Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les Roms, un sujet qui fâche !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yugcib

avatar

Nombre de messages : 744
Age : 69
Localisation : Sud Ouest de la France
Date d'inscription : 14/01/2010

MessageSujet: Les Roms, un sujet qui fâche !   Sam 28 Aoû 2010 - 11:17

... Selon les sensibilités politiques ou autres, lorsque cela "fâche" ou interpelle... Et cela fâche en général ceux et celles qui, "de droite comme de gauche" pensent que les Roms sont des gens "indésirables" dans la mesure où "partout où ils passent, y'a du chapardage"... Sans compter les "grosses bagnoles", les trafics en tout genre, les bagarres et autres "problèmes" (qui forcément dérangent les "bons citoyens")... Et quand cela ne fâche pas (ou beaucoup moins), alors le "sujet" interpelle et amène les gens à "se poser des questions" (humanitaires ou autres) en fonction de leur culture personnelle, de leur sensibilité, de leurs "valeurs morales" etc.
Je ferai tout d'abord cette réflexion qui, apparemment n'a "rien à voir" avec le sujet... sauf à y bien réfléchir :
Si, enrhumé, tu as les deux mains prises, tu ne lâches pas l'un ou l'autre des objets que tu tiens afin de te saisir d'un mouchoir dans ta poche et de te moucher correctement : tu renifles, et bien sûr, s'il se trouve du monde autour de toi à ce moment là, c'est "assez vilain"... Donc tu renifles, même si tu as une belle âme...
Il y a des gens cependant, qui, même lorsqu'ils ont un mouchoir dans leur poche et n'ont pas les mains occupées... Reniflent quand même.
Cela dit, le fait d'avoir les mains occupées quand on est enrhumé, que l'on ait ou non un mouchoir dans sa poche (ou une "belle âme", ou une "moche âme") ; augmente considérablement le nombre de gens qui reniflent.
Vous me direz : "il y a la manière de renifler... ou de se moucher soit disant correctement"...
J'en viens à présent au "sujet" :
Au Néolithique, il y avait déjà un antagonisme entre les peuples nomades et les peuples sédentaires (qui d'ailleurs n'étaient pas sédentaires depuis bien longtemps à l'époque)... Ce sont en effet deux modes de vie différents que le nomadisme et le sédentarisme... Et aucun de ces deux modes de vie ne peut être défini comme étant "l'idéal" par rapport à l'autre... Chacun de ces deux modes de vie a ses réalités, sa ou ses vérités, sa culture et son destin. Ce qui les rend incomparables mais cependant coexistants dans un même monde, un même espace, et parfois en un même lieu, en une même ville lorsqu'ils se rencontrent (les uns qui repartiront ailleurs et les autres qui demeurent en la ville en "citoyens de toutes sortes")...
Il y a ceux qui ont les mains prises comme dans un étau de misère, de dénuement et de nécéssité dans l'urgence d'une situation difficile ; et il y a ceux dont les mains sont prises comme dans un étau de violence ou de pure cupidité... Et quoiqu'il en soit, avec les mains prises, on "renifle"... Ou autant dire que l'on s'empare de ce dont on a besoin par nécessité ou par cupidité...
Que tu sois de la route le long de laquelle tu roules, ou que tu sois établi en la ville où tu demeures... Il y a toujours cet étau de misère, de dénuement et de nécessité ; ou cet étau de violence et de cupidité. L'un de ces étaux qui prend les mains des hommes et des femmes de ce monde, pourrait être desserré : c'est celui de la misère... L'autre ne peut qu'exister toujours, même dans le "meilleur des mondes possible" : c'est celui de la violence et de la cupidité... Mais si ce dernier devait seul exister, alors les "statistiques qui dérangent" ne seraient plus les mêmes et l'on verrait décroître les "mauvais chiffres"...
Nos très lointains ancêtres dans les origines de l'humanité, étaient tous des sortes de "Roms", et déjà à l'époque, il y avait l'emprise sur les êtres humains, l'emprise le plus souvent brutale et cruelle de la misère, de la peur, de la souffrance et de la nécessité... Déjà aussi à l'époque il y avait l'emprise de la violence et de la cupidité...
Alors, pauvre Rom ou pauvre citoyen à demeure (qui parfois n'a même pas de toit)... ton frère, il a peut-être une"belle âme", ou "il va te faire un enfant dans le dos"... On le sait bien : la misère ne rend pas forcément les gens solidaires !
Revenir en haut Aller en bas
http://yugcib.e-monsite.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Les Roms, un sujet qui fâche !   Sam 28 Aoû 2010 - 11:34

Deux modes de vie différents, je ne vois pas où est l'incompatibilité et il m'arrive même et de plus en plus, d'avoir des envies d'échapper à des murs trop fixes, trop ancrés, trop immuables, trop monotones, des envies d'aller par le monde parce que je n'ai pas non plus compris pourquoi on a tracé des pointillés sur les cartes, ces trucs disgracieux à qui on fait porter le nom de frontières. Des envies d'aller et venir librement, quoi. Même si j'aime aussi croire qu'un endroit m'attend quelque part, comme un nid, mais alors dans lequel je ne me sentirais pas assignée à résidence.

Seulement voilà, faut pas oublier qu'on vit dans une société qui aime beaucoup, énormément beaucoup même, le formatage. L'ère du miroir réclame le clair et net (visuellement s'entend, le reste on s'en tape hein), et d'ailleurs le mot anglais clean est très tendance et donc révélateur d'un principe qui s'ancre bien profondément dans les esprits.

Alors au nom de ce miroir bien clean, faut que tout soit aligné, sagement aligné, que rien de dépasse ni ne déborde. Sinon, ça fait tache. Il me semble me souvenir qu'un jour il fut question de grands blonds aux yeux bleus, c'était la grande mode, voyez ? ...

Musique américanisée, romans américanisés, films américanisés, sont déjà des indices d'incapacité à être soi, je veux dire par là l'entité française, ou européenne, ou que sais-je, puisqu'on a collé des frontières et que ça veut peut-être dire qu'on pourrait se créer un profil bien à soi. Le problème, c'est qu'à l'intérieur de nos frontières on doit aussi faire profil collectif. Si tu dépasses d'un cheveu, t'es déjà plus conforme. T'es hors normes. Alors tu parles, si tu te balades avec ton barda tiré par deux chevaux, ou un moteur, t'es carrément à côté de la plaque.

Il y aurait moins de faits divers entre sédentaires et nomades, si les gens se parlaient, se regardaient vivre les uns les autres, comme des compléments plutôt que comme des intrus.

Quand vous vous baladez dans les rues de votre ville, vous parlez aux inconnus, vous ?
Ben faites-le, et constatez.

1/ ce n'est pas compliqué, suffit d'ouvrir la bouche
2/ vous gagnez un sourire ce qui vous vaut de pouvoir gymnastiser votre visage, c'est bon pour la santé
3/ vous avez l'impression d'être un humain en face d'un humain, ça fait bizarre mais vous verrez, on s'y fait très bien.

J'ai causé avec des roms cet été, j'vous jure que je suis revenue sans boutons, ni aliénation mentale.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Les Roms, un sujet qui fâche !   Sam 28 Aoû 2010 - 23:06

Les roms vivent d'une façon différente, c'est cela qui gêne. Ils vivent dans le dénuement, ils vivent au jour le jour en plus, et cela dérange.
Ne faisons pas d'angélisme, surtout. Ce n'est pas simple du tout de se retrouver avec un camp de roms à côté de sa maison, de son village, de son quartier.
Bien que les français ne m'aient pas semblé être un peuple très porté sur l'hygiène (il suffit de voir les statistiques de ventes de savon et brosses à dents, ou plus prosaïquement de prendre le métro), j'en connais qui tordraient le nez en se retrouvant dans ce genre de campement.
J'avoue que ce ne doit pas être très simple d'être propret-nickel dans ces conditions. J'ai fait suffisamment de camping dans ma vie pour savoir qu'il faut une certaine volonté pour tout nettoyer et tout ranger, je ne pourrais pas vivre de cette façon très longtemps. Comme eux ne supporteraient pas forcément de vivre comme je vis.
Et comment savoir de la poule ou de l'oeuf... ? J'ai vu un reportage sur des roms en Roumanie. L'un d'entre eux montrait la difficulté à trouver un travail quand on fait partie de cette communauté, il suffit qu'on ait un nom ou une couleur de peau particulière, et on ne peut pas travailler honnêtement. Alors que certains chapardent ou mendient, comment s'en étonner ? Où est le début ou la fin de l'histoire ?
Quand j'allais chez des amis en Ariège, il y a quelques années, il y avait en bas de la colline une maison où habitaient des gitans sédentarisés (je sais, les gitans ne sont pas des roms). Pendant des années, ils avaient été incapables de dormir dans la maison, ils retournaient le soir dans leur caravane stationnée dans le jardin. Et ils faisaient la cuisine à l'intérieur, mais souvent mangeaient dehors. De temps en temps, on trouvait une assiette avec des petite truites posée devant la porte, cadeau de ces voisins braconniers.
Il serait bien de parler, pour se rendre compte que s'ils vivent différemment, c'est parce qu'ils le souhaitent, et que nous devons respecter ce choix.
Et comme fille d'enseignants, je crois encore aux vertus de l'éducation. Il faudrait que ces enfants aient des maitresses qui les suivent dans les pérégrinations du groupe, qui leur donnent un enseignement de qualité au lieu de les laisser dans la misère et l'ignorance sous prétexte qu'ils bougent tout le temps.
Je sais que des associations font cela, des enseignantes suivent le campement pour donner des cours aux enfants, mais je crois que rien n'est vraiment fait au niveau public. L'avenir dépend beaucoup de l'éducation qu'on donne aux enfants, de la conscience qu'on leur offre du monde, de la façon dont on leur apprend à réfléchir et à devenir autonome. Eduquer ces enfants, ce serait une façon pour ces peuples de se faire enfin respecter et trouver une place originale dans nos sociétés, au lieu d'en être les exclus.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Les Roms, un sujet qui fâche !   Lun 10 Déc 2012 - 11:17

Citation :
"L'aide au retour volontaire est maintenue, mais ses montants seront alignés sur les moyennes européennes, notamment sur ceux pratiqués en Allemagne, en Belgique ou aux Pays-Bas, soit 500 euros par personne au lieu des 2 000 actuels", a-t-il encore dit. L'aide au retour volontaire (3 500 euros pour un couple, 2 000 pour un adulte, 1 000 pour un mineur) concerne les étrangers qui sont soumis à une procédure d'expulsion.

Ce n'est pas le cas de l'aide au retour humanitaire, qui concerne les étrangers d'un État membre de l'UE, en grande précarité en France, souhaitant quitter le pays. Son montant est de 300 euros pour un adulte et de 100 euros pour un enfant. L'an dernier, plus de 10 600 personnes en ont bénéficié, dont 2 000 enfants, selon l'Office français de l'immigration et de l'intégration (Ofii). Selon les associations, la population rom en France - de 15 à 20 000 personnes - reste constante, car les expulsés reviennent systématiquement.

Ben pardi. Voilà pas qu'on a l'air de découvrir... La presse est hilarante, ces temps-ci.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Roms, un sujet qui fâche !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Roms, un sujet qui fâche !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [LIENS] Roms Radio disponibles ! (GSM)
» [INFO] Récapitulatif des différentes ROMs (FrAndroid + HTC-DEV.net)
» Pardon à tous et à toutes pour le sujet que j'ai emis sur LUC EWING TEMUNI!!!!!
» Controverse (sujet verrouillé)
» [COMPARATIF] ROMs FRE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Société, Politique-
Sauter vers: