Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'euro en péril là où l'argent est roi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: L'euro en péril là où l'argent est roi   Lun 10 Mai 2010 - 9:36

Citation :
Un plan de secours de 750 milliards d'euros pour la zone euro

Cette enveloppe pourra aller jusqu'à 750 milliards d'euros. Elle se décompose en 60 milliards de prêts apportés par la Commission européenne, et de 440 milliards d'euros de prêts et garanties par les pays de la zone euro, a annoncé la ministre espagnole des Finances, Elena Salgado. Le Fonds monétaire international (FMI) apportera aussi une contribution sous forme de prêts, pour un montant de jusqu'à 250 milliards d'euros.

Cette enveloppe sans précédent a été décidée à l'issue de plus de onze heures de tractations à Bruxelles entre ministres européens des Finances, convoqués en urgence. Ce plan vise à enrayer les risques de propagation de la crise de la dette grecque.

Les ministres ont mené une course contre la montre pour trouver une solution rassurante avant l'ouverture des marchés des changes en Asie, alors que la crise grecque menace d'emporter dans son sillage d'autres pays de la zone euro comme le Portugal ou l'Espagne.

Ces deux pays se sont d'ailleurs engagés à prendre des mesures supplémentaires "significatives" pour réduire leurs déficits en 2010 et 2011, a annoncé Mme Salgado.

Les marchés s'inquiètent du niveau de déficit très élevé de plusieurs pays, gonflé par la crise financière et économique, et doutent de leur capacité à pouvoir rembourser.
http://www.tdg.ch/

Je cite cet article au hasard, peu importe, les titres sont à peu près tous les mêmes et le contenu aussi.
Moi, ce qui me frappe, c'est que dans une société où on ne parle que d'argent, où on ne fait circuler que de l'argent, où on passe des heures considérables à parler d'argent, où les finances sont le point culminant de toutes les conversations quelle que soit la situation finanière des ménages, des entreprises, des organismes, des gouvernements, bref, de tout le monde, cette chose qui prime avant même la vie des citoyens arrive encore à faire parler d'elle comme si elle n'était pas suffisamment l'objet de tous les regards.

Je me demande si les partenaires gouvernementaux se sont penchés autant de temps sur les chômeurs, les SDF, les dossiers de surendettement, les foyers sur le fil du rasoir. Je me demande s'il leur vient à l'esprit que les hôpitaux manquent de personnel, les écoles de programmes constructifs. Je me demande si au fond, leurs frères humains valent le quart du dixième d'un seul petit euro, à leurs yeux.

On se penche sur cette chose inventée pour le bonheur d'une poignée et le malheur de tous les autres, comme si c'était le phare du monde, l'élément essentiel de la vie.

Ô Dieu-Euro-Dollars-et-tous-les-autres, chimères de papier et de métal issu de l'imagination d'un arriviste, tu auras perdu les hommes en l'envoyant à l'enfer de son quotidien...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9740
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: L'euro en péril là où l'argent est roi   Lun 10 Mai 2010 - 17:40

Citation

"Je me demande si les partenaires gouvernementaux se sont penchés autant de temps sur les chômeurs, les SDF, les dossiers de surendettement, les foyers sur le fil du rasoir. Je me demande s'il leur vient à l'esprit que les hôpitaux manquent de personnel, les écoles de programmes constructifs. Je me demande si au fond, leurs frères humains valent le quart du dixième d'un seul petit euro, à leurs yeux. "

Les princes qui font comme s'ils nous gouvernaient ne s'inquiète de ceux dont tu parles que pour savoir combien ils coûtent.
L'humain ne vaut que s'il a beaucoup d'argent ou s'il en raporte encore plus à ceux qui en ont déjà, à part ça, il ne compte pas.
On a inventé l'Euro qui montre ses faiblesses et nous coûte cher, quand à sauver l'Euro pour "rassurer les marchés" ça me fait rigoler vu que les marchés n'ont aucun besoin d'être rassuré, ce sont eux qui font la pluie et le beau temps, eux qui décident y compris du sort d'un pays tout entier. La crise grecque n'est qu'une répétition, l'économie est déconnectée du financier, les spéculateurs et autres traders, chef de banque (bande) sont rois, ils font ce qu'ils veulent, y compris mijoter une crise qui leur rapportera en justifiant des mesures au niveau politique qui leur laisseront encore plus les coudées franches, y compris si necessaire une bonne tite guerre, ça vous requinque une économie une guerre en vous débarassant des râleurs et des chômeurs.
Pas entre européens la guerre (elle est politico/ économique déjà) mais là bas quelque part au Moyen Orient nid de terroristes, y'en a déjà deux, une tite troisième?

Et, question à 1 milliard €, où nos gouvernants qui n'arrêtent pas de nous dire qu'ils n'ont pas de sous pour s'occuper de ceux dont parle Ro, payer des toubibs, des infirmiers, des profs et autres, trouvent-ils tous ces milliards?
Ils empruntent à 3,5% et reprêtent à 5%, benef au passage, mais ils empruntent à qui? Au "marché" et aux banques qui ont provoqué la crise...
Et le serpent se mord la queue, le marché peut dormir tranquille sur ces milliards!
Revenir en haut Aller en bas
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: L'euro en péril là où l'argent est roi   Lun 10 Mai 2010 - 18:35

Y'a qu'a voir la réaction de le bourse ....." on va s'en mettre plein les poches!"......F'aufrait qu'on puisse faire comme Philippe le Bel...." au bucher les prêteurs!"
Revenir en haut Aller en bas
Alf
Plumoversificateur
avatar

Nombre de messages : 13967
Age : 69
Localisation : TDCDM : Landes
Date d'inscription : 23/06/2005

MessageSujet: Re: L'euro en péril là où l'argent est roi   Lun 10 Mai 2010 - 21:59

oui mais qui osera apporter les allumettes ?
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9740
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: L'euro en péril là où l'argent est roi   Mar 11 Mai 2010 - 15:36

Crise : Monsieur Marché est content. Il a encore gagné!


Emmanuel Lévy- Marianne | Lundi 10 Mai 2010 à 11:52 | Lu 10254 fois




Les spéculateurs pourtant désignés ennemis de l’Europe ne lui en demandait pas tant. Le plan de sauvetage leur garantit de sortir les poches pleines du premier épisode grecque. En attendant le prochain. Commentaires à peine imaginés de l’un d’entre eux : Monsieur Marché.




( photo: zigazou76 - Flickr - CC)












Elle est pas belle la vie ? On a ramassé de la dette grecque pour pas un rond pendant des semaines en jouant, voir en attisant le risque de non-remboursement, de défaut comme on dit chez nous, des bouffeurs de moussaka en jupes. Et plus ca tanguait, plus les taux montaient, moins elle coûtait cher. Le jeu est presque trop simple.


Depuis la dégradation de la note de la république hellénique, et même un peu avant, les gérants de fonds à la pépère, ceux qui sont obligés d’avoir une stratégie prudente, comme les y obligent les régulateurs (un grand merci à eux au passage), se bousculaient pour nous solder les papiers grecques. Un bonheur : on a pu dupliquer la stratégie sur le Portugal et l’Espagne... Et ce qu’on attendait arriva : le plan de sauvetage de l’UE met 750 milliards d’euros sur la table pour garantir la finalité du remboursement. Trop fort, on a facturé le risque tout en bénéficiant de la garantie implicite de l’Union Européenne ! Maintenant on va même pouvoir refourguer la dette grecque qui a repris un peu de poil de la bête directement à la BCE, comme le prévoit le plan de sauvetage qui permet à la banque centrale d’acheter la dette - les « papiers » comme on dit entre nous - des Etats.



Quant à l’avenir, il s’annonce radieux. Rien n’a été réglé. Le traitement de cheval infligé à la Grèce va ré-alimenter la machine à spéculer (miam miam) comme depuis le début de l'année. Nous, on est pragmatique et rationnel : pour arriver à baisser de 1% de PIB son déficit, l’effort sera en fait de 2 à 3% de PIB compte tenu des politiques budgétaires restrictives qui vont casser la croissance. Et hop, la Grèce à la cave. Très bon ca, pour « spieler » (jouer en allemand) à nouveau sur l’euro. Car cela va encore alimenter l’écart entre les pays à forte productivité comme l’Allemagne et ses voisins de la zone Euro/mark comme la Finlande, les Pays-Bas ou l’Autriche, et ceux à faible productivité et, nos bons amis les PIGS (Portugal, Espagne et Grèce), la France elle-même restant le postérieur entre deux chaises.

Le grand écart de l'euro-groupe est à tout les coup intenable, et ce n’est pas l’embryon de fédéralisme annoncé à grand renfort de communiqué qui y changera quelque chose.


D’ailleurs la crise n’est pas finie.


On va bien rigoler quand, d'ici quelques semaines ou quelques mois, les Etats vont être obligés d'avouer aux marchés que les déficits publics sont supérieurs à ceux prévus. Et si ce n’est pas le cas, si les politiques hyper restrictives, hyper rigoureuses se mettent vraiment en place, nous ne pensons pas que les peuples les acceptent sans coup férir. Nous autres camarades traders, croit peut-être plus que certains dirigeants à la force du politique. Jean-Claude Trichet avait certes gagné contre la vague de spéculation sur le franc en 1993, au prix d’une terrible récession pour la France, et d’un taux de chômage record de 13%. Je suis pas certains que les peuples européens désirent vraiment gagner ce genre de bataille. Et il n'est pas sûr que leurs dirigeants parviennent trop longtemps à leur cacher les vrais enjeux de cette crise.


Aller, vivement demain…En attendant les chiffres de la récession pour cet automne, je vais prendre quelques jours de vacances bien méritée, et devinez qui paye ? Ben, vous voyons...



Source: Marianne2.fr du 11/05/10



A peine imaginaire, on pourrait en réponse au questionnement initial multiplier les articles et les exemples, celui ci me paraît significatif.



Voilà du vrai cynisme pur et dur, un seul objectif: se remplir les poches.

Mr Marché aura t-il au moins la courtoisie de dire merci? Vu que derrière son écran les yeux fixés sur la courbe de ses profits il ne voit rien d'autre et ne veut que la voir grimper, on peut en douter.

Et ce n'est pas un sénar cata, c'est ce qui se passe, très au dessus de nos têtes, mais on en prend plein la tête.

Crève camarade, l'Euro est sauvé, l'Europe est solidaire, au moins pour l'instant!
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'euro en péril là où l'argent est roi   Mar 11 Mai 2010 - 22:17

Dites, je pense à un truc, là...

Croyez-vous qu'un jour les gouvernements des pays du monde pourraient se mettre à jouer entre eux au poker ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
gérard hocquet

avatar

Nombre de messages : 2724
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: L'euro en péril là où l'argent est roi   Mer 12 Mai 2010 - 0:02

ils jouent déjà au poker menteur!
Vous avez remarqué ? Depuis que les islandais en faillite nous ont envoyé leurs cendres volcaniques, ça sent le soufre pour l'euro!
Et encore une bonne info : si tous les pays du monde devaient payer leurs dettes, il n'y aurait pas assez d'argent pour les solder : machin prête à truc qui prête à Robert qui prête à Jean qui prête à Marcel qui lui prête à Clémentine qui reprête à machin pour que la chaîne continue et les états s'appauvrissent au profit des banques qui font la même chose entre elles et en plus spéculent sur la valeur de ce qui ne vaut rien puisque ce n'est que du papier : tout cela ne va pas tarder à flamber comme un volcan, et on pourra dire ouf et faire autrement.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'euro en péril là où l'argent est roi   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'euro en péril là où l'argent est roi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Euro 2008
» [TSR] Euro 2008: vivons-le ensemble sur tous les écrans!
» Collection Belgique (Euro)
» Objets dans les boutiques à 1 euro
» TIMER - 6 euro

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Société, Politique-
Sauter vers: