Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lire, lire, lire, lire et puis mourir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Lire, lire, lire, lire et puis mourir.   Sam 19 Juin 2010 - 0:21

Quand nous aurons lu tous les livres de notre bibliothèque.
Quand nous aurons lu tous ceux de la bibliothèque municipale, tous ceux que nos amis nous prêtent, tous ceux que nous trouvons sur Internet.
Quand nous aurons écumé tous les textes de tous ceux qui n'ont pas édité mais qui nous les font lire comme ça, pour le plaisir d'un partage.
Quand nous aurons vidé les rayons des librairies, même celles des plus grandes villes de France.
Et que nous aurons grignoté peu à peu les livres d'ailleurs, les livres du monde entier, tous les livres d'hier et d'aujourd'hui.
Quand nous aurons anticipé en lisant les manuscrits des derniers écrits des derniers plumitifs.
Et que nous serons morts, pleins de tous ces mots, de tous ces verbes, de toutes ces histoires.

Que ferons-nous de tout cela... ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Lire, lire, lire, lire et puis mourir.   Sam 19 Juin 2010 - 0:56

Déjà, on ne peut pas lire en une vie tous les livres, du moins tous les livres qui nous intéresseraient. Dure constatation, qui m'a empêchée de dormir pendant une petite dizaine d'années.
Et quand nous mourrons, ce ne sont pas tous ces livres qui périront, ce sera juste notre compréhension personnelle de ces mots.
Et donc, pas si grave que cela, n'est-ce pas ?
Par ailleurs, je crois qu'un livre particulièrement aimé garde la trace de l'émotion qu'il a suscitée. J'aime bien, pour cela, acheter des livres d'occasion, et pas seulement parce qu'il ne sont pas chers.
Bizarrement, je n'aime pas beaucoup les livres de bibliothèque...
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Lire, lire, lire, lire et puis mourir.   Sam 19 Juin 2010 - 11:17

Je suis du même avis que Blue.
Sauf que j'aime bien aller à la bibliothèque, c'est un moyen de continuer de lire quand les moyens ne nous permettent pas d'acheter très souvent des livres.
Revenir en haut Aller en bas
thierry

avatar

Nombre de messages : 601
Localisation : Savoie.
Date d'inscription : 28/10/2009

MessageSujet: Re: Lire, lire, lire, lire et puis mourir.   Sam 19 Juin 2010 - 12:04

Romane a écrit:
Quand nous aurons lu tous les livres de notre bibliothèque.
Quand nous aurons lu tous ceux de la bibliothèque municipale, tous ceux que nos amis nous prêtent, tous ceux que nous trouvons sur Internet.
Quand nous aurons écumé tous les textes de tous ceux qui n'ont pas édité mais qui nous les font lire comme ça, pour le plaisir d'un partage.
Quand nous aurons vidé les rayons des librairies, même celles des plus grandes villes de France.
Et que nous aurons grignoté peu à peu les livres d'ailleurs, les livres du monde entier, tous les livres d'hier et d'aujourd'hui.
Quand nous aurons anticipé en lisant les manuscrits des derniers écrits des derniers plumitifs.
Et que nous serons morts, pleins de tous ces mots, de tous ces verbes, de toutes ces histoires.

Que ferons-nous de tout cela... ?

S'il ne s'agit que de les lire, il n'en restera rien. Les livres ne servent à rien par eux-mêmes s'ils ne sont pas des seuils à franchir pour aller voir plus loin.
Pour ma part, je ne lis plus. J'écris. Je ne me demande pas si ça va servir à quelqu'un ou même à quelque chose. Je le fais parce que c'est nécessaire pour moi. Ce sont mes horizons et plus ceux des autres. Une autre façon d'essayer d'exister.
Revenir en haut Aller en bas
http://la-haut.e-monsite.com/
dusha

avatar

Nombre de messages : 270
Localisation : le pays de Rimbaud
Date d'inscription : 12/06/2010

MessageSujet: Re: Lire, lire, lire, lire et puis mourir.   Sam 19 Juin 2010 - 12:29

Je lis beaucoup mais, chaque automne, je me désespère : tant de nouveaux livres encore sur le marché ! J'en lirai combien 15 ? 20 ? Plus ?...

J'aime les livres qui ont vécu, lus par d'autres qui parfois laissent quelques traces... des mots ou phrases soulignés, un nom sur la page d'accueil, une dédicace, un marque-page oublié...
J'achète chez les bouquinistes des livres que d'autres ont possédés, ont aimés ou non, et s'en sont lassés (dieu, que de S !), je les garde quelques temps chez moi, puis je leur rends la liberté en les confiant à des oeuvres... Certains s'inscrustent chez nous : ce sont des perles !
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Lire, lire, lire, lire et puis mourir.   Sam 19 Juin 2010 - 14:47

Romane a écrit:
Que ferons-nous de tout cela... ?
Je dirais un peu comme Thierry. Les livres nous construisent, nous font évoluer, nous font réfléchir, agir... Et ce que nous devenons grâce à eux, nous le transmettons à nos proches. Les mots continuent donc leur chemin à travers les générations. Pas toujours suffisamment, mais bon...
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Lire, lire, lire, lire et puis mourir.   Dim 20 Juin 2010 - 11:59

Evidemment oui, je vous rejoins tous et toutes, sinon je ne vois pas pourquoi nous lirions. Allez donc savoir pourquoi cette étrange pensée m'a traversé le caberlot. Elle aurait pu se formuler autrement philosophiquement parlant, du genre : c'est quoi la vie ? Une question un peu vaine de nature à se faire des nœuds au cerveau pour pas grand chose, au fond.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
thierry

avatar

Nombre de messages : 601
Localisation : Savoie.
Date d'inscription : 28/10/2009

MessageSujet: Re: Lire, lire, lire, lire et puis mourir.   Dim 20 Juin 2010 - 12:09

lucaerne a écrit:
Romane a écrit:
Que ferons-nous de tout cela... ?
Je dirais un peu comme Thierry. Les livres nous construisent, nous font évoluer, nous font réfléchir, agir... Et ce que nous devenons grâce à eux, nous le transmettons à nos proches. Les mots continuent donc leur chemin à travers les générations. Pas toujours suffisamment, mais bon...

A ce propos, est-ce qu'il y a UN livre qui a considérablement changé votre vie ?
Revenir en haut Aller en bas
http://la-haut.e-monsite.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Lire, lire, lire, lire et puis mourir.   Dim 20 Juin 2010 - 12:23

Je n'irais pas dire "changer", mais "aider" oui, sans aucun doute.
Le dernier Bateson que j'ai lu, notamment. Justement parce qu'il ne fixe rien, il donne toute latitude à toute possibilité.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Lire, lire, lire, lire et puis mourir.   Dim 20 Juin 2010 - 12:34

Zut, je m'aperçois que je n'ai pas donné la référence ; Vers une écologie de l'esprit - Grégory Bateson.

J'ai vraiment trouvé réconfort dans ce bouquin.

En fait, il n'existe pas UN mais DES livres. Du même cru, en somme, pour ce qui me concerne.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
thierry

avatar

Nombre de messages : 601
Localisation : Savoie.
Date d'inscription : 28/10/2009

MessageSujet: Re: Lire, lire, lire, lire et puis mourir.   Dim 20 Juin 2010 - 12:53

"La longue route" de Bernard Moitessier.

http://www.jmrw.com/News/Moitessier/Moitessier.html

Je l'avais trouvé à la bibliothèque du lycée, j'étais en seconde, j'ai commencé à le lire, pendant le cours de math, en cachette, sur les genoux, des pages au hasard et puis j'ai senti comme un four en moi, une chaleur inconnue, des frissons, les larmes, j'ai demandé à sortir, l'infirmerie, le prof m'a laissé partir, devait bien voir que ça n'allait pas, je suis allé m'asseoir dans un coin planqué et j'ai lu.
Je n'avais pas de voilier, juste une planche à voile.
Alors je me suis tourné vers les montagnes pour trouver ma longue route.
Revenir en haut Aller en bas
http://la-haut.e-monsite.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Lire, lire, lire, lire et puis mourir.   Dim 20 Juin 2010 - 12:56

Ça fait rêver, ton histoire ! Comme quoi, vous vous attendiez quelque part, ce livre et toi !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
thierry

avatar

Nombre de messages : 601
Localisation : Savoie.
Date d'inscription : 28/10/2009

MessageSujet: Re: Lire, lire, lire, lire et puis mourir.   Dim 20 Juin 2010 - 13:09

Romane a écrit:
Ça fait rêver, ton histoire ! Comme quoi, vous vous attendiez quelque part, ce livre et toi !

Un jour, en Bretagne, alors que j'étais devenu instit, j'en avais lu des extraits à ma classe de CM2. Yoann, un petit gars, en avait été bouleversé...En fin d'année, j'avais organisé une classe de mer à Bénodet et on avait rencontré Eric Tabarly.
Yoann est devenu skipper et travaille quelque part dans l'Océan Indien.

Tous les "voileux" ont lu "la longue route". Beaucoup de montagnards aussi. C'est un hymne à la Vie, à la Nature, à l'Amour, à l'Unité, la Compréhension.
Sans équivalent pour moi.

Moitessier était en tête de ce premier tour du monde à la voile et alors qu'il allait gagner, il a décidé de quitter la course et de repartir pour un Tour, sans rentrer.
"Pour sauver son âme".

Une décision qui restera à jamais dans les esprits.
Revenir en haut Aller en bas
http://la-haut.e-monsite.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Lire, lire, lire, lire et puis mourir.   Dim 20 Juin 2010 - 13:22

Impressionnant. Je ne sais pas si ces virages amorcés à la suite d'une rencontre fortuite avec un bouquin sont fréquents, mais en tout cas ils sont effectivement facteurs d'un bouleversement considérable.

C'est drôle. En réfléchissant depuis tout à l'heure à ta question, je fouille vainement dans mes lectures passées. J'ai lu des livres qui ne m'ont pas laissé un souvenir impérissables, d'autres qui m'ont passionnée, d'autres qui m'ont intéressée. Mais jamais quelque chose qui me fasse prendre un jour une direction inattendue. Sans doute parce que j'étais engoncée dans des situations inextricables au moment où j'aurais pu, et que mon esprit n'a pas pu ou su se libérer plus que cela, à cette époque (ces époques) ?

Moi c'est plutôt des circonstances vécues qui m'ont amenée bien plus tard à m'engouffrer dans le théâtre. Il doit exister des déclics de toute nature, des sources variées. Mais je sens bien qu'il m'a manqué quelque chose de fondamental pour aller vers ce qui me tient le plus à coeur, et qu'il est trop tard maintenant. Alors je louvoie, je pratique en parallèle, par le biais du théâtre.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lire, lire, lire, lire et puis mourir.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lire, lire, lire, lire et puis mourir.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avez-vous réussi à lire Proust ?
» Une présentation s'impose ^^
» Lire Ou Mourir
» firmware 13 pour tz7 pb d'installation
» [HP6] Vos premières impressions!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Biblio LU :: A propos de livres-
Sauter vers: