Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les voisins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Les voisins   Jeu 26 Aoû 2010 - 19:11

J'avais décidé de m'installer sur la terrasse, confortablement calée dans un fauteuil de jardin, un bon bouquin en main, et de faire d'une pierre deux coups : lire en profitant de la clémence du ciel, une fois la fournaise passée.

C'était sans compter sur les voisins. Enfin, je veux dire, les voisins du voisin, le voisin étant Alf.

Depuis le perron, regard machinalement attiré vers la terrasse d'après, voilà pas que j'aperçois un visage connu ; celui de la maman d'une petiote qui fait du théâtre avec moi. Un signe de la main de part et d'autre, puis un signe d'invitation de la part d'une personne qui m'est totalement inconnue, assise à côté de la maman. Qu'à cela ne tienne, j'enjambe un muret, pousse un portail, pousse un deuxième portail, et me retrouve sur la terrasse des voisins de mon voisin qui s'appelle Alf, lui-même déjà attablé parmi un visage connu, plein d'inconnus et un demi-connu ou plutôt un qui me rappelle vaguement quelqu'un, sans pouvoir déceler qui, quoi, quand.

On m'invite ni plus ni moins à m'assoir, et à partager gâteau et punch.

Ah ça !

Ce n'était pas à l'ordre du jour des agendas des personnes âgées de la maison de retraite en face de mon ancienne petite maison.

Le gâteau était fort moelleux, et le punch un délice de fraîcheur et de saveur.

Dire que si le hasard m'avait nommée Cochonou, j'aurais été bonne pour partager les croquettes d'une horde de chiens et de chats !

Y'a des jours, comme ça, où on prend conscience de la chance qu'on a.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les voisins   Ven 27 Aoû 2010 - 5:51

Y'en a qui manque pas d'air !
tong
Revenir en haut Aller en bas
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Les voisins   Ven 27 Aoû 2010 - 23:06

Ben ça existe, les voisins sympas...
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
vestale



Nombre de messages : 1436
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: Re: Les voisins   Sam 11 Sep 2010 - 16:42

Tu as de la chance car les miens, je les qualifierai de voisins fantômes. Je ne les rencontre jamais. Je sais qu'ils existent car je les entends dans l'escalier, puis silence.
Je me demande parfois s'il n'y a pas une mise en scène avec fauses boîtes aux lettres, bruits de clés et tout et tout por me faire croire que j'ai des voisins Laughing geek
Mon voisin d'en face qui vit dans cet appart depuis au moins deux ans, et bien je ne sais même pas à quoi il ressemble.
Revenir en haut Aller en bas
Marylen
Electrocuteuse Innée
avatar

Nombre de messages : 1728
Age : 64
Localisation : Chez Cro-Magnon
Date d'inscription : 10/07/2004

MessageSujet: Re: Les voisins   Sam 11 Sep 2010 - 20:12

Romane a écrit:


Dire que si le hasard m'avait nommée Cochonou, j'aurais été bonne pour partager les croquettes d'une horde de chiens et de chats !

Gaga

Fais gaffe tout de même ! C'est comme pour le punch les voisins ! 2 ça va...3...
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Les voisins   Sam 11 Sep 2010 - 20:19

J'habite un quartier qui, depuis la fin des travaux de restauration et de voirie (qui ont duré 4 ans, c'est à dire depuis que j'y habite) à peine terminés récemment, pourrait être un quartier très calme et silencieux, si seulement il n'était pas le lieu de rendez-vous des jeunes le soir pour venir boire, gueuler, boire, hurler, boire, se battre, boire, jeter des canettes et les éclater au sol, boire, dégueuler, boire, arracher mon basilic, boire, et même faire dévaler les conteners poubelle tout le long de la rue en pente (qui s'écrasent et se renversent en bas, c'est à dire devant chez moi).
Le vendredi et le samedi soir, il y a toujours une bande qui vient s'éclater ainsi, jamais les mêmes. Comme s'il y avait une permanence à assurer de fouteurs de bordel, avec un planning :
"bon, les punks, vous y êtes allé le week-end dernier, alors nous les lycéens à djembés, on assurera l'animation cette semaine. Qui la semaine prochaine ? Ha, je vois que les clodos se proposent en même temps que les bizuts de médecine ! Merci messieurs, c'est cool, mais il faut vous départager, ou alors vous faites un jour chacun..."
Mais ça ce n'est que le week-end, ce n'est qu'un moindre mal (que la municipalité essaye de régler en plaçant deux hommes de factions certains soirs, de semaine !), ce n'est rien à côté du Frankenstein Junior au pied bot qui habite au dessus de chez moi et qui doit avoir entre 3 et 4 ans. Lorsque j'ai aménagé, c'était donc silencieux au dessus, juste quelques pas en journée car c'était le coin "bureau" du locataire, puis il y eut les pleurs de bébé, les déplacements de meubles à peu près tous les week-ends, et à présent les jouets qui tombent sur le parquet, les courses effrénées qui me donnent l'impression qu'il est chaussé de sabots.
Puis il y a la voisine nympho que j'ai eu le malheur d'accueillir un soir voici 3 ans et qui me relance régulièrement malgré mes dénégations, et enfin la dame maigre à la peau carotène et aux quatre pékinois agressifs.
À part ça, je suis assez content de mon voisinage.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Les voisins   Sam 11 Sep 2010 - 23:23

Montpellier est une ville très animée.
Tu as oublié les petits camions poubelle Nicolin qui passent toutes les heures en faisant bip-bip.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Les voisins   Lun 13 Sep 2010 - 2:50

Dis moi, ça m'a l'air tout à fait charmant point de vue voisinage, chez toi, filo.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Les voisins   Lun 13 Sep 2010 - 9:11

Vestale et Filo: avez-vous pensé à la solution de l'échange d'appartement?
Revenir en haut Aller en bas
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Les voisins   Lun 13 Sep 2010 - 23:19

Ah que non ! Filo dans les brumes, jamais...
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Les voisins   Mar 14 Sep 2010 - 3:12

Ah, filo et ses prunes !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
gérard hocquet

avatar

Nombre de messages : 2724
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: Les voisins   Mar 14 Sep 2010 - 11:09

en parlant de prunes, j'ai eu beaucoup de mal à aller cueillir les miennes dans le jardin sans me faire aboyer dessus par le chien des nouveaux voisins.
L'ancien voisin a vendu le terrain jointif avec le mien à un couple avec deux enfants dont le mec est artisan peintre.
Il a commencé par saccager puis déraciner la haie centenaire qui faisait limite avec chez nous. Rien à dire, elle était sur son terrain. Mais j'ai eu l'impression de me retrouver à poil.
En limite de propriété devant notre maison, il a élevé un mur de garage de 5 mètres. Au revoir le soleil du matin. J'ai eu l'impression de me retrouver en blockhaus.
Pendant les travaux, un matin, une camionette a débarqué dans ma cour et j'ai vu les ouvriers commencer à déballer et à étaler leurs matériels et leurs matériaux partout.
J'allais partir et ne pouvais plus accéder à la rue. Je vais les voir et leur dis: "c'est gentil de venir faire des travaux chez moi, mais je n'ai pas signé le devis!" Il me répond :"on vient pas chez vous mais à côté". Je leur ai dit de tout réembarquer car ils ne m'avaient rien demandé. Ils ont été presque agressifs.
Le voisin s'est aussi appuyé sur le pignon de la maison pour créer sa terrasse sur laquelle il a mis en bac un olivier : c'est le seul arbre de leur jardin désormais et il est en bac sur leur terrasse béton !
Comme pour tout le reste, il a fait sans en parler. Je lui ai donc demandé pourquoi il avait touché au pignon. En fait, il en a refait la peinture...je n'ai donc pas trop râlé puisqu'il a fait cela à ses frais.
Pour cloturer le sujet et le jardin, il a mis pendant nos vacances une palissade en sapin traité de chez Casto ou autre. J'attends le mirador pour la prochaine étape des travaux.
Leur maison est une construction de ville, genre villa de "Mon oncle" par Jacques Tati, c'est à dire un cube parpaings, et notre maison, genre maison de l'oncle justement, si vous vous rappelez: une vieille maison avec un hangar et plein de bordel. Tout le quartier est fait de maisons traditionnelles en pierres ou terre avec toits d'ardoises. J'ai eu l'impression que le village de La Gingouillère (c'est comme ça qu'il s'appelle) attrapait une tumeur.
On leur a donc donné un permis de construire !
A part ça, ils sont gentils et discrets...mais ils ont intérêt.
De l'autre côté, rien à dire. Les voisins ont changé trois fois en dix ans. Le premier est en coma depuis 7 ans, un coma éthylique et la famille a refusé qu'on le débranche bien qu'il n'y ait plus rien à faire pour lui.
Il fallait éviter de le croiser enivré chaque soir car il insistait toujours pour venir prendre le dernier verre chez nous ou chez les autres voisins.
Un pompier est venu après avec femme et enfants : je l'ai vu une fois, lui seul, quand je suis allé le saluer et lui proposer de l'aide. Je ne l'ai plus revu que de loin et jamais le reste de la famille.
Enfin le troisième est venu une fois me demander de tailler sa haie du côté de notre jardin. Je sais qu'il travaille à Paris et entend quelquefois sa femme répéter des airs d'opéra et faire ses gammes : cela fait assez décalé quand je suis au jardin. On ne sait pas combien ils ont d'enfants et on ne les voit jamais.
Bref, il n'y a pas besoin d'être à la ville pour se sentir seul.
Ce serait drôle maintenant de faire à nouveau le tour des voisins en leur demandant comment ils nous perçoivent. Certainement comme des gens à part.
Revenir en haut Aller en bas
Marylen
Electrocuteuse Innée
avatar

Nombre de messages : 1728
Age : 64
Localisation : Chez Cro-Magnon
Date d'inscription : 10/07/2004

MessageSujet: Re: Les voisins   Mer 15 Sep 2010 - 13:01

Quand, il y a 30 ans, j’ai posé mon sac dans mon village d’adoption, il y avait tous les soirs une brochette de jeunes sur le mur devant ma maison : autant que d’hirondelles sur les fils ! Je ne m’en plaignais pas, j’étais jeune, curieuse et c‘était tout nouveau pour moi. Aujourd’hui, tous ces jeunes ont gagné les villes pour le boulot. La plupart de leurs parents, eux, ont gagné leurs demeures éternelles. Il ne reste plus que quelques-uns, malades et bien mal en point. Ils n’ont plus la force ni l’envie d’épier mes faits et gestes, ils me foutent une paix royale ! Aussi, je me retrouve toute la journée toute seule avec ma puce à regarder les vieux murs décrépis du village et à attendre que cela change. Hélas ! ne passent plus ici, que les corbillards, de temps à autre. Parfois je m’ennuie (entre 2 crises de ma Nono) alors je spécule : qui sera le prochain ? Néné atteint de Parkinson, Jeannot qui va tomber du cerisier, Poulou emporté par une cirrhose, Titine qu’Alzheimer entraîne sur les chemins plein de serpents ou Léa qui veut, à chaque contrariété, aller se jeter dans la fontaine ?
Bientôt, mon village ne sera plus qu’un village fantôme, mes voisins viendront hanter leurs maisons vendues à des étrangers et moi, je n’oserai plus sortir la nuit, à moins que je n’aille retrouver les foules des plages de mon île !
Revenir en haut Aller en bas
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Les voisins   Mer 15 Sep 2010 - 14:41

Le dépaysement consisterait en matière de voisinage à se rendre au québec. Je le dis pour l'avoir fait. Là, la coutume, mais je crois que c'est une coutume nord-américaine est de ne pas investir dans des rouleaux de grillages, encore moins dans des palettes de parpaings. Ici, le commun des mortels est séparé de son voisin par une ligne virtuelle, mais connue, qui sépare la trajectoire de votre tondeuse à gazon de celle du collatéral. On distingue ainsi parfois la différence qu'il existe d'une propriété à l'autre, le cohabitant A de la résidence ou du lotissement ayant tondu le samedi quand, l'autre, le voisin, n'a, que pour des us très étranges, tondu que le dimanche. L'herbe rend compte alors de ses subtiles différences pouvant exister d'un voisin à l'autre.
Chez la soeur de Ronron, l'enquête fut menée plus avant après la dégustion de deux bières canadiennes, d'un excellent repas, conclu par la dégustation d'un superbe vin de glace. Après un regard alentour, je posai la question incrédule du français au québécois:
Mais finalement, qu'est-ce qui vous sépare de vos voisins?
Bien sur, personne n'est dupe! c'est une question de français! Pour un québécois, elle demande réflexion. Pourquoi investir dans une séparation avec son voisin?
Je m'étais alors ébahi par une forme de palissade autochtone qui n'a que très peu cours chez nous. Cette dernière consiste à un entrecroisement de planches de bois qui fait que, de biais vous voyez chez votre voisin, mais de face, rien du tout. Or, il se trouvait que cette palissade existat chez la soeur de Ronron. Pourquoi? Parce que, me répondit le beau-frère, les voisins au delà de la palissade avaient de jeunes enfants qui ne comprenaient la limite imposée par la différence de pelouse. Ils avaient alors trouver commode d'ériger cette frontière de bois dans l'attente d'une maturité desdits enfants. Par contre, sur le côté gauche, la soeur de Ronron était affligé de vieux voisins chiants. L'espoir consistait alors que lesdits emmerdeurs construisent eux-mêmes, un jour un mur, tire un grillage susceptible de limiter leur connerie.

Pour nous, français de France, encerclés par nos grillages, haies, murs dans les quadrillages de nos lotissements, cette façon de faire peu paraître étrange. Mais, tout cela est pourtant d'un modernisme terrible. Au lieu d'ériger des frontières dans notre ancien monde, pourquoi ne pas faire comme tous ces indiens ivres de libertés, laisser entre chacun des ouvertures ...


Dernière édition par Vic Taurugaux le Mer 15 Sep 2010 - 14:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: Les voisins   Mer 15 Sep 2010 - 14:43

chinois
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Les voisins   Mer 15 Sep 2010 - 15:46

En théorie, Vic, je suis entièrement d'accord !
En pratique, cela suppose d'être tous pareils, d'avoir les mêmes mœurs, uniformément.
Personnellement, si j'ai un jardin (ça m'est arrivé) j'aime m'y balader à poil ou y faire l'amour si ça me chante, et surtout pas supporter la présence et les crottes des chiens voisins (ou en effet de leurs enfants ). Comment faire ? Si les gens d'à côté sont élevés sur les bases courantes de tabous, pondent des enfants à tire-larigot, et possèdent trois chiens particulièrement pénibles ?
Comment faire si on n'aime pas tondre son gazon toutes les semaines comme tous les québécois ou américains respectables ?
Bref comment fait-on quand on est tout simplement libre et qu'on n'a pas envie de se conformer à la norme juste parce que tout le monde le fait ? Bref qu'on est un "original" ?
Si cela nous place au ban de la société, celle-ci préfère ériger des murs. Et le pire c'est je risque de ne pas m'en plaindre.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Marylen
Electrocuteuse Innée
avatar

Nombre de messages : 1728
Age : 64
Localisation : Chez Cro-Magnon
Date d'inscription : 10/07/2004

MessageSujet: Re: Les voisins   Mer 15 Sep 2010 - 16:25

Vic Taurugaux a écrit:


Pour nous, français de France, encerclés par nos grillages, haies, murs dans les quadrillages de nos lotissements, cette façon de faire peu paraître étrange. Mais, tout cela est pourtant d'un modernisme terrible. Au lieu d'ériger des frontières dans notre ancien monde, pourquoi ne pas faire comme tous ces indiens ivres de libertés, laisser entre chacun des ouvertures ...
Je me souviens d’une île où les frontières entre les uns et les autres n’étaient que virtuelles ou rarement matérialisées par des palissades de calumet.
Je me souviens également de l’invasion des poules de nos voisins dans nos jardins.
Je me souviens surtout de la réflexion horrible d’une voisine qui a dit un jour à mon père qui lui demandait gentiment de fermer sa volaille : « Si tu n’es pas content, tu n’as qu’à fermer ton cimetière ! »
Elle a été prise au mot. Du coup, un mur de 2m de haut a fait tout le tour de notre propriété, mur infranchissable surmonté de tessons de bouteilles. Un ghetto…mais ça c’est une longue histoire !
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Les voisins   Ven 8 Oct 2010 - 22:39

C'est l'histoire de deux couples de voisins qui ne sont pas mes voisins tout en étant des voisins, et que je ne connaissais pas il y a une heure. Disons qu'ils habitent au début de la rue, et moi quelques maisons plus loin.

Toujours est-il que j'étais à une réunion municipale publique, tout à l'heure, lorsque mon téléphone portable a sonné. Mon fils au bout du fil, m'annonce tout de go qu'une cinglée vient de venir à la maison en hurlant qu'elle ne pouvait pas sortir de son parking, à cause de ma bagnole garée devant l'accès.

Triple Shocked Shocked Shocked ! Je me souviens parfaitement avoir garé ma voiture précautionneusement devant une ancienne boutique fermée depuis des années, vérifiant avant de rentrer que d'une part je ne débordais pas sur la ligne jaune et d'autre part assurais une marge raisonnable entre le cul de ma bagnole et l'accès au parking privé de la maison d'à côté.

Bref, je glisse trois mots à l'oreille d'Alf, et nous nous éclipsons pour venir voir sur place. Pendant le peu de trajet qui nous séparent de ma rue, je reçois un autre coup de fil de mon fils, que j'entends hurler : (à quelqu'un) Tu m'touches pas ! T'as compris ? (et à moi) T'as pas un double dans la maison ?

Je me doute que ça tourne au vinaigre cette histoire, et toujours sans piger, je lui dis : dis leur de patienter, j'suis presque arrivée, on est à l'autre bout de la rue.

Sur place, je constate un regroupement de cinq personnes, plus mon fiston. Et ça gueule à qui mieux-mieux. Je descends de la voiture d'Alf, et j'arrive. Je regarde ma voiture, elle est absolument bien garée, ne mord pas sur la ligne jaune de devant, et laisse presque un mètre de battement entre la fin de l'alignement de la façade de l'immeuble désaffecté devant lequel je suis garée, respectant plus que scrupuleusement l'accès. Donc moi pas piger.

Je fais part de mon étonnement, et je me prends une avalanche de récriminations. Peuvent pas entrer, peuvent pas sortir. Je rêve !! ça ne frise pas le ridicule, c'est pire, ça se noie dedans... en gueulant comme des veaux. Incroyable, je vous assure que j'en ai les yeux comme deux ronds de flan.

Bref, je finis par comprendre que ça les défrise vraiment, que quelqu'un se gare devant la façade d'une maison désaffectée, tout pareil que ça défrisait mon grand quand le plus jeune regardait par sa vitre, dans la voiture, même sans changer de place.

Paraît qu'ils ont téléphoné aux flics pour demander où habite le proprio de la voiture (moi, donc) en donnant l'immatriculation. Mais probablement sans donner les détails de l'emplacement de stationnement.

Toujours est-il que demain ou lundi, c'est moi qui vais aller à la police municipale pour en avoir le coeur net, parce qu'il ne m'étonnerait pas qu'ils fassent un coup de calgon pour rien. Ils invoquent le bateau sur le trottoir, mais ils n'ont pas pigé que les trottoirs ont été faits avant les transformations des baraques/magasins/jardins/accès aux garages privés, si bien que les bateaux en question se retrouvent aujourd'hui devant les clôtures, suite à la défection des commerces qui se trouvaient là jadis.

Il se peut que j'aie tort, mais il se peut que j'aie raison, j'aimerais bien savoir, tant qu'à faire.

J'ai fini par bouger ma voiture évidemment, car pour avoir la paix, je préfère. Mais j'ai regardé la gueularde et lui ai dit en souriant : Madame, votre capacité à vous exprimer sans hurler comme un putois, est stupéfiante.

Laughing Laughing Laughing Laughing

Et j'ai garé ma voiture un peu plus loin, devant la clôture d'une propriété lambda, toujours du côté légal en cette première quinzaine. Sur un bateau, évidemment, puisque lui aussi décalé. Et toujours en veillant à ne pas mordre sur un accès. J'ai du savoir vivre, moi, messieurs-dames. Laughing Laughing Laughing

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Les voisins   Sam 9 Oct 2010 - 0:20

Sympa, les voisins... Rolling Eyes
Très bêtement et très réglementairement, s'il y a un bateau-pavé matérialisé, on ne doit normalement pas s'y garer. Donc un esprit extrêmement réglementaire pourrait te mettre une contravention. Elle serait contestable avec photo à l'appui, montrant que garer à cet emplacement ne gêne aucune sortie carrossable.
Il ne serait pas plus mal d'aller au commissariat pour faire une petite main-courante, histoire de se couvrir en déclarant officiellement le problème cornélien que pose ce mauvais marquage au sol, et aussi réclamer que la voirie soit au moins avisée. Même si des travaux ne sont pas d'actualité, cela permettrait d'envisager une signalétique adaptée.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Les voisins   Sam 9 Oct 2010 - 0:26

C'est très exactement ce que je compte faire.

Mais très bêtement et très réglementairement, vu que les bateaux sont complètement décalés, on pourrait alors stationner sans problème devant l'accès menant à un garage privé.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Les voisins   Jeu 25 Nov 2010 - 16:10

Il faut ab-so-lu-ment que je vous donne des nouvelles des voisins et des voisins des voisins, ça vaut le détour. Histoire de ne pas vous embrouiller, je vais commencer par le début, vous allez voir comme l'attention est touchante.

L'appartement de derrière se libérait, moi je cherchais quelque chose, ça tombait bien. Donc comme il n'était pas possible de visiter l'appartement de derrière parce qu'il était en travaux, on m'a fait visiter l'appartement de devant, occupé par un jeune homme. C'était strictement le même que l'appartement de derrière, sauf que c'était celui de devant.
Je n'ai pas pu le prendre, pourtant il m'intéressait, mais à l'époque j'avais mon fils avec moi, et sa copine. Donc j'ai pris la petite maison basque aux volets rouges.
Plus tard, mon fils est parti avec sa copine, et le hasard a fait que l'appartement de devant a annoncé qu'il allait être libéré, le locataire partant s'installer dans l'appartement de derrière où s'était installée entre temps une locataire qui avait fini par plaire au locataire de devant.
Ça tombait bien, puisque mon fils et sa copine étant partis, je pouvais donc me rapatrier non pas à l'appartement de derrière comme j'en avais eu l'idée quelques mois avant, puisqu'il allait être occupé par la locataire de derrière et le locataire de devant, mais donc à l'appartement de devant, qui était strictement le même que celui de derrière.

C'est ce que j'ai fait.

Depuis, ça bouge encore, puisque mon voisin de gauche, qui est le voisin de droite de l'appartement de derrière, se retrouvant seul puisque ses enfants sont partis avec leur copine ou leur boulot, a proposé aux voisins de derrière un échange d'appartement, ceux de derrière ayant en plus deux enfants sous leur toit. Aussitôt proposé, aussitôt accepté.

C'est ainsi que le double déménagement s'effectue, les voisins de derrière amenant leurs affaires chez leur voisin de droite qui est mon voisin de gauche, et inversement les affaires de mon voisin de gauche qui est leur voisin de droite emporte ses affaires dans l'appartement de derrière qui aurait pu être mon appartement si le hasard n'avait pas plutôt fait que ce soit celui de devant qui se libère en même temps que mon fils et sa copine me libéraient. Sauf qu'entre temps, mon fils est revenu et une nouvelle copine a pris la place de l'ancienne, ce qui fait que j'aurais vraiment du prendre celui de derrière ça n'aurait pas changé grand chose si ce n'est le visage de la copine.

On pourrait appeler ça : système pingouins. Qu'en pensez-vous ? Rolling Eyes

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Bianca



Nombre de messages : 1735
Date d'inscription : 04/08/2009

MessageSujet: Re: Les voisins   Jeu 25 Nov 2010 - 17:00

Y’a plus qu’à attendre que l’appartement de derrière se libère pour ton fils et sa nouvelle copine... spc
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Les voisins   Jeu 25 Nov 2010 - 17:04


*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Marylen
Electrocuteuse Innée
avatar

Nombre de messages : 1728
Age : 64
Localisation : Chez Cro-Magnon
Date d'inscription : 10/07/2004

MessageSujet: Re: Les voisins   Jeu 25 Nov 2010 - 18:20

J'adore cette histoire de voisinage Ro ! Tu peux pas savoir quel plaisir ça m'a procuré de la lire ! mdr mdr mdr
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Les voisins   Jeu 25 Nov 2010 - 19:09

Pour tout dire, quand j'ai le bourdon je me la raconte, ça me fait le même effet qu'à toi.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les voisins   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les voisins
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les Voisins du 109
» [Noort, Saskia] Petits meurtres entre voisins
» PETITS MEURTRES ENTRE VOISINS de Saskia Noort
» [Animes] Mes voisins les Yamada/Le Château Ambulant
» j'ai perdu mes voisins ! [répondu]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Detente :: Blabla-
Sauter vers: