Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ceux qui ne doutent de rien...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Ceux qui ne doutent de rien...   Ven 16 Juil 2010 - 13:07

Nous devisions autour de la table chargée de petits plats savoureux, la tête sous les étoiles, plantés au milieu des champs et des bois. Les oiseaux nocturnes et autres petites bêtes de la nuit papotaient partout alentours. Nous étions à mille lieues du reste du monde, protégés des agressions de la ville et de l'absurdité de notre société...

... lorsque mon cadet reçut un coup de fil. Sa tendre moitié, à 500 km de là voulait savoir si tout allait bien, et surtout, voulait lui soumettre sa dernière idée : sous-louer leur appart aux prix pratiqués l'été en bord d'océan, pendant deux semaines, pour se faire un peu de fric. Moyennant quoi, dit-elle, ils n'auraient qu'à aller tous deux dormir chez la mère de l'une ou la mère de l'autre.

Il se trouve que la réponse de Flo fut claire et tranchante : j'ai pas envie que n'importe qui vive dans mes affaires. C'est mon intimité. Donc nan. J'veux pas.

Ok, je me dis. Ok. Mais quand même, ça me titillait cette histoire ; sous prétexte de s'organiser un petit complément financier, filer son appart en se rabattant chez les parents et consommer leur flotte, leur électricité, voire même leur bouffe sans débourser un radis parce qu'après tout, les parents c'est les parents, et tant pis s'ils voient leur espace privé un peu bousculé juste le temps de la sous-loc qui ne leur apportera rien pendant que les gosses feront double-bénef, cherchez l'erreur...

Il m'aura fallu une vingtaine de minutes pour faire comprendre le hic à mon fiston...

Combien d'autres exemples de ce genre ? Je parie que nous serions estomaqués de constater qu'ils pleuvent tous azimuts et qu'on se faire avoir plus souvent qu'à notre tour.

Je suis maintenant vachement vigilante là-dessus, et n'accepte plus ce type de dérives.

Et vous ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
MBS

avatar

Nombre de messages : 8164
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Ceux qui ne doutent de rien...   Ven 16 Juil 2010 - 13:37

Moi je serais plus prédisposé à discuter sur un sujet "Ceux qui doutent de tout..."

Sinon, l'exemple que tu donnes est un assez bon révélateur de la hiérarchie des valeurs actuelles (même si le problème doit être aussi vieux que l'humanité) : l'argent est number 1 dans les justificatifs à tous les coups de trafalgar. "Viens me chercher, j'ai pas de quoi prendre un ticket de métro" ; "Y a rien dans le frigo... On va manger quelque part ?" et j'en passe...
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Ceux qui ne doutent de rien...   Ven 16 Juil 2010 - 13:44

MBS a écrit:
Moi je serais plus prédisposé à discuter sur un sujet "Ceux qui doutent de tout..."
Intéressant mon cher ! Mais alors ceux qui doutent de tout, pourquoi doutent-ils ? Peut-être à force de se faire avoir... tu vois ?

Citation :
"Viens me chercher, j'ai pas de quoi prendre un ticket de métro"
Oui, là c'est un pompage, puisque l'autre va perdre son temps, son essence (donc son fric) pour l'autre qui va devenir simple consommateur. C'est là que ça coince.

Citation :
"Y a rien dans le frigo... On va manger quelque part ?"

Si tu négliges de faire tes courses pour faire des économies et que tu files au restau, effectivement la logique fait flop, mais tu ne pompes personne d'autre que toi-même, donc ça ne rentre pas dans le même cadre que les exemples précédents.

Ceci dit, non, y'a pas que le fric. Je lisais tout à l'heure le texte d'Ast "Impromptu", tout à fait dans le sujet. Pompage du temps de l'autre, pour son propre confort. Le principe est donc le même...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
MBS

avatar

Nombre de messages : 8164
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Ceux qui ne doutent de rien...   Ven 16 Juil 2010 - 13:59

Euh quand y a rien dans le frigo, que tu gagnes de l'argent en bossant pour encadrer les enfants dans une école le matin et à midi et que les parents ne voit jamais la couleur du salaire...

Oui, oui, je suis d'accord pour le temps... Après on s'étonne que Fiona soit toujours dans un TGV qui est entre Paris et Toulouse depuis un mois et demi (ils s'améliorent pas à la SNCF soit-dit en passant...)

mdr
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Scapinocchio de la Mancha

avatar

Nombre de messages : 1708
Localisation : Gallardon
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Ceux qui ne doutent de rien...   Ven 16 Juil 2010 - 14:19

Romane a écrit:
Nous devisions autour de la table chargée de petits plats savoureux, la tête sous les étoiles, plantés au milieu des champs et des bois. Les oiseaux nocturnes et autres petites bêtes de la nuit papotaient partout alentours. Nous étions à mille lieues du reste du monde, protégés des agressions de la ville et de l'absurdité de notre société...

... lorsque mon cadet reçut un coup de fil...

... cherchez l'erreur...

L'erreur serait plutôt dans le fait qu'on ne sait plus deviser autour de la table chargée de petits plats savoureux, la tête sous les étoiles, plantés au milieu des champs et des bois pendant que les oiseaux etc. etc.... à mille lieues du reste du monde etc. etc......sans avoir ce putain de téléphone branché et à portée d'oreille.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
Imprimé par nos soins. Ne pas jeter sur la voie publique.
Revenir en haut Aller en bas
Marylen
Electrocuteuse Innée
avatar

Nombre de messages : 1728
Age : 64
Localisation : Chez Cro-Magnon
Date d'inscription : 10/07/2004

MessageSujet: Re: Ceux qui ne doutent de rien...   Ven 16 Juil 2010 - 14:32

J'connais ça aussi. Pis. Je viens encore d'en faire l'expérience.
"... Est-ce que je peux amener une copine?"
Evidemment, si c'est la condition pour la voir (c'est si rare) je dis oui. Mais comme je fais aussi la bonniche (pas bonnichon hein !) ça me gave ! Pasque elles, sont vraiment en vacances elles !

"Rappelles moi, j'ai plus de forfait !" Ca j'ai pris le coup. Je réponds que moi non plus. C'est pas normal, d'autant plus que je lui paye son abonnement internet, forfait téléphone fixe illimité compris !

"...Punaise ! j'ai pas eu le temps de faire mes ourlets de pantalon avant de partir" Sachant que la valise doit être bouclée avant demain matin, je m'y suis collée ce matin ! Marre !
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Ceux qui ne doutent de rien...   Ven 16 Juil 2010 - 14:52

Scapinocchio de la Mancha a écrit:
L'erreur serait plutôt dans le fait qu'on ne sait plus deviser autour de la table chargée de petits plats savoureux, la tête sous les étoiles, plantés au milieu des champs et des bois pendant que les oiseaux etc. etc.... à mille lieues du reste du monde etc. etc......sans avoir ce putain de téléphone branché et à portée d'oreille.

Alors là, tu tritures à deux mains ce que je m'évertue à lui faire comprendre. Avec ma manie de dépecer, je me dis qu'il faut quelques jours pour se débarrasser des habitudes du quotidien. A sa décharge donc le fait de n'être arrivé que depuis la veille au soir, et donc encore empreint de réflexes.

(Soi dit en passant, je me suis fait la même réflexion à propos de mes connexions LU, jusqu'à ce que je m'aperçoive que je bosse en parallèle sur word, ouf... je n'étais pas loin de me traiter de crétine... Encore quelques jours et basta ! )

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ceux qui ne doutent de rien...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ceux qui ne doutent de rien...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Y'en a vraiment qui ne doutent de rien
» Jeu pour ceux qui n'ont vraiment rien de mieux à faire
» Les pompeur et ceux qui n'ont jamais rien écrit
» Gagnez de l'oseil sans rien faire !
» [Maricourt, Thierry] Ceux qui ne mentent jamais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Detente :: Blabla-
Sauter vers: