Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rédemption

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
FrancisR67

avatar

Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Rédemption   Ven 16 Juil 2010 - 1:16

Yé né sé pas trop où mettre ce texte, alorss yé lé mé là!

Rédemption est l'histoire d'un vampire qui, avec le temps va s'humaniser, ou se déshumaniser. C'est au choix.

Voici les premiers paragraphes.

Citation :
1
Leuctres


Derrière l’horizon, sans doute bien au-delà des colonnes d’Hercule, Râ, dieu d’Egypte, achève en un embrasement d’or et de sang, sa descente dans les profondeurs océanes. Et, tandis que les eaux vives de la Méditerranée abandonnent leur teinte turquoise pour se draper de gris, les premières étoiles du soir s’accrochent autour d’un quartier de lune dont la pale clarté sera le guide des marins égarés.
Je me tiens là, sur la plus haute terrasse du palais, accoudé contre une rambarde de marbre, à goûter cet instant si singulier où le monde des êtres de la nuit s’imbrique furtivement dans celui des vivants.
A mes côtés, Dara s’est abîmée dans la contemplation distraite du ballet auquel se livrent une dizaine de dauphins, bondissant tous ensemble dans les airs à intervalles réguliers, pour aussitôt retomber dans de grandes gerbes d’écume.
Sans doute d’origine celte ou germanique - je ne l’ai jamais su- elle a été achetée pour quelques dizaines de drachmes à un vendeur de main d’œuvre servile d’Antioche. Aussitôt enfermée dans la cale d’une trière, elle a été le jour même acheminée sur l’ile. Homoroheb, en rétribution de ma dernière intervention au milieu des mortels, me l’a alors offerte comme esclave.
Quel âge a-t-elle ? Une vingtaine d’années ? Sans doute moins. Bien qu’elle ne soit attachée à mon service que depuis quelques mois, je ne peux m’empêcher d’éprouver une certaine tendresse pour elle.
Nous sommes pourtant si dissemblables ! Sa longue chevelure bouclée s’écoule sur ses épaules graciles et évoque la couleur des épis de blé, juste avant la moisson ; mes cheveux lisses et noirs luisent comme les plumes d’un corbeau. Sa peau, délicieusement hâlée, au grain délicat, reflète la fraîcheur de sa jeunesse ; mon teint, d’une blancheur d’albâtre, exprime la chimie d’un corps qui n’est plus celui d’un être humain. Sa verve, depuis que je lui ai appris notre langue, frôle les limites de l’insolence ; je me complais bien souvent dans un mutisme absolu.
En d’autres termes, je symbolise la mort dans toute sa cruauté. Elle représente la vie dans toute sa beauté.
Comme Phœbé !
C’était il y a plus de trois-cents ans !
Nous faisions souvent l’amour dans les roseaux qui bordent l’Eurotas alors qu’éphèbe je quittais le dortoir des Irène pour me fondre dans la nuit et la retrouver près des cases des ilotes. Je conserve encore le souvenir de ses mains expertes à distiller un plaisir chaque fois plus exacerbé.
Je n’ai pas eu le temps de lui faire mes adieux lorsque les phalanges ont quitté Sparte pour gagner la Béotie et affronter les Thébains d’Épaminondas, avant de connaître une défaite cuisante, dans la plaine de Leuctres.
C’est là que, blessé par un coup de lance et enseveli sous les corps de mes compagnons, Homoroheb m’avait trouvé, à l’agonie.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.leserpentaire.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Rédemption   Ven 16 Juil 2010 - 1:22

Si je ne parviens toujours pas à me passionner pour ce genre littéraire, je puis dire que ta plume est alerte. Tous mes encouragements, m'sieur !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Rédemption   Ven 16 Juil 2010 - 1:29

P.S : j'ai transféré ton fil en Prose, Francis. Le principe est dans cet espace : un fil par histoire. Donc si tu postes une autre nouvelle ouvre un autre fil, steup'.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
FrancisR67

avatar

Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Rédemption   Jeu 22 Juil 2010 - 18:47

Hmmmm!!! M'a pas l'air d'avoir eu du succès cette ébauche de roman. Je vais me livrer à une intense trituration de mes neurones pour trouver un autre sujet.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.leserpentaire.fr
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Rédemption   Jeu 22 Juil 2010 - 22:04

C'est doux,très poétique, ta prose me plaît, ton texte me parle, il m'a littéralement transportée... Bravo...
Revenir en haut Aller en bas
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Rédemption   Jeu 22 Juil 2010 - 22:47

Le sujet, hélas, me semble tellement "à la mode" qu'il commence à être sérieusement galvaudé. Mais on ne sait jamais, il peut naître une perle dans cet amas d'inepties.
J'ai apprécié aussi ta plume. Il est indéniable que tu écris bien. Juste un peu trop d'adjectifs à mon goût, qui pourrait alourdir l'ensemble. Mais le début me parait très intéressant, avec des références historiques et un déroulement romanesque alléchant.
Une suite me dirait bien.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
FrancisR67

avatar

Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Rédemption   Mer 28 Juil 2010 - 2:14

Bon, bon. Il y a un petit intérêt pour ma prose, donc je poste encore quelques lignes :

« Tu vas mourir jeune hoplite, avait-il affirméalors que ma vue se brouillait et que mes dernières forces m’abandonnaient. C’est miracle que les Thébains ne t’aient pas achevé. »
Que m’importait ! Je n’avais vécu que pour la guerre. Je ne pouvais mourir qu’à la guerre. C’est ainsi que nous étions faits, nous, les Lacédémoniens.
« Je perçois en toi l’esprit d’Arès, avait-il poursuivi. Je t’ai vu, du haut de la colline où je m’étais installé, veiller constamment à la cohésion de la phalange dont tu avais d’autorité pris le commandement, après que votre lochage se fut effondré mortellement blessé. J’ai vu les formidables coups de lance que tu assénais sur tes adversaires. Tu as tué beaucoup d’hommes aujourd’hui et tu en aurais tués bien davantage si un Thébain n’avait réussi à percer la garde du soldat qui devait te protéger. »
La voix de l’homme résonnait dans ma tête et le rythme chantant de ses paroles était comme un baume posé sur mes souffrances de mourant.
La scène qui s’était déroulée quelques heures plus tôt s’était incrustée brièvement devant mes yeux.
Mon bouclier protégeait Akilas, de l’épaule à la cuisse, tandis que je combattais à l’abri de celui de Dêmokrátês. Son bras avait soudain faibli et l’arme défensive, écartée d’un coup de lame m’avait laissé, l’espace d’un instant, sans protection. Ce fut suffisant pour qu’une lance s’engouffrât dans le vide ainsi créé et se fiche dans ma poitrine.
« Si Sparte avait vaincu, à n’en pas douter, tu serais rentré au pays acclamé comme un héros. Mais voilà ! Les terribles phalanges du Péloponnèse ne sont plus et tu vas bientôt rejoindre les profondeurs de l’Hadès ».
J’avais réussi à ouvrir les yeux pour apercevoir une silhouette diaphane dans l’épaisseur de la nuit.
« Il est regrettable pourtant que pareil talent ne puisse plus jamais s’exprimer. »
Il s’était assis à mes côtés après avoir négligemment écarté le cadavre qui le gênait.
« Quel est ton nom ? » avait-il demandé en posant sa main sur la plaie qui s’enfonçait dans les profondeurs de mon thorax.
Curieusement, alors que je n’aspirais qu’à mourir en paix, sans avoir à subir le verbiage d’un quelconque détrousseur de cadavres, mes lèvres avaient pu articuler :
« Démétrios. »

Et la suite et fin du premier chapitre se trouve à cette adresse :
http://textes.leserpentaire.fr

Les ceusses qui seraient éventuellement intéressés par ma prose pourront lire la suite du roman sur ce site, jusqu'au bout.

Ainsi je ne pollue pas ce forum avec l'histoire et me contente de soumettre de temps à autre quelques paragraphes à votre critique.

Vala vala! Le bar est ouvert sur le site. Il y a même des sardines à déguster.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.leserpentaire.fr
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Rédemption   Mer 28 Juil 2010 - 23:25

J'ai lu le chapitre, et je peux te dire que j'aime bien.
Il y a une vraie préoccupation historique, ce qui me comble, et le style me semble riche et élaboré. Comme j'adore la fantasy, ça me va !
Par contre, si je ne me trompe les Spartiates combattaient nus, donc la tunique qu'il arrache pour s'essuyer...
Merci pour cette lecture très agréable.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
FrancisR67

avatar

Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Rédemption   Jeu 29 Juil 2010 - 0:33

Merci pour tes remarques.
En ce qui concerne les Spartiates, ces hoplites ne combattaient pas nus. Bien au contraire, ils étaient lourdement équipés. Le film 300, des Spartiates de Léonidas, avec juste leur lance et leur bouclier, a tendance a enduire avec de l'erreur.
Certains Gaulois par contre combattaient nus tout comme les esclaves révoltés de Spartacus qui, devant les légions de Crassus, se dévêtirent par dérision devant les cohortes venues les massacrer.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.leserpentaire.fr
FrancisR67

avatar

Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Rédemption   Ven 20 Aoû 2010 - 19:44

Tout le monde serait-il encore en train de griller sur les plages? Ça m'a l'air quelque peu endormi ici.
Les chapitres 2 et 3 sont ici : => http://textes.leserpentaire.fr

Revenir en haut Aller en bas
http://www.leserpentaire.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Rédemption   Ven 3 Sep 2010 - 22:13

Ce n'est pas de la mauvaise volonté de ma part, c'est juste que je ne parviens pas à forcer ce genre qui pour moi est hermétique, malgré qu'on me dise souvent que je devrais persister.
Je trouve que ton écriture est chouette, elle n'a rien à voir avec le fait que ce genre littéraire ne m'attire pas.
Je lutte, docteur, je lutte.

Mais continue à écrire, parce que tu te défends bien et ça plait. Blue est une lectrice assidue et difficile, c'est bon signe que ses commentaires.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rédemption   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rédemption
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Eddings Leigh / David - Les Trois Grimoires - La Rédemption d'Althalus, tome 2
» [Giebel, Karine] Meurtres pour rédemption
» [Lecture commune] Eddings Leigh / David - Les yeux d'Emeraude - La rédemption d'Althalus T1
» Retour à Rédemption
» Rédemption

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Vos écrits : Poésie, nouvelles, romans, théâtre... :: Espace collectif : Prose-
Sauter vers: