Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Poésies en vers fixes

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
vestale



Nombre de messages : 1427
Date d'inscription : 29/01/2010

Poésies en vers fixes Empty
MessageSujet: Poésies en vers fixes   Poésies en vers fixes EmptyDim 13 Juin 2010 - 1:18

Sur le conseil de Romane, je crée ce fil pour y mettre mes poèmes en vers fixes et pour bénéficier de conseils permettant d'avancer, de m'améliorer. Autant dire, j'en écris très peu, je suis bien plus dans mon élement en vers libres. cela dit par moment, j'ai envie de me lancer quelques défis et j'aimerais bien écrire des poèmes dans cette forme sur Versailles.

En voici déjà un

Cérès

Il faut la saisir sous ses habits de soleil,
Cachée là si près du grand chêne centenaire,
Cérès déesse des ivresses. Le sommeil
Des mortels appelle le réveil du tonnerre.

Viens. Nous irons fantômes vermeils à Versailles
Cueillir les présages des anges embaumés.
Dans ce visage, cette douleur qui m’assaille,
Les temps révolus d’un ciel déjà inhumé.

Mais où est cette saison à peine abîmée,
L’amour fou imaginé au vent des moissons,
Les rocailles d’où jaillissent les pluies bien-aimées.

Faut-il ôter le cadenas de la raison,
Où bien le cœur brûlant des statues sédentaires,
Capturer le rêve des âmes solitaires.


Raison et moisson déjà ne riment pas.
Revenir en haut Aller en bas
Alf
Plumoversificateur
Alf

Nombre de messages : 13955
Age : 71
Localisation : TDCDM : Landes
Date d'inscription : 23/06/2005

Poésies en vers fixes Empty
MessageSujet: Re: Poésies en vers fixes   Poésies en vers fixes EmptyDim 13 Juin 2010 - 10:35

Tout commence par les "principes"...

Selon les "classiques", je cite (et suis d'accord avec AngeR ):"La poésie est faite d'une musique de l'âme qui se sert de mots pour s'exprimer et, comme celle qui le fait avec des notes, a besoin de l'harmonie et du rythme. Pour arriver à cela, le poète doit d'abord posséder le "don" de la sensibilité, car faire rimer des mots n'est que de la versification...
Boileau a dit :
C'est en vain qu'au Parnasse un téméraire auteur
Pense que l'art des vers atteindra la hauteur
S'il ne sent pas du Ciel l'influence secrète,
Si son astre en naissant ne l'a formé poète...

Comme le romancier apprend parfaitement sa langue, le peintre la perspective, le compositeur l'harmonie, le poète (classique) doit connaître la prosodie. Comme le sportif s'entraîne, l'instrumentiste fait des gammes, il doit travailler ses vers jusqu'à ce que ceux-ci coulent comme une source, sans mots inutiles (autant que possible) ces mots qui ne servent qu'à obtenir le nombre de pieds nécessaire (tout, beau, grand, alors, et, puis... Je me laisse prendre également-NDLR AngeR )
Tant que la phrase est dure, voire torturée, il convient de la corriger, changer la rime, quitte à refaire la strophe, jusqu'à ce que l'ensemble soit clair, musical,même si dans le lot il faut sacrifier un vers pour ne pas le noyer dans les autres...

à suivre
Revenir en haut Aller en bas
Rosacée



Nombre de messages : 2105
Date d'inscription : 05/06/2009

Poésies en vers fixes Empty
MessageSujet: Re: Poésies en vers fixes   Poésies en vers fixes EmptyDim 13 Juin 2010 - 12:52

J'y verrais bien cela :

Mais où est cette saison à peine abîmée,
L’amour fou imaginé au vent des saisons
Les rocailles d’où jaillissent les pluies bien-aimées.

Faut-il ôter le cadenas de la raison,


Tu as voulu faire un sonnet ?
Revenir en haut Aller en bas
Alf
Plumoversificateur
Alf

Nombre de messages : 13955
Age : 71
Localisation : TDCDM : Landes
Date d'inscription : 23/06/2005

Poésies en vers fixes Empty
MessageSujet: Re: Poésies en vers fixes   Poésies en vers fixes EmptyDim 13 Juin 2010 - 14:51

Rosacée a écrit:
J'y verrais bien cela :

Mais où est cette saison à peine abîmée,
L’amour fou imaginé au vent des saisons
Les rocailles d’où jaillissent les pluies bien-aimées.

Faut-il ôter le cadenas de la raison,


Tu as voulu faire un sonnet ?

je pense que oui, mais je m'arrêterai, avant de modifier le texte, aux alexandrins que Vestale souhaite composer.
Dans celui que tu cites, Rosacée, par exemple, la césure est au milieu du mot saison, ce qui est strictement interdit !
Mais où est cette sai / son à peine abîmée (6 et 6 oui, mais pas de "pause" à l'hémistiche)

Nous en viendrons au sonnet (le poème de Vestale y ressemble mais n'en est pas un "de base" et je suis pour partir de la base...) plus tard si vous le voulez bien, mes chéries...


Dernière édition par Alf le Dim 13 Juin 2010 - 15:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alf
Plumoversificateur
Alf

Nombre de messages : 13955
Age : 71
Localisation : TDCDM : Landes
Date d'inscription : 23/06/2005

Poésies en vers fixes Empty
MessageSujet: Re: Poésies en vers fixes   Poésies en vers fixes EmptyDim 13 Juin 2010 - 14:57

Commençons là aussi par le commencement et le plus simple :
L'alexandrin se compose de deux hémistiches de six pieds chacun, séparé par une "pause" (césure) qui peut être marquée par un signe de ponctuation, si la phase le permet bien sûr.

NA NA NA NA NA NA // NA NA NA NA NA NA (ou La la la ... qui est plus... musical AngeR )
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90106
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

Poésies en vers fixes Empty
MessageSujet: Re: Poésies en vers fixes   Poésies en vers fixes EmptyDim 13 Juin 2010 - 15:13

hum. Nous avons des souvenirs communs. Na na na na na na, na na na na na na, est ce qui m'est venu à l'esprit tout à l'heure, quand nous parlions versification classique (merci Rosette ! Poésies en vers fixes Icon_lol )

J'aime énormément la citation de Boileau, et le passage sur les mots-parasites dans lesquels on pioche par commodité avec un brin de tricherie tout de même. Parce que oui, je suis bien d'accord : il faut parfois savoir détricoter pour mieux recommencer, même si ça arrache le cœur parce qu'on a pensé là faire une trouvaille extra. C'est là que commence la dure labeur du Poète...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Rosacée



Nombre de messages : 2105
Date d'inscription : 05/06/2009

Poésies en vers fixes Empty
MessageSujet: Re: Poésies en vers fixes   Poésies en vers fixes EmptyDim 13 Juin 2010 - 15:45

Alf a écrit:
Rosacée a écrit:
J'y verrais bien cela :

Mais où est cette saison à peine abîmée,
L’amour fou imaginé au vent des saisons
Les rocailles d’où jaillissent les pluies bien-aimées.

Faut-il ôter le cadenas de la raison,


Tu as voulu faire un sonnet ?

je pense que oui, mais je m'arrêterai, avant de modifier le texte, aux alexandrins que Vestale souhaite composer.
Dans celui que tu cites, Rosacée, par exemple, la césure est au milieu du mot saison, ce qui est strictement interdit !
Mais où est cette sai / son à peine abîmée (6 et 6 oui, mais pas de "pause" à l'hémistiche)

Je faisais une proposition parce que saison et raison ont le même son consonnatique. Cela ne va pas avec moisson, qui ce dernier irait bien avec poisson. J'ai oublié d'expliquer quelle était la raison de ma proposition.

Tu m'as assez donné de conseils, p'tits loup sur la poésie classique. Donc, dans ce cas présent, si Vestale souhaite apporter une modif à ce sonnet. Et bien il y a beaucoup de vers à revoir, non pas dans le sens, car ils sont beaux, mais dans la règle. Et là, ça devient rigoureux.

Rien que ce vers : Mais où est cette saison à peine abîmée (il a 13 pieds, la lettre muette de abîmée est sencée s'entendre ou se prononcer)

Dis moi si j'ai tort, Alf, mais je pense que j'ai retenu la leçon... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Alf
Plumoversificateur
Alf

Nombre de messages : 13955
Age : 71
Localisation : TDCDM : Landes
Date d'inscription : 23/06/2005

Poésies en vers fixes Empty
MessageSujet: Re: Poésies en vers fixes   Poésies en vers fixes EmptyDim 13 Juin 2010 - 17:29

Eh non AngeR , le "e" final est toujours muet. Par contre, lorsqu'il est au milieu du vers et suivi d'une consonne, il FAUT le prononcer

Exemple ici :

Cachée là...
Revenir en haut Aller en bas
Rosacée



Nombre de messages : 2105
Date d'inscription : 05/06/2009

Poésies en vers fixes Empty
MessageSujet: Re: Poésies en vers fixes   Poésies en vers fixes EmptyDim 13 Juin 2010 - 19:18

Alf a écrit:
Eh non AngeR , le "e" final est toujours muet. Par contre, lorsqu'il est au milieu du vers et suivi d'une consonne, il FAUT le prononcer

Exemple ici :

Cachée là...


Mdr !!! Décidément, va falloir que je révise ! AngeR lk
Revenir en haut Aller en bas
vestale



Nombre de messages : 1427
Date d'inscription : 29/01/2010

Poésies en vers fixes Empty
MessageSujet: Re: Poésies en vers fixes   Poésies en vers fixes EmptyDim 13 Juin 2010 - 19:47

Merci Alf de prendre en main ce fil. Je suis quelqu'un de bordélique, de désordée qui s'est mise au vers libres depuis 2007 et cela parce que je me sens bien dans cette forme d'expression. J'ai un mal fou à respecter les règles, à être rigoureuse, mais j'ai le désir de m'améliorer en vers fixes. La musique, je la trouve en vers libres mais j'aimerais aussi la trouver dans la maîtrise de la rhétorique.
Revenir en haut Aller en bas
Alf
Plumoversificateur
Alf

Nombre de messages : 13955
Age : 71
Localisation : TDCDM : Landes
Date d'inscription : 23/06/2005

Poésies en vers fixes Empty
MessageSujet: Re: Poésies en vers fixes   Poésies en vers fixes EmptyDim 13 Juin 2010 - 22:19

La césure, c'est à dire la fameuse pause, ne doit pas non plus se trouver au mileu d'une phrase que d'habitude on ne coupe pas grammaticalement :

"Il faut la saisir sous // ses habits de soleil"

Là elle doit se trouver après saisir. Ce qui oblige à modifier le comptage des pieds et la structure des hémistiches...

idem pour le vers suivant :

Cachée là si près du // grand chêne centenaire,
(sans oublier le problème du "e" muet qui ne l'est pas... AngeR )

à suivre, mais, tit'Vestale, tu peux maintenant trouver ce qui "cloche" dans les vers suivants du point de vue de la césure.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90106
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

Poésies en vers fixes Empty
MessageSujet: Re: Poésies en vers fixes   Poésies en vers fixes EmptyDim 13 Juin 2010 - 22:29

Profitant du savoir-faire d'Alf, je voudrais ici me permettre d'utiliser la poésie de Vestale puisqu'elle est là, et sans vouloir la dénaturer, mais juste m'en servir comme terrain d'essai à mon propre compte, laissant Vestale travailler avec toi sur ce qui est son œuvre pleine et entière.

Il ne faudra donc pas voir autre chose qu'un travail parallèle à titre d'entraînement, pour moi, hein.

Cérès

Il faut la saisir sous ses habits de soleil,
Il faudrait la saisir en habits de soleil,

Cachée là si près du grand chêne centenaire,
Au regard dérobée, près du tronc centenaire,

Cérès déesse des ivresses. Le sommeil
Cérès aux blés féconds. Mais hélas le sommeil

Des mortels appelle le réveil du tonnerre.
Appelle en ses mortels un éclat du tonnerre.


Pfiou... un après-midi pour pondre ça... Voilà un bail que je n'ai pas tenté.
Alf, toi qui sais mieux que moi, peux-tu me corriger ? J'ai laissé en italiques le support de Vestale, mon essai poétique est donc en police ordinaire.

Alors, missié, c'est quoi le verdict ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
blue note

blue note

Nombre de messages : 7959
Age : 55
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

Poésies en vers fixes Empty
MessageSujet: Re: Poésies en vers fixes   Poésies en vers fixes EmptyDim 13 Juin 2010 - 22:37

La vache, ça cogite sévère ! Avec Alf comme magister, vous ne pouvez que progresser...
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Alf
Plumoversificateur
Alf

Nombre de messages : 13955
Age : 71
Localisation : TDCDM : Landes
Date d'inscription : 23/06/2005

Poésies en vers fixes Empty
MessageSujet: Re: Poésies en vers fixes   Poésies en vers fixes EmptyDim 13 Juin 2010 - 23:04

Pas mal pas mal, comme dirait un souffleur de ma connaisance en filant (au sens fuite du terme) vers "jardin"...

Toutefois :

Au regard dérobée, près du tronc centenaire,

"e" muet devant consonne...

"Dérobée au regard" rectifierait le tir des "sept pieds"
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90106
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

Poésies en vers fixes Empty
MessageSujet: Re: Poésies en vers fixes   Poésies en vers fixes EmptyDim 13 Juin 2010 - 23:07

Alf a écrit:
"Dérobée au regard" rectifierait le tir des "sept pieds"

Oui mais là, tu vois, ce qui me gêne est l'enchaînement de ces deux mots. C'est accepté, ça ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Rosacée



Nombre de messages : 2105
Date d'inscription : 05/06/2009

Poésies en vers fixes Empty
MessageSujet: Re: Poésies en vers fixes   Poésies en vers fixes EmptyLun 14 Juin 2010 - 9:03

Je voudrais quand même préciser, que le classique de la césure ne déroge pas à la césure lorsque celui-ci coupe un mot.

À savoir que d'autres poètes sont allés plus loin. Par exemple, dans ce célèbre vers de Paul Verlaine résiste obstinément à l'analyse classique :

Et la tigresse épou/vantable d'Hyrcanie.

Ce qui est important, c'est de savoir quelle règle appliquer et non rester sur quelque chose de figé. Les deux césures sont possibles puisqu'elles ont été exploitées. Et elles sont rentrées dans la littérature poétique classique. Alors rien n'empêche à ce que celles-ci, soit l'une soit l'autre soit exploitable.

Alors d'un poète à un autre, tout diffère.

Par exemple :
La règle classique formulée par Boileau signifie formellement que la césure doit coïncider avec une coupure syntaxique importante. Selon Lancelot (1663), « il n'est pas necessaire que le sens finisse à la Cesure [...] mais il faut [...] qu'on s'y puisse reposer », ce qui implique par exemple que des « particules » comme qui, ne peuvent y apparaître. De même, le substantif et l'adjectif ne peuvent figurer de part et d'autre de la césure. D'autre part, si le sens continue après la césure, « il faut qu'il aille au moins jusque à la fin du vers ».


Je passais juste apporter mon petit avis, afin que Vestale sache que deux versions sont possibles au niveau de la césure.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90106
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

Poésies en vers fixes Empty
MessageSujet: Re: Poésies en vers fixes   Poésies en vers fixes EmptyLun 14 Juin 2010 - 9:43

Rosacée a écrit:
D'autre part, si le sens continue après la césure, « il faut qu'il aille au moins jusque à la fin du vers ».


Ce qui veut dire que ce vers ne pourrait pas être accepté ?

Cérès déesse des ivresses. Le sommeil

Sinon : la poésie est un art vivant, c'est-à-dire qu'elle évolue en fonction des modes, des propositions d'auteurs au fil du temps, etc. Donc il faut pour être au carré, que lorsque quelqu'un écrit une poésie classique, que l'auteur commence par se demander quelle règle il va choisir parmi toutes celles existant, de même qu'il choisit quelle forme il va choisir, parmi la variété des formes poétiques. A partir de là, tout devient clair et simple : il n'y a plus qu'à se conformer à l'application de la règle sur laquelle le choix s'est porté.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Rosacée



Nombre de messages : 2105
Date d'inscription : 05/06/2009

Poésies en vers fixes Empty
MessageSujet: Re: Poésies en vers fixes   Poésies en vers fixes EmptyLun 14 Juin 2010 - 10:45

Romane a écrit:


Sinon : la poésie est un art vivant, c'est-à-dire qu'elle évolue en fonction des modes, des propositions d'auteurs au fil du temps, etc. Donc il faut pour être au carré, que lorsque quelqu'un écrit une poésie classique, que l'auteur commence par se demander quelle règle il va choisir parmi toutes celles existant, de même qu'il choisit quelle forme il va choisir, parmi la variété des formes poétiques. A partir de là, tout devient clair et simple : il n'y a plus qu'à se conformer à l'application de la règle sur laquelle le choix s'est porté.

Voilà, c'est ce qui compte,ce qui semble important, choisir la règle que l'on va adopter.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90106
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

Poésies en vers fixes Empty
MessageSujet: Re: Poésies en vers fixes   Poésies en vers fixes EmptyLun 14 Juin 2010 - 11:11

Oki. Donc à partir de là, je suggère que soit ouvert un fil dans lequel une synthèse simple pourrait être dressée, chaque point pouvant renvoyer sur un site explicatif, ou pouvant être expliqué par Alf s'il le peut/sait.
De sorte de disposer d'une liste permettant à l'auteur de choisir la règle d'application de sa poésie classique.

Pour revenir à la poésie de Vestale, je suis toujours bien enquiquinée avec ce vers. Quant à Vestale, je n'ose pas imaginer où elle en est, vu que moi c'est juste quatre vers piqués pour le fun, mais que notre poète doit se pencher sur l'intégralité de son oeuvre.

Tu en es où, Vestale ?

Alf, au s'cours !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
vestale



Nombre de messages : 1427
Date d'inscription : 29/01/2010

Poésies en vers fixes Empty
MessageSujet: Re: Poésies en vers fixes   Poésies en vers fixes EmptyLun 14 Juin 2010 - 11:16

J'essaye de retravailler dans la journée car je suis au boulot et hier je regardais Maris-Antoinette de Coppola mais cela me paraît bien difficile (pour quelqu'un qui a toujours eu du mal à s'imposer une certaine discipline Embarassed ) . Je veux bien pour la suite savoir ce qui ne va pas car j'ai du mal à avoir un regard critique sur la poésie classique.
Déjà merci de vous y êtes penchés, Je vais regarder de plus près ce que tu as écrit Romane. Déjà pour les césures, je crois avoir compris et la règle du ée féminin, je ne la connaissais même pas.
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5245
Age : 54
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

Poésies en vers fixes Empty
MessageSujet: Re: Poésies en vers fixes   Poésies en vers fixes EmptyLun 14 Juin 2010 - 13:19

Il me semble que Filo avait ouvert un fil très bien fait sur Le Cercle. J'ai la flemme de chercher mais... Filo... si tu passes pas là...
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90106
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

Poésies en vers fixes Empty
MessageSujet: Re: Poésies en vers fixes   Poésies en vers fixes EmptyLun 14 Juin 2010 - 13:36

lucaerne a écrit:
Il me semble que Filo avait ouvert un fil très bien fait sur Le Cercle. J'ai la flemme de chercher mais... Filo... si tu passes pas là...

Ben on peut parfaitement en créer un sur LU. Poésies en vers fixes Tong

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Alf
Plumoversificateur
Alf

Nombre de messages : 13955
Age : 71
Localisation : TDCDM : Landes
Date d'inscription : 23/06/2005

Poésies en vers fixes Empty
MessageSujet: Re: Poésies en vers fixes   Poésies en vers fixes EmptyLun 14 Juin 2010 - 15:12

oui. Moi non plus je ne trouve pas très au top mais pour le comptage des pieds, ça marche (si j'ose m'exprimer ainsi...) Mais il y a aussi en effet hiatus. Ce qui est "interdit" d'après les puristes (pires que moi !! AngeR )
"Aucun mot terminé par une voyelle sonore dans le cours d'un vers ne peut être suivi d'un mot commençant par une voyelle. Ici toutefois le "e" est muet... Alors...

Tu as, J'ai honoré, Vertu humaine, a épousé...

Le hiatus est contraire à l'harmonie du vers et Boileau l'a dit :

Ayez pour la cadence une oreille sévère
Que toujours dans vos vers, le sens coupant les mots
Suspendez l'hémistiche, en marquant le repos.
Gardez qu'une voyelle à courir trop hâtée
Ne soit d'une voyelle en son chemin heurtée.
Il est un heureux choix de mots harmonieux.
Fuyez des mauvais sons le concours odieux :
Le vers le mieux rempli, la plus noble pensée
Ne peut plaire à l'esprit quand l'oreille est blessée.
Revenir en haut Aller en bas
vestale



Nombre de messages : 1427
Date d'inscription : 29/01/2010

Poésies en vers fixes Empty
MessageSujet: Re: Poésies en vers fixes   Poésies en vers fixes EmptyLun 14 Juin 2010 - 17:36

J'essaierai de proposer une nouvelle version dés que possible car j'ai besoin d'être au calme et si après alf, à tout hasard, tu as aussi des vers à me soumettre, ils sont les bienvenus.
Merci Romane, c'est déjà plus harmonieux.
J'ai beaucoup Versailles, enfin son parc et j'aimerais tant lui rendre hommage de cette façon là en vers classiques.
Bon, il y a les magnifiques poèmes d'Henri de Régnier "la cité des eaux" et les sonnets de Montesquiou que je trouve un peu froids pour ma part, alors j'aimerais bien proposer aussi quelque chose en ce domaine.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90106
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

Poésies en vers fixes Empty
MessageSujet: Re: Poésies en vers fixes   Poésies en vers fixes EmptyLun 14 Juin 2010 - 18:37

pfiou, Alf, ça devient compliqué... Quand je vois que j'ai passé un après-midi hantée par le quatrième vers, à tournicoter dans ma tête comme une demi-cinglée, je n'ose imaginer...

On va essayer, heing. Quand ça pourra. Poésies en vers fixes Ange34

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




Poésies en vers fixes Empty
MessageSujet: Re: Poésies en vers fixes   Poésies en vers fixes Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Poésies en vers fixes
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Poésies en vers fixes
» [Rimbaud, Arthur] Poésies : Derniers vers, Une saison en enfer, Illuminations
» [AIDE] passage version 2.1 update 1 vers froyo
» Vers le monde féérique de Sabine Hoffner-Begel
» [AIDE] Couleur d'écran tire vers le jaune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Ecriture :: Atelier d'écriture-
Sauter vers: