Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 À propos de l'univers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: À propos de l'univers   Mar 18 Mai 2010 - 23:17

Notre propre système solaire et notre planète remontent à 4,6 milliards d’années, soit à environ un tiers de l’âge de l’univers. Donc nous estimons l’âge de l’univers à environ 13,7 milliards d’années, c’est à ce moment là que c’est produit ce que nous appelons le big-bang, cette grosse explosion. Donc en l’espace d’une seconde une énorme explosion d’énergie s’est matérialisée et a formé des protons, des neutrons, des électrons et des leptons.
Nous savons que l’univers est en expansion et nous le devons à Edwin Hubble qui a constaté que les galaxies s’éloignent les unes des autres.


Si l’univers est en expansion c’est qu’il se dilate, c’est ainsi que je l’imagine.

Je me pose plusieurs questions :

Donc s’il se dilate, dans quoi se dilate t-il ? Ou est-ce que l'on parle de l'univers comme étant tout simplement l’Univers constitué de l’univers lui-même ?

Comment ou de quoi est qualifié ce qui précède l’univers, celui qu’on connaît ?
Est-ce que l’on peut imaginer qu’il y a d’autres univers proportionnellement égale ou bien étant inférieur et/ou supérieur à notre univers ?
Revenir en haut Aller en bas
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: À propos de l'univers   Mer 19 Mai 2010 - 0:05

Vu le peu que l'on connait, tout est imaginable.....même nous !
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: À propos de l'univers   Mer 19 Mai 2010 - 2:03

J'aurais tendance à répondre la même chose que Vilain. Car outre que nous ne trouverons probablement jamais la bonne réponse (ou bien si on la trouve ce sera fortuitement et nous n'en saurons jamais rien, puisque rien ne nous prouve que nos suggestions sont les bonnes et qu'elles restent dans le domaine de la supposition questionnante), nous ne connaissons pas non plus ce qui nous dépasse, ou plus exactement ce qui dépasse les découvertes minuscules dont nous sommes pourtant fiers (il y a de quoi, mais en relativisant quand même).

Toi aussi, tu te poses ces questions ? Nous sommes au moins deux.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: À propos de l'univers   Mer 19 Mai 2010 - 2:08

Romane a écrit:
J'aurais tendance à répondre la même chose que Vilain. Car outre que nous ne trouverons probablement jamais la bonne réponse (ou bien si on la trouve ce sera fortuitement et nous n'en saurons jamais rien, puisque rien ne nous prouve que nos suggestions sont les bonnes et qu'elles restent dans le domaine de la supposition questionnante), nous ne connaissons pas non plus ce qui nous dépasse, ou plus exactement ce qui dépasse les découvertes minuscules dont nous sommes pourtant fiers (il y a de quoi, mais en relativisant quand même).

Toi aussi, tu te poses ces questions ? Nous sommes au moins deux.


J'sais pas si c'est à moi que tu t'adresse..;Des questions ?...c'est le moins qu'on puisse dire...Des tas..Dieu ?....Un sens à la vie ?....Ce que je fais là aujourd'hui ?...Y'a-t'il quelque chose d'autre que le hasard?.......Des question, tu dis ?..... mdr
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: À propos de l'univers   Mer 19 Mai 2010 - 2:13

Je m'adressais à Rosacée qui a initié le fil, mais évidemment que je me doute bien que nous ne sommes pas que deux, patate. Qui ne se poserait pas ce type de questions, les yeux plantés dans les étoiles en essayant de sonder l'univers ?!



Je trouve génial de ne pas avoir de réponse. Jamais. Et vous ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: À propos de l'univers   Mer 19 Mai 2010 - 2:16

Romane a écrit:
Je m'adressais à Rosacée qui a initié le fil, mais évidemment que je me doute bien que nous ne sommes pas que deux, patate. Qui ne se poserait pas ce type de questions, les yeux plantés dans les étoiles en essayant de sonder l'univers ?!



Je trouve génial de ne pas avoir de réponse. Jamais. Et vous ?


Oui !..... ( Oc !...en occitan)
Revenir en haut Aller en bas
noann



Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: À propos de l'univers   Ven 21 Mai 2010 - 1:19

Rosacée a écrit:
Comment ou de quoi est qualifié ce qui précède l’univers, celui qu’on connaît ?
Est-ce que l’on peut imaginer qu’il y a d’autres univers proportionnellement égale ou bien étant inférieur et/ou supérieur à notre univers ?

Hum, questions difficiles

Personnellement, je pense que l'univers compte plus que trois ou quatre dimensions, parce que si l'on se contente de notre façon de voir actuelle, espace à trois dimensions + temps, se pose inévitablement un paradoxe. Si l'univers est fini, il y a forcément quelque chose après, fût-ce du vide, donc il n'est pas fini. Et s'il est infini, jusqu'où va-t-il

J'ai fait ds études assez poussées en maths, dont une année propédeutique. Il y a avait un cours de géométrie analytique, science qui étudie entre autres les équations à 6, 10, 12 dimensions.

Ce qui est surprenant, et c'est démontré par équations, c'est que, dans un univers à six dimensions, une droite est perpendiculaire à elle-même en tout point. Et la distance entre deux point d'une droite est toujours zéro.

Voilà qui ouvre de nombreuses hypothèses.....
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: À propos de l'univers   Ven 21 Mai 2010 - 17:34

Rosacée a écrit:
Si l’univers est en expansion c’est qu’il se dilate, c’est ainsi que je l’imagine.
Moi j'imagine l'expansion de l'univers spirale et non radiale comme tout le monde le croit. Je suis sûr d'avoir raison. Ma théorie est présentée dans ma nouvelle "L'ajustement".

Citation :
Donc s’il se dilate, dans quoi se dilate t-il ? Ou est-ce que l'on parle de l'univers comme étant tout simplement l’Univers constitué de l’univers lui-même ?
Comment ou de quoi est qualifié ce qui précède l’univers, celui qu’on connaît ?
Réponse simple : le néant, le vide. Ce qui résulte du big bang, c'est tout ce qui est matière, le reste est donc tout ce qui n'en est pas, ce n'est pas si compliqué.
(enfin si, bien sûr, on parle d'anti-matière, de négativité, de plein de choses, mais simplifions)

Citation :
Est-ce que l’on peut imaginer qu’il y a d’autres univers proportionnellement égale ou bien étant inférieur et/ou supérieur à notre univers ?
Dans cet ordre de postulat, je dirais oui. On peut tout imaginer : les univers cycliques, les univers parallèles, les univers emboîtés (poupée russe), etc...
Si ça se trouve, notre univers (matière seulement, ou matière + le vide qui la contient, comme on veut) n'est que l'infime et minuscule partie d'une cellule constituant un organisme si gigantesque que nous ne pouvons le concevoir, genre la cuisse à Jupiter, ou un caca de mouche dans une dimension incommensurable, définitivement hors de notre portée limitée.

N'oublions pas la distance entre un électron et son noyau : tout le vide entre les deux, à leur échelle, est "astronomique". Cela pourrait être de même pour l'infiniment grand, qui serait, à son tour, l'infiniment petit d'un autre univers, etc...
Ça vous donne le vertige, hein ?
Moi j'ai ce verige depuis l'adolescence... j'y pense ainsi depuis.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: À propos de l'univers   Ven 21 Mai 2010 - 23:47

Très intéressante, cette idée d'expansion "spirale".
J'y réfléchis aussi depuis un bout de temps, en fait depuis que j'ai lu le bouquin de Virginie Recollin sur le mouvement spirale dans la danse. Elle parle même de "respiration spirale".
Vu que le corps est un univers, et la danse son expression mouvante, on peut étendre ce principe à tout ce qui vit.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: À propos de l'univers   Sam 22 Mai 2010 - 0:29

Avez-vous déjà essayé d'imaginer concrètement l'infini ? Moi ça me fiche le vertige parce que forcément ça m'est impossible. Aussi infini que je puisse imaginer l'infini, il y a toujours quelque chose autour, serait-ce le néant. Parfois ça me prend le soir en me couchant. J'essaie, j'essaie, mais aussi loin que je pousse mon imagination, rien à faire...
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: À propos de l'univers   Sam 22 Mai 2010 - 1:21

Oui, Lulu, c'est ce qu'on qualifie d'"incommensurable". C'est un concept qui fait partie de l'inconnaissable pour nous, comme la création, et l'éternité... bref c'est ce qui alimente le plus les religions qui, elles, font passer l'inconnaissable pour de l'inconnu seulement.
J'explique cela plus précisément >ici<

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À propos de l'univers   Sam 22 Mai 2010 - 8:42

J'ai trouvé ce site par hasard : Philosophie du Big Bang.

J'avoue qu'il ne m'a pas laissé indifférent même si je ne suis pas en phase avec tout ce qui est écrit.

Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: À propos de l'univers   Lun 24 Mai 2010 - 15:06

Tout ceci est très intéressant.
A la suite de mon post, on m'a conseillé de lire Tao te king de Lao Tseu - un livre qui répond à certaines interrogations sur l'univers en relation avec l'anthropologie.
Revenir en haut Aller en bas
ronronladouceur
Prout Chef
avatar

Nombre de messages : 2608
Localisation : ciel nymbé d'étoiles
Date d'inscription : 27/01/2005

MessageSujet: Re: À propos de l'univers   Mar 25 Mai 2010 - 21:50

filo a écrit:
Oui, Lulu, c'est ce qu'on qualifie d'"incommensurable". C'est un concept qui fait partie de l'inconnaissable pour nous, comme la création, et l'éternité... bref c'est ce qui alimente le plus les religions qui, elles, font passer l'inconnaissable pour de l'inconnu seulement.
J'explique cela plus précisément >ici<

«Rapprocher l'éloignement si près que les limites s'estompent peu à peu. Encore plus près et cligne de l'œil l'incommensurable.»

Nous fallait-il les limites pour en comprendre l'illusion!
Revenir en haut Aller en bas
Philipum

avatar

Nombre de messages : 55
Age : 39
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: À propos de l'univers   Jeu 27 Mai 2010 - 12:28

Ce qui est marrant avec l'hypothèse que l'Univers est infini, combinée avec celle du Big-bang, c'est qu'on imagine qu'à sa naissance, l'Univers était extrêmement dense, et si on remonte encore dans le temps, il devient infiniment dense, mais comme il est infini dans l'espace on a un truc infini et infiniment dense, complètement infernal, quoi ! Il n'y a pourtant pas de paradoxe... surtout qu'on est plus ou moins "sauvés" par la théorie de la relativité d'Einstein, selon laquelle le temps se dilate lui aussi lorsque l'Univers se contracte, donc on a une éternité pour considérer l'infini, ce qui est rassurant...

Bref: répondre aux questions "qu'y avait-t-il avant l'univers" ou "qu'y a-t-il au-delà", revient à s'affranchir du temps et de l'espace (ils n'existent pas vraiment, avant, ou au-delà). Ces questions nous dépassent, puisqu'elles sont posées par nous, qui sommes des enfants de notre Univers de temps et d'espace. Le seul moyen de rejoindre l'éternité, c'est en mourrant, mais alors nous ne serons plus là pour en faire l'expérience (vive le néant Gaga )
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: À propos de l'univers   Sam 29 Mai 2010 - 11:33

Philipum a écrit:
répondre aux questions "qu'y avait-t-il avant l'univers" ou "qu'y a-t-il au-delà", revient à s'affranchir du temps et de l'espace
C'est effectivement la notion qui nous dépasse le plus, que nous ne parvenons pas à imaginer ou bien au prix de vertiges. Emotionnellement, ça me subjugue littéralement. Magnifique !

Mais Phil, personne ne saura jamais ! Nous aurons beau étudier, chercher, explorer, nous ne saurons jamais.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: À propos de l'univers   

Revenir en haut Aller en bas
 
À propos de l'univers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» À propos de l'univers
» À propos de la saga Twilight
» Condamné pour des propos tenus sur un forum
» Des dessins uniquement sur l'univers Castlevania
» Personnage de l'univers d'albator : libre inspiration

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Connaissance du Monde :: La Science :: Etoiles-
Sauter vers: