Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les forums

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
vestale



Nombre de messages : 1436
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: Les forums   Dim 6 Juin 2010 - 10:49

J’avais fait un texte sur les forums mais je me suis décidée à ne pas le mettre ici ; plutôt le réadapter, le présenter déjà par une interrogation.

Quelles sont vos expériences des forums et qu’en pensez vous ?

Je m’explique, depuis quelques années, je me suis inscrite sur plusieurs forums et j’ai fait quelques observations pas toujours heureuses.

J’ai constaté parmi elles :

Une modération parfois partiale
A savoir un modérateur qui ferme les yeux sur certains dérapages de membres tenant des propos assez extrêmes (notamment sur les handicapés) ou s’en prenant avec agressivité à d’autres membres. Le modérateur dans ce cas précis a noué des affinités avec le membre qui dérape il et se refuse à le modérer. Le créateur du forum est absent pendant cette période. Je l’ai observé sur deux forums en particulier. De plus le membre qui est présent sur l’espace depuis quelques années se permet sous couvert d’ancienneté tout et n’importe quoi, s’arrogeant quelques privilèges. L’administrateur n’ose pas signaler ou sanctionner ce comportement abusif.

Des rumeurs.
J’ai un exemple très précis.
Un ancien membre d’un forum, fondateur d’un nouveau forum avec lequel je correspondais a été accusé de pédophilie. Des propos calomnieux inventés de toute pièce. J’ai correspondu avec cette personne accusée de pédophilie et je peux dire que cette rumeur l’avait profondément affectée au point de renoncer au très beau forum qu’il avait créé, voire à la participation sur d’autres forums.

Des clans-"affinités" qui se forment et parce que l’administrateur ne leur permet pas de faire ce qu’ils veulent sur le forum, le quittent, en créent un autre et invitent des membres de ce forum qu’ils ont quitté.
Encore un autre exemple concret : j’ai été invitée sur ce type de forum rancœur où les membres s’en donnaient à cœur joie sur d’autres étant restés sur l’ancien. J’ai lu des propos assez violents, cruels sur des personnes qui ne soupçonnaient même pas l’existence de ce nouveau lieu. J’ai demandé la suppression de mon compte sans jamais participer à ces lynchages privés. J’ai observé ce phénomène à deux reprises.

Je suis aussi assez peu cliente des MSN et autres pour les mêmes raisons. C’est d’ailleurs par là que se propagent les rumeurs.

J’aurais bien d’autres exemples mais je ne vais pas tout énumérer, je me demande si sur la toile, on se lâche plus que dans la vie de tous les jours. Pourtant je pense que ce sont des situations réelles transposables dans le virtuel. Je ne crois pas aux gentils victimes d’un côté et aux méchants bourreaux de l’autre, j’ai passé l’âge du manichéisme primaire, mais je m’interroge vraiment sur ces phénomènes d’agressivité, de lynchage, de rumeur, de clan rencontrés sur la toile.

Cela dit, pour ma part, j’ai fait aussi de très belles rencontres, grâce à l’une d’elle, je pars à Rome cet été, j’ai aussi réalisé mon projet de publication. Rien de tout noir, rien de tout blanc. Il faut savoir se préserver même si ce n’est pas toujours évident.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Les forums   Dim 6 Juin 2010 - 12:02

Gestion, rumeurs, affinités, mouvements de va et vient des membres, tout cela se ressemble, que ce soit sur un forum ou dans n'importe quel groupe de ta ville, de ta vie. Les hommes sont les hommes, qu'ils soient ou non derrière un écran. Donc à mes yeux c'est la même chose.

Ce qui diffère, c'est l'ouverture au monde, au-delà de notre regard. La possibilité de parler avec des gens que nous n'aurions jamais pu rencontrer hors internet. De les rencontrer aussi. D'avoir à portée de main des informations, documents, films, images, musiques, que nous n'aurions jamais pu atteindre sans l'ordinateur, ou bien plus difficilement.

Et bien sûr le fait de s'exprimer par écrit en temps réel, plutôt qu'oralement.

Après, il n'y a rien de plus ou de moins que dans le monde dit "réel". D'ailleurs le fantasme internet va peu à peu s'estomper, puisque cet outil entre désormais dans les moeurs et dans quasiment tous les foyers.

Je suis arrivée sur LU par hasard, le premier jour où j'ai eu Internet. C'était le premier septembre 2004. Simple membre, je n'y connaissais fichtre rien, je ne savais pas ce qu'était un forum, c'est mon fils qui, assis à côté de moi, m'a expliqué et encouragée à m'y inscrire en précisant "toi qui aimes la littérature, regarde, il y a une section littéraire, tu peux y mettre des textes, lire ceux des autres, commenter et recevoir des commentaires". Simple, non ?

Depuis, non seulement on m'a demandé de prendre l'administration, mais le fondateur m'a aussi refilé le bébé dans sa totalité. C'était au printemps 2005, soit quelques mois à peine après mon arrivée.

Gérer un groupe, qu'il soit "réel ou virtuel" c'est la même chose ; pas évident. Chacun est différent des autres, et personne n'est dans la tête d'autrui. Il faut s'astreindre à l'impartialité, faire gaffe aux pièges, éviter les rumeurs, être à la fois tolérant et ferme, diplomate, et ne pas perdre de vue que l'objectif principal et primordial est la communauté, et le contenu du forum offert à cette communauté.

C'est aussi balayer derrière les autres quand ils fichent le bordel, c'est aussi susciter des idées, des partages, une vie au quotidien. Ne pas se laisser influencer mais savoir demander conseil si besoin, s'entourer de gens fiables en sachant qu'ils sont eux-mêmes et pas soi-même, composer dans l'improvisation à chaque instant. Bref, c'est mener le tout en sachant qu'on n'est pas soi-même parfait, qu'on peut avoir des coups de pompe comme des coups de génie et faire avec.

Les rumeurs, je m'en tape et je les laisse de côté. J'ai pour habitude, que ce soit dans la vie réelle comme dans le virtuel, de me faire une opinion par moi-même. Si les doutes persistent au point de me rendre mal à l'aise, je préfère clarifier plutôt que fantasmer. S'il y a de la casse, eh bien la vie ne se vit pas sans risques et c'est comme ça, personne n'en meurt. Il existe des gens dépourvus d'élégance, je ne perdrai pas mon temps avec ça, je choisis la qualité de ma vie plutôt que les futilités qui ne m'apporteraient rien.

Les affinités ou animosités sont strictement les mêmes que dans la vie réelle, je n'y pense même pas, ça fait partie de la vie.

Ce que les gens ignorent la plupart du temps parce qu'il ne leur viendrait pas à l'esprit d'y penser, c'est que si l'administrateur protège ses membres et que cela semble normal à tout le monde (et ça l'est), il a un mal de chien à se protéger parce qu'il risque de se voir rétorquer qu'il n'est pas impartial. Or, il faut savoir qu'un admin est soumis à des pressions, des menaces, des harcèlements, par des gens peu scrupuleux du respect à autrui. Je n'ai jamais cédé. Pour la petite histoire, j'ai eu à faire un jour à un type qui ne savait pas se tenir sur un forum, et qui, une fois banni, n'avait de cesse de se réinscrire sous d'autres pseudos. Je le repérais très facilement et l'ai évincé à chaque fois. Evidemment j'ai été harcelée, il m'a même menacée de bidouiller la photo de mon avatar pour me faire paraître dans des sites porno. Je n'ai pas cédé d'un pouce, je n'ai plus entendu parler de lui. Et croyez bien que je n'ai pas écumé les sites porno pour vérifier s'il l'avait fait ou pas, je m'en tape complètement. Mais combien d'autres exemples comme celui-là ! Sauf que ça, les membres l'ignorent pour la plupart du temps, et quand d'aventure je pose noir sur blanc une situation, je m'expose automatiquement à des commentaires pouvant me faire penser que les gens ne comprennent pas la protection que je suis aussi obligée de faire preuve à ma propre encontre. Ben si. Sinon, je le dis tout net, il y a longtemps que j'aurais abandonné.

Il existe aussi des guerres de prise de pouvoir. Ça m'a toujours éberluée. Un forum ça ne vaut pas un clou, ça ne rapporte d'argent à personne, c'est juste des obligations de présence et un oeil attentif, autrement dit du temps donné bénévolement aux membres et aux invités non inscrits, qui lisent le contenu des lieux. Alors se battre pour ça, me fait sourire. Mais on ne refera pas l'humain, n'est-ce pas.

Je suis inscrite sur très peu de forums, et n'y participe également que très peu et de très loin en très loin, mon lieu principal étant LU.

Edit : j'utilise msn de la même manière que j'utilise un téléphone ; c'est pratique. Et comme tout instrument de communication, à commencer par sa propre voix et ses propres doigts sur le clavier, chaque instrument prendra le chemin qu'on lui fera prendre. Personne n'est obligé de s'obliger à se comporter comme il ne le souhaite pas.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
vestale



Nombre de messages : 1436
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: Re: Les forums   Dim 6 Juin 2010 - 13:35

"Gérer un groupe, qu'il soit "réel ou virtuel" c'est la même chose ; pas évident. Chacun est différent des autres, et personne n'est dans la tête d'autrui. Il faut s'astreindre à l'impartialité, faire gaffe aux pièges, éviter les rumeurs, être à la fois tolérant et ferme, diplomate, et ne pas perdre de vue que l'objectif principal et primordial est la communauté, et le contenu du forum offert à cette communauté.

C'est aussi balayer derrière les autres quand ils fichent le bordel, c'est aussi susciter des idées, des partages, une vie au quotidien. Ne pas se laisser influencer mais savoir demander conseil si besoin, s'entourer de gens fiables en sachant qu'ils sont eux-mêmes et pas soi-même, composer dans l'improvisation à chaque instant. Bref, c'est mener le tout en sachant qu'on n'est pas soi-même parfait, qu'on peut avoir des coups de pompe comme des coups de génie et faire avec."



Oui mais justement quelques uns ne le font pas, pris dans un engrenage. Loin de moi l'idée de leur jeter la pierre, de les condamner, car ils ont leur vie, leur souci, une vie qui ne se résume heureusement pas à un forum. Je ne peux pas citer l'exemple précisément mais j'ai vu une administration perdre cet objectif principal, délaisser les intérêts de la communauté à l'instar d'une poignée de membres. J'ai vu nombre de membres à la suite partir afin de se protéger. Cette administration avait donc ses soucis et son absence a permis à d'autres d'imposer leurs vues, de prendre en charge le forum sans qu'on leur ait demandé quoique ce soit.

Pour les affinités, disons que c'est trompeur parfois. Personnellement il m'est arrivé de nouer des affinités sur un forum et sitôt la barrière du net franchie, s'apercevoir qu'enfin de compte, les chemins d'amitié auraient peu de chance de se croiser à nouveau.

"Or, il faut savoir qu'un admin est soumis à des pressions, des menaces, des harcèlements, par des gens peu scrupuleux du respect à autrui. Je n'ai jamais cédé."
C'est une force que j'ai peu rencontré. J'ai vu des modérateurs céder au jeu des affinités au détriment d'autres membres, se montrer partial, et surtout se prosterner devant l'administration pour ne pas perdre sa place de modérateur. Ils ont l'impression d'avoir un pouvoir avec cette peur de le perdre.
J'ai une expérience de modératrice qui s'apparentait plus à celle d'une administratrice puisque celle qui avait créé le forum était absente. Elle m'a nommée sur un forum sur Versailles, la musique baroque et Lully. L'administratrice n'était donc jamais là, très prise par ses occupations familiales et professionnelles. A l'époque, il y avait un membre qui se mettait à insulter tout le monde (injures homophobes, racistes...). J'avais beau le bannir, il se réinscrivait sous plusieurs pseudos. Un jour, j'ai proposé la validation d'inscription par mail (d'ailleurs, c'était très dur de communiquer avec l'administratrice,elle répondait au bout de 3 mois, j'étais un peu seule pour tenter de sauver ce lieu où j'avais assisté à des échanges érudits et passionnants). Nous n'avions plus le choix car la plupart des membres avaient fui, d'autres prônaient l'indifférence. J'ai passé nombre de nuits à effacer les messages injurieux de ce membre obsédé par ce forum. Il allait dans les cybercafés pour se réinscrire, changer d'ip. Rien n'est venu à bout de lui, que ce soient l'indifférence des membres, le banissement,le temps sur plusieurs années...Par contre, la validation par mail a été la seule solution pour retrouver un forum à peu près convivial. Il essayait bien sûr de revenir mais il avait plus de mal, ce qui ne l'empêchait pas de retenter souvent le coup et ce, sur plusieurs années.
On a essayé aussi de me prendre à partie en mp car des membres s'opposaient violemment sur les restitutions de bosquets. D'un côté, j'avais un journaliste historien de l'art qui menaçait de porter plainte contre le forum pour propos diffammatoires et d'un autre des membres que j'avais rencontré lors de balades versaillaises qui tenaient des propos virulents parfois. Il a fallu faire abstraction de mes affinités, de ma position (car j'en avais une sur ces restitutions) pour essayer de remettre de l'ordre et faire revenir un débat serein. je n'ai pas cédé au chantage, l'administratrice si, car elle a fini par effacer 5 ans d'échanges passionnants sans avertir les membres. Il a fallu recréer un nouveau forum, mais des données précieuses, de nombreuses archives ont été perdues.
Alors oui, je sais que ce n'est pas simple de s'occuper d'un forum mais en quelques années, j'ai observé tellement de comportements que j'ai déjà vu dans la vie de tous les jours, que je préfère avoir une participation modérée.

Dans des rubriques cachées de forum, des membres racontent leurs soucis, même des choses très intimes sauf qu'au bout d'un moment ils sont jugés négativement car ils sont demandeurs de conseils qu'ils ne vont forcément pas pouvoir suivre. Il y a une propension à juger des malheurs d'autrui, à généraliser alors que c'est tellement plus complexe. Des membres vexés de ne pas voir leurs conseils suivis, finissent par se montrer durs.

Après pour les rumeurs, il faut composer avec la sensibilité d'autrui, une rumeur de pédophilie forcément peut affecter, il a été difficile pour cette personne de passer outre car il avait noué des affinités.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Les forums   Dim 6 Juin 2010 - 15:27

Mais ce que tu racontes là, c'est la vie, tout bêtement, avec sa palette variée à l'infini des humains qui la composent. Tu as des courageux, des lâches, des courageux pris dans leur engrenage de fatigue quotidienne qui se relâchent, des lâches qui évoluent et deviennent courageux, des qui rêvent, des qui bataillent, des fouteurs de merde, des cool, des qui veulent se donner l'impression d'avoir du pouvoir, des qui préfèrent se laisser vivre, ou n'être que simples consommateurs, et ainsi de suite, la liste peut s'allonger à l'infini.

L'équipe gestionnaire se compose d'un administrateur et de modérateurs. Pas facile non plus d'être modérateur au plein sens du terme, c'est-à-dire de s'impliquer dans le sillage de l'esprit de l'admin. Il faut que le groupe soit cohérent, et la modération est une tâche aussi complète que celle de l'admin. Ici sur LU, par exemple, les deux principaux sont Jok et filo, ils ont accès à tous les espaces de LU. Les autres ont plutôt des secteurs bien définis : MBS en histoire géo, Xian sur Tintin, Zaza en gastronomie, par exemple. Ils utilisent plutôt les manettes pour ranger leur secteur, mais n'ont pas encore forcément acquis le plein sens de ce qu'est la modération, par timidité ou par emploi du temps déjà chargé dans leur vie. Donc il faut savoir que s'entourer d'une équipe efficace n'est pas aisé, on peut tâtonner des années et de toute manière là aussi on constate des mouvements de va et vient, parce que la vie-tout-court fait que des fois X est plus ou moins disponible, ou que sa personnalité ne lui facilite pas la tâche par timidité ou manque d'assurance de soi, ou tout bêtement parce qu'un dynamisme de groupe ne lui est pas facile. Il y a de multiples raisons.

Les espaces cachés aux yeux de tous existent dans tous les forums. Ici sur LU, c'est l'album de famille (nos photos privées) qui ne sont pas accessibles à tous. J'ai choisi sciemment d'attendre d'avoir confiance pour ouvrir l'accès. Alors parfois ça demande du temps, parce que je n'y pense pas, tout simplement. D'ailleurs par exemple, pour illustrer mon propos, je n'ai même pas vérifié si toi Vestale, tu as ou non accès à cet espace. J'ai constaté il y a quelques jours que Rosacée n'y avait pas accès, alors que sous son précédent pseudo j'avais fait le nécessaire. Entre deux, eh bien il y a eu un emploi du temps chargé, et dans cinq minutes quand j'aurai fini ce post, il se peut que j'oublie pour quelque temps encore, parce que j'ai mille autres choses sur le feu. Ce n'est pas dramatique, ce n'est pas de la sélection injuste, ce n'est que le mouvement de vie qui fait que tout ne se fait pas sur un claquement de doigts comme moi aussi je le voudrais (ça faciliterait la vie !).

Les conseils : bon sujet. Bien sûr qu'on peut arriver à se confier, sinon à quoi bon être doté de moyens d'expression. Pour dire qu'il fait beau et écrire des messages résolument vides ? Non bien sûr. Alors oui, on se fait part de nos difficultés, peurs, espoirs, réussites, fiertés, doutes, détresses, etc. Maintenant, il faut rester lucide et savoir que si les autres arrivent avec leurs conseils et réconforts et encouragements, personne n'est à la place de celui qui est au coeur de cette attention collective, et il prendra seul ses décisions. Et personne n'a à lui en vouloir d'avoir suivi ou pas les conseils, ça lui appartient en propre. En tout cas, je n'ai jamais vu quelqu'un être jugé négativement après avoir confié quelque chose lui tenant à coeur. Enfin sur LU, en tout cas.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
vestale



Nombre de messages : 1436
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: Re: Les forums   Dim 6 Juin 2010 - 16:20

Romane a écrit:
En tout cas, je n'ai jamais vu quelqu'un être jugé négativement après avoir confié quelque chose lui tenant à coeur. Enfin sur LU, en tout cas.

C'est pour cela que j'hésitais à poster ce sujet, parce que justement, je n'ai pas constaté ces dérives sur Lu. Dérives longuement observées sur d'autres forums, je peux te l'assurer. J'ai lu nombres de choses privées, très intimes, exposées sur la toile dans des rubriques dites cachées, des personnes semblant perdues, ayant besoin d'être rassurées. Des membres arrivent avec leurs conseils, des mots de réconforts mais finissent par se lasser, parce que l'écoute a un seuil de tolérance qu'il ne faut pas dépasser (enfin pas pour tous heureusement). Je me souviens qu'une membre d'un forum disait en privé qu'elle s'achetait beaucoup de fringues, de chaussures et un jour, elle a connu des difficultés. Elle ne pouvait plus garder ses animaux et les a proposé à l'adoption. Beaucoup de membres alors lui sont tombés dessus de manière agressive sur la partie accessible à tous en lui reprochant ses "dépenses futiles", que les coups durs dans la vie se prévoyaient....Sans chercher à comprendre, avec des propos extrémistes sur la cause animale. Et pourtant, je suis une grande amoureuse des animaux et je sais que je ferai tout pour que mes minettes soient heureuses. Mais là comme toutes situations de personne en détresse, on ne sait pas tout, on ne peut pas juger comme çà et agressivité en plus, se ruer sur une personne parce que son comportement à première lecture "choque".

Quand je parle de rubriques cachées, j'ai des exemples en tête.
Sur un forum que j'ai connu, il faut 2500 messages pour avoir accès une rubrique cachée où les membres confient des choses intimes, très intimes. Oui sauf que ce n'est pas parce qu'on atteint le seuil de 2500 messages que l'on est plus apte à écouter, plus digne de confiance. Mais cela, je ne suis pas sûre que des membres qui y postent fassent réellement la part des choses. Peut-être qu'être seul devant un écran donne l'impression d'être en sûreté et fait qu'on se lâche plus que si l'on était chez un psy, avec un ami, un membre de sa famille.
Après pour l'album de famille, je comprends parfaitement la nécessité d'en faire une rubrique à part, non accessible à tous car effectivement il s'agit d'une confiance que l'on accorde.

Etre admi et être modérateur sont effectivement des fonctions difficiles à gérer. Après, ce n'est que mon avis et encore une fois ce n'est pas à généraliser sur tous les forums, mais il me semble que renouveler l'équipe de modérateur fait du bien à l'ensemble d'une communauté.

"Mais ce que tu racontes là, c'est la vie, tout bêtement, avec sa palette variée à l'infini des humains qui la composent. Tu as des courageux, des lâches, des courageux pris dans leur engrenage de fatigue quotidienne qui se relâchent, des lâches qui évoluent et deviennent courageux, des qui rêvent, des qui bataillent, des fouteurs de merde, des cool, des qui veulent se donner l'impression d'avoir du pouvoir, des qui préfèrent se laisser vivre, ou n'être que simples consommateurs, et ainsi de suite, la liste peut s'allonger à l'infini."

Oui je bien d'accord et c'est ce que je dis dans mes deux messages, pas de manichéisme, on a des êtres qui évoluent de différente manière sauf que l'on met plus de temps à se rendre compte, cela me paraît plus difficile d'appréhender les personnalités, les comportements de chacun avec juste un écran et un clavier. Et puis surtout à l'écrit, les quiproquos me paraissent plus propices, on n'a pas les expressions du visage en face de soi, le ton, les réelles émotions, on n'interprète pas forcément bien les messages, les relations qui unissent des personnes, des intérêts communs ou pas. C'est pour cela, que sur la toile, cela me paraît plus complexe que dans la vie de tous les jours avec des personnes que l'on cotoie, que l'on voit, que l'on touche.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Les forums   Dim 6 Juin 2010 - 18:09

C'est un sujet comme un autre, il peut être abordé n'importe où, donc tu as bien fait d'ouvrir ce fil, Vestale.

Ceci dit, tu sais LU n'a pas été épargné, nous avons nous aussi traversé des séisme, autant que des séisme au sein des assoc dans lesquelles j'oeuvre, autant que les séisme familiaux, ou tout autre. Les forums n'ont rien inventé, puisqu'ils sont le regroupement d'hommes et de femmes avec leurs capacités et leurs limites.

Personnellement, je ne vis pas quelque chose de plus facile ou difficile selon qu'il s'agisse de "réel" ou "virtuel" et d'ailleurs ces termes ne me servent qu'à différencier la méthode d'expres​sion(orale ou écrite), c'est tout. Mais ça c'est mon parcours à moi, avec ma personnalité à moi, et ça n'engage que moi. Après, chacun le ressent à sa manière, en fonction de son propre chemin de vie.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Les forums   Dim 6 Juin 2010 - 19:22

Je pense aussi que ce qui se passe sur un forum est identique à ce qu'on rencontre dans la vie réelle (les affinités, les groupes, les prises de bec...). Avec peut-être le seul bémol de l'expression non verbale qui n'est pas perceptible à travers l'écran et qui peut donc provoquer des malentendus. Il faut donc s'habituer à prendre ça en compte, j'avoue que j'ai fait des progrès de ce côté-là, parce qu'au début, j'étais parfois déroutée.

En tout cas, pour ma part, je poste toujours des choses que je pourrais assumer exactement de la même façon dans ma vie de tous les jours.

Et lorsque je réponds à quelqu'un, je m'oblige à le faire en commentaire normal, et non en MP, car ça m'oblige à me demander ce que je peux dire ou pas sans blesser l'autre, et donc à m'auto-modérer (attention, pour moi, ça ne veut pas dire me censurer). Les MP, je les garde pour des informations plus confidentielles (adresse postale...) ou si je ne suis pas sûre que le destinataire souhaite voir ce que j'écris au grand jour. Mais je les utilise très rarement.

Les forums ont donc les qualités et les défauts de tout groupe humain. En revanche, être administrateur est particulier à ce type de groupe. Et ça ne doit effectivement pas être de tout repos. Modérateur non plus. Nous avons donc de la chance de vous avoir, chers GA et GM. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
phi

avatar

Nombre de messages : 514
Age : 29
Date d'inscription : 06/03/2010

MessageSujet: Re: Les forums   Lun 7 Juin 2010 - 12:10

Je ne sais pas si j'aurais suffisamment le temps de développer mais je pense pour ma part qu'il y a des spécificités sur un forum.
Au départ je pensais également que toutes les dérives que j'ai pu constater également très souvent avec les mêmes genres de schéma, les clans qui se forment et se déforment, les boucs émissaires qui vont et viennent et les rumeurs qui courent, plus ou moins fondées, ça n'avait rien de neuf et ça existait partout.
Cependant il se trouve que j'ai rencontré un certain nombre de gens qui n'avaient pas du tout le même comportement sur le net et "en vrai"...
Je crois qu'il y a de multiples facteurs qui peuvent expliquer ces différences.
-Le fait que tout (ou presque, il ne faut pas oublier les discussions parallèles "irl" ou au téléphone) se passe par écrit.
Ça rend plus facilement observable le déroulement des évènements rétrospectivement sans doute. Peut être que ça grossit les choses. Mais le fait que tout ne soit pas accessible à tous, que le privé se mêle au public rend aussi les fils plus difficiles à comprendre parfois.
"Verba volant, scripta manent", et sur le net non seulement les écrits restent mais encore ils peuvent être accessibles à tous, parfois recopiés pour être diffusés. Les rumeurs prennent une autre dimension.
Il y a de plus avec l'écrit plus de risques de quiproquo, mais aussi une sensation toute nouvelle de pouvoir à la fois parler "en direct" et de ne pas être interrompus: Je peux écrire 36 pages si je veux personne ne me coupera, le net deviens alors parfois un lieu d'expression pour ceux qui n'osent pas forcément prendre la parole, ou pas de la même manière, ailleurs, qui sont plutôt considérés comme des grands timides... Par contre si c'est indigeste (et sur certains sites on peut vite devenir indigeste si on dépasse 3 lignes) personne ne vous lira, on retiendra juste que vous êtes celui ou celle qui écrit des pavés.
-Le fait que tout (ou presque) se passe "à distance". Je crois que c'est ce qui explique le plus certaines différences entre les communautés "réelles" et "virtuelles". Certains se permettent bien plus derrière un écran que devant la personne de chair et de sang. Parfois tout laisse à penser que des gens qui n'osent pas grand chose dans la vie profitent de ce nouvel outil pour avoir une petite importance, un minuscule pouvoir et deviennent prêts à tout pour défendre ces acquis. C'est oublier qu'un forum comme le dis romane, ce n'est rien du tout, ou pas grand chose. C'est oublier aussi que derrière l'autre écran il y a de vraies personnes de chair et de sang justement, parfois fragiles, et que les écrits peuvent faire très mal à certaines. Même si ça ne devrait pas, même si ce ne sont que des mots et que l'attitude la plus saine à avoir et de ne pas y prendre garde, certains sont vulnérables et il peut y avoir des dégâts importants. Les communautés qui naissent sur le net n'en sont pas moins des communautés réelles finalement, avec les mêmes risques à la clés mais parfois plus "concentrés".
Par conséquent c'est en effet un des rôles de la modération et de l'administration de protéger les membres, de se protéger aussi mutuellement parce que en théorie c'est un travail d'équipe et les modérateurs et l'admin sont aussi des membres parfois très vulnérables aussi. Mais ça peut coincer, ça coince souvent... Je félicite donc ceux qui arrivent à faire ce boulot bénévole et ingrat chinois

(désolée pour ce post décousu je suis fatiguée en ce moment Wink )
Revenir en haut Aller en bas
http://ouiphi.eklablog.com/
vestale



Nombre de messages : 1436
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: Re: Les forums   Lun 7 Juin 2010 - 12:12

Merci les filles pour vos points de vue qui se rapprochent assez du mien.
Même si les relations que l'on peut nouer sur un forum s'apparentent à celles de la vie réelle de tous les jours, avec ses émotions tout aussi fortes, ses heurts, ses amitiés, ses clans...pour moi, enfin ce qui me convient très bien, un lieu virtuel doit rester une source d'échanges, de plaisir, de rencontres enrichissantes. Si je ne me sens pas à l'aise, il est certain que je préfère m'en aller ou faire une pause.
J'ai vu des personnes qui prenaient un forum tellement à coeur, au point de ne parler que de ses membres en mal ou en bien sur MSN, se rendre malade de peur de perdre leur place de modérateur, ne vivre que par un forum. Peut-être ces personnes se raccrochent au net, je ne sais pas ce qui se cache vraiment derrière. Mais pour ma part, un forum que je fréquente restera un lieu de plaisir et d'échanges.
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Les forums   Lun 7 Juin 2010 - 14:08

phi a écrit:
Cependant il se trouve que j'ai rencontré un certain nombre de gens qui n'avaient pas du tout le même comportement sur le net et "en vrai"...
Mais on rencontre aussi dans la vraie vie de nombreuses personnes qui ont un comportement en face-à-face et qui vont ensuite faire les pires choses derrière votre dos. Ce sont d'ailleurs probablement les mêmes.

phi a écrit:
Par conséquent c'est en effet un des rôles de la modération et de l'administration de protéger les membres
Je serais tentée de dire que c'est leur rôle en bout de chaîne, mais que chaque membre doit réfléchir à sa propre responsabilité.


Mais parallèlement aux défauts intrinsèques aux forums internet, j'y vois aussi de fabuleux potentiels. Effectivement, les écrits restent. Et c'est justement un bel atout. On peut en effet avoir des conversations et échanges passionnants, sur la durée, qui sont conservés, qui peuvent être repris par un nouvel arrivant, ou à l'occasion d'une nouvelle expérience, d'une nouvelle lecture... Et cela, les conversations orales ne le permettent pas.

De la même façon, on peut dire que sur un forum, nous sommes bien obligés de nous écouter pour participer à une discussion. Pas de possibilité de couper la parole. Et ça aussi, c'est un apprentissage pour certains : lire, "écouter" les opinions des autres.
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Les forums   Lun 7 Juin 2010 - 14:59

Je te rejoins, Luca.

J'allais précisément mettre sous projecteur ces pédophiles, ou voleurs, ou menteurs, ou que sais-je, qui, dans la vie courante se présentent sous l'aspect de gens tout à fait respectables, et agissent dans l'ombre à l'inverse de ce qu'on imagine d'eux.

Qui ne s'est pas fait rouler par des comportements bizarroïdes, contre toute attente ?

Donc rien de plus ni de moins, à mon sens, sur la toile. Le phénomène d'ailleurs est le même au téléphone. Certains sont imbuvables au téléphone, et quand vous les avez devant vous, ils baissent d'un cran leur morgue, j'ai eu l'occasion de tester au bureau, quand je bossais dans le judiciaire, c'était flagrant.

Oui, je suis d'accord sur l'apprentissage du "lire/écouter" les autres, et l'on s'aperçoit à quel point c'est difficile, puisque même écrit noir sur blanc, c'est-à-dire immuable, l'interprétation du lecteur peut malgré tout transformer dans sa tête ce qu'un autre a écrit.

Remède : tourner sept fois ses doigts autour du clavier avant de voler dans les plumes de quelqu'un.

Quant à l'auto-discipline, elle devrait idéalement se mettre en place dans la tête de toute personne sensée....

Nous touchons là le genre humain dans toute sa splendeur, qu'il soit à votre table ou derrière son écran.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
vestale



Nombre de messages : 1436
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: Re: Les forums   Lun 7 Juin 2010 - 16:01

En parlant de ces aspects positifs, j'ai noté que les forums pouvaient être de véritables lieux de mémoire, d'archives.
Je reprends le forum sur Versailles, Lully et la Musique baroque. Tout a été effacé en un clic hélas, 5 ans d'échanges passionnants venant de tout horizons. Mais un forum qui ressemblait à une bibliothèque virtuelle. On avait réussi à récupérer quelques topics grâce à la cache de google disponible quelques jours seulement.

Grâce à ce forum d'ailleurs que j'évoque, j'ai fait deux balades initiatiques des jardins versailles menées par une personne passionnée de photos et de Versailles

Je me suis tenue informée de certains évènements dans un ou plusieurs domaines

J'ai découvert des créations artistiques et j'ai même participé à plusieurs collaborations (dessins/poèmes, poèmes en duo..)

Je pourrais citer bien d'autres aspects positifs que l'on rencontre aussi en direct (associations, ateliers artistiques, lieux de rencontres...). Disons que pour les timides comme moi, c'est peut-être plus facile d'écrire que de parler Mr. Green

Mais après pour rebondir sur le propos de Luca

"chaque membre doit réfléchir à sa propre responsabilité"

Justement et je crois que le bouton "éditer" existe aussi pas seulement pour corriger ses fautes d'orthographe, syntaxe..Mais aussi pour revenir sur des propos tenus à chaud, sous le coup d'une émotion.

"Remède : tourner sept fois ses doigts autour du clavier avant de voler dans les plumes de quelqu'un."

Oui idéalement c'est ce que l'on devrait tous faire (difficile de concilier raison et émotions de l'instantanéité) mais quand ce n'est pas une, mais plusieurs personnes qui ne se modèrent pas sur un topic donné, cela tourne souvent au règlement de compte, au conflit ouvert. Et je pense que là le modérateur ou l'administration si elle prévenue se doit d'intervenir dans l'intérêt de tous et non pas celui d'un tiers comme je l'ai trop vu dans certains forums.
Pour l'avoir expérimenté, je reconnais que les tâches de modération et d'administration sont souvent ingrates. Combien de mp ou mails agressifs n'ai-je pas reçu bravant toute politesse parce que je ne servais pas les intérêts d'intel, parce que je me permettais d'éditer des propos calomnieux et j'en passe ?
Je ne pense pas qu'il existe une modération idéale, nul n'est parfait et je ne crois pas non plus à une totale objectivité car nous sommes simplement humains avec nos émotions, nos convictions, nos croyances, nos travers, nos qualités et aussi nos complexités, la complexité des relations qui existent au sein d'un groupe, entre deux personnes, avec la vie en général... Mais je pense qu'il ne faut pas perdre l'idée qu'il faut œuvrer, agir, pour l'intérêt de tous, faire de notre mieux pour chacun se sente à l'aise. Quant à déceler les personnalités à double visage, que ce soit en vrai ou sur la toile, c'est tout aussi difficile.

"Oui, je suis d'accord sur l'apprentissage du "lire/écouter" les autres, et l'on s'aperçoit à quel point c'est difficile, puisque même écrit noir sur blanc, c'est-à-dire immuable, l'interprétation du lecteur peut malgré tout transformer dans sa tête ce qu'un autre a écrit."

Oui et la ponctuation est parfois trompeuse, j'ai parfois du mal à interpréter certains propos, notamment à deviner le ton, l'humeur qui se cache derrière.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Les forums   Lun 7 Juin 2010 - 19:56

Citation :
Je ne pense pas qu'il existe une modération idéale, nul n'est parfait et
je ne crois pas non plus à une totale objectivité car nous sommes
simplement humains avec nos émotions, nos convictions, nos croyances,
nos travers, nos qualités et aussi nos complexités, la complexité des
relations qui existent au sein d'un groupe, entre deux personnes, avec
la vie en général... Mais je pense qu'il ne faut pas perdre l'idée qu'il
faut œuvrer, agir, pour l'intérêt de tous, faire de notre mieux pour
chacun se sente à l'aise.

La dernière anecdote en date sur LU ne date pas d'il y a si longtemps, et elle veut tout dire à elle seule.

Je suis arrivée à brûle pourpoint sur un fil qui virait au rouge, et ce dans la précipitation de mon propre emploi du temps pas piqué des vers ces temps ci, autrement dit dans un tsunami personnel me réclamant de faire vite partout. (ici, on a donc une urgence à traiter sur le forum, doublé d'une vie privée hors net, faite d'urgences importantes : le cas idéal d'illustration)

Je suis tombée un peu vite sur le dos de deux personnes que j'apprécie infiniment, l'une d'elles était notamment l'un de mes modos généraux, ce qui n'est pas rien.
Il s'est avéré que les urgences se chevauchant, il m'aurait fallu un peu plus de temps pour mieux comprendre et apaiser les esprits, ce que j'ai compris quelques heures plus tard, lors d'une brève accalmie de mon côté.

Remède : prendre le problème ensemble depuis son début, le décortiquer, et comprendre. Ce qui fut fait.

Boucler la boucle : ne pas hésiter à expliquer à la communauté que "j'ai été trop vite, et je me suis trompée, mais c'est réparé".

Car : il n'y a que celui qui se contemple le nombril en se roulant les pouces, qui ne se trompe pas.

Conclusion : tout est bellement rentré dans l'ordre, chacun ayant mis du sien pour comprendre les autres.

Moralité : comme quoi, c'est possible.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Les forums   Lun 7 Juin 2010 - 19:59

Romane a écrit:
Car : il n'y a que celui qui se contemple le nombril en se roulant les pouces, qui ne se trompe pas.
Conclusion : tout est bellement rentré dans l'ordre, chacun ayant mis du sien pour comprendre les autres.
Moralité : comme quoi, c'est possible.
chinois
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
vestale



Nombre de messages : 1436
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: Re: Les forums   Lun 7 Juin 2010 - 21:32

Romane a écrit:

Remède : prendre le problème ensemble depuis son début, le décortiquer, et comprendre. Ce qui fut fait.

Boucler la boucle : ne pas hésiter à expliquer à la communauté que "j'ai été trop vite, et je me suis trompée, mais c'est réparé".

Car : il n'y a que celui qui se contemple le nombril en se roulant les pouces, qui ne se trompe pas.

Conclusion : tout est bellement rentré dans l'ordre, chacun ayant mis du sien pour comprendre les autres.

Moralité : comme quoi, c'est possible.

Oui mais des admin comme toi, j'en ai pas vu beaucoup, bon après tu vas me prendre pour une naïve qui (t')idéalise (m'en fous j'assume Mr. Green )
je trouve que reconnaître ses erreurs, faire preuve d'humilité, l'avouer, avouer que l'on est simplement humain (bon le propos est bizarre mais je me comprends), tenter d'apaiser les esprits ensemble, agir même si l'on se trompe, voilà ce à quoi j'aspire, ce que j'aurais tant aimé rencontrer sur d'autres espaces virtuels. Encore une fois, loin de moi l'idée de perfection, d'entente sociable idéale (ce serait d'un terne !),mais j'aime cette sagesse qui consiste à essayer de faire de son mieux, à penser aux autres, et même montrer ses failles.
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Les forums   Lun 7 Juin 2010 - 21:53

Mais arrête Vestale ! Déjà que Ro se prend pour dieu. On ne peut pas lui dire brutalement que ce n'est pas vrai, mais de là à la conforter dans son fantasme... Tu ne lui rends pas service, moi je te le dis... Chhhhhhut... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
vestale



Nombre de messages : 1436
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: Re: Les forums   Lun 7 Juin 2010 - 22:02

Bon si c'est dieu avec un d minuscule, çà passe encore, ce n'est pas grave docteur Razz
je ne suis pas très discrète parfois mais je m'soigne Embarassed Mr.Red
A l'avenir je ferai dans la dévotion silencieuse, euh insidieuse Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Les forums   Lun 7 Juin 2010 - 22:22

Nan, moi c'est dieu sans d, et avec des petits ieu.


Tu sais, Vestale, je ne suis rien de plus ou de moins que n'importe qui, et je fais comme je peux en essayant que ce soit le mieux possible, plus ou moins adroitement selon les états de fatigue ou de punch. Bref, la perfection n'existe pas, Dieu merci, cela fait de nous des chercheurs à perpétuité.

J'ai juste une requête : ne m'idéalise pas, je t'en supplie. J'ai déjà vécu cette expérience contre mon gré, c'est extrêmement destructeur. Parce qu'idéaliser quelqu'un est attendre de lui des miracles impossibles, et lui ôter toute possibilité d'être lui-même en le prenant pour un surhomme ou je ne sais pas quoi. Or si j'accepte l'humour - Dieu - parce que ça ne va pas plus loin que ça, je refuse totalement de me prêter à toute idéalisation sérieuse. Je suis moi, tu es toi, vous êtes vous, et c'est très bien ainsi.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
vestale



Nombre de messages : 1436
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: Re: Les forums   Lun 7 Juin 2010 - 22:50

Ouh, ouh, je vais mettre des hola, Laughing . Twisted Evil Smile Non ! mais Romane, je ne t'idéalise pas au premier sens du terme (en plus c'était une boutade, j'avais bien mis le smiley qui rigole pourtant, celui-là Mr. Green ) , loin de là, il ne faut pas le prendre dans sa stricte définition, c'est juste que j'ai vu des choses sur d'autres forums qui m'ont paru tellement invraissemblables dans l'administration et dans la modération, que de voir quelqu'un essaye de faire de son mieux, et qui est juste soi-même avec ses failles, sa volonté de faire ensemble, cela fait du bien, sacrément du bien c'est tout.

"je fais comme je peux en essayant que ce soit le mieux possible"

Et je redis, j'aurais voulu rencontrer un peu plus souvent cet état d'esprit , simplement. Je trouve cet état d'esprit sage et modeste, j'ai le droit ? Mr. Green

Je n'attends rien de spécial de personne en particulier, que ce soit de toi ou de qui que soit, je ne supporterai pas cette dépendance par ailleurs qui consiste à attendre le meilleur ou je ne sais quoi de quelqu'un. Quand cela ne me plaît pas, je le dis ou je vais voir ailleurs, c'est tout et quand j'apprécie, je le dis aussi, tout simplement. Et pour moi, idéaliser dans ce cas précis, enfin le message que j'ai voulu faire passer par cette boutade, c'est juste apprécier les qualités d'administration et de modération d'ailleurs qui font que j'ai plaisir à participer ici. D'ailleurs, j'ai du déjà le formuler en mp, je n'aurai pas du utiliser ce mot, apprécier, cela convient mieux ?.
Et puis d'abord, je ne voue de culte à personne Mr. Green

Tu sais, pour illustrer, il y a 5 ans, je me suis faite virer d'un forum sans avertissement juste parce qu'une membre ne pouvait pas me voir et était très complice avec les administratrices.
Enfin, pour moi, ce qui fait la force de LU, c'est l'ensemble des membres, la diversité des rubriques, des échanges, le partage..l'esprit


Dernière édition par vestale le Lun 7 Juin 2010 - 22:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Les forums   Lun 7 Juin 2010 - 22:56

Rassure-toi, Choupette, j'avais bien compris . J'en ai juste profité pour écrire un petit paragraphe sur le sujet de l'idéalisation, qui complète bien le propos des comportements sur forums. Mais j'ai tout à fait compris ce que tu voulais dire, et bien sûr j'adhère !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
phi

avatar

Nombre de messages : 514
Age : 29
Date d'inscription : 06/03/2010

MessageSujet: Re: Les forums   Mar 8 Juin 2010 - 17:40

les humains sont toujours les mêmes sur le net ou ailleurs mais si, bien sûr on peut rencontrer certains aspects ailleurs il y a quand même des choses différentes en tout ou partie, au téléphone par exemple, on ne s'exprime ni par écrit ni devant des milliers de personnes... certaines personnes ne feront sans doute jamais le même genre de choses sur un forum et en dehors du net, dans leur vie professionnelle par exemple, il y a notamment un sentiment de toute puissance et d'impunité qui est quand même facilité par le net (le même peut être qu'on retrouve quand on est face au représentant d'une administration quelconque au téléphone, mais pas exactement, les enjeux et les situations ne sont pas les mêmes). Evidemment la spécificité de ce nouvel outil est aussi une richesse, parce qu'un outil est toujours au service de ce qu'on en fait, et le fait que les gens puissent avoir des comportements différents sur le forum et dans la vie n'est pas systématiquement mauvais, au contraire, quelqu'un de timide peut s'en servir pour faire partager des informations et des réflexions complexes, construites, réfléchies parce qu'on répond à l'écrit et à son rythme, avec en plus un accès à des ressources presque illimitées, à des médias multiples (textes mais aussi images, musiques, vidéos,...)sur le net. A chacun d'y apporter sa pierre avec ses connaissances, sa sensibilité,... Mais c'est justement pour que le net reste un formidable outil d'échange qu'il est important que sur un forum la modération fasse de son mieux pour éviter les dérives que vestale a pointées. Parce que des accusations de pédophilie par exemple, c'est très grave, et le fait que ce soit sur un forum ne les rend pas plus anodines au contraire, le forum est un lieu public, le net est même la chose la plus publique qui soit puisqu'il est accessible à tous.
Je pense d'ailleurs qu'il sera de plus en plus cadré parce que les gens sont ce qu'ils sont et beaucoup profitent de la liberté et de l'anonymat relatif actuel sur la toile pour raconter n'importe quoi, des choses parfois dangereuses et inadmissibles (dans le désordre diffamation, racisme, promotion de comportements dangereux, trafics divers,... qui relèvent d'ailleurs de la loi mais dans les faits restent presque toujours impunis sur le net aujourd'hui)
faisons donc du forum internet le meilleur en faisant de notre mieux pour éviter le pire cheers

Vive dieu albino
Revenir en haut Aller en bas
http://ouiphi.eklablog.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Les forums   Mar 8 Juin 2010 - 18:24

Citation :
diffamation, racisme, promotion de comportements dangereux, trafics
divers,...

Sont interdits dans les forums. Il appartient aux équipes gestionnaires d'appliquer cette règle. En tout cas, ici c'est comme ça.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
vestale



Nombre de messages : 1436
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: Re: Les forums   Mar 8 Juin 2010 - 20:43

phi a écrit:
Parce que des accusations de pédophilie par exemple, c'est très grave, et le fait que ce soit sur un forum ne les rend pas plus anodines au contraire, le forum est un lieu public, le net est même la chose la plus publique qui soit puisqu'il est accessible à tous.

Pour étayer ton propos par un exemple concret en octobre / novembre dernier
La personne accusée de pédophilie, dont je parlais en début de fil postait sur un forum de poésie. Les personnes à l'origine de la rumeur lancée sur Msn étaient proches de l'administrateur, notamment l'une d'entre elle et même nommée modératrice. Celui-ci a été prévenu, je lui ai moi-même écrit parmi d'autres personnes et rien n'a été fait.
Résultat, cette personne accusée qui avait fondé entre temps un forum de poésie fort bien fait au passage s'est retirée des forums, très affectée. Il avait même constitué un dossier de dépôt de plainte pour accusations surtout que les personnes à l'origine de la rumeur l'espionnaient sur son forum, en s'inscrivant sous plusieurs pseudos, l'ennuyaient en mp, le provoquaient par des propos licencieux, très équivoques. Il a obtenu par la suite des excuses, mais le mal était fait. Cette personne a une famille et a eu peur que son nom soit sali, surtout que son pseudo était son prénom. J'ai appris plus tard que ces rumeurs étaient l'objet d'une vengeance, pour quelque chose de bien puéril..C'était prévisible et cela a fait beaucoup de torts.
Malgré la charte de cet espace (site et forum), l'administrateur a laissé passer dans le tchat, dans certains écrits qui se revendiquaient poèmes mais prétexte à réglement de compte, dans les commentaires également, des allusions accusatrices qui auraient dues être largement effacées.

j'aime bien ta formule phi et je la reprends
"faisons donc du forum internet le meilleur en faisant de notre mieux pour éviter le pire"
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Les forums   Mar 8 Juin 2010 - 21:24

Quel que soit le déroulement de telle ou telle histoire, je ne puis que répéter ce que je conseille : ne pas oublier qu'un lieu collectif est fait de personnalités différentes, ne pas tomber dans le panneau des rumeurs et gnagnardises des gens à histoires, et contribuer au contraire à la richesse des lieux.
L'équipe gestionnaire se charge des problèmes, pour le confort de chacun. Mais si tout le monde y met du sien, alors tout va.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les forums   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les forums
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A combien de forums photo participez-vous ?
» adresses de forums de poésies
» Souci avec les forums XOOIT
» La Guerre des forums ça existe ?
» les liens pour divers forums photo ..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Detente :: Blabla-
Sauter vers: