Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jeune écrivain en quête d'édition...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Skerill



Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 27/06/2010

MessageSujet: Jeune écrivain en quête d'édition...   Dim 27 Juin 2010 - 9:40

Bonjour à tous !

Tout d'abord, je me présente Smile je m'appelle Pauline et, cette fois, ça y est, j'ai ENFIN trouvé le courage de tenter (je dis bien tenter ^^) de me faire éditer.

J'avais essayé plusieurs fois par le passé mais pas pour le même livre, encore moins pour le même genre. Je suis passée par quelques grandes maisons d'édition, certaines me refusant poliment, d'autres ne me répondant pas... du tout XD ! Le seul qui ait bien voulu de moi a été Bénévent... enfin... Bénévent, hein ^^ le mot est lâché et n'a nul besoin d'autres commentaires !

Aujourd'hui me voila donc face au dilemne que rencontre chaque écrivain qui débute dans le métier : où aller et surtout que faire ?

J'ai néanmoins envisagé plusieurs solutions :

Ce qui m'intéresse dans l'idée de publier mon livre c'est le démarchage et la pub qu'il va me falloir faire autour. C'est un concept qui me plaît. "Se vendre" fait et fera partie de ma vie de toute façon (je suis toute jeune comédienne). Je travaille à l'élaboration d'un site, je cherche à faire faire des flyers, je commence déjà à en parler un peu autour de moi, je suis sur d'autres forums qui peuvent se montrer intéressés, je peux faire des partenariats avec d'autres sites etc...

Ce qui m'intéresse aussi c'est de pouvoir, quand même, garder un certain contrôle sur ce que je fais. Pouvoir réaliser ma propre jaquette, c'est assez important pour moi Wink. De plus, j'aimerais être en mesure de pouvoir apporter des idées à l'éditeur ou des suggestions, que l'un comme l'autre, nous ne soyons pas seulement "un éditeur" et "un auteur". Ajoutons à cela une question que je me pose aussi : il va s'agir d'une quadrilogie, est-ce qu'un éditeur se voit ensuite "obligé" d'éditer les trois autres livres qui viendront ? Est-ce que beaucoup accepteront ?

Je suis ainsi passée par plusieurs choix mais, à cela, j'aurais aimé votre avis éclairé Smile.

1) L'édition "traditionnelle" :

Chercher une petite maison d'édition qui soit en mesure de répondre à mes besoins et avec laquelle il ne suffise pas seulement d'entamer le dialogue, mais de perpétrer des relations professionnelles stables et durables. Un échange, en quelque sorte, dans lequel l'un comme l'autre nous ne nous sentirions pas lésés. Aussi s'occupera-t-il de la distribution et de tout ce que son statut sous-entend...

Il y en a bien quelques unes à côté de chez moi mais, et d'une, je vais déménager bientôt -je reviens en France et la diffusion risque de se faire en Belgique puisque j'habite actuellement en Belgique !
Et de deux, je ne sais pas si le genre dans lequel mon livre s'insère peut répondre à leurs attentes : il s'agit d'un livre fantastique, visant avant tout un lectorat adolescent (j'aimerais bien "adulescent" je ne ferme aucune porte ^^).

Auriez-vous éventuellement quelques maisons d'édition à me suggérer ?

2) L'auto-publication :

S'auto-publier aux travers des services d'une imprimerie ou... s'offrir les services d'un auto-éditeur.

Alors je pars du principe suivant que l'on m'a souvent répété : ne jamais payer un éditeur. Cela sous-entend souvent "compte d'auteur" et, même si certains d'entre eux peuvent demeurer honnêtes, la majorité ne le sont pas...

Quid de lulu.com ?

Je m'y suis assez intéressée vus les services qu'ils proposaient. Bon, dans ce que j'aurai pu voir, il y a des bons comme des mauvais côtés.

Mauvais côtés :

1) Leurs conditions d'utilisation sont en Anglais et n'ont pas encore été traduites. Comment savoir ce que je signe si je ne comprends pas ce que je lis ? J'ai mis un message sur leur forum concernant ce "problème", je n'ai pas encore obtenu de réponse.

2) Leur imprimerie est aux Etats-Unis, ce qui signifie : frais de port exorbitants (donc pour le lecteur pas forcément envie d'acheter) et délais de livraison assez... longs (3 semaines en majorité).

3) Le défi IRS/impôts Français. Cependant, la France dispose d'accords internationaux et fiscaux avec les USA depuis 1994. Ce qui fait qu'en tant que résidente Française, et même si je me fais imprimer aux Etats-Unis, je paye seulement les impôts Français (d'après ce que j'ai compris).

4) Les internautes et auteurs chez Lulu qui se plaignent de la hausse du revenu de leur livre "en gros". Manifestement, Lulu n'est pas fait pour une distribution plus large -par exemple, si vous souhaitez passer votre livre en librairie.

A cela, Lulu répond depuis Mars qu'ils sont sur le point de trouver un imprimeur en France. Info ou intox ?

Les auteurs se plaignent de la hausse du prix lorsqu'ils commandent plus de 20 exemplaires... comme d'autres prétendent avoir subi une diminution de leur prix. Là encore, peut-on se fier à ces témoignages ou à ce que dit Lulu ?

Bons côtés :

1) Un référencement chez certaines boutiques en ligne, dont Amazon ainsi qu'un référencement sur leur site ou encore sur Twitter, Facebook etc... Sachant que Lulu propose aussi (mais ce n'est pas gratuit...) un référencement aux travers de services (dont je me rappelle plus le nom...) capables de diffuser la publicité de votre livre sur "la toile".

2) La possibilité, comme je l'avais souhaité, de garder ses droits d'auteurs intacts et de pouvoir réaliser sa propre couverture (muuahaha... non je ne fais aucune fixette !).

3) Un service d'aide, disons, assez présent, assez à l'écoute, assez soucieux de ce que peuvent écrire les internautes perdus dans les méandres du site, ceux mécontents comme ceux contents.

4) La stratégie du 80/20 appliquée (là aussi, arnaque ?). Soit 80 % des ventes pour l'auteur et 20 % pour Lulu (il me semble que ces 20 % correspondent aux frais d'impression, puisqu'il s'agit d'impression à la demande, donc pas de stocks).

5) La possibilité de pouvoir retirer son livre dès qu'on le souhaite (c'est vrai ça ?).

Dans un sens, la "sécurité" de l'auteur indépendant sans les inconvénients liés à l'URSSAF, à la Caisse Retraite ou Caisse Maladie... Je n'ai pas franchement de revenus fixes et je ne me vois pas encore me déclarer en tant qu'indépendante étant donné que ce n'est pas mon métier mais une activité annexe.

Ca me paraît presque trop beau pour être vrai, qu'en dites-vous ? Arnaque ou bon petit moyen pour démarrer ?

3) L'auto-publication encore plus auto-publication :

J'avais aussi songé à une autre stratégie (qui m'est venue en lisant vos différents posts) davantage "do it yourself" pour démarrer et essayer de me faire un petit peu connaître.

Mon objectif était donc de créer et achever mon site, de faire des partenariats avec d'autres, de diffuser la publicité de mon livre moi-même (à cela si vous avez des tuyaux ?) et de me fier à une imprimerie avec laquelle je pourrais travailler. Bon, pour un bon contact, je crois qu'il faut encore que je démarche auprès des imprimeries à côté de chez moi, que je puisse en parler face-à-face avec un professionnel... et pas par l'intermédiaire de mon petit écran de PC Wink.

Suite à cela, permettre aux internautes (ou aux personnes n'ayant pas jeté les petits flyers que j'aurai confectionnés exprès et avec amour ^^) de pouvoir commander leur livre en m'envoyant leur demande par mail.

Si mon livre plaît, si je reçois de bons échos (et pas seulement ceux de ma maman ou mon papa qui diront FORCEMENT que c'est magnifique...) alors me lancer dans la grande et formidable aventure de la réelle publication, comme je vous l'ai proposée ci-dessus ?

A cela, j'aurais quelques questions : niveau publicité à quoi avons-nous droit ? Je veux dire : est-il possible de contacter des magazines (voire webzines) des radios, des chaînes de télévision, avoir une beeellle affiche de son livre à la Gare du Nord Very Happy ? Je m'emballe, je m'emballe... Non, sans plus de plaisanteries, nous, auteurs dits "indépendants" que nous est-il possible de faire ?

Vous allez me dire que je devrais avant tout essayer de diffuser mon livre à travers Internet, gratuitement, pour avoir des avis (j'y ai pensé sur mon site : déjà diffuser un extrait de quelques pages) ?

Mais je pars du principe qu'il n'est pas agréable de lire un livre sur un écran : et d'une, où est le plaisir de "sentir" l'ouvrage entre ses mains ? De pouvoir le lire dans le métro, dans son lit, sur la plage ("Prends ton pc portable !" *SBAF !*) ? Le sable de la plage et l'eau de mer, le PC ne s'en remet... pas ! Muuahahahaa ! Le livre si !

Et de deux, il fait pas loin de 350 pages rien que ça, ça donne pas envie...

Et de trois (et ça je le fais souvent... oui, oui je sais, c'est crapuleux !) on risque de tomber sur des gens qui essayeront soit d'avoir la paix, soit d'être gentils et de ne pas vous froisser en disant que oui, oui, ils ont lu votre livre, oui. Ce qu'ils en pensent ? Ah ! Ils ont adoré !

Comment réellement savoir si leur avis est véritable ou non ?

Donc, non merci, je préfère encore l'édition sur papier Smile.

Voila à peu près où j'en suis, chers amis. Un peu paumée entre tous les services et possibilités que je pourrais envisager... et avec cette envie réellement oppressante de vouloir en finir et d'avoir la satisfaction de voir mon nom sur un bouquin. C'est nul de dire ça mais c'est vrai...

En tout cas, je tiens à remercier tous ceux qui auront eu la patience et la courtoisie de me lire jusqu'au bout et remercie par avance ceux qui me viendront en aide.

A une prochaine j'espère !


Pauline
Revenir en haut Aller en bas
thierry

avatar

Nombre de messages : 601
Localisation : Savoie.
Date d'inscription : 28/10/2009

MessageSujet: Re: Jeune écrivain en quête d'édition...   Dim 27 Juin 2010 - 10:16

Oufti Pauline, ça c'est du message Smile
C'est certain que tu as déjà bien pensé à toutes les voies. Maintenant, il reste l'expérience du terrain.
Lulu.com et autres "maisons" du même genre, personnellement c'est fini. Ton livre n'existe que pour toi et les quelques personnes que tu vas prévenir. Aucun salon littéraire ne t'accueillera et à part le libraire du village tu ne seras invité à aucune dédicace. Pas d'articles de presse en dehors de la page régionale de ton quartier.
Tout ce que tu souhaites faire comme participation à l'élaboration de ton livre est tout à fait envisageable chez un éditeur classique dès lors que l'idée lui semble bonne. Il a cette expérience du terrain. La couverture de mon dernier bouquin, c'est moi qui en ai amené l'idée, l'éditeur s'est débrouillé pour trouver le photographe.
Le fait que ça soit du fantastique avec plusieurs tomes n'est pas un problème dès lors que la qualité est au rendez-vous. Par contre c'est certain qu'il faut très bien cibler...Et là, c'est un boulot de recherches important.
Bon courage.Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://la-haut.e-monsite.com/
Skerill



Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 27/06/2010

MessageSujet: Re: Jeune écrivain en quête d'édition...   Dim 27 Juin 2010 - 10:38

Merci pour ton message, Thierry Smile et pour ta rapidité d'intervention Smile ! C'est adorable !

Alors selon toi, inutile de chercher vers lulu donc ? Bon j'aime autant te faire confiance de ce point de vue-là ^^. D'autant plus que si une "petite" maison d'édition est en mesure de respecter mes choix et mes attentes, alors ça me plaît assez Smile.

Est-ce que quelqu'un connait d'éventuelles maisons auxquelles je pourrais m'adresser ? J'ai cru déjà en voir certaines, dont Mnemos, qui pourraient être bien.

*Espère n'embêter personne avec ces questions...*
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Jeune écrivain en quête d'édition...   Dim 27 Juin 2010 - 11:22

Pas réveillée (j'ai mangé du théâtre toute la journée et toute la soirée, et devinez les LUs ? je les fais encore répéter tout à l'heure [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] ), mais encore assez pour te demander Skerill, si tu as épluché notre rubrique édition, qui, comme son nom l'indique... car les réponses à tes questions s'y trouvent. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Skerill



Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 27/06/2010

MessageSujet: Re: Jeune écrivain en quête d'édition...   Dim 27 Juin 2010 - 11:31

Oui... mais alors pas assez si j'en crois ce que tu m'en dis, Romane. Aurais-je loupé quelque chose ?... c'est tout moi ça grrrr09.

Mais je te rassure, mon but n'était pas de rajouter un sujet de plus, impliquant réponses, contraintes, temps passé à m'aider... je cherchais à avoir des avis concernant ma situation plus précisément. Mais aussi savoir ce que l'on pensait de Lulu qui était mon choix de départ...

Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Jeune écrivain en quête d'édition...   Dim 27 Juin 2010 - 11:43

Prends ton temps pour tout lire, ça vaut la peine. D'autant que quand on veut se lancer dans une entreprise de ce cru, il vaut mieux ne pas s'emballer et y aller minutieusement (Lulu y est aussi épluché, dans l'un des fils, je ne sais plus lequel mais tu trouveras forcément) [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Lilylalibelle

avatar

Nombre de messages : 867
Age : 42
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Jeune écrivain en quête d'édition...   Dim 27 Juin 2010 - 11:51

Compte tenu de ce que tu es prête à faire en terme de publicité et diffusion, à mon avis tu es mûre pour l'auto-édition, tout simplement (il doit y avoir un sujet là dessus dans la partie édition en effet).
Tu fais imprimer toi-même chez Jouve par exemple ou un autre imprimeur pas trop truand, tu montes une assoc maison d'édition et tu t'auto-edites.
ceci dit il y a une mise de fonds à prévoir quand même.

Moi je suis en train de regarder vers The Book Edition, qui fonctionne sur le même principe que Lulu mais qui m'a l'air plus raisonnable. Mais ce genre de solution nécessite une large pub que tu dois gérer toi-même pour diffuser.

Reste la solution du petit éditeur, essaie de voir par chez toi si tu as un éditeur local prêt à tenter l'aventure... ou sinon sélectionne les éditeurs qui publient le même genre de livres que le tiens.

Au niveau publicité tu n'as pas d'interdiction (je pense, à vérifier) dans la mesure où tu respectes la loi. Donc tu peux te payer des panneaux pubs à la gare tong . Ce n'est pas parce que tu t'autoédites que tu n'as pas le droit de faire la même chose que les éditeurs traditionnels (mais c'est là l'avantage de monter une assoc maison d'édition, car ça donne une personnalité morale à ta structure, tu n'agis pas en tant que particulier mais en tant qu'association). D'autre part, psychologiquement pour le lecteur, ça fait moins "publié à compte d'auteur" (c'est foireux je sais mais malheureusement le lecteur lambda fonctionne comme ça).

Voilà quelques réflexions qui pourront peut-être t'aider et en tout cas bon courage pour ton aventure !
Revenir en haut Aller en bas
http://espacedudehors.wordpress.com
thierry

avatar

Nombre de messages : 601
Localisation : Savoie.
Date d'inscription : 28/10/2009

MessageSujet: Re: Jeune écrivain en quête d'édition...   Dim 27 Juin 2010 - 12:46

Skerill je ne dis pas que tu ne dois pas aller vers Lulu ou Riri mais juste que moi je ne le ferai plus. Ca n'était pas chez eux mais un autre du même type. Résultat, j'ai demandé à rompre le contrat au bout de six mois et ça s'est fait deux mois après en passant par des menaces judiciaires de ma part pour non respect du contrat. Des délais de livraison de six semaines, aucune pub, TOUT est payant et très cher et puis surtout je me suis rendu compte qu'aucun salon ne veut de toi parce que l'image associée à ces boîtes est désastreuse, de la "sous littérature" et qu'aucun organisateur ne veut voir l'image de son salon dévalorisée. Certains auteurs refusent même d'être assis à côté de toi, des vrais pestiférés...Les journalistes du cru rechignent, les libraires te mettent en fond de boutique vers la sortie de secours, les radios te raccrochent au nez etc...etc...
Il est certain, à mon humble avis, qu'il vaut bien mieux trouver un tout petit éditeur du cru, avec un contrat à compte d'édition. Lui au moins a un réseau de libraires parce que le référencement sur amazon et fnac ça ne sert à rien. Tu ne trouves pas un bouquin que tu ne connais pas sur la toile...Et tu ne risques pas d'être mise en page d'accueil...

M'enfin, bon, tout ça, c'est juste mon expérience personnelle et pas une référence universelle ^^. Je suis peut être tout simplement nul pour me vendre.
Revenir en haut Aller en bas
http://la-haut.e-monsite.com/
Skerill



Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 27/06/2010

MessageSujet: Re: Jeune écrivain en quête d'édition...   Dim 27 Juin 2010 - 13:00

Aventure à mûrir et à méditer donc... Romane, merci mille fois, je suis en train de compulser avec plus d'attention toute la rubrique et je crois déjà, par vos interventions, avoir plus ou moins trouvé les secteurs vers lesquels me tourner.

Et je vous remercie également, Lilylalibelle et Thierry pour vos précieux conseils ainsi que vos réflexions sur le sujet. Franchement, ça m'apporte énormément, ne serait-ce qu'un petit peu de cette expérience du milieu dans lequel je souhaite évaluer en parallèle...

Ouhh c'est pas gagné mais... déjà quelques points d'horizons qui semblent favorables ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Jeune écrivain en quête d'édition...   Dim 27 Juin 2010 - 13:22

J'ajoute : filo passera par ici probablement lors de sa prochaine connexion, et ne manquera pas ce fil. Il édite très sérieusement, et la qualité des livres est excellente, j'en ai plusieurs sous la main pour pouvoir l'affirmer, et ce n'est pas du copinage, je le précise tout de suite.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Skerill



Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 27/06/2010

MessageSujet: Re: Jeune écrivain en quête d'édition...   Dim 27 Juin 2010 - 16:17

Oui j'ai vu ce que Filo propose et ça m'a l'air très bien aussi ! En tout cas, je serais ravie de discuter de tout ça avec lui Smile
J'attends d'avoir un peu les impressions de tout un chacun avant de me décider vraiment Smile
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Jeune écrivain en quête d'édition...   Dim 27 Juin 2010 - 17:42

Merci Ro, je viens justement de me connecter et de lire avec attention le post de Pauline.
Je vais tenter d'y répondre point par point :

Skerill a écrit:
Ce qui m'intéresse dans l'idée de publier mon livre c'est le démarchage et la pub qu'il va me falloir faire autour. C'est un concept qui me plaît. "Se vendre" fait et fera partie de ma vie de toute façon (je suis toute jeune comédienne). Je travaille à l'élaboration d'un site, je cherche à faire faire des flyers, je commence déjà à en parler un peu autour de moi, je suis sur d'autres forums qui peuvent se montrer intéressés, je peux faire des partenariats avec d'autres sites etc...
Moi c'est justement le côté que je n'aime pas, d'où les formules d'édition que je propose.

Citation :
Ce qui m'intéresse aussi c'est de pouvoir, quand même, garder un certain contrôle sur ce que je fais. Pouvoir réaliser ma propre jaquette, c'est assez important pour moi Wink. De plus, j'aimerais être en mesure de pouvoir apporter des idées à l'éditeur ou des suggestions, que l'un comme l'autre, nous ne soyons pas seulement "un éditeur" et "un auteur". Ajoutons à cela une question que je me pose aussi : il va s'agir d'une quadrilogie, est-ce qu'un éditeur se voit ensuite "obligé" d'éditer les trois autres livres qui viendront ? Est-ce que beaucoup accepteront ?
Personnellement : oui à ces trois points.

Citation :
Chercher une petite maison d'édition qui soit en mesure de répondre à mes besoins et avec laquelle il ne suffise pas seulement d'entamer le dialogue, mais de perpétrer des relations professionnelles stables et durables. Un échange, en quelque sorte, dans lequel l'un comme l'autre nous ne nous sentirions pas lésés. Aussi s'occupera-t-il de la distribution et de tout ce que son statut sous-entend...

Il y en a bien quelques unes à côté de chez moi mais, et d'une, je vais déménager bientôt -je reviens en France et la diffusion risque de se faire en Belgique puisque j'habite actuellement en Belgique !
Et de deux, je ne sais pas si le genre dans lequel mon livre s'insère peut répondre à leurs attentes : il s'agit d'un livre fantastique, visant avant tout un lectorat adolescent (j'aimerais bien "adulescent" je ne ferme aucune porte ^^).

Auriez-vous éventuellement quelques maisons d'édition à me suggérer ?
C'est justement en Belgique qu'il existe le seul petit éditeur à compte d'éditeur à ma connaissance qui accepte autant de débutants et de copains de copains (forums sur le net). La qualité de leur travail laissait à désirer la dernière fois que j'ai vu un de leurs livres, et le choix des auteurs aussi, mais il paraît qu'ils ont fait des progrès et qu'ils sont de plus en plus sérieux. Il s'agit de Chloé des Lys. Si tu veux absolument être éditée à compte d'éditeur et que les "grands éditeurs" te refusent, il ne te restera qu'à faire comme les autres forumers et signer chez eux. Lorsque j'étais en recherche aussi, je m'y suis toujours refusé personnellement, mais j'en connais plein qui l'ont fait, même parmi les LUs.
Problème : à moins d'un contrat personnalisé, comme les vrais éditeurs, ils te rémunèreront en droits d'auteur, c'est à dire pratiquement rien, et tu ne gardes pas la main sur tes droits et sur l'exclusivité. De plus leur diffusion reste assez locale, et tu devras faire une grande partie de la promo pour les endroits hors du sud de la Belgique et du nord de la France.

Citation :
S'auto-publier aux travers des services d'une imprimerie ou... s'offrir les services d'un auto-éditeur.
Alors je pars du principe suivant que l'on m'a souvent répété : ne jamais payer un éditeur. Cela sous-entend souvent "compte d'auteur" et, même si certains d'entre eux peuvent demeurer honnêtes, la majorité ne le sont pas...
C'est vrai, la majorité des éditeurs à compte d'auteur sont malhonnêtes, et à risque, j'en ai d'ailleurs dressé une liste noire dans la section édition ici-même. Mais certains sont honnêtes, pas trop chers (je demande 10 fois moins cher que les autres), et transparents, impliqués et cool, ce qui est mon cas !
De plus, ça te laisse tous pouvoirs sur tes droits d'auteur, sur l'exclusivité, et tu peux te faire des bénéfices en vendant ton livre (ce qui est difficile à compte d'éditeur si ce n'est pas un best-seller).

Citation :
Quid de lulu.com ?
Parmi les services de POD (print on demand =impression en ligne), ce sont de loin les plus intéressants niveau qualité/prix. Je m'en sers d'imprimeur pour mes éditions, et j'en suis assez satisfait, même si les frais de port sont assez chers, car l'impression se fait en Angleterre ou en Espagne (aux USA ce sont les formats spéciaux), et ce sont des transporteurs privés (le plus souvent UPS). Les délais de livraisons sont normaux, équivalents à ceux des autres... en moyenne une semaine. Ils ont en effet trouvé un imprimeur sous-traitant français récemment, il s'agit de Jouve. Jouve était au départ un imprimeur pas trop cher et de bonne qualité, mais depuis l'année dernière ils ont décidé de faire comme d'autres sur le net, de proposer leurs services en édition à compte d'auteur, et ont du coup augmenté leurs tarifs de façon assez discutable. Leur récupération par Lulu va peut-être changer la donne.

Citation :
3) Le défi IRS/impôts Français. Cependant, la France dispose d'accords internationaux et fiscaux avec les USA depuis 1994. Ce qui fait qu'en tant que résidente Française, et même si je me fais imprimer aux Etats-Unis, je paye seulement les impôts Français (d'après ce que j'ai compris).
Là-dessus, je ne saurais dire... Je ne m'en occupe pas, comme beaucoup, et pas de problème. Je pense que seuls les pros de chez pros (best-sellers) ont à s'en inquiéter.

Citation :
4) Les internautes et auteurs chez Lulu qui se plaignent de la hausse du revenu de leur livre "en gros". Manifestement, Lulu n'est pas fait pour une distribution plus large -par exemple, si vous souhaitez passer votre livre en librairie.
Comme expliqué plus haut, les livres imprimés en POD sont très très mal vus en librairies, en presse et en salon.
D'où l'intérêt de ne pas trop insister sur cette provenance et se réclamer plutôt d'un petit éditeur, même à compte d'auteur mais dont le nom puisse laisser penser que c'est un vrai ! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Pour dire que "édilivre" ou bien "manuscrit.com" ou de tels noms ne relèvent pas d'une appellation très stratégique.

Citation :
Les auteurs se plaignent de la hausse du prix lorsqu'ils commandent plus de 20 exemplaires... comme d'autres prétendent avoir subi une diminution de leur prix. Là encore, peut-on se fier à ces témoignages ou à ce que dit Lulu ?
Réponse : les prix d'impression chez Lulu sont intéressants à partir d'une commande de 25 ex, la dégressivité est encore plus séduisante à partir de 50 ex, et l'idéal est à partir de 100. Ce qui est dommage, c'est qu'après 100 ex, plus de dégressivité, sauf pour les très grosses quantités.
Il donc intéressant de faire imprimer un livre à 100 ou 200 ex chez Lulu (3€ l'ex pour un livre de 100 pages en 15x21cm, par exemple)

Citation :
Un référencement chez certaines boutiques en ligne, dont Amazon ainsi qu'un référencement sur leur site ou encore sur Twitter, Facebook etc... Sachant que Lulu propose aussi (mais ce n'est pas gratuit...) un référencement aux travers de services (dont je me rappelle plus le nom...) capables de diffuser la publicité de votre livre sur "la toile".
Les livres que j'édite figurent aussi sur Amazon, et le service dont tu parles est le réseau Dilicom, qui couvre tous les libraires et éditeurs (j'en fais également partie), mais il est vrai qu'y être référencé par le biais de Lulu, c'est assez bof pour le prestige.

Citation :
2) La possibilité, comme je l'avais souhaité, de garder ses droits d'auteurs intacts et de pouvoir réaliser sa propre couverture (muuahaha... non je ne fais aucune fixette !).

3) Un service d'aide, disons, assez présent, assez à l'écoute, assez soucieux de ce que peuvent écrire les internautes perdus dans les méandres du site, ceux mécontents comme ceux contents.

4) La stratégie du 80/20 appliquée (là aussi, arnaque ?). Soit 80 % des ventes pour l'auteur et 20 % pour Lulu (il me semble que ces 20 % correspondent aux frais d'impression, puisqu'il s'agit d'impression à la demande, donc pas de stocks).

5) La possibilité de pouvoir retirer son livre dès qu'on le souhaite (c'est vrai ça ?).

Dans un sens, la "sécurité" de l'auteur indépendant sans les inconvénients liés à l'URSSAF, à la Caisse Retraite ou Caisse Maladie... Je n'ai pas franchement de revenus fixes et je ne me vois pas encore me déclarer en tant qu'indépendante étant donné que ce n'est pas mon métier mais une activité annexe.
Je propose également les mêmes avantages, hormis le 80/20 où moi je suis plus intéressant.

Citation :
Ca me paraît presque trop beau pour être vrai, qu'en dites-vous ? Arnaque ou bon petit moyen pour démarrer ?
Si tu gardes bien à l'esprit que Lulu est un POD et pas du tout un éditeur, c'est en effet intéressant, et c'est ainsi que j'aurais fonctionné si je n'avais pas moi-même fondé Filosphere, en cas d'insuccès auprès des "grands" éditeurs..

Citation :
A cela, j'aurais quelques questions : niveau publicité à quoi avons-nous droit ? Je veux dire : est-il possible de contacter des magazines (voire webzines) des radios, des chaînes de télévision, avoir une beeellle affiche de son livre à la Gare du Nord Very Happy ? Je m'emballe, je m'emballe... Non, sans plus de plaisanteries, nous, auteurs dits "indépendants" que nous est-il possible de faire ?
Tout est possible en effet, comme le dit Romane. Les barrières étant la structure, le budget et la crédibilité ou renommée. Si Télérama ou France Inter parle de ton bouquin, évidemment, l'effet boule de neige peut être lancé... Si en revanche tu affiche de façon isolée, voire sauvage, dans les gares, il y a peu de chances que tu sois prise au sérieux, surtout si le livre n'est pas dans les rayons de la librairie d'à côté.
Donc, en premier lieu, le net est en effet un bon début : un site, un blog ou une page Myspace, une présence sur des forums littéraires, le bouche à oreille virtuel est plus efficace que l'IRL car plus répandu et plus ciblé.
Mais pas forcément en publiant ton roman en ligne ! Juste en parler... donner envie...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ** [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ** [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ** [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Skerill



Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 27/06/2010

MessageSujet: Re: Jeune écrivain en quête d'édition...   Dim 27 Juin 2010 - 19:24

Ta réponse est adorable, Filo. Je vais me permettre de t'envoyer un mail pour te poser certaines questions plus personnellement, si ça ne te dérange pas...

Merci beaucoup en tout cas Smile ! Ah bah les pages concernant Filosphère ici ne semblent pas m'avoir menti !
Revenir en haut Aller en bas
dusha

avatar

Nombre de messages : 270
Localisation : le pays de Rimbaud
Date d'inscription : 12/06/2010

MessageSujet: Re: Jeune écrivain en quête d'édition...   Dim 27 Juin 2010 - 21:02

Pour Skerill, je fais un copier/coller de mon intervention sous un autre post

Je viens de lire pas mal de critiques (négatives, of course) à propos d'Edilivre.

Je viens de publier chez eux, à compte d'éditeur (mon recueil a été un de leurs "coups de coeur"). En 2 semaines, mon recueil était publié gratuitement et surtout soigneusement... j'ai voulu ce genre de "maisons" car ce recueil j'aimerais qu'il ne soit pas trop diffusé, mais je désirais le partager avec ceux qui me sont chers.

Par contre, Publibook... une amie y a publié un recueil, j'ai ouvert mon exemplaire et presque tous les feuillets se sont détachés.

Mais l'idéal, c'est un petit éditeur qui aime ce qu'on fait. Depuis 2005, j'ai été publiée 8 fois à compte de petits éditeurs : tout est OK ! On discute, on se tél., la confiance est là...
Revenir en haut Aller en bas
Skerill



Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 27/06/2010

MessageSujet: Re: Jeune écrivain en quête d'édition...   Dim 27 Juin 2010 - 23:30

J'ai presque envie de dire que c'est la solution qui pourrait me correspondre le mieux puisque l'on passe déjà par un contact peut-être plus "intime" si j'ose dire avec son éditeur ; donc une relation professionnelle dans un respect commun et surtout (bon là je prêche pour ma chapelle) un respect de l'oeuvre ainsi que de son contenu.

Je ne suis pas en train de dire que, dès que l'on publie dans une grande maison d'édition ou ailleurs et qu'on accepte de céder les droits, on perd tout contrôle, tout droit de regard sur l'ouvrage dont il est question...

A mon avis, et c'est ce que j'ai appris en venant ici (même si ça ne fait qu'un jour mais on apprend beaucoup en un jour quand même ^^), c'est comme partout : il y a du bon et du mauvais, bien sûr. Il suffit de trouver les bonnes personnes et ainsi de pouvoir se consacrer à la perle rare qui voudra bien nous éditer afin que chacun y trouve son compte. En tout cas, LU et vous autres auraient été très formateurs en mettant en exergue toutes ces possibilités Smile. Bon, je vous remercierai jamais assez ^^ surtout que je suis du genre à me décourager trèèès facilement ! AngeR

Mais soit. Maintenant, dès qu'on me dira, "tiens j'aimerais publier mon livre" eh bien je pourrai conseiller, aiguiller et renvoyer vers vous Smile et ça ça fait plaisir !

En vous faisant à tous de gros bisous !

Non, non ! Ca ressemble à un adieu mais pas du tout !! Je suis encore là, à l'écoute de vos conseils, si, si ! Et même pour en donner peut-être à mon tour un jour, qui sait ? Wink

Revenir en haut Aller en bas
Skerill



Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 27/06/2010

MessageSujet: Re: Jeune écrivain en quête d'édition...   Jeu 21 Oct 2010 - 16:47

Coucouu, les amiiiss !!

Ok, très bien ^^ certains ne se rappelent peut-être pas bien de moi (ou très vaguement) ou d'autres n'ont jamais entendu parler de moi mais... me revoila !! Et plus en forme que jamais, fourmillant d'idées, toujours, toujours !! Faut vivre de création lorsque l'on s'autoproclame artiste XD... Je plaisante et ne croyez guère, pour ceux qui n'auraient pas eu le loisir de me connaître avant ou davantage, que je suis une vantarde. Ce n'est pas vrai. Ceux qui vous disent ça vous mentent !!

Bref ^^

Vous vous souvenez de ce livre, en plein dans le fantastique, dont je vous parlais il y a de cela quelques mois ? Eh bien, c'est toujours en cours. J'ai fait un peu le tour des maisons d'édition qui se rapporteraient au sujet et... j'en ai déjà contacté une ! Bon rapport, bon contact, personne agréable. J'attends toujours sa réponse et je croise les doigts pour que le projet l'emballe.

Sinon, il me reste toujours les autres que j'ai sélectionnés... mais elles ne prennent pas de manuscrits avant les vacances de Noël. Dommage... Mais je m'y accroche toujours !

Autrement, je n'ai pas oublié vos nombreux conseils et j'aimerais, dans l'immédiat, m'orienter vers l'auto-édition pour un projet de feuilleton qui sortirait donc sous forme de petits fascicules. Je n'aime pas trop le principe du ebook, qui pourrait d'ailleurs être concurrencé par le principe du site de fanfics gratuites XD, tout en me basant sur le fait que certaines personnes peuvent être comme moi donc : réfractaires aux lectures sur petit écran. Toucher un livre, c'est important Wink.

C'est encore sous forme d'idée. Je crois qu'il me faudrait, pour ce faire, un site web avec possibilité de passer commande, parler de ce projet à un imprimeur et... surtout commencer à écrire. Eh voui...

D'autre part (oui, il n'y avait pas de "d'une part" avant mais soit), je réalise moi-même mes couvertures -car, pour l'imprimeur je peux me débrouiller pour avoir les fonds... pour le graphiste qui me fera la couverture de chaque fascicules... plus dur. Et puis je peux pas lui promettre 30 % sur d'hypothétiques ventes non plus et qui, dans un premier temps, risqueraient de se faire au compte-goutte pour papa, maman, la grand-mère, le petit frère, les copains...

Donc s'il y a, parmi vous, un dessinateur professionnel qui pourrait me donner son avis... que je ne parte pas dans l'aventure comme ça étant donné que je suis quand même amateur et que je n'ai pas la prétention de me croire meilleure qu'une personne ayant fait quatre ans aux Gobelins. Merci d'avance Wink

Je crois me souvenir que tu m'avais donné le lien de ton imprimeur, Romane, et qu'il y a une section prévue à cet effet. J'irai donc y jeter un coup d'oeil.

Voila Smile si jamais vous souhaitez me donner quelques conseils, m'arrêter maintenant en disant "t'es folle, ça marchera jamais !" ou encore m'encourager, n'hésitez pas !



Grosses bises à tous, membres de LU !!!!



Skerill

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jeune écrivain en quête d'édition...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jeune écrivain en quête d'édition...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jeune écrivain en quête d'édition...
» Lettre à un jeune écrivain **
» Jeune écrivain en quête de gloire
» Besoin d'aide, jeune ''écrivain'' assez nul!
» Un " jeune " écrivain se présente

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Ecriture :: Edition-
Sauter vers: