Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Rose et le Noir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MBS

avatar

Nombre de messages : 8144
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Le Rose et le Noir   Jeu 3 Juin 2010 - 17:55

Ils s’aimaient…
Avant.
Oui ils s’aimaient. Comment le croirait-on si on ne les avait vus ?
Copains comme cochons. Même haine, même dégoût du monde et des gens, de l’imbécillité ambiante, de ceux qui ont la frénésie du temps. Luttant sans fin contre les habitudes, mélangeant sans frein leur hébétude. Hérauts de la contestation contre les injures du monde, héros des mal-pensants et des exclus de la ronde.
Copains comme l’index et le majeur. Souvent liés, jamais bien loin, prêts à doigter les prétentieux et à menacer les arrogants. Baston des poings, baston des mots. Goût du malheur et goût du sang. Prétextes sans fin à se défoncer la vie, à s’enfoncer rapidement dans un ailleurs toujours plus gris. Ecorchés vifs. Plus morts que vifs.
C’était pas quand même des fanas des commissariats. Ils y avaient atterri quand même une ou deux fois. Des soirs où la bière était mauvaise ou le pétard mouillé. Des soirs où l’improbable survenait : quelques grammes de bonheur les faisaient s’oublier. Ils collectionnaient les sauvages cuites, ils additionnaient les histoires sans suite.
Grands fêtards.

Ce temps n’est pas vieux… Quelques mois à peine…
Et pourtant, aujourd’hui, c’est si loin. Même plus un souvenir de cette vie incertaine, où le passé heureux commençait au lendemain.
Tout ça, c’est de sa faute à elle. Cette gonzesse en tailleur qui leur a chamboulé le cœur. Talons hauts, bas de soie, une duchesse encanaillée au milieu des branleurs. Rencontre d’un soir qui n’aurait pas dû avoir de conséquences, mais sait-on jamais ce que fait la providence. L’un l’a aimé dès le premier regard, l’autre l’a détesté de lui piquer son plumard. L’un a trouvé en elle le fil qu’il cherchait pour dérouler sa vie, l’autre a compris que sa dernière amarre s’était enfuie.
Tout ça c’est de sa faute à elle. Avec ses habitudes de femelle, ses manies qui ne sont rien qu’à elle. La fumée la fait tousser, la bière lui soulève le cœur. L’un va l’idolâtrer quand l’autre vide sa rancœur. L’un est tout prêt de signer quand l’autre saigne ses humeurs.
Grand écart.

Index et majeur peu à peu s’éloignent, se séparent. Jamais plus leurs mains ne se joignent, jamais plus leurs âmes ne s’atteignent. Ils deviennent étrangers par faute d’une étrangère, celle qui a vidé leurs pulls de sur l’étagère. Celle qui a chamboulé leur inexactitude, celle qui a dicté des règles à l’habitude. L’un plane avec dans le cœur le plus doux des délices, l’autre s’écrase sans fin dans le même précipice. L’un a trouvé une étoile pour guider ses pas, l’autre a la haine vissée dans son cœur trop froid.
Index et majeur ont changé de mains, index et majeur se battront demain. L’un pour le rose qui parsème ses rêves, l’autre pour le noir qui peu à peu le crève.
Grand départ.

Aimer est un drame pour qui ne sait qui aimer. Aimer est une joie pour qui sait qui chérir. Aimer c’est ouvrir les portes de l’éternité. Aimer c’est condamner ceux qui n’aiment pas à partir.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
pour vos commentaires : http://liensutiles.forumactif.com/vos-textes-longs-feuilletons-romans-pieces-f5/mbs-commentaires-t13327.htm

pour entrer dans mon univers : http://fiona.toussaint.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
 
Le Rose et le Noir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (Vendue) Rolex Datejust Rolésor rose Réf : 116201
» Un flamand rose en plein vol
» Rose DSK
» Une montre à voir: le chronomètre souverain or rose & cadran noir
» Le Rose et le Noir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Vos écrits : Poésie, nouvelles, romans, théâtre... :: MBS-
Sauter vers: