Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un écrivain peut-il avoir une "vision politique" ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yugcib

avatar

Nombre de messages : 841
Age : 69
Localisation : Sud Ouest de la France
Date d'inscription : 14/01/2010

MessageSujet: Un écrivain peut-il avoir une "vision politique" ?   Jeu 17 Juin 2010 - 22:18

Jérôme Nodenot (Antoine, sur le forum d'Alexandrie Online) nous écrit ceci :

« Je me suis posé en effet des questions (...) : un écrivain a-t-il déjà eu une "vision politique" dans ces ouvrages ? On peut répondre que oui, mais pour quelques-uns seulement : je sais que Voltaire prônait le système anglais et le libéralisme, je crois. On pourrait parler aussi des utopistes. Mais dans la plupart des cas, je ne sais pas si l'on peut vraiment parler de "vision politique", au sens où je le comprends c'est-à-dire qui peut influencer la mise en place d'un nouveau système, qui peut changer le monde concrètement.

J'ai souvent ri lorsque j'entendais les interviews de Soljenitsine, par exemple : il a été le pourfendeur du communisme, c'est ce qui a fait sa gloire en plus de son immense talent, et quand le communisme est tombé il a jugé que le système capitaliste et la mondialisation était peut-être encore pire que le communisme (du moins pour les Russes). Bref, l'homme était un empêcheur de tourner en rond, un "emmerdeur" (pardon pour le gros mot) qui critiquait toujours tout. A-t-il jamais préconisé une solution politique à tous ses griefs ? Je ne pense pas. Les écrivains sont des emmerdeurs, qui rêvent souvent d'un monde plus humain, plus authentique, de grands observateurs de la nature humaine, surtout, mais des politiciens, je ne le pense pas.

Je peux me tromper complètement sur le sujet, je l'avoue : quiconque pourra me contredire sur la question sera le bienvenu, parce que c'est une question pas si évidente qui est posée ici. »

Et ce que j'en dis :
... Victor Hugo, le grand Victor Hugo (et l'on pourrait citer bien d'autres « grands » -artistes, écrivains et poètes)... Victor Hugo oui, le poète et l'écrivain éternel... Dans les années 1840 - 1845, était reçu par le roi Louis Philippe et conversait avec lui en privé... Et il a magnifié de sa plume le retour du tombeau de Napoléon, de Sainte Hélène... Mais il fut bien plus qu'un observateur, un poète et un écrivain au moment de la révolution de 1848 et il a montré qu'il était du côté des humbles, des "petits", des "sans gloire" et des opprimés, et il s'est élevé, se servant de sa notoriété, contre l'injustice, contre l'arbitraire...
Il n'a pas adhéré à la politique de Napoléon III et dut s'exiler...
... Mais Victor Hugo, c'était un "monument"!... Soit dit en passant question femmes il était en émoi... Trois femmes dans sa vie : son épouse Adèle I, Juliette et Léonie (« l'unique »... mais qu'il a quand même trompée)...
Je pense qu'un écrivain et à plus forte raison si cet écrivain est un penseur et un poète... qu'il ne peut être que l'ami (parfois intime quoique sans concession ni complaisance) des hommes et des femmes de son temps... Du fait, dirais-je, de sa dimension d'humanité...
Il n'est aucunement question de "manger à tous les râteliers"... Mais il y a cet esprit, cette indépendance d'esprit, cette liberté, ce "oser dire et faire", cette force en soi, cette sorte d'élégance du coeur et de l'esprit, de la manière d'être et de communiquer... Qui font qu'aucune porte ne peut se fermer brutalement, que tout, absolument tout, des êtres de ce monde, peut être écouté, considéré, parfois même aimé contre le sens commun...
Le poète, l'écrivain, le penseur... a pour ami le prince, l'arsouille, l'anarchiste, le coquin, le pourfendeur de ses contemporains, le proscrit, le milliardaire comme le plus pauvre et le plus démuni des humains... Mais c'est un ami sans complaisance, sans appartenance, qui ne peut ni être acheté ni vendu sur le marché de la Relation... Et en ce sens là, il n'a, effectivement, aucune vision politique. Disons que sa politique alors, c'est sa dimension d'humanité.
Je ne pense pas qu'un artiste ou qu'un écrivain doive publiquement s'engager par exemple, lors d'une élection présidentielle ou législative, c'est à dire prendre parti devant les médias et devant les gens , pour tel ou tel candidat à l'élection, se produire sur scène dans un spectacle organisé par le parti politique du candidat à l'élection qu'il déclare ainsi soutenir. Que ce même artiste ou écrivain, s'il souhaite lui même se présenter... peut-être! (mais la dimension d'humanité de cet artiste ou de cet écrivain s'il en est et autant qu'elle est, peut-elle se révéler compatible avec la politique même ?)
... Viendra peut-être un temps, un jour, où la dimension d'humanité succèdera à la politique...
Revenir en haut Aller en bas
http://yugcib.e-monsite.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Un écrivain peut-il avoir une "vision politique" ?   Jeu 17 Juin 2010 - 22:36

Les auteurs sont des gens comme les autres, pourquoi ne pourraient-ils pas s'exprimer, avoir des idées folles, saugrenues, stériles, négatives, positives, allumées, sensées, et ainsi de suite ?

Ils n'ont de plus que ceux qui n'écrivent pas, cette dextérité pour l'écrire là où d'autres s'exprimeraient verbalement entre la poire et le fromage.

Citation :
Je ne pense pas qu'un artiste ou qu'un écrivain doive publiquement
s'engager par exemple, lors d'une élection présidentielle ou
législative, c'est à dire prendre parti devant les médias et devant les
gens , pour tel ou tel candidat à l'élection, se produire sur scène dans
un spectacle organisé par le parti politique du candidat à l'élection
qu'il déclare ainsi soutenir.

Je pense qu'il appartient à chaque individu de choisir s'il veut ou non parler de ses préférences politiques, et si certains individus sont connus, il n'en demeure pas moins qu'ils sont au même titre que n'importe qui des personnes pouvant s'exprimer.

Je tournerais mon regard dans l'autre sens, vers les gens qui montent en épingle ce que Machin dit, sous prétexte qu'il est connu. Car ces gens, divins inconnus, expriment eux-mêmes leurs opinions, bien qu'en tout petit comité à la hauteur de leur anonymat vis à vis des médias. C'est tout.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
yugcib

avatar

Nombre de messages : 841
Age : 69
Localisation : Sud Ouest de la France
Date d'inscription : 14/01/2010

MessageSujet: Re: Un écrivain peut-il avoir une "vision politique" ?   Jeu 17 Juin 2010 - 22:55

... Je pense qu'il y a tout de même une nuance (non négligeable) entre :
-afficher ouvertement et publiquement (et donc avec ostentation voire fierté) un choix politique (pour un artiste, un écrivain... ou même pour quelqu'un qui n'est pas un artiste ni un écrivain)...
- exprimer une sensibilité (ou une préférence) d'ordre politique (par l'art, par la littérature, la poésie, la chanson... ou même dans une simple conversation de bistrot...
En ce qui me concerne je préfère "exprimer ma sensibilité d'ordre politique" par l'écriture ou plutôt par ma manière d'écrire...
Mais comme je le disais plus haut, (et là où je te rejoins, Romane) un artiste, un écrivain étant un homme ou une femme comme les autres, peut très bien se présenter lui-même, ou s'engager dans une action (par exemple dans une période particulière de l'histoire ou lors d'évènements déterminants)...
Revenir en haut Aller en bas
http://yugcib.e-monsite.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Un écrivain peut-il avoir une "vision politique" ?   Jeu 17 Juin 2010 - 23:04

La différence des deux comportements que tu cites ne change à mon sens strictement rien au fait qu'ils soient affichés par quelqu'un de connu ou d'inconnu.

Quant au mode d'expression, tant que nous en avons le choix c'est que nous bénéficions d'un bout de liberté. Ouf ! Pourvu que ça dure...

Que Machin (connu) s'affiche aux côtés de Truc (homme politique) pour affirmer son choix politique, ou qu'il glisse ses convictions dans une chanson, m'indiffère. C'est son choix.

Par contre, le jour où il ne pourra plus le faire, je m'inquiéterai sur le sort de la liberté d'expression.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
yugcib

avatar

Nombre de messages : 841
Age : 69
Localisation : Sud Ouest de la France
Date d'inscription : 14/01/2010

MessageSujet: Re: Un écrivain peut-il avoir une "vision politique" ?   Ven 18 Juin 2010 - 8:15

... Et c'est justement ça, la liberté d'expression : choisir de de dire, d'écrire ou de faire, de proclamer, de s'engager ; ou de taire, de se retrancher, de refuser, de ne pas dire ou écrire... Et tout cela venant de soi, sans contrainte, sans pression ou influence extérieure...
Revenir en haut Aller en bas
http://yugcib.e-monsite.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Un écrivain peut-il avoir une "vision politique" ?   Ven 18 Juin 2010 - 10:48

Je ne pense pas que les stars qui s'affichent auprès des hommes politiques le fassent couteau sous la gorge. Ni qu'on les menace de mort s'ils n'organisent pas un concert en faveur de tel parti....

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
yugcib

avatar

Nombre de messages : 841
Age : 69
Localisation : Sud Ouest de la France
Date d'inscription : 14/01/2010

MessageSujet: Re: Un écrivain peut-il avoir une "vision politique" ?   Ven 18 Juin 2010 - 21:18

... Lors de la campagne présidentielle de 2007 j'avais trouvé "puant" et insolent le soutien de Doc Gynéco (que je n'apprécie guère) à Nicolas Sarkozy, dans son passage à "On est pas couché" (une émission de télé que je "pourfends")... D'autant plus que ce personnage arrogant qu'est Doc Gynéco lors de cette émission, s'était "foutu de la gueule" du type qui se trouvait à côté de lui, un homme de culture âgé et handicapé (je ne me rappelle plus qui c'était)...
... Et je n'ai pas aimé, non plus, Johny Halliday au Fouquet's avec Nicolas Sarkozy le soir du 6 mai 2007!
... Excusez moi du terme (que j'ose employer ici) : ces gens là, cette engeance là, de personnages arrogants, supermédiatisés, "accros" d'un Système que je combats (par la plume), représentants d'une "pseudo civilisation" du paraître, du Fric et de la performance... et du dédain des vraies valeurs humanistes... ces gens là, dis-je, c'est de la RACAILLE !
Johny Halliday, un "monstre sacré"? Oui, sans doute, sans doute... Son seul (et véritable et indéniable talent) c'est celui d'avoir réussi à séduire plusieurs générations... Ses chansons ? C'est que sa voix! (il est vrai qu'il a de la voix!)... Presque aucun texte des chansons qu'il chante n'est de lui!
... Vous me direz "Edith Piaf aussi on lui faisait les textes de ses chansons"...
Mais Edith Piaf avait à mon sens "une autre dimension" (d'humanité celle là)!
... Bon, je reconnais que les artistes ou les écrivains qui soutiennent ouvertement des élus ou candidats "de gauche"... ça me "choquerait" un peu moins, un tout petit peu moins si je puis dire...
Revenir en haut Aller en bas
http://yugcib.e-monsite.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Un écrivain peut-il avoir une "vision politique" ?   Ven 18 Juin 2010 - 21:37

Certes, mais si ça se trouve, ton voisin de palier, bien qu'illustre inconnu du monde entier, des médias, de moi-même et peut-être même de ses propres voisins de palier, agit dans un comportement strictement similaire à celui de Johnny à la différence près que cela ne se montre pas du doigt vu que son entourage est probablement bien plus restreint que celui de la star.

Pourtant, des X et des Y, il en existe à la pelle, et qui retirent des petits profits personnels sous toutes formes possibles, après avoir fait preuve de petits actes tout aussi nuls.

Voilà pourquoi le fait que ce soit des stars ne me fait pas plus d'effet que si c'était ton voisin de palier.

Par contre, les gens qui tombent dans le panneau sont à piler. Ils commenceraient par réfléchir, l'autre en face se retrouverait tout seul comme un con devant son miroir.

Mais c'est bien connu. Les gens ne réfléchissent pas, s'arrêtent au premier degré et si ce degré brille un peu, ils ne savent plus se tenir et se trémoussent à l'idée de participer au grand rayonnement des leurres.

Edit : en fait, je crois que c'est la manière dont tu as titré le fil, qui m'incite à répondre "pourquoi un artiste moins qu'un autre", ou "pourquoi tous les autres et pas un artiste". Car en réalité, je les place tous sur le même plan. Une belle voix, une belle écriture, ce n'est pas mieux qu'un talent de couturière ou de jardinier. Ce n'est qu'un talent, ou un don, mais cela ne fait pas de l'être qui le porte un sur-être ou un sous-être.

Ensuite, on aborde la poule et l'oeuf. Est-ce qu'on les regarde parce qu'ils sont sous le projecteur, ou est-ce qu'ils se mette sous le projecteur parce qu'on les regarde ? Alors pourquoi fustiger l'un et pas l'autre, ou pourquoi l'admettre pour l'autre et pas pour l'un.

Et enfin, l'objet médiatique dont une star se sert. Oui, mais c'est oublier que tout le monde se sert de quelque chose pour se donner qui de l'aisance, qui du prestige, qui de l'écoute. Exister, et se sentir exister, c'est quelque chose. Avoir du poids, compter pas pour du beurre, quoi. Ben oui, il y a de très gros appétits et des appétits de moineau, mais je ne connais personne pouvant jeûner sans mourir et s'ils existent, ils sont en si faible quantité qu'ils ne représentent pas la grande majorité du genre humain.

Et puis c'est un peu l'histoire de nos hommes politiques. On les assassine verbalement, mais n'empêche ; on les a bien élus ! Pourtant, si on interrogeait en face à face tous les français, va savoir combien avoueraient avoir placé le papier sarko dans l'enveloppe, avant de la glisser dans l'urne.

Personne n'accepte ses responsabilités, dans cette histoire là. Ni celui qui parade, ni celui qui l'applaudit. Bah, comme d'hab. Après, on s'étonnera de ce que rien n'avance concrètement. Forcément, tant qu'on ira pas au coeur du problème, on continuera à tournicoter sur "c'est la faute à qui". Ça peut nous occuper encore quelques millénaires tranquillou.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un écrivain peut-il avoir une "vision politique" ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un écrivain peut-il avoir une "vision politique" ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un petit fourgon Märklin Ho ( quel âge peut-il avoir ? )
» [Q] peut on avoir WP8 HTC HD2 ?
» Pour ou contre la création d'un Programme de Fidélisation ?
» [SOFT] MANILA TV PLAYER : Avoir un onglet TV dans Sense [Gratuit]
» Peut-on avoir une montre mécanique vraiment bien pour 500 euros maxi ? si oui : avez-vous des exemples ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Société, Politique-
Sauter vers: