, j'ai bien hâte d'arpenter les thèmes de Kaufman !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jean-Claude Kaufman   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean-Claude Kaufman
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jean-Claude Kaufman
» [Kaufmann, Jean-Claude] Casseroles, amour et crises (ce que cuisiner veut dire)
» Tous à Matha, de Jean-Claude Denis
» [Izzo, Jean-Claude] Le soleil des mourants
» Jean-Claude Carrière

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Biblio LU :: Salon des auteurs connus-
Sauter vers: