Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 les mots et les armes c'est pareil...

Aller en bas 
AuteurMessage
Vilain
Nain de Jourdain
Vilain

Nombre de messages : 9126
Date d'inscription : 20/02/2004

les mots et les armes c'est pareil... Empty
MessageSujet: les mots et les armes c'est pareil...   les mots et les armes c'est pareil... EmptyMer 18 Aoû 2010 - 0:52

Citation :
Eric Fottorino

La délinquance urbaine est depuis trop longtemps un fléau que ni la droite ni la gauche n'ont su combattre. Cette violence sur les personnes frappe d'abord les plus modestes, nourrissant chez eux un sentiment légitime d'injustice et de frustration, de colère aussi, à la mesure de l'impuissance publique.Par son discours de Grenoble du 30 juillet, le président Sarkozy a voulu conjurer la faillite de sa politique en déclenchant une offensive sécuritaire choquante.


"Guerre" à la délinquance, "déchéance de nationalité pour les Français d'origine étrangère". Lien établi entre immigration et criminalité. Stigmatisation des gens du voyage aux "grosses cylindrées", dixit Brice Hortefeux. Notion, contraire au droit, de "présumé coupable" proférée par le même ministre de l'intérieur, condamné en première instance pour injure raciale, et qui a trouvé à Nantes une cible sur mesure de voleur-violeur-exciseur-polygame.

De quoi jeter l'opprobre sur tous les musulmans, comme lorsque, en 2007, le candidat Sarkozy évoquait "les moutons tués dans les appartements". Sous couvert d'assistance à populations en danger perce l'électoralisme cynique d'un chef de l'Etat qui semble chercher d'abord à sécuriser une victoire en 2012. Aucune fin ne saurait justifier de tels moyens, alors que l'ONU dénonce une montée de la xénophobie en France.

Depuis la "racaille" et le "Kärcher", ces marques de fabrique du sarkozysme, depuis la création du ministère de l'identité nationale et de l'immigration, rapprochement douteux suggérant que la seconde menace la première, le président construit le même mur. Celui des préjugés, des stéréotypes, des ennemis de l'intérieur. Celui de la défiance entre un Eux et un Nous, entre la France des "vrais" Français et la souffrance de tous ceux qui ne volent ni ne tuent, mais portent les stigmates de l'étranger. Le chemin a rarement été aussi court entre l'amour de soi et la haine des autres. La désignation de boucs émissaires n'effacera pourtant jamais la délinquance ni l'affaire Woerth-Bettencourt.

Le résultat est là : les mots ont été choisis comme autant d'armes qui créent la polémique et anesthésient la pensée. Par sa brutalité verbale et physique - on ne parle plus que de démantèlements de camps roms illégaux -, le pouvoir ferme la porte à toute réflexion intelligente. Là où il faudrait proposer, on ne peut que protester. Langage d'exclusion, d'élimination. Refus de remonter à la source des maux. Jeter les gens à la rue, miser sur la répression et réduire les moyens éducatifs : n'est-ce pas la pire manière de combattre la délinquance ?

Cette politique de l'humiliation donne une vision dégradante de l'action publique. La France n'est pas un pays raciste. Mais en activant les pulsions du racisme, l'exécutif bafoue nos principes et nos valeurs. L'article premier de la Constitution, faut-il le rappeler, affirme que la République "assure l'égalité devant la loi de tous les citoyens, sans distinction d'origine, de race ou de religion".
Eric Fottorino


https://www.youtube.com/watch?v=ZKDFONEonyY



Les mots et les armes, c'est pareil.....
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
Tryskel

Nombre de messages : 9752
Age : 71
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

les mots et les armes c'est pareil... Empty
MessageSujet: Re: les mots et les armes c'est pareil...   les mots et les armes c'est pareil... EmptyMer 18 Aoû 2010 - 15:20

http://liensutiles.forumactif.com/vos-recueils-de-poesie-f135/poesies-de-tryskel-deroulement-d-une-spirale-triple-t13455-285.htm

"Pétri de Cendres et de Sang", écrit en février 2007, quatre mois avant l'élévation au trône du monarque.
Il y a des jours où il vaut mieux avoir tort!
Revenir en haut Aller en bas
alejandro
Hors catégorie
alejandro

Nombre de messages : 1880
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

les mots et les armes c'est pareil... Empty
MessageSujet: Re: les mots et les armes c'est pareil...   les mots et les armes c'est pareil... EmptyDim 29 Aoû 2010 - 2:01


Citation :
les mots et les armes c'est pareil...

Si l'on part du principe que les mots et les armes c'est du pareil au même, et que l'on prend en considération que la possession et l'utilisation des armes est, fort heureusement, strictement réglementée, faut-il penser qu'il faudrait réglementer également l'usage de la parole ?

Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90106
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

les mots et les armes c'est pareil... Empty
MessageSujet: Re: les mots et les armes c'est pareil...   les mots et les armes c'est pareil... EmptyDim 29 Aoû 2010 - 4:27

Pour poser une telle question, tu ne penses donc pas que le gouvernement Sarko exagère dans ses propos ? D'autant qu'il acte, ensuite. Ça vaut double blessures, non ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
alejandro
Hors catégorie
alejandro

Nombre de messages : 1880
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

les mots et les armes c'est pareil... Empty
MessageSujet: Re: les mots et les armes c'est pareil...   les mots et les armes c'est pareil... EmptyDim 29 Aoû 2010 - 5:48


Je pense que mes opinions politiques sont suffisamment claires pour ne pas me faire diagnostiquer de sarkophilie galopante. Tu te doutes donc que ton interprétation de ma question doit être erronée quelque part.

Il s'agissait d'attirer l'attention sur les conséquences d'un tel parti pris Si on admet que les paroles que Sarkozy ou son entourage sont des armes qu'il faut neutraliser comme telles, alors il n'est plus possible par ailleurs de réclamer de liberté d'expression puisqu'étant des armes, on ne devrait pas pouvoir utiliser des paroles comme bon nous semble, mais comme les représentants de la collectivité nous y autoriseraient. Au hasard, pensons aux paroles de groupe de rap protestataires. Utiliser contre le gouvernement des arguments qui justifieraient un rétrécissement de la liberté d'expression serait d'autant moins pertinent que son comportement font peser des menaces, entre autres, justement, sur la liberté d'expression, par exemple en poursuivant en justice ce que des journalistes ou des simples citoyens on pu dire au sujet du chef de l'Etat.

De façon générale, les arguments de circonstance tendent à brouiller le regard de celui qui les utilise.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90106
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

les mots et les armes c'est pareil... Empty
MessageSujet: Re: les mots et les armes c'est pareil...   les mots et les armes c'est pareil... EmptyDim 29 Aoû 2010 - 15:31

J'entends bien ton propos et évidemment que ça tombe sous le sens, sinon ce serait tendre le bâton pour se faire battre. Donc ça, c'est dans ma tête une affaire classée depuis longtemps.

J'aborderais plutôt sous un autre angle : sous le prétexte de bénéficier du droit de liberté d'expres​sion(en tant que droit attribué à tout le monde), un gouvernement (un président, un chef, un patron, un meneur, bref appelle ça comme tu veux) peut-il s'accorder dans ses propos le droit d'interdire à ses citoyens d'user du même droit ?!

Car alors il se sert d'un instrument pour le détruire.

Un gouvernement, en prenant ses fonctions, se soumet à des devoirs. Dont celui de respecter ses citoyens et de veiller à ce que ses droits soient respectés, notamment ici pour ce qui nous concerne dans ce fil, la liberté d'expression.

Or, il fait le contraire, et du coup, l'expression ne devient dans sa bouche non une liberté, mais une arme.

Par contre, il nous est interdit d'utiliser la même arme pour un combat loyal. Comment nous défendre, dans ce cas ?

Facile, non ?

En fait, en écrivant ça, je suis en train de me dire que le devoir du respect inclue la liberté d'expression... dans le respect. Et donc, un gouvernement a pour premier devoir : le respect de ses citoyens. Mais bien sûr, on entre dans le surréalisme ; il suffit de regarder comment sarko fonctionne pour comprendre que nous réclamons une utopie...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




les mots et les armes c'est pareil... Empty
MessageSujet: Re: les mots et les armes c'est pareil...   les mots et les armes c'est pareil... Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
les mots et les armes c'est pareil...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les mots et les armes c'est pareil...
» Mots farfelus ? définitions farfelues...
» guerriers / élus, armes, équipements.
» Lire: regret des mots et expressions en perdition
» Les mots inachevés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Coups de blues-
Sauter vers: