Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mouru ta vie en bandant debout...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yugcib

avatar

Nombre de messages : 738
Age : 69
Localisation : Sud Ouest de la France
Date d'inscription : 14/01/2010

MessageSujet: Mouru ta vie en bandant debout...   Lun 28 Juin 2010 - 9:44

“L'expérience” je pense, s'avère concluante...
Depuis deux ans environ je ne me connecte plus sur deux forums dont je ne dis pas ici le nom...
J'ignore (et je n'ai point essayé)... Si je puis encore me connecter sur l'un ou l'autre de ces forums là...
En principe lorsqu'un membre inscrit ne se manifeste plus du tout au delà d'un an, il “disparaît” de la liste des inscrits (en fait on le “suicide”)... Et doit s'il souhaite de nouveau participer se “réinscrire”...
Soit dit en passant un “débaptisé” (ou un excommunié) peut-il être “rebaptisé”?
De l'un ou l'autre de ces deux forums il m'arrive cependant de recevoir dans ma boîte mail, au moins une fois dans l'année, une communication “formatée”(et diffusée automatiquement) sous la forme d'une sorte de “newsletter”...
La “philosophie” - si je puis dire – que je tire de cette “expérience”, c'est que sur le Web, peut-être plus encore que dans la vie réelle, les êtres et tout ce que les êtres expriment, ou diffusent... Ne sont que “météores” ou quelquefois “comètes à la chevelure argentée dont on a noté le passage dans l'espace un moment traversé, mais dont on s'est peu à peu éloigné de la lumière”...
Et pourtant, et pourtant!... Le Web ce n'est point la rue, ce n'est point la scène, ce ne sont point tous ces lieux vrais de la vie où les gens se rassemblent, se touchent et se parlent... Le Web c'est encore plus immense que la rue ou la ville où l'on vit, le Web cela contient bien plus, oh combien plus de “lieux” en lesquels on peut apparaître simultanément... Le Web abolit les distances... Et en ce sens, c'est à dire par sa dimension et par tout ce qui le fait présent à l'instant ; il devrait surpasser de très loin tous les porte-voix des rassemblements de foule, tous les livres les plus répandus, tous les journaux à plus grand tirage...
En somme le Web c'est la voix à la plus grande et plus immédiate portée du monde.
L'on a dit que le cheval fut la plus grande (et noble) conquête de l'homme... Il reste à réaliser la conquête du Web, mais encore faudrait-il y espérer voir là, dans une telle entreprise... “une certaine noblesse”!

... Mortalité de cette histoire, c'est que si tu cesses de te mortaliser, personne ne viendra toquer sur ta tombe où tu vis encore, ne viendra non plus te remortaliser et encore moins t'immortaliser...
Y'aurait donc une seule alternative... qui consisterait à ne jamais cesser de se mortaliser encore et encore et toujours...
Y'a donc pas d'mortalité sur cet' téterre!
... Morte alitée (ou mort alité) : tu as mouru ta vie en bandant debout...
Revenir en haut Aller en bas
http://yugcib.e-monsite.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Mouru ta vie en bandant debout...   Lun 28 Juin 2010 - 10:11

D'abord, il n'est pas systématique que les personnes qui ne participent pas pendant plus d'un certain temps, soit automatiquement désactivées d'un forum. Cela relève du choix personnel de l'administrateur, puisqu'un forum n'est pas un lieu public, mais un lieu privé dont le propriétaire laisse la porte ouverte aux passants souhaitant s'y arrêter pour une halte ou pour toujours, ou encore pour une intermittence dont les raisons n'ont pas à être connues par d'autres personnes que l'intéressé lui-même.

Ensuite, le constat est qu'il se passe strictement la même chose dans la vie réelle. Si quelqu'un ne donne plus signe au sein de l'association dans laquelle il œuvrait, il finit par ne plus en faire partie. Car qu'est-ce qui motive le rassemblement, que ce soit "virtuel" ou "réel", si ce n'est la communication et le construire ensemble ?

Ah oui, la pub. Pour son bouquin, son site, son "je". Mais ceci est une autre histoire à plusieurs tiroirs, et nous serions happés par la psychologie de l'humain...

Ainsi donc le retrait de quelque endroit que ce soit fait que l'absent peut s'estomper d'une communauté qui elle, continue à œuvrer "ensemble".

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Mouru ta vie en bandant debout...   Lun 28 Juin 2010 - 14:00

Peut-être alors la "présence à soi" s'inscrit-elle dans "l'absence aux autres". Si je ne suis plus pour vous, est-ce que j'existe encore?
Je ne connais pas l'âge de Yogcib.
J'écoute parler la secrétaire de mon institution. Sa fille est partie. Bonne élève, bonne enfant, elle a eut son bac S mention bien. En accord avec sa famille, elle s'est inscrite en classe prépa. Les parents, modestes, ont payé les frais de scolarité, la chambre d'étudiante, et tutti quantti car elle n'est que l'aînée d'une famille de trois.
Dans la classe prépa, cette jeune fille a surtout rencontré, outre le travail scolaire, des fils à papa. Des gens qui pour payer leurs études ne font pas la plonge durant tout l'été. Non, plutôt des gens qui plongent, avec leur club, du côté de Miami, ou plus passionnément dans la Mer Rouge. Devant cette cruelle différence, la fille de ma secrétaire a alors interrompu ses brillantes études, (auxquelles pourtant elle avait pleinement droit) pour s'inscrire en BTS. Elle ne l'a pas dit à ses parents. Elle a préféré disparaître. "Pour ne pas leur faire de peine".
Elle a disparu de son destin trop écrit, la fille brillante de pauvres cohabitant avec les enfants des riches pour retourner honteusement à son emploi de Cosette.
Elle a disparu de son sort pour mieux y être assujettie.
Elle n'a pas dit à ses parents qu'elle ne poursuivrait plus ses études en années -prépa. Elle avait trop peur de les blesser, et aussi trop honte, alors, elle s'est cachée. Pour un peu, avec cette fugue de l'espoir familial qui se pesait sur ses épaules, elle aurait pu se fâcher de façon rédibitoire avec ses parents qui ne la comprennent plus.
La fâcherie n'a pas eu lieu. Par son absence, elle a juste confirmé ce que, secrètement pensaient ses parents, à savoir qu'on ne confond pas, les serviettes et les torchons.

L'ambivalence de Yugcib, à être ou ne pas être, me fait penser à cette jeune fille, qui devant un choix impossible, décide d'en disparaître. Pour mieux y exister.
Revenir en haut Aller en bas
Bianca



Nombre de messages : 1735
Date d'inscription : 04/08/2009

MessageSujet: Re: Mouru ta vie en bandant debout...   Lun 28 Juin 2010 - 14:35

C’est violent ce que tu dit là Vic... mais je l’entends bien! « être ce que l’on nous a donné à être » une vie ne suffirait pas à tout déprogrammer.


Dernière édition par Bianca le Lun 28 Juin 2010 - 14:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Mouru ta vie en bandant debout...   Lun 28 Juin 2010 - 14:41

C'est un choix tout à fait remarquable, à mon sens, qui prouve la force de la nécessité d'être par soi-même et non une sorte d'objet à la merci du choix des autres.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Bianca



Nombre de messages : 1735
Date d'inscription : 04/08/2009

MessageSujet: Re: Mouru ta vie en bandant debout...   Lun 28 Juin 2010 - 15:05

Romane a écrit:
C'est un choix tout à fait remarquable, à mon sens, qui prouve la force de la nécessité d'être par soi-même et non une sorte d'objet à la merci du choix des autres.

Elle me semble pourtant faire le choix inverse, elle n’est plus sujet, mais devient l’objet de l’histoire familiale, il me semble qu’en continuant ses études parmi les gosses de riche...

citation
« la fille de ma secrétaire a alors interrompu ses brillantes études, (auxquelles pourtant elle avait pleinement droit) pour s'inscrire en BTS. Elle ne l'a pas dit à ses parents. Elle a préféré disparaître. "Pour ne pas leur faire de peine".
Elle a disparu de son destin trop écrit, la fille brillante de pauvres cohabitant avec les enfants des riches pour retourner honteusement à son emploi de Cosette.
Elle a disparu de son sort pour mieux y être assujettie.
Elle n'a pas dit à ses parents qu'elle ne poursuivrait plus ses études en années -prépa. Elle avait trop peur de les blesser, et aussi trop honte, alors, elle s'est cachée. Pour un peu, avec cette fugue de l'espoir familial qui se pesait sur ses épaules, elle aurait pu se fâcher de façon rédibitoire avec ses parents qui ne la comprennent plus.
La fâcherie n'a pas eu lieu. Par son absence, elle a juste confirmé ce que, secrètement pensaient ses parents, à savoir qu'on ne confond pas, les serviettes et les torchons. »

Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Mouru ta vie en bandant debout...   Lun 28 Juin 2010 - 15:08

Elle s'en est soustraite volontairement, quand même, puisqu'elle a carrément disparu un certain temps il semble. Dans l'acte de quitter quelqu'un ou quelque chose, il y a choix personnel d'échapper à la soumission. En tout cas, c'est comme ça que je le ressens.

Ou alors je n'ai pas compris ? (ce qui est aussi possible)

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Bianca



Nombre de messages : 1735
Date d'inscription : 04/08/2009

MessageSujet: Re: Mouru ta vie en bandant debout...   Lun 28 Juin 2010 - 15:30

Romane a écrit:
Elle s'en est soustraite volontairement, quand même, puisqu'elle a carrément disparu un certain temps il semble. Dans l'acte de quitter quelqu'un ou quelque chose, il y a choix personnel d'échapper à la soumission. En tout cas, c'est comme ça que je le ressens.

Ou alors je n'ai pas compris ? (ce qui est aussi possible)

Elle a préféré disparaître pour ne pas faire de peine à ses parents... "du moins c’est ce que je comprends" Laughing


Citation
« En accord avec sa famille, elle s'est inscrite en classe prépa.
Dans la classe prépa, cette jeune fille a surtout rencontré, outre le travail scolaire, des fils à papa. Des gens qui pour payer leurs études ne font pas la plonge durant tout l'été. Non, plutôt des gens qui plongent, avec leur club, du côté de Miami, ou plus passionnément dans la Mer Rouge. Devant cette cruelle différence, la fille de ma secrétaire a alors interrompu ses brillantes études, (auxquelles pourtant elle avait pleinement droit) pour s'inscrire en BTS.
Par son absence, elle a juste confirmé ce que, secrètement pensaient ses parents, à savoir qu'on ne confond pas, les serviettes et les torchons. »

Revenir en haut Aller en bas
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Mouru ta vie en bandant debout...   Lun 28 Juin 2010 - 18:13

Malheureusement, je crois que Bianca a raison.
Avec sa fille aînée, la secrétaire voulait lutter contre un certain fatalisme. Que sa fille sorte de sa classe sociale, qu'elle joue la revanche de ses parents. Sans doute le jeu est apparu à l'enfant trop cruel. En disparaissant, elle est restée loyale au sort de ses parents.

Elle disparaît du désir de ses parents pour tenter d'exister par elle-même. Elle refuse la mission pour laquelle elle avait été programmée.

Je pense que si l'Eduction Nationale lutte avec les moyens dont elle dispose pour "l'égalité des chances", il demeure toujours un cruel dilemne pour les enfants quand il s'agit de dépasser leurs parents. Le risque de devenir plus brillant qu'eux serait alors de les mépriser. C'est un souci pour les jeunes que peu de parents perçoivent. Ou, s'il est perçu, il demeure difficilement discutable en famille. Cette jeune fille a provoqué énormément de colère chez ses parents, en ne voulant pas les froisser.

Dans mes consultations, je m'aperçois de plus en plus que ce problème affecte les familles à parents gentils. Je veux dire ces familles où les parents sacrifient à l'éducation des enfants leur propre vie. "Moi, je n'ai pas réussi ma vie, mais l'avenir de mes enfants va stupéfier tout le monde."
Ce matin, je revoyais une famille dont le pré-ado, enfant désigné comme précoce, souffre de nombreuses angoisses. Sa mère dit: j'ai eu une enfance épouvantable: mes parents ne s'occupaient pas de moi. du coup, je me suis juré en devenant mère de tout faire pour mes garçons. C'est d'ailleurs, en grande partie pour cela, que cette maman a divorcé du père des enfants. Ce père qui voulait aussi être un mari ne se présentant pas comme suffisamment parent.
Le mieux demeure bien souvent l'ennemi du bien.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Mouru ta vie en bandant debout...   Lun 28 Juin 2010 - 21:18

Oui, je comprends bien, mais voyez, je n'ai pas le même regard que vous sur la chose, ou plus exactement si, mais j'y ajoute un deuxième regard, un peu comme dans le système des poupées russes.
Bien sûr que ça ressemble à un échec et c'est souffrant. Mais en même temps, s'en échapper revêt pour moi la forme d'un "non" et l'affirmation d'un soi qui veut être lui et non ce qu'on veut lui faire faire. Et bien sûr que même ça peut se terminer tragiquement (au bout d'une corde, pour la personne à laquelle je pense), mais dans ce geste ultime, moi je vois un refus contre lequel personne ne peut s'insurger. Alors évidement il s'agit avant coup d'une tragédie dans la tête de celui qui va aller dans une seconde au bout de son geste, et d'une tragédie après coup pour le reste du monde. Mais n'empêche, il ou elle aura signifié son non catégorique, et affirmé son choix.

C'est vachement dur, comme raisonnement, parce que ça pourrait être considéré comme une révérence mal placée devant un geste de violence. J'en ai totalement conscience. Mais ce regard là n'est pas tourné vers le geste, mais vers la volonté d'affirmation de l'être. Parce qu'évidemment, je suis contre cet ultime et pour la vie, ça va de soi.

Bon. Je m'y suis reprise en trois fois pour écrire ce post, pour cause d'arrivée coup sur coup de plusieurs personnes à la maison. Il m'a fallu me replonger dans le contexte, j'espère que c'est compréhensible, vous me direz.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Mouru ta vie en bandant debout...   Lun 28 Juin 2010 - 21:29

Romane a écrit:

Mais en même temps, s'en échapper revêt pour moi la forme d'un "non" et l'affirmation d'un soi qui veut être lui et non ce qu'on veut lui faire faire. (...) Mais n'empêche, il ou elle aura signifié son non catégorique, et affirmé son choix.
Je ressens exactement le contraire.
Je crois qu'il y a deux manières de "disparaître" de soi, de justement ne pas s'affirmer, de ne pas "s'individuer" :
- réagir automatiquement selon les attentes des autres,
- réagir automatiquement contre les attentes des autres.
Les deux sont tout autant soumission.
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Mouru ta vie en bandant debout...   Lun 28 Juin 2010 - 21:33

Je suis aussi d'accord. (en fait, il y a tellement d'angles de vue, qu'on peut décliner sous plusieurs modes, sans qu'aucun soit incompatible avec les autres. C'est bizarre ce phénomène, tout de même. Je sais que je peux choquer parfois, quand je me place sous un angle comme ce que j'ai fait plus haut. Mais il faut savoir que cela ne veut pas dire que je n'ai pas d'autres points de vue. Ça m'a valu les foudres d'Alejandro, un jour, mais j'y peux rien, j'aime la gym "visuelle")

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Mouru ta vie en bandant debout...   Mar 29 Juin 2010 - 9:29

lucaerne a écrit:

Je ressens exactement le contraire.
[...]
- réagir automatiquement contre les attentes des autres.
Les deux sont tout autant soumission.

Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Mouru ta vie en bandant debout...   Mar 29 Juin 2010 - 12:17

lucaerne a écrit:
Je ressens exactement le contraire.
[...]
- réagir automatiquement contre les attentes des autres.
Les deux sont tout autant soumission.


*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Bianca



Nombre de messages : 1735
Date d'inscription : 04/08/2009

MessageSujet: Re: Mouru ta vie en bandant debout...   Mar 29 Juin 2010 - 12:45

Vic Taurugaux a écrit:
lucaerne a écrit:

Je ressens exactement le contraire.
[...]
- réagir automatiquement contre les attentes des autres.
Les deux sont tout autant soumission.




mdr Festival pour Romane... pom pom

Hep! Romane baiserbouche
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Mouru ta vie en bandant debout...   Mar 29 Juin 2010 - 12:56



Non mais y'a un truc que je n'arrive pas à saisir pour le dire correctement, pourtant ça me semble simple ou en tout cas clair dans ma tête. et pas du tout contradictoire avec ce que dit luca, mais plutôt complémentaire. Sauf que je n'arrive pas à trouver l'expression pour traduire . Ça tourne autour de : la volonté d'exprimer un refus/un choix, et la soumission à quelque chose de toute manière, (y compris à soi-même d'ailleurs), et à la multiplicité des connexions entre les angles de vue. Va dépatouiller ça, toi, moi j'arrive pas pour l'instant, même si je saisis globalement ce que je voudrais exprimer.

Pétard, ça fait limpide, hein...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Mouru ta vie en bandant debout...   Mar 29 Juin 2010 - 14:37

Alors voilà ! On utilise mes mots pour de la plaisanterie que je ne comprends même pas. De là à ce que je réagisse très très contre, il n'y a pas loin !!! grrrrrrrrrrr
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Bianca



Nombre de messages : 1735
Date d'inscription : 04/08/2009

MessageSujet: Re: Mouru ta vie en bandant debout...   Mar 29 Juin 2010 - 17:12

@ Luca il faudrait relire tout le fil pour comprendre la plaisanterie... Laughing


@ Laughing Romane t’inquiète, je comprends très bien ce que tu veux dire!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mouru ta vie en bandant debout...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mouru ta vie en bandant debout...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mouru ta vie en bandant debout...
» [Tajadod, Nahal] Debout sur la terre
» Préféreriez-vous les attractions DEBOUT ?
» Cafés Debout à Marseille
» the zaraki ( mourir debout plutot que de vivre a genou)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Vos écrits : Poésie, nouvelles, romans, théâtre... :: Yugcib-
Sauter vers: