Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Esprit positif / Esprit négatif

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Romane
Administrateur


Nombre de messages : 91099
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Esprit positif / Esprit négatif   Lun 14 Juin 2010 - 10:02

L'extrait, Rosacée, me fait penser à ces enfants : les hyper maternés et ceux qui sont très tôt livrés à la garderie, le centre de loisirs, etc. Les derniers sont souvent vachement plus débrouillards que les premiers.
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Esprit positif / Esprit négatif   Lun 14 Juin 2010 - 11:20

Romane a écrit:
L'extrait, Rosacée, me fait penser à ces enfants : les hyper maternés et ceux qui sont très tôt livrés à la garderie, le centre de loisirs, etc. Les derniers sont souvent vachement plus débrouillards que les premiers.

Bien oui.

Si je prends mon exemple, je n'ai pas du tout été maternée. J'ai grandi dans un monde où je devais me débrouiller seule la plus par du temps. J'oeuvrais aux travaux de la ferme, comme il se le devait. Je faisais mes devoirs seule quand j'en avais le temps. J'étais livrée à moi-même, très souvent. Je lavais mon petit frère lorsque j'avais 8 ans. J'avais des responsabilités d'adulte certaines fois. Et au pire, j'étais au centre d'un monde adulte orgiaque. Donc confrontée à la réalité humaine (une certaine population - pour ne pas inclure tout le monde) dans sa façon d'être, d'agir et de se conduire. J'étais souvent seule à surveiller mon petit frère et la maisonnée. Mes parents aimaient s'amuser, ils nous laissaient seuls mon frère et moi certains après midi alors que nous n'avions que 5 et 4 ans.
On était quoi, on était qui, finalement ? Mais ça, ce sont des questions que je me pose maintenant. Enfant, on vit ce qu'il se passe. On subit, sans avoir conscience si tout cela est normal ou non.

Parfois, on a des parents avec soi, sans pour autant que ces parents nous accompagnent pendant notre enfance. Disons, qu'on est là, comme ça, parce que c'est ainsi.

Certains parents sont présents mais apportent que l'existentiel, nourriture, couche, habillement, et soin en cas de maladie (et encore pas toujours !). Mais il manque tout le reste. Mais quand on est petit, je ne sais pas si on a conscience de ce qui manque réellement.


Sinon autre chose :

Boris Cyrulnick écrit :" L'humiliation est beaucoup plus grave que les coups. Les coups ça fait mal sur le moment, alors que l'humiliation ça fait souffrir en permanence dans la représentation que l'on en a."

Dans mes moments de souffrance, je me suis souvent demander ce que j'étais : une merde ? moins bien qu'un animal ? une pute ? un sexe gênant, puant ? une esclave ? une poubelle de table ? un objet de décoration ?

Parfois je me disais, mais ai-je bien été la fille de mes parents - mais ai-je bien été une fille, un être humain ?
Cela peut vous sembler trop énorme que mes questions, mais ce sont des questions réelles. Celles que je me suis posées.

Je pense qu'il y a plusieurs sortes de souffrance, mais l'humiliation est destructrice. Lorsqu'on vit dans un monde d'humiliation, il faut trouver la force, la survie en soi pour avancer, pour faire front ne serait-ce qu'à soi-même. Le but étant d'être, alors si j'existe, je suis (et je suis forcément quelqu'un et non une merde.)
C'est pour cela que j'aime bien le passage que j'ai cité juste au-dessus, parce que ça me parle d'une certaine façon que cette stratégie de survie que nous possédons dans notre mémoire ancestrale.

Je sais par connaissance de moi même, bien que j'oscille entre la tristesse et le néant de mon être, j'utilise très souvent le rire, l'humour, la dérision dans mon quotidien. C'est justement ce qui me permet de tenir la barre et d'effacer la souffrance.
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Esprit positif / Esprit négatif   Lun 14 Juin 2010 - 12:52

Romane a écrit:
Il y a exception à toute chose, des cas particuliers, des parcours qui font que, le grain de sable. En général je place ces exceptions à part, sinon on pourrait en décliner toutes les variantes, pour n'importe quel sujet, du reste.
Mais justement, nous sommes TOUS des exceptions. Personne ne peut donc comprendre personne. Je veux dire pas réellement, pas profondément.

Léonard a écrit:
Une question à se poser parfois : que vaut mon problème aux yeux du cosmos ?
Ce genre de phrase peut sonner terriblement Léonard. Tu n'en as peut-être pas conscience, mais je peux te l'assurer. Parce que qu'est-ce qu'on a en à faire du cosmos quand chaque minute est un épuisant combat contre son envie de mourir ?


J'ai lu de nombreux livres de Cyrulnik. Toujours passionnants.

Il se trouve qu'il y a beaucoup moins de "pathologies ou troubles dépressifs" dans les pays en guerre, ceux dévastés par la misère, certaines époques particulièrement dures...

Ça m'a fait réfléchir bien sûr, comme beaucoup. Je pense que l'instinct de conservation doit prendre une place formidable et que tout se recentre sur une seule priorité : survivre. Alors peut-être que ce formidable bain d'élan vital modèle les jeunes générations. Mais n'oublions pas non plus la forte mortalité. La vie se charge très probablement de la sélection naturelle. Si les plus vulnérables meurent, comment savoir quelles compétences de vie ils avaient et auraient acquises ? On peut toujours dire, après coup, "ceux qui ont vécu ça développent une force, un optimisme, une générosité...". Sauf qu'on oublie de préciser l'essentiel : nous ne parlons pas de ceux qui ont vécu ça, nous ne parlons que de ceux qui y ont survécu. Quel terrible malentendu !

Ensuite, je pense aux orphelins. Manque d'amour ne veut pas dire désamour ou maltraitance. Je pense que les deux choses sont bien à distinguer et qu'elles ont des effets très différents. On peut ne pas avoir connu ses parents et se construire une identité solide. On peut rencontrer des personnes qui nous y aideront. En revanche, avoir été désigné, identifié, comme l'enfant non-aimé, là, la reconstruction est tâche bien plus ardue. Surtout que bien souvent, ce non-amour, voire cette maltraitance, isole totalement l'enfant. Aucun secours à attendre de l'extérieur quand ceux qui devraient nous aimer le plus nous font tant de mal.

Quant à l'humour, François en parlait ailleurs. J'ai toujours pensé - et je pense toujours - qu'humour et auto-dérision sont indispensables. Mais ils peuvent être aussi un moyen bien destructeur de se cacher, de détourner le regard de ce qui fait mal, de refuser de toucher à l'intime... J'en ai fait moi-même l'expérience. J'ai dû me "battre" contre ce p... d'humour pour enfin pouvoir être "accessible". Et encore, il reste du chemin à faire...
"Du côté de mon père, la mise à distance est de l’ordre du réflexe. Mais c’est aussi une protection encombrante qui empêche de vivre les émotions au bon moment. J’en ai assez de cette fichue distance…" (Marina Foïs)
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Esprit positif / Esprit négatif   Lun 14 Juin 2010 - 13:35

Citation :
Mais justement, nous sommes TOUS des exceptions.
Personne ne peut donc comprendre personne. Je veux dire pas réellement,
pas profondément.

Oui, certes, j'en suis bien sûr convaincue. Mais au-delà de cela, il existe des tendances négatives ou positives, mais d'autres aussi. Je songe par exemple à : actif/passif - Engagé/consommateur - esprit de groupe/esprit individuel, etc. etc. etc.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Esprit positif / Esprit négatif   Lun 14 Juin 2010 - 14:56

Romane a écrit:
Mais au-delà de cela, il existe des tendances négatives ou positives, mais d'autres aussi. Je songe par exemple à : actif/passif - Engagé/consommateur - esprit de groupe/esprit individuel, etc. etc. etc.
Peut-être qu'en réalité, ce qui m'empêche d'adhérer à ces questionnements, c'est leur aspect binaire. J'avais déjà cité cette phrase d'Élisabeth Badinter à laquelle j'adhère pleinement : "Les catégories binaires sont dangereuses parce qu’elles effacent la complexité du réel au profit de schémas simplistes et contraignants."

Boris Cyrulnik, dans son livre "Imparfaits, libres et heureux", dit quelque chose comme cela : estimes de soi hypertrophiées ou hypotrophiées sont toutes des estimes de soi "malades" (en existe-t-il des "saines" ? est-ce souhaitable ?).

Entre les deux termes de la binarité, il y a le juste milieu, toujours différent, toujours changeant.
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Léonard

avatar

Nombre de messages : 280
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Esprit positif / Esprit négatif   Lun 14 Juin 2010 - 16:09

lucaerne a écrit:

Ce genre de phrase peut sonner terriblement Léonard. Tu n'en as peut-être pas conscience, mais je peux te l'assurer. Parce que qu'est-ce qu'on a en à faire du cosmos quand chaque minute est un épuisant combat contre son envie de mourir ?
Tu n’en as peut-être pas conscience, Lucaerne, mais le fait de nourrir de l'intérêt pour ses semblables et pour la marche du monde peut être une voie efficace pour éviter de rester enlisé dans ses propres tourments et ce faisant, de les magnifier. Ce n’est pas parce la voie de l’altruisme est rare et parfois difficile qu’elle n’existe pas et qu’elle ne peut être envisagée. Je connais des exemples précis où des personnes ont joliment relativisé leurs difficultés d’être à partir du moment où elles ont élargi leur conscience au-delà de la sphère étroite de leur ego.

D'accord que dans une situation extrême, cette perspective soit difficilement accessible, mais nos difficultés ne sont heureusement pas faites que d'épuisants combats contre l'envie de mourir.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mon-louvre.be
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Esprit positif / Esprit négatif   Lun 14 Juin 2010 - 16:48

Léonard a écrit:
à partir du moment où elles ont élargi leur conscience au-delà de la sphère étroite de leur ego.
J'apprécie. Après tout, c'est une question d'habitude, on en entend tellement souvent des comme ça... N'oublie pas de placer de temps en temps le mot "nombril", ça sonne bien, aussi, dans une conversation.
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
JoK
Poulet branché


Nombre de messages : 4997
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: Esprit positif / Esprit négatif   Lun 14 Juin 2010 - 17:05

Hmm lucaerne... Nombri-nihi-liste est beaucoup plus joli, je trouve. D'autant que ça semble plus complet.
Revenir en haut Aller en bas
vestale



Nombre de messages : 1436
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: Re: Esprit positif / Esprit négatif   Lun 14 Juin 2010 - 17:29

Romane a écrit:
L'auto-destruction est une tragédie pour la personne concernée, autant que pour son entourage. C'est du négatif à mille pour cent. Je crois qu'il faut se faire aider, pour en sortir.

Justement, je me demandais quelle était l'origine lorsqu'aucun drame apparent n'est survenu dans une vie. Comme je le disais, enfance heureuse, parents aimants, bonne santé, réussite scolaire, femme attentionnée et enfants, idem professionnellement, rien à signaler. Tout semblait aller pour le mieux, il a basculé petit à petit mais je crois que c'était en lui depuis toujours. Ce n'était pas facile de s'en rendre compte, un processus lent qui a anéanti aussi l'entourage impuissant. Il y a des choses que l'on a du mal à détecter lorsque l'entourage est proche.


Cet esprit négatif que l'on manifeste, que l'on a peut-être en soi depuis toujours (et là je parle d'auto-destruction) n'est-il pas la conséquence d'une maladie (psychique, psychiatrique ?) qui n'est pas reconnue ou inconnue par/ de la médecine comme l'étaient autrefois d'autres maladie tel l'autisme.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Esprit positif / Esprit négatif   Lun 14 Juin 2010 - 17:45

Léonard a écrit:
lucaerne a écrit:

Ce genre de phrase peut sonner terriblement Léonard. Tu n'en as peut-être pas conscience, mais je peux te l'assurer. Parce que qu'est-ce qu'on a en à faire du cosmos quand chaque minute est un épuisant combat contre son envie de mourir ?
Tu n’en as peut-être pas conscience, Lucaerne, mais le fait de nourrir de l'intérêt pour ses semblables et pour la marche du monde peut être une voie efficace pour éviter de rester enlisé dans ses propres tourments et ce faisant, de les magnifier. Ce n’est pas parce la voie de l’altruisme est rare et parfois difficile qu’elle n’existe pas et qu’elle ne peut être envisagée. Je connais des exemples précis où des personnes ont joliment relativisé leurs difficultés d’être à partir du moment où elles ont élargi leur conscience au-delà de la sphère étroite de leur ego.

D'accord que dans une situation extrême, cette perspective soit difficilement accessible, mais nos difficultés ne sont heureusement pas faites que d'épuisants combats contre l'envie de mourir.

Ah mes amis. Cette double intervention (Luca & Mi) me triture le coeur, parce que je comprends autant celle de Luca (ô combien), que celle de Léonard (ô combien)

A Vous deux : puis-je me permettre de vous dire que vous avez un esprit résolument positif, et que ça se voit comme le nez au milieu de la figure ? Je n'ai jamais rencontré ni l'un ni l'autre, mais... vous pouvez me faire confiance.

Voulez-vous que je vous dise ? Vous ne causez pas des mêmes profils, c'est pour ça que ça coince.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Esprit positif / Esprit négatif   Lun 14 Juin 2010 - 17:51

Rosacée a écrit:
Sinon autre chose :

Boris Cyrulnick écrit :" L'humiliation est beaucoup plus grave que les coups. Les coups ça fait mal sur le moment, alors que l'humiliation ça fait souffrir en permanence dans la représentation que l'on en a."
Archi-archi d'accord !


Citation :
Dans mes moments de souffrance, je me suis souvent demander ce que j'étais
Oh que ça me parle !!
Alors un esprit positif va toujours essayer de surmonter, de se hisser.

Me vient la pensée qu'un esprit négatif peut se révéler destructeur y compris dans les situations sans drame, dans un instant de grâce, par exemple. Une sorte de sabotage en règle (j'ai l'image d'un faucheur, là). Tu vois ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Esprit positif / Esprit négatif   Lun 14 Juin 2010 - 17:52

vestale a écrit:
Cet esprit négatif que l'on manifeste, que l'on a peut-être en soi depuis toujours (et là je parle d'auto-destruction) n'est-il pas la conséquence d'une maladie (psychique, psychiatrique ?) qui n'est pas reconnue ou inconnue par/ de la médecine comme l'étaient autrefois d'autres maladie tel l'autisme.

Je n'ai pas la réponse, Vestale.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
vestale



Nombre de messages : 1436
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: Re: Esprit positif / Esprit négatif   Lun 14 Juin 2010 - 18:01

Mais qui peut prétendre y répondre ?
Personne je pense

Romane a écrit:


Qu'est-ce qui fait que quelqu'un peut être fondamentalement positif, ou fondamentalement négatif ?

Cela rejoint aussi cette question que tu posais en fait à la base, une question qui en appelle d'autres. Je pense que personne n'a la réponse. Comme disait je ne sais plus qui ici sur le fil, nous sommes tous différents avec des vécus tout aussi différents.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Esprit positif / Esprit négatif   Lun 14 Juin 2010 - 19:56

Bien sûr que nous sommes différents. Heureusement, le monde n'est pas fait que de clones (quoique des fois... mais ceci est de l'ironie face au système de la société, vous l'aurez compris).

Cependant il existe bien des tendances, tout de même.

Là soudain, je me demande ce qui pourrait faire basculer un esprit négatif en esprit positif (dans la démarche). Quel déclic, quel intérêt soudain, quelle passion naissante pourrait réveiller ou éveiller l'ardeur.

L'esprit fondamentalement positif, la question ne se pose même pas. Il doit être rarissime de le transformer en bête sauvage. (pour aller dans les extrêmes)

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9703
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Esprit positif / Esprit négatif   Mer 16 Juin 2010 - 19:45

Je ne saurais affirmer qu'il ya des prédispositions à avoir/être esprit positif ou négatif, mais ce que j'affirme c'est qu'un esprit négatif se pourrit la vie, ce qui ne serait pas grave, c'est la sienne, mais ce qui est grave, c'est qu'il pourrit celle de son entourage qu'il soit familial, amical, professionnel.
Et je ne parle pas d'entourage amoureux parce que je vois mal comment un esprit négatif pourrait aimer.

Un esprit négatif a du génie pour poser une chape de plomb sur la vie. Il va tourner le plus anodin des gestes ou des mots négativement, tout devient problématique, c'est quelqu'un qui ne sait pas joiur d'un instant de grâce, que ce soit un lever/coucher de soleil, une musique, le vol d'un oiseau, le souffle du vent.
Hors, les instants de grâce ne sont pas légion, il faut d'autant plus les saisir.
Un esprit négatif c'est quelqu'un face à qui tu retiens ta respiration parce que quoi que tu fasses ou dises ça ne sera jamais ce qu'il fallait faire ou dire.
On peut d'ailleurs se demander si cet esprit sait lui même ce qu'il "faut" , est-il satisfait de lui même, sans doute pas, mais bien souvent il affiche une carapace de cerrtitudes qui fatiguent l'entourage, jusqu'à ce que de guerre lasse, l'entourage claque la porte avant usure complète, s'il prend conscience du négatif ce qui n'est pas toujours immédiat, parce que le négatif fait porter le tort sur les autres.
Claquage qui n'ayant déjà rien d'évident quand c'est une relation personnelle est encore plus problèmatique dans le milieu professionnel, se tirer de son boulot, c'est pas facile...

Le positif lui, même si ce n'est pas 24/24, rayonne quelque chose qui fait que tu te sens plutôt bien près de lui.

Et je ne crois pas que ce soit seulement une question de vécu puisqu'à vécu égal se trouvent des positifs et des négatifs qui réagiront selon leur tempérament. Et que se ne sont pas toujours les plus mal lotis, ceux que la vie a un tisoit bousculé qui sont les plus négatifs.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Esprit positif / Esprit négatif   

Revenir en haut Aller en bas
 
Esprit positif / Esprit négatif
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Esprit positif / Esprit négatif
» L'esprit motard...
» je vais tenter de m'occuper l'esprit
» Esprit de brocante.
» La jalousie........ un sentiment négatif........

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: